Arrêté du 19 décembre 2011 relatif au diagnostic portant sur la gestion des déchets issus de la démolition de catégories de bâtiments




Arrêté du 19 décembre 2011 relatif au diagnostic portant sur la gestion des déchets issus de la démolition de catégories de bâtiments

NOR: DEVL1134503A
Version consolidée au 16 décembre 2018


La ministre de l'écologie, du développement durable, des transports et du logement,
Vu le décret n° 2011-610 du 31 mai 2011 relatif au diagnostic portant sur la gestion des déchets issus de la démolition de catégories de bâtiments ;
Vu l'avis du commissaire à la simplification en date du 8 décembre 2011 ;
Vu l'avis de la Commission nationale consultative d'évaluation des normes en date du 1er décembre 2011,
Arrête :


Le diagnostic relatif aux déchets issus de la démolition de bâtiment, défini par l'article R. 111-46 du code de la construction et de l'habitation, est réalisé en suivant la méthodologie suivante :
1. Inventaire détaillé, quantifié et localisé des matériaux, produits de construction et équipements, comprenant :
a) L'étude de tous les documents techniques et administratifs disponibles utiles à l'établissement de l'inventaire ;
b) Le repérage sur site qui consiste en une inspection systématique rigoureuse (métrés et mode d'assemblage).
2. Indications sur les possibilités de réemploi sur site et, à défaut, sur les filières de gestion des déchets issus de la démolition, fondées notamment sur :
a) L'étude des documents de planification en matière de déchets, notamment les plans de gestion des déchets issus de chantiers du bâtiment et des travaux publics mentionnés à l'article L. 541-14-1 du code de l'environnement ;
b) La consultation des bases de données publiques recensant les installations de gestion de déchets.
3. Qualification et quantification des matériaux qui peuvent être réemployés sur site et, à défaut, celles des déchets issus de la démolition.

Le rapport du diagnostic comprend notamment :

― l'identification et les coordonnées du maître d'ouvrage de l'opération de démolition ;

― l'identification, les coordonnées et l'attestation d'assurance du professionnel de la construction réalisant le diagnostic et de l'organisme auquel il est rattaché ;

― la localisation précise de l'opération (adresse, numéros des parcelles cadastrales) ;

― la description des bâtiments : type de bâtiment, année de construction, activités successives, surface hors œuvre brute, liste et description des locaux visités avec plans, croquis et métrés, description des systèmes constructifs et de cloisonnement identifiés ;
― la liste des documents consultés concernant les bâtiments ;

― la date d'exécution du repérage ;

― l'inventaire détaillé, quantifié et localisé, issu du repérage sur site ;

― des matériaux, produits de construction et équipements constitutifs des bâtiments ;

― des déchets résiduels non constitutifs des bâtiments et des déchets issus de leur usage et de leur occupation ;

― l'estimation de la nature et de la quantité de matériaux qui peuvent être réemployés sur le site et, à défaut, celles des déchets issus de la démolition, par catégories de déchets : dangereux, non dangereux, inertes ;

― la liste indicative des filières de collecte, regroupement, tri, valorisation et élimination des déchets, dans des conditions propres à garantir la préservation des intérêts visés à l'article L. 541-1 du code de l'environnement, et en précisant les déchets admissibles dans ces filières ;

― la synthèse du diagnostic réalisée conformément à l'annexe 1 du présent arrêté accessible sur le site www. service-public. fr et sur le site internet du ministère chargé de l'urbanisme et de la construction ( www. developpement-durable. gouv. fr).

Le formulaire de récolement, défini par l'article R. 111-49 du code de la construction et de l'habitation, mentionne la nature et la quantité des matériaux réemployés sur le site ou destinés à l'être et celles des déchets issus de la démolition en précisant les filières utilisées pour la collecte, le regroupement, le tri, la valorisation et l'élimination des déchets issus de la démolition.

Le cadre du formulaire de récolement est défini dans le CERFA 14498 accessible sur le site www.service-public.fr et sur le site internet du ministère chargé de l'urbanisme et de la construction ( www.developpement-durable.gouv.fr .

Six mois au plus tard après la date d'achèvement des travaux de démolition, le maître d'ouvrage doit déclarer en ligne ce formulaire à l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie, sur un site internet dédié.


Le directeur de l'habitat, de l'urbanisme et des paysages est chargé de l'exécution du présent arrêté, qui sera publié au Journal officiel de la République française.

  • Annexe

    Annexe 1

    Relative à la synthèse du diagnostic

    Synthèse du diagnostic de gestion des déchets issus de la démolition de bâtiments de plus de 1000 m2 ou de bâtiments professionnels ayant accueillis des substances dangereuses au sens de l'art. R4411-6 du code du travail

    LOCALISATION
    des matériaux dans les bâtiments

    QUANTITÉ

    OBSERVATIONS
    concernant les opérations particulières à envisager lors de la démolition et les éventuelles possibilités de réemploi sur le site

    Unités
    (ml, m2, u)

    Tonnes

    Matériaux
    ou
    déchets
    inertes (DI)

    Mélanges bitumineux (sans goudron)

    Terres (hors terre végétale) non polluées

    Béton et pierre

    Tuiles et briques (1)

    Céramique (carrelage, faïence et sanitaires)

    Verre sans menuiserie

    Mélanges de DI listés ci-dessus sans DND (à détailler éventuellement en fin du présent tableau)

    Autres déchets inertes (à détailler obligatoirement en fin du présent tableau) (5)

    Matériaux
    ou
    déchets
    non
    dangereux
    (DND)

    plâtre

    Plaques et carreaux

    Enduit + support inerte

    Complexes plâtre + isolant

    Bois

    Non traités

    Faiblement adjuvantés

    Fenêtres et autres ouvertures vitrées

    Métaux (à détailler éventuellement en fin du présent tableau)

    Plastiques (à détailler éventuellement selon type de plastiques; ex : PVC) (2)

    Isolants

    Laines minérales

    Plastiques alvéolaires (PSE, XPS, PU) (2)

    Autres

    Complexe d'étanchéité sans goudron (à détailler éventuellement en fin du présent tableau)

    Matériaux ou déchets non dangereux (DND)

    Revêtements de sols

    DEEE (2) non dangereux (à détailler obligatoirement en fin du présent tableau)

    Mélanges de DND listés ci-dessus

    végétaux

    Terre végétale

    Autres DND (à détailler obligatoirement en fin du présent tableau) (5)

    Matériaux ou déchets dangereux (DD)

    Amiante

    Amiante lié à des matériaux inertes

    Autres types d'amiante lié (3)

    Amiante friable

    Mélanges bitumineux contenant du goudron

    Complexe d'étanchéité contenant du goudron

    Peintures contenant des substances dangereuses (4)

    Bois traités contenant des substances dangereuses

    Équipements de chauffage, de climatisation ou frigorifiques contenant des fluides frigorigènes dangereux

    Sources lumineuses (tubes fluorescents, néons, lampes à décharges, lampes à LED)

    Autres DEEE (2) contenant des substances dangereuses (à détailler obligatoirement en fin du présent tableau) (5)

    Terres contenant des substances dangereuses

    Autres DD (à détailler obligatoirement en fin du présent tableau) (5)

    Détail des déchets comportant la mention "à détailler obligatoirement" ou "à détailler éventuellement" dans les listes ci-dessus

    TYPE DE
    matériaux ou déchets (6)

    APPELLATION DU MATÉRIAU
    ou déchets (5)

    LOCALISATION DES MATÉRIAUX
    dans le bâtiment

    QUANTITÉS

    OBSERVATIONS
    concernant les opérations particulières à envisager lors de la démolition et les éventuelles possibilités de réemploi sur le site

    Unités
    (ml, m2, u)

    Tonnes

    .
    .
    .
    .
    .
    .
    .
    .
    .
    .
    .
    .
    .

    (1) Préciser la présence de plâtre éventuelle

    (2) PSE (polystyrène expansé), XPS (polystyrene extudé), PU (polyuréthanne), PVC (polychlorure de vinyl), DEEE (déchets d'équipements électriques et électroniques)

    (3) Dalles vinyl-amiante

    (4) Y compris matériaux contaminés par des peintures au plomb

    (5) Exemple : déchets résiduels non-constitutifs du bâtiment, ou déchets issus de l'usage ou/et de l'occupation, ou mélanges de déchets X et Y mentionnés dans les listes ci-dessus, etc.

    (6) Inertes, non dangereux ou dangereux


Fait le 19 décembre 2011.


Pour la ministre et par délégation :

Le directeur de l'habitat,

de l'urbanisme et des paysages,

E. Crépon