Avis n° 2012-05 de la Commission consultative des trésors nationaux

JORF n°0137 du 14 juin 2012 page 10021
texte n° 113



Avis n° 2012-05 de la Commission consultative des trésors nationaux

NOR: MCCC1222705V
ELI: Non disponible


Saisie par la ministre de la culture et de la communication, en application de l'article R. 111-11 du code du patrimoine,
Vu le code du patrimoine, notamment ses articles L. 111-2, L. 111-4 et R. 111-11 ;
Vu la demande de certificat d'exportation déposée le 6 février 2012, relative à un tableau de Jean-Baptiste Greuze, La Lecture de la Bible (« Un père de famille qui lit la Bible à ses enfants »), huile sur toile, vers 1755 ;
La commission régulièrement convoquée et constituée, réunie le 13 avril 2012 ;
Après en avoir délibéré ;
Considérant que le bien pour lequel le certificat d'exportation est demandé est une œuvre remarquable de Jean-Baptiste Greuze (1725-1805), figurant parmi les tableaux qu'il a présentés à l'Académie royale pour son agrément en 1755, où il a été reçu en tant que « peintre de genre particulier », et ensuite exposé au Salon du Louvre la même année, marquant ainsi l'entrée de ce grand peintre français sur la scène artistique parisienne ; que cette composition à sujet édifiant est la première manifestation du genre nouveau qu'a constitué, à l'époque, la peinture morale ; que, largement inspiré de la peinture hollandaise du xviie siècle tout en contenant déjà une veine d'esprit néoclassique, ce tableau, d'une grande qualité picturale, très favorablement commenté dès l'époque de sa création, a été fondateur pour la peinture de la seconde moitié du xviiie siècle ; que cette œuvre a toujours bénéficié d'une grande notoriété, notamment par ses nombreuses reproductions, même si elle est restée longtemps inaccessible et vient récemment de réapparaître ; que ce tableau, en très bon état de conservation général et à la provenance bien documentée, a appartenu successivement à plusieurs importants collectionneurs français, dont le premier était le financier et amateur d'art Ange-Laurent de La Live de Jully ; que ce rare témoin de la période précoce de production d'un peintre majeur, dont les collections publiques françaises ne conservent que peu d'exemplaires aussi caractéristiques, constitue un jalon essentiel dans la carrière de Greuze, dont les autres œuvres majeures ont été exécutées durant les décennies suivantes ;
Qu'en conséquence ce bien présente un intérêt majeur pour le patrimoine national du point de vue de l'histoire et de l'art et doit être considéré comme un trésor national,
Emet un avis favorable au refus du certificat d'exportation demandé.


Pour la commission :

Le président,

E. Honorat