Arrêté du 13 mai 2004 relatif au titre professionnel de négociateur(trice) technico-commercial(e)




Arrêté du 13 mai 2004 relatif au titre professionnel de négociateur(trice) technico-commercial(e)

NOR: SOCF0410995A
Version consolidée au 16 septembre 2019


Le ministre de l'emploi, du travail et de la cohésion sociale,
Vu le décret n° 2002-615 du 26 avril 2002 relatif à la validation des acquis de l'expérience pour la délivrance d'une certification professionnelle ;
Vu le décret n° 2002-616 du 26 avril 2002 relatif au répertoire national des certifications professionnelles ;
Vu le décret n° 2002-1029 du 2 août 2002 relatif au titre professionnel délivré par le ministre chargé de l'emploi ;
Vu l'arrêté du 25 novembre 2002 relatif aux conditions de délivrance du titre professionnel du ministère chargé de l'emploi ;
Vu le référentiel d'emploi, d'activités, compétences du titre professionnel de technicien(ne) supérieur(e) commercial(e) ;
Vu le référentiel de certification du titre professionnel de technicien(ne) supérieur(e) commercial(e) ;
Vu l'avis de la commission professionnelle consultative transport, commerce et services du 16 octobre 2003,
Arrête :

Le titre professionnel de négociateur(trice) technico-commercial(e) est enregistré au répertoire national des certifications professionnelles pour une durée de cinq ans à compter du 10 juin 2014, au niveau III et dans le domaine d'activité 312 t (code NSF).
Le référentiel emploi, activités, compétences et le référentiel de certification sont disponibles sur le site www.emploi.gouv.fr.

Le titre professionnel de négociateur (trice) technico-commercial (e) est composé des deux unités constitutives suivantes :

1. Prospecter, présenter et négocier une solution technique.

2. Gérer et optimiser l'activité commerciale sur un secteur géographique déterminé.

Elles peuvent être sanctionnées par des certificats de compétences professionnelles (CCP) dans les conditions prévues par l'arrêté du 9 mars 2006 susvisé.

Les titulaires des certificats de compétences professionnelles obtenus antérieurement à la date d'entrée en vigueur du présent arrêté modificatif sont réputés avoir obtenu les nouveaux certificats de compétences professionnelles selon le tableau figurant ci-dessous :

NÉGOCIATEUR (TRICE)

technico-commercial (e)

(arrêté du 13 mai 2004)
NÉGOCIATEUR (TRICE)

technico-commercial (e)

(présent arrêté)

Présenter une solution technique et négocier la proposition

Prospecter, présenter et négocier une solution technique

Elaborer une stratégie de gestion de secteur et mettre en œuvre les actions commerciales

Gérer et optimiser l'activité commerciale sur un secteur géographique déterminé

Sous réserve de la production du livret de certification délivré par le représentant territorial compétent du ministère chargé de l'emploi, les certificats de compétences professionnelles du titre professionnel de négociateur (trice) technico-commercial (e) sont réputés acquis selon le tableau d'équivalences suivant :


TITRE PROFESSIONNEL

de négociateur (trice) technico-commercial (e)

(niveau III)

CERTIFICATION

relative aux compétences acquises dans l'exercice

d'un mandat de représentant du personnel ou d'un mandat syndical

(Ministère chargé de l'emploi)

CCP " Prospecter, présenter et négocier une solution technique "

CCP " Prospection et négociation commerciale sur un domaine thématique "

CCP " Gérer et optimiser l'activité commerciale sur un secteur géographique déterminé "

Sans équivalence



L'annexe au présent arrêté comporte les informations requises pour l'inscription du titre professionnel au répertoire national des certifications professionnelles.


La déléguée générale à l'emploi et à la formation professionnelle est chargée de l'exécution du présent arrêté, qui sera publié ainsi que son annexe au Journal officiel de la République française.

INFORMATIONS REQUISES POUR L'INSCRIPTION AU RÉPERTOIRE

NATIONAL DES CERTIFICATIONS PROFESSIONNELLES

Intitulé : négociateur (trice) technico-commercial (e).

Niveau : III.

Code NSF : 312 t.

Résumé du référentiel d'emploi

Dans le but de développer et de fidéliser son portefeuille clients, le (la) négociateur (trice) technico-commercial (e) a pour mission la prospection et le développement du chiffre d'affaires d'un territoire géographique.

Le (la) négociateur (trice) technico-commercial (e) cible les prospects potentiels, organise son emploi du temps en vue d'obtenir des rendez-vous et effectue des visites de prospection. Il (elle) optimise la fiabilité du fichier commercial de l'entreprise, participe à l'élaboration du mix marketing de l'offre commerciale, réalise une étude de marché et en exploite les données recueillies. Il (elle) contribue à l'amélioration des documents techniques et commerciaux nécessaires à la vente, élabore et négocie une offre commerciale avec le prospect ou le client en prenant en compte les intérêts de son entreprise et du prospect.

Le (la) négociateur (trice) technico-commercial (e) évalue régulièrement son activité, en particulier l'avancement de ses négociations, le contrôle de la rentabilité et de la marge de chaque affaire en cours, le suivi des litiges et des contentieux et les délais et retards de règlement. Conformément à la politique commerciale définie par son entreprise, il (elle) établit une stratégie de développement et de gestion d'un secteur et gère et optimise le portefeuille clients. Il (elle) respecte les normes de qualité en vigueur, telle la norme ISO 14001. Il (elle) adopte un comportement personnel intégrant la dimension écologique en particulier dans la conduite automobile.

L'emploi requiert une aisance commerciale et la maîtrise technique des produits à proposer. Le (la) négociateur (trice) technico-commercial (e) travaille en collaboration étroite avec les différents services internes de l'entreprise et avec les partenaires externes tels que les fournisseurs, les sous-traitants et les clients.

Il (elle) exerce son activité en autonomie, dans le respect de la politique commerciale de l'entreprise et sous la responsabilité de la direction commerciale ou du dirigeant de l'entreprise. Il (elle) rend régulièrement compte de son activité, le plus souvent sous la forme d'un rapport écrit, journalier ou hebdomadaire. Il (elle) utilise couramment les outils mobiles de communication, internet et les logiciels de gestion et de communication.

Le (la) négociateur (trice) technico-commercial (e) a une obligation de résultats qui se traduit par une démarche constante de développement du chiffre d'affaires. La rémunération se compose généralement d'un fixe, complété par des primes ou des commissions.

L'emploi de négociateur (trice) technico-commercial (e) peut s'exercer sous différents statuts : il (elle) peut être salarié (e) de droit commun, voyageur représentant placier (VRP) exclusif ou multicartes, ou agent commercial.

Les conditions d'exercice varient selon la taille et la structure organisationnelle de l'entreprise. Le (la) négociateur (trice) technico-commercial (e) peut être généraliste et cumuler diverses fonctions liées à l'action commerciale. Il (elle) peut également être spécialiste et gérer une typologie ciblée de clientèle ou commercialiser une seule ligne de produits.

L'emploi nécessite des déplacements fréquents, aussi bien locaux que nationaux, d'une durée de quelques heures à plusieurs semaines. Il (elle) s'adapte aux contraintes et horaires des entreprises qu'il visite. Le (la) négociateur (trice) technico-commercial (e) peut être amené (e) à effectuer des missions de durée variable à l'étranger.

Capacités attestées et descriptif des composantes de la certification

1. Prospecter, présenter et négocier une solution technique

Prospecter un secteur géographique défini.

Détecter un besoin, le définir et concevoir une solution technique.

Négocier une proposition commerciale et conclure la vente.

Mettre en œuvre des actions de fidélisation et de développement de la clientèle.

2. Gérer et optimiser l'activité commerciale sur un secteur géographique déterminé

Etudier l'état du marché pour adapter l'offre commerciale.

Organiser un plan d'action commerciale en cohérence avec les besoins du marché.

Faire le bilan de son activité commerciale et rendre compte à sa hiérarchie.

Compétences transversales de l'emploi

Mobiliser un comportement orienté client et une posture de service.

Utiliser les technologies de l'information, les outils informatiques et/ ou bureautiques.

Secteurs d'activités ou types d'emploi accessibles par le détenteur du titre

L'emploi s'exerce dans tous les secteurs d'activités économiques.

Les recrutements sont réalisés par les entreprises commercialisant aussi bien des produits que des services et par les sociétés de toutes tailles, de la très petite entreprise (TPE) à l'entreprise multinationale.

Les types d'emplois accessibles sont les suivants :

-technico-commercial (e) ;

-chargé (e) d'affaires.

Code ROME :

53311-Cadre technico-commercial.

Réglementation de l'activité :

Néant.

Autorité responsable de la certification :

Ministère chargé de l'emploi.

Bases légales et réglementaires :

Code de l'éducation, les articles L. 335-5, L. 335-6 et R. 338-1 et suivants ;

Arrêté du 9 mars 2006 relatif aux conditions de délivrance du titre professionnel du ministère chargé de l'emploi ;

Arrêté du 8 décembre 2008 relatif au règlement général des sessions de validation conduisant au titre professionnel du ministère chargé de l'emploi.

La réglementation applicable à ce titre professionnel est mise en œuvre à compter du 10 juin 2014.



Fait à Paris, le 13 mai 2004.


Pour le ministre et par délégation :

La déléguée générale à l'emploi

et à la formation professionnelle,

C. Barbaroux