Avis de vacance d'emploi d'un expert de haut niveau en technologies numériques chargé de projet et développement de techniques de dé-protection logicielle à la division ingénierie numérique du départ de l'institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale au pôle judiciaire de la gendarmerie nationale

JORF n°0071 du 24 mars 2016
texte n° 120



Avis de vacance d'emploi d'un expert de haut niveau en technologies numériques chargé de projet et développement de techniques de dé-protection logicielle à la division ingénierie numérique du départ de l'institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale au pôle judiciaire de la gendarmerie nationale

NOR: INTJ1608188V
ELI: Non disponible


Un poste d'expert de haut niveau en technologies numériques, chargé de projet et développement de techniques de dé-protection logicielle est vacant à la division ingénierie numérique de l'institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale au pôle judiciaire de la gendarmerie nationale à Pontoise (95).
Ce poste est ouvert aux candidats titulaires d'un diplôme d'ingénieur ou au moins d'un master 2 en informatique, électronique cryptologie ou mathématique.


Intérêt du poste et missions


Le candidat retenu aura pour mission principale de développer des méthodes et outils nécessaires à la dé-protection matérielle (smartphones, disques durs…) et assurer la pertinence, la robustesse de ses méthodes. Il devra mettre en place les outils d'analyse de données permettant au département INL d'exploiter au mieux les informations à sa disposition. Il devra pour ce faire être en mesure d'analyser les supports informatiques et réaliser des dossiers d'expertise comme soutenir techniquement les enquêteurs de la gendarmerie spécialisés en nouvelle technologie.
Il sera également chargé de définir et conduire la politique de veille technologique dans son domaine de compétence et de valoriser son action à un niveau national ou international en participant à des publications dans des revues ou en recherchant des partenaires.
Enfin, il sera aussi chargé de l'animation de l'activité scientifique et technique du département en faisant preuve d'innovation et en suivant différents projets de recherches et de développement, en dispensant des cours et en développant des relations entre les acteurs français et étrangers du domaine de l'expertise en technologie numérique.
Les compétences et connaissances attendues pour ce poste sont les suivantes :


- maîtrise de la structure des systèmes électroniques ;
- expérience de conception et de rétro-conception de circuits électroniques ;
- capacités de développement (langages C/C++, Java, Python…) ;
- connaissance d'un ou plusieurs domaines innovants nécessaires au développement de l'activité du département ;
- excellente connaissance des technologies numériques ;
- maîtrise écrite et parlée de la langue anglaise ;
- une connaissance de la criminalité liée aux nouvelles technologies est également recherchée.


En outre, le titulaire du poste devra disposer de capacités avérées à acquérir de nouvelles compétences ainsi que des capacités confirmées d'analyse, de synthèse, de conception, de rédaction, et d'initiative. Il devra présenter un goût pour le travail en équipe.


Statut - Environnement


Le candidat sera recruté en qualité d'officier commissionné rattaché au corps des officiers de la gendarmerie. Contractuel dans la limite de dix-sept ans de services, il se verra proposer un contrat initial de cinq ans au grade de capitaine.
Le statut de militaire commissionné est précisé par :


- l'article L. 4132-10 du code de la défense ;
- le décret n° 2008-946 du 12 septembre 2008 modifié portant statut particulier du corps des officiers de la gendarmerie nationale ;
- le décret n° 2008-959 du 12 septembre 2008 relatif aux militaires commissionnés ;
- l'arrêté du 21 janvier 2011 modifié fixant la liste des emplois d'officiers et de sous-officiers commissionnés recrutés au titre de l'article L. 4132-10 du code de la défense au sein de la gendarmerie nationale.


Les fonctions d'expert de haut niveau en technologies numériques chargé de projet et développement de techniques de dé-protection au PJGN exercées au sein de la gendarmerie par un officier commissionné sous-tendent les qualités fondamentales de l'état militaire suivante : neutralité et droit de réserve, très haute moralité, disponibilité, adaptabilité loyauté et sens élevé du service.


Personne à contacter


Les candidatures accompagnées d'une lettre de motivation et d'un CV détaillé sont à adresser au format PDF dans un délai de trente jours à compter de la date de publication du présent avis au lieutenant-colonel Pascal Cheylan, chef de la division ingénierie numérique, aux adresses courriel suivantes : dcin.ircgn@gendarmerie.interieur.gouv.fr et brh.pjgn@gendarmerie.interieur.gouv.fr.