Arrêté du 7 mai 2012 relatif au programme de l'examen professionnel prévu à l'article 11 du décret n° 2012-520 du 20 avril 2012 portant statut particulier du cadre d'emplois des sapeurs et caporaux de sapeurs-pompiers professionnels




Arrêté du 7 mai 2012 relatif au programme de l'examen professionnel prévu à l'article 11 du décret n° 2012-520 du 20 avril 2012 portant statut particulier du cadre d'emplois des sapeurs et caporaux de sapeurs-pompiers professionnels

NOR: IOCE1221240A
Version consolidée au 21 septembre 2017


Le ministre de l'intérieur, de l'outre-mer, des collectivités territoriales et de l'immigration et le ministre auprès du ministre de l'intérieur, de l'outre-mer, des collectivités territoriales et de l'immigration, chargé des collectivités territoriales,
Vu la loi n° 83-634 du 13 juillet 1983 modifiée portant droits et obligations des fonctionnaires, ensemble la loi n° 84-53 du 26 janvier 1984 modifiée portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique territoriale ;
Vu le décret n° 85-1229 du 20 novembre 1985 modifié relatif aux conditions générales de recrutement des agents de la fonction publique territoriale ;
Vu le décret n° 90-850 du 25 septembre 1990 modifié portant dispositions communes à l'ensemble des sapeurs-pompiers professionnels ;
Vu le décret n° 2012-520 du 20 avril 2012 portant statut particulier du cadre d'emplois des sapeurs et caporaux de sapeurs-pompiers professionnels ;
Vu le décret n° 2012-729 du 7 mai 2012 fixant les modalités d'organisation de l'examen professionnel prévu à l'article 11 du décret n° 2012-520 du 20 avril 2012 portant statut particulier du cadre d'emplois des sapeurs et caporaux de sapeurs-pompiers professionnels ;
Vu l'avis de la Conférence nationale des services d'incendie et de secours en date du 1er février 2012 ;
Vu l'avis du comité des finances locales (commission consultative d'évaluation des normes) en date du 1er mars 2012,
Arrêtent :

Le descriptif de l'épreuve d'admission de l'examen professionnel d'accès au grade de sapeur de 1re classe ouvert au titre de l'article 11 du décret du 20 avril 2012 susvisé est le suivant :

Questionnaire à réponses ouvertes et courtes

permettant de vérifier les connaissances du candidat

Eléments de programme

1. Environnement professionnel et déontologie associée :

― droit de la fonction publique : notamment, les obligations des fonctionnaires et la déontologie ;

― règles applicables à la profession de sapeur-pompier, y compris les règles de déontologie ;

― vie en groupe, gestion du stress ;

― organisation des services d'incendie et de secours et leurs missions dans le cadre de l'organisation des secours ;

― institutions politiques et administratives de la France.

2. Risques naturels et technologiques :

― risques chimiques ;

― risques radiologiques ;

― risques d'inondation ;

― risques d'effondrement et de mouvement de terrain ;

― risques biologiques ;

― risques électriques.

3. Différentes techniques à mettre en œuvre lors des interventions :

a) Techniques opérationnelles :

― équipements vestimentaires de protection individuelle ;

― appareil respiratoire isolant ;

― lots de sauvetage et de protection contre les chutes ;

― échelles ;

― pompes et amorceurs ;

― éléments de construction ;

― topographie et prévision ;

― transmissions ;

― techniques, manœuvres et matériels communs à divers types d'opérations ;

― règles de sécurité.

b) Lutte contre les incendies :

― le feu et son comportement ainsi que les techniques de lutte contre les incendies ;

― généralités sur la lutte contre les incendies ;

― généralités sur le matériel et les engins de lutte contre les incendies ;

― reconnaissances ;

― sauvetages ;

― besoins en eau et établissement de tuyaux ;

― techniques d'attaque et d'extinctions des feux ;

― protection des biens, déblai et surveillance ;

c) Opérations diverses :

― généralités sur les opérations diverses ;

― opération d'épuisement ;

― diverses espèces d'animaux, leurs comportements et les dangers qu'ils présentent ;

― risques animaliers : matériels et techniques adaptés ;

― dégagement de personne d'une cabine d'ascenseur ;

― fuite de gaz ;

― autres interventions.

4. Secours à personne :

― secours à personne en France ;

― le matériel de secours à personne ;

― la sécurité en opération de secours à personne ;

― hygiène et asepsie ;

― les détresses vitales ;

― les bilans ;

― les malaises et la maladie ;

― les accidents de la peau ;

― les traumatismes des os et des articulations ;

― les relevages ;

― les brancardages et le transport ;

― les atteintes liées aux circonstances ;

― les affections spécifiques ;

― les souffrances psychiques et les comportements inhabituels ;

― les situations avec de multiples victimes ;

― les secours sur accident de la route.


Toute disposition antérieure et contraire au présent arrêté est abrogée.


Les dispositions du présent arrêté entrent en vigueur le premier jour du mois qui suit celui de sa publication.


Le directeur général de la sécurité civile et de la gestion des crises est chargé de l'exécution du présent arrêté, qui sera publié au Journal officiel de la République française.


Fait le 7 mai 2012.


Le ministre de l'intérieur,

de l'outre-mer, des collectivités territoriales

et de l'immigration,

Claude Guéant

Le ministre auprès du ministre de l'intérieur,

de l'outre-mer, des collectivités territoriales

et de l'immigration,

chargé des collectivités territoriales,

Philippe Richert