Arrêté du 24 avril 2009 modifiant le règlement n° 86-13 du 14 mai 1986 modifié du Comité de la réglementation bancaire et financière relatif à la rémunération des fonds reçus par les établissements de crédit

JORF n°0100 du 29 avril 2009 page 7249
texte n° 17




Arrêté du 24 avril 2009 modifiant le règlement n° 86-13 du 14 mai 1986 modifié du Comité de la réglementation bancaire et financière relatif à la rémunération des fonds reçus par les établissements de crédit

NOR: ECET0908641A
ELI: https://www.legifrance.gouv.fr/eli/arrete/2009/4/24/ECET0908641A/jo/texte


La ministre de l'économie, de l'industrie et de l'emploi,
Vu le code monétaire et financier, et notamment ses articles L. 611-1, L. 611-7 et L. 614-2 ;
Vu l'arrêté du 27 janvier 2009 modifiant le règlement n° 86-13 du 14 mai 1986 modifié du Comité de la règlementation bancaire et financière relatif à la rémunération des fonds reçus par les établissements de crédit ;
Vu le règlement n° 86-13 du 14 mai 1986 modifié du Comité de la réglementation bancaire et financière relatif à la rémunération des fonds reçus par les établissements de crédit ;
Vu la lettre du gouverneur de la Banque de France en date du 10 avril 2009 ;
Vu l'avis du comité consultatif de la législation et de la réglementation financières en date du 21 avril 2009,
Arrête :


Pour la période du 1er mai 2009 au 31 juillet 2009, les taux visés aux 1° à 6° du I de l'article 3 du règlement n° 86-13 du 14 mai 1986 modifié du Comité de la réglementation bancaire et financière relatif à la rémunération des fonds reçus par les établissements de crédit sont respectivement fixés à :
1° 1,75 % ;
2° 1,75 % ;
3° 2,25 % ;
4° 1,25 % ;
5° 1,25 % ;
6° 2,50 %.

Article 2


L'article 1er de l'arrêté du 27 janvier 2009 susvisé est abrogé en tant qu'il porte sur la période du 1er mai 2009 au 31 juillet 2009.

Article 3


Le directeur général du Trésor et de la politique économique est chargé de l'exécution du présent arrêté, qui sera publié au Journal officiel de la République française.


Fait à Paris, le 24 avril 2009.


Christine Lagarde