Ordonnance n° 2006-461 du 21 avril 2006 réformant la saisie immobilière.




Ordonnance n° 2006-461 du 21 avril 2006 réformant la saisie immobilière.

NOR: JUSX0600046R

Le Président de la République,

Sur le rapport du Premier ministre et du garde des sceaux, ministre de la justice,

Vu la Constitution, notamment son article 38 ;

Vu le code civil ;

Vu le code de commerce ;

Vu le code de la consommation ;

Vu le code monétaire et financier ;

Vu le code de l'organisation judiciaire ;

Vu le code de procédure civile ;

Vu l'ordonnance du 3 juillet 1816 modifiée relative aux attributions de la Caisse des dépôts et consignations créée par la loi du 28 avril 1816 ;

Vu l'article 25 de la loi n° 66-948 du 22 décembre 1966 de finances rectificative pour 1966 ;

Vu la loi n° 76-519 du 15 juin 1976 relative à certaines formes de transmission des créances ;

Vu la loi n° 91-650 du 9 juillet 1991 modifiée portant réforme des procédures civiles d'exécution ;

Vu la loi n° 2005-842 du 26 juillet 2005 pour la confiance et la modernisation de l'économie, notamment son article 24 ;

Le Conseil d'Etat entendu ;

Le conseil des ministres entendu,

  • TITRE III : DISPOSITIONS FINALES.
    Article 23 (abrogé au 1 juin 2012) En savoir plus sur cet article...

    Un décret en Conseil d'Etat détermine les conditions d'application du titre Ier de la présente ordonnance et notamment celles relatives :

    1° Aux restrictions opérées par la saisie aux droits de jouissance et d'administration du débiteur ;

    2° Aux limitations apportées à la capacité d'enchérir et aux garanties de paiement exigées des enchérisseurs ;

    3° A la procédure d'adjudication ;

    4° A la consignation du prix de l'immeuble vendu et au paiement des frais de la vente ;

    5° A la libération des lieux par le saisi après adjudication ;

    6° Aux dérogations apportées à l'article 1153 du code civil quant aux intérêts assortissant les différentes sommes dues au titre de la saisie opérée ;

    7° A la procédure de distribution du prix de vente de l'immeuble saisi.

    Article 24 (abrogé au 1 juin 2012) En savoir plus sur cet article...

    La présente ordonnance est applicable à Mayotte à l'exception des articles 13, 19, 20, 21 et du 2° au 5° de l'article 22.

    Pour leur application à Mayotte, les références faites par les articles 2200 et 2214 du code civil et par les articles 4 à 11 de la présente ordonnance aux articles 2374, 2375, 2379 à 2381, 2427, 2461, 2464, 2468, 2469, 2472, 2473 et 2482 du code civil s'entendent, jusqu'au 1er janvier 2008, des références faites respectivement aux articles 2103, 2104, 2108, 2108-1, 2109, 2147, 2166, 2169, 2173, 2174, 2177, 2178 et 2187 de ce code.

    Article 25 (abrogé au 1 juin 2012) En savoir plus sur cet article...

    La présente ordonnance entrera en vigueur à la date de l'entrée en vigueur du décret en Conseil d'Etat prévu à l'article 23 et, au plus tard, le 1er janvier 2007.

Article 26 (abrogé au 1 juin 2012) En savoir plus sur cet article...

Le Premier ministre, le garde des sceaux, ministre de la justice, et le ministre de l'outre-mer sont responsables, chacun en ce qui le concerne, de l'application de la présente ordonnance, qui sera publiée au Journal officiel de la République française.

Par le Président de la République :

Jacques Chirac

Le Premier ministre,

Dominique de Villepin

Le garde des sceaux, ministre de la justice,

Pascal Clément

Le ministre de l'outre-mer,

François Baroin

NOTA :

La loi n° 2010-1609 du 22 décembre 2010 dans son article 6 I a ratifié l'ordonnance n° 2006-461 du 21 avril 2006.