Arrêté du 28 mai 2008 relatif au titre professionnel de technicien(ne) supérieur(e) en réseaux informatiques et télécommunications portant révision de l'arrêté du 9 décembre 2003 relatif au titre professionnel de technicien(ne) supérieur(e) en réseaux informatiques et télécommunications d'entreprise




Arrêté du 28 mai 2008 relatif au titre professionnel de technicien(ne) supérieur(e) en réseaux informatiques et télécommunications portant révision de l'arrêté du 9 décembre 2003 relatif au titre professionnel de technicien(ne) supérieur(e) en réseaux informatiques et télécommunications d'entreprise

NOR: ECED0815838A
Version consolidée au 18 novembre 2018


La ministre de l'économie, de l'industrie et de l'emploi,
Vu les articles L. 335-5, L. 335-6 et R. 338-1 et suivants du code de l'éducation ;
Vu l'arrêté du 9 décembre 2003 relatif au titre professionnel de technicien(ne) supérieur(e) en réseaux informatiques et télécommunications d'entreprise ;
Vu l'arrêté du 9 mars 2006 relatif aux conditions de délivrance du titre professionnel du ministère chargé de l'emploi ;
Vu le référentiel d'emploi, d'activités et de compétences du titre professionnel de technicien(ne) supérieur(e) en réseaux informatiques et télécommunications ;
Vu le référentiel de certification du titre professionnel de technicien(ne) supérieur(e) en réseaux informatiques et télécommunications ;
Vu l'avis de la commission professionnelle consultative gestion et traitement de l'information du 3 avril 2008,
Arrête :

Article 1
A modifié les dispositions suivantes :


L'annexe au présent arrêté comporte les informations requises pour l'inscription du titre professionnel au répertoire national des certifications professionnelles. Elle annule et remplace l'annexe de l'arrêté du 9 décembre 2003 susvisé. Les dispositions du présent arrêté entrent en vigueur à compter du 18 décembre 2008.


Le délégué général à l'emploi et à la formation professionnelle est chargé de l'exécution du présent arrêté, qui sera publié ainsi que son annexe au Journal officiel de la République française.

  • Annexe



    A N N E X E


    INFORMATIONS REQUISES POUR L'INSCRIPTION DU TITRE PROFESSIONNEL AU RÉPERTOIRE NATIONAL DES CERTIFICATIONS PROFESSIONNELLES
    Intitulé :
    Titre professionnel : technicien (ne) supérieur (e) en réseaux informatiques et télécommunications.
    Niveau : III.
    Code NSF : 326 u (informatique, traitement de l'information, réseaux transmission).


    Résumé du référentiel d'emploi


    Le (la) technicien (ne) supérieur (e) en réseaux informatiques et télécommunications installe, met en service et assure le bon fonctionnement des réseaux informatiques et télécommunications, voix, données, images, souvent sous la responsabilité d'un ingénieur réseaux, dans le respect des consignes, des procédures et des contrats de services.
    Conformément aux consignes de sécurité, il (elle) inspecte régulièrement l'état et l'accès des locaux techniques où s'entreposent baies de brassages, armoires d'équipements et serveurs réseaux.
    Il (elle) surveille sur écrans la cartographie des réseaux, analyse et traite les incidents pour répondre :
    ― à l'attente de l'utilisateur : transparence, sécurité et disponibilité du service ;
    ― aux performances des infrastructures et des services ;
    ― aux exigences de production et de disponibilité, notamment celles de la messagerie et des applications téléphoniques.
    Dans le cadre d'une prestation de service, il (elle) analyse le cahier des charges des besoins clients puis assure l'intégration, l'installation, la mise en service, le dépannage, la maintenance des matériels et les mises à jour des configurations des systèmes réseaux et télécommunications.
    Dans le cadre de sa contribution à l'administration des réseaux de l'entreprise, il (elle) intègre les outils de métrologie, de sécurité et de supervision utiles à :
    ― l'élaboration d'indicateurs de performances ;
    ― la gestion des infrastructures et des services sous-jacents ;
    ― la mesure de la qualité du service offert par le réseau ;
    ― la diffusion d'informations (tableaux de bord) visualisant les résultats obtenus.
    Dans le cadre de sa contribution aux évolutions du réseau, il (elle) :
    ― est en veille permanente vis-à-vis des nouveaux outils et produits du marché ;
    ― adopte les formes de concertation appropriées aux interlocuteurs et aux situations ;
    ― s'astreint à une organisation rigoureuse de façon à intervenir simultanément sur plusieurs tâches tout en respectant les délais exigés.
    Il (elle) est en relation avec presque tous les autres acteurs informatiques et télécoms.
    Il (elle) assiste le commercial pour identifier et / ou spécifier et / ou proposer des solutions techniques qui tiennent compte des contraintes de coûts, de temps et de qualité.
    Il (elle) utilise l'anglais pour exploiter les documents constructeurs, les notes d'application techniques, les aides en ligne, les sites consultés sur internet, ou recourir aux supports techniques.
    Les déplacements peuvent être fréquents. Les horaires sont adaptés à la nature de l'intervention et sont susceptibles d'atteindre une amplitude forte.


    Capacités attestées et descriptif
    des composantes de la certification
    1. Exploiter les réseaux informatiques et de télécommunications
    et maintenir la continuité de service


    Contrôler la conformité de l'infrastructure de connexion réseau, des locaux techniques, leur état, leurs accès, et signaler les anomalies.
    Surveiller les réseaux, traiter les incidents et gérer l'exploitation sur incident.
    Exploiter les équipements de téléphonie.
    Valider la conformité des installations et des équipements réseaux, après intervention.
    Assister, conseiller les utilisateurs et assurer le support technique des clients.
    Utiliser l'anglais dans son activité professionnelle en informatique et télécommunications.


    2. Contribuer à l'administration des réseaux informatiques
    et de télécommunications


    Installer et faire évoluer les infrastructures de transmission voix, données, images.
    Installer, faire évoluer les serveurs réseaux.
    Mettre en œuvre et exploiter la sécurité du réseau informatique.
    Mettre en œuvre et exploiter des outils de supervision et d'analyse de réseaux.
    Gérer la configuration du réseau de l'entreprise.
    Administrer les services de téléphonie classique, de téléphonie IP et de messagerie unifiée.
    Utiliser l'anglais dans son activité professionnelle en informatique et télécommunications.


    3. Proposer aux décideurs des solutions techniques
    répondant aux besoins du client à l'interne ou à l'externe


    Assurer sa veille technologique.
    Apporter un appui technique dans une démarche commerciale.
    Contribuer à la conduite des nouveaux projets.
    Rechercher et évaluer des solutions techniques nouvelles en tenant compte de la sécurité, de la qualité et des coûts.
    Proposer des scénarios d'évolution de mise en œuvre et argumenter leur choix.
    Utiliser l'anglais dans son activité professionnelle en informatique et télécommunications.


    Secteurs d'activités ou types d'emploi
    accessibles par le détenteur du titre


    Le (la) TSRIT travaille seul (e) ou en équipe dans l'un des contextes suivants :
    ― structure utilisatrice, de type grand compte, qui possède un service dédié aux réseaux et télécommunications ;
    ― société de service en télécommunications et réseaux (SSTR), en plate-forme d'intégration et sur les sites clients et peut aussi intervenir à distance ;
    ― société de services et d'ingénierie informatique (SSII) réalisant des prestations en régie ou ponctuellement.
    Code ROME :
    32311-Informaticien (ne) d'exploitation.
    Réglementation de l'activité :
    Néant.
    Cette certification est accessible à compter du 18 décembre 2008.
    Autorité responsable de la certification :
    Ministère chargé de l'emploi.
    Bases légales et réglementaires :
    Articles L. 335-5 et suivants et R. 338-1 et suivants du code de l'éducation ;
    Arrêté du 9 mars 2006 relatif aux conditions de délivrance du titre professionnel du ministre chargé de l'emploi.


Fait à Paris, le 28 mai 2008.


Pour la ministre et par délégation :

Le sous-directeur des politiques

de formation et du contrôle,

J.-R. Louis