Arrêté du 3 juin 2016 autorisant au titre des années 2015 et 2016 l'ouverture d'un examen professionnel pour l'accès au corps des ingénieurs de l'agriculture et de l'environnement et fixant le nombre de places offertes

JORF n°0133 du 9 juin 2016
texte n° 19




Arrêté du 3 juin 2016 autorisant au titre des années 2015 et 2016 l'ouverture d'un examen professionnel pour l'accès au corps des ingénieurs de l'agriculture et de l'environnement et fixant le nombre de places offertes

NOR: AGRS1614945A
ELI: https://www.legifrance.gouv.fr/eli/arrete/2016/6/3/AGRS1614945A/jo/texte


Par arrêté du ministre de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt, porte-parole du Gouvernement, en date du 3 juin 2016, est autorisée au titre des années 2015 et 2016 l'ouverture d'un examen professionnel pour l'accès au corps des ingénieurs de l'agriculture et de l'environnement.
Le nombre total des places offertes est fixé à 24 au titre de l'année 2015 et à 24 au titre de l'année 2016.
La préinscription se fera par internet sur le site : www.concours.agriculture.gouv.fr, à partir du 5 juillet 2016.
En cas de non-utilisation d'internet, les demandes de dossiers d'inscription seront adressées au ministère de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt, secrétariat général, service des ressources humaines, SDDPRS, bureau des concours et des examens professionnels, 78, rue de Varenne, 75349 Paris 07 SP.
La date limite de préinscription ou de retrait des dossiers d'inscription est fixée au 7 septembre 2016.
La date limite de retour des confirmations d'inscription est fixée au 19 septembre 2016, le cachet de la poste faisant foi.
La date limite de dépôt des dossiers de reconnaissance des acquis de l'expérience professionnelle par les candidats admissibles est fixée au 23 novembre 2016, le cachet de la poste faisant foi.
L'épreuve écrite se déroulera le 8 novembre 2016 dans les centres ouverts sur le territoire national.
L'épreuve orale se déroulera à Paris à partir du 20 février 2017.
La composition du jury et la liste des candidats admis à concourir feront l'objet d'un arrêté du ministre de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt, porte-parole du Gouvernement.