Arrêté du 16 janvier 2012 modifiant l'arrêté du 19 février 2004 modifié relatif au titre professionnel de vendeur(se) spécialisé(e) en magasin

JORF n°0020 du 24 janvier 2012 page 1331
texte n° 33




Arrêté du 16 janvier 2012 modifiant l'arrêté du 19 février 2004 modifié relatif au titre professionnel de vendeur(se) spécialisé(e) en magasin

NOR: ETSD1131163A
ELI: https://www.legifrance.gouv.fr/eli/arrete/2012/1/16/ETSD1131163A/jo/texte


Le ministre du travail, de l'emploi et de la santé,
Vu les articles L. 335-5, L. 335-6 et R. 338-1 et suivants du code de l'éducation ;
Vu l'arrêté du 19 février 2004 modifié relatif au titre professionnel de vendeur(se) spécialisé(e) en magasin ;
Vu l'arrêté du 9 mars 2006 modifié relatif aux conditions de délivrance du titre professionnel du ministère chargé de l'emploi ;
Vu le référentiel emploi, activités et compétences du titre professionnel de vendeur(se)-conseil en magasin ;
Vu le référentiel de certification du titre professionnel de vendeur(se)-conseil en magasin ;
Vu l'avis de la commission professionnelle consultative du commerce et distribution du 30 novembre 2011,
Arrête :


Dans toutes les dispositions de l'arrêté du 19 février 2004 modifié susvisé, les mots : « vendeur (se) spécialisé (e) en magasin » sont remplacés par les mots : « vendeur (se)-conseil en magasin ».


L'article 1er de l'arrêté du 19 février 2004 modifié est remplacé par :
« Le titre professionnel de vendeur (se)-conseil en magasin est enregistré au répertoire national des certifications professionnelles à compter de la publication du présent arrêté. »


L'article 2 de l'arrêté du 19 février 2004 est remplacé par :
« Le référentiel emploi, activité, compétences et le référentiel de certification sont disponibles sur le site www. emploi. gouv. fr. »


Les dispositions de l'article 3 de l'arrêté du 19 février 2004 susvisé sont remplacées par :
« Le titre professionnel de vendeur (se)-conseil en magasin est composé des deux unités constitutives suivantes :
1. Vendre en magasin des produits et des prestations de services.
2. Contribuer à l'animation et aux résultats d'un linéaire ou d'un point de vente.
Elles peuvent être sanctionnées par des certificats de compétences professionnelles (CCP) dans les conditions prévues par l'arrêté du 9 mars 2006 susvisé. »


Les titulaires des certificats de compétences professionnelles obtenus antérieurement à la publication du présent arrêté modificatif sont réputés avoir obtenu les nouveaux certificats de compétences professionnelles selon le tableau figurant ci-dessous :


TITRE PROFESSIONNEL
Vendeur(se) spécialisé(e) en magasin
(arrêté du 19 février 2004)

TITRE PROFESSIONNEL
Vendeur(se)-conseil en magasin
(présent arrêté)

Vendre et négocier en face à face des produits ou des prestations de services

Vendre en magasin des produits et des prestations de services

Contribuer à l'animation et aux résultats d'un linéaire ou d'un point de vente

Contribuer à l'animation et aux résultats d'un linéaire ou d'un point de vente


L'annexe à l'arrêté du 19 février 2004 modifié susvisé est remplacée par l'annexe au présent arrêté modificatif. Elle comporte les informations requises pour l'inscription du titre professionnel au répertoire national des certifications professionnelles.


Le délégué général à l'emploi et à la formation professionnelle est chargé de l'exécution du présent arrêté, qui sera publié au Journal officiel de la République française.

  • Annexe



    A N N E X E
    INFORMATIONS REQUISES POUR L'INSCRIPTION AU RÉPERTOIRE
    NATIONAL DES CERTIFICATIONS PROFESSIONNELLES


    Intitulé : vendeur (se)-conseil en magasin.
    Niveau : IV.
    Code NSF : 312 t.


    Résumé du référentiel d'emploi


    Le (la) vendeur (se)-conseil en magasin assure la vente de produits et de services associés nécessitant l'apport de conseils et de démonstrations concernant généralement des produits non alimentaires, auprès d'une clientèle de particuliers ou parfois de professionnels qu'il (elle) accueille sur son lieu de vente. Il (elle) participe à la tenue, à l'animation du rayon et contribue aux résultats de son linéaire ou du point de vente en fonction des objectifs fixés par sa hiérarchie.
    Il (elle) effectue des opérations de vente en face à face de produits ou de prestations de services au cours desquelles il représente son entreprise en respectant la politique commerciale définie. En tant qu'interlocuteur (trice) privilégié (e) des clients, il (elle) reçoit et traite les réclamations de ces derniers.
    Généralement intégré (e) au sein d'une équipe, il (elle) applique la politique commerciale de son entreprise et respecte les règles d'hygiène et de sécurité. Il (elle) adapte un comportement approprié au contexte commercial dans lequel il (elle) évolue en termes d'accueil, de conseil et de fidélisation de la clientèle. Il (elle) met en œuvre son sens de l'organisation et peut faire des propositions pour améliorer la mise en valeur des produits et l'évolution des assortiments. Il (elle) contrôle en permanence la réalisation de ses objectifs de vente fixés par sa hiérarchie. Par son action au quotidien, il (elle) participe à la mise en œuvre de la RSE (*) en associant les aspects économiques du développement durable.
    Le (la) vendeur (se)-conseil en magasin exerce dans tous types de points de vente, grandes, moyennes et petites surfaces qui proposent des produits et des services nécessitant une vente conseil en face à face.
    Ses horaires peuvent être adaptés selon l'amplitude d'ouverture du magasin et le flux client. En fonction de l'activité commerciale du magasin, il (elle) peut travailler le samedi, certains jours fériés et le dimanche.
    La rémunération comprend généralement une partie fixe et une partie variable.

    (*) Responsabilité sociétale des entreprises.



    Capacités attestées et descriptif
    des composantes de la certification
    1. Vendre en magasin des produits
    et des prestations de services


    Mener un entretien de vente de produits et de prestations de services en magasin.
    Valoriser son entreprise et sa connaissance de l'environnement professionnel pour adapter son discours aux besoins du client.
    Traiter les réclamations du client en prenant en compte les intérêts de son entreprise.


    2. Contribuer à l'animation et aux résultats
    d'un linéaire ou d'un point de vente


    Assurer la mise en rayon, le rangement et le réassort des produits dans l'espace de vente, conformément aux règles d'implantation.
    Valoriser les produits, notamment les promotions et les nouveautés.
    Participer aux ajustements nécessaires à l'atteinte des objectifs de vente.


    Compétences transversales de l'emploi


    Communiquer oralement (comprendre et s'exprimer).
    Manipuler des chiffres et utiliser les ordres de grandeur.
    Intégrer les principes du développement durable dans son travail.


    Secteurs d'activités ou types d'emploi
    accessibles par le détenteur du titre


    Les différents secteurs d'activités concernés sont principalement :
    ― grandes et moyennes surfaces alimentaires ou spécialisées ;
    ― boutiques ;
    ― négoces interentreprises.
    Les types d'emplois accessibles sont les suivants :
    ― vendeur(se) ;
    ― vendeur(se)-expert(e) ;
    ― vendeur(se)-conseil ;
    ― vendeur(se) technique ;
    ― conseiller de vente.
    Codes ROME :
    D1211 - Vente en articles de sport et loisirs.
    D1212 - Vente en décoration et équipement du foyer.
    D1214 - Vente en habillement et accessoires de la personne.
    D1209 - Vente de végétaux.
    D1210 - Vente en animalerie.
    Réglementation de l'activité :
    Néant.
    Autorité responsable de la certification :
    Ministère chargé de l'emploi.
    Bases légales et réglementaires :
    Articles L. 335-5, L. 335-6 et R. 338-1 et suivants du code de l'éducation ;
    Arrêté du 9 mars 2006 relatif aux conditions de délivrance du titre professionnel du ministère chargé de l'emploi ;
    Arrêté du 8 décembre 2008 relatif au règlement général des sessions de validation conduisant au titre professionnel du ministère chargé de l'emploi.


Fait le 16 janvier 2012.


Pour le ministre et par délégation :

Le chef de la mission des politiques

de formation et de qualification

de la délégation générale à l'emploi

et à la formation professionnelle,

C. Landour