Liste des immeubles protégés au titre des monuments historiques en 2010

JORF n°0103 du 4 mai 2011 page 7633
texte n° 27




Liste des immeubles protégés au titre des monuments historiques en 2010

NOR: MCCC1110963K
ELI: https://www.legifrance.gouv.fr/eli/liste/2011/5/4/MCCC1110963K/jo/texte



Ain


Bourg-en-Bresse. ― Le Café français, 7, avenue Alsace-Lorraine : le décor du Café, soit les stucs et les boiseries des murs et du plafond, la marquise extérieure, situé au rez-de-chaussée d'un immeuble en copropriété (cad. AD 636, lot 11) : inscription par arrêté du 29 janvier 2010.


Aisne


Saint-Michel. ― Abbaye : la nef et la façade de l'église abbatiale en totalité, les bâtiments claustraux en totalité (à l'exception des apports modernes reconstruits après l'incendie de 1971), l'enclos monastique avec ses murs de clôture et un petit pavillon en totalité, le Logis des Hôtes (à l'exception de la cloison moderne réalisant un couloir sur la longueur du bâtiment), le réseau hydraulique comprenant le pédiluve, le passage de la galerie et de la salle souterraine en totalité, le parvis et son escalier (à l'exception de la Persévérance) (cad. AE 3 [église]), 2, 4 à 7 ; AN 6, 7 ; domaine public, non cadastré : parvis et son escalier) : inscription par arrêté du 25 mars 2010.


Allier


Bessay-sur-Allier. ― Domaine de Chaugy : le domaine en totalité comprenant les deux ailes du logis avec leurs décors intérieurs, le parc incluant l'allée d'accès, les murs et portails de clôture, l'étang et la pêcherie avec leur système hydraulique, les dépendances agricoles incluant le four, les soues, le bâtiment du pressoir, la grange-étable et la remise à grains (cad. OC 102 à 104, 116 à 118, 121 à 126, 738) : inscription par arrêté du 2 juillet 2010.
Brethon (Le). ― L'église Saint-Pierre, en totalité (cad. AY 213) : inscription par arrêté du 2 juillet 2010.
Chappes. ― Château du Grand Coudray : le château en totalité, ainsi que ses douves et sa cour avec son portail (cad. ZN 17) : inscription par arrêté du 10 février 2010.
Coulanges. ― Château de Mortillon : le château en totalité, y compris ses intérieurs avec leurs décors et le sol des parcelles B 449 à 451 : inscription par arrêté du 9 mars 2010.
Ebreuil. ― Le palais abbatial en totalité, y compris ses décors intérieurs, notamment l'escalier à ferronnerie et le salon orné de stucs, ainsi que le jardin avec son pavillon (cad. AB 298, 300, 458) : inscription par arrêté du 9 mars 2010.
Hérisson. ― Château de la Roche-Othon : le château en totalité, y compris les communs, le portail extérieur et le sol de la cour (cad. BL 94, 99, 100) : inscription par arrêté du 10 février 2010.
Murat. ― Château de Chastignoux : le château en totalité, y compris ses terrasses et ses douves (cad. ZS 18) : inscription par arrêté du 2 juillet 2010.
Souvigny. ― Château de la Viveyre : le château en totalité avec ses douves (cad. H 15) : inscription par arrêté du 10 février 2010.
Theil (Le). ― Château de Fontariol : le château en totalité avec ses communs, son mur d'enceinte et le sol de la cour (cad. ZX 42, 44) : inscription par arrêté du 10 février 2010.
Vernusse. ― Château de Puy-Guillon : le château en totalité avec ses décors intérieurs, son enceinte supérieure en terrasse avec sa cour, ses chalets et escaliers, son enceinte inférieure avec ses communs, sa basse-cour, sa fontaine et sa clôture, ainsi que toute la parcelle d'assise comprenant au sud les jardins ordonnancés (cad. ZK 16) : inscription par arrêté du 2 juillet 2010.


Alpes-de-Haute-Provence


Barcelonnette. ― Le monument aux morts de la guerre de 1914-1918, dit aussi Monument aux morts de la Vallée, 28, avenue des Trois-Frères-Arnaud, en totalité, y compris le square qui l'accueille (cad. AC 27, 28) : inscription par arrêté du 22 février 2010.
Château-Arnaux-Saint-Auban. ― Le monument aux morts de la guerre de 1914-1918, place de la Résistance, en totalité (cad. AK 455) : inscription par arrêté du 22 février 2010.


Hautes-Alpes


Château-Ville-Vieille. ― Le monument aux morts de la guerre de 1914-1918, dit Monument de l'Ange gardien, en totalité (cad. OA 528, lieudit l'Eau d'Arvieux) : inscription par arrêté du 22 février 2010.


Alpes-Maritimes


Cannes. ― Le monument aux morts de la guerre de 1914-1918, promenade de la Pantiero et allées de la Liberté, en totalité (cad. BS, domaine public, non cadastré) : inscription par arrêté du 22 février 2010.
Grasse. ― Le Monument aux morts de la guerre de 1914-1918, place du Petit-Puy, en totalité avec les aménagements urbains réalisés à l'occasion de sa construction (placette autour du monument, délimitée au sud et à l'ouest par les clôtures de la place, au nord et à l'est par la bordure de pierre de taille insérée dans le sol, escalier d'accès montant de la rue Tracastel à la place du Petit-Puy, crypte) (cad. BH domaine public non cadastré) : inscription par arrêté du 22 février 2010.
Nice :
Palais Hongran, 2, rue Saint-François-de-Paule : façades et toiture ; hall d'entrée ; grand escalier et sa cage, en totalité, avec son décor peint et tous ses équipements ; appartement du quatrième étage ouest, en totalité, avec tous ses éléments et ses décors (cad. KS 218) : inscription par arrêté du 2 décembre 2010.
Monument aux morts de la guerre de 1914-1918, quai Rauba-Capeu : le monument aux morts en totalité, avec son parvis, le bois sacré de part et d'autre de celui-ci et la falaise du rocher du château, avec ses faux rochers en ciment armé, sur une largeur correspondant au parvis du monument (cad. KN 33) : inscription par arrêté du 22 février 2010.
Valbonne. ― Domaine des Trois Moulins de la Valmasque (également sur commune de Vallauris), 598, chemin des Moulins et 1283A, route du Parc : le domaine en totalité (bâtiments ; équipements techniques du moulin ; jardin avec sa pièce d'eau et tous ses accessoires, fabriques, fontaines, jarres, sépultures canines, inscriptions ; espaces naturels, y compris la prairie humide, les parties boisées et le bief d'amenée d'eau avec sa levée de terre et son alignement de cyprès ; aqueduc romain apparent ou enterré) (cad. Valbonne AP 45, 46, 48, 49, 52 à 54 ; Vallauris AC 295, 296) : inscription par arrêté du 22 février 2010.
Vallauris. ― Domaine des Trois Moulins de la Valmasque. Voir commune de Valbonne.


Ardèche


Labeaume. ― Maison Unal, au hameau de Chapias : la maison, sa piscine, sa terrasse, la salle de bains de Diane et le sol de la parcelle F 175 sur laquelle elles sont situées : inscription par arrêté du 22 avril 2010.
Prades. ― Mine de Champgontier : la totalité du carreau de mine situé en bordure du Salindre, au lieudit Champgontier, ainsi que les parcelles sur lesquelles il se trouve, soit les bâtiments d'habitation et le bâtiment de l'ancien bureau pour les façades et toitures ; en totalité, le bâtiment de la forge et de la lampisterie, le chevalement et sa terrasse, le bâtiment de la salle des machines, les élévations restantes de l'atelier et des salles de conditionnement du minerai à l'exception des constructions en béton des années 1950, la terrasse du carreau, sa clôture et les murs de soutènement, le bâtiment de la dynamitière située sur la parcelle C 2 (non incluse dans la protection) et la pile centrale de la passerelle enjambant le Salindre (entre les parcelles A 1263 et A 1264, non incluses dans la protection), le carreau de mine et son ancienne clôture, les vestiges des installations au sol, le tout et les parcelles A 1522 à 1526 sur lesquelles ces bâtiments se trouvent : inscription par arrêté du 7 décembre 2010.


Ardennes


Buzancy. ― Ancien château de Buzancy : la partie ouest des écuries (cad. ZV 18) : classement par arrêté du 15 juillet 2010.
Gruyères. ― Château de Gruyères : façades et toitures du château, ainsi que les parcelles AB 45 et 46 avec leurs aménagements : inscription par arrêté du 26 avril 2010.


Ariège


Tourtouse. ― Ensemble monumental : l'église paroissiale en totalité (cad. A 2314) ; le clocher dit donjon, en totalité (cad. A 2322) ; la résidence des évêques de Couserans, en totalité (cad. A 2318, 2320, 3219, 3220) ; les vestiges de remparts sis sur les parcelles A 2309, 2310, 2320, 2321, les sols des parcelles A 2307 à 2310, 2312, 2314, 2318, 2320, 2321, 2788 à 2791 constituant l'assiette de l'ensemble inclus à l'intérieur de l'ancienne enceinte et comprenant les éléments précités ; les sols des parcelles A 2340, 2345, 2346, 2352, 2863 à 2865 correspondant à l'emprise de l'ancien jardin de l'évêque Bruno de Ruade, ainsi que les vestiges du pavillon ou « studiolo » situé sur la parcelle A 2345 et que le mur de clôture de ce parc : inscription par arrêté du 9 décembre 2010.


Aube


Champignol-lez-Mondeville. ― Ancienne maison seigneuriale, 3, place de la Mairie : la tour en totalité (cad. G 857) : inscription par arrêté du 26 avril 2010.
Fontaine-les-Grès. ― L'église Sainte-Agnès, y compris son parvis, ses murs de soutènement et ses rampes d'accès (cad. AE 43, 44) : inscription par arrêté du 31 mai 2010.
Troyes. ― Maison de la congrégation des Soeurs de la Providence, 21, rue des Terrasses : le logis du xviiie siècle en totalité (cad. CH 500) : inscription par arrêté du 6 septembre 2010.


Bouches-du-Rhône


Aubagne. ― Le monument aux morts de la guerre de 1914-1918, dit aussi Monument de la Victoire, place du Maréchal-Foch, en totalité (cad. AB, domaine public, non cadastré) : inscription par arrêté du 22 février 2010.
Cabannes. ― Le monument aux morts de la guerre de 1914-1918, place des Poilus, en totalité, y compris la grille qui l'entoure (cad. OF, domaine public, non cadastré) : inscription par arrêté du 22 février 2010.
Puy-Sainte-Réparade (Le). ― Château d'Arnajon : le château, ses dépendances et son parc, en totalité, à l'exception de l'intérieur des bâtiments de l'ancienne ferme (cad. F 126, 127, 695, 697, 712, 815, lieudit les Arnajons) : inscription par arrêté du 2 décembre 2010.
Saint-Rémy-de-Provence :
Le monument aux morts de la guerre de 1914-1918, place de la République, en totalité, y compris la grille qui l'entoure (cad. AH, domaine public, non cadastré) : inscription par arrêté du 22 février 2010.
Domaine de Lagoy : le château, avec la cour d'honneur, la grille d'entrée, le parc et la chapelle Saint-Bonnet qui s'y trouve comprise (cad. DV 27, 29 à 31, 33 à 47, 78, 79, 81, 82, 118 à 121) : classement par arrêté du 11 mars 1946, modifié par arrêté du 14 décembre 2010.
Salon-de-Provence. ― Le monument aux morts de la guerre de 1914-1918, dit aussi Monument du Sublime Réveil ou monument d'Eugène Piron, situé cimetière Saint-Roch, en totalité (cad. AH 1) : inscription par arrêté du 22 février 2010.


Calvados


Bayeux. ― Ancien palais épiscopal, rue de la Chaîne, place de l'Hôtel-de-Ville, rue Laitière et place de la Liberté : les parties suivantes, telles qu'elles sont délimitées sur le plan annexé à l'arrêté : Bâtiment A, rue de la Chaîne (musée Baron Gérard), en totalité ainsi que le sol du jardin Saint-Yves ; bâtiment B, place de la Liberté, en totalité ; bâtiment C, place de la Liberté : les façades et les toitures ; bâtiment D, place de l'Hôtel-de-ville (hôtel de ville), en totalité (cad. AK 217 ― 15, rue Laitière, 225 ― 39, rue du Bienvenu) : inscription par arrêté du 25 mai 2010.
Benerville-sur-Mer. ― Le domaine des Enclos ou parc Callouste Gulbenkian, chemin des Enclos, avec l'ensemble de ses éléments constitutifs, notamment les murs et les fabriques (cad. AB 5) : inscription par arrêté du 30 septembre 2010.
Caen :
Bureau de poste Gambetta, rue Georges-Lebret : les façades et les toitures (cad. KX 62) : inscription par arrêté du 10 août 2010.
Ancien asile d'aliénés du Bon Sauveur, quartier des Hommes : aile Saint-Joseph : les façades et les toitures de l'ensemble des bâtiments, ainsi que l'escalier du bâtiment central, la galerie du rez-de-chaussée, les couloirs de distribution, la chapelle en totalité y compris le confessionnal ; aile Saint-Vincent : les façades et les toitures de l'ensemble des bâtiments ; aile Saint-Charles : les façades et les toitures de l'ensemble des bâtiments, ainsi que la cour avec le kiosque-volière ; aile Saint-Jean-Baptiste : les façades et les toitures du bâtiment situé en continuité de l'aile Saint-Vincent, rue Saint-Ouen (cad. OB 45 ― 13 bis, rue Saint-Ouen, 46 ― 13 bis, rue Saint-Ouen, 63 ― 93, rue Caponière) : inscription par arrêté du 21 janvier 2010.
Le réservoir ou château d'eau de la Guérinière en totalité, ainsi que le sol des parcelles KB 103 (rue de la Guérinière) et 109 (7, place de la Justice) : inscription par arrêté du 10 août 2010.
Cahagnes :
L'église, sise place Centrale, en totalité, y compris la sacristie et le clocher-campanile (cad. AB 16) : inscription par arrêté du 8 juillet 2010.
Château d'Aubigny : les façades et les toitures ; la grande salle du rez-de-chaussée avec sa cheminée, ainsi que la pièce attenante avec sa cheminée et la pièce de la tour nord-est avec sa cheminée (cad. YD 7) : inscription par arrêté du 15 novembre 2010.
Dampierre. ― La chapelle funéraire en totalité (cad. C 26) : inscription par arrêté du 15 novembre 2010.
Deauville. ― Gare SNCF de Trouville-Deauville, avenue de la République : les façades et les toitures de l'ensemble du bâtiment, ainsi que le grand hall des voyageurs ; les quais avec les abris, les lampadaires et luminaires (cad. AK 472, 473) : inscription par arrêté du 5 juillet 2010.
Falaise :
Lycée Louis Liard, 13, rue Saint-Jean : les façades et les toitures (cad. AH 145) : inscription par arrêté du 16 août 2010.
Marché couvert : les façades et les toitures, y compris la façade place Belle-Croix et le passage en rez-de-chaussée, avec leur décor (cad. AD 77 ― 22 bis, rue de l'Amiral-Courbet, 79 ― 11, place Belle-Croix) : inscription par arrêté du 16 août 2010.
Hérouville-Saint-Clair. ― Le réservoir métallique ou château d'eau, sis avenue du Parc-Saint-André, en totalité (cad. CN 33) : inscription par arrêté du 10 août 2010.
Lisieux. ― Basilique Sainte-Thérèse : la basilique en totalité, y compris les cloîtres et les accès ; l'esplanade avec son aménagement urbain et le mur de soutènement ; le chemin de croix monumental ; le campanile avec le carillon ; les cheminements et aménagements paysagers (cad. AD 376 ― avenue Jean-XXIII, 378 à 380 ― avenue Sainte-Thérèse) : inscription par arrêté du 14 septembre 2010.
May-sur-Orne. ― L'église Saint-Firmin, rue du Canada, en totalité, y compris la sacristie (cad. AB 26) : inscription par arrêté du 16 août 2010.
Mézidon-Canon. ― Groupe scolaire Jean-Jaurès et mairie annexe de Canon, 211-215, avenue Jean-Jaurès : les façades et les toitures du groupe scolaire (y compris les anciens logements de fonction et le portail) et de la mairie annexe avec le vestibule d'entrée et l'escalier avec sa cage (cad. domaine public 449, non cadastré, situé sur le domaine public au droit de la parcelle 449 ― 215, avenue Jean-Jaurès ; C 461 à 463 ― 211, avenue Jean-Jaurès) : inscription par arrêté du 5 juillet 2010.
Monts-en-Bessin. ― Château de Monts : les façades et les toitures du château, ainsi que l'escalier avec sa cage ; le grand salon et le petit salon attenant avec son décor porté (boiseries et tableaux) ; les façades et les toitures du bâtiment de communs ; le parc avec ses clôtures et la pièce d'eau (cad. B 40 à 44, 53, lieudit Château-de-Monts) : inscription par arrêté du 19 mai 2010.
Trouville-sur-Mer. ― Bureau de poste, 16, rue Amiral-de-Maigret : les façades et les toitures ; la salle du public en totalité, avec son agencement et son décor (cad. AC 7) : inscription par arrêté du 5 juillet 2010.
Vire. ― Hôtel de ville, 11, rue Deslongrais : les façades et les toitures, y compris les escaliers et rampes extérieurs ; les circulations côté nord ; la salle du conseil avec son agencement ainsi que la salle des mariages ; le hall et les dégagements de l'entrée est (cad. AE 476) : inscription par arrêté du 5 juillet 2010.


Cantal


Aurillac. ― Le donjon médiéval du château fort Saint-Etienne (cad. AK 195) : inscription par arrêté du 2 juillet 2010.
Saint-Cirgues-de-Malbert. ― La commanderie de l'Hôpital-Chaufranche, en totalité, avec son logis fortifié, sa chapelle et le sol attenant (cad. AB 76, 112, 146) : inscription par arrêté du 10 février 2010.
Saint-Georges. ― Les trois tumuli de La Chau (cad. ZH 3, 33 ; ZE 24) : inscription par arrêté du 21 septembre 2010.
Saint-Santin-Cantalès. ― Château de Vals : le château en totalité, y compris ses décors intérieurs ainsi que la tour de la chapelle, les communs et les terrasses (cad. OH 24, 26, 27) : inscription par arrêté du 2 juillet 2010.
Salers. ― La maison Bertrandy en totalité, y compris ses décors intérieurs (cad. OA 201) : inscription par arrêté du 10 février 2010.
Salins. ― L'église Saint-Pantaléon en totalité (cad. ZL 61) : inscription par arrêté du 10 février 2010.


Charente


Rivières. ― Manoir de Ribérolles : le manoir, en totalité, ensemble bâti et non bâti (cad. F 4 à 7, 10 à 13, 856, 858, 876) : inscription par arrêté du 12 mars 2010.
Verteuil-sur-Charente. ― En totalité, le château, ainsi que le sol de la cour intérieure et l'emprise des fossés au nord, pouvant receler des vestiges archéologiques, situé sur la partie sud de la parcelle D 107 : inscription par arrêté du 9 novembre 2010.
Voulgézac. ― Moulin de Nanteuillet : le moulin et son jardin dans les limites de son emprise historique (cad. A 255, 258, 270, 272, 273, 339 à 344, 860) : inscription par arrêté du 9 novembre 2010.


Charente-Maritime


Ile-d'Aix. ― La poudrière du bourg, 26, rue du Quai-aux-Vivres, en totalité, ainsi que son mur d'enceinte et le sol de la parcelle qui les porte (cad. AA 68) : classement par arrêté du 19 novembre 2010.
Rochelle (La) :
Hôtel de l'Intendance, 16, rue Eugène-Fromentin : l'aile sud et son jardin (cad. AD 124, 125) : inscription par arrêté du 25 février 2010.
Hôtel de la Villemarais, 4, rue de l'Escale : le pavillon central en totalité (correspondant aux lots 13, 15, 16, 17) ainsi que l'escalier situé dans l'aile principale sud-ouest avec son plafond peint et sa cage d'escalier (partie commune correspondant aux lots 1 à 9) (cad. EM 79) : inscription par arrêté du 16 juin 2010.
Villexavier. ― Le château de la Faye, en totalité (aile sud et son pavillon) (cad. AH 448) : inscription par arrêté du 26 février 2010.


Cher


Bourges. ― L'observatoire astronomique et météorologique de l'abbé Louis-Théophile Moreux, 22, rue Ranchot (cad. DN 226) : inscription par arrêté du 20 juillet 2010.
Subligny. ― Moulin à eau de Tirepeine : le bâtiment du moulin en totalité, y compris ses mécanismes et ses appareillages ; la chambre attenante au moulin, sur sa façade nord, en totalité ; la construction en appentis appuyée sur sa façade ouest, en totalité ; le système hydraulique (le bief d'amont et le bief d'aval ou arrière-bief ― y compris la pêcherie, les déversoirs et les vannes en dépendant) ; les façades et les toitures du logis ; les façades et les toitures de la grange (cad. A 7, lieudit Tirepeine, 15, lieudit Le Champ du Bas, 792, lieudit Tirepeine ; ZB 59, lieudit La Prée des Cottereaux) : inscription par arrêté du 20 juillet 2010.


Corrèze


Branceilles. ― Le pigeonnier-porche, en totalité (cad. C 246, lieudit La Bourdie) : inscription par arrêté du 4 octobre 2010.
Varetz. ― Le pigeonnier-porche, en totalité (cad. D 148, lieudit Le Four) : inscription par arrêté du 4 octobre 2010.


Corse-du-Sud


Forciolo. ― Chapelle San Pietro di Panicali : les vestiges de la chapelle en totalité, ainsi que la parcelle qui les contient (cad. A 633, 655, 656) : inscription par arrêté du 13 octobre 2009, modifié par arrêté du 8 mars 2010.
Olmeto. ― Les vestiges du « Castello de Contorba » (cad. E 402, 409, 1086) : inscription par arrêté du 30 mars 2010.


Haute-Corse


Bastia. ― Le monument commémoratif de Napoléon Ier, place Saint-Nicolas, en totalité, y compris son socle et son emmarchement (cad. non cadastré, domaine public) : classement par arrêté du 25 février 2010.


Côte-d'Or


Beaune. ― Maison de négoce Champy, 3, rue du Grenier-à-Sel : les bâtiments de 1890 et annexes abritant le matériel de vinification (cad. AC 422) : inscription par arrêté du 15 septembre 2010.
Bèze. ― Ancienne abbaye bénédictine Saint-Pierre et Saint-Paul : les ailes est et ouest de l'ancien bâtiment conventuel du xviiie siècle ; les tours de Chaux et d'Oysel, y compris le lavoir ; le sol de l'ancienne église et de la chapelle axiale ; les façades, toitures et structure du cellier (cad. BL 92 à 94, 432) : inscription par arrêté du 15 septembre 2010.
Courban. ― Ancienne commanderie d'Epailly : le corps de logis avec le cellier, les granges et le colombier, les vestiges du mur d'enceinte et de la tour, en totalité, le fossé, les sols (cad. AD 8, 12) : inscription par arrêté du 18 mai 2010 ― La chapelle en totalité (cad. AD 8) : classement par arrêté du 27 septembre 2010.
Dijon. ― Lycée Carnot, 16, boulevard Thiers : la façade sur le boulevard Thiers et les toitures correspondantes (à l'exception de la partie contemporaine, côté droit) (cad. BO 192) : inscription par arrêté du 22 décembre 2010.
Mirebeau-sur-Bèze. ― Les bornes de la forêt de Mirebeau situées sur les parcelles A 30, 32 à 36, 38, 107, 108, 177, 178 et B 51, 52, 54 à 56 : inscription par arrêté du 1er février 2010.
Saulieu. ― Ancien hôtel de la Côte-d'Or, relais Bernard Loiseau, 2, rue d'Argentine : la salle de restaurant Alexandre Demaine (cad. AC 199) : inscription par arrêté du 4 octobre 2010.
Semur-en-Auxois. ― Ancien hôpital, 7, rue de l'Hôpital : l'ancien hôtel du gouverneur, les ailes droite et gauche, en totalité, le mur de clôture de la cour d'honneur, les piliers du portail, le logement du gardien (cad. AD 126) : inscription par arrêté du 21 juin 2010.


Côtes-d'Armor


Saint-Jacut-de-la-Mer. ― La tour des Hébihens, en totalité, à savoir la tour elle-même et sa cour d'entrée ceinte de murs de défense (cad. A 26) : inscription par arrêté du 15 juillet 2010.


Creuse


Chambon-sur-Voueize. ― Le colombier du château de Villemoleix, en totalité (cad. G 187) : inscription par arrêté du 4 octobre 2010.
Peyrat-la-Nonière. ― Le colombier du château du Chiroux, en totalité (cad. CE 203) : inscription par arrêté du 4 octobre 2010.
Saint-Pardoux-les-Cards. ― Château de Villemonteix : la tour-pigeonnier en totalité ; les façades et toitures de l'aile du logis xviiie siècle, de la tour sud-est de l'enceinte, des dépendances, à l'exclusion de la grange rehaussée en parpaings située au sud de l'ensemble et de la terrasse construite en 2005-2009 ; l'enceinte ; les portails ; les jardins et leur mur de clôture ; ainsi que le sol des parcelles d'implantation (cad. AM 130 à 132) : inscription par arrêté du 6 octobre 2010.
Sermur. ― Le pigeonnier-chapelle de La Chaze, en totalité (cad. B 257) : inscription par arrêté du 4 octobre 2010.
Sous-Parsat. ― Les vestiges de l'ancienne église de Mareilles-au-Prieur et le sol de la parcelle AD 177 : inscription par arrêté du 20 avril 2010.


Dordogne


Bachellerie (La). ― La chartreuse des Fraux, ses dépendances, son mur et ses deux portails, en totalité (cad. ZM 57) : inscription par arrêté du 1er juin 2010.
Lanquais. ― Château de Lanquais : l'aile ouest, les dépendances, le mur d'enceinte, la cour et son terrain d'assiette, en totalité, à l'exception des parties déjà classées (cad. A 628) : inscription par arrêté du 14 septembre 2010.
Saint-Jean-d'Estissac. ― Hospice de Malrigou : l'hospice et l'ancienne orangerie devenue atelier de Pol Chambost (cad. AL 18) : inscription par arrêté du 16 décembre 2010.
Saint-Pierre-de-Chignac. ― Le chai de Lardimalie avec l'ensemble plancher et foudres du cuvier et son terrain d'assiette, en totalité (cad. A 10) : inscription par arrêté du 2 avril 2010.
Trémolat. ― L'église Saint-Hilaire en totalité (cad. A 703) : inscription par arrêté du 14 septembre 2010.
Verteillac. ― Château de la Meyfrenie : le château, son parc, la cour et le verger clos de murs, avec leurs réservoirs, en totalité (cad. AC 45, 51) : inscription par arrêté du 14 septembre 2010.


Doubs


Besançon. ― Hôtel Terriers de Santans, 68, Grande-Rue : l'assise foncière, les corps de logis et les communs, en totalité, y compris le bâtiment occupé par la banque (cad. AB 186, 187, 115, 116, 188, 189, 178) : classement par arrêté du 21 juin 2010.
Villers-sous-Chalamont. ― Chapelle Notre-Dame des Bois, chemin de la Mère-Eglise : la chapelle en totalité, y compris le revers pavé (cad. ZH 44) : inscription par arrêté du 6 août 2010.


Drôme


Dieulefit. ― Le temple protestant, place Châteauras, et sa parcelle, en totalité (cad. AB 430) : inscription par arrêté du 7 décembre 2010.
Donzère. ― Moulin à vent de « Beauvert » : le moulin à vent composé de sa tour ainsi que la parcelle A 358 sur laquelle il se trouve ; s'y ajoute son aire à battre et la parcelle A830 sur laquelle elle se trouve : inscription par arrêté du 16 septembre 2010.
Hauterives. ― Propriété du facteur Cheval, rue de Palais-Idéal : les façades et toitures de la villa Alicius et de la remise attenante ; les façades et toitures du hangar ; le belvédère ; le système de clôture ; le sol des parcelles AS 125 et AS 126 sur lesquelles ils sont situés : inscription par arrêté du 19 mars 2010.
Poët-Laval. ― Ancien temple protestant : la salle de l'ancien temple en totalité, les façades et les toitures de l'ensemble de la maison communale et la parcelle ZD 24 situés au vieux village (cad. ZD 24, 25) : inscription par arrêté du 7 décembre 2010.
Taulignan. ― Temple protestant, rue des Côtes-du-Rhône : le temple en totalité avec la parcelle AM 39 : inscription par arrêté du 4 octobre 2010.
Vassieux-en-Vercors. ― Les moulins à vent de la Mure (constitués de deux fûts) (cad. NZ 49) : inscription par arrêté du 16 septembre 2010.


Eure


Avrilly. ― Le château médiéval, rue des Chênes, avec toute son emprise (élévations et sous-sol confondus) et le sol de la parcelle AB 20 : inscription par arrêté du 4 novembre 2010.
Champ-Dolent. ― L'église Notre-Dame en totalité (cad. A 163) : inscription par arrêté du 23 septembre 2010.
Fatouville-Grestain. ― Le phare de Fatouville en totalité : tour, logis des gardiens, dépendances, assiette foncière, clôture, plantations et aménagements paysagers (cad. AE 24 à 26) : inscription par arrêté du 14 septembre 2010.
Mesnil-sur-l'Estrée. ― L'église Sainte-Marie-Madeleine en totalité (cad. A 493) : inscription par arrêté du 22 septembre 2010.
Quillebeuf-sur-Seine. ― Le feu, également nommé phare, de Quillebeuf (cad. A 01) : inscription par arrêté du 24 novembre 2010.


Eure-et-Loir


Prunay-le-Gillon. ― L'église Saint-Denis en totalité (cad. AC 85) : inscription par arrêté du 12 avril 2010.


Finistère


Landerneau. ― Le pont de Rohan, à savoir l'ensemble des parties constituant l'ouvrage d'art proprement dit, support de la voie départementale RD 712 A franchissant l'Elorn, ainsi que les façades et toitures des édifices construits sur le pont, à l'exception de celles déjà protégées (non cadastré, domaine public départemental : ouvrage d'art ; AK 260 à 263, 265, 266, 535) : inscription par arrêté du 27 mai 2010.
Plouégat-Guérand. ― Eglise paroissiale Saint-Agapit : l'église en totalité et son enclos, à savoir ses deux calvaires, ses murs de clôture ouverts de cinq échaliers et son terrain d'assiette (cad. C 40, 41) : classement par arrêté du 14 décembre 2010.
Quimper. ― Ancienne maison conventuelle des Dames de la Retraite, aujourd'hui siège du groupement de gendarmerie du Finistère, 12, place de la Tour-d'Auvergne : l'ancienne maison conventuelle, à savoir, d'une part, les façades et toitures de l'édifice et les dispositions intérieures témoignant de sa distribution et du décor d'origine de celui-ci, en particulier l'escalier d'honneur et la chapelle et, d'autre part, la clôture donnant sur la place de la Tour-d'Auvergne, comprenant murets, piliers et grilles (cad. BN 310) : inscription par arrêté du 23 septembre 2010.


Gard


Aubais. ― Château d'Aubais : le pavillon central abritant l'escalier monumental (cad. A 1164) : classement par arrêté du 8 mars 2010.
Nîmes :
L'église Saint-Charles, boulevard Gambetta, avec ses annexes et son parvis, en totalité (cad. DO 175) : inscription par arrêté du 9 août 2010.
Hôtel Colomb de Daunant, 23, rue Fénelon : les façades et toitures (cad. HA 991) : inscription par arrêté du 8 octobre 2010.
Hôtel Davé, 15, boulevard Talabot et rue Fénelon : les façades et toitures, ainsi que la cage d'escalier (cad. HA 996) : inscription par arrêté du 3 septembre 2010.
Sommières. ― Château de Sommières : le château en totalité avec ses enceintes, y compris le sol ainsi que les enceintes, le sol et les façades et toitures de la partie privée du château (cad. AC 523 à 526, 548, 549, 585 ; AD 15) : inscription par arrêté du 8 septembre 2010.


Haute-Garonne


Baziège. ― Le phare aéronautique situé Côte de Monteserre, rue de l'Aéropostale (cad. I 748) : inscription par arrêté du 6 août 2010.
Drudas. ― Château de Drudas : le château en totalité avec l'ensemble de ses dispositions intérieures y compris le petit logis attenant à l'ouest et l'aile des communs en retour au nord ; l'ancienne orangerie ; les façades et toitures des bâtiments de communs agricoles ; le pigeonnier ; la glacière ; le portail avec les deux pavillons d'entrée ; le mur de clôture avec belvédère dominant la place du village (cad. A 399, 400, 395 à 398, 432, 433, 69 ; D 406) : inscription par arrêté du 11 août 2010.
Miramont-de-Comminges. ― La croix de fer située dans le cimetière (cad. C01 580) : inscription par arrêté du 18 juin 2010.
Noé. ― La pyramide marquant la limite de la Guyenne et du Languedoc, située en bordure du chemin de Moroncazal (cad. domaine public, non cadastré, limitrophe des parcelles AO2 920, 922, cf plan annexé à l'arrêté) : inscription par arrêté du 2 février 2010.
Toulouse. ― Maison sise 2, rue François-Mansart : la maison en totalité, avec les deux grilles de ferronnerie de son portail et de sa porte d'entrée sur rue (cad. 806 AC 341) : inscription par arrêté du 18 novembre 2010.


Gers


Maignaut-Tauzia. ― Le pigeonnier ― octroi et la fontaine (cad. A 461 : pigeonnier ; fontaine non cadastrée) : inscription par arrêté du 15 janvier 2010.
Pavie. ― Chartreuse de Poliné : le pigeonnier et le hangar (cad. BI 1) : inscription par arrêté du 18 janvier 2010.
Pessoulens. ― Le pigeonnier des Poutéous (cad. A 656) : inscription par arrêté du 15 janvier 2010.
Seissan. ― Le pigeonnier du domaine de la Bernisse, en totalité (cad. A 218) : inscription par arrêté du 30 septembre 2010.


Gironde


Abzac. ― Château d'Abzac : le château ainsi que les ailes de communs avec la cour et la grille, le lavoir, les terrasses avec les balustrades, le grand escalier, les murs de soutènement, les parties du parc attenantes et la grande allée droite, en totalité (cad. B 13, 25, 30, 35, 1960 à 1965, 1969, 1977, 1979, 1982) : inscription par arrêté du 3 mars 2010.
Bordeaux :
Pont ferroviaire Saint-Jean, habituellement désigné sous le nom de passerelle Eiffel : le pont situé sur la Garonne entre le quai de Paludate et le quai Deschamps (cad. non cadastré, domaine public) : classement par arrêté du 22 février 2010.
Maison dite maison Couturier, 28, rue Rénière et 25, impasse de la Fontaine-Bouquière : la maison en totalité (cad. HE 120) : classement par arrêté du 15 juillet 2010.
Ancienne Institution nationale des sourdes et muettes, 87, rue de l'Abbé-de-l'Epée : l'ancienne institution en totalité, avec ses clôtures et sa parcelle d'assiette (cad. KX 38) : inscription par arrêté du 20 septembre 2010.
Cadillac. ― Cimetière dit « cimetière des Oubliés » : le carré militaire des « Gueules cassées » ainsi que les deux carrés de sépultures situés de part et d'autre dudit carré militaire et le mur de clôture du même « cimetière des Oubliés » (murs extérieurs et mur séparant le « cimetière des Oubliés » du cimetière communal) (cad. A 1010) : inscription par arrêté du 26 avril 2010, modifié par arrêté du 14 septembre 2010.
Casseuil. ― Domaine de Montalban : la maison de Montalban avec ses papiers peints chinois, la terrasse, les communs avec la chapelle, la basse-cour avec ses murs de clôture et sa tour d'angle circulaire (cad. AB 54, cf plan annexé à l'arrêté) : inscription par arrêté du 28 décembre 2010.
Floirac. ― Observatoire aquitain des sciences de l'univers : les bâtiments suivants ainsi que les instruments qu'ils contiennent de l'observatoire astronomique : bâtiment Georges Rayet, bâtiment Bouguer, équatorial photographique, grand équatorial, petit équatorial, maison du directeur, pavillon métallurgique, radioscope Würzburg, table équatoriale (cad. AP 80 : télescope Würzburg, petit équatorial et pavillon métallurgique, 76 : maison du directeur, 92 : bâtiment Rayet, 339 : bâtiment Bouguer, 341 : grand équatorial, 342 : équatorial photographique, 343 : table équatoriale) : inscription par arrêté du 2 avril 2010.
Gardigan-et-Tourtirac. ― Château de Pitray : le château, ainsi que son parc, ses jardins et ses communs (à l'exclusion du chai récent situé sur la parcelle OA 55), en totalité (cad. OA 52 à 65, 67, 68, 72, 163, 165 à 169, 706) : inscription par arrêté du 19 avril 2010.
Saint-Symphorien. ― La grange muletière en totalité (cad. AC 48) : inscription par arrêté du 16 février 2010.
Verdelais. ― Site de pèlerinage de Verdelais : la basilique Notre-Dame en totalité (cad. C 410) ; le chemin de croix en totalité, avec ses parcelles d'assiette C 337, 1063 à 1078, constitué des éléments suivants : la chapelle de la Sainte-Agonie, la chapelle du Saint-Sépulcre, les quatorze stations avec leur autel et son décor en grès-céramique, la parcelle d'assiette du chemin de croix, les trois croix monumentales du calvaire avec leur socle et les cinq statues, l'escalier d'accès avec sa balustrade et ses deux anges en grès-céramique et la butte ; les façades et toitures de « l'ancien couvent » des Célestins, actuellement presbytère, à l'exclusion des intérieurs (cad. C 1144) ; les façades et toitures du « nouveau couvent », actuellement hôtel de ville, école communale et musée, à l'exclusion des intérieurs, ainsi que les piliers du portail ouvrant sur les allées (cad. C 672) ; la croix votive de 1630, située à l'extrémité ouest de la place des Allées (cad. domaine public, non cadastré) ; la fontaine votive et le groupe commémoratif du Pas-de-la-Mule, situées au lieudit le Luc (cad. B 613, 394) : classement par arrêté du 14 décembre 2010.
Virelade. ― Château de Virelade : le château en totalité, ainsi que la chapelle, les communs et le parc avec ses fabriques, ses murs de clôture et ses portails (cad. OB4 606 à 616, 630, 792) : inscription par arrêté du 27 juillet 2010.


Hérault


Aniane. ― La chapelle des Pénitents, ancienne église paroissiale Saint-Jean-Baptiste, en totalité (cad. BD 688, lieudit le Village) : inscription par arrêté du 2 août 2010.
Buzinargues. ― Château, 101, rue de la Bénovie : le château en totalité, y compris ses jardins et terrasses (cad. B 189, 190) : inscription par arrêté du 19 août 2010.
Castelnau-le-Lez. ― La glacière double, en totalité, avec son hall d'accès, située à l'intérieur de la maison sise 19, rue Roger-Salengro (cad. BA 51) : inscription par arrêté du 19 août 2010.
Mauguio. ― Ancien château des comtes-évêques de Melgueil, 23, rue Diderot, 16, rue Gambetta et 6, place Jean-Jaurès : l'ancien château en totalité, ainsi que le sol des parcelles correspondantes (cad. CA 186, 187, 194, 452) : classement par arrêté du 30 juillet 2010.
Murviel-lès-Montpellier. ― Le site archéologique de l'agglomération antique du Castellas délimité par son enceinte antique, comme indiqué sur le plan annexé à l'arrêté, ainsi que la « fontaine romaine », en totalité (cad. A 208, lieudit Le Village, 216 à 218, 225, 226, 1370, 1678, 1679, 1683, 1684, 1690, route de Bel-Air ; B1 250 à 258, 266, 269 à 287, 291 à 294, 296 à 339, 350 à 361, 862, 863, 884, 905, 906, lieuxdits « Saint-Julia », « le Château », « Champ du Four », « la Cioutat » et « Lardène » ; avec les chemins de service du domaine public communal non cadastrés) : inscription par arrêté du 27 octobre 2010.
Tour-sur-Orb (La). ― L'ancienne usine de chaux, rue du Four-à-Chaux, en totalité (cad. AP 24, 25) : inscription par arrêté du 17 mars 2010.
Villeneuvette. ― L'église paroissiale Notre-Dame de l'Assomption, en totalité, y compris son décor intérieur (cad. AB 59) : inscription par arrêté du 10 mars 2010.


Ille-et-Vilaine


Renac. ― Château du Brossay : le château, à savoir le logis en totalité, les terrasses et aménagements situés autour du logis avec leurs murs, escaliers et garde-corps, les façades et toitures de la chapelle et des deux dépendances, l'assiette du parc avec ses allées et ses pièces d'eau, le portail situé à l'extrémité de l'avenue, les parties constitutives de l'ancienne ferme dite du Cabinet, c'est-à-dire les façades et toitures des bâtiments à l'exception du hangar moderne, les murs et éléments de clôture, l'assiette des cours, enclos et jardins de la ferme (cad. E 19 à 21, 36, 50, 54 à 56, 59 à 62, 65 à 67, 1284, 1346, 1351, 1356, 1357, 1465 à 1467) : inscription par arrêté du 25 juin 2010.
― l'ensemble mégalithique situé dans le parc du château du Brossay, ainsi que le sol sur lequel il est implanté (cad. E 36) : inscription par arrêté du 25 juin 2010.


Indre


Tilly. ― L'église paroissiale Notre-Dame en totalité (cad. B 262, lieudit Le Bourg) : inscription par arrêté du 30 mars 2010.


Indre-et-Loire


Huismes. ― Château d'Uzage : les parties non encore protégées du parc du château, incluant le mur de clôture et les communs édifiés au xixe siècle et les aménagements du début du xxe siècle s'inscrivant dans la trame du parc classique préexistant : boisements, sentiers, plan d'eau et île artificielle (cad. D 461 ; G 2 à 9, 638) : inscription par arrêté du 9 mars 2010.
Sepmes. ― L'église paroissiale Notre-Dame en totalité (cad. D 149) : inscription par arrêté du 30 avril 2010.


Isère


Grenoble. ― L'église Saint-André, 9, place Saint-André, en totalité (cad. BE 70) : classement par arrêté du 27 août 2010.
Laval. ― Eglise Saint-Etienne : la chapelle des Alleman, en totalité (cad. A 114) : classement par arrêté du 25 février 2010.
Saint-Quentin-Fallavier. ― La maison forte des Allinges, 57, rue du Lac, et sa parcelle d'assiette (cad. CT 14) : inscription par arrêté du 27 juillet 2010.


Jura


Montmirey-le-Château. ― Château de Montmirey-la-ville. Voir commune de : Montmirey-la-Ville.
Montmirey-la-Ville. ― Château de Montmirey-la-Ville : l'ensemble de la propriété du château, en totalité, y compris le portail de l'autre côté de la rue de Moissy (cad. Montmirey-la-Ville AB 67, 73 à 89, 241, 273, 275 ; C 200 à 215 ; A 258 à 261 ; ZC 73 ; Montmirey-le-Château ZO 5, 6, 8, 9) : inscription par arrêté du 29 novembre 2010.


Landes


Hastingues. ― La maison des Jurats en totalité (cad. AC 158, 159) : inscription par arrêté du 29 juillet 2010.
Mont-de-Marsan. ― Ancienne prison, 4, rue Armand-Dulamon : le porche de la partie droite de la façade avec son escalier d'accès sur la rue et sa porte avec sa menuiserie (cad. AB 86) : inscription par arrêté du 28 décembre 2010.
Solférino. ― La ferme de Pouy, en totalité (cad. M 630, 639, 346, 348 à 50) : inscription par arrêté du 16 décembre 2010.


Loir-et-Cher


Chaon. ― Moulin à eau de Pont-Thibault : le moulin en totalité (cad. E 249), son mécanisme, sa ventellerie (barrage [cad. D 122], bief [cad. E 122 ― bief aval, D. 129 ― bief amont], vannes, déversoirs [cad. E 123, 124]) ; les façades et toitures des bâtiments agricoles (grange, écuries et toits à porcs) (cad. E 120) : inscription par arrêté du 26 août 2010.
Chapelle-Saint-Martin-en-Plaine (La). ― La chapelle du Villiers et son cimetière clos de murs, en totalité (cad. AB 6, 200) : inscription par arrêté du 11 mai 2010.
Cheverny. ― Château de Cheverny : le château en totalité (cad. AA 27) ainsi que les façades et toitures de l'orangerie (cad. AA 12, 13) et la perspective nord-sud du parc (cad. AA 14, 28, 30, 31) : classement par arrêté du 30 juin 2010.
Coulommiers-la-Tour. ― Domaine d'Huchigny : les façades, les toitures et les charpentes du manoir et du bâtiment des écuries ; les façades et toitures du moulin, son bief, son système de ventellerie, son mécanisme et son matériel de production (cad. E 458, lieudit Huchigny) : inscription par arrêté du 1er avril 2010.
Montlivault. ― L'église Saint-Pierre en totalité (cad. E 159) : inscription par arrêté du 12 avril 2010.
Pontlevoy. ― Le monument funéraire de Pierre-François Chappotin et de sa mère, ainsi que les cinq autres tombes associées à son monument, situé dans le cimetière (cad. A 388) : inscription par arrêté du 27 octobre 2010.
Sargé-sur-Braye. ― Château des Radrets : en totalité, les deux ailes de la métairie de la basse-cour, la chapelle du château, son décor du xviiie siècle et son mobilier (retable avec son tableau, boiseries), les anciennes cuisines constituées de la cuisine, du couloir de circulation et de l'espace associé appelé le fruitier (cad. A 126, 707) : inscription par arrêté du 1er avril 2010.


Loire


Ambierle. ― Ancien prieuré Saint-Martin d'Ambierle, rue de l'Eglise et rue de la Mairie : le prieuré incluant tous ses anciens bâtiments : logis, communs, hôtellerie et hospice ainsi que les parcelles sur lesquelles il se trouve, soit : les façades et les toitures du prieuré (ancien logis), la totalité du rez-de-chaussée avec son escalier d'honneur, l'ancien logis du prieur situé au premier étage avec ses décors, le tout situé dans l'aile est (cad. A 2636) ; l'aile sud, en totalité les bâtiments de l'ancien hôpital et de l'ancienne hôtellerie en particulier les décors peints (cad. A 2613, 202, 201), les façades et toitures de la porte de ville (cad. A 200) ; en totalité : les bâtiments du réfectoire et les galeries du cloître (cad. A 2615, 2616, 2171, 2172) ainsi que l'escalier menant à l'aile ouest ; les façades et les toitures des anciens communs (cad. A 207, 2170) : inscription par arrêté du 22 avril 2010.
Firminy. ― Unité d'habitation construite par Le Corbusier : le hall d'entrée ainsi que l'appartement témoin dit « papier peint » de l'unité d'habitation (cad. AY 3, lieudit les Bruneaux, lot n° 7 pour l'appartement) : classement par arrêté du 24 septembre 2010.
Saint-Etienne :
Temple protestant, 19-21, rue Elisée-Reclus : le temple et sa parcelle BV 5 en totalité ainsi que sa sacristie et les façades et toitures de la salle Louis Comte : inscription par arrêté du 4 octobre 2010.
Site minier dit « Puits Couriot », rue Calixte-Plotton : le site minier, ainsi que les parcelles sur lesquelles il se trouve, soit : tous ses bâtiments en totalité à l'exception du bâtiment administratif proposé pour une inscription de ses façades et toitures, des installations techniques et des machines dont les chevalements, des bassins d'eau d'exhaure, du monument aux morts de la cour d'entrée, de l'entrée de la fendue des passerelles ainsi que la parcelle 218 NZ 94 ; la totalité de la plate-forme basse jusqu'à la clôture de la voie SNCF, soit les parcelles 218 OS 82, NZ 93 et OT 51 ; les crassiers sis avec la parcelle 218 OR 32 ; les façades et toitures des bâtiments de l'ancienne mine situés au pied des crassiers et sa parcelle 218 OR 10 : inscription par arrêté du 22 avril 2010.


Haute-Loire


Bas-en-Basset. ― Maison Girard, 1, boulevard de la Sablière : la maison en totalité, y compris le pavillon ajouté à l'arrière vers 1900 (cad. AS 223) : classement par arrêté du 21 décembre 2010.
Blesle. ― La tour médiévale du château du Bos ainsi que le logis attenant et le terrain d'assiette (cad. H 1771) : inscription par arrêté du 2 juillet 2010.
Puy-en-Velay (Le). ― Hôtel de Monteyremard, 48, rue Raphaël : le salon du deuxième étage, en totalité (cad. AD 163) : classement par arrêté du 15 février 2010.


Loire-Atlantique


Nantes. ― Ensemble paroissial Sainte-Thérèse : l'église en totalité (cad. MX 529) ; les façades et toitures du presbytère (cad. MX 442) et du groupe scolaire longeant la rue Chanoine-Larose (cad. MX 444 à 447) : inscription par arrêté du 21 avril 2010.


Loiret


Oison. ― Château d'Amoy : le parc en partie clos ; la plate-forme, les tours qui en forment le pourtour ainsi que les douves ; les façades et toitures du corps de logis situé à l'extrémité sud de la plate-forme (cad. B 19 à 21, 24 à 28, 227 à 230, 249) : inscription par arrêté du 9 décembre 2010.
Saint-Maurice-sur-Fessard. ― L'église paroissiale Saint-Maurice en totalité (cad. AB 332) : inscription par arrêté du 29 avril 2010.


Lot


Figeac. ― Le pigeonnier du manoir d'Etempes (cad. C 1024) : inscription par arrêté du 2 novembre 2010.
Frayssinet-le-Gélat. ― Site archéologique des grottes de Combe Nègre : la parcelle A 651 du site archéologique pour le sol et sous-sol et, en conséquence, l'ensemble des cavités situées en dessous de ladite parcelle : inscription par arrêté du 26 février 2010.
Montcabrier. ― Site archéologique de la grotte de Pestillac : la parcelle C 437 du site archéologique pour le sol, le sous-sol et en conséquence l'ensemble des cavités situées en dessous de ladite parcelle : inscription par arrêté du 26 février 2010.
Saint-Cirq-Lapopie. ― Le pigeonnier de Bancourel (cad. B 610) : inscription par arrêté du 11 août 2010.
Saint-Denis-lès-Martel. ― Site archéologique de la « fontaine de l'Oulié » : les parcelles AH 170 à 176, 474 à 477, 203, 579 à 584 : inscription par arrêté du 29 novembre 2010.


Lot-et-Garonne


Calignac. ― Domaine de Lassalle : le domaine en totalité, composé du château, des communs attenants, de la galerie voûtée fermant l'ancien jardin, de la chapelle, de l'ancien jardin et des terrasses et de la partie de l'allée d'arrivée jouxtant l'escalier (cad. B 260, 261 ; C 36, 41, 359, cf plan annexé à l'arrêté) : inscription par arrêté du 28 décembre 2010.


Lozère


Marvejols. ― Domaine de Saint-Lambert : les parties suivantes du domaine : le château en totalité (cad. C 7) ; les façades et toitures de la ferme construite en 1777 et située en équerre au nord-ouest du château (cad. C 15) ; le jardin en totalité avec ses terrasses, murs de clôture, portails et toutes les constructions (cad. C 5, 6, 8, 12) ainsi que les sols des parcelles C 9 et C 130 correspondant aux anciens jardins : inscription par arrêté du 22 septembre 2010.
Saint-Bonnet-de-Montauroux. ― Château de Condres : les intérieurs du château, en totalité (cad. C 1135) : inscription par arrêté du 10 mars 2010.


Maine-et-Loire


Montreuil-Bellay. ― Les vestiges suivants du camp d'internement de tsiganes : la prison, le réfectoire, l'école, l'infirmerie, les water collectifs, les logements (cad. YX 7 ; ZE 7 à 9, 12) : inscription par arrêté du 8 juillet 2010.
Saint-Florent-le-Vieil :
La colonne commémorative de la Duchesse d'Angoulême, en totalité, avec son socle et la grille de clôture (cad. domaine public, non cadastré) : inscription par arrêté du 12 octobre 2010.
La chapelle Cathelineau, en totalité, à l'exception de l'appentis construit au xxe siècle flanquant la face ouest du narthex (cad. AA 387) : inscription par arrêté du 19 octobre 2010.


Manche


Coutances. ― Halle aux poissons, place de la Poissonnerie : les façades et les toitures (cad. AI 193) : inscription par arrêté du 20 septembre 2010.
Golleville. ― Château de la Bretonnière : les façades et les toitures du logis ainsi que, dans la partie du logis du xviiie siècle, l'escalier avec sa cage et les pièces de réception du rez-de-chaussée ; la chapelle en totalité ; le colombier en totalité ; le grand commun en totalité ; la cour d'honneur ; les façades et les toitures des deux pavillons de jardin et de la maison du jardinier ; l'ensemble des murs du domaine ; l'ensemble du système hydraulique ; l'assiette du jardin potager et du jardin d'agrément ; l'allée d'accès et les haies doubles talutées telles qu'elles figurent sur le plan annexé à l'arrêté (cad. C 95, lieudit Le Taillis, 96, lieudit La Croûte, 97, lieudit La Grande Bergerie, 98, lieudit L'Herbage du Bois, 202-203, lieudit Le Château, 204, lieudit L'Etang du Château, 206, lieudit Les Jardins, 207, lieudit Le Château, 222, lieudit La Longue Pièce, 225, lieudit Le Pré du Milieu de l'Aven, 226, lieudit L'Avenue, 227, lieudit Le Buisson de l'Avenue, 228, lieudit La Cour des Buissons, 388-389, lieudit Le Bois, 390, lieudit La Pépinière, 419-420, lieudit Le Grand Herbage du Château, 431, lieudit La Pièce du Moulin, 456, lieudit La Ferme du Château) : inscription par arrêté du 15 mars 2010.
Saint-Côme-du-Mont. ― Le parc du château du Bel Esnault, 6, rue du Bel-Esnault (cad. ZD 29) : inscription par arrêté du 19 mai 2010.
Turqueville. ― L'église de Turqueville en totalité (cad. A 147) : classement par arrêté du 27 août 2010.


Marne


Juvigny. ― Château de Juvigny : la laiterie située à l'extrémité de l'aile sud, l'ensemble du parc tel qu'il est délimité par le ruisseau de la Veuve et le ruisseau du Château qui l'entourent, l'orangerie, l'espace du potager et son mur de clôture, la petite fabrique en branchage, l'allée de marronniers conduisant à l'entrée du château et le pont donnant accès au parc devant la façade arrière du château (cad. B 368 à 371, 374, 378, 403, 867, 868, 870) : inscription par arrêté du 31 mai 2010.
Noue (La). ― Château des Granges : l'ensemble du parc y compris la grande allée conduisant au château et la cour verte, la glacière, le potager avec ses murs, la ferme (façades et toitures des bâtiments), le puits, l'écurie y compris ses aménagements (intérieur de la sellerie, stalles des chevaux, mangeoires et râteliers), la mare-abreuvoir (cad. A 127 à 139, 158, 418, 420) : inscription par arrêté du 25 mai 2010.


Haute-Marne


Cirey-lès-Mareilles :
Château de Morteau : le château (cad. K 33) et son pigeonnier (cad. K 32), en totalité : classement par arrêté du 26 octobre 2010.
L'église de l'ancien village de Morteau, en totalité, y compris le logis de l'ermite (cad. K 38) : inscription par arrêté du 17 février 2010.
Enfonvelle. ― Ancienne maison seigneuriale d'Enfonvelle, 14, rue Principale : les façades et toitures (cad. AB 128) : inscription par arrêté du 17 février 2010.
Joinville. ― Maison, 14, rue de l'Auditoire : l'aile xvie siècle de plan rectangulaire, située entre la rue de l'Auditoire et la rue Saunoise, et l'aile xviiie siècle en retour d'équerre vers le sud (rue des Cloutiers) : en totalité (y compris le décor intérieur) ainsi que le portail sur la rue de l'Auditoire et le mur de clôture de la petite cour (rue de l'Auditoire et rue des Cloutiers (cad. AB 117) : inscription par arrêté du 25 mai 2010.


Mayenne


Fromentières. ― Château d'Erbrée : les éléments suivants composant le château : les façades et toitures du logis, le bâtiment de communs abritant les écuries en totalité, le jardin potager avec ses murs, les chenil, poulailler, tourelle des commodités, l'abri sur poteaux de bois, vestige des communs de l'ancien château, ainsi que le parc paysager avec l'allée d'accès depuis l'ouest, situés sur les parcelles A 285, 287 à 289, 291, 292, 294, 296, 328 à 330, 1772 : inscription par arrêté du 8 juillet 2010.
Hambers. ― Château de Chellé : en totalité, l'ensemble des éléments, bâtis ou non, en élévation ou encore enfouis, parmi lesquels les vestiges du logis seigneurial, des douves, du portail et de la chapelle Saint-Marc, constitutifs du château, ainsi que les sols et sous-sols de leur terrain d'assiette (cad. WL 27) : inscription par arrêté du 29 janvier 2010.
Juvigné. ― Château du Feu : le logis proprement dit (cad. YT 37) ; les douves avec leurs murs de soutènement (cad. YT 37) ; les pièces d'eau (cad. YT 37 ; YO 36) ; les façades et toitures des bâtiments de communs et pavillons fermant la cour, avec le portail (cad. YT 37) ainsi que des deux bâtiments de l'ancienne métairie (cad. YP 54) ; l'avant-cour (cad. YT 37), les plantations d'alignements de part et d'autre de la voie communale n° 494 dite de « l'allée du Feu » (cad. YT 36 ; YO 36) et du chemin rural n° 182 dit « du Boulay du Feu » (cad. YO 36 ; YP 54) ainsi que la partie restante de l'allée depuis le sud-est avec ses plantations d'alignements de part et d'autre (cad. YP 50 ; YO 36) ; le jardin en totalité, avec ses fossés, murs, plantations structurantes, promenades plantées et bâti (cad. YP 54) : inscription par arrêté du 26 mai 2010.


Morbihan


Plouhinec. ― Villa gallo-romaine de Mané-Vechen : les vestiges et aménagements associés de la villa ainsi que le sol de la parcelle ZR 493 sur lequel ils sont situés : classement par arrêté du 12 mai 2010.


Nièvre


Cervon. ― Manoir de la Chaume : le manoir en totalité, y compris les deux cheminées monumentales et les huisseries des fenêtres et de la porte du premier étage (cad. ZV 40) : inscription par arrêté du 30 novembre 2010.
Epiry. ― La tour Vauban (cad. A 192) : inscription par arrêté du 23 février 2010.
Guipy. ― Le château de Précy (cad. B 145) : inscription par arrêté du 18 novembre 2010.
Marzy. ― L'église Saint-André (cad. BI 214) : inscription par arrêté du 26 novembre 2010.
Nevers. ― Maison sise 2, rue des Francs-Bourgeois : la charpente ; la toiture ; les structures porteuses ; l'escalier à vis en pierre (cad. BK 28) : inscription par arrêté du 29 mars 2010.
Tresnay. ― L'église Saint-Rémy (cad. B 365) : inscription par arrêté du 15 septembre 2010.


Nord


Anhiers. ― Le chevalement de la fosse n° 2 de Flines de la compagnie des mines de Flines-les-Raches, 185, rue du Chevalet, et ses bâtiments d'extraction, en totalité (cad. ZB 53) : inscription par arrêté du 30 août 2010.
Bouvines. ― L'église Saint-Pierre, rue Félix-Dehau, en totalité (cad. OA 303) : classement par arrêté du 29 décembre 2010.
Denain. ― L'ancienne fosse Mathilde de la compagnie des mines d'Anzin, 21 à 29, rue Mathilde, avec sa rampe d'accès, en totalité (cad. AI 93, 640, 9689, 690) : inscription par arrêté du 22 septembre 2010.
Douai. ― Maison sise 2, Petite-Place et rue de la Massue : les façades et toitures (cad. CE 211) : inscription par arrêté du 9 juillet 2010.
Dunkerque. ― Bâtiment de la subdivision des phares et balises, 38, quai des Américains : les façades et toitures, avec le sol du hall d'entrée circulaire et le portail latéral et ses quatre piliers (cad. AI 412) : inscription par arrêté du 30 décembre 2010.
Fresnes-sur-Escaut. ― Anciens bureaux de la compagnie de mines de Thivencelles et Fresnes-Midi : les façades et toitures du pavillon d'entrée sis 36, rue du Maréchal-Soult avec entrée par la rue Zamenhof (cad. AP 1094) : inscription par arrêté du 12 janvier 2010.
Gravelines. ― Phare de Petit-Fort-Philippe, boulevard de l'Est : le phare en totalité, avec son bâtiment d'assise (cad. AN 819) : inscription par arrêté du 30 décembre 2010.
Lewarde. ― Centre historique minier de Lewarde (ancien site minier de la fosse Delloye de la compagnie des mines d'Aniche), situé en bordure de la route départementale 132 ou rue d'Erchin : le centre historique minier en totalité, comprenant les sols et les bâtiments suivants avec l'ensemble de leurs dispositifs techniques en place : bâtiments de recette et d'extraction et chevalements des puits n°s 1 et 2 ; salle des compresseurs ; hall vitré ; salle du ventilateur ; criblage ; ensemble des différentes passerelles ; ancien atelier (aujourd'hui salles d'exposition), bâtiment d'accueil, bâtiment à usage administratif et centre de documentation ; bâtiment comprenant les bureaux de l'administration, salle des bains-douches, lampisterie, infirmerie, garage à vélo et WC ; dynamitière ; ancienne scierie (aujourd'hui restaurant) ; bâtiment de la bascule ; maison de concierge (cad. A 2420 à 2422) : classement par arrêté du 21 septembre 2010.
Lille. ― Le temple protestant sis 15, rue Jeanne-d'Arc, place du Temple et rue Auguste-Angellier, et ses annexes, en totalité (cad. OR 25) : inscription par arrêté du 18 mars 2010.
Obies. ― Château d'Obies, 75, rue d'En-Bas : les façades et toitures du château et de sa véranda (cad. A 385) : inscription par arrêté du 30 décembre 2010.
Raismes. ― Le chevalement du puits n° 2 de la fosse dite « Sabatier » de la compagnie des mines d'Anzin, en totalité (cad. AE 146) : inscription par arrêté du 18 mars 2010.
Roubaix. ― Couvent des Clarisses et école Sainte-Claire, 2, rue de Wasquehal et allée des Clarisses : le couvent et l'école, en totalité, avec leurs murs de clôture (cad. KY 116, 117) : inscription par arrêté du 30 décembre 2010.
Wallers. ― Ancien site minier de Wallers-Arenberg, avenue Michel-Rondet : l'ancien site minier, en totalité, comprenant les immeubles suivants : le puits n° 1 avec son chevalement, ses bâtiments (ancien bâtiment de recette et bâtiment actuel de la machine d'extraction) et les dispositifs techniques qu'ils contiennent ; le puits n° 2 avec son chevalement, son sous-sol, ses bâtiments (bâtiment de recette, bâtiment de la machine d'extraction, bâtiment des compresseurs, ateliers, vestiges des ventilateurs et de la galerie d'aérage reliant le puits n° 1 au puits n° 2) et les dispositifs techniques qu'ils contiennent ; le puits n° 3 avec son chevalement, son bâtiment de recette y compris le moulinage, ainsi que les deux bâtiments symétriques des machines d'extraction et les dispositifs techniques qu'ils contiennent ; le bâtiment contenant les salles des pendus, la lampisterie et les bains-douches ; la passerelle reliant le bâtiment au puits n° 3 ; le poste électrique ; la dynamitière ; les sols et sous-sols s'inscrivant dans un espace encadrant les bâtiments protégés (à l'exception de la dynamitière) selon le plan annexé à l'arrêté (cad. AC 160) : classement par arrêté du 22 février 2010.
Waziers :
L'église Notre-Dame des Mineurs, rue Lucien-Moreau, en totalité (cad. AR 372) : classement par arrêté du 8 mars 2010.
Les façades et toitures des presbytères français et polonais de l'église Notre-Dame-des-Mineurs de la compagnie des mines d'Aniche, rue Lucien-Moreau (cad. AR 367, 386) : inscription par arrêté du 18 mars 2010.


Orne


Chailloué. ― Château : les façades et les toitures du bâtiment principal ; la tour circulaire nord-ouest, en totalité ; les façades et les toitures des deux petits pavillons d'entrée ; le pont dormant et les douves avec leurs rives maçonnées ; l'assiette du potager et des parcelles ZC 12 et ZC 13 (cad. ZC 11 à 13, 16, 17, lieudit Château de Chailloué) : inscription par arrêté du 15 novembre 2010.
Ménil-Hubert-en-Exmes. ― Domaine du château : les façades et les toitures du logis ; les façades et les toitures de l'ensemble des bâtiments composant le domaine, à l'exception de l'écurie nord et du lavoir ; le parc avec son parterre composé et l'ensemble de ses aménagements hydrauliques (cad. A 85, lieudit Les Drots, 87, lieudit Le Moulin, 94, 95 et 205, lieudit Le Bourg) : inscription par arrêté du 3 décembre 2010.
Rânes. ― La chapelle funéraire des Berghes, en totalité, y compris son mobilier d'origine (cad. ZI 90, lieudit Champ de Coupey) : inscription par arrêté du 15 novembre 2010.


Pas-de-Calais


Arras. ― Le temple protestant sis 16, rue Victor-Hugo, et ses annexes, en totalité (cad. BD 158) : inscription par arrêté du 18 mars 2010.
Audinghen. ― Le phare du Gris-Nez, situé route du Cap, RD 191, en totalité (cad. AB 345) : inscription par arrêté du 30 décembre 2010.
Barlin. ― Fosse n° 7 de la compagnie des mines de Vicoigne-Nœux-Drocourt et du groupe de Béthune des Houillères du Bassin du Nord et du Pas-de-Calais, avenue de la Fosse-7 : l'ancien bâtiment des pendus-bains-douches, en totalité ; les façades et toitures des anciens ateliers (cad. AP 318) : inscription par arrêté du 24 mars 2010.
Berck :
Ancien hôpital Cazin-Perrochaud, rue du Grand-Hôtel : la chapelle Sainte-Elisabeth-de-Hongrie, avec son décor intérieur et les peintures d'Albert Besnard, en totalité (cad. CN 555) : inscription par arrêté du 13 octobre 2010.
Le phare de Berck, avenue du Phare, avec son bâtiment et son mur d'enceinte, en totalité (cad. BO 3) : inscription par arrêté du 30 décembre 2010.
Bully-les-Mines. ― Le monument au soldat Marche édifié par la compagnie des mines de Béthune, square Henri-Darras, en totalité (cad. AK 82) : inscription par arrêté du 12 janvier 2010.
Grenay. ― Ancienne société de secours mutuels des ouvriers et employés des mines de Béthune et ancienne maison du médecin-chef, 19-23, place Jean-Jaurès (ou Daniel-Breton) : les façades et toitures (cad. AK 230, 229) : inscription par arrêté du 12 janvier 2010, modifié par arrêté du 18 mars 2010.
Lens. ― Salle d'œuvres paroissiales Saint-Pierre de la cité n° 11 de la compagnie des mines de Lens, rue du Saint-Esprit, à l'angle de la rue du Béarn (ancienne rue n° 15) : les façades et toitures (cad. AP 304) : inscription par arrêté du 25 novembre 2009, modifié par arrêté du 12 janvier 2010.
Nœux-les-Mines :
Ancienne coopérative des ouvriers mineurs de la compagnie des mines de Vicoigne-Nœux-Drocourt, 421, rue Nationale : les façades et toitures (cad. AP 136, 626, 819, 820, 825, 837, 838) : inscription par arrêté du 22 septembre 2010.
Ancienne pharmacie centrale de la Compagnie des mines de Vicoigne-Nœux-Drocourt, 339, rue Nationale : les façades et toitures (cad. AL 349) : inscription par arrêté du 12 janvier 2010.
Nortkerque. ― Château de La Palme, rue Edmond-d'Artois et rue de la Liette : les façades et toitures du château, de sa serre, de sa grange et de ses communs ; le parc en totalité (cad. AB 70 à 73) : inscription par arrêté du 30 décembre 2010.
Portel (Le). ― Le phare de la pointe d'Alprech, situé au bout de la rue du Cap, en totalité (cad. AM 98) : inscription par arrêté du 30 décembre 2010.
Rebreuve-sur-Canche. ― Château de Rebreuve-sur-Canche, 5, rue du Bois et 13, rue du Château : le château en totalité ; les façades et toitures des communs et du pavillon de gardien (cad. B 173, lieudit Les Marjolaines) : inscription par arrêté du 30 décembre 2010.
Rouvroy :
Ancienne école de filles de la cité Nouméa de la compagnie des mines de Drocourt, actuel centre d'activités culturelles et de loisirs Marie-Curie, place Antoine-Blanchant : les façades et toitures de l'ancienne école comprenant deux bâtiments, le premier datant de 1895 et la second de 1930-1931 (cad. AE 1249) : inscription par arrêté du 22 septembre 2010.
Presbytère français de l'église Saint-Louis de la cité Nouméa de la compagnie des mines de Drocourt, 34, place Antoine-Blanchant : les façades et toitures (cad. AE 733) : inscription par arrêté du 12 janvier 2010.
Touquet-Paris-Plage (Le). ― Phare de la Canche, situé allée des Mésanges : les bâtiments du phare comprenant l'ancien pavillon du gardien en chef et l'ancien bâtiment de service, avec son jardin, les piliers d'entrée et les bancs, en totalité (cad. AM 106, 107) : inscription par arrêté du 30 décembre 2010.
Verchin. ― Château de Verchin : les façades et toiture du château et de sa serre ; la chapelle en totalité ; le parc entourant le château avec son système hydraulique (cascade, ponts, canaux, pièces d'eau, île) et le potager avec ses clôtures et sa remise (cad. B 221 ; C 356, 357, 359, 362, 449, 510, 514 à 516) : inscription par arrêté du 9 juillet 2010.
Wanquetin. ― Le temple protestant sis rue du Wetz, en totalité (cad. AE 203) : inscription par arrêté du 18 mars 2010.


Puy-de-Dôme


Artonne. ― Château du Verger : le château en totalité, ainsi que ses dépendances avec leur pigeonnier et ses jardins en terrasses (cad. ZW 328 à 330, 332) : inscription par arrêté du 9 mars 2010.
Broc (Le). ― L'ancienne commanderie de Chauliac, en totalité (cad. ZH 7) : classement par arrêté du 13 janvier 2010.
Champetières. ― Le château du Bouy en totalité (cad. B 722, 723) : inscription par arrêté du 10 février 2010.
Chapelle-sur-Usson (La). ― L'église Saint-Julien en totalité (cad. B 394) : inscription par arrêté du 2 juillet 2010.
Clermont-Ferrand. ― Hôtel Cote-Blatin, 9, cours Sablon : l'hôtel en totalité, y compris son aile en retour, son jardin et ses aménagements et décors intérieurs (cad. HV 161) : inscription par arrêté du 2 juillet 2010.
Issoire. ― Hôtel Clément, 34, place de la République : l'hôtel en totalité, y compris ses décors intérieurs (cad. AC 515) : inscription par arrêté du 8 mars 2010.
Montaigut. ― Le beffroi en totalité (cad. OA 907) : inscription par arrêté du 2 juillet 2010.
Nonette. ― Château de Beaurecueil : le château en totalité, y compris les intérieurs avec leurs décors, le grand commun sud avec la chapelle, le pigeonnier, le mur de clôture avec son portail (cad. OA 17, 24) : inscription par arrêté du 8 mars 2010.
Pont-du-Château. ― Le beffroi en totalité (cad. AB 1074) : inscription par arrêté du 2 juillet 2010.
Thiers. ― Maison, 4, rue Conchette : la maison en totalité, y compris l'escalier sur cour (cad. AO 231) : inscription par arrêté du 10 février 2010.
Volvic. ― Château de Bosredon : le château comprenant ses façades et toitures et incluant un tympan gothique sculpté, son escalier, son orangerie en totalité, sa clôture avec son portail, son jardin avec ses terrasses, bassins et statues mythologiques (cad. AR 630, 692) : inscription par arrêté du 9 mars 2010.


Pyrénées-Atlantiques


Bidarray. ― Le pont Noblia sur la Nive, en totalité (cad. non cadastré, sur la voie communale n° 3) : inscription par arrêté du 16 décembre 2010.
Biriatou. ― L'église Saint-Martin de Biriatou, en totalité (cad. AE 27) : inscription par arrêté du 16 décembre 2010.
Carresse-Cassaber. ― Le château de Cassaber en totalité (cad. 169 A 487) : inscription par arrêté du 16 décembre 2010.
Hendaye :
La villa dite « villa mauresque » (cad. AM 28) et son jardin (cad. AM 27), en totalité : inscription par arrêté du 28 décembre 2010.
La villa « Bakhar Etchea » de Pierre Loti, en totalité, avec ses terrasses, ses tourelles et son jardin (cad. AM 73) : inscription par arrêté du 16 décembre 2010.


Hautes-Pyrénées


Chèze. ― Le pigeonnier en totalité (cad. C 190) : inscription par arrêté du 22 février 2010.


Pyrénées-Orientales


Cluses (Les). ― Les vestiges des fortifications romaines comprenant le fort de la Cluse-Haute sur la rive droite de la rivière Rome, le « château des maures » ou « castell dels Moros » sur la rive gauche, la porte des Cluses sur la voie domitienne ainsi que le sol des parcelles concernées (cad. B 168, 169, 235, 628 : fort de la Cluse-Haute, lieudit Cluse Haute ; 185, 233 : château des Maures, lieudit Bois d'En Flours ; porte des Cluses en limite de la parcelle 233) : classement par arrêté du 18 mars 2010.
Llagonne (La). ― L'ensemble formé par les vestiges du castrum avec l'église paroissiale Saint-Vincent en totalité, la tour du Capil, l'enceinte fortifiée et l'ancien cimetière, avec le sol des parcelles concernées et de la voirie non cadastrée (cad. A 599 à 601, 607, 918 ; non cadastré, cf plan annexé à l'arrêté) : inscription par arrêté du 15 mars 2010.
Mont-Louis :
L'église paroissiale Saint-Louis, située dans la ville (cad. AB 53) : inscription par arrêté du 8 octobre 2010.
Le puits de la ville, situé dans la ville (cad. AB 105) : inscription par arrêté du 22 septembre 2010.
Perthus (Le). ― Le site archéologique de Panissars, situé au cols de Panissars, y compris les vestiges du tronçon de la voie domitienne, les vestiges du trophée de Pompée et de l'ancien prieuré Sainte-Marie ainsi que le sol de la parcelle AC 156 : classement par arrêté du 8 mars 2010.


Bas-Rhin


Wolfisheim. ― L'église protestante Saint-Pierre, rue de l'Eglise, en totalité, sur son assiette historique contenant le cimetière et délimitée par un mur, inscrit également (cad. 02 57, 58, 476) : inscription par arrêté du 17 novembre 2010.


Haut-Rhin


Hagenthal-le-Bas. ― Ancien château de la famille d'Eplingen, 2, rue de Bettlach : l'ancien château en totalité, sa cour et sa grille délimitant son assiette historique comme représenté sur le plan joint à l'arrêté (cad. 02 65) : inscription par arrêté du 17 novembre 2010.
Sainte-Marie-aux-Mines. ― L'ancien chalet-hôpital et ses piscines, sis 5A La Côte d'Echery, en totalité (cad. C 710, 707) : inscription par arrêté du 17 novembre 2010.


Rhône


Oullins. ― La chapelle de l'Ecole Saint-Thomas d'Aquin, en totalité, à l'exception des parties classées (cad. AP 171) : inscription par arrêté du 12 mars 2010.
Saint-Pierre-la-Palud. ― Site du Puits Perret, chemin du Puits-Perret : le chevalement, la recette, l'édifice abritant la machine d'extraction et le poste de secours adossé à celui-ci ; l'atelier de broyage ; l'atelier de concassage manuel (cad. AB 613, 620, 607) : inscription par arrêté du 17 février 2010.
Saint-Romain-de-Popey. ― Domaine d'Avauges : l'ensemble des façades et toitures du château ; la chapelle en totalité ; le sous-sol et le rez-de-chaussée de l'aile ouest et de la partie ouest du corps central en totalité ; la partie du parc comprise entre le château et la Turdine avec son orangerie et le potager avec ses bassins (cad. A 88, 89 ; D 52 à 54, 56, 1000, 1001) : inscription par arrêté du 12 mars 2010.


Haute-Saône


Chauvirey-le-Châtel. ― Eglise de la Nativité de Notre-Dame : l'église en totalité, y compris le mur de l'enclos de l'ancien cimetière et le calvaire qui s'y trouve (cad. B 118) : inscription par arrêté du 21 juillet 2010.
Luxeuil-les-Bains. ― Ancienne église Saint-Martin, place de la République : les vestiges archéologiques du site de l'ancienne église (cad. AP, domaine public) : classement par arrêté du 23 décembre 2010.
Marast. ― Prieuré Sainte-Marie-Madeleine : le prieuré en totalité, avec l'église, l'enclos, les murs de clôture et murs de soutènement, ainsi que la fontaine adjacente (cad. B 159, 160, 193, 194, 11 ; domaine public pour la fontaine à proximité des parcelles B 11 et B 194) : classement par arrêté du 29 décembre 2010.
Scey-sur-Saône-et-Saint-Albin. ― L'église Saint-Martin en totalité (cad. AN 210) : classement par arrêté du 22 décembre 2010.


Saône-et-Loire


Chagny. ― L'église Saint-Martin (cad. AO 145) : inscription par arrêté du 29 septembre 2010.
Châlon-sur-Saône. ― Hôtel Denon, 5, impasse Villa-Denon : le salon du premier étage (cad. BX 231) : classement par arrêté du 10 mars 2010.
Marcigny. ― Ancien couvent des Ursulines : le plafond de la chapelle, y compris la charpente, la couverture et les murs qui le portent (cad. AL 246) : inscription par arrêté du 26 novembre 2010.


Sarthe


Dangeul. ― Prieuré de Mayanne : les éléments suivants constitutifs de l'ancien prieuré : en totalité l'ancienne chapelle et le logis qui lui est accolé, avec la cour pavée et les murs de clôture de la cour et du jardin, la grange sur poteaux et le logis qui lui est intégré, le four à pain, les sols et sous-sols archéologiques des parcelles ZH 31 et ZH 32 ainsi que les façades et toitures des anciens bâtiments de ferme aujourd'hui à usage d'habitation : inscription par arrêté du 8 juillet 2010.
Montabon. ― Rotonde ferroviaire : en totalité, la rotonde proprement dite, les locaux de service intégrés à la construction, le pont tournant ainsi que les aménagements techniques qui leur sont liés (cad. AE 178) : inscription par arrêté du 25 août 2010.


Savoie


Aix-les-Bains. ― Anciens palaces Royal et Splendide, 31, rue Georges-Ier : la cage d'escalier et la cabine d'ascenseur, la cage d'escalier et toutes les parties communes de l'ancien palace Royal ainsi que l'ensemble des jardins et terrasses des anciens palaces Royal et Splendide et la parcelle correspondante (cad. BZ 384) : inscription par arrêté du 5 novembre 2010.


Haute-Savoie


Allinges. ― Domaine des châteaux d'Allinges : le domaine ― et tous les éléments maçonnés s'y trouvant, soit : pour Château-Neuf, l'ensemble des parcelles AS 321 et AS 322, qui comprennent : l'enceinte castrale, les deux barbacanes défendant les accès au sud-ouest, la chapelle castrale et les anciens logis adjacents (actuellement occupés par les missionnaires de Saint-François-de-Sales), la grange et ses caves voûtées situées au sud-ouest de la chapelle, l'emprise de l'ancien bourg castral occupant la moitié sud-ouest de l'enceinte où sont visibles des aménagements liés à l'habitat ou aux fonctions agricoles ; la parcelle AL 260 comprenant les accès anciens et actuels à Château-Neuf ; pour Château-Vieux, la proposition de protection couvre l'ensemble de la parcelle AS 2 et AS 189 qui comprennent : l'enceinte castrale dans son ensemble comprenant l'enceinte haute et l'enceinte du bourg avec ses dispositifs d'accès (portes, poternes) et ses tours, les vestiges des la tour maîtresse, les vestiges de bâtiment situés dans la cour haute du château, les vestiges de la chapelle castrale, les ruines des bâtiments du bourg castral : inscription par arrêté du 7 décembre 2010.
Frangy. ― La ferme de Bel-Air, route de Moizy, soit la ferme en totalité avec en particulier ses quatre pièces aux décors peints, ainsi que son pigeonnier, son lavoir, son puits, les façades et les toitures du bâtiment agricole, métairie de l'ancien domaine (cad. C 1800, 1802 à 1805, 2558, 2212, 2213) : inscription par arrêté du 7 décembre 2010.


Paris


Paris (6e). ― Hôtel dit Séguier, 16, rue Séguier : parties communes : la parcelle AE 19, l'ensemble des façades et toitures, l'ensemble des escaliers et leurs cages ; parties privatives : un premier appartement au premier étage du corps de bâtiment situé entre cour et jardin, porte gauche (lot n° 104) ; un second appartement au premier étage du corps de bâtiment situé entre cour et jardin, porte droite (lot n° 105) : inscription par arrêté du 31 mars 2010.
Paris (14e). ― Cimetière Montparnasse, 3, boulevard Edgar-Quinet : en totalité, la tombe de Tania Rachevskaïa, avec le groupe sculpté Le Baiser de Constantin Brancusi et son socle formant stèle (cad. AK 02, cf plan annexé à l'arrêté), concession n° 191P1910, section 22, n° 265 : inscription par arrêté du 21 mai 2010.


Seine-Maritime


Angerville-Bailleul. ― Le château de Bailleul en totalité (cad. A 270) : classement par arrêté du 8 juillet 2010.
Aumale. ― Ancienne abbaye Saint-Martin d'Auchy : le bâtiment conventuel, le cloître, les terrasses, les vestiges des églises abbatiales avec les sols des parcelles BI 4, 5, 12, 14, 16, 18 et l'ensemble des murs : inscription par arrêté du 28 septembre 2010.
Ecretteveille-lès-Baons. ― Manoir du Catel : le manoir, avec son emprise foncière et le tracé des fossés, en totalité (cad. AL 219, 170) : classement par arrêté du 27 août 2010.
Rouen. ― En totalité, l'immeuble d'habitation situé 15, rue Jean-Philippe-Rameau, constituant le plot 2 de l'ensemble Lods de la Grand-Mare (cad. DV 26) : inscription par arrêté du 9 juillet 2010.
Sainte-Adresse. ― Le phare de la Hève, à savoir la tour, le bâtiment technique, la maison de gardien et la remise (cad. XD 19) : inscription par arrêté du 24 novembre 2010.
Sainte-Marguerite-sur-Mer. ― Le phare d'Ailly en totalité, à savoir la tour, le bâtiment technique (cad. B 219), la maison du gardien (cad. B 9219), le portail d'entrée et le tronc de la Société nationale de sauvetage en mer (cad. B 219, 9219, 441) : inscription par arrêté du 24 novembre 2010.


Yvelines


Bonnelles. ― Château de Bonnelles : les façades et toitures du château, y compris celles du bâtiment de la salle à manger (cad. A 1006, cf plan annexé à l'arrêté) : inscription par arrêté du 8 avril 2010.
Jambville. ― Château de Jambville : les façades et toitures de l'orangerie et l'ensemble des bâtiments de communs, sis au Parc de Jambville (cad. OB 570) : inscription par arrêté du 10 février 2010.
Poissy. ― Domaine des Migneaux, 47, rue des Migneaux : les façades et toitures du bâtiment principal d'habitation et de communs ; l'ensemble du domaine clos de murs ; l'ensemble des fabriques (cad. AL 212, 250, 251) : inscription par arrêté du 2 juillet 2010.
Rambouillet. ― Domaine national de Rambouillet, place de la Libération : le portail d'entrée, le pigeonnier, les deux granges situées de part et d'autre du pigeonnier et le grand bâtiment sud-ouest de la ferme ; le portail d'entrée, les deux bergeries et le hangar de gauche au fond de la cour de la Bergerie nationale (cad. F 166 : ferme, 184 : Bergerie nationale) ; les façades et toitures des anciennes écuries du comte de Toulouse, dites aussi « Caserne des Gardes » (cad. F 213) ; les immeubles bâtis et non bâtis situés sur les parcelles AA 35, AL 19, 20, 23 et F 190, 191, 197, 198, 205, 208, 209, 212, 214 à 236, 239, 245 à 247, 257, tels que délimités par un liseré rouge sur les trois plans annexés à l'arrêté : classement par arrêté du 30 novembre 2010.
Saint-Germain-en-Laye. ― Domaine de Valmoré, 3, rue Quinault : en totalité, la maison et le sol de la parcelle avec son jardin (cad. AD 290, cf plan annexé à l'arrêté) : inscription par arrêté du 2 juillet 2010.
Versailles. ― La synagogue, 10, rue Albert-Joly, en totalité (cad. AK 150) : inscription par arrêté du 27 janvier 2010.
Villepreux. ― Le hangar agricole de Grand'Maisons, chemin de Grand'Maisons, en totalité (cad. AN 13) : inscription par arrêté du 8 avril 2010.


Deux-Sèvres


Saint-Aubin-le-Cloud. ― Château du Theil : en totalité, le logis, sa plate-forme, le pont et ses douves (cad. C 226, 577) ; les dépendances (cad. C 577) et la tour isolée (cad. C 579) ; le potager et son enclos (cad. C 208, 578) ; l'étang de la Porte et sa chaussée (cad. C 220) ; la pêcherie (cad. C 230, 576) : inscription par arrêté du 15 décembre 2010.


Somme


Contay. ― Château de Contay : les façades et toitures (cad. AB 44) : inscription par arrêté du 15 novembre 2010.
Lœuilly. ― La demeure et son parc de chasse, comprenant la maison et les dépendances (communs et maison des domestiques), façades et toitures, le jardin d'hiver en totalité, le jardin, le potager et les murs de clôture ainsi que le parc de chasse en totalité (cad. AD 63 à 65 ; ZO 19, 21) : inscription par arrêté du 25 mars 2010.


Tarn


Ambres. ― Le pigeonnier de Montplaisir (cad. OB 1090) : inscription par arrêté du 11 août 2010.
Castelnau-de-Lévis. ― Le pigeonnier-tour des Garrabets (cad. AB 40) : inscription par arrêté du 11 août 2010.
Castres. ― Château d'Hauterive : les façades et toitures du château, y compris la tour ronde sud-ouest isolée, la tour nord-ouest et la salle basse de l'aile est en totalité, ainsi que les douves, les ponts d'accès, les portails et le parc du château (cad. D 134, 135, 250 à 253) : inscription par arrêté du 18 juin 2010.
Sorèze. ― Le site archéologique du castrum de Roquefort et les vestiges d'élévations en place (cad. F 262) : inscription par arrêté du 17 septembre 2010.


Tarn-et-Garonne


Pommevic. ― Le pigeonnier de Roques (cad. B 82) : inscription par arrêté du 2 novembre 2010.


Var


Bargemon. ― Le monument aux morts de la guerre de 1914-1918, rue Jean-Jaurès, en totalité, y compris le square qui l'accueille (cad. OE 122) : inscription par arrêté du 22 février 2010.
Toulon. ― Le monument aux morts de la guerre de 1914-1918, place Gabriel-Péri, en totalité, y compris les grilles qui l'entourent (cad. CP 210) : inscription par arrêté du 22 février 2010.


Vaucluse


Avignon. ― Le monument aux morts de la guerre de 1914-1918, dit aussi Monument aux morts du jardin des Doms, situé montée des Moulins, jardin du rocher des Doms, en totalité (cad. DK 853) : inscription par arrêté du 22 février 2010.
Cavaillon. ― Le pont aqueduc de la Canaù, ouvrage d'art du canal Saint-Julien sur la rivière le Coulon, situé au quartier Entre-Deux-Vallats, chemin des Sables et chemin vieux du Thor, en totalité (cad. BO 122) : inscription par arrêté du 2 décembre 2010.


Vendée


Cezais. ― Logis seigneurial : le corps de logis seigneurial avec les communs (cad. AB 92) ; le pigeonnier (cad. AB 88) ; les jardins en terrasse, avec leurs douves et ouvrages maçonnés (cad. AB 89 à 91) : inscription par arrêté du 25 août 2010.
Chaix. ― Domaine de la Forêt-Nesdeau : les façades et toitures du corps de logis principal et des communs autour de la cour fermée ; l'escalier principal ; la chapelle et le pigeonnier-tour en totalité (cad. B 588, 594, 595) : inscription par arrêté du 25 octobre 2010.
Dompierre-sur-Yon. ― Domaine de la Haute-Braconnière : la maison-tour et les communs, en totalité (cad. B 1277, 1356) : inscription par arrêté du 17 novembre 2010.
Luçon. ― Hôtel de Rorthais de Marmende : les façades et toitures de l'hôtel ; le salon, la salle à manger et le corridor du rez-de-chaussée avec leurs décors de lambris (cad. AP 538) : inscription par arrêté du 2 décembre 2010.
Saint-Germain-de-Prinçay. ― Logis des Grois : le logis en totalité (à l'exception de l'aile des communs) (cad. C 279) ; la cour d'honneur (cad. C 278) ; les jardins (cad. C 281, 282), avec l'orangerie (cad. C 280) : inscription par arrêté du 5 octobre 2010.
Saint-Martin-Lars-en-Sainte-Hermine. ― Château : le manoir du xve siècle et l'oratoire attenant du xviie siècle, en totalité ; les façades et toitures du bâtiment du xviie siècle ; la cage d'escalier à balustres ; le portail d'entrée avec les vestiges de voûtes d'ogives (cad. AC 56, 218) : inscription par arrêté du 25 novembre 2010.


Vienne


Jazeneuil. ― Maison, rue Pictave et rue Saint-Nicolas : la maison ainsi que le sol des parcelles attenantes, en totalité (cad. G 811, 327 à 329) : inscription par arrêté du 12 mars 2010.
Queaux. ― Château de Fougeret : le corps de logis en totalité (cad. A 182) : inscription par arrêté du 9 novembre 2010.
Saires. ― Les parties subsistantes de l'ancienne maison forte de Crouailles, avec ses cours et son sol (cad. AC 313) : inscription par arrêté du 28 mai 2010.
Saulgé. ― L'ancienne chapelle de Saulgé, en totalité (cad. D 17) : inscription par arrêté du 12 mars 2010 ; les deux chapiteaux sculptés, avec leurs colonnes, situés dans le chœur de l'ancienne chapelle (cad. D 17) : classement par arrêté du 5 octobre 2010.
Vicq-sur-Gartempe. ― La villa des Iles et ses dépendances ainsi que les parcelles du jardin avec leurs murs de clôture (cad. AY 162 ; AZ 58) : inscription par arrêté du 15 décembre 2010.
Vouneuil-sur-Vienne. ― Château du Fou : les parties bâties et non bâties du château comprenant : le logis (en complément des parties déjà classées), les communs, la ferme, l'orangerie, les murs de soutènement, les canaux, les bassins et les fontaines ainsi que des parties non bâties correspondant à l'emprise des jardins (cad. BD 44 (mare), 45 (futaie), 46 (futaie et chemin), 47 (bois), 50 (bois), 51 (chemin « jardin anglais »), 54 (orangerie), 55 (carrière), 56 (« jardin anglais »), 57 (maison sous le cèdre et jardinet), 105-106 (« Sous le Fou » ― pré), 107 (« Sous le Fou » ― sol), 109 (« Sous le Fou » ― pédiluve), 110 (« Sous le Fou » ― chemin), 112-113 (« Les Longères ― pré), 143 (terrasses et fossé), 144 (écuries et allées de platanes), 145 (partie est du château), 146 (partie ouest du château : tour), 148 (bois et taillis), 149 (champ derrière l'orangerie), 150 (chemin « jardin anglais »), 156 (haut de la ferme), 167 (avant-portail), 169 (ferme du bas : bâtiment et cour), 170 (parties sous les arcades), 172 (chemin), 173 (terre), 175 (bois et taillis), 178 (chemin dans les bois) : inscription par arrêté du 9 novembre 2010.


Haute-Vienne


Rilhac-Rancon. ― Domaine du château de Bort. Voir commune de : Saint-Priest-Taurion.
Saint-Martin-le-Mault. ― Logis seigneurial : le colombier en totalité (cad. B 726) : inscription par arrêté du 4 octobre 2010.
Saint-Priest-Taurion. ― Domaine du château de Bort : les façades et toitures du château et l'intérieur de la chapelle avec le sol de la parcelle d'implantation (cad. Saint-Priest-Taurion AB 26) ; les façades et toitures des bâtiments de la ferme modèle avec le sol des parcelles d'implantation (cad. Saint-Priest-Taurion AB 22, 24, 25), des maisons de garde avec le sol des parcelles d'implantation (cad. Saint-Priest-Taurion AB 18, 40, 60 ; BD 4 ; Rilhac-Rancon D 74), de l'ancienne école avec le sol de la parcelle d'implantation (cad. Saint-Priest-Taurion AB 45) ; le parc (sol des parcelles restantes) (cad. Saint-Priest-Taurion AB 7, 10 à 38, 40 à 57, 60 à 65, 79 à 81 ; BD 1 à 5 ; Rilhac-Rancon C 330 ; D 61 à 68, 70 à 76, 78, 530, 531) : inscription par arrêté du 20 avril 2010 ; l'intérieur de la chapelle castrale de Bort et son abside en totalité (cad. AB 26) : classement par arrêté du 26 octobre 2010.
Verneuil-Moustiers. ― Château de la Tour aux Paulmes : le colombier en totalité (cad. F 349) : inscription par arrêté du 4 octobre 2010.


Yonne


Pourrain. ― La chapelle Saint-Baudel (cad. D 934) : inscription par arrêté du 7 septembre 2010.


Territoire de Belfort


Bourogne. ― Lavoir dit « du Bernardot », rue du Bernardot : le lavoir en totalité, y compris le pavage et les tourniquets métalliques (cad. domaine public, non cadastré, à proximité de la parcelle AB 13) : inscription par arrêté du 21 juillet 2010.


Essonne


Roinville. ― Ferme de Châteaupers : les façades et les toitures du corps de logis et l'emprise foncière de la ferme (cad. A 1459, cf plan annexé à l'arrêté) : inscription par arrêté du 2 juillet 2010.


Hauts-de-Seine


Nanterre. ― La cathédrale Sainte-Geneviève - Saint-Maurice, 22, rue de l'Eglise, en totalité (cad. CP 48, 49, cf plan annexé à l'arrêté) : inscription par arrêté du 23 septembre 2010.
Sceaux. ― Maison d'André Lurçat, 21, rue Paul-Couderc : en totalité, la maison, y compris son décor, le jardin, la clôture et l'ensemble de la parcelle AG 9 (cf plan annexé à l'arrêté) : inscription par arrêté du 8 avril 2010.


Seine-Saint-Denis


Montfermeil. ― Maison sise 23, rue de l'Eglise : les façades et toitures ; le salon et le bureau en totalité avec leur décor (cad. C 550, cf plan annexé à l'arrêté) : inscription par arrêté du 21 mai 2010.


Martinique


Fort-de-France :
Lycée Schœlcher, 44, boulevard Robert-Attuly : pour leurs façades et leurs toitures, les bâtiments installés sur la première terrasse comprise elle-même dans la protection avec ses escaliers d'accès ainsi que le jardin (cad. BD 01) : inscription par arrêté du 19 janvier 2010.
La villa Monplaisir, 5, boulevard de Verdun en totalité (cad. BD 541, lieudit Bellevue) : inscription par arrêté du 16 août 2010.
Immeuble, 83, rue Victor-Hugo : les intérieurs du bâtiment sur rue (hors adjonctions construites dans la cour), actuelle boulangerie Surena, à savoir les dispositions architecturales (cloisons, escaliers, éléments de décors) établies sur les trois niveaux de l'immeuble (cad. BC 104) : inscription par arrêté du 26 février 2010.
Maison d'habitation, 6, rue du Révérend-Père-Pinchon : l'ensemble des éléments constitutifs de la maison, à savoir la maison d'habitation et ses dépendances en totalité, le jardin et les murs de clôture sur rue (cad. BD 11) : inscription par arrêté du 19 janvier 2010.
Maison, 115, rue Victor-Hugo : la maison d'habitation avec ses dépendances en totalité, ainsi que le jardin et le mur de clôture (cad. BC 1078) : inscription par arrêté du 26 février 2010.
Gros-Morne. ― La distillerie de l'Habitation Saint-Etienne et son aqueduc, à l'exception des ajouts récents (cad. V 78) : inscription par arrêté du 16 août 2010.


La Réunion


Bras-Panon. ― Le temple de l'Union en totalité (cad. AE 358) : inscription par arrêté du 17 septembre 2010.
Saint-André. ― Le temple Mardévirin, rue du Petit-Bazar, en totalité (cad. 97) : inscription par arrêté du 17 septembre 2010.
Saint-Benoît. ― Le temple de Morange en totalité (cad. BV 227, lieudit Morange) : inscription par arrêté du 17 septembre 2010.
Saint-Denis. ― Château Morange, rue du Château-Morange : le château en totalité, son patio et son parc, ses dépendances et ses clôtures (cad. DM 107) ainsi que la parcelle DM 106 : inscription par arrêté du 13 décembre 2010.
Saint-Paul :
Eglise paroissiale, 68, rue Labourdonnais : l'église en totalité, avec le clocher latéral, le calvaire, la grille et le sol de la place (cad. BS 29) : inscription par arrêté du 13 décembre 2010.
Hôtel Laçay, 6, quai Gilbert : l'hôtel et le sol de la parcelle sur lequel il se situe, en totalité (cad. BP 86) : inscription par arrêté du 13 décembre 2010.
Longère communale, 1, rue Marius-et-Ary-Leblond : la longère en totalité, et le sol de la parcelle sur laquelle elle est construite (cad. BP 181) : inscription par arrêté du 13 décembre 2010.
La Fontaine de la Vierge, 66, rue Labourdonnais, en totalité, y compris le sol de la place (cad. BS 28) : inscription par arrêté du 13 décembre 2010.
Saint-Pierre. ― Le temple des Casernes, rue des Casernes, en totalité (cad. DY 134) : inscription par arrêté du 17 septembre 2010.


Radiation-abrogation de l'inventaire
au titre des monuments historiques
Corrèze


Brive-la-Gaillarde. ― La porte Renaissance aux armes de la ville dans la cour de la maison qui se trouvait au 21, rue Charles-Teyssier (cad. BL 264, 265) : inscription par arrêté du 15 octobre 1932, radiée de l'inventaire au titre des monuments historiques par arrêté du 27 septembre 2010.


Indre-et-Loire


Chargé. ― L'ancienne grange aux dîmes, 3, rue Julia et rue Alphonse-Daudet (cad. A 580) : inscription par arrêté du 29 décembre 1983, radiée de l'inventaire au titre des monuments historiques par arrêté du 25 juin 2010.


Oise


Saint-Leu-d'Esserent :
La maison du xviie siècle située près de la rivière, place Baroche (cad. XB 13) : inscription par arrêté du 14 mai 1927, radiée (abrogé) de l'inventaire au titre des monuments historiques par arrêté du 18 mai 2010.
La maison datant du xvie siècle, située en face de l'église abbatiale, rue de l'Eglise (cad. AH 177) : inscription par arrêté du 14 mai 1927, radiée (abrogé) de l'inventaire au titre des monuments historiques par arrêté du 18 mai 2010.


Rhône


Lyon (3e arr.) ― Le théâtre de l'Eldorado sis 33, cours Gambetta, en totalité (cad. AM 125) : inscription par arrêté du 13 décembre 1982, radié de l'inventaire au titre des monuments historiques par arrêté du 12 mars 2010.


Haute-Vienne


Limoges :
La rampe en ferronnerie de l'escalier en pierre de la cour de la maison sise 14, rue Raspail, anciennement dépendant d'une maison située sur les parcelles EO 230, 231, 233, 222 : inscription par arrêté du 27 septembre 1946, radiée de l'inventaire au titre des monuments historiques par arrêté du 27 septembre 2010.
Les façades sur rue des maisons sises 3 et 5, rue de la Cité (anciennement cad. EO 276) : inscription par arrêté du 27 septembre 1946, radiées de l'inventaire au titre des monuments historiques par arrêté du 27 septembre 2010.
La façade de la chapelle des Carmélites (ancienne église Saint-Maurice), anciennement située sur la parcelle EO 59 : inscription par arrêté du 2 mai 1947, radiée de l'inventaire au titre des monuments historiques par arrêté du 27 septembre 2010.
Additif à la liste des immeubles protégés au titre des monuments historiques parue au Journal officiel le 10 avril 2010


Alpes-Maritimes


Nice. ― L'intégralité des vestiges construits correspondant aux fortifications médiévales et modernes de la porte Pairolière dans l'emprise de la crypte archéologique (domaine public communal, non cadastré), sous le boulevard Jean-Jaurès et la place Garibaldi, pour une superficie de 2 000 mètres carrés, délimitée par les parois qui définissent l'emprise de la fouille : inscription par arrêté du 9 novembre 2009.


Morbihan


Plouhinec. ― Villa gallo-romaine de Mané-Vechen : les vestiges et aménagements associés de la villa ainsi que le sol de la parcelle ZR 493 sur lequel ils sont situés : inscription par arrêté du 11 juin 2009.
Additif à la liste des immeubles protégés au titre des monuments historiques parue au Journal officiel le 21 mars 2008


Gironde


Bordeaux. ― La maison située 13, rue des Menuts, en totalité (cad. DP 89) : inscription par arrêté du 11 juillet 2007.
Additif à la liste des immeubles protégés au titre des monuments historiques parue au Journal officiel le 1er avril 1995


Tarn


Lagrave. ― Site archéologique de Sainte-Sigolène : la crypte de Sainte-Sigolène et la nécropole du Haut Moyen Age environnante, ainsi que le sol et le sous-sol pouvant renfermer des vestiges archéologiques (cad. ZA 762, 763, 765) : classement par arrêté du 18 février 1994.
Additif à la liste des immeubles protégés au titre des monuments historiques parue au Journal officiel le 29 mars 1988


Seine-Maritime


Eu. ― Les vestiges archéologiques gallo-romains du lieudit Bois-l'Abbé situés sur la totalité des parcelles C 14 (à l'exception des bâtiments de ferme), 15, 16, 20 et 21 ; sur la partie enclose de la parcelle C 23 ; sur les parties limitées à l'ouest par la voie communale n° 9 d'Eu au lieudit Siège-Madame et à l'est par le caniveau de drainage creusé par l'Office national des forêts en 1985 des parcelles C 13 et C 17 : classement par arrêté du 24 juin 1987.