Arrêté du 14 janvier 2010 portant déclaration de vacance d'emplois de maître de conférences des universités-praticien hospitalier des centres de soins, d'enseignement et de recherche dentaires offerts à la mutation et au recrutement au titre de l'année 2010 et fixant les modalités de candidature

JORF n°0020 du 24 janvier 2010
texte n° 17




Arrêté du 14 janvier 2010 portant déclaration de vacance d'emplois de maître de conférences des universités-praticien hospitalier des centres de soins, d'enseignement et de recherche dentaires offerts à la mutation et au recrutement au titre de l'année 2010 et fixant les modalités de candidature

NOR: ESRH0930883A
ELI: https://www.legifrance.gouv.fr/eli/arrete/2010/1/14/ESRH0930883A/jo/texte


La ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche et la ministre de la santé et des sports,
Vu le décret n° 90-92 du 24 janvier 1990 modifié portant statut des personnels enseignants et hospitaliers des centres de soins, d'enseignement et de recherche dentaires des centres hospitaliers et universitaires, et notamment son titre Ier, chapitre II et son titre V ;
Vu l'arrêté du 14 mai 1990 modifié fixant la procédure de recrutement des maîtres de conférences des universités-praticiens hospitaliers des centres de soins, d'enseignement et de recherche dentaires et des professeurs des universités-praticiens hospitaliers des centres de soins, d'enseignement et de recherche dentaires ;
Vu l'arrêté du 27 décembre 1999 modifié fixant la liste des disciplines dans lesquelles est organisée une épreuve pédagogique pratique en application de l'article 12 du décret n° 90-92 du 24 janvier 1990 portant statut des personnels enseignants et hospitaliers des centres de soins, d'enseignement et de recherche dentaires des centres hospitaliers et universitaires ;
Vu l'arrêté du 18 décembre 2006 modifié relatif à l'équivalence ou à la dispense de certains diplômes requis pour le recrutement des personnels enseignants et hospitaliers des centres hospitaliers et universitaires et des centres de soins, d'enseignement et de recherche dentaires,
Arrêtent :


Les emplois de maître de conférences des universités-praticien hospitalier des centres de soins, d'enseignement et de recherche dentaires désignés dans la liste annexée au présent arrêté (annexe I) sont déclarés vacants et pourront être pourvus dans les conditions indiquées ci-après.

  • TITRE IER : MUTATION


    Les maîtres de conférences des universités-praticiens hospitaliers des centres de soins, d'enseignement et de recherche dentaires qui satisfont à la condition d'ancienneté prévue à l'article 8 du décret n° 90-92 du 24 janvier 1990 susvisé, peuvent solliciter leur mutation sur les emplois figurant à l'annexe I, dans les conditions définies ci-dessous.


    Les candidats à la mutation doivent adresser, au plus tard le 15 février 2010 à minuit (le cachet de la poste faisant foi), au directeur de l'unité de formation et de recherche d'odontologie et au directeur général du centre hospitalier universitaire :
    ― une demande de mutation, téléchargeable sur le site internet http://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr à la rubrique « Accès rapide : Téléprocédures », en bas de la colonne de droite de la page d'accueil, puis « Personnels de l'enseignement supérieur et de la recherche », « Recrutement et mutation des maîtres de conférences des universités-praticiens hospitaliers odontologie » ;
    ― un curriculum vitae détaillé n'excédant pas trois pages ;
    ― une liste de leurs titres et travaux.
    Les candidats adressent, dans le même délai, copie de la lettre de candidature et du curriculum vitae :
    ― d'une part, au ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche, direction générale des ressources humaines, bureau des personnels de santé (DGRH A2-4), 72, rue Regnault, 75243 Paris Cedex 13 ;
    ― d'autre part, au ministère de la santé et des sports, direction de l'hospitalisation et de l'organisation des soins, sous-direction des ressources humaines du système de santé, cellule de la gestion, 14, avenue Duquesne, 75350 Paris 07 SP.


    A l'expiration du délai fixé à l'article 3 du présent arrêté, il est fait application de la procédure suivante :
    Pour chacun des emplois à pourvoir :
    ― le directeur général du centre hospitalier universitaire soumet immédiatement la ou les candidatures reçues à la commission médicale d'établissement qui se réunit en formation restreinte limitée aux personnels hospitalo-universitaires exerçant des fonctions au moins équivalentes à celles auxquelles l'intéressé postule ;
    ― le directeur de l'unité de formation et de recherche d'odontologie saisit immédiatement le conseil de l'unité qui se réunit en formation restreinte aux enseignants d'un rang au moins égal à celui de maître de conférences.
    Ces deux instances disposent d'un délai de vingt et un jours pour faire connaître leur avis en procédant, en cas de candidatures multiples, à un classement des candidats ayant recueilli un avis favorable.


    Les avis formulés sont joints aux dossiers de candidature et adressés par le directeur de l'unité de formation et de recherche d'odontologie au ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche et par le directeur général du centre hospitalier universitaire au ministère de la santé et des sports.

  • TITRE II : CONCOURS DE RECRUTEMENT


    Les personnes de nationalité française et les ressortissants de l'Union européenne ou des autres Etats parties à l'accord sur l'Espace économique européen ou de la Confédération suisse peuvent présenter leur candidature aux concours de recrutement de maîtres de conférences des universités-praticiens hospitaliers des centres de soins, d'enseignement et de recherche dentaires, organisés en application de l'article 9 du décret n° 90-92 du 24 janvier 1990 modifié (cf. annexe II), dans les conditions ci-après définies.
    Les candidats doivent, à la date de clôture de dépôt des candidatures, remplir les conditions suivantes :
    1° Etre titulaires de l'un des diplômes suivants :
    ― diplôme d'études approfondies ;
    ― diplôme national de master ;
    ― doctorat mentionné à l'article L. 612-7 du code de l'éducation ;
    ― doctorat de troisième cycle ;
    ― habilitation à diriger des recherches ou doctorat d'Etat ;
    ― diplôme d'études et de recherches en biologie humaine ;
    ― diplôme d'études et de recherches en sciences odontologiques ou titres et travaux admis en équivalence à ce diplôme avant le 30 septembre 1985, pour la préparation du doctorat d'Etat en odontologie.
    Les diplômes et titres étrangers permettant l'accès à des fonctions d'enseignant-chercheur de même rang dans les établissements d'enseignement supérieur du pays dans lequel ils sont délivrés peuvent être admis en équivalence ou en dispense des diplômes mentionnés à l'alinéa précédent. Les équivalences ou dispenses sont accordées par la sous-section compétente du Conseil national des universités pour les disciplines odontologiques siégeant en formation de jury en application de l'arrêté du 18 décembre 2006 susvisé.
    2° Avoir exercé pendant au moins deux ans des fonctions d'assistant hospitalier universitaire des centres de soins, d'enseignement et de recherche dentaires ou d'assistant des universités-odontologiste assistant des services de consultations et de traitements dentaires.


    Le dossier de candidature est adressé en envoi recommandé simple (sans avis de réception), au plus tard le 15 février 2010 à minuit (le cachet de la poste faisant foi), au ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche, direction générale des ressources humaines, bureau des personnels de santé (DGRH A2-4), 72, rue Regnault, 75243 Paris Cedex 13.


    Le dossier de candidature doit comprendre les documents suivants :
    a) Une déclaration de candidature, téléchargeable sur le site internet http://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr à la rubrique « Accès rapide : Téléprocédures », en bas de la colonne de droite de la page d'accueil, puis « Personnels de l'enseignement supérieur et de la recherche », « Recrutement et mutation des maîtres de conférences des universités-praticiens hospitaliers odontologie » ;
    b) Une photocopie de la carte nationale d'identité ou, à défaut, un certificat de nationalité ;
    c) Une photocopie des diplômes (pour les diplômes et titres étrangers : joindre une demande rédigée sur papier libre en vue d'obtenir les équivalences ou dispenses mentionnées à l'article 6) ;
    d) Une attestation administrative faisant apparaître la durée des fonctions requises pour se présenter, copie des arrêtés de nomination ;
    e) Un curriculum vitae détaillé n'excédant pas trois pages ;
    f) Deux enveloppes de format 162 × 229 mm libellées à l'adresse du candidat et affranchies au tarif en vigueur ;
    g) Pour les candidats qui souhaitent être inscrits au titre d'une discipline hospitalière différente de la discipline universitaire, une demande rédigée sur papier libre précisant l'intitulé des disciplines universitaire et hospitalière considérées (la discipline universitaire étant celle qui est indiquée sur la déclaration de candidature) et tendant à ce que cette discipline hospitalière figure en regard de leur nom en cas d'inscription sur la liste d'admission mentionnée à l'article 12 du décret n° 90-92 du 24 janvier 1990 susvisé ; seuls les candidats inscrits dans la discipline hospitalière concernée pourront postuler aux emplois portant mention de cette discipline au plan hospitalier.
    Tout document en langue étrangère doit être traduit en français.
    Seuls les dossiers comportant l'ensemble des pièces requises feront l'objet d'un examen.


    Pour l'application des articles 9 et 10 du décret n° 90-92 du 24 janvier 1990 susvisé, la date de début des épreuves est fixée au 2 avril 2010.
    Les candidats, dans une discipline dont un emploi au moins a été pourvu par voie de mutation, sont avisés, par lettre individuelle, soit de la diminution du nombre d'emplois offerts, soit de la suppression du concours si l'ensemble des emplois offerts a été pourvu par voie de mutation. Dans ce dernier cas la candidature est automatiquement annulée.
    Les candidats qui souhaitent retirer leur candidature peuvent le faire avant la date fixée pour le début des épreuves, exclusivement par lettre recommandée au bureau qui a enregistré leur inscription.


    La liste des candidats autorisés à concourir est arrêtée conjointement par la ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche et la ministre de la santé et des sports.


    Les candidats autorisés à concourir sont tenus de faire parvenir directement, à une date et aux adresses qui leur seront indiquées :
    1° A tous les membres du jury compétent :
    a) Un exposé de leurs titres et travaux ;
    b) Le cas échéant, une copie de la demande d'équivalence ou de dispense pour les diplômes et titres étrangers ;
    c) Le cas échéant, une copie de la demande mentionnée au g de l'article 8 ci-dessus ;
    2° Au président du jury compétent ainsi qu'aux rapporteurs, outre le document désigné ci-dessus :
    a) Une copie des certificats, diplômes et attestations déposés lors de l'inscription ;
    b) A leur choix, tout ou partie de leurs ouvrages et des tirés à part de leurs publications.


    La directrice générale des ressources humaines et la directrice de l'hospitalisation et de l'organisation des soins sont chargées, chacune en ce qui la concerne, de l'exécution du présent arrêté, qui sera publié ainsi que ses annexes au Journal officiel de la République française.

  • Annexe



    A N N E X E 1


    LISTE DES EMPLOIS DE MAÎTRE DE CONFÉRENCES DES UNIVERSITÉS-PRATICIEN HOSPITALIER DES CENTRES DE SOINS, D'ENSEIGNEMENT ET DE RECHERCHE DENTAIRES OFFERTS À LA MUTATION ET AU RECRUTEMENT AU TITRE DE L'ANNÉE 2010


    DISCIPLINE

    DISCIPLINE HOSPITALIÈRE
    lorsqu'elle diffère
    de la discipline universitaire

    LOCALISATION DE L'EMPLOI

    NUMÉRO
    de l'emploi

    Pédodontie

     

    CSERD de Lyon

    5601 MCOD 0593

    Pédodontie

     

    CSERD de Montpellier

    5601 MCOD 0776

    Pédodontie

     

    CSERD de Nantes

    5601 MCOD 1416

    Pédodontie (SV*)

     

    CSERD de Paris-Garancière, Hôtel-Dieu-Garancière

    5601 MCOD 1676
    Plein temps

    Pédodontie

     

    CSERD de Toulouse

    5601 MCOD 1451
    Plein temps

    Orthopédie dento-faciale

     

    CSERD de Montpellier

    5602 MCOD 0584

    Prévention, épidémiologie, économie de la santé, odontologie légale

     

    CSERD de Clermont-Ferrand

    5603 MCOD 1196
    Plein temps

    Prévention, épidémiologie, économie de la santé, odontologie légale

     

    CSERD de Marseille, Hôpital de la Timone

    5603 MCOD 1063

    Chirurgie buccale, pathologie et thérapeutique, anesthésiologie et réanimation

     

    CSERD de Reims

    5702 MCOD 9999
    Plein temps

    Chirurgie buccale, pathologie et thérapeutique, anesthésiologie et réanimation

     

    CSERD de Rennes

    5702 MCOD 0386

    Sciences biologiques (biochimie, immunologie, histologie, embryologie, génétique, anatomie pathologique, bactériologie, pharmacologie)

    Odontologie conservatrice, endodontie

    CSERD de Paris-Garancière, groupe hospitalier Pitié-Salpêtrière

    5703 PUOD 1663
    Plein temps

    Odontologie conservatrice, endodontie

     

    CSERD de Bordeaux

    5801 MCOD 0221
    Plein temps

    Odontologie conservatrice, endodontie

     

    CSERD de Brest

    5801 MCOD 0642
    Plein temps

    Odontologie conservatrice, endodontie

     

    CSERD de Lille

    5801 MCOD 9998
    Plein temps

    Prothèses (prothèse conjointe, prothèse adjointe partielle, prothèse complète, prothèse maxillo-faciale) (vacant à compter du 1er octobre 2009)

     

    CSERD de Lyon

    5802 MCOD 0586

    Prothèses (prothèse conjointe, prothèse adjointe partielle, prothèse complète, prothèse maxillo-faciale)

     

    CSERD de Nice

    5802 MCOD 0790
    Plein temps


    * SV : Susceptible d'être vacant.


    A N N E X E 2


    RÉCAPITULATIF DES POSTES OFFERTS AU RECRUTEMENT DE MAÎTRE DE CONFÉRENCES DES UNIVERSITÉS-PRATICIEN HOSPITALIER DES CENTRES DE SOINS, D'ENSEIGNEMENT ET DE RECHERCHE DENTAIRES ORGANISÉS AU TITRE DE L'ANNÉE 2010 (PAR DISCIPLINE)


    DISCIPLINE

    DISCIPLINE HOSPITALIÈRE
    lorsqu'elle diffère de la discipline universitaire

    NOMBRE DE POSTES
    offerts au concours

    Pédodontie

     

    5

    Orthopédie dento-faciale

     

    1

    Prévention, épidémiologie, économie de la santé, odontologie légale

     

    2

    Chirurgie buccale, pathologie et thérapeutique, anesthésiologie et réanimation

     

    2

    Sciences biologiques (biochimie, immunologie, histologie, embryologie, génétique, anatomie pathologique, bactériologie, pharmacologie)

    Odontologie conservatrice, endodontie

    1

    Odontologie conservatrice, endodontie

     

    3

    Prothèses (prothèse conjointe, prothèse adjointe partielle, prothèse complète, prothèse maxillo-faciale)

     

    2

    Total

     

    16


Fait à Paris, le 14 janvier 2010.


La ministre de l'enseignement supérieur

et de la recherche,

Pour la ministre et par délégation :

La directrice générale

des ressources humaines,

J. Théophile

La ministre de la santé et des sports,

Pour la ministre et par délégation :

Par empêchement de la directrice

de l'hospitalisation

et de l'organisation des soins :

La chef de service,

C. d'Autume