Avis de vacance de l'emploi de directeur du Parc national de la Vanoise

JORF n°0284 du 8 décembre 2015
texte n° 97



Avis de vacance de l'emploi de directeur du Parc national de la Vanoise

NOR: DEVL1527346V
ELI: Non disponible


Emploi proposé


Emploi proposé : directeur de l'établissement public du Parc national de la Vanoise.
Grade : ouvert aux fonctionnaires et aux personnels non titulaires de catégorie A+.
Durée de l'engagement : 3 ans renouvelables une fois.


Nature de l'activité


Le Parc national de la Vanoise et ses enjeux :
Créé en 1963, le Parc national de la Vanoise s'étend sur deux vallées du département de la Savoie, la Maurienne et la Tarentaise. La zone cœur (53 000 ha) est occupée majoritairement par des espaces de haute- montagne sauvage sur lesquels le parc national assure une mission de protection du patrimoine naturel, culturel et paysager. L'aire optimale d'adhésion (AOA 148 550 ha) couvre 29 communes pour 37 000 habitants. C'est une destination du tourisme hivernal de niveau mondial dont l'offre est dominée par le ski alpin. Le domaine skiable représente 20 % de la superficie de l'AOA, hors réserves naturelles. Le parc national assure également une coopération transfrontalière avec le parc italien limitrophe du Gran Paradiso.
Les objectifs du parc national sont, d'une part, d'assurer la protection, la connaissance et la valorisation des patrimoines naturel, culturel et paysager, en priorité dans le cœur du parc national, mais également dans son aire d'adhésion et, d'autre part, en accord avec les orientations de la réforme des parcs nationaux issue de la loi du 14 avril 2006, de contribuer à un développement local durable exemplaire.
Le parc favorise ainsi la cohabitation entre les activités pastorales et la faune sauvage dans le cadre de sa charte, mais également dans le cadre du plan national d'action sur le loup, entre autres.
Ce territoire comporte d'importants enjeux en termes de protection de la biodiversité et du patrimoine archéologique, mais également en termes de prise en compte des activités humaines : agriculture, tourisme, exploitation forestière.
La charte du parc national a été approuvée par décret en Conseil d'Etat du 27 avril 2015 et l'arrêté préfectoral du 6 octobre 2015 a défini le périmètre du parc national, caractérisé par l'adhésion de deux communes sur les 29 consultées.
Compte tenu de ce faible taux d'adhésion, le parc devra concentrer son action autour des deux communes adhérentes tout en maintenant la concertation nécessaire avec les communes aujourd'hui non adhérentes pour susciter de futures adhésions. En effet un nouvel épisode d'adhésion sera ouvert dans 3 ans.
Le parc national s'engagera dans la mise en œuvre de la charte, à travers l'élaboration, la signature et l'exécution des conventions d'application, qui seront passées avec les deux collectivités adhérentes et les autres acteurs du territoire.
Il est impliqué dans le partenariat et la collaboration avec les autres espaces protégés alpins et la région Rhône-Alpes.
Il est également engagé dans de nombreuses autres activités telles que le développement du tourisme durable ou encore la diffusion de la marque « Esprit parc national », portée par l'établissement Parcs nationaux de France.
L'enjeu pour le parc est de maintenir la diversité globale des espèces et des milieux en prenant en compte les différents points de vue et activités humaines, entre lesquels il est parfois nécessaire d'arbitrer.
L'ensemble de ces actions sera mené dans un contexte de réduction des moyens financiers et humains, en accordant une attention particulière à l'identification de nouvelles pistes de financement de ces actions.
L'établissement public du Parc national de la Vanoise :
Le Parc national de la Vanoise est un établissement public administratif placé sous la tutelle du ministère chargé de l'écologie, du développement durable et de l'énergie.
L'établissement assure trois missions :


- connaître et protéger les patrimoines ;
- accompagner le territoire vers un développement durable ;
- accueillir et sensibiliser.


L'établissement est doté d'un conseil d'administration composé de 42 représentants des différentes administrations concernées, des collectivités territoriales (conseil régional, conseils départementaux, intercommunalités, communes), des représentants des acteurs locaux et usagers ainsi que de personnalités qualifiées et des représentants du personnel.
Il est doté de 78 ETPT, et d'un budget d'environ 7 millions d'euros, assuré principalement par une dotation du MEDDE d'environ 5,5 millions d'euros, dite subvention pour charge de service public.
Le directeur est accompagné d'un directeur-adjoint, d'un secrétaire général et de trois pôles thématiques : un pôle patrimoine qui couvre les aspects de la connaissance scientifique et de la gestion patrimoniale, un pôle développement durable et un pôle communication, et enfin d'une unité transversale sur les systèmes d'information. Les deux antennes techniques valléennes sont constituées de chargés de mission, d'agents techniques, et de techniciens thématiques assurant une meilleure proximité avec le territoire et ses acteurs.
L'établissement participe aussi au processus de mutualisation des services et des compétences engagé actuellement dans le cadre des actions de l'établissement public « Parcs nationaux de France » (PNF) qui sera intégré à l'Agence française pour la biodiversité (AFB) lorsque celle-ci sera créée.
Parallèlement, le nouveau contrat d'objectifs (COB) 2015-2017 de l'établissement public avec la tutelle vient d'être signé. Trois axes stratégiques, communs à l'ensemble des parcs nationaux, structurent le COB :


- inscrire les actions menées dans les principes fondamentaux des parcs nationaux (dont la mise en œuvre des chartes) tout en respectant les doctrines établies par la tutelle en lien avec une nécessaire maîtrise des dépenses publiques (pilotage budgétaire, recherche de ressources externes, recentrage des actions) ;
- être le fer de lance d'une ambition territoriale visant à intégrer des problématiques environnementales essentielles (préservation de la biodiversité, adaptation/atténuation des changements climatiques, transition énergétique) dans les usages en vigueur sur l'espace du parc ;
- préparer le rattachement à l'AFB par une mutualisation offensive des actions menées avec la tête de réseau Parcs nationaux de France, en inter-parcs ou avec des structures tierces.


Qualités requises


- forte motivation pour le développement durable, et pour la protection de la nature et du patrimoine culturel, et connaissance des politiques s'y rapportant ;
- expérience solide dans le pilotage de projets territoriaux de développement durable, de préférence en milieu rural ;
- pratique de la concertation sur projets, forte capacité relationnelle, aptitude indispensable à la négociation ;
- bonne connaissance de l'administration de l'Etat ;
- expérience solide dans le management d'entreprise, collectivité ou établissement public ;
- grande capacité d'organisation, d'animation et d'encadrement d'une équipe ;
- sens de la communication ;
- bonne compréhension des mécanismes de gestion des fonds structurels européens ;
- connaissance du milieu montagnard et capacité de déplacement en montagne en toutes saisons.


Candidatures


Date limite des candidatures : 30 janvier 2016.
Prise de fonctions souhaitée : 1er avril 2016.
Les candidatures sont à adresser à : MEDDE, direction de l'eau et de la biodiversité, sous-direction des espaces naturels, 1, place Carpeaux, tour Séquoia, 92055 La Défense Cedex.
Elles devront comporter une lettre de motivation adressée à Mme la ministre de l'écologie, du développement durable et de l'énergie et un curriculum vitae.
La sélection des candidatures s'effectuera de la façon suivante : une présélection sera réalisée sur dossier puis les candidats retenus seront auditionnés par une commission composée de trois représentants du conseil d'administration de l'établissement public et de trois représentants de l'Etat. A l'issue des auditions, la commission proposera trois candidats à Mme la ministre en charge de l'écologie, qui effectuera alors le choix final.
Personnes à contacter :
M. le président du conseil d'administration de l'établissement public, en attente d'élection : assistante.direction@vanoise-parcnational.fr.
M. François Mitteault, directeur de l'eau et de la biodiversité (téléphone : 01-40-81-35-27, courriel : francois.mitteault@developpement-durable.fr).
M. José RUIZ, sous-directeur des espaces naturels au sein de la direction de l'eau et de la biodiversité (téléphone : 01-40-81-29-94, courriel : jose-j.ruiz@developpement-durable.gouv.fr) ;
M. Pierre COMMENVILLE, adjoint au sous-directeur des espaces naturels (téléphone : 01-40-81-29-55, courriel : pierre.commenville@developpement-durable.gouv.fr).