Arrêté du 31 juillet 2003 relatif au titre professionnel de technicien supérieur d'applications électroniques




Arrêté du 31 juillet 2003 relatif au titre professionnel de technicien supérieur d'applications électroniques

NOR: SOCF0311203A

Le ministre des affaires sociales, du travail et de la solidarité,

Vu le décret n° 2002-615 du 26 avril 2002 relatif à la validation des acquis de l'expérience pour la délivrance d'une certification professionnelle ;

Vu le décret n° 2002-616 du 26 avril 2002 relatif au répertoire national des certifications professionnelles ;

Vu le décret n° 2002-1029 du 2 août 2002 relatif au titre professionnel délivré par le ministre chargé de l'emploi ;

Vu l'arrêté du 25 novembre 2002 relatif aux conditions de délivrance du titre professionnel du ministère chargé de l'emploi ;

Vu le référentiel d'emploi, d'activités, compétences du titre professionnel de technicien supérieur d'applications électroniques ;

Vu le référentiel de certification du titre professionnel de technicien supérieur d'applications électroniques ;

Vu l'avis de la commission professionnelle consultative métallurgie des 27 mars et 28 mars 2003,

Article 1 (abrogé au 27 février 2011) En savoir plus sur cet article...

Le titre professionnel de technicien supérieur d'applications électroniques est créé.

Il est délivré dans les conditions prévues par l'arrêté du 25 novembre 2002 susvisé.

Il est classé au niveau III de la nomenclature des niveaux de formation, telle que définie à l'article 2 du décret n° 2002-616 du 26 avril 2002 susvisé et dans le domaine d'activité 255 r (code NSF).

Il sera réexaminé par la commission professionnelle consultative compétente dans un délai de trois années.

Article 2 (abrogé au 27 février 2011) En savoir plus sur cet article...

Le référentiel d'emploi, d'activités, compétences et le référentiel de certification du titre professionnel de technicien supérieur d'applications électroniques sont disponibles dans tout centre AFPA ou centre agréé.

Article 3 (abrogé au 27 février 2011) En savoir plus sur cet article...

Le titre professionnel de technicien supérieur d'applications électroniques est composé de quatre unités constitutives dont la liste suit :

1. Installer et mettre en service un système électronique à partir d'un cahier des charges d'installation ;

2. Assurer la maintenance d'un système électronique ;

3. Mettre au point un prototype de système électronique ;

4. Réaliser les essais d'ensemble et qualifier un système électronique.

Elles peuvent être sanctionnées par des certificats de compétences professionnelles (CCP) dans les conditions prévues par l'arrêté du 25 novembre 2002 susvisé.

Article 4 (abrogé au 27 février 2011) En savoir plus sur cet article...

L'annexe au présent arrêté comporte les informations requises pour l'inscription du titre professionnel au répertoire national des certifications professionnelles.

Article 5 (abrogé au 27 février 2011) En savoir plus sur cet article...

La déléguée générale à l'emploi et à la formation professionnelle est chargée de l'exécution du présent arrêté et de son annexe, qui seront publiés au Journal officiel de la République française.

  • Annexes
    • INFORMATIONS REQUISES POUR L'INSCRIPTION DU TITRE PROFESSIONNEL AU RÉPERTOIRE NATIONAL DES CERTIFICATIONS PROFESSIONNELLES.
      ANNEXE (abrogé au 27 février 2011) En savoir plus sur cet article...

      Intitulé :

      Titre professionnel : technicien supérieur d'applications électroniques.

      Niveau : III.

      Code NSF : 255 r.

      Résumé du référentiel d'emploi

      La mission du technicien supérieur d'applications électroniques est de faire fonctionner sur site ou en laboratoire des systèmes ou prototypes intégrant les technologies de l'électronique conformément à une spécification ou un cahier des charges. Il intervient chez le constructeur, le distributeur, l'installateur ou l'entreprise utilisatrice d'un système électronique. Son activité s'exerce dans les domaines de l'électronique professionnelle : instrumentation scientifique et technique, équipements de contrôle de processus industriels, équipements embarqués aéronautiques ou terrestres, de l'informatique industrielle et micro-informatique industrielle, des équipements de télécommunications et de téléphonie, des équipements et systèmes médico-chirurgicaux : radiologie, imagerie médicale...

      Le technicien supérieur d'applications électroniques peut exercer ses compétences dans deux typologies d'emploi complémentaires :

      - technicien d'essais, technicien d'essais assistant d'ingénieur, technicien qualité-test ... Il travaille chez les constructeurs d'équipements ou systèmes ou dans un grand groupe industriel (Thales, Snecma, Michelin, CSEE ...), en phase de développement du système en complément des équipes de concepteurs. Il contribue par des essais et mesures à mettre au point les prototypes et participe à la constitution du dossier technique, à la rédaction des fiches techniques et des procédures d'essais et de test de qualification. Il participe à la recette des équipements avec les concepteurs et les représentants des clients. Il peut participer à l'industrialisation du prototype en donnant son avis sur la testabilité (conformité du produit, présence et accessibilité des points de mesure, philosophie et couverture du test), la maintenabilité du produit (architecture du produit, facilité de montage et démontage des éléments). Il peut également être amené à concevoir des outils, des bancs de tests ou des logiciels pour banc de tests automatiques ;

      - technicien de maintenance, dépannage, test : technicien de maintenance itinérant .... Chez les clients, en exploitation de systèmes, il assure l'installation, la mise en service et la maintenance de systèmes électroniques. Il supervise le montage et les raccordements des équipements, effectue l'intégration, les réglages, essais, et vérifications des équipements. Il réalise la mise en service, participe à la recette et forme les utilisateurs à l'exploitation du système ;

      - technicien de test en production, technicien dépannage cartes, technicien process .... Chez le constructeur, en production de cartes, ce technicien " expert " assure le dépannage des cartes non conformes ou en dysfonctionnement en cours de fabrication avant expédition et livraison au client.

      Le technicien supérieur d'applications électroniques intervient souvent en équipe, ses responsabilités sont d'ordre technique, dans le cadre d'un projet et sous la responsabilité d'un chef de projet. Ce sont la durée et le niveau de complexité du projet qui déterminent ses modes d'organisation et d'intervention.

      Cette qualification s'exerce en atelier, en plate-forme d'essais ou sur site avec des horaires réguliers de jour. Cependant, les installations ou opérations de maintenance sur site et ou en clientèle peuvent conduire à des horaires variables de jour, de nuit et parfois de fins de semaine. L'intervention sur site implique des contacts fréquents avec les clients et peut occasionner des déplacements en France ou à l'étranger.

      Capacités attestées et descriptif

      des composantes de la certification

      1. Installer et mettre en service un système électronique

      à partir d'un cahier des charges d'installation

      S'approprier le contexte technique et organisationnel du client.

      Vérifier la conformité de l'installation.

      Réaliser la mise en service de l'installation.

      Réaliser la recette d'une installation.

      2. Assurer la maintenance d'un système électronique

      Diagnostiquer sur site ou à distance les sources des dysfonctionnements.

      Remettre en conformité un système électronique.

      Effectuer les mises à jour d'un système électronique.

      3. Mettre au point un prototype de système électronique

      Déterminer les moyens de mesure et les processus d'essais d'un prototype de système électronique.

      Assembler, contrôler, réaliser tout ou parties d'un prototype de système électronique.

      Effectuer les tests unitaires et les essais d'un prototype et remédier aux éventuelles anomalies.

      4. Réaliser les essais d'ensemble

      et qualifier un système électronique

      Définir les protocoles et moyens d'expérimentation d'un système électronique.

      Rendre opérationnels les outillages et moyens de mesure.

      Réaliser l'intégration d'un système électronique.

      Effectuer les essais de qualification d'un système électronique.

      Secteurs d'activités ou types d'emploi

      accessibles par le détenteur du titre

      Toutes les entreprises industrielles mettant en oeuvre ou utilisant des applications électroniques (ferroviaire, aéronautique, automobile, agro-alimentaire, équipements électriques et électroniques...)

      Codes ROME :

      52221 - Technicien de contrôle - essai - qualité en électronique et électrotechnique ;

      52311 - Technicien d'installation d'équipements industriels et professionnels ;

      52333 - Maintenicien en électronique ;

      44332 - Maintenicien en instruments de bord, équipements électriques et électroniques.

      Réglementation de l'activité :

      Néant.

      Autorité responsable de la certification :

      Ministère chargé de l'emploi.

      Bases légales et réglementaires :

      Loi n° 2002-73 du 17 janvier 2002 de modernisation sociale ;

      Décret n° 2002-1029 du 2 août 2002 ;

      Arrêté du 25 novembre 2002.

Pour le ministre et par délégation :

Par empêchement de la déléguée générale

à l'emploi et à la formation professionnelle :

Le directeur, délégué adjoint,

S. Clement