Arrêté du 5 mai 2015 autorisant au titre de l'année 2015 l'ouverture d'un recrutement sans concours d'adjoints administratifs de 2e classe de l'Etat pour l'administration de la Polynésie française

JORF n°0106 du 7 mai 2015
texte n° 10




Arrêté du 5 mai 2015 autorisant au titre de l'année 2015 l'ouverture d'un recrutement sans concours d'adjoints administratifs de 2e classe de l'Etat pour l'administration de la Polynésie française

NOR: JUSB1510534A
ELI: https://www.legifrance.gouv.fr/eli/arrete/2015/5/5/JUSB1510534A/jo/texte


Par arrêté de la garde des sceaux, ministre de la justice, en date du 5 mai 2015, est autorisée au titre de l'année 2015 l'ouverture d'un recrutement sans concours d'adjoints administratifs de 2e classe de l'Etat pour l'administration de la Polynésie française, en application des décrets n° 2006-1760 du 23 décembre 2006 modifié relatif aux dispositions statutaires communes applicables aux corps d'adjoints administratifs des administrations de l'Etat et n° 2008-1483 du 22 décembre 2008 portant dispositions transitoires relatives à la création du corps des adjoints administratifs du ministère de la justice et du corps des adjoints techniques du ministère de la justice.
Le nombre total de places offertes à ce recrutement sans concours fera l'objet d'un arrêté ultérieur de la garde des sceaux, ministre de la justice.
Ce recrutement sans concours fera l'objet d'un avis de recrutement qui indiquera :
1° Le nombre des postes à pourvoir ;
2° La date prévue du recrutement ;
3° Le contenu précis du dossier de candidature ;
4° Les coordonnées du responsable auquel doit être adressé le dossier de candidature ;
5° La date limite de dépôt des candidatures ;
6° Les conditions dans lesquelles les candidats préalablement sélectionnés par la commission sont convoqués à l'entretien.
L'avis de recrutement sera affiché quinze jours au moins avant la date limite de dépôt des candidatures dans les locaux de l'administration qui réalise le recrutement.
Cet avis pourra en outre être affiché dans les locaux du service de l'emploi, de la formation et de l'insertion professionnelle et ses subdivisions situés sur le territoire de la Polynésie française.
L'avis de recrutement sera en outre publié dans le même délai dans un journal local.
Les candidats doivent constituer un dossier de candidature comprenant exclusivement :


- une lettre de candidature ;
- un curriculum vitae incluant date de naissance, nationalité, adresse postale, adresse courriel, numéro de téléphone ainsi que le niveau des études, le contenu et la durée des formations suivies et des emplois occupés ;
- une photographie d'identité avec, au verso, le nom du candidat.


Le dossier du candidat devra être déposé ou adressé par pli recommandé au plus tard le lundi 15 juin 2015, délai de rigueur, à l'une des adresses suivantes :
Adresse de dépôt du dossier de candidature : service administratif régional de la cour d'appel de Papeete (SAR), rue Edouard-Ahnne, immeuble UUPA, 3e étage, couloir à droite, 98713 Papeete, Polynésie française. Ouverture au public de : 7 h 45 à 12 heures et de 13 h 30 à 15 h 30, téléphone : 40-50-76-55
Adresse d'expédition du dossier de candidature : cour d'appel de Papeete, service administratif régional de la cour d'appel de Papeete, 42, avenue Pouvanaa-A-Oopa, BP 101, 98713 Papeete, Polynésie française.
Les lauréats devront accepter l'affectation qui leur sera notifiée au moment de leur nomination en vue de leur prise de fonctions. Ils seront réputés renoncer au bénéfice du recrutement sans concours s'ils ne rejoignent pas leur poste dans le délai qui leur sera imparti au moment de la notification d'affectation.
L'examen des dossiers de candidature est confié à une commission, composée d'au moins trois membres, dont un au moins appartient à une administration ou à un établissement public autre que celles ou ceux dans lesquels les emplois sont à pourvoir. Cette commission, susceptible de se réunir en sous-commissions, effectuera une première sélection à partir des dossiers de candidature. Seuls les candidats retenus par cette commission seront convoqués pour un entretien, qui se déroulera à partir du 3 août 2015.
La composition de la commission et, le cas échéant, des sous-commissions ainsi que la liste des candidats admis à être auditionnés feront l'objet d'arrêtés ultérieurs du garde des sceaux, ministre de la justice.