Arrêté du 8 septembre 2003 relatif au titre professionnel de technicien de réseaux câblés de communications


JORF n°222 du 25 septembre 2003 page 16340
texte n° 19




Arrêté du 8 septembre 2003 relatif au titre professionnel de technicien de réseaux câblés de communications

NOR: SOCF0311426A
ELI: https://www.legifrance.gouv.fr/eli/arrete/2003/9/8/SOCF0311426A/jo/texte


Le ministre des affaires sociales, du travail et de la solidarité,
Vu le décret n° 2002-615 du 26 avril 2002 relatif à la validation des acquis de l'expérience pour la délivrance d'une certification professionnelle ;
Vu le décret n° 2002-616 du 26 avril 2002 relatif au répertoire national des certifications professionnelles ;
Vu le décret n° 2002-1029 du 2 août 2002 relatif au titre professionnel délivré par le ministre chargé de l'emploi ;
Vu l'arrêté du 25 novembre 2002 relatif aux conditions de délivrance du titre professionnel du ministère chargé de l'emploi ;
Vu le référentiel d'emploi, d'activités, compétences du titre professionnel de technicien de réseaux câblés de communications ;
Vu le référentiel de certification du titre professionnel de technicien de réseaux câblés de communications ;
Vu l'avis de la commission professionnelle consultative bâtiment et travaux publics des 1er et 2 juillet 2003,
Arrête :


Le titre professionnel de technicien de réseaux câblés de communications est créé.
Il est délivré dans les conditions prévues par l'arrêté du 25 novembre 2002 susvisé.
Il est classé au niveau IV de la nomenclature des niveaux de formation, telle que définie à l'article 2 du décret n° 2002-616 du 26 avril 2002 susvisé et dans le domaine d'activité 255 s (code NSF).
Il sera réexaminé par la commission professionnelle consultative compétente dans un délai de cinq années.


Le référentiel d'emploi, d'activités, compétences et le référentiel de certification du titre professionnel de technicien de réseaux câblés de communications sont disponibles dans tout centre AFPA ou centre agréé.


Le titre professionnel de technicien de réseaux câblés de communications est composé de trois unités constitutives dont la liste suit :
1. Réaliser les études de conception et d'ingénierie de réseaux câblés de communications ;
2. Assurer le suivi de chantiers et la recette des installations de réseaux câblés de communications ;
3. Assurer la maintenance et le dépannage de réseaux câblés de communications.
Elles peuvent être sanctionnées par des certificats de compétences professionnelles (CCP) dans les conditions prévues par l'arrêté du 25 novembre 2002 susvisé.


L'annexe au présent arrêté comporte les informations requises pour l'inscription du titre professionnel au répertoire national des certifications professionnelles.


La déléguée générale à l'emploi et à la formation professionnelle est chargée de l'exécution du présent arrêté, qui sera publié ainsi que son annexe au Journal officiel de la République française.


A N N E X E


INFORMATIONS REQUISES POUR L'INSCRIPTION DU TITRE PROFESSIONNEL AU RÉPERTOIRE NATIONAL DES CERTIFICATIONS PROFESSIONNELLES
Intitulé :
Titre professionnel de technicien de réseaux câblés de communications.
Niveau : IV.
Code NSF : 255 s.


Résumé du référentiel d'emploi


Le technicien de réseaux câblés de communication réalise les études, la gestion, le suivi des chantiers et la maintenance de réseaux de vidéocommunication et informatiques quels que soient les types de câbles (cuivre à paires symétriques, coaxial, fibres optiques).
Il assure le suivi des travaux, vérifie la conformité des installations et met en service l'installation. Il effectue également, sur les réseaux existants, les diverses opérations de maintenance préventive et de dépannage.
Selon les travaux à mener, il travaille seul ou encadre des équipes de monteurs. Sa fonction implique des qualités d'organisation et de représentation auprès des clients. Il est, de ce fait, l'image de marque de l'entreprise.
Il travaille en bureau pour la conception et l'ingénierie des réseaux, en plein air pour effectuer le suivi des équipes de pose et de raccordement de réseaux câblés ainsi que la réalisation des mesures et contrôles en immeubles et chez l'usager pour le câblage, la mise en réseaux de différents matériels, la mise en service et la maintenance des installations.
Il peut être employé par des établissements de nature et d'importance diverses allant de la grande entreprise de construction et de distribution de câbles coaxiaux et/ou fibre optique pour le transport de voix, données ou images (VDI) à la petite entreprise spécialisée dans l'étude et la mise en place de réseaux informatiques en entreprises.
Il doit se déplacer fréquemment et ses activités l'obligent à respecter de strictes règles de sécurité pour lui-même et son entourage.


Capacités attestées et descriptif
des composantes de la certification
1. Réaliser les études de conception et d'ingénierie
de réseaux câblés de communications


Etablir l'avant-projet d'un réseau câblé urbain.
Réaliser l'étude électrique d'un réseau câblé urbain coaxial.
Réaliser l'étude d'une liaison optique d'un réseau câblé urbain.
Constituer le dossier d'ingénierie d'un secteur d'un réseau câblé urbain.
Concevoir la tête d'un réseau câblé urbain coaxial.
Etablir le dossier d'un pré-câblage de réseau local d'entreprise.


2. Assurer le suivi de chantiers et la recette des installations
de réseaux câblés de communications


Planifier les travaux de câblage d'un réseau câblé urbain.
Commander les matériels d'un réseau câblé urbain pour l'exécution des travaux.
Gérer les travaux de câblage d'un réseau câblé urbain.
Mettre en service un réseau câblé urbain coaxial.
Régler une tête de réseau câblé urbain coaxial.
Procéder à la recette des installations de réseaux câblés de communications.


3. Assurer la maintenance et le dépannage
de réseaux câblés de communications


Assurer auprès des abonnés la maintenance de leur installation raccordée à un réseau câblé urbain coaxial.
Dépanner une tête de réseau câblé urbain.
Dépanner un réseau câblé urbain coaxial.
Dépanner une liaison optique d'un réseau câblé urbain ou d'un réseau local d'entreprise.
Dépanner une liaison en paires torsadées d'un pré-câblage de réseau local d'entreprise.


Secteurs d'activités ou types d'emploi
accessibles par le détenteur du titre


Grandes entreprises de construction de lignes électriques qui se sont diversifiées et ont élargi leurs champs d'intervention dans le domaine des réseaux câblés de communications, appelés souvent « courants faibles ».
Câblo-opérateurs qui installent et posent leurs propres réseaux et boucles locales, en câble « coaxial » et/ou « fibre optique », pour la distribution, en analogique ou numérique, de tout type d'éléments, que ce soit de la voix, des données ou des images : on parle alors de VDI...
Entreprises intérimaires qui sous-traitent les chantiers de mise en oeuvre de ces réseaux câblés de communications.
Entreprises spécialisées dans l'étude et la mise en place dans des PME de réseaux informatiques appelés aussi réseaux locaux d'entreprise ou RLE.
Code(s) ROME :
44341 - Polymaintenicien/polymaintenicienne ;
52132 - Dessinateur-projeteur/dessinatrice-projeteuse en électricité et électronique ;
52221 - Technicien/technicienne de contrôle-essai-qualité en électricité et électronique ;
61223 - Chargé/chargée d'études techniques du BTP.
Réglementation de l'activité :
Néant.
Autorité responsable de la certification :
Ministère chargé de l'emploi.
Bases légales et réglementaires :
Loi n° 2002-73 du 17 janvier 2002 de modernisation sociale ;
Décret n° 2002-1029 2 août 2002 ;
Arrêté du 25 novembre 2002.


Fait à Paris, le 8 septembre 2003.


Pour le ministre et par délégation :

La déléguée générale à l'emploi

et à la formation professionnelle,

C. Barbaroux