Liste des immeubles protégés au titre des monuments historiques en 2012

JORF n°0078 du 3 avril 2013 page 5538
texte n° 22




Liste des immeubles protégés au titre des monuments historiques en 2012

NOR: MCCC1307976K
ELI: https://www.legifrance.gouv.fr/eli/liste/2013/4/3/MCCC1307976K/jo/texte



Ain


Sainte-Euphémie. ― L'église et sa parcelle d'assiette, en totalité (cad. A 536) : inscription par arrêté du 14 juin 2012.
Varambon. ― L'église Sainte-Madeleine en totalité, ainsi que la parcelle cadastrée OC 584, l'escalier extérieur en fer à cheval, la clôture du parvis ainsi que leurs emprises au sol, selon le plan joint à l'arrêté : inscription par arrêté du 25 janvier 2012.


Aisne


Aisonville-et-Bernoville. ― Château de Bernoville : l'allée d'honneur en totalité (cad. B 185, 204, 375) : inscription par arrêté du 2 mai 2012.


Allier


Neuilly-le-Réal. ― Château de Lécluse : le château en totalité, y compris la tour isolée, la chapelle, les communs, le pigeonnier, l'orangerie, les murs et grilles de clôture, les douves et le plan d'eau (cad. C 89, 93, 94, 96, 100) : inscription par arrêté du 23 février 2012.
Saint-Menoux. ― Château de Clusors : le château en totalité, y compris l'enceinte seigneuriale, la maison à arcades, le pigeonnier, le logis-grenier et la tour ronde isolée (cad. A 845, 491) : inscription par arrêté du 10 septembre 2012.


Alpes-de-Haute-Provence


Val-de-Chalvagne. ― Château de Castellet Saint-Cassien : les façades et les toitures du château (cad. B 72, lieudit le Château) ; l'escalier, la cage d'escalier, y compris les paliers ; la cheminée et la pièce principale de l'appartement sud situé au premier étage ; les hottes de cheminées de l'appartement nord situé au premier étage ; le bassin (cad. B 368, 370, lieudit Le Coulet) : inscription par arrêté du 18 décembre 2012.


Alpes-Maritimes


Nice. ― Fortifications de la porte Pairolière : l'intégralité des vestiges construits correspondant aux fortifications médiévales et modernes de la porte Pairolière situées dans l'emprise de la crypte archéologique sise sous le boulevard Jean-Jaurès et la place Garibaldi (domaine public communal, non cadastré et domaine public communal, KO 343, 344), pour une superficie totale de 2 000 mètres carrés, délimitée par les parois qui définissent l'emprise de la fouille telle que délimitée en rouge sur le plan annexé à l'arrêté : classement par arrêté du 13 mars 2012.
Saint-Jean-Cap-Ferrat. ― Phare du Cap Ferrat, 11, chemin du Phare : le phare en totalité, y compris le passage sur voûte donnant accès au logement des gardiens ; les façades et toitures de l'ensemble des bâtiments de dépendances ; l'ensemble du jardin avec ses murs de clôture et ses portails (cad. AH 19) : classement par arrêté du 13 septembre 2012.
Vallauris. ― Le phare de Vallauris, situé 1068, boulevard des Horizons, en totalité (cad. AY 372) : inscription par arrêté du 19 septembre 2012.


Ardèche


Annonay. ― Papeteries Montgolfier-Canson. Voir commune de : Davézieux.
Coux. ― Eglise Saint-Pierre de Lubilhac : les façades et toitures de l'église, ainsi que les parcelles cadastrées AI 317 et AI 318, lieudit Lubilhac : inscription par arrêté du 15 mai 2012.
Davézieux. ― Papeteries Montgolfier-Canson : façades et toitures des bâtiments situés sur la rive gauche de la Deûme au sud, à l'exception des extensions ajoutées dans la deuxième cour et contre l'aile nord-ouest (cad. Davézieux AB 175, 177) ; les sous-sols de ces bâtiments et le rez-de-chaussée de l'aile est sur la deuxième cour en totalité ; le four à pain ; les façades et toitures de la passerelle sur la Deûme (cad. Davézieux AB 176) et du bâtiment situé sur la rive droite jusqu'au premier pont (cad. Annonay AC 971) ; la chapelle (église paroissiale depuis 1992) en totalité (cad. Davézieux AB 92) ; le monument commémorant l'invention de la montgolfière (cad. Davézieux AB 175) : inscription par arrêté du 20 juillet 2012.


Ardennes


Charleville-Mézières. Ancienne usine « La Macérienne », 10, avenue Louis-Tirman : la totalité du grand atelier à étages, du bâtiment des turbines, du bâtiment de nickelage au centre de la cour, du bâtiment de stockage à l'ouest de la cour, les façades et toitures de la maison du concierge sur la rue et des bâtiments des bureaux, l'entrée sur la rue (cad. CE 584) : inscription par arrêté du 31 décembre 2012.
Revin. ― Cité ouvrière Biard, dite cité Paris-Campagne, sise 1 à 24 cité Paris-Campagne : façades et toitures (cad. AS 333 à 341, 345 à 356, 460, 462, 464) : inscription par arrêté du 31 décembre 2012.


Ariège


Lescure. ― Les vestiges de l'ancienne église Notre-Dame du Clocher ou de Noguès, leur terrain d'assiette et leur enclos (cad. C 133) : inscription par arrêté du 6 juin 2012.
Sainte-Croix-Volvestre. ― Les vestiges de l'ancienne abbaye fontevriste comprenant l'ancienne chapelle, le bâtiment dit « donjon », les parties conservées du mur de l'enclos abbatial, l'emplacement des bâtiments du cloître ainsi que leurs terrains d'assiette (cad. B 85 ; 95 à 97) : inscription par arrêté du 6 juin 2012.


Aube


Troyes. ― Les parties suivantes de l'ancien hôtel Camusat, ancienne chambre de commerce et d'industrie, 10, place Audiffred : l'escalier d'honneur et son palier, le grand salon de l'aile ouest au premier étage, les pièces du premier étage du corps central et leur décor xviiie siècle (cad. BV 284) : inscription par arrêté du 26 juin 2012.


Bouches-du-Rhône


Arles. ― Phare de Faraman : le phare en totalité, les façades et les toitures du logement des gardiens et le sol de la plate-forme délimitée par la parcelle RK 3 : inscription par arrêté du 21 juin 2012.
Cabriès. ― Eglise paroissiale, sise place de l'Eglise et rue du Presbytère : en totalité, l'église paroissiale y compris le presbytère situé au-dessus de la nef et le clocher ancienne porte de ville (cad. BL 200, 201) : inscription par arrêté du 3 octobre 2012.
Fos-sur-Mer. ― Le phare de Saint-Gervais, impasse du Phare, en totalité (cad. BN 102) : inscription par arrêté du 21 juin 2012.
Marseille 7e arrondissement. ― Phare du Planier, sis sur l'île du Planier, quartier des Iles : le phare, ses annexes et l'île du Planier (cad. 831 B 01 4) : par arrêté du 13 septembre 2012.
Marseille 16e arrondissement. ― Gare de l'Estaque, sise 16, avenue de la Gare : les façades et toitures du bâtiment des voyageurs ; le passage souterrain avec ses escaliers ; l'ensemble des abris en ferronnerie (cad. 908 D 242) : inscription par arrêté du 22 novembre 2012.
Tarascon. ― Château de Goubelet ; route d'Arles : les façades et les toitures du château ; le portail d'entrée sur la cour d'honneur ; le sol de l'ancien jardin d'agrément et de la cour d'honneur, compris leur mur de clôture et la tourelle ; les deux escaliers suspendus, l'un de la fin du xvie siècle, l'autre de la fin du xviiie siècle, situés à l'intérieur du château (cad. F 74, 970, 2064) : inscription par arrêté du 8 novembre 2012.


Calvados


Authieux-sur-Calonne (Les). ― Manoir de la Porte : la chambre du premier étage décorée d'un papier peint (cad. ZA50) : classement par arrêté du 10 janvier 2012 ― Le manoir en totalité, à l'exception de la chambre classée (cad. ZA50) : inscription par arrêté du 10 janvier 2012.
Caen. ― Les parties suivantes de l'université de Caen, sise esplanade de la Paix : l'ancienne bibliothèque des sciences, en totalité, et les façades et toitures de l'ensemble des bâtiments de l'université prévus sur le plan masse de Bernard, tels qu'ils figurent en rouge sur le plan annexé à l'arrêté ; le portique central avec sa galerie vitrée ; la grande cour d'honneur et l'esplanade avec la sculpture Le Phénix de Louis Leygue ; les intérieurs suivants : Aula Magna : le grand hall, l'amphithéâtre Pierre-Daure, la salle du conseil de l'université ; amphithéâtre Jules-Dumont-d'Urville ; bâtiment droit-lettres : l'escalier d'accès, le grand hall de droit dit « salle des pas perdus », l'amphithéâtre Jacques-Héron, le bureau dit « du doyen » situé au premier étage, la grande salle de lecture de la bibliothèque du premier étage et les peintures murales d'Yvonne Guégan ; le bâtiment des sciences (ancien) : le hall d'accès avec son escalier (cad. HD 3) : classement par arrêté du 15 mai 2012.
Monceaux-en-Bessin. ― Château de Crémel : les murs de clôture du château (cad. AB 6 à 8, lieudit Hameau de Crémel) : par arrêté du 26 avril 2012.
Préaux-Saint-Sébastien. ― L'église, sise place de l'Eglise, y compris la sacristie, en totalité (cad. A221) : par arrêté du 19 septembre 2012.
Varaville. ― Haras de Varaville : la maison du haras en totalité, ainsi que le jardin et les allées d'accès (cad. G 32, 38 à 41, 43, 155, 212, 214 à 216, lieudit Le Château) : inscription par arrêté du 27 mars 2012.
Vaudabon. ― Château de Vaudabon : les façades et les toitures du logis et le parc du château (cad. B 82, lieudit l'Avenue du Château, 91 à 93, lieudit Le Château, 95, lieudit Dépendance du Château, 96, lieudit Séchoir, 98, lieudit La Padoche, 99, lieudit Le Parc du Château, 100, lieudit l'E, 458, lieudit Le Château, 459, lieudit Dépendances du Château, 590, lieudit Maison de Gardien) : inscription par arrêté du 14 mars 2012.


Cantal


Apchon. ― Château fort d'Apchon : le château fort en totalité, y compris le sol de ses parcelles d'assise (cad. A225, 226) : par arrêté du 24 février 2012.
Marmanhac. ― Maison Pradelle : la maison en totalité, y compris la clôture avec ses portails, le jardin, le pavillon de communs et les décors intérieurs incluant la salle à manger avec son buffet encastré et le salon avec son papier peint panoramique aux scènes turques (cad. C 297, 298, 300, 301, 518) : inscription par arrêté du 10 septembre 2012.


Charente


Angoulême. ― La cheminée de l'ancienne papeterie de Saint-Cybard-le-Nil, en totalité (cad. AH 349) : par arrêté du 18 mai 2012.
Bassac. ― Abbaye Saint-E : le logis abbatial ainsi que le sol de la parcelle sur laquelle il est situé (cad. E 225) : inscription par arrêté du 18 mai 2012.
Chenommet. ― Le dolmen de la Pierre Folle (cad. ZC 8) : inscription par arrêté du 13 juillet 2012.
Louzac-Saint-André. ― L'église Saint-André en totalité (cad. B 291) : inscription par arrêté du 14 juin 2012.
L'église de Louzac en totalité (cad. AW 31) : inscription par arrêté du 14 juin 2012.
Magnac-Lavalette-Villars. ― Château de la Mercerie : les parties bâties et non bâties, en totalité, constituant le château et ses dépendances (cad. AI 74, 75, 81 à 91, 107, 109) : inscription par arrêté du 19 octobre 2012.
Saint-Ciers-sur-Bonnieure. ― Le dolmen 1 des Grouges (cad. ZC 103) : inscription par arrêté du 27 août 2012.
Tusson. ― Le tumulus Le Petit Dognon (cad. ZH 103 à 108, lieudit la Ville) : inscription par arrêté du 13 septembre 2012.
Villebois-Lavalette. ― L'église en totalité, avec ses escaliers d'accès et le sol des parcelles pouvant receler des vestiges archéologiques (cad. AD 71, 72) : ipar arrêté du 3 février 2012.


Charente-Maritime


Chenac-Saint-Seurin-d'Uzet. ― Château de Saint-Seurin-d'Uzet : l'ensemble des parties bâties et non bâties en totalité, y compris le sols des parcelles constituant le château (cad. G 291, 560 à 562, 710, 793, 794, 802, 806, 823, 825, 827, 849 à 851) : inscription par arrêté du 17 août 2012.
Chérac. ― Château de Dion : le logis, avec son décor intérieur, et le pigeonnier, en totalité (cad. ZM 41, 43) : inscription par arrêté du 28 septembre 2012.
Gémozac. ― Château de Bernessard : le château comprenant le logis et son assiette entourée de douves, les dépendances et la basse-cour, les anciens jardins et le canal, en totalité (cad. J 290 à 292) : inscription par arrêté du 25 septembre 2012.
Saint-Clément-des-Baleines. ― Le phare des Baleines et le bâtiment des machines construits au xixe siècle (cad. AI 3) ; le phare des Baleineaux, en mer, construit au xixe siècle sur le Haut Banc du Nord (cad. domaine public, non cadastré) : classement par arrêté du 23 octobre 2012.
Saint-Denis-d'Oléron. ― Phare de Chassiron : le phare et ses dépendances, en totalité, ainsi que le sol de la parcelle G 842 sur laquelle ils sont situés : classement par arrêté du 23 octobre 2012.
Saint-Georges-de-Didonne. ― Phare du Port : le phare en totalité (cad. BH 8, cf plan annexé à l'arrêté) : classement par arrêté du 23 octobre 2012.
Saint-Georges-d'Oléron. ― Les écluses à poissons des Sables-Vignier (cad. non cadastré, domaine public) : inscription par arrêté du 14 juin 2012.


Cher


Neuvy-Deux-Clochers. ― Ensemble bâti par le céramiste Jean Linard (1931-2010), situé au lieudit Les Poteries : la maison, sa cour, ses dépendances et ses jardins, avec l'ensemble des éléments immeubles qu'ils contiennent (cad. D 721 « Communal des Poteries) ; la « cathédrale » en plein air, avec les sols correspondants et l'ensemble des éléments immeubles qu'ils contiennent (cad. D 681 « Le Bois de la Côte », 721 et 722 « Communal des Poteries ») : inscription par arrêté du 16 juillet 2012.
Sagonne. ― Château de la Motte comprenant la motte Millet et le château de la Motte-Béraud : le château de la Motte-Béraud en totalité (cad. A509, lieudit Les Petites Varennes), ses fossés en eau (cad. A509, lieudit Les Petites Varennes), le sol des parcelles A509, lieudit Les Petites Varennes, 510-511, lieudit La Motte, correspondant à l'entrée de la maison seigneuriale, à une partie de la basse-cour, à sa cour, à sa plate-forme, à la partie comblée des fossés et à l'emplacement de la chapelle ; les vestiges du four (cad. A509, lieudit Les Petites Varennes) ; La Motte Millet : tertre, fossés et terrain environnant (cad. A245, 246, 354, 355, lieudit La Motte) : inscription par arrêté du 12 avril 2012.
Vornay. ― L'église paroissiale Saint-Germain, autrefois Saint-Gervais et Saint-Protais, en totalité, à l'exception de la façade occidentale déjà classée (cad. A54, lieudit L'Enclos) : inscription par arrêté du 16 juillet 2012.


Corrèze


Egletons. ― L'église Saint-Antoine-l'Ermite, place des Anciens-Combattants, en totalité (cad. AM 40) : inscription par arrêté du 5 octobre 2012.
Le centre communautaire (ou pavillon central) du village de vacances du Gril, dit aussi « Domaine du Lac » (cad. AB 54) : inscription par arrêté du 26 décembre 2012.
Malemort-sur-Corrèze. ― Ancien castrum de Malemort dit « Domaine de Montemart » : les vestiges de l'ancien castrum, à l'exclusion de la maison Hom (située sur la parcelle BM 139), et le sol des parcelles BM 137 à 140, 142, 172 à 178 sur lesquelles ils sont situés : inscription par arrêté du 13 août 2012.


Corse-du-Sud


Alata. ― La chapelle funéraire Pozzo di Borgo en totalité (cad. D 23) : inscription par arrêté du 14 mai 2012.
Santa-Maria-Siché. ― Le château de Vico d'Ornano en totalité (cad. C 671) : inscription par arrêté du 10 mai 2012.
Le Palazzu de Sampiero Corso en totalité (cad. C 680) : inscription par arrêté du 25 juin 2012.
Sollacaro. ― L'ancienne église paroissiale de Saint-Albert de Calvese en totalité (cad. C 407) : inscription par arrêté du 10 mai 2012.


Haute-Corse


Casabianca. ― Eglise paroissiale de l'Annonciation : les façades et toitures (cad. C 184) : inscription par arrêté du 10 mai 2012.
Centuri. ― Palazzu de Francesco Semidei dénommé Château Saint-Roch : les façades, toitures, aménagements extérieurs, l'escalier et l'ensemble des décors peints (cad. C 489, 491) : inscription par arrêté du 10 mai 2012.
Vescovato. ― Ancien couvent des Capucins : la chapelle en totalité ; les façades et toitures des bâtiments conventuels (cad. B 561) : inscription par arrêté du 24 mai 2012.


Côte-d'Or


Alise-Sainte-Reine. ― La chapelle, la source Sainte-Reine et le sol de la chapelle médiévale (cad. AD 48, 49) : inscription par arrêté du 18 avril 2012.
Le monument de Vercingétorix (cad. B 443) : inscription par arrêté du 22 mars 2012.
Aubaine. ― Les bornes de la forêt de Crépey (cad. A71, 402 ; B 830, 835, 837, 860, 901 ; ZE 1 ; ZL 5) : inscription par arrêté du 27 septembre 2012.
Buncey. ― Bornes de la forêt de Châtillon. Voir commune de : Villiers-le-Duc.
Corpeau. ― L'ancienne station-service du Pont de Paris, y compris le bâtiment de la boutique, la voie d'accès et sa glissière, le lampadaire éclairant l'aire de service, les vestiges d'implantation des pompes, le mat signal, située le long de la route nationale 6 près du carrefour avec la route d'Ebaty (cad. AK 16) : inscription par arrêté du 20 juillet 2012.
Dijon. ― Eglise du Sacré-Cœur : l'église ; les façades et toitures du presbytère, de l'ancienne cité paroissiale, actuel centre universitaire catholique, et la clôture de ces bâtiments (cad. AV 222, 223) : inscription par arrêté du 2 août 2012.
Ancien garage pour cycles et automobiles dit garage Alizon, sis 1-3, rue Jacques-Céllerier : l'ancien garage dans ses dispositions de 1906 incluant le magasin d'exposition et sa porte cochère, le passage cocher, la cour, les boxes de garage, le préau-atelier, le vestibule, l'escalier, l'appartement du gérant-propriétaire et l'appartement du gardien (cad. HL 333) : inscription par arrêté du 20 juillet 2012.
La faculté des sciences, sise 32, rue Recteur-Marcel-Bouchard (cad. BX 411) : inscription par arrêté du 18 avril 2012.
Maisey-le-Duc. ― Bornes de la forêt de Châtillon. Voir commune de : Villiers-le-Duc.
Nod-sur-Seine. ― Bornes de la forêt de Châtillon. Voir commune de : Villiers-le-Duc.
Saint-Germain-le-Rocheux. ― Bornes de la forêt de Châtillon. Voir commune de : Villiers-le-Duc.
Villiers-le-Duc. ― Les bornes de la forêt de Châtillon (cad. Buncey L 2, 22, 37 ; Nod-sur-Seine J 72, 134, 135 ; Villiers-le-Duc E 150, 151 ; F 40, 107 ; G 106 ; I 66, 145, 146 ; K 181 à 183 ; L 20, 68, 69, 138, 139 ; M 110, 111 ; N 7 ; Maisey-le-Duc AE 127 ; Saint-Germain-le-Rocheux B 68, cf. carte IGN annexée à l'arrêté) : inscription par arrêté du 27 novembre 2012.


Côtes-d'Armor


Bringolo. ― Le château de la Grand'Ville, à savoir : le logis en totalité ; les communs en totalité (écuries, granges et bâtiments associés, colombier, petits bâtiments annexes, cour pour son pavement, son sol d'assiette et ses murs de clôtures, serres) ; l'ensemble du parc comprenant notamment le saut-de-loup, le jardin potager avec ses clôtures, les allées et chemins, les portes, grilles et éléments de clôture (murs, murets, fossés, etc.), les façades et toitures du pavillon d'entrée, la tour néo-médiévale en totalité, les terrasses et leurs murs de soutènement (belvédère, etc.), la terrasse du logis avec son puits, les aménagements maçonnés (bancs...), la « chambre des colonnes », l'ancien lavoir, le sol d'assiette des parcelles correspondantes ; l'étang avec sa digue (à l'exclusion de la voie communale) ; l'avenue d'entrée curviligne avec ses murs (à l'exclusion de la voie communale) (cad. A66 à 68, 222 à 230, 235 à 237, 273 à 278, 280, 281, 283 à 295, 484 à 488 ; B 4 à 9, 109, 110) : inscription par arrêté du 13 novembre 2012.
Erquy. ― Château de Bienassis : le château, à savoir : le logis pour ses façades et toitures et son grand escalier ; l'ouvrage d'entrée avec ses pavillons, en totalité ; les douves, en totalité, avec leurs murs, la levée de terre qui les délimite au sud et l'ensemble des constructions se trouvant dans et sur ces douves (ponts, vestiges en pierre d'édifices antérieurs, escaliers, etc.) ; l'avant-cour, la cour d'honneur et le jardin circonscrit par les douves, pour leurs clôtures et leur sol d'assiette ; le jardin potager clos de murs, en totalité ; l'ancienne basse-cour pour ses clôtures, son sol d'assiette, le bâtiment des écuries et du séchoir en totalité, les autres bâtiments (poulailler, atelier, pressoir, chenil, bâtiments de la maison de la Porte, etc...) pour leurs façades et toitures ; le parc pour son esplanade, sa grande avenue, ses allées, sa pièce d'eau et le sol d'assiette de ses parcelles agricoles ou forestières, à l'exclusion des bâtiments de l'ancienne métairie de la Porte (cad. Erquy E 123 à 126, 128 à 133, 136 à 140, 217 à 224, 226 à 233, 235 à 238, 660, 662, 664, 812 à 816, 826, 827 ; Pléneuf-Val-André C 297 à 305, 309, 312, 313, 835 à 838 ; Saint-Alban A1 à 13, 63 à 76, 87 à 89, 908 ; ZL 16) : classement par arrêté du 13 septembre 2012.
Noyal. ― Château des Portes : Le château, à savoir le logis en totalité, la cour d'honneur pour son sol d'assiette, le saut-de-loup, l'ancien jardin pour ses murs et son sol d'assiette, le portail d'entrée avec ses murs, l'avenue et les deux allées latérales pour leur sol d'assiette, le réservoir de collecte des eaux, les vestiges de l'ancienne chapelle et de l'orangerie ainsi que la grange pour ses dispositions d'origine (cad. ZC 40, 41, 43) : inscription par arrêté du 20 septembre 2012.
Pléneuf-Val-André. ― Château de Bienassis. Voir commune de : Erquy.
Quiou (Le). ― Château du Hac : les abords du château, à savoir les sols d'assiette et les murs de soutien ou de clôture de la cour, des anciens jardins et de l'avenue d'accès, correspondant aux parcelles A580, 581, 858, 912 : inscription par arrêté du 15 février 2012.
Saint-Alban. ― Château de Bienassis. Voir commune de : Erquy.
Taden. ― L'église Saint-Pierre en totalité (cad. D 489) : inscription par arrêté du 15 mars 2012.


Creuse


Aubusson. ― Manufacture de tapisserie Hamot, puis Saint-Jean, sise 3, rue Saint-Jean : en totalité l'ensemble des bâtiments de la manufacture, ainsi que les machines à tisser (métiers à tisser de haute lisse et de basse lisse), conservés dans les ateliers situés dans les ailes est et ouest du bâtiment principal et dans le bâtiment sous sheds, les machines à bobiner, la machine à arranger ou « flûteuse », les « grilles » ou présentoirs à bobines et les casiers contenant les écheveaux de laine conservés dans les magasins des laines situés au rez-de-chaussée de l'aile est du bâtiment principal et dans les ateliers sous sheds (cad. AK 414, 415) : inscription par arrêté du 5 octobre 2012.
Ancienne manufacture de tapisserie Castel, puis Goubely, sise 12 A, avenue de la République : les bâtiments de l'ancienne manufacture en totalité, à savoir : l'ensemble du bâtiment principal abritant les ateliers de tissage, auquel est accolé à l'est la première teinturerie de la fabrique ; la teinturerie avec sa cheminée extérieure (cad. AH 162) : inscription par arrêté du 5 octobre 2012.
Saint-Chabrais. ― Château d'Etangsanne : le logis en totalité ; les façades et toitures des bâtiments des dépendances ; l'ancien jardin ; les douves ; les sols des parcelles correspondantes (cad. BC 35, 36, 37) : inscription par arrêté du 13 février 2012.


Dordogne


Besse. ― Le château de Besse, son pédiluve ainsi que le sol d'assiette, en totalité (cad. C 72 à 77à) : inscription par arrêté du 22 février 2012.
Condat-sur-Vézère. ― Ancienne commanderie : le logis et sa tour, les dépendances sur la cour, le moulin avec son bief, le four banal, ainsi que le sol des parcelles de la cour et du jardin (cad. AB 9, 10, 17 à 19, 44) : inscription par arrêté du 23 juillet 2012.
Lamonzie-Saint-Martin. ― Château de Saint-Martin : en totalité le domaine du château comprenant les dépendances et bâtiments agricoles, à l'exception des hangars situés à l'extrémité est, le parc avec ses terrasses et ses deux ponts, les fabriques et les dispositifs hydrauliques ainsi que l'allée d'arrivée au château (cad. A1222, 1231 à 1234, 1250 à 1255) : inscription par arrêté du 23 juillet 2012.
Tourtoirac. ― Abbaye : l'église abbatiale, le presbytère, le mur d'enceinte, le four et l'ensemble des bâtiments et murs, et en façade et toiture, le logis abbatial et les dépendances nord ainsi que le sol des parcelles AT 65 à 69, en totalité, à l'exception des bâtiments et parties déjà classés : inscription par arrêté du 22 février 2012.


Doubs


Besançon. ― Observatoire : En totalité, l'ensemble des bâtiments de l'observatoire, avec son parc, sis 34, 41, 41 bis, 43, avenue de l'Observatoire, comprenant les parties suivantes (à l'exclusion des bâtiments des bureaux et laboratoires d'essai, parcelle EZ 123) : dans la partie nord du site : le bâtiment du coudé, le bâtiment de la méridienne et ses mires, le bâtiment de la bibliothèque, les vestiges de la lunette photographique, les vestiges de l'altazimut et ses mires, le bâtiment de l'astrographe, les trois laboratoires d'essai ; dans la partie sud du site : la maison du directeur, la conciergerie, le cadran analemmatique, une mire et deux piliers (cad. HK 92 ; EZ 122, 123) : classement par arrêté du 3 mai 2012.
L'immeuble, sis 110, Grande-Rue, en totalité, y compris la voie Decauville (cad. AN 10) : inscription par arrêté du 19 juillet 2012.
Hôpital Saint-Jacques, sis 2, place Saint-Jacques : le bloc opératoire Saint-Joseph en totalité (cad. AV 5) inscription par arrêté du 23 avril 2012.
Beure. ― Station-service, sise 22, route de Lyon : la rotonde en totalité (cad. AC 265) : inscription par arrêté du 21 novembre 2012.
Miserey-Salines. ― La chapelle Saint-Ferréol et Saint-Ferjeux, sise route de la Chapelle, en totalité (cad. AP 73) : inscription par arrêté du 23 avril 2012.
Montbéliard. ― Hôtel de voyageurs du Lion Rouge, sis 38, rues Halles : le corps de bâtiment sud en totalité (cad. BY 43) : inscription par arrêté du 25 octobre 2012.
Morteau. ― Immeuble sis 8, rue Gonsalve-Pertusier : la cage d'escalier en totalité (cad. AA492) : inscription par arrêté du 23 avril 2012.
Vaire-Arcier. ― Château de Vaire-le-Grand : L'ensemble des bâtiments du château, leurs décors, les jardins et cours avec leurs décors et clôtures, en totalité (cad. AA2 à 6, 11, 12, 14, 25) : classement par arrêté du 1er décembre 2011, modifié par arrêté du 15 février 2012 ― La parcelle AA28 de l'emprise du jardin, en totalité ; la parcelle AA8, en totalité, avec l'ancienne allée d'accès sud-nord et l'ancien portail ; la parcelle AA13 devant l'entrée du château, en totalité ; la parcelle AA1, versant nord de l'ensemble du château, en totalité : inscription par arrêté du 10 mai 2012.


Drôme


Albon. ― L'ensemble des vestiges archéologiques de la tour d'Albon, situés au hameau de La Tour : la tour ; les vestiges de l'ancienne chapelle ; les vestiges de l'ancienne aula ; la motte, les murailles et autres éléments maçonnés ; ainsi que leur terrain d'assiette (cad. YB 70) : classement par arrêté du 11 juin 2012.
Sauzet. ― Villa Sestier : la villa et les écuries en totalité ; les façades et toitures de la maison du gardien, du chenil ; le parc ainsi que les parcelles cadastrées I 560, 561, 567, 938, 960 à 962) : inscription par arrêté du 27 juin 2012.


Eure-et-Loir


Guainville. ― Le château de Guainville (cad. D 512, lieudit Le Vieux Château) : classement par arrêté du 6 mars 2012.
Soizé. ― L'église Saint-Thomas en totalité (cad. B 10) : inscription par arrêté du 12 septembre 2012.


Finistère


Douarnenez. ― La chapelle Sainte-Hélène en totalité (cad. AI 119) : inscription par arrêté du 10 avril 2012.
Plougourvest. ― L'église Saint-Pierre en totalité (cad. A664) : inscription par arrêté du 15 mars 2012.


Gard


Beauvoisin. ― Le temple protestant en totalité, avec sa clôture (cad. C 189) : inscription par arrêté du 30 janvier 2012.
Bernis. ― Le temple protestant en totalité (cad. BA64) : inscription par arrêté du 30 janvier 2012.
Estréchure (L'). ― L'ancienne église Saint-Martin-de-Corconac (cad. C 582) : inscription par arrêté du 28 novembre 2012.
Grau-du-Roi (Le). ― Le phare de l'Espiguette, à savoir la tour en totalité, les façades et toitures des logements et bâtiments annexes, la cour avec son pavage, le puits, les murs de clôture et le terrain d'assiette de son enclos (cad. CZ 10, lieudit L'Espiguette) : classement par arrêté du 9 octobre 2012.
L'ancien phare du Grau-du-Roi, à savoir la tour en totalité et les façades et toitures de son soubassement carré (cad. BL 195) : classement par arrêté du 9 octobre 2012.
Nîmes. ― Immeuble dit Hôtel Bézard sis 2, avenue Feuchères et 1, boulevard de Bruxelles : les façades et toitures, ainsi que les deux vestibules avec les deux cages d'escalier et, en totalité, le premier étage de l'hôtel particulier de l'immeuble (cad. EZ 530) : inscription par arrêté du 19 avril 2012.
L'hôtel André sis 3, rue Dorée, en totalité (cad. EY 491) : inscription par arrêté du 25 juin 2012.
Pont-Saint-Esprit. ― L'église paroissiale Saint-Saturnin (cad. BH 247) : inscription par arrêté du 11 décembre 2012.
Quissac. ― Le temple protestant en totalité (cad. AW 120) : inscription par arrêté du 30 janvier 2012.
Vauvert. ― Le temple protestant en totalité (cad. BB 504) : inscription par arrêté du 30 janvier 2012.


Haute-Garonne


Bagnères-de-Luchon. ― La villa Luisa, sise boulevard Charles-Tron, en totalité (cad. K 231) : inscription par arrêté du 6 avril 2012.
Saint-Bertrand-de-Comminges. ― Camp militaire romain de Saint-Bertrand-de-Comminges : les parcelles suivantes, avec leurs sols contenant les vestiges enfouis du fossé externe et des chemins d'accès au camp militaire : Saint-Bertrand-de-Comminges, lieudit Tranquistan B 553 à 556, 557a, 558, 1001, 1002 et Valcabrère, lieudit Le Couvent, A53, 54, 539, 540 : inscription par arrêté du 27 décembre 2012.
Valcabrère. ― Camp militaire romain de Saint-Bertrand-de-Comminges. Voir commune de : Saint-Bertrand-de-Comminges.


Gers


Montréal. ― Villa gallo-romaine de Séviac : la partie nord de la villa (cad. AN 23, 24, 160) : inscription par arrêté du 14 mai 2012.
Sarragachies. ― Le sol de la parcelle de vigne (cad. E 615, lieudit A Marcadet) : inscription par arrêté du 15 juin 2012.


Gironde


Avensan. ― Château Citran : le château en totalité, avec ses bâtiments agricoles (façades et toitures), son parc et les éléments qu'il contient : portails, ponts et pigeonnier (cad. A844, 847, 848, 852 à 855, 4031) : inscription par arrêté du 22 février 2012.
Bazas. ― Hôtel de Bourges : l'hôtel en totalité avec sa façade sur la place, la cour intérieure, les caves, la rampe conduisant à la place et la grille d'accès située sur cette place (cad. AB 367) : inscription par arrêté du 7 mars 2012.
Bordeaux. ― Hôtel de Bryas, sis 15, rue Charles-Gruet : l'hôtel avec son jardin, en totalité (cad. KT 112) : inscription par arrêté du 7 mars 2012.
La maison construite pour Jean-Jacques Bosc, sise 7, rue du Chai-des-Farines, en totalité (cad. KL 178) : inscription par arrêté du 7 mars 2012.
L'hôtel Lecomte de Latresne, sis 8, rue de Cheverus, en totalité (cad. KJ 293) : inscription par arrêté du 29 novembre 2012.
Cussac-Fort-Médoc. ― Château Bernones : le château en totalité, ainsi que son jardin, ses murs de clôture, ainsi que les niches, à l'exclusion des dépendances viticoles (cad. ZM 61 à 63, 65, 81, 86) : inscription par arrêté du 22 février 2012.
Espiet. ― L'église Notre-Dame (cad. AC 275) et la croix de cimetière (cad. AC 276), en totalité : inscription par arrêté du 7 mars 2012.
Gradignan. ― La tour du télégraphe Chappe, en totalité (cad. BE 79) : inscription par arrêté du 26 novembre 2012.
Les fours « bouteille », les bâtiments industriels et la parcelle les contenant (cad. BY 26) : inscription par arrêté du 26 novembre 2012.
Pessac. ― La maison sise 5, rue des Arcades, en totalité (cad. CS 199) : inscription par arrêté du 22 février 2012.
La maison sise 7, rue Le Corbusier, en totalité (cad. CS 127) : inscription par arrêté du 22 février 2012.
Réole (La). ― Hôtel Peysseguin, 9, rue Peysseguin : l'hôtel et sa cour arrière, en totalité (cad. AO 225 à 228) : inscription par arrêté du 26 novembre 2012.
Saint-Emilion. ― Le logis de Malet sis rue des Ecoles et place Pierre-Meyrat, en totalité (cad. AP 248) : inscription par arrêté du 26 novembre 2012.
Saint-Julien-Beychevelle. ― Château Gruaud-Larose : le château en totalité, ainsi que la tour (cad. D 189) en totalité, et le hangar agricole (cad. D 167) également en totalité : inscription par arrêté du 22 février 2012.


Hérault


Castelnau-de-Guers. ― Château ou Castellas : l'ensemble compris dans l'enceinte castrale, y compris les sols (cad. AB 270, 271, 277) : inscription par arrêté du 13 février 2012.
Cazedarnes. ― L'église paroissiale Saint-Amand en totalité, y compris son décor mural peint (cad. AB 129 1) : inscription par arrêté du 25 avril 2012.
Montels. ― Les vestiges archéologiques de l'ancien château des archevêques de Narbonne (cad. A395, 538 à 542, 557 à 561) : inscription par arrêté du 22 février 2012.
Montpellier. ― Hôtel de Grave, sis 5, rue Salle-l'Evêque : l'ensemble formé par l'ancien hôtel de Sartre, puis de Vignes, puis d'Espous, dit « Hôtel de Grave », en totalité, y compris ses pavillons d'entrée, son parc, sa cour et l'immeuble dit « Hôtel de Villarmois » (à l'exclusion de la maison Poujol donnant sur la rue Bocaud), ainsi que les façades, les toitures et l'escalier de l'immeuble dit « Hôtel de Noailles » (cad. HO 106, 115, 145) : inscription par arrêté du 21 novembre 2012.
Ancien hôtel Rey, sis 21, Grand'Rue Jean-Moulin : les façades et toitures sur cour et sur la Grand'Rue Jean-Moulin, le grand escalier, en totalité, la cour et le passage couvert d'accès à la Grand'Rue (cad. HT 125) : inscription par arrêté du 26 décembre 2012.
L'ancien hôtel de Sarret dit « de la Coquille », sis 6, rue du Palais-des-Guilhem, en totalité (cad. HR. 197) : inscription par arrêté du 21 décembre 2012.
Mudaison. ― L'ancienne maison des Ursulines (ou presbytère), sise 2, rue de la Halle (cad. AA143) : inscription par arrêté du 30 janvier 2012.
Pézenas. ― Le moulin de Conas en totalité (cad. AP 227) : inscription par arrêté du 25 avril 2012.
Pignan. ― Château des Bashy du Cayla, dit « du Comte de Turenne » (actuel hôtel de ville) : le château et son parc, en totalité (cad. AA266 ; AH 1 à 3) : inscription par arrêté du 25 avril 2012, modifié par arrêté du 26 décembre 2012.
Puisserguier. ― L'ancien logis dit « café du marché », sis place de l'Eglise, en totalité, y compris son plafond peint (cad. K 404) : inscription par arrêté du 13 février 2012.


Ille-et-Vilaine


Acigné. ― Château des Onglées : le château, à savoir la chapelle en totalité, les façades et toitures du logis, le parc paysager pour ses éléments structurants (fossés, bassin, allées, mail, îlot planté en bordure de la Vilaine, etc.) et son terrain d'assiette (cad. B 640, 642 à 646, 648, 966, 1206, 1262, 1263, 1477, 1478) : inscription par arrêté du 23 janvier 2012.
Dol-de-Bretagne. ― Maison dite de la Grisardière, 27, rue Lejamptel : la maison en totalité, à l'exclusion cependant des constructions récentes adossées (cad. AC 145) : inscription par arrêté du 20 septembre 2012.
Ercé-près-Liffré. ― Château du Bordage : le château avec le logis en totalité, la tour de l'Orient et la tour aux chiens en totalité, les deux rabines du nord ainsi que l'ensemble de l'assiette des parcelles AC 6 à 8, 11 à 20, 48 à 51 (cf. plan annexé à l'arrêté) : inscription par arrêté du 11 septembre 2012.
Rennes. ― Le bâtiment de l'ancien Jeu de Paume, sis rue Saint-Louis, en totalité (cad. AC 1130) : inscription par arrêté du 23 juillet 2012.
Saint-Malo. ― Le phare du Grand-Jardin, en totalité (cad. AE 1) : classement par arrêté du 3 octobre 2012.
Trimer. ― Manoir situé dans le bourg, 2, chemin du Manoir : le manoir, à savoir les façades et toitures du corps de logis principal et de sa tour construits en terre, celles du corps de logis secondaire construit en pierre, ainsi que la cheminée à décor de la grande salle du rez-de-chaussée, à l'exclusion par conséquent du pavillon en retour d'équerre de construction récente et des autres bâtiments situés sur la propriété (cad. A382, 616) : inscription par arrêté du 20 septembre 2012.


Indre


Chaillac. ― Les parties suivantes de la maison forte de la Grange Missée : le logis et ses tours ; les vestiges de son mur d'enceinte ; la tour d'angle nord-ouest de l'enceinte ; la plate-forme du logis ; le puits ; la mare ; le bâtiment à usage de remise et écurie ; la maison de ferme dite « maison du colon » ; la grange (cad. C 1604, lieudit La Grange Missée) ; le colombier (cad. C 1038, lieudit La Grange Missée) : inscription par arrêté du 4 mai 2012.


Indre-et-Loire


Lignières-de-Touraine. ― L'église Saint-Martin en totalité, à l'exception des peintures murales déjà classées (cad. AD 421) : inscription par arrêté du 2 mars 2012.
Loches. ― Hôtel dit « Maison du Centaure », 10, rue du Château : les intérieurs de l'hôtel (cad. AW 327) : inscription par arrêté du 24 mai 2012.
Mettray. ― Château du Petit-Bois : les parties suivantes du château, des communs et du parc paysager du Petit-Bois : les façades et les toitures du château (cad. AK 23) ; les façades et toitures de la grange (cad. AK 23) ; les façades et toitures de la maison dite « du métayer » (cad. AK 19) ; les façades et toitures des écuries (cad. AK 19) ; le parc (cad. AK 4 à 11, 18 à 25) : inscription par arrêté du 4 juin 2012.
Montbazon. ― Le site castral de Montbazon en totalité (cad. B 402, 895 ; C 438, 440, 442 à 446, 979 à 984) : inscription par arrêté du 24 mai 2012.


Isère


Vertrieu. ― Château Vieux : le pigeonnier et les quatre maisons, le mur de clôture médiéval qui délimite le domaine et les parcelles cadastrées AC 12, 14, 19 à 21 et AB 49 à 54, tous les éléments maçonnés du domaine, à l'exception des bâtiments classés : inscription par arrêté du 26 octobre 2012.
Vienne. ― Jardin archéologique dit de Cybèle : tous les éléments maçonnés et/ou archéologiques n'ayant pas été classés préalablement, soit les maçonneries des maisons antiques, du temple de Cybèle, de la salle d'assemblée ainsi que les éléments médiévaux (dont le mur polygonal du palais des Canaux), le tout, ainsi que les parcelles AZ 61 et 52 sur lesquelles ils se trouvent : inscription par arrêté du 26 octobre 2012.


Jura


Chaussin. ― L'église Saint-Maurice, sise rue des Ecoles, en totalité (cad. AB 154) : inscription par arrêté du 25 octobre 2012.
Dole. ― Corps de garde, puis octroi, sis 40, rue du Mont-Roland et 1, rue Bernard : les façades et toiture (cad. BV 1) : inscription par arrêté du 21 novembre 2012.
Falletans. ― Demeure dite Château de Falletans, sise 12, rue des Châteaux : la demeure en totalité, y compris le logis, la cour avec le puits, les communs et le parc incluant le mur de soutènement ouest (cad. ZA147) : inscription par arrêté du 23 avril 2012.
Publy. ― La chapelle de Binans, sise rue de la Chapelle, en totalité, y compris l'enclos du cimetière (cad. ZH 50) : inscription par arrêté du 23 avril 2012.
Saint-Amour. ― Couvent des Capucins, puis hôpital, sis 19, avenue de Franche-Comté, 1, allée du Souvenir-Français et 4, allée des Capucins : le couvent en totalité, y compris les cours est, ouest, le jardin et les clôtures nord et est (cad. AH 40, 91) : inscription par arrêté du 3 janvier 2012.


Landes


Biscarosse. ― Ancienne vigie de l'hydrobase des Hourtiquets : la partie implantée sur la berge nord de l'ancienne hydrobase comprenant les bâtiments de la vigie avec son annexe, le treuil et son cabestan et le sol de l'ancien hangar, en totalité (cad. AR 101) : inscription par arrêté du 1er février 2012.
Peyrehorade. ― Château de Montréal : le château avec sa cour, murs et grilles de clôture, portail de ferronnerie, les anciennes écuries, la cour de cavalerie et la dépendance, ainsi que les façades et toitures du pavillon dit de l'Orangerie (cad. AB 440, 482, 483, 287) : inscription par arrêté du 15 juin 2012.
Siest. ― Le château de Lasalle, ancienne caverie, en totalité, avec ses communs et ses bâtiments d'exploitation (cad. B 47, 48) : inscription par arrêté du 10 janvier 2012.


Loir-et-Cher


Châteauvieux. ― L'église Saint-Hilaire en totalité (cad. F 98) : inscription par arrêté du 12 septembre 2012.


Loire


Chambon-Feugerolles (Le). ― Le château de Feugerolles en totalité : le logis principal, la maison attenante, l'ancienne salle de justice, la chapelle, les terrasses et éléments maçonnés inclus dans l'enceinte, l'enceinte avec la prote monumentale, les tours, le tout, ainsi que la parcelle sur laquelle ces éléments se trouvent (cad. BM 85), les fossés ensevelis, les jardins ainsi que les parcelles sur lesquels ils se trouvent (cad. BM 82, 84, 72) : inscription par arrêté du 25 janvier 2012.
Firminy. ― Eglise Saint-Pierre de Firminy : l'église, son terrain d'assiette et les parcelles supportant son aménagement paysager, en totalité (cad. AO 86, 299) : classement par arrêté du 30 mai 2012.
Montbrison. ― Maison dite maison des Lions, sise 25, rue Martin-Bernard et 22, rue des Légouvés : la maison en totalité, soient les habitations et leurs cours, ainsi que les parcelles BK 539 et 540 sur lesquelles elle se trouve : inscription par arrêté du 5 octobre 2012.
Saint-Paul-en-Jarez ; ― Château de la Grange Merlin : en totalité, le logis principal, les communs (le bâtiment en U : anciennes écuries, sellerie et grange) et la tour-chenil (cad. AM 18) : inscription par arrêté du 25 janvier 2012.


Haute-Loire


Espaly-Saint-Marcel. ― Distillerie Maurin-Vey : la distillerie en totalité, incluant l'ensemble constitué par l'allée d'accès, l'enclos résidentiel comprenant la maison de maître de 1890 (y compris les décors de cheminées, vitraux, lambris, toiles murales, papiers peints du vestibule, de l'escalier, de la salle à manger, du salon et des chambres), les bâtiments du garage-orangerie et du cinéma, le jardin avec la grotte et les clôtures, le bâtiment des bureaux, l'enclos industriel comprenant la première maison de maître (y compris les décors de lambris, cheminées, toiles murales, papiers peints et vitraux du vestibule, de l'escalier et du grand salon), les communs, les bâtiments industriels et les clôtures, l'enclos agricole du verger avec le pavillon de gardien et les clôtures (cad. AR. 19 à 25) : inscription par arrêté du 10 septembre 2012.
Présailles. ― Château de Vachères : le château en totalité, à l'exception des façades et toitures classées, et y compris l'enceinte extérieure avec ses tours et sa chapelle, la cour supérieure en terrasse, l'allée ouest et sa rampe d'accès, le jardin avec sa grille et son escalier, les intérieurs et leurs décors incluant notamment le vestibule d'entrée, l'escalier avec sa rampe et son portillon en fer forgé, la chapelle-oratoire, la cuisine avec son dessus-de-porte peint, la salle d'archives avec sa porte métallique et ses boiseries, la salle à manger avec ses toiles peintes ; au premier étage, la galerie avec ses toiles peintes de Barbieri, le grand salon avec ses lambris et ses toiles peintes en camaïeu, la chambre Louis XVI, la chambre de l'évêque, la chambre aux paysages ; au deuxième étage, les chambres bleue et verte avec leurs tentures et alcôves (cad. C 540) : inscription par arrêté du 24 février 2012.


Loire-Atlantique


Croisic (Le). ― Le phare du Four, avec sa jetée (cad. non cadastré, domaine public maritime) : classement par arrêté du 3 octobre 2012.
Donges. ― Les parties suivantes composant le manoir de la Hélardière : le logis seigneurial et sa chapelle, en totalité ; la façade et le versant de toiture de l'aile ouest sur cour (cad. YL 136, 214) : inscription par arrêté du 29 mars 2012.
Mauves-sur-Loire. ― La fontaine Saint-Denis en totalité (cad. AO 236) : inscription par arrêté du 18 juin 2012.
Nantes. ― Hôtel d'Aux, puis hôtel du 11e Corps d'Armée, sis 2, place du Maréchal-Foch : les éléments suivants : les façades donnant sur la place du Maréchal-Foch et sur la rue Tournefort des deux corps de bâtiment principaux et l'ensemble de leurs toitures ; le porche, la cage d'escalier d'honneur ; au premier étage : dans la salle à manger (pièce 47 du plan de 1848), la cheminée en marbre blanc (xviiie siècle), dans la chambre (pièce 49 du plan de 1848), la cheminée aux lions en marbre blanc (début xixe siècle) ; au deuxième étage : le grand salon d'honneur en totalité avec ses décors de parquet, cheminée, lambris, trumeaux, glaces, plafond, y compris les deux consoles d'appliques immeubles par destination (cad. EW 218) : inscription par arrêté du 7 février 2012.


Loiret


Châtillon-sur-Loire. ― La grange pyramidale remontée au lieudit La Fontaine Bénat, en totalité (cad. YN 110, 114, cf. plan annexé à l'arrêté) : inscription par arrêté du 6 juillet 2012.
Temple protestant (anciens grands greniers) : le bâtiment contenant le temple en totalité (cad. AC 349 à 351, cf. plan annexé à l'arrêté) : inscription par arrêté du 6 juillet 2012.
Ingrannes. ― Ancienne abbaye Notre-Dame de la Cour-Dieu : l'ensemble de l'abbaye, incluant les vestiges et le terrain d'assiette, tel qu'il est délimité par un trait rouge sur le plan annexé à l'arrêté, en totalité (cad. D 157, 158, 161 à 166, 170 à 172, 231 à 234) : classement par arrêté du 5 septembre 2012.
Saint-Jean-de-Braye. ― La chapelle Saint-Michel dépendant du château de Coquille, 81, avenue de Verdun, en totalité (cad. AW 30) : inscription par arrêté du 7 mai 2012.


Lot


Cambes. ― Le site archéologique du dolmen de Pierre Levée (cad. C 438, 458, lieudit Champ de Larche) : inscription par arrêté du 29 février 2012.
Couzou. ― Château de la Pannonie : la dépendance : écurie, grange, serre et faisanderie (cad. AD 192), ainsi que le parc, avec ses bassins (cad. AD 193 à 195) : inscription par arrêté du 27 décembre 2012.
L'église Saint-Cyr et Sainte-Julitte, ancienne chapelle du château de la Pannonie (cad. AD 186) : inscription par arrêté du 27 décembre 2012.
Crégols. ― Le pigeonnier troglodyte de Font-d'Erbies (cad. C 135) : inscription par arrêté du 16 janvier 2012.
Durbans. ― Le site archéologique du dolmen des Roques n° 2 (cad. AD 109, 110, 123) : inscription par arrêté du 21 février 2012.
Gourdon. ― La tour-pigeonnier de Labio (cad. G 507) : inscription par arrêté du 28 février 2012.
Gramat. ― Le dolmen de Pech de Grammont (cad. I 20, lieudit Courgnoulades) : inscription par arrêté du 28 février 2012.
Marcilhac-sur-Célé. ― Le site archéologique du dolmen de Combe de Saule n° 2 (cad. AL 4, lieudit Les Soles) : inscription par arrêté du 29 février 2012.
Miers. ― Le site archéologique du dolmen des Barrières n° 3 (cad. à l'intersection des parcelles AR 183, 184, 185 et 186, lieudit Pierre Levée) : inscription par arrêté du 29 février 2012.
Sauliac-sur-Célé. ― Le dolmen de la Pierre Levée du Cloup Prioun (cad. B 650, lieudit Pech Grand) : inscription par arrêté du 21 février 2012.


Lot-et-Garonne


Agen. ― Pont-canal d'Agen : l'ensemble du dispositif lié au pont-canal, à savoir les deux bassins d'attente amont et aval, situés à chaque extrémité du pont, les trois grands bassins aval avec leurs quatre écluses correspondantes et leur quatre maisons d'éclusiers, les berges plantées d'arbres (chemins de halage) (cad. bassin amont et ses berges : Agen, domaine public, non cadastré ; bassin aval, les trois grands bassins aval, les quatre écluses et maisons d'éclusiers, les berges : Le Passage, domaine public, non cadastré) et la maison des Ponts et Chaussées abritant le service de gestion du dispositif (cad. Agen BI 5) : inscription par arrêté du 12 juillet 2012.
Bias. ― Le domaine de Senelles, dit « Maison des Assiettes » composé du logis, de l'ancienne orangerie, de l'ancienne « chapelle », des communs et de la grange (cad. AC 74) : inscription par arrêté du 26 novembre 2012.
Cahuzac. ― L'église Saint-Martin en totalité (cad. A125) : inscription par arrêté du 3 septembre 2012.
Clairac. ― Château de Roche : la fontaine située dans le parc du château (cad. ZW 51) : classement par arrêté du 20 janvier 2012.
La maison à pans de bois, sise 2, rue Broustet, en totalité (cad. AB 328) : inscription par arrêté du 17 septembre 2012.
Lauzun. ― L'église Saint-Pastour, dite de Queyssel, en totalité, avec le portail et le mur de son cimetière (cad. H 970) : inscription par arrêté du 3 septembre 2012.
Passage (Le). ― Pont-canal d'Agen. Voir commune de : Agen.
Sainte-Livrade-sur-Lot. ― Camp du Moulin du Lot : le quartier nord-ouest du camp, composé de quatre barres, de la pagode et son monument cultuel, ainsi que la madone dans son cadre végétal, en totalité (cad. AS 141) : inscription par arrêté du 29 juin 2012.


Lozère


Mende. ― Maison, ancien hôtel de Montesquieu, sise 8, rue de l'Ancienne-Maison-Consulaire : la salle voûtée peinte au premier étage, en totalité (cad. AS 440) : inscription par arrêté du 22 mai 2012.
Meyrueis. ― Le château de Roquedols en totalité (cad. G 734) : inscription par arrêté du 15 février 2012.
Molezon. ― L'ancienne église Notre-Dame de Molezon, en totalité (cad. B 304) : inscription par arrêté du 26 mars 2012.


Maine-et-Loire


Chemillé. ― Les éléments suivants composant le château des Cloîtres : les sols des parcelles AD 140, 141, 146 à 149 ; les façades et toitures du château ; les pièces du rez-de-chaussée avec leur décor, à savoir l'entrée ouest, le vestibule, le salon de l'octogone et la salle à manger ; les façades et toitures de l'aile est avec les arcades romanes ; les façades et toitures des dépendances du jardin, à savoir celles de la maison de gardien et du garage attenant ; le mur de clôture sur la rue du Mail et le mur taluté ; le parc à l'anglaise avec ses allées, ses structures et édicules, à savoir la pièce d'eau avec son île et la fabrique d'angle, les murs de clôture : inscription par arrêté du 8 juin 2012.
Montreuil-Bellay. ― L'intégralité des vestiges et le sol des parcelles de l'ancien camp d'internement (cad. ZE 7, 8 ; YX 7) : classement par arrêté du 27 septembre 2012.
Saumur. ― Théâtre, 1, quai Lucien-Gautier : les décors peints, sculptés et moulurés de la salle à l'italienne (cad. AR 1) : inscription par arrêté du 21 février 2012.
Château de Briacé à Saint-Lambert-des-Levées : les façades et toitures du château ; au rez-de-chaussée, le salon octogonal et le salon d'hiver attenant ; au premier étage, la chambre avec alcôve, avec son cabinet de toilette ; la cour d'honneur avec ses grilles et ses murs de clôture ; les façades et toitures des deux communs, à l'exception du bâtiment de l'appentis (cad. 293 AP 353) : inscription par arrêté du 18 septembre 2012.
Savennières. ― Les éléments suivants du domaine du château de Varennes : le nymphée et les terrasses avec leurs deux escaliers ; le sol des parcelles C 1962, 1610, 102, 1964, en tant que terrains d'assiette ; la chapelle en totalité, y compris la grotte transformée en enfeu et les escaliers latéraux ; le parc pittoresque, avec les structures, les fabriques et les édicules qui le composent dans ses limites actuelles, y compris le belvédère dans l'angle nord-ouest du clos de Varennes, et le mur de clôture du domaine historique (cad. C 1610, 1858, 1860, 1862, 1864, 1962, 102 à 110, 1459, 1496, 1588, 1589, 1592, 1593, 1964, 1965, 74, 83, 1587, 1590, 1604, 1605) : inscription par arrêté du 12 janvier 2012.
Torfou. ― La colonne commémorative, située à l'intersection de deux routes départementales, en totalité (cad. domaine public, non cadastré) : inscription par arrêté du 5 juillet 2012.
Verchers-sur-Layon (Les). ― Les éléments suivants composant le domaine du château de Bussy-Fontaines : les façades et toitures du château et de l'ensemble des bâtiments, à l'exception du bâtiment ouest qui flanque le corps principal et de l'appentis nord des communs ; la chapelle située dans la tour sud-est ; l'escalier du corps principal daté du xviiie siècle, avec sa rampe en fer forgé, sa cage et le vestibule ; la fontaine empierrée nord, le pont en fonte sud, les douves et les canaux ; la grille d'entrée nord, l'ensemble des piliers et les murs de clôture ; le sol des parcelles du domaine (cad. ZM 359 à 373, 380, 381) : inscription par arrêté du 5 juillet 2012.


Manche


Feugères. ― Manoir du Bois : les façades et les toitures de l'ensemble des bâtiments constituant le manoir, à savoir le logis principal, le logis secondaire et les dépendances agricoles s'ordonnant autour de la cour, ainsi que les murs de clôture du jardin potager et le réseau hydraulique avec l'étang et les fossés (cad. B 270, 276, 381, 382) : inscription par arrêté du 2 février 2012.
Jullouville. ― Colonie de vacances de la ville de Saint-Ouen, sise 35, avenue de Kairon : les façades et les toitures du bâtiment de l'ancienne infirmerie dit « la Sapinière » (cad. AM 195) : inscription par arrêté du 9 décembre 2012.
Valognes. ― L'hôtel Anneville du Vast, sis 7, rue des Capucins, en totalité (cad. AK 39) : inscription par arrêté du 5 septembre 2012.
Hôtel de Carmesnil, sis 46, rue Henri-Cornat : les façades et les toitures du logis, ainsi que le décor de la salle à manger et de la chambre Louis XVI à l'étage, et les deux escaliers avec leur cage ; le jardin avec l'ensemble de ses parties constitutives, notamment la pièce d'eau, les murs de clôture et les vestiges du kiosque (cad. AN 154 [46, rue Henri-Cornat], 155 [Le Parc], 156 [Le Jardin], 157 [La Mare], 158 [Le Pré]) : inscription par arrêté du 14 novembre 2012.
Hôtel du Louvre, sis 28, rue des Religieuses : les façades et toitures de l'ensemble des bâtiments, y compris la serre, ainsi que la salle du bar et son décor, la salle à manger de l'hôtel et les sols de la cuisine (cad. AO 269) : inscription par arrêté du 26 avril 2012.
Hôtel Dorléans, sis 12, rue Alexis-de-Tocqueville : les façades et les toitures du logis et l'escalier avec sa cage, les deux escaliers d'accès au jardin et les murs de clôture et de soutènement (cad. AM 507 [12, rue Alexis-de-Tocqueville], 628, 629 [Le jardin]) : inscription par arrêté du 6 juin 2012.
Hôtel d'Eu ou hôtel de Camprond, sis 75, rue de Poterie : les façades et les toitures du logis, le décor du grand salon avec la cheminée y compris les sols en terre cuite et grès de Valognes, la porte lancéolée d'accès à l'escalier intérieur, la cage d'escalier en totalité ; l'assiette de la cour et l'escalier d'accès au jardin ; l'assiette du jardin avec les murs de clôture et de soutènement (cad. AM 126 [Le Parc], 783 [75, rue de Poterie]) : inscription par arrêté du 26 septembre 2012.


Marne


Châlons-en-Champagne. ― Ancienne abbaye de Toussaint, ancienne école normale d'instituteurs, sise 12, place de l'Ecole-des-Arts : les façades et toitures des trois ailes en équerre ; aile est (aile de 1876 vers le Nau), aile sud (sur le jardin) et aile ouest (sur la place), ainsi que le passage central et les deux salles attenantes situées dans l'aile est (aile du xvie siècle) au sud de la salle capitulaire déjà classée (cad. BD 466) : inscription par arrêté du 31 décembre 2012.
Châtillon-sur-Marne. ― Bâtiment de l'ancien tribunal du bailliage, sis 4, rue de l'Hôtel-de-Ville : l'escalier xviie siècle et sa cage, ainsi que le palier et ses deux portes recto-verso, y compris leur décor, la cheminée de la grande pièce du premier étage et sa taque avec la pièce qui les reçoit, cette pièce comprenant également le revers de la porte palière de l'escalier (cad. AL 909) : inscription par arrêté du 6 décembre 2012.
Epernay. ― Hôtel de ville, ancien hôtel Auban-Moët, 7, avenue de Champagne : façades et toitures, décor intérieur du rez-de-chaussée, escalier et cage d'escalier avec ses vitraux, vestibule de l'étage avec son puits de lumière, façades et toitures des communs et du petit pavillon sur la rue Jean-Moët, ensemble du parc avec tous ses aménagements, mur de clôture et monument aux morts (cad. BI 520) : inscription par arrêté du 26 juin 2012.
Château Perrier. ― 13, avenue de Champagne : les façades et toitures des deux pavillons de part et d'autre de l'entrée, la grille et son mur de soutènement, le pavement de la cour, la statue du veneur et son socle, le logis en totalité, y compris la grande cave (cad. AI 105) : inscription par arrêté du 26 juin 2012.
Ancien établissement de viticulture de la maison Moët-et-Chandon, dit « Le Fort Chabrol », sis 1, avenue Mardeuil : l'ancien établissement, y compris ses éléments utilitaires et décoratifs, fixés aux murs, tels que les appliques du vestibule d'entrée, les bras de lumière de la salle de greffage, les lampadaires de l'entrée, ainsi que les gradins en métal de la serre et l'aménagement du laboratoire d'œnologie (cad. BZ 29) : inscription par arrêté du 6 décembre 2012.
Montmirail. ― La colonne commémorative (cad. YA12, lieudit les Corvées) : inscription par arrêté du 31 décembre 2012.
Talus-Saint-Prix. ― Ancienne abbaye du Reclus : l'aile est, à l'exception des parties classées, et les vestiges des ailes sud et ouest du cloître (cad. A467, 470) : inscription par arrêté du 12 janvier 2012 ― L'aile est en totalité (cad. A470) : classement par arrêté du 19 décembre 2012.


Haute-Marne


Orges. ― Fleuristerie d'Orges, 4, chemin de la Fleuristerie : le moulin, façades et toitures, sa roue, les mécanismes d'entraînement des machines, la turbine (cad. AE 97) : inscription par arrêté du 12 janvier 2012.


Mayenne


Châtillon-sur-Colmont. ― Le caveau funéraire de la famille du Plessis, situé sous l'avant-chœur de l'église Saint-Martin, avec son décor peint et son escalier d'accès, ainsi que les éléments en pierre qui soutiennent les cercueils de plomb (cad. AB 297) : inscription par arrêté du 5 septembre 2012.


Meurthe-et-Moselle


Bayon. ― L'église Saint-Martin, rue Antoine-de-Ravinel, en totalité (cad. AM 24) : inscription par arrêté du 28 mars 2012.
Bicqueley. ― Château : le château en totalité (y compris les façades, les toitures, la cage d'escalier, les charpentes du corps principal, les pavillons d'entrée, le sol devant l'entrée, la bougerie et sa charpente, le portail), les murs de clôture et le jardin (cad. AB 141, 144, 376) : inscription par arrêté du 17 février 2012.
Etreval. ― Château : les toitures et les façades (cad. A375 à 377, lieudit Derrière le Château) : inscription par arrêté du 21 décembre 2012.
Gerbéviller. ― Les parties suivantes du domaine du château : le nymphée et le pavillon Rouge, la chapelle palatine, l'orangerie, le théâtre, l'écurie et le colombier, en totalité ; les façades et toitures du château, de la conciergerie, du pavillon du cocher et de l'ancien logement des fermiers ; l'ensemble des jardins et du parc, les grilles d'entrée, les bassins et vasques, la serre, les murs de clôture et édicules, les bornes chaînées, l'abreuvoir, le canal, les ponts ; les statues de Flore et d'Atlas, la grotte du xixe siècle, la porte dite des chasseurs (cad. AK 109, lieudit le Château, 29 (anciennement E 917), 99 à 108, 110, 111, 113, 193, 194, lieudit le Château ; A184, 185, 197, 200, 624, lieudit Sous le Vivier ; A201 à 206, lieudit Ele-Champ ; A207 à 209, lieudit Noire Vallat ; AC 286, 287, lieudit l'Hellichamp ; A122, 135, 136, 630, lieudit Basse des Joncs, D 155, 172, 173, 176, 179, 180, 367, 368, lieudit Le Village) : classement par arrêté du 10 mai 2012.
Laneuveville-devant-Nancy. ― Papeterie de la Rochette, rue Lucien-Galtier : les façades, les toitures, les structures et le portique de la chaufferie centrale thermique (cad. AC 512) : inscription par arrêté du 17 février 2012.
Nancy. ― Immeuble sis 19, rue Grandville : le corridor de l'immeuble en totalité (y compris le sol, le plafond, les murs avec le décor peint et les menuiseries afférentes) (cad. AL 16) : inscription par arrêté du 21 décembre 2012.
Pont-à-Mousson. ― Hôtel de Ville, 19, place Duroc : le péristyle, l'escalier, le grand salon et les gypseries (cad. AB 653) : inscription par arrêté du 17 février 2012.
Vandœuvre-lès-Nancy. ― L'église Saint-François-d'Assise, sise avenue des Acacias et 1, rue des Mimosas, en totalité (y compris la chapelle et la salle de cinéma) et le presbytère (cad. AO 576, 394) : inscription par arrêté du 21 septembre 2012.


Meuse


Montbras. ― Château, 3, rue des Erables : les intérieurs du corps principal (cad. A55) : inscription par arrêté du 15 mai 2012.
Montiers-sur-Saulx. ― Fonderies d'Ecurey : l'emprise du site d'Ecurey, situé hameau d'Ecurey : les logements et les jardins ouvriers ; les halles de fonderie, les magasins de modèles, l'atelier d'ajustage et de modelage, le bâtiment de la turbine, la chapelle en totalité ; les façades et les toitures de la halle d'expédition, du magasin de stockage, de l'ancienne halle à coulée, de la conciergerie ; les aménagements hydrauliques ouverts et couverts : canaux et biefs (en eau et hors d'eau) avec leurs maçonneries, les ponts avec garde-corps en fonte et le système de vannage (cad. F 163, 165, 166, 169, 304, 307, 309, 342 à 349, 361, 378, 379), ainsi que le sol des parcelles F 170 et 302 du site historique de l'ancienne abbaye : inscription par arrêté du 21 décembre 2012.


Morbihan


Campénéac. ― Domaine de Trécesson : le domaine ― à l'exception des parties déjà classées ― soit les communs de la cour d'entrée en totalité, le colombier en totalité, le pavillon de jardin en totalité, la grange et la bergerie en totalité, le four à pain ainsi que les parcelles A871 à 879, 886 à 890, 903, 921 : inscription par arrêté du 11 septembre 2012.


Moselle


Dieuze. ― Les bâtiments des Salines et de l'usine de produits chimiques suivants, situés rue Raymond-Berr : le bâtiment dit de l'administration-laboratoire ; le bâtiment dit de la formation ; le château d'eau (cad. 9 155) : inscription par arrêté du 4 octobre 2012.
Frauenberg. ― Le cimetière juif en totalité, y compris les sols, les sous-sols, la clôture et les portails (cad. 03 1 ; 04 37, lieudit Schlossgarten) : inscription par arrêté du 21 septembre 2012.
Hombourg-Haut. ― L'ancien couvent des Récollets, 82, rue de l'Eglise, en totalité (cad. 01 84) : inscription par arrêté du 15 mai 2012.
Maizières-lès-Vic. ― La synagogue, ruelle de Hellocourt, en totalité (cad. 2 341/250) : inscription par arrêté du 28 mars 2012.
Metz. ― Ecole Chanteclair-Debussy, 29, boulevard Paixhans : la façade, la toiture ainsi que le gymnase en totalité (cad. 21 155) : inscription par arrêté du 17 février 2012, modifié par arrêté du 15 mai 2012.


Nièvre


Marzy. ― L'église Saint-André en totalité (cad. BI 214) : classement par arrêté du 13 septembre 2012.
Pougues-les-Eaux. ― Le pavillon des Sources Saint-Léger et Saint-Léon de l'ancien parc thermal, en totalité (cad. ZD 215, cf. plan annexé à l'arrêté) : inscription par arrêté du 18 avril 2012.
Saint-Martin-du-Puy. ― Domaine du château de Vésigneux : le château en totalité ; l'allée axiale en totalité ; les terrasses en totalité ; les douves en totalité ; les ponts dormants en totalité ; le sol de l'emprise du jardin en totalité ; le colombier en totalité ; l'écurie en totalité ; les murs de soutènement en totalité (ensemble situé aux lieudits Château de Vésigneux, Le Vésigneux, Etang du Château, Les Couées et Le Grand Champ au travers de la voie communale n° 3 dite de Vésigneux, ainsi que sur les parcelles B 120 à 126, 145, 146, 236, cf. plan annexé à l'arrêté) : inscription par arrêté du 10 juillet 2012.


Nord


Cambrai. ― Les parties suivantes de l'ancien collège des Jésuites, 2, rue du Grand-Séminaire : le mur se prolongeant sur la rue des Ecoles, les façades et toitures de l'aile sud et de l'aile perpendiculaire côté rue Louis-Renard, les deux escaliers avec leurs rampes en bois et la salle du xviiie siècle avec son décor au rez-de-chaussée de l'aile sud, la cour intérieure et le jardin (cad. AS 386) : inscription par arrêté du 22 mars 2012.
Hem. ― La chapelle Sainte-Thérèse-de-l'Enfant-Jésus-et-de-la-Sainte-Face, rue de Croix, ainsi que son campanile et son terrain d'assiette, en totalité (cad. AM 94) : classement par arrêté du 20 juin 2012.
Lille. ― Citadelle de Lille : la citadelle en totalité, avec l'ensemble de ses bâtiments, bastions, fossés, tenailles, demi-lunes, glacis, contre-gardes, vestiges d'ouvrages militaires visibles ou non visibles antérieurs à 1888 et son champ de manœuvres ; le mur de « Communication d'En-Bas » qui reliait la citadelle aux fortifications de la ville ; le Grand Carré situé au nord de la citadelle avec ses ouvrages et fossés ; compris dans un périmètre pris à l'intérieur des berges internes des canaux de la Deûle, délimité en rouge sur le plan annexé à l'arrêté et correspondant à la totalité de la feuille cadastrale EW (comprenant les parcelles et terrains suivants : EW 3, 4, 14 à 19, 20, 21, 25 à 29, 31 à 36, 40 à 54, 56 à 72, 78 ; avenue du Petit Paradis, avenue des Marronniers, avenue Cuvier, avenue Mathias-Belabel, parties du Bois de la Deûle : domaine public de la ville, non cadastré ; berges des canaux de la Deûle : domaine public, non cadastré) : classement par arrêté du 5 septembre 2012.
Merignies. ― Château d'Assignies dit le Petit Rouge. Voir commune de Tourmignies.
Tourmignies. ― Château d'Assignies dit le Petit Rouge, 17, avenue du Château : les communs du château pour leurs façades et toitures (cad. Merignies A187 ; Tourmignies B 41) : inscription par arrêté du 31 janvier 2012.
Valenciennes. ― Le château d'eau de la Place Verte, 4, rue Louis-Bracq, pour ses façades et toitures, avec le bâtiment des pompes et les ateliers (cad. AR. 935, 936) : inscription par arrêté du 22 mars 2012.


Oise


Bouillancy. ― L'église Saint-Pierre-et-Saint-Paul en totalité (cad. C 99) : classement par arrêté du 22 mai 2012.
Guignecourt. ― L'église Saint-Aubin en totalité (cad. AB 147) : classement par arrêté du 10 décembre 2012.
Saint-Martin-le-Nœud. ― Château de Flambermont : façades et toitures du château, son hall d'entrée, la pièce tapissée de lambris en bois servant aujourd'hui de bureau ; la cour d'honneur ; le jardin d'agrément ; la serre ; ainsi que l'ensemble du parc et ses murs de clôture comprenant une porte charretière (cad. AA62) : inscription par arrêté du 20 janvier 2012, modifiant l'arrêté du 26 janvier 2007.
Warluis. ― Le domaine du château de l'Epine, comme suit : château, façades et toitures ; escalier Louis XV avec sa rampe en ferronnerie ; tour et tourelle, dépendances (remise et logement du gardien), façades et toitures ; chapelle en totalité (cad. D 290, 291) : inscription par arrêté du 12 mars 2012.


Orne


Bellou-en-Houlme. ― Château de Dieufit : les façades et les toitures du château, ainsi que l'escalier de droite avec sa cage et ses vitraux, le décor de l'ancienne salle à manger y compris les tapisseries et les vitraux ; le jardin d'agrément avec ses murs de clôture ; les façades et les toitures de la maison de garde située à l'entrée ouest, de la maison du jardinier, du pavillon de garde situé à l'entrée est, du hangar à voitures sur caves voûtées à usage ancien de maréchalerie, charronnerie, pressoir ; les façades et les toitures des deux bâtiments à usage d'écurie à box et de porcherie/chenil ; la grille de clôture du pavillon de garde ainsi que les grilles de clôture du domaine (cad. YC 22, lieudit Dieufit) : inscription par arrêté du 26 juin 20102.


Pas-de-Calais


Achicourt. ― Citadelle d'Arras. Voir commune d'Arras.
Arras. ― Citadelle d'Arras, avenue du Général-de-Gaulle ; la citadelle en totalité, avec ses ouvrages militaires bâtis et non bâtis, ses bâtiments et l'ensemble des sols, y compris une partie des dehors constituée par l'ancien polygone du Génie, telle qu'elle est délimitée sur le plan annexé à l'arrêté (cad. Arras AZ 58 à 63, 65 à 67 ; Achicourt AS 278 à 288) : classement par arrêté du 23 octobre 2012.
Ancien hôtel de Beauffort, aujourd'hui collège Jehan Bodel, 3 bis, rue Aristide-Briand : l'ancien hôtel en totalité, avec les ailes des communs, la cour et le portail sur la rue Aristide-Briand (cad. BD 60) : inscription par arrêté du 22 mars 2012.
L'ancien magasin aux Allées, 4, rue du Général-Sarrail, en totalité (cad. BC 55) : classement par arrêté du 23 octobre 2012.
L'ancien quartier Schramm, place du 33e-R-I, comprenant les trois ailes du casernement, l'assiette totale du quartier, ses portails et clôtures, en totalité (cad. BD 309) : inscription par arrêté du 7 février 2012.
Audincthun. ― La station de pompage de V1, située le long du chemin départemental n° 133, avec son matériel de pompage, en totalité (cad. AV 48) : inscription par arrêté du 22 mars 2012.
Doudeauville. Le manoir, sis 112-114, rue Principale, et les bâtiments agricoles fermant la cour, ainsi que le sol de la cour et celui de l'ancien jardin, en totalité (cad. A127, 128, 360, lieudit Le Village) : inscription par arrêté du 14 décembre 2012.
Flers. ― Château de Flers : les façades et toitures du château et, en totalité, l'ensemble des communs, le sol de la cour d'honneur, le parc, le potager avec ses murs de clôture, ses deux pavillons d'entrée et la grille et le verger (cad. B 270 à 272 ; C 158, 163, 466 à 468, 474, lieudit le Village) : inscription par arrêté du 14 décembre 2012.
Montreuil. ― Le monument aux morts de la Première Guerre mondiale, sis place de Darnetal, avec sa grille d'enceinte (cad. domaine public, non cadastré) : inscription par arrêté du 14 décembre 2012.
Le monument au maréchal Douglas Haig, sis place du Général-de-Gaulle, en totalité (cad. domaine public, non cadastré) : inscription par arrêté du 14 décembre 2012.
Le complexe souterrain allemand de la Seconde Guerre Mondiale, en totalité, situé sous le front ouest des remparts dits de la Madeleine comprenant les tours B, C et D ainsi que les courtines entre elles, dont les entrées se trouvent sur la parcelle AB 3 : inscription par arrêté du 14 décembre 2012.
Le monument aux morts de la guerre de 1870-1871, sis rue des Juifs et place Gambetta, en totalité (cad. AD 372) : inscription par arrêté du 14 décembre 2012.
Les caves médiévales, en totalité, situées à l'angle de la rue Pierre-Ledent et de la rue des Juifs (cad. AD 455) : inscription par arrêté du 14 décembre 2012.
L'ancien hôtel de Longvilliers, actuellement sous-préfecture de Montreuil, sis 6, rue de la Chaîne, en totalité (cad. AD 254) : inscription par arrêté du 14 décembre 2012.
Ancien hôtel Loysel Le Gaucher, sis 15, rue Victor-Dubourg : façades et toitures de l'hôtel, de l'aile en retour sur cour et des pavillons d'entrée avec le portail et les murs de clôture, en totalité le sol de la cour et les pièces suivantes avec leurs décors : au rez-de-chaussée, le vestibule d'entrée, le salon à sa gauche, les deux grands salons donnant sur la rue Carnot ; au premier étage, le plafond voûté de l'escalier d'honneur et la chambre dans l'aile en retour le long de la rue des Géants (cad. AB 282) : inscription par arrêté du 14 décembre 2012.
Saint-Martin-Choquel. ― Château, sis 13, route de Lottinghem : les façades et toitures du château, et, en totalité, l'escalier d'honneur (cad. A558) : inscription par arrêté du 14 décembre 2012.


Puy-de-Dôme


Arlanc. ― Château de Mons : le château en totalité, y compris l'enceinte extérieure et le jardin en terrasse avec son bassin (cad. YA 73 à 75) : inscription par arrêté du 24 février 2012.
Chamalières. ― Le Grand Séminaire Richelieu en totalité (cad. AD 616) : inscription par arrêté du 24 février 2012.
Charbonnier-les-Mines. ― Site archéologique gallo-romain de la Croix de la Pierre : en totalité, les parcelles suivantes et les vestiges qu'elles contiennent : ZH 6, sur la commune de Beaulieu ; ZA 47, 50, 101, sur la commune de Charbonnier-les-Mines, cf. plan annexé à l'arrêté : classement par arrêté du 31 mai 2012.
Clermont-Ferrand. ― Le sanctuaire de Trémonteix (cad. KS 704, 706, 708 ; KV 847) : inscription par arrêté du 6 novembre 2012.
Les fortifications d'agglomération de Montferrand incluant leur tracé avec leurs douves et leurs lices situées sur les parcelles LX 417, 401, 399, 398, 391, 407, 403, 358, 385, 387, 393, 395, 409, 362, 361, 416, 414 ; LZ 359, 361, 358, 365, 373, 367, 374, 375, 376, 364, 363 ; LY 565, 562, 563, 568, 572, 583, 581, 529, 576, 574, 580, 557, 560, 536, 534, 532, 578 : inscription par arrêté du 24 février 2012.
La villa Solange, 91, rue Blatin, avec la parcelle qui la supporte, en totalité (cad. IT 49) : inscription par arrêté du 1er juin 2012.
Maringues. ― Château de Beyssat : le château en totalité, y compris ses aménagements intérieurs et son parc avec son portail d'entrée et son orangerie (cad. AL 6, 7, 184) : inscription par arrêté du 10 septembre 2012.
Monestier (Le). ― Château du Lac : le château avec ses terrasses et jardins, en totalité (cad. AD 257, 259) : inscription par arrêté du 10 septembre 2009.
Riom. ― Hôtel Rollet d'Avaux, 1, rue de l'Intendance-d'Auvergne : l'hôtel en totalité, y compris les décors intérieurs et le jardin avec sa rocaille (cad. BY 69) : inscription par arrêté du 24 février 2012.
Vensat. ― Le château de Villemont comprenant le logis et les communs, en totalité, ainsi que leur parcelle d'assiette qui comporte des vestiges des jardins et de leurs aménagements hydrauliques (cad. YH 30) : classement par arrêté du 19 avril 2012.


Pyrénées-Atlantiques


Arros-de-Nay. ― Château d'Arros : en totalité, l'ensemble du château et de ses dépendances (murs de clôture, puits, pigeonnier, bâtiments divers), le potager et les parties du parc, avec leurs divers éléments constitutifs (portails, murs de clôture, orangerie, allées, canal, vivier, bassin, ponts, lavoir, bois de chênes, île xixe siècle) compris entre le château et le ruisseau du Luy, d'une part, et, d'autre part, entre le château et la route d'Oloron qui le borde au sud (cad. AC 3 à 10 ; AD 6, 7, 94, 95, 118) : inscription par arrêté du 17 septembre 2012.
Bayonne. ― Synagogue, 35, rue Maubec : en totalité, la synagogue, le sol de la cour et de son passage vers la rue, le jardin des soukkoth, les façades et toitures des bâtiments annexes (pavillons d'entrée, bâtiment est abritant une petite synagogue, des salles de cours et le logis du rabbin), le portail d'entrée et sa grille (cad. BI 9, 10) : classement par arrêté du 20 janvier 2012.
Bidache. ― Château de Bidache : en totalité, l'ensemble des éléments constitutifs des ouvrages défensifs du château, de ses dépendances et des aménagements de parc et jardins (murs de clôture, rampe, terrasses, allées, pont, bosquet, parcelles diverses) (cad. AE 47 à 49, 53, 527 à 530 ; ZE 55, 75, 76, 94 à 96) : inscription par arrêté du 3 septembre 2012.
Cambo-les-Bains. ― L'église Saint-Laurent en totalité (cad. D 503) : inscription par arrêté du 3 septembre 2012.
Hendaye. ― Château Abbadia : les parties non classées du château, son parc rapproché avec les anciens garages et la maison dite Aragorry, en totalité (cad. AC 60 à 68, 125, 128, 130) : inscription par arrêté du 6 juillet 2012.
Orthez. ― L'église Saint-Pierre, place Saint-Pierre, en totalité (cad. AP 127) : classement par arrêté du 23 mars 2012.
Le temple protestant, 20, rue du Général-Foy, en totalité, avec le sol de la cour, le portail d'entrée et sa grille (cad. AC 190) : classement par arrêté du 25 avril 2012.
Saint-Jean-Pied-de-Port. ― L'édifice dit « Prison des Evêques », sa parcelle d'assiette et les parcelles cadastrales contiguës sur lesquelles s'élevait la construction adjacente détruite, en totalité (cad. A268, 269, 1350) : inscription par arrêté du 3 septembre 2012.
Trois-Villes. ― Château de Trois-Villes dit « d'Eliçabea » : le château, ses dépendances, sa terrasse avec ses murs de soutènement, ses escaliers, son jardin régulier et son bassin, son pigeonnier en ferronnerie, son parc avec ses murs et ses portails (cad. B 432, 483 à 485) : inscription par arrêté du 12 juillet 2012.


Hautes-Pyrénées


Rabastens-de-Bigorre. ― L'église Saint-Louis, en totalité (cad. D 121) : inscription par arrêté du 6 juin 2012.


Pyrénées-Orientales


Elne. ― La Maternité Suisse d'Elne, ancien château d'En Bardou, route de Montescot, en totalité (cad. BK 7) : inscription par arrêté du 9 mai 2012.
Nyer. ― L'ancienne église Saint-Just et Saint-Pasteur d'En (cad. B 42, lieudit En) : inscription par arrêté du 28 novembre 2012.
Perpignan. ― La chapelle de Château-Roussillon, ancienne église Sainte-Marie de Château-Roussillon, place de la Chapelle, en totalité, avec son porche (cad. DV 107 (chapelle), 108 (porche inclus dans une maison), lieudit Castell Rosello) : inscription par arrêté du 9 mai 2012.
La tour de Château-Roussillon, chemin de la Tour-de-Château-Roussillon, en totalité (cad. DV 88, lieudit Castell Rosello) : inscription par arrêté du 9 mai 2012.
Port-Vendres. ― Phare du Cap Béar, situé à la pointe du Cap Béar : le phare en totalité, ainsi que la plate-forme, le talus et l'escalier d'accès depuis la plate-forme inférieure, les façades et toitures des des bâtiments annexes et le mur de clôture (cad. AK 90) : classement par arrêté du 9 octobre 2012.


Bas-Rhin


Boersch. ― L'enceinte fortifiée en totalité, comprenant les éléments suivants (cf. plan annexé à l'arrêté) : la Muraille (visible et reconstituée) ; les Tours de flanquement ; le Mur de contrescarpe (visible et reconstitué) ; le Fossé (visible et reconstitué) et son assiette ; les accès ; les ponts (cad. 001 87, 88A, 88B, 101 à 104, 127, 128, 131, 133, 139, 140, 143 à 147, 152, 155, 199A, 199B, 200, 203, 204, 209, 210, 215, 241, 251, 287, 295, 296, 299, 300, 310, 312 à 314, 318, 323) : inscription par arrêté du 9 août 2012.
Marckolsheim. ― Le baraquement subsistant de la Siedlung, sis rue du Rhin, sur sa parcelle d'origine, en totalité (cad. 18 242 à 244, 262, cf. plan annexé à l'arrêté) : inscription par arrêté du 24 octobre 2012.
La Cité Paysanne en totalité, sur son assiette historique, comprenant les quatorze fermes-modèles (dix exemplaires agricoles et quatre maisons-blocs) en totalité, ainsi que les aménagements urbains et paysagers réalisés lors du programme de la reconstruction de l'Ordre nouveau à Marckolsheim (cad. 10 114 à 117 ; 11 88, 89, 103, 106 à 108, 110 à 112, 130, 137, 149, 154, 155, 161, 163, 165, 167, 169, 170, cf. plan annexé à l'arrêté) : inscription par arrêté du 24 octobre 2012.
Nordheim. ― La ferme, sise 11, rue de la Mairie, en totalité (cad. AB 62) : inscription par arrêté du 12 novembre 2012.
Oberbronn. ― La maison sise 14, rue du Tribunal, y compris la tourelle d'escalier à l'arrière, le bâtiment en retour d'angle abritant la cave et la cour, en totalité (cad. 10 01, 259, 261, 262, cf. plan annexé à l'arrêté) : inscription par arrêté du 10 avril 2012.
Strasbourg. ― Hôpital civil, 1, place de l'Hôpital : les passages et éléments structurants du mur d'enceinte de l'hôpital civil en place, nommés ainsi et localisés sur le plan annexé à l'arrêté : 1. pavillon de gardien (quai Louis-Pasteur) ; 2. Ha-ha : deux piédroits en grès portant le blason de l'hôpital civil encadrant une grille, deux baies et leur grille (quai Louis-Pasteur) ; 3. deux jambes de raidissement en grès portant le blason de l'hôpital civil (quai Louis-Pasteur) ; 4. porte sud (quai Louis-Pasteur) : deux loges de gardien et grille ; 5. porte Kirschleger : loge de portier et portail de gauche (vantaux portant le blason de l'hôpital civil et piédroits en grès) ; ainsi que le segment du mur d'enceinte percé de meurtrières avec appui en grès et chaperonné de dalles de grès entre le pavillon de gardien (1) et la porte sud (4), quai Louis-Pasteur (cad. 41 05 ; 10 154 ; 41 94) : inscription par arrêté du 13 janvier 2012.


Haut-Rhin


Altkirch. ― La maison sise 6, rue de la Vieille-Porte, et sa tour semi-circulaire intégrée à la muraille (cad. 01 330, cf. plan annexé à l'arrêté) : inscription par arrêté du 12 novembre 2012.


Rhône


Marcilly-d'Azergues. ― Château dit château de Varax, sis 158, chemin de Montessuy : le château en totalité (intérieur et extérieur) et tous les bâtiments : le corps de logis, la chapelle, les pavillons, les communs, l'orangerie, le réseau hydraulique, la glacière, le réseau de drainage, les jardins, l'enceinte matérialisée par quatorze kilomètres de murets, la conciergerie, les colonnes des Tuileries ainsi que les parcelles sur lesquelles le domaine se trouve (cad. A462, 464, 472, 473, 475, 483, 496 à 498, 502 à 515, 762 à 764, 938, 1451 à 1453, lieudit Clos du Château de Varax et lieudit Aux Iles) : inscription par arrêté du 26 décembre 2012.
Saint-Jean-de-Touslas. ― Maison forte La Mouchonnière, située au hameau de la Mouchonnière : façades et toitures du logis et des communs, le portail d'entrée flanqué de ses tours en totalité, la clôture, le jardin régulier avec sa clôture, sa citerne et la serve, ainsi que les parcelles C 365, 257, 258 et 259 sur lesquelles ils se trouvent : inscription par arrêté du 19 novembre 2012.


Haute-Saône


Baignes. ― Anciennes forges de Baignes, rue des Forges : en totalité, les parties suivantes, telles qu'elles sont délimitées sur le plan joint à l'arrêté : les deux corps de logements ouvriers qui font face à l'entrée, l'orangerie, la grille nord ; le bâtiment en arc de cercle (écuries et magasins) ; la base de l'ancien haut-fourneau ; l'ancien bâtiment de la machine à vapeur, le grand bâtiment d'atelier à l'est, la maison du directeur de la fonderie, le pigeonnier ; la maison du maître de forge, ses communs, son jardin, sa cour et ses clôtures ; le réseau hydraulique, en grande partie enterré, depuis la Font jusqu'au bâtiment en arc de cercle et à l'orangerie ; les sols des parcelles B 430 à 432, 742, 788, 790, 791, 841, 858, 871, 873, 874, 879, 906 à 910 : classement par arrêté du 5 décembre 2012.
Motey-Besuche. ― La maison, sise route de Chancey, y compris ses annexes, cours et clôtures, en totalité (cad. B 743) : inscription par arrêté du 31 mai 2012.


Saône-et-Loire


Chalon-sur-Saône. ― Lycée Nicéphore-Niepce (anciennement école nationale professionnelle), sis 141, avenue Boucicaut : les bâtiments constituant le projet de 1936, à savoir : les façades et toitures du bâtiment en U, à l'exclusion des façades sur cour des ailes, extension de 1962-1968 ; les façades et toitures des bâtiments adjacents et de l'ancienne infirmerie ; la clôture sur rue ; le sol du jardin et de la cour ; le vestibule central et la cage d'escalier ; le salon d'honneur ; le réfectoire (cad. CV 190, cf. plan cadastral annexé à l'arrêté) : inscription par arrêté du 4 octobre 2012.
Le Moulin de la Sucrerie blanche, sis 36, quai Saint-Cosme, en totalité (cad. CN 28, cf. plan cadastral annexé à l'arrêté) : inscription par arrêté du 8 octobre 2012.
Chassy. ― Les parties suivantes du château de Chassy : le logis, les dépendances, l'enceinte et le terrain d'assiette (cad. B 235, cf. plan annexé à l'arrêté) : inscription par arrêté du 4 octobre 2012.
Mâcon. ― L'hospice de la Charité, sis 249, rue Carnot, en totalité (à l'exclusion des parties déjà inscrites), y compris ses décors en place (sols, plafonds à la française et voûtes, cheminées, portes, ferronneries, boiseries) et ses dispositifs liés à la vie hospitalière (lavoir-buanderie, fours à pain, tour des enfants, troncs pour les pauvres, cellules, hotte de la cuisine, potager de l'herboristerie) (cad. BI 95) : inscription par arrêté du 9 novembre 2012.
Martigny-le-Comte. ― Château de Comune : le château en totalité, avec son assiette d'implantation, ses fossés, l'emprise de l'ancien étang, les sols environnants tels que teintés en jaune sur le plan annexé à l'arrêté et le colombier (cad. D 167, 171 à 174, 1025, 1050) : classement par arrêté du 1er octobre 2012.
Montceau-les-Mines. ― La Maison du syndicat des mineurs, sise 43, rue Jean-Jaurès, en totalité (cad. BO 131, cf. plan cadastral annexé à l'arrêté) : inscription par arrêté du 8 octobre 2012.
Dispensaire de la Croix Rouge, sis 2, rue de Chalon et 31, rue Jean-Jaurès : les façades et toitures (cad. BO 40, cf. plan cadastral annexé à l'arrêté) : inscription par arrêté du 6 septembre 2012.
Paray-le-Monial. ― La chapelle Saint-Claude la Colombière, sise 19, rue Pasteur (cad. AM 146, cf. plan annexé à l'arrêté) : inscription par arrêté du 18 avril 2012.
Romanèche-Thorins. ― Maison dite de « Benoît-Raclet », sise 10, rue Benoît-Raclet, au hameau de la Pierre : la salle à manger et son décor en lambris orné de faux-marbre, de faux-bois et de grisailles, localisée au rez-de-chaussée de la maison (cad. E 461, cf. plan cadastral annexé à l'arrêté) : inscription par arrêté du 6 septembre 2012.


Sarthe


Lude (Le). ― Château du Lude : le tympan hydraulique avec sa roue motrice dans son abri et le canal d'irrigation correspondant (cad. AN 33, 34, 60) : inscription par arrêté du 7 février 2012.
Parigné-le-Pôlin. ― Château de Montertreau : le parc du château avec ses rocailles, murets, escaliers, pièce d'eau maçonnée et murs de clôture du potager (cad. D 696, tel que teinté en vert sur le plan annexé à l'arrêté) : classement par arrêté du 13 septembre 2012.
Requeil. ― L'église Saint-Pierre, en totalité (cad. DI 143) : inscription par arrêté du 5 septembre 2012.


Savoie


Saint-Bon-Tarentaise. ― Chalet Lang, à Courchevel 1850, sis rue de Bellecote : le chalet et les parcelles AC 129 et 196 sur lesquelles il est situé : inscription par arrêté du 28 janvier 2012.
Saint-Jean-de-Maurienne. ― La tour de la Correrie, sise rue de la République, en totalité : la tour, son avant-corps et l'escalier qui la dessert, à l'exclusion de la partie contemporaine en façade (cad. AM 37, cf. plan joint à l'arrêté) : inscription par arrêté du 31 juillet 2012.


Paris


Paris 2e arrondissement. ― L'article 1er de l'arrêté du 14 novembre 1985 portant inscription au titre des monuments historiques du passage du Grand-Cerf est modifié comme suit : les mots : « 2 à 8, rue Dussoubs » sont remplacés par les mots : « 8-10, rue Dussoubs » par arrêté du 26 novembre 2012.
L'article 1er de l'arrêté du 7 juillet 1974 portant inscription au titre des monuments historiques des passages et galeries situés dans le 2e arrondissement est modifié comme suit : les mots : « 48, rue Vivienne » sont remplacés par les mots : « 38, rue Vivienne » ; les mots : « 2, rue des Petits-Champs » sont remplacés par les mots : « 4, rue des Petits-Champs » ; les mots : « 4, rue de la Banque » sont remplacés par les mots : « 5-7, rue de la Banque » par arrêté du 26 novembre 2012.
Paris 6e arrondissement. ― Immeuble, 52, rue Jacob : le cabinet avec son plafond peint situé dans le corps de logis entre cour et jardin (partie du lot n° 10) (cad. BM 53, cf. plan annexé à l'arrêté) : classement par arrêté du 15 mai 2012.
Paris 8e arrondissement. ― Immeuble de la Banque transatlantique, sis 26, avenue Franklin-Roosevelt : les façades et toitures de l'ensemble des bâtiments ; les deux escaliers dans leur totalité ; la salle des coffres ; le hall d'accueil et les guichets subsistants ; l'ensemble des intérieurs du corps de bâtiment sur l'avenue Franklin-Roosevelt (cad. BI 37, cf. plan annexé à l'arrêté) : inscription par arrêté du 17 juillet 2012.
Paris 9e arrondissement. ― Immeuble sis 10, rue des Martyrs : les réclames pour la liqueur Bénédictine et la peinture Ripolin, situées sur le pignon du corps de bâtiment donnant sur la rue Hippolyte-Lebas (cad. AZ 146, cf. plan annexé à l'arrêté) : inscription par arrêté du 6 septembre 2012.
L'article 1er de l'arrêté du 7 juillet 1974 portant inscription au titre des monuments historiques des passages et galeries situés dans le 9e arrondissement est modifié comme suit : les mots : « Grande-Batelière » sont remplacés par les mots : « Grange-Batelière » ; les mots : « 6, rue de la Grande-Batelière et 31 bis et 33, rue du Faubourg-Montmartre » sont remplacés par les mots : « 6, rue de la Grange-Batelière et 31 bis, rue du Faubourg-Montmartre » par arrêté du 26 novembre 2012.
Paris 13e arrondissement. ― Gare d'Austerlitz, 55A, boulevard Vincent-Auriol et 92-102, rue du Chevaleret : la halle des anciennes messageries ― SERNAM en totalité, à l'exclusion du bâtiment de bureaux situé au nord-ouest (cad. BO 64 ; BR 34, cf. plan annexé à l'arrêté) : inscription par arrêté du 23 février 2012.
Paris 14e arrondissement. ― La mairie annexe du 14e arrondissement de Paris, sise 26, rue Mouton-Duvernet, en totalité (cad. BU 64, cf. plan annexé à l'arrêté) : inscription par arrêté du 9 janvier 2012.
Paris 16e arrondissement. ― Immeuble, ancien hôtel particulier, actuelle bibliothèque de l'Institut Cervantès, sis 11, avenue Marceau : les façades et les toitures ; le rez-de-chaussée ; l'escalier et sa cage ; l'ancienne salle de bal située à l'étage (cad. FP 61, cf. plan annexé à l'arrêté) : inscription par arrêté du 6 septembre 2012.
Paris 18e arrondissement. ― Eglise Saint-Bernard-de-La-Chapelle, sise 6 bis, rue Saint-Luc : l'église en totalité (incluant la grille de pourtour et les emmarchements du parvis ainsi que le sol de la parcelle) (cad. CG 99, cf. plan annexé à l'arrêté) : inscription par arrêté du 26 novembre 2012.


Seine-Maritime


Dieppe. ― La villa Perrotte, sise 9, rue Jules-Ferry, avec le sol de la parcelle AD 74, y compris la clôture et les aménagements de jardin : inscription par arrêté du 30 juillet 2012.
Grandes-Ventes (Les). ― Château de la Petite-Heuze : le château en totalité, avec son enclos, les sols et aménagements des parcelles AD 169, 172 et 173, l'allée nord, l'ensemble des murs, grilles et portails, les communs nord et sud (cad. AD 172, 173, 169, 373) : inscription par arrêté du 29 octobre 2012.
Grand-Quevilly (Le). ― Maison métallique type 4 G des Forges de Strasbourg, sise 10, rue de l'Industrie : la maison en totalité (cad. AD 34) : inscription par arrêté du 30 juillet 2012.
Oissel. ― Maison métallique Duclos n° 128, sise 1830, avenue du Général-de-Gaulle : la maison en totalité, à l'exclusion des adjonctions (auvent et extension nord) (cad. BI 144) : inscription par arrêté du 30 juillet 2012.
Trait (Le). ― La maison métallique « Fillod » tout acier, sise 106, rue du Commandant-Guilbaud, en totalité, à l'exclusion de l'extension (cad. AI 403) : inscription par arrêté du 5 septembre 2012.


Yvelines


Maisons-Laffitte. ― Maison dite « maison Doulton », sise 30, avenue Pascal : la façade sur rue (cad. AT 20, cf. plan annexé à l'arrêté) : inscription par arrêté du 19 juillet 2012.


Deux-Sèvres


Chiché. ― La chapelle de la Poraire en totalité (cad. AD 26) : inscription par arrêté du 24 juillet 2012.
Saint-Maixent-l'Ecole. ― L'ancienne abbaye en totalité, telle qu'elle est délimitée sur le plan annexé à l'arrêté, comprenant l'église et son parvis, l'enclos monastique et tous les bâtiments qu'il renferme, les vestiges enfouis de l'église Saint-Saturnin, ainsi que le sol des toutes les parcelles pouvant receler des vestiges archéologiques (cad. AP 307, 308, 817 ; domaine public communal, non cadastré) : classement par arrêté du 20 novembre 2012.


Somme


Amiens. ― Le musée de Picardie en totalité (cad. VE 121) : classement par arrêté du 21 mai 2012.
Chavatte (La). ― Le blockhaus allemand en totalité (cad. ZA87) : inscription par arrêté du 19 avril 2012.
Doullens. ― Musée Lombart : le musée comprenant la galerie et la conciergerie, façades et toitures, le jardin et le mur qui relie l'ensemble, au nord, côté rue du Musée (cad. AB 459) : inscription par arrêté du 6 juillet 2012.
Toutencourt. ― La motte féodale, avec son fossé, en totalité (cad. H 464) : inscription par arrêté du 11 avril 2012.


Tarn-et-Garonne


Parisot. ― Le château de Cornusson, avec ses pavillons d'entrée, ses terrasses et ses douves (cad. F 1128) : inscription par arrêté du 20 août 2012.
Réalville. ― Le château de Granès, avec ses terrasses et son parc (cad. C 511 : château et terrasses, 52 : parc) : inscription par arrêté du 19 octobre 2012.
Verdun-sur-Garonne. ― Le pigeonnier de Borde de Nadesse (cad. YB 10) : inscription par arrêté du 21 février 2012.


Var


Hyères. ― Phare de Porquerolles ; situé sur l'île de Porquerolles : le phare en totalité, avec sa plate-forme et son soubassement, mais à l'exclusion de ses bâtiments de dépendances (cad. J 255) : classement par arrêté du 13 septembre 2012.
Ramatuelle. ― Phare du cap Camarat : le phare en totalité ; les façades et toitures des deux logements ; le mur de clôture et le portail d'entrée (cad. AL 39) : inscription par arrêté du 19 septembre 2012.
Six-Fours-les-Plages. ― Phare du Grand Rouveau, sur l'île du Grand Rouveau : le phare en totalité, avec le sol caladé de sa plate-forme (cad. BM 3) : inscription par arrêté du 19 septembre 2012.


Vaucluse


Courthézon. ― Les parties subsistantes des fortifications de la ville, telles qu'elles figurent sur le plan annexé à l'arrêté : pour les murs de courtine : parcelles AP 7, 10, 21, 22, 42, 43, 44, 83, 84, 85 ; AR. 19, 279, 29, 45, 46, 50, 52, 56, 57, 58, 59 ; pour la tour du Couvent : parcelle AP 81 ; pour la tour de l'Hospice : parcelle AR 197 : inscription par arrêté du 19 mars 2012.
Isle-sur-la-Sorgue (L'). ― La Tour d'Argent sise 1, place Ferdinand-Buisson, en totalité (cad. CP 1246) : classement par arrêté du 22 février 2012.
Visan. ― Hôtel Pélissier, rue de la Congrégation : l'hôtel en totalité, avec le portail et la cour d'honneur (cad. AB 1075) : inscription par arrêté du 1er mars 2012.


Vendée


Barre-de-Monts (La). ― Le phare métallique de Fromentine (cad. domaine public) : classement par arrêté du 3 octobre 2012.
Fontenay-le-Comte. ― Les éléments suivants de la caserne Belliard, 19, rue Kléber : pour la caserne du xviiie siècle (désignée comme « bâtiment principal » dans l'arrêté de 1929) : le porche, les cages d'escalier, la cour d'honneur avec ses murs de clôture et ses grilles ; la totalité des écuries du xviiie siècle et des écuries du xixe siècle (cad. BC 323) : inscription par arrêté du 6 mars 2012.
Noirmoutier-en-l'Ile. ― Les deux phares de l'île du Pilier, y compris les bâtiments annexes, le jardin et les murs de clôture (cad. BR. 1, 2) : classement par arrêté du 3 octobre 2012.
Sables-d'Olonne (Les). ― Le phare de l'Armandèche, situé à la Chaume, 4, corniche du Nouch, avec ses annexes (cad. BE 329) : classement par arrêté du 3 octobre 2012.


Vienne


Jazeneuil. ― La maison, sise rue Pictave et rue Saint-Nicolas, ainsi que le sol des parcelles G 1318, 327, 328 et 329, en totalité : classement par arrêté du 12 février 2012.
Ligugé. ― Ancienne filature : les restes de l'ancienne filature (cad. AY 128 à 130), ainsi que les façades et les toitures du logis patronal et sa grange à trois nefs (cad. AY 111) : inscription par arrêté du 23 mars 2012.
Ormes (Les). ― Domaine du château des Ormes : le domaine en totalité : bâtiments avec leur décor intérieur, cours, jardins, parc, clôtures et sols ; façades et toitures de la bergerie et du pavillon d'entrée sud, tels que représentés sur le plan annexé à l'arrêté (cad. A65, 66, 68, 86, 90 ; AB 1, 3, 6, 20, 21, 23, 25, 30, 145, 168, 171 à 174, 176 à 189) : classement par arrêté du 19 septembre 2012.
Pouant. ― Domaine de Puyraveau : en totalité, l'éolienne Bollée, la tour du puits et l'ensemble de leur mécanisme (cad. AL 196) : classement par arrêté du 3 mai 2012.


Haute-Vienne


Cars (Les). ― Château des Cars : les écuries et leur terrain d'assiette, correspondant à l'ancienne basse-cour du château, en totalité (cad. A206, 970, 976, lieudit le Bourg) : classement par arrêté du 15 mai 2012.
Limoges. ― Hôtel Muret, dit aussi hôtel de Sampigny, sis 11, rue du Temple et 12, rue du Consulat : l'hôtel avec sa cour et son sol, en totalité (cad. DX 469) : inscription par arrêté du 5 octobre 2012.
Oradour-sur-Glane. ― L'église Saint-Martin du nouveau bourg d'Oradour-sur-Glane, place de l'Eglise, en totalité (cad. AS 109) : inscription par arrêté du 5 octobre 2012.
Roussac. ― Château de Sannat. Voir commune de : Saint-Junien-les-Combes.
Saint-Junien-les-Combes. ― Château de Sannat : les façades et toitures des bâtiments du château, à savoir : le logis (cad. C 37) ; le bâtiment appelé « orangerie » (cad. C 39) ; les écuries (cad. C 47, 48) ; le chalet du régisseur (cad. C 33) ; les bâtiments de la réserve (cad. C 26, 27, 606 à 609) ; le mur de clôture bordant la route départementale n° 72 et les piliers de portails situés sur les parcelles C 47, 49, 35, 605, 611, 610, 601, 606, 27, 26 ; la rivière anglaise (cad. C 13) ; le réseau hydraulique, avec le sol des parcelles d'implantation correspondant au parc du château situé sur les parcelles C 39, 40, 605, 603, 604, 609, 601, 610, 611, 49 ; la mère-fontaine et le sol de la parcelle AC 161 (Roussac) ; le réseau hydraulique situé sur les parcelles C 61, 66, 65, 214, 213, 212, 211, 208, 540, 201, 202, 196, 195, 279, 280, 281 (Saint-Junien-les-Combes) et AC 166, 164, 143, 144, 145, 162, 169, 161, 149 (Roussac) : inscription par arrêté du 13 août 2012.


Vosges


Neufchâteau. ― L'ancien couvent de la Congrégation Notre-Dame, puis ancien tribunal, sis 26, place Jeanne-d'Arc (cad. AH, cf. plan annexé à l'arrêté) : inscription par arrêté du 15 mai 2012.
Rambervillers. ― Les bâtiments de la manufacture des Grandes Orgues, sise 1, rue du Commandant-Petitjean, ainsi que la voie ferrée (cad. AE 245) : inscription par arrêté du 21 septembre 2012.
Senones. ― Ancienne abbaye, 16, place Dom-Calmet : les intérieurs du bâtiment de la bibliothèque (cad. AH 422) : inscription par arrêté du 15 mai 2012.


Yonne


Auxerre. ― Théâtre municipal (ancienne Maison du Peuple), sis 54, rue Joubert : façades ; toitures ; structures porteuses ; grande salle de spectacle, incluant le balcon et les décors réalisés par Jean Burkhalter sur les murs et la coupole ; le panneau en céramique de Sèvres figurant une allégorie de la Vue, par Clément Freyssinges et Roger Sivault, d'après un dessin de Georges-André Klein (cad. BI 229, cf. plan annexé à l'arrêté) : inscription par arrêté du 20 juillet 2012.
Jussy. ― L'église Notre-Dame (cad. D 1677, cf. plan cadastral annexé à l'arrêté) : inscription par arrêté du 16 février 2012.
Monéteau. ― Le pont métallique dit pont Eiffel situé sur le franchissement de la rivière Yonne, sur la route départementale D 158 (cad. non cadastré, délimitation cf. plan annexé à l'arrêté) : inscription par arrêté du 24 avril 2012.
Pourrain. ― La chapelle Saint-Baudel (cad. D 934) : classement par arrêté du 13 septembre 2012.
Sermizelles. ― La chapelle Notre-Dame d'Orient (cad. D 802, cf. plan annexé à l'arrêté) : inscription par arrêté du 18 avril 2012.
La tour Malakoff (cad. D 760, cf. plan cadastral annexé à l'arrêté) : inscription par arrêté du 18 avril 2012.
Vermenton. ― Abbaye de Reigny, sise au hameau de Reigny : l'abbaye, à l'exception des parties déjà classées, y compris les parties désignées comme suit : le réseau hydraulique (canaux, canalisations souterraines et aériennes, digues, étang et ponts) (cad. F 8, 9, 11, 56 à 66, 73, 74, 89 à 93, 95) ; le bief (cad. F 73, 74, 76, 96) ; les sols archéologiques (cad. F 59, 62 à 65) ; le cellier (cad. F 65) ; les vestiges du bâtiment des convers et du cloître (cad. F 64, 65) ; les vestiges de l'église (cad. F 62, 64, 65) ; le bâtiment de basse-cour (cad. F 64) ; les murs de clôture et leurs portails (cad. F 56, 57, 59 à 66, 76, 95, cf. plans cadastraux annexés à l'arrêté) : inscription par arrêté du 16 juillet 2012.
Hôtel des abbés commendataires de l'abbaye de Reigny, sis au hameau de Reigny : les façades ; les toitures ; les structures porteuses (cad. F 68, cf. plan cadastral annexé à l'arrêté) : inscription par arrêté du 10 juillet 2012.
Moulin de l'abbaye de Reigny, sis au hameau de Reigny : les façades et toitures (cad. F 93, cf. plan cadastral annexé à l'arrêté) : inscription par arrêté du 10 juillet 2012.


Territoire de Belfort


Delle. ― La maison dite « maison à tourelle », sise 3, rue des Ecoles (cad. BK 229) : inscription par arrêté du 23 avril 2012.
La maison de Jean-Guyat Lovy, préfet de Delle, dite « maison des remparts », sise 1, place de la République, en totalité, à l'exclusion du corps de bâtiment sud-est adossé au rempart (actuel restaurant) et de la galerie en bois rapportée à l'est (cad. BK 236) : inscription par arrêté du 31 mai 2012.


Essonne


Sainte-Geneviève-des-Bois. ― Demeure de la Cossonnerie ou Maison russe, sise 1, rue de la Cossonnerie : les façades et les toitures, ainsi que les deux chapelles intérieures et le parc (cad. AY 341, 343, cf. plan annexé à l'arrêté) : inscription par arrêté du 26 juillet 2012.


Hauts-de-Seine


Bourg-la-Reine. ― Villa Hennebique, 1, avenue du Lycée-Lakanal : la villa avec sa parcelle d'implantation, à l'exception des lots F 2 ― 25 (Haut et Bas) et C 3, tels que représentés sur le plan annexé à l'arrêté (cad. M 242) : classement par arrêté du 27 janvier 2012.


Guadeloupe


Saint-Martin. ― La roche gravée de Moho ainsi que son terrain d'assiette tel qu'il est délimité par un liseré rouge sur le plan annexé à l'arrêté, situés dans le lit de la ravine Moho (cad. non cadastré) : classement par arrêté du 6 novembre 2012.
Trois-Rivières. ― Un ensemble de roches gravées et polissoirs précolombiens, situé à l'Anse des Galets, ainsi que son terrain d'assiette tel qu'il est figuré sur le plan annexé à l'arrêté (cad. AK 16) : classement par arrêté du 29 octobre 2012.


Martinique


Fonds-Saint-Denis. ― Observatoire du Morne des Cadets : le bâtiment ainsi que le sismographe (cad. H 98, lieudit Morne Moustin) : inscription par arrêté du 25 avril 2012.
Fort-de-France. ― Résidence « les Tourelles » dite « résidence du Gouverneur Félix Eboué » : l'ensemble de la maison principale, les annexes, la clôture et le jardin de la résidence, en totalité (cad. BR 105) : inscription par arrêté du 25 avril 2012.
Marin (Le). ― L'église Saint-Etienne, place Joffre, en totalité (cad. H 462 à 466) : classement par arrêté du 27 avril 2012.
L'Habitation Montgérald en totalité, avec ses annexes, son jardin et son allée menant à la mer, située sur la RN 5 (cad. I 101 à 104, 107 à 109, 111 à 113, cf. plan annexé à l'arrêté) : classement par arrêté du 17 juillet 2012.
Prêcheur (Le). ― L'église Saint-Joseph en totalité (cad. A472) : inscription par arrêté du 25 avril 2012.
Saint-Pierre. ― Poudrière Trouvaillant située Lot Saint-James, anciennement Terrain de « Trou Vaillant » : le sol, les sous-sols et les vestiges visibles (cad. L 317) : inscription par arrêté du 25 avril 2012.
Trois-Ilets (Les). ― Fort d'Alet, situé Pointe d'Alet, Morne des Etages : l'ensemble du fort, sol et sous-sol (cad. C 1062) : inscription par arrêté du 25 avril 2012.
Vauclin (Le). ― Maison Charlery, sise 2, rue de la République : les façades, les toitures, la clôture ainsi que le carrelage du rez-de-chaussée de la maison (cad. A331) : inscription par arrêté du 25 avril 2012.


Guyane


Cayenne. ― La cathédrale Saint-Sauveur, située rue François-Arago et 13B, rue du Lieutenant-Goibet, en totalité, avec son terrain d'assiette, telle que délimitée en rouge sur le plan annexé à l'arrêté (cad. AE 212) : classement par arrêté du 29 octobre 2012.
Ancien hôpital Jean Martial, sis 2, avenue Léopold-Héder et 8, rue Fiedmont : les bâtiments de l'ancien hôpital, teintés en rouge sur le plan annexé à l'arrêté, avec les sols des parcelles d'assiette telles que délimitées en rouge sur le plan (cad. AD 151, 152, 67) : classement par arrêté du 29 octobre 2012.
Iles du Salut ― îles Royale, Saint-Joseph et du Diable : les îles du Salut, archipel de trois îles dénommées : île Royale, île Saint-Joseph et île du Diable, en incluant tous les aménagements et bâtiments relatifs à l'histoire des bagnes coloniaux en Guyane, ainsi que les vestiges amérindiens et les sols des parcelles, à l'exception des parties déjà classées (cad. île Royale SE 1 à 31, 34 à 44, 46 à 55 ; îles Saint-Joseph et du Diable SH 1, 2) : inscription par arrêté du 21 novembre 2012.
Remire-Montjoly. ― L'ancienne école du bourg de Remire, sise 416, route du Mahury et RD 1, dite avenue Robert-Sampson, en totalité (cad. AM 192) : inscription par arrêté du 21 novembre 2012.


La Réunion


Saint-André. ― L'immeuble dit « salle Jeanne d'Arc », sis 16, rue du Père-Buschère, en totalité (cad. AO 345) : inscription par arrêté du 26 janvier 2012.
Saint-Benoît. ― L'église paroissiale de Saint-Benoît, y compris les peintures du chœur, la fontaine, le beffroi avec le sol (cad. AK 193) : inscription par arrêté du 26 janvier 2012.
Saint-Denis. ― Jardin du Brûlé, situé au Brûlé, 122, route des Azalées : le jardin en totalité, à l'exception de la maison d'habitation édifiée sur la parcelle (cad. CM 99) : inscription par arrêté du 26 janvier 2012.
La maison Géry, sise 23, rue Sainte-Anne, en totalité, avec la dépendance et le sol (cad. AE 571) : inscription par arrêté du 26 janvier 2012.
Maison Turquet, 40, rue Roland-Garros : les façades, la toiture, le rez-de-chaussée de la maison, l'ensemble des clôtures et le jardin, à l'exception du cabinet médical (cad. AM 192) : inscription par arrêté du 26 janvier 2012.
Sainte-Marie. ― L'église paroissiale, située 5638 N de Saint-Denis à Saint-Pierre, en totalité, avec le sol (cad. AE 243) : inscription par arrêté du 9 juillet 2012.
La chapelle Notre-Dame-de-la Salette, située 5614 N de Saint-Denis à Saint-Pierre, en totalité, avec le sol (cad. AE 260) : inscription par arrêté du 9 juillet 2012.
Saint-Paul. ― Le cimetière marin, sis 8800, route nationale, en totalité (cad. BR. 76) : inscription par arrêté du 26 janvier 2012.
L'ancien marché de Saint-Paul comprenant uniquement l'ancienne longère (cad. BO 28, sise 20, rue Evariste-de-Parny) et l'ancienne halle (cad. BO 30, sise 59, rue Evariste-de-Parny) : inscription par arrêté du 9 juillet 2012.
Le théâtre de plein air de Saint-Gilles-les-Bains, sis route du Théâtre, en totalité, avec le sol (cad. HL 1) : inscription par arrêté du 9 juillet 2012.
Saint-Philippe. ― L'ancien cimetière de Basse-Vallée en totalité, y compris la maison de type Tomi édifiée sur la parcelle (cad. BD 147) : inscription par arrêté du 26 janvier 2012.
Saint-Pierre. ― L'ancienne gare de chemin de fer, sise 17, boulevard Hubert-Delisle, en totalité, avec le sol (cad. DV 190) : inscription par arrêté du 9 juillet 2012.
Sainte-Suzanne. ― Le phare de Bel Air, 5002, rue du Phare, en totalité avec l'ancien logement du gardien et le sol (cad. AD 02, cf. plan annexé à l'arrêté) : classement par arrêté du 5 septembre 2012.


Saint-Pierre-et-Miquelon


Miquelon-Langlade. ― Le phare de Cap Blanc, en totalité (cad. AO 02) : par arrêté du 29 octobre 2012.
Le phare de Pointe-Plate, en totalité (cad. BX 01) : classement par arrêté du 29 octobre 2012.


Mayotte


Dzaoudzi. ― Ancienne résidence des Gouverneurs, située au rocher de Dzaoudzi, avenue de France : la résidence en totalité, avec les deux longères, les trois canons, les six réverbères et le sol (cad. AB 83, 145 à 147) : par arrêté du 5 novembre 2012.
Tsingoni. ― La mosquée du xvie siècle, en totalité, avec les deux mausolées shiraziens et le sol, à l'exception du minaret et des extensions en béton au nord et à l'ouest attenant à la mosquée (cad. BI 237) : inscription par arrêté du 19 décembre 2012.


Radiation/abrogation de l'inventaire
au titre des monuments historiques
Aude


Airoux. ― L'arrêté du 5 avril 1948 portant inscription au titre des monuments historiques de la croix de cimetière est abrogé par arrêté du 30 janvier 2012.
Cabrespine. ― L'arrêté du 13 avril 1948 portant inscription au titre des monuments historiques de la croix située dans l'allée centrale du cimetière est abrogé par arrêté du 30 janvier 2012.
L'arrêté du 13 avril 1948 portant inscription au titre des monuments historiques de la croix du chemin d'Estresses est abrogé par arrêté du 30 janvier 2012.
Limoux. ― L'arrêté du 11 juillet 1952 portant inscription au titre des monuments historiques du socle de la croix du chemin de Lapeyre à Vendémies est abrogé par arrêté du 30 janvier 2012.
Montferrand. ― L'arrêté du 27 septembre 1948 portant inscription au titre des monuments historiques de la croix discoïdale située au cimetière de Saint-Pierre est abrogé par arrêté du 30 janvier 2012.
Narbonne. ― L'arrêté du 19 décembre 1946 portant inscription au titre des monuments historiques de l'escalier et de la rampe en fer forgé de la maison située 12, rue Marceau (cad. AB 176) est abrogé par arrêté du 30 janvier 2012.
L'arrêté du 19 décembre 1946 portant inscription au titre des monuments historiques de la façade sur rue de la maison située 16, rue Parmentier (cad. AB 146) est abrogé par arrêté du 30 janvier 2012.
Villerouge-Termenès. ― L'arrêté du 20 juin 1941 portant inscription au titre des monuments historiques de la croix de chemin située sur le mur du cimetière est abrogé par arrêté du 30 janvier 2012.


Côte-d'Or


Dijon. ― L'arrêté du 24 janvier 1947 portant inscription au titre des monuments historiques des quatre fenêtres du xiiie siècle de l'immeuble sis 18, rue Sainte-Marguerite (cad. AB 410) est abrogé par arrêté du 15 mars 2012.


Nièvre


Corvol-l'Orgueilleux. ― Les anciennes papeteries de Villette sont radiées de la liste des monuments historiques par arrêté du 15 mars 2012.


Pyrénées-Atlantiques


Pau. ― Villa Sainte-Hélène : les écuries de la villa (cad. CW 18) : inscription par arrêté du 15 octobre 2002, radié de l'inscription au titre des monuments historiquespar arrêté du 12 juillet 2012.


Additif à la liste des immeubles protégés au titre des monuments
historiques parue au Journal officiel le 21 mars 2008
Nord


Condé-sur-l'Escaut. ― Les façades et toitures, ainsi que l'ensemble du décor de la salle de la corporation des bateliers (premier étage) du presbytère de l'église Saint-Wasnon, sis 13, place Saint-Wasnon (cad. AR 377) : inscription par arrêté du 2 octobre 2007.


Pas-de-Calais


Torcy. ― Château de Torcy sis 41, rue du Château : les façades et toitures du château, le vestibule et son escalier, la salle à manger et les deux salons du rez-de-chaussée (cad. A241) ; le parc (cad. A239, 240, 242 à 246, 248 à 251, 271, 272) ; les façades et toitures de la ferme datée 1858 (cad. A213, lieudit Le Fond du Vaut, 214, 215) : inscription par arrêté du 4 décembre 2007.


Additif à la liste des immeubles protégés au titre des monuments
historiques parue au Journal officiel le 2 avril 1996
Bas-Rhin


Seltz. ― Vestiges de l'abbaye Saint-Barthélemy : l'emplacement, au bord du Seltzbach, de l'église abbatiale et des bâtiments claustraux qui lui sont attenants au nord (cad. 08 183, 188) : inscription par arrêté du 12 septembre 1995.


Additif à la liste des immeubles protégés au titre des monuments
historiques parue au Journal officiel le 31 mars 1992
Gard


Nîmes. ― La carrière romaine de Barutel (cad. AX 88) : inscription par arrêté du 25 avril 1991.


Additif à la liste des immeubles protégés au titre des monuments
historiques parue au Journal officiel le 2 avril 1989
Vendée


Sables-d'Olonne (Les). ― Villa « Sans Souci », 2, rue de la Plage : la galerie d'arcades sur la rue de la Plage ; la partie de la villa contenant le jardin d'hiver avec son décor de céramique et de toiles peintes (cad. AT 369) : inscription par arrêté du 29 décembre 1988.