Arrêté du 3 juin 1994 relatif à la frappe et à la mise en circulation de dix pièces commémoratives de 500 F et de dix pièces commémoratives de 100 F


JORF n°133 du 10 juin 1994 page 8392




Arrêté du 3 juin 1994 relatif à la frappe et à la mise en circulation de dix pièces commémoratives de 500 F et de dix pièces commémoratives de 100 F

NOR: ECOT9416194A
ELI: Non disponible
Le ministre de l'économie,
Vu le décret no 82-745 du 24 août 1982 autorisant la fabrication de pièces de 100 F en argent;
Vu le décret no 89-300 du 10 mai 1989 autorisant la fabrication de pièces de 500 F;
Vu la loi de finances no 93-1352 du 30 décembre 1993 relative à la loi de finances pour 1994,
Arrête:

Art. 1er. - La composition et les caractéristiques des pièces commémoratives de 500 F et des pièces commémoratives de 100 F définies par le présent arrêté sont fixées conformément au tableau figurant en annexe.
Elles sont frappées au millésime 1994 par la direction des Monnaies et médailles pour le compte de l'Etat.

Art. 2. - Ces pièces commémorent la liberté retrouvée de la France grâce à l'action des forces alliées et résistantes et la réconciliation franco-allemande.
Leur gravure est réalisée par l'atelier des Monnaies et médailles.
Les pièces de 500 F sont fabriquées en or et celles de 100 F en argent.
L'avers et le revers des pièces d'or et d'argent sont identiques pour chacune des pièces décrites ci-après:

Pièce << Appel du 18 juin 1940 >>


L'avers de cette pièce représente le général de Gaulle, devant le micro de la radio de Londres, lisant le texte de son célèbre appel. Sur le champ est portée l'inscription << Appel du 18 juin 1940 >> et en légende la mention << République française >>.
Sur le revers sont gravés les contours de la France métropolitaine et des côtes Sud de la Grande-Bretagne ainsi qu'une croix de Lorraine au pied de laquelle est inscrit en demi-cercle << XVIII VI MCMXL >>. De l'emplacement de Londres partent des cercles évoquant les ondes radiophoniques.
Le revers comporte également la valeur faciale (500 F pour la pièce en or,
100 F pour la pièce en argent) suivie du millésime 1994 et le texte: << Quoi qu'il arrive, la flamme de la Résistance française ne doit pas s'éteindre et ne s'éteindra pas... >>.

Pièce << Koenig - Bir-Hakeim >>


L'avers de cette pièce représente le général Koenig avec, sur le champ, la mention << RF >> et en légende << Marie Pierre Koenig >>.
Sur le revers est gravée une scène de la bataille de Bir-Hakeim avec, en légende, l'inscription << 27 mai - 11 juin 1942 Bir-Hakeim >>.
Le revers comporte également la valeur faciale (500 F pour la pièce en or,
100 F pour la pièce en argent) et le millésime 1994.

Pièce << Juin - Monte Cassino >>


L'avers de cette pièce représente le général Juin avec, en arrière-plan, les côtes italiennes et siciliennes, les cinq étoiles de son grade et gravé en légende << Alphonse Juin >>. Sont inscrits à leur emplacement géographique les noms de quatre villes: << Roma, Cassino, Napoli, Salerno >>.
Le revers montre, en arrière-plan, le monastère de Monte Cassino, avec au premier plan un mulet lourdement chargé et un goumier agenouillé.
Y sont inscrites la mention << République française >>, la valeur faciale (500 F pour la pièce en or, 100 F pour la pièce en argent) et le millésime 1994. En légende, on lit << Monte Cassino - Janvier-Mai 1944 >>.

Pièce << Churchill >>


L'avers de cette pièce représente le Premier ministre britannique Winston Churchill. Sont inscrits sur le champ, à droite du portrait, << RF >>, la valeur faciale (500 F pour la pièce en or, 100 F pour la pièce en argent), le millésime 1994 et en légende << Winston Churchill >>.
Au revers, sur fond de drapeau britannique, sont gravées les armes du Premier ministre, le lion. Un texte accompagne cette image:
<< I have nothing to offer but blood, toil, tears and sweat >>.
<< Je n'ai rien à offrir que du sang, de la peine, des larmes, de la sueur. >>

Pièce << Eisenhower >>


L'avers de cette pièce représente le portrait du général avec, sur le champ, la mention << RF >> et en légende << Dwight David Eisenhower >>.
Le revers comporte les drapeaux des nations alliées ayant combattu sous le commandement du général et l'insigne que les militaires arboraient sur le bras: une épée enflammée surmontée d'un arc-en-ciel.
Y sont inscrits le millésime 1994, la valeur faciale (500 F pour la pièce en or, 100 F pour la pièce en argent) et en légende << Commandant suprême des forces alliées en Europe. - 1943-1945 >>.

Pièce << Sainte-Mère-Eglise >>


L'avers de cette pièce représente l'église du premier village français au-dessus duquel les troupes aéroportées ont été parachutées à l'aube du 6 juin 1944, gravée sur la toile ouverte d'un parachute. Au-dessus de l'église figure l'inscription << Sainte-Mère-Eglise >>.
Sur le revers, une borne de la liberté marquée de la flamme, de l'inscription << Voie de la liberté 1944 >> et << Km 0 >>, se détache sur un fond figurant la presqu'île du Cotentin avec un point marquant la localisation du village de Sainte-Mère-Eglise et la côte normande. La mention << Voie de la liberté 1944 >>, la valeur faciale (500 F pour la pièce en or, 100 F pour la pièce en argent), le millésime 1944 et en légende << République française >> y sont gravés.

Pièce << De Lattre de Tassigny - Provence >>


L'avers représente le portrait du général et la mention en légende << République française De Lattre de Tassigny >>.
Au revers, sur un fond comportant le tracé de la côte provençale figurent deux drapeaux français et américain et l'emblème de l'armée Rhin et Danube.
Sont inscrites, en légende, les mentions << Provence-Rhône-Vosges-Alsace-Allemagne >> et << Dragoon >> nom de code de l'opération du débarquement en Provence.

Pièce << Leclerc-Strasbourg >>


L'avers représente le portrait du général portant le casque et se détachant sur la cathédrale de Strasbourg.
Sur le champ se trouve l'insigne de la deuxième division blindée au-dessus de l'inscription << 2e D.B. >> En légende sont gravés les mots suivants: << Philippe Leclerc de Hauteclocque >> et << République française >>.
Le revers porte le serment de Koufra << Jurez de ne déposer les armes que lorsque nos couleurs flotteront sur la cathédrale de Strasbourg >> << Serment de Koufra 2 mars 1941 >>, sur le champ une palmeraie et une bâtisse locale,
au-dessus le drapeau français arborant la croix de Lorraine.
Figurent également sur ce revers la valeur faciale (500 F pour la pièce en or, 100 F pour la pièce en argent) et le millésime 1994.

Pièce << Libération de Paris >>


L'avers de cette pièce représente le général de Gaulle suivi de personnalités descendant les Champs-Elysées avec, au fond, l'Arc de Triomphe au milieu duquel flotte le drapeau français.
En légende se trouve indiqué << Descente des Champs-Elysées. - 26 août 1944 >>.
Le revers fait apparaître la cathédrale Notre-Dame de Paris devant laquelle est stationné un char. Au premier plan trois résistants, arme au poing,
derrière une barricade.
Sur le revers figurent également la mention << RF >>, le millésime 1994, la valeur faciale (500 F pour la pièce en or, 100 F pour la pièce en argent) et en légende << Libération de Paris >>.

Pièce << de Gaulle - Adenauer >>


L'avers de cette pièce représente les deux hommes d'Etat: le président de la Ve République, Charles de Gaulle, et le chancelier de la République fédérale allemande Konrad Adenauer.
Y figurent également la mention << de Gaulle - Adenauer >>, le millésime 1994 et, en légende, << République française >>.
Au revers, sont gravées deux mains qui se serrent au milieu des douze étoiles de l'Europe, la mention << France Allemagne 1963 >> et la valeur faciale (500 F pour la pièce en or, 100 F pour la pièce en argent).

Art. 3. - Les émissions de chacune des pièces définies par le présent arrêté sont limitées à:
- pièces de 500 F en or de qualité Epreuve, à 2 000 exemplaires;
- pièces de 100 F en argent de qualité Epreuve, à 30 000 exemplaires.
Ces pièces ont cours légal.

Art. 4. - Le présent arrêté sera publié au Journal officiel de la République française.

A N N E X E



......................................................

Vous pouvez consulter le tableau dans le JO no 0133 du 10/06/94 Page 8392 a 8395
......................................................


Fait à Paris, le 3 juin 1994.

EDMOND ALPHANDERY