Vocabulaire de l'ingénierie nucléaire (liste de termes, expressions et définitions adoptés)

JORF n°0128 du 3 juin 2012 page 9542
texte n° 26



Vocabulaire de l'ingénierie nucléaire (liste de termes, expressions et définitions adoptés)

NOR: CTNX1223304K
ELI: Non disponible



I. ― Termes et définitions


américié, -e, adj.
Domaine : Ingénierie nucléaire-Chimie.
Définition : Se dit d'une substance contenant de l'américium.
Équivalent étranger : americium-bearing.
anthroporadiométrie, n.f.
Domaine : Ingénierie nucléaire/Radioprotection.
Définition : Mesure du rayonnement émis par tout ou partie du corps humain, permettant d'identifier les radionucléides présents et d'évaluer l'activité de chacun d'eux.
Note : Le terme « anthroporadiamétrie » est déconseillé.
Équivalent étranger : in vivo counting.
béryllié, -e, adj.
Domaine : Ingénierie nucléaire-Chimie.
Définition : Se dit d'une substance contenant du béryllium.
Équivalent étranger : berylliated, beryllium-bearing.
cœur homogène
Domaine : Ingénierie nucléaire/Physique des réacteurs.
Définition : Cœur d'un réacteur à neutrons rapides dans lequel ne sont introduits que des assemblages fissiles.
Voir aussi : cœur hétérogène, fissile, réacteur à neutrons rapides.
Équivalent étranger : homogeneous core.
combustible à particules
Domaine : Ingénierie nucléaire/Technologie des réacteurs.
Définition : Élément combustible formé de billes de matière fissile ou fertile de taille millimétrique, enrobées de couches de matériaux, dont une couche poreuse, assurant leur intégrité et le confinement des produits de fission.
Note : Dans les réacteurs à haute température, les billes sont dispersées dans une matrice inerte qui joue le rôle de modérateur.
Voir aussi : couche poreuse, modérateur, réacteur à haute température.
Équivalent étranger : coated particle fuel.
condition de fonctionnement
Domaine : Ingénierie nucléaire/Sécurité nucléaire.
Définition : État stable d'une installation, ou toute situation transitoire dans laquelle elle se trouve à la suite d'un évènement initiateur.
Voir aussi : évènement initiateur.
Équivalent étranger : plant condition, plant operating condition.
couche poreuse
Domaine : Ingénierie nucléaire/Technologie des réacteurs.
Définition : Couche de matériau de faible densité faisant partie de l'enrobage d'une bille de combustible à particules, dont les pores offrent un volume d'expansion aux gaz de fission, ce qui permet le gonflement de la matière combustible sans perte d'intégrité.
Voir aussi : combustible à particules.
Équivalent étranger : buffer, buffer layer.
déchet à vie courte
Domaine : Ingénierie nucléaire/Exploitation des réacteurs-Cycle du combustible.
Définition : Déchet radioactif contenant essentiellement des radionucléides dont la période radioactive est supérieure ou égale à 100 jours et inférieure ou égale à 31 ans.
Note : L'isotope 137 du césium, l'isotope 60 du cobalt et l'isotope 90 du strontium sont des exemples de radionucléides de période supérieure ou égale à 100 jours et inférieure ou égale à 31 ans.
Voir aussi : déchet à vie longue, déchet à vie très courte, déchet radioactif, période d'un nucléide radioactif.
Équivalent étranger : short-lived radioactive waste.
déchet à vie longue
Domaine : Ingénierie nucléaire/Exploitation des réacteurs-Cycle du combustible.
Définition : Déchet radioactif contenant, autrement qu'à l'état de traces, des radionucléides dont la période radioactive est supérieure à 31 ans.
Note : L'isotope 141 de l'américium, l'isotope 14 du carbone et l'isotope 129 de l'iode sont des exemples de radionucléides de période supérieure à 31 ans.
Voir aussi : déchet à vie courte, déchet à vie très courte, déchet radioactif, période d'un nucléide radioactif.
Équivalent étranger : long-lived radioactive waste.
déchet à vie très courte
Domaine : Ingénierie nucléaire/Exploitation des réacteurs-Cycle du combustible.
Définition : Déchet radioactif contenant essentiellement des radionucléides dont la période radioactive est inférieure à 100 jours.
Note : L'isotope 131 de l'iode, l'isotope 133 du xénon et l'isotope 169 de l'erbium sont des exemples de radionucléides de période inférieure à 100 jours.
Voir aussi : déchet à vie courte, déchet à vie longue, déchet radioactif, période d'un nucléide radioactif.
Équivalent étranger : very-short-lived radioactive waste.
domaine de fonctionnement
Domaine : Ingénierie nucléaire/Sécurité nucléaire.
Définition : Ensemble des valeurs de paramètres physiques comprises entre des limites dont le respect permet l'exploitation d'une installation conformément aux exigences de sûreté.
Note : Les paramètres qui définissent le domaine de fonctionnement sont par exemple la température et la pression du fluide primaire, la puissance du cœur, la quantité de substances radioactives.
Équivalent étranger : operational limits and conditions.
fusionnable, adj.
Domaine : Ingénierie nucléaire/Fusion thermonucléaire.
Définition : Se dit d'un nucléide dont le noyau est susceptible de participer à une réaction de fusion thermonucléaire.
Note :
1. L'hydrogène, le deutérium et le tritium sont des nucléides fusionnables.
2. Le terme « fusible » est déconseillé en ce sens.
Voir aussi : fusion thermonucléaire.
Équivalent étranger : fusionable.
inétanche, adj. (langage professionnel)
Domaine : Ingénierie nucléaire/Exploitation des réacteurs-Cycle du combustible.
Définition : Se dit de la gaine endommagée d'un élément combustible, qui n'assure plus la fonction de confinement des gaz mais encore celle de la matière solide ; par extension, se dit de l'élément combustible lui-même.
Voir aussi : élément combustible, rupté.
Équivalent étranger : ―
matière nucléaire
Domaine : Ingénierie nucléaire/Sécurité nucléaire-Cycle du combustible.
Définition : Matière fertile, fissile ou fusionnable qui est mise en œuvre dans le cycle du combustible ou entre dans la fabrication d'armes nucléaires.
Voir aussi : fertile, fissile, fusionnable.
Équivalent étranger : nuclear material.
optimisation de la protection
Forme abrégée : optimisation, n.f.
Domaine : Ingénierie nucléaire/Radioprotection.
Définition : Démarche selon laquelle des dispositions de protection contre les rayonnements ionisants sont prises afin que l'ensemble des expositions à ces rayonnements soient maintenues au niveau le plus bas qu'on puisse raisonnablement atteindre, prenant en compte les facteurs techniques, sociaux et économiques.
Note : On trouve aussi, dans le langage professionnel, le terme « démarche ALARA » (ALARA étant l'acronyme de l'anglais as low as reasonably achievable).
Équivalent étranger : optimization, optimization of protection.
réacteur à haute température
Abréviation : RHT.
Domaine : Ingénierie nucléaire/Technologie des réacteurs.
Définition : Réacteur à neutrons thermiques refroidi au gaz, dans lequel la température du caloporteur à la sortie du cœur est comprise entre 600 °C et 900 °C.
Note : Le caloporteur est généralement de l'hélium.
Voir aussi : réacteur à neutrons thermiques, réacteur à très haute température.
Équivalent étranger : high-temperature reactor (HTR).
rendement radiolytique
Domaine : Chimie-Ingénierie nucléaire/Cycle du combustible.
Définition : Rapport, dans un milieu donné, de la quantité de matière d'une espèce chimique détruite ou produite par radiolyse, à la quantité d'énergie absorbée.
Note : Le rendement radiolytique s'exprime, dans le Système international d'unités, en moles par joule (mol/J), et, dans l'usage professionnel courant, en nombre de molécules par 100 électronvolts (eV).
Équivalent étranger : radiolytic rate, radiolytic yield.
rupté, -e, adj. (langage professionnel)
Domaine : Ingénierie nucléaire/Exploitation des réacteurs-Cycle du combustible.
Définition : Se dit de la gaine endommagée d'un élément combustible, qui n'assure plus la fonction de confinement de la matière solide ; par extension, se dit de l'élément combustible lui-même.
Voir aussi : élément combustible, inétanche.
Équivalent étranger : failed.
système de limitation de puissance
Domaine : Ingénierie nucléaire/Exploitation des réacteurs.
Définition : Système automatique permettant de réduire rapidement la puissance d'un réacteur nucléaire à un niveau prédéterminé par insertion de barres de commande.
Note : Le système de limitation de puissance vise à éviter un arrêt automatique du réacteur.
Voir aussi : barre de commande.
Équivalent étranger : partial trip ; RCSL system ; reactor control, surveillance and limitation system.
taux de réaction
Domaine : Ingénierie nucléaire/Physique des réacteurs.
Définition : Nombre d'interactions entre un flux de particules et les noyaux d'un milieu, par unité de temps et de volume, pour une réaction donnée.
Équivalent étranger : reaction rate.
transitoire, n.m.
Domaine : Ingénierie nucléaire/Sécurité nucléaire.
Définition : Variation de certains paramètres physiques intervenant entre deux régimes de fonctionnement stationnaires d'une installation.
Équivalent étranger : transient.
tritié, -e, adj.
Domaine : Ingénierie nucléaire-Chimie.
Définition : Se dit d'une substance contenant du tritium.
Note : On parle par exemple d'eau tritiée, de déchets tritiés ou de méthane tritié.
Voir aussi : détritiation.
Équivalent étranger : tritiated, tritium bearing.


II. ― Table d'équivalence
A. ― Termes étrangers




TERME ÉTRANGER (1)

DOMAINE/SOUS-DOMAINE

ÉQUIVALENT FRANÇAIS (2)

americium-bearing.

Ingénierie nucléaire-Chimie.

américié, -e, adj.

berylliated, beryllium-bearing.

Ingénierie nucléaire-Chimie.

béryllié, -e, adj.

buffer, buffer layer.

Ingénierie nucléaire/Technologie des réacteurs.

couche poreuse.

coated particle fuel.

Ingénierie nucléaire/Technologie des réacteurs.

combustible à particules.

failed.

Ingénierie nucléaire/Exploitation des réacteurs-Cycle du combustible.

rupté, -e, adj. (langage professionnel).

fusionable.

Ingénierie nucléaire/Fusion thermonucléaire.

fusionnable, adj.

high-temperature reactor (HTR).

Ingénierie nucléaire/Technologie des réacteurs.

réacteur à haute température (RHT).

homogeneous core.

Ingénierie nucléaire/Physique des réacteurs.

cœur homogène.

in vivo counting.

Ingénierie nucléaire/Radioprotection.

anthroporadiométrie, n.f.

long-lived radioactive waste.

Ingénierie nucléaire/Exploitation des réacteurs-Cycle du combustible.

déchet à vie longue.

nuclear material.

Ingénierie nucléaire/Sécurité nucléaire-Cycle du combustible.

matière nucléaire.

operational limits and conditions.

Ingénierie nucléaire/Sécurité nucléaire.

domaine de fonctionnement.

optimization, optimization of protection.

Ingénierie nucléaire/Radioprotection.

optimisation de la protection, optimisation, n.f.

partial trip ; RCSL system ; reactor control, surveillance and limitation system.

Ingénierie nucléaire/Exploitation des réacteurs.

système de limitation de puissance.

plant condition, plant operating condition.

Ingénierie nucléaire/Sécurité nucléaire.

condition de fonctionnement.

radiolytic rate, radiolytic yield.

Chimie-Ingénierie nucléaire/Cycle du combustible.

rendement radiolytique.

RCSL system ; partial trip ; reactor control, surveillance and limitation system.

Ingénierie nucléaire/Exploitation des réacteurs.

système de limitation de puissance.

reaction rate.

Ingénierie nucléaire/Physique des réacteurs.

taux de réaction.

reactor control, surveillance and limitation system ; partial trip ; RCSL system.

Ingénierie nucléaire/Exploitation des réacteurs.

système de limitation de puissance.

short-lived radioactive waste.

Ingénierie nucléaire/Exploitation des réacteurs-Cycle du combustible.

déchet à vie courte.

transient.

Ingénierie nucléaire/Sécurité nucléaire.

transitoire, n.m.

tritiated, tritium bearing.

Ingénierie nucléaire-Chimie.

tritié, -e, adj.

very-short-lived radioactive waste.

Ingénierie nucléaire/Exploitation des réacteurs-Cycle du combustible.

déchet à vie très courte.

(1) Il s'agit de termes anglais, sauf mention contraire.
(2) Les termes en caractères gras se trouvent dans la partie I (Termes et définitions).


B. ― Termes français




TERME FRANÇAIS (1)

DOMAINE/SOUS-DOMAINE

ÉQUIVALENT ÉTRANGER (2)

américié, -e, adj.

Ingénierie nucléaire-Chimie.

americium-bearing.

anthroporadiométrie, n.f.

Ingénierie nucléaire/Radioprotection.

in vivo counting.

béryllié, -e, adj.

Ingénierie nucléaire-Chimie.

berylliated, beryllium-bearing.

cœur homogène.

Ingénierie nucléaire/Physique des réacteurs.

homogeneous core.

combustible à particules.

Ingénierie nucléaire/Technologie des réacteurs.

coated particle fuel.

condition de fonctionnement.

Ingénierie nucléaire/Sécurité nucléaire.

plant condition, plant operating condition.

couche poreuse.

Ingénierie nucléaire/Technologie des réacteurs.

buffer, buffer layer.

déchet à vie courte.

Ingénierie nucléaire/Exploitation des réacteurs-Cycle du combustible.

short-lived radioactive waste.

déchet à vie longue.

Ingénierie nucléaire/Exploitation des réacteurs-Cycle du combustible.

long-lived radioactive waste.

déchet à vie très courte.

Ingénierie nucléaire/Exploitation des réacteurs-Cycle du combustible.

very-short-lived radioactive waste.

domaine de fonctionnement.

Ingénierie nucléaire/Sécurité nucléaire.

operational limits and conditions.

fusionnable, adj.

Ingénierie nucléaire/Fusion thermonucléaire.

fusionable.

inétanche, adj. (langage professionnel).

Ingénierie nucléaire/Exploitation des réacteurs-Cycle du combustible.


matière nucléaire.

Ingénierie nucléaire/Sécurité nucléaire-Cycle du combustible.

nuclear material.

optimisation de la protection, optimisation, n.f.

Ingénierie nucléaire/Radioprotection.

optimization, optimization of protection.

réacteur à haute température (RHT).

Ingénierie nucléaire/Technologie des réacteurs.

high-temperature reactor (HTR).

rendement radiolytique.

Chimie-Ingénierie nucléaire/Cycle du combustible.

radiolytic rate, radiolytic yield.

rupté, -e, adj. (langage professionnel).

Ingénierie nucléaire/Exploitation des réacteurs-Cycle du combustible.

failed.

système de limitation de puissance.

Ingénierie nucléaire/Exploitation des réacteurs.

partial trip ; RCSL system ; reactor control, surveillance and limitation system.

taux de réaction.

Ingénierie nucléaire/Physique des réacteurs.

reaction rate.

transitoire, n.m.

Ingénierie nucléaire/Sécurité nucléaire.

transient.

tritié, -e, adj.

Ingénierie nucléaire-Chimie.

tritiated, tritium bearing.

(1) Les termes en caractères gras se trouvent dans la partie I (Termes et définitions).
(2) Il s'agit d'équivalents anglais, sauf mention contraire.