Arrêté du 27 juillet 2000 portant nomination des stagiaires du cycle préparatoire au deuxième concours d'accès à l'Ecole nationale de la magistrature (première et seconde série)

JORF n°179 du 4 août 2000 page 12127




Arrêté du 27 juillet 2000 portant nomination des stagiaires du cycle préparatoire au deuxième concours d'accès à l'Ecole nationale de la magistrature (première et seconde série)

NOR: JUSH0070027A
ELI: Non disponible

Par arrêté du garde des sceaux, ministre de la justice, en date du 27 juillet 2000 :

Sont admis à suivre un cycle préparatoire au deuxième concours d'accès à l'Ecole nationale de la magistrature, pour une durée d'une année du 1er novembre 2000 au 31 octobre 2001, les candidats reçus au titre de la première série dont les noms suivent :

Mlle Ancely (Karine) ;

Mlle Azar (Caroline) ;

Mlle Batonneau (Catherine) ;

Mme Belotti (Marie-Emmanuelle) ;

M. Borg (Christophe) ;

M. Carlier (Pascal) ;

Mlle Deshayes (Noëlie) ;

Mlle Felix (Stéphanie) ;

M. Figliolia (Eric) ;

M. Fournier (Cyrille) ;

Mlle Gavarino (Nathalie) ;

M. Giraudet (Michaël) ;

Mlle Lauer (Nathalie) ;

M. Levy Ben Cheton (Laurent) ;

Mme Monnini (Anne), épouse Michel ;

M. de Montaigne de Poncins (Henry) ;

Mlle Reygrobellet (Delphine) ;

Mlle Richard (Anne) ;

M. Romanello (Philippe) ;

Mlle Tessaud (Catherine).

Sont admis à suivre un cycle préparatoire au deuxième concours d'accès à l'Ecole nationale de la magistrature, pour une durée de deux ans du 1er novembre 2000 au 31 octobre 2002, les candidats reçus au titre de la seconde série dont les noms suivent :

Mlle Abbes (Souad) ;

Mme Beyon (Pascale), épouse Sergent ;

M. Ebel (Frédéric) ;

M. Grugier (François) ;

Mlle Guerinet (Marie-Christine) ;

Mlle Guthuix (Anne) ;

M. Jambon (Luc) ;

Mlle Moly (Anne) ;

Mlle Vassort (Nathalie) ;

Mme Vielles (Brigitte), épouse Breen.

La nomination des stagiaires précités est subordonnée :

- à la production d'un certificat administratif justifiant qu'ils sont en fonction au 31 octobre 2000 ;

- à l'obtention de leur détachement ou mise en congé sans traitement par leur administration d'origine pour la durée du cycle.