Arrêté du 8 juillet 2003 portant création et fixant les conditions de délivrance du brevet des métiers d'art technicien en facture instrumentale




Arrêté du 8 juillet 2003 portant création et fixant les conditions de délivrance du brevet des métiers d'art technicien en facture instrumentale

NOR: MENE0301419A
Version consolidée au 17 février 2019

Le ministre de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche,

Vu le décret n° 92-692 du 20 juillet 1992 portant création et fixant les conditions de délivrance du brevet des métiers d'art ;

Vu l'arrêté du 20 mai 1999 relatif aux programmes de français et d'histoire-géographie des brevets des métiers d'art et définissant les épreuves d'examen ;

Vu l'avis de la commission professionnelle consultative des arts appliqués du 13 mars 2003 ;

Vu l'avis du Conseil supérieur de l'éducation du 5 juin 2003,

Il est créé un brevet des métiers d'art technicien en facture instrumentale à quatre options : accordéon, guitare, instruments à vent, piano, dont la définition et les conditions de délivrance sont fixées conformément aux dispositions du présent arrêté.

Ce diplôme est classé au niveau IV de la nomenclature des niveaux de formation.

Le référentiel de certification du brevet des métiers d'art technicien en facture instrumentale est défini en annexe I du présent arrêté.

L'accès en première année du cycle d'études conduisant au brevet des métiers d'art technicien en facture instrumentale est ouvert en priorité aux titulaires de l'un des diplômes suivants :

- certificat d'aptitude professionnelle assistant technique en instruments de musique ;

- certificat d'aptitude professionnelle accordeur de piano ;

- certificat d'aptitude professionnelle facteur d'orgues ;

- certificat d'aptitude professionnelle tuyautier en orgues ;

- certificat d'aptitude professionnelle lutherie.

Peuvent également être admis les titulaires d'un des diplômes suivants :

- certificat d'aptitude professionnelle constructeur d'ensembles chaudronnés pour l'option instruments à vent ;

- brevet d'études professionnelles métiers de la production mécanique informatisée pour les options accordéon et instruments à vent ;

- baccalauréat professionnel artisanat et métiers d'art option ébéniste pour les options guitare et piano ;

- brevet des métiers d'art ébéniste pour les options guitare et piano.

La durée de la formation en milieu professionnel est de seize semaines. Ses objectifs et modalités sont définis à l'annexe II du présent arrêté.

Les horaires et l'organisation des enseignements sont définis en annexe III du présent arrêté.

Sont admis à se présenter à l'examen conduisant à la délivrance du brevet des métiers d'art technicien en facture instrumentale :

- les candidats visés à l'article 3 ci-dessus qui ont suivi la formation préparant au brevet des métiers d'art technicien en facture instrumentale ;

- les candidats qui ont occupé pendant cinq ans au moins à la date du début des épreuves un emploi dans un domaine professionnel correspondant aux finalités du brevet des métiers d'art technicien en facture instrumentale et possédant un diplôme de niveau V du champ d'activités professionnelles de la facture instrumentale.

A une session donnée, les candidats ne peuvent s'inscrire qu'au titre d'une option. Ils précisent l'option choisie lors de leur inscription à l'examen.

Le règlement d'examen est fixé à l'annexe IV du présent arrêté.

La définition des épreuves ponctuelles et des situations d'évaluation en cours de formation est fixée à l'annexe V du présent arrêté.

Les candidats préparant le brevet des métiers d'art technicien en facture instrumentale soit par la voie scolaire dans un établissement public ou privé sous contrat, soit par la voie de l'apprentissage dans un centre de formation d'apprentis ou une section d'apprentissage habilités par le recteur, soit par la voie de la formation professionnelle continue dans un établissement public passent l'examen en cinq épreuves sous forme ponctuelle et trois épreuves évaluées par contrôle en cours de formation.

Les candidats préparant le brevet des métiers d'art technicien en facture instrumentale soit par la voie scolaire dans un établissement privé, soit par la voie de l'apprentissage dans un centre de formation d'apprentis ou une section d'apprentissage non habilités, soit par la voie de la formation professionnelle continue dans un établissement privé, les candidats ayant suivi la préparation par la voie de l'enseignement à distance ainsi que ceux qui se présentent au titre de l'expérience professionnelle passent l'examen en huit épreuves ponctuelles.

Les candidats qui ne peuvent subir l'épreuve d'éducation physique et sportive pour une raison de santé en sont dispensés à condition de produire un certificat délivré par un médecin concourant à l'exercice des tâches médico-scolaires.

Les candidats reconnus handicapés physiques et déclarés aptes à subir l'épreuve d'éducation physique et sportive conformément aux dispositions de la réglementation en vigueur peuvent demander à participer à cette épreuve aménagée, selon des modalités précisées par arrêté du ministre chargé de l'éducation.

Les candidats ayant suivi la préparation au brevet des métiers d'art technicien en facture instrumentale par la voie de la formation professionnelle continue ainsi que les candidats se présentant à l'examen au titre de leur activité professionnelle peuvent être dispensés, sur leur demande, de l'épreuve d'éducation physique et sportive.

Le brevet des métiers d'art technicien en facture instrumentale est délivré aux candidats ayant obtenu une moyenne égale ou supérieure à 10 sur 20, d'une part, au domaine A 1, d'autre part, à l'ensemble des épreuves constitutives du diplôme.

Les candidats ajournés à l'examen conservent, sur leur demande, les notes égales ou supérieures à 10 sur 20 obtenues aux domaines, dans la limite de cinq ans à compter de leur date d'obtention.

Les candidats titulaires de l'une des options du brevet des métiers d'art technicien en facture instrumentale définie par le présent arrêté peuvent se présenter à une autre option à une session ultérieure sans avoir à justifier de conditions particulières.

Ces candidats ne passent que le domaine A 1 de l'option postulée.

Les candidats ajournés à l'une des options du brevet des métiers d'art technicien en facture instrumentale définie par le présent arrêté peuvent se présenter à une autre option à une session ultérieure sans avoir à justifier de conditions particulières.

Ces candidats peuvent reporter les notes égales ou supérieures à 10 sur 20 obtenues aux domaines communs aux quatre options. Ils présentent, d'une part, les domaines communs auxquels ils n'ont pas obtenu de note égale ou supérieure à 10 sur 20 et, d'autre part, le domaine spécifique de l'option postulée.

La première session d'examen du brevet des métiers d'art technicien en facture instrumentale organisée conformément aux dispositions du présent arrêté aura lieu en 2005.

L'arrêté du 20 août 1992 portant création et fixant les conditions de délivrance du brevet des métiers d'art facture instrumentale est abrogé à l'issue de la dernière session qui aura lieu en 2004.

Le directeur de l'enseignement scolaire et les recteurs sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l'exécution du présent arrêté, qui sera publié au Journal officiel de la République française.

  • Annexes
    Article Préambule

    Préambule

    Les métiers de la facture instrumentale évoluent parallèlement aux changements socioculturels et économiques de notre société.

    S'appuyant sur une longue tradition, ces métiers sont confrontés à une évolution technologique importante, à travers l'apparition de nouveaux matériaux et procédés.

    D'autre part, la culture artistique, les connaissances et les savoir-faire appliqués aux métiers de la facture instrumentale, s'affirment comme les bases essentielles et indispensables à toute pratique.

    Ces constats, ainsi que les attentes de la profession, impliquent la création d'un brevet des métiers d'art technicien en facture instrumentale faisant suite au C.A.P. assistant technique en instruments de musique.

    Ce B.M.A à quatre options : accordéon, guitare, instruments à vent, piano, comportera :

    - un développement des compétences au niveau de la spécialisation dans chaque option: fabrication, maintenance, réparation.

    - un approfondissement des connaissances: culture générale et musicale, gestion, acoustique, organologie, pratique musicale.

    - un élargissement des connaissances notamment à travers l'approche d'une autre famille d'instruments.

    • Contexte professionnel

    1. Emplois concernés:

    - technicien qualifié.

    2. Types d'entreprises :

    - petites et moyennes entreprises artisanales ou commerciales, conservatoires, laboratoire de musée, manufactures.

    3. Secteurs d'activités concernés :

    - magasins de musique, ateliers de maintenance et de réparation, atelier de fabrication.

    4. Place dans l'organisation de l'entreprise :

    Le titulaire du B.M.A. est appelé à exercer des fonctions de réalisation et contrôle à son initiative, et à terme des fonctions d'encadrement et de gestion.

    Il doit faire preuve:

    - de maîtrise technique dans les opérations complexes,

    - d'autonomie dans les tâches considérées,

    et à terme:

    - de polyvalence au sein d'une structure de fabrication,

    - de la capacité à encadrer une équipe de production,

    - de la capacité à gérer voire à créer une structure de type artisanal,

    - d'une culture professionnelle générale et musicale approfondie.

    5. Définition des emplois:

    - travail à l'atelier, à l'établi, aux machines-outils.

    - travail en magasin (maintenance et relation clientèle).

    - travail en clientèle.

    • Description de l'activité du titulaire du brevet des métiers d'art

    A partir d'une demande écrite ou orale (employeurs, client, fournisseur...), le titulaire du BMA devra être capable d'assurer les tâches suivantes:

    1) Analyser la demande de la clientèle et y apporter la réponse adéquate.

    2) Préparer, mettre au point, vérifier l'instrument en vue de sa mise à disposition ou de sa livraison.

    3) Assurer les opérations de maintenance nécessaires au bon fonctionnement de l'instrument.

    4) Établir un diagnostic sur l'état de l'instrument.

    5) Établir et justifier un devis.

    6) Réaliser les opérations de réparation.

    7) Changer ou fabriquer une partie d'instrument.

    8) Assurer une étape de production d'un instrument de musique au sein d'un atelier de fabrication.

    9) Accorder un instrument, option accordéon, option piano ( sauf piano de concert).

    10) Assumer la responsabilité des opérations effectuées par lui-même ou par un collaborateur.

    Annexe I

    Référentiel des activités professionnelles

    FONCTIONS

    TÂCHES PRINCIPALES

    I
    INFORMATION

    - Se tenir au courant des évolutions techniques et des nouveautés concernant la famille d'instruments prise en option.

    - Analyser une demande.

    - Analyser les besoins.

    - Rechercher les éléments d'information nécessaires.

    - Traiter et gérer des informations.

    II
    ORGANISATION

    - Exploiter un diagnostic.

    - Élaborer un devis.

    - Gérer et contrôler les approvisionnements.

    - Organiser son travail et éventuellement celui de ses collaborateurs.

    - Assurer la planification.

    - Garantir l'application et le respect des règles d'hygiène et de sécurité.

    III
    RÉALISATION

    Option: Accordéon

    - Assurer toutes opérations de maintenance, de réglage, de réparation, voire de modification à la demande de la clientèle.

    - Remettre en état ou fabriquer ou changer toutes pièces ou parties inutilisables d'instrument (hors instrument historique).

    - Maîtriser une des techniques de fabrication (collage, soudage, opérations de fabrication mécanique simple, travail du bois).

    - Effectuer le contrôle technique et acoustique de l'instrument.

    - Effectuer les mesures permettant d'identifier les dysfonctionnements du système M.I.D.I.

    Option: Guitare

    - Assurer toutes opérations de maintenance, de réglage, de réparation, voire de modification à la demande de la clientèle.

    - Changer, fabriquer, remettre en état toutes pièces ou parties inutilisables d'instrument ( hors instrument historique).

    - Maîtriser les techniques de la fabrication d'une guitare acoustique ou électrique (travail du bois, collage, câblage, pré-amplification, finition).

    - Procéder à une vérification technique et acoustique systématique de l'instrument et effectuer le cas échéant un diagnostic.

    - Effectuer les mesures permettant d'identifier les dysfonctionnements du système M.I.D.I.

    Option: Instruments à vent

    - Assurer toutes opérations de maintenance, de réglage, de réparation, voire de modification à la demande de la clientèle sur les instruments suivants : bois (dont anches doubles et flûtes de concert) et cuivre (dont cors d'harmonie et trombones).

    - Remettre en état ou fabriquer ou changer toutes pièces ou parties d'instrument (hors instrument historique)

    - Fabriquer des pièces simples nécessaires à la réparation (forger une clef, ajuster une pièce, réaliser une potence, fabriquer un coude à piston, refaire une cheminée de clarinette).

    - Maîtriser une des techniques de fabrication (chaudronnerie, tournage, soudure, montage, traitement de surface, finissage).

    - Effectuer le contrôle technique et acoustique de l'instrument en tenant compte des demandes de la clientèle.

    Option: Piano

    - Assurer toutes opérations de maintenance, de réglage, de réparation, d'accord sur piano droit et piano à queue, voire de modification à la demande de la clientèle.

    - Remettre en état ou fabriquer ou changer toutes pièces ou parties inutilisables d'instrument (hors instrument historique).

    - Maîtriser une des techniques de fabrication ( positionnement mécanique, clavier, collage, réglage, pinçage...)

    - Procéder à une vérification technique et acoustique systématique de l'instrument et effectuer le cas échéant un diagnostic.

    - Effectuer les mesures permettant d'identifier les dysfonctionnements du système M.I.D.I.

    IV
    COMMUNICATION

    - Transmettre des informations.

    - Accueillir la clientèle et la conseiller.

    - Valoriser le produit, l'entreprise ; argumenter, justifier un prix ou un devis

    - Renseigner le fabricant sur les évolutions souhaitables du produit.

    - Rendre compte avec discernement à son responsable.

    Tableau de détail des activités

    Pour les 4 options

    FONCTION :

    I - INFORMATION

    TÂCHES :

    • Tâche 1 - Se tenir au courant des évolutions techniques et des nouveautés concernant la famille d'instruments prise en option.

    • Tâche 2 - Analyser une demande.

    • Tâche 3 - Analyser des besoins.

    • Tâche 4 - Rechercher les éléments d'information nécessaires.

    • Tâche 5 - Traiter et gérer des informations.

    CONDITIONS D'EXERCICE :

    Moyens et ressources :

    - Sur le lieu d'exercice de l'activité :

    Règles d'hygiène et de sécurité, l'instrument, devis et/ou ordres de travail, directives et cahier des charges, collègues, revues et documentation technique, moyens multimédia...

    - En dehors du lieu d'exercice :

    Foires, salons, expositions, colloques, musées de la musique, centres de documentation, organismes professionnels, collègues, clientèle, lieux de fabrication, autres lieux d'exercice du travail, lieux de concert, lieux de formation continue...

    Autonomie, responsabilité :

    - Autonome dans le choix des sources d'information.

    - Responsable du traitement et de la diffusion des informations.

    Résultats attendus :

    - Les sources d'information sont choisies à bon escient.

    - L'information est exploitable.

    - Les évolutions techniques et les nouveautés sont intégrées.

    - Les actions à mener sont clairement identifiées.

    Pour les 4 options

    FONCTION :

    II- ORGANISATION

    TÂCHES :

    • Tâche 1 - Exploiter un diagnostic.

    • Tâche 2 - Élaborer un devis.

    • Tâche 3 - Gérer et contrôler les approvisionnements.

    • Tâche 4 - Organiser son travail et éventuellement celui de ses collaborateurs.

    • Tâche 5 - Assurer la planification.

    • Tâche 6 - Garantir l'application et le respect des règles d'hygiène et de sécurité.

    CONDITIONS D'EXERCICE :

    Moyens et ressources :

    Connaissance :

    - de l'instrument ( technique, acoustique, organologie ).

    - des durées d'intervention, des tarifs horaires, du coût des pièces détachées et des approvisionnements...

    - des coûts de revient de pièces et main d'oeuvre et des prix clientèle.

    - des flux de pièces (achats et stocks).

    Catalogues (pièces détachées et accessoires) des fournisseurs et des sous-traitants.

    Outil informatique.

    Règles d'hygiène et de sécurité.

    Planning.

    Autonomie, responsabilité :

    - Autonome et responsable dans l'exercice de sa tâche en tenant compte des contraintes techniques, financières et humaines.

    Résultats attendus :

    - L'exercice de l'autonomie et de la responsabilité confiées concourt à la réalisation des objectifs de l'entreprise en terme de qualité technique, de rentabilité et d'image.

    .

    FONCTION :

    III - RÉALISATION

    TÂCHES :

    Option : ACCORDÉON

    • Tâche 1 - Assurer toutes opérations de maintenance, de réglage, de réparation, voire de modification à la demande de la clientèle.

    • Tâche 2 - Remettre en état ou fabriquer ou changer toute pièce ou partie inutilisable d'instrument (hors instrument historique).

    • Tâche 3 - Maîtriser une des techniques de fabrication (collage, soudage, opérations de fabrication mécanique simple, travail du bois).

    • Tâche 4 - Effectuer le contrôle technique et acoustique de l'instrument.

    • Tâche 5 - Effectuer les mesures permettant d'identifier les dysfonctionnements du système M.I.D.I.

    Option : GUITARE

    • Tâche 1 - Assurer toutes opérations de maintenance, de réglage, de réparation, voire de modification à la demande de la clientèle.

    • Tâche 2 - Changer, fabriquer, remettre en état toute pièce ou partie inutilisable d'instrument (hors instrument historique).

    • Tâche 3 - Maîtriser les techniques de la fabrication d'une guitare acoustique ou électrique (travail du bois, câblage, pré-amplification, finition).

    • Tâche 4 - Procéder à une vérification technique et acoustique systématique de l'instrument et effectuer le cas échéant un diagnostic.

    • Tâche 5 - Effectuer les mesures permettant d'identifier les dysfonctionnements du système M.I.D.I.

    Option : INSTRUMENTS à VENT

    • Tâche 1 - Assurer toutes opérations de maintenance, de réglage, de réparation, voire de modification à la demande de la clientèle sur les instruments suivants : bois (dont anches doubles et flûtes de concert) et cuivre (dont cors d'harmonie et trombones).

    • Tâche 2 - Remettre en état ou fabriquer ou changer toute pièce ou partie d'instrument (hors instrument historique).

    • Tâche 3 - Fabriquer des pièces simples nécessaires à la réparation (forger une clef, ajuster une pièce, réaliser une potence, fabriquer un coude à piston, refaire une cheminée de clarinette).

    • Tâche 4 - Maîtriser une des techniques de fabrication (chaudronnerie, tournage, soudure, montage, traitement de surface, finissage).

    • Tâche 5 - Effectuer le contrôle technique et acoustique de l'instrument en tenant compte des demandes de la clientèle.

    Option : PIANO

    • Tâche 1 - Assurer toutes opérations de maintenance, de réglage, de réparation, d'accords sur piano droit et piano à queue, voire de modification à la demande de la clientèle.

    • Tâche 2 - Remettre en état ou fabriquer ou changer toute pièce ou partie inutilisable d'instrument (hors instrument historique).

    • Tâche 3 - Maîtriser une des techniques de fabrication (positionnement mécanique, clavier, collage, réglage, pinçage...).

    • Tâche 4 - Procéder à une vérification technique et acoustique systématique de l'instrument et effectuer le cas échéant un diagnostic.

    • Tâche 5 - Effectuer les mesures permettant d'identifier les dysfonctionnements du système M.I.D.I.

    CONDITIONS D'EXERCICE :

    Moyens et ressources :

    Option : ACCORDÉON

    • Maîtrise des techniques de réglage, de réparation et d'accords.

    • Utilisation des outils et de l'outillage portatif ou fixe en maîtrisant l'ensemble des règles d'hygiène et de sécurité.

    • Outillage, pièces, accessoires et matériaux spécifiques (feutres, cuir...).

    • Documentation technique.

    Option : GUITARE

    • Maîtrise des techniques de réglage, de réparation et de fabrication.

    • Utilisation des outils et de l'outillage portatif ou fixe en maîtrisant l'ensemble des règles d'hygiène et de sécurité.

    • Outillage, pièces, accessoires et matériaux spécifiques ( bois, vernis...), moules et gabarits de fabrication.

    • Documentation technique.

    Option : INSTRUMENTS à VENT

    • Maîtrise des réglages et techniques de réparation.

    • Connaissance des process et procédés de fabrication.

    • Maîtrise de l'utilisation du petit outillage et des machines conventionnelles ( tour à bois, tour à métaux) dans le strict respect des règles d'hygiène et de sécurité.

    • Outillage, pièces et accessoires.

    • Documentation technique.

    Option : PIANO

    • Maîtrise des techniques de réglage, de réparation et d'accord sur pianos droits et pianos à queue, y compris en clientèle.

    • Utilisation des outils et de l'outillage portatif ou fixe en maîtrisant l'ensemble des règles d'hygiène et de sécurité.

    • Outillage, pièces, accessoires et matériaux spécifiques ( feutres, cuir...).

    • Documentation technique.

    Autonomie, responsabilité :

    - Autonome dans la réalisation des tâches

    - Responsable du résultat obtenu.

    Résultats attendus :

    - Satisfaction de la clientèle, en tenant compte des contraintes spécifiques de l'entreprise.

    Pour les 4 options

    FONCTION :

    IV - COMMUNICATION

    TÂCHES :

    • Tâche 1 - Traiter, gérer, transmettre des informations.

    • Tâche 2 - Accueillir, conseiller la clientèle.

    • Tâche 3 - Valoriser le produit, l'entreprise ; argumenter, justifier un prix ou un devis.

    • Tâche 4 - Renseigner le fabricant sur les évolutions souhaitables du produit.

    • Tâche 5 - Rendre compte avec discernement à son responsable.

    CONDITIONS D'EXERCICE :

    Moyens et ressources :

    - Moyens de communication et de promotion.

    - Tarifs, devis, délais et conditions de financement.

    - Supports techniques, catalogues des fabricants.

    Autonomie, responsabilité :

    Dans le cadre fixé par l'entreprise

    - Autonome dans la gestion de l'information.

    - Responsable des informations données et des engagements pris.

    Résultats attendus :

    - Les informations sont pertinentes et optimisées, au service de l'entreprise.

    - Les engagements pris sont tenus.

    Référentiel de certification

    Mise en relation du référentiel des activités professionnelles et du référentiel de certification

    RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS
    professionnelles

    RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION DU DOMAINE PROFESSIONNEL

    Champ d'intervention :

    Maintenance, réglage, réparation et certaines opérations de fabrication des instruments de musique (accordéon, guitare, instruments à vent et piano).

    Gestion de l'activité.

    Compétence globale :

    Le titulaire du BMA technicien en facture instrumentale (accordéon, guitare, instrument à vent, piano) doit être capable d'assurer les modifications éventuelles sur l'instrument à la demande de la clientèle, les opérations de maintenance, de réglage, de réparation, ainsi que certaines opérations de fabrication. Il doit également être capable de gérer les relations avec les clients et les fournisseurs de l'entreprise.

    FONCTIONS

    CAPACITÉS

    COMPÉTENCES TERMINALES

    I.
    Information

    C1
    S'informer

    C1.01- Traiter les informations.

    II.
    Organisation

    C2
    Organiser

    C2.01- Participer à l'élaboration d'un devis.

    C2.02- Planifier les activités.

    III.
    Réalisation

    C3
    Mettre en œuvre, Réaliser

    C3.01- Assurer les opérations de maintenance et de réparation et les modifications éventuelles sur l'instrument.

    C3.02- Assurer une ou des opérations de fabrication.

    C3.03- Assurer les opérations de contrôle.

    C3.04- Utiliser l'outil informatique.

    IV.
    Communication

    C4
    Communiquer

    C4.01- Conseiller techniquement la clientèle.

    C4.02- Argumenter pour valoriser un produit, une prestation et l'entreprise.

    Pour les 4 options

    C1

    S'INFORMER

    01

    Traiter les informations

    Être capable de

    Conditions de réalisation

    Indicateurs d'évaluation

    - Rechercher des informations.

    - Sélectionner des informations.

    - Analyser des informations.

    - Exploiter des informations.

    - Informations orales.

    - Réglementations spécifiques.

    - Revues et documents techniques, culturels, organologiques...

    - Documentation administrative.

    - Moyens multimédia.

    - Manifestations culturelles et professionnelles.

    - Musées, entreprises.

    - La demande de la clientèle.

    - L'instrument.

    - Plans, notices.

    - Tarifs, barèmes.

    - Les informations sélectionnées et analysées sont clairement consignées et exploitées avec pertinence.

    .

    C2

    ORGANISER

    01

    Participer à l'élaboration d'un devis

    Être capable de

    Conditions de réalisation

    Indicateurs d'évaluation

    - Exploiter un diagnostic.

    - Identifier les tâches et sélectionner les fournitures nécessaires.

    - Évaluer les temps de travail.

    - Chiffrer le devis.

    - L'instrument.

    - Catalogues fournisseurs ( y compris étrangers).

    - Grille estimative du temps de travail.

    - Barèmes, coûts de revient de pièces et main d'œuvre, les prix clientèle, tarifs horaires.

    - Le devis est calculé au juste prix pour le client en tenant compte des contraintes de l'entreprise.

    02

    Planifier les activités

    Être capable de

    Conditions de réalisation

    Indicateurs d'évaluation

    - Assurer les approvisionnements

    - Les stocks, les délais des fournisseurs, les devis, les bons de commande, les bordereaux de livraison.

    - Les marchandises sont livrées dans les délais, conformément à la commande.

    - Organiser la maintenance

    - L'outillage, les machines, les règles d'hygiène et de sécurité.

    - L'outillage et les machines sont en état.

    - Exploiter:

    - les ressources humaines de l'entreprise

    - les moyens des sous-traitance

    - Le personnel

    - Les partenaires

    - L'organisation du travail est cohérente.

    - Gérer le plan de charge de l'atelier

    - Fiches de travail

    - Planning des activités

    - Outils informatiques de suivi.

    Option: accordéon

    C3

    METTRE EN ŒUVRE, RÉALISER

    01

    Assurer les opérations de maintenance et de réparation et les modifications éventuelles sur l'instrument.

    Être capable de

    Conditions de réalisation

    Indicateurs d'évaluation

    - Choisir les moyens techniques et méthodologiques adaptés pour la mise en œuvre.

    - Effectuer les opérations de réglage, de réparation et de transformation

    au niveau mécanique.

    Les claviers :

    - régler la tension,

    - changer un ou plusieurs éléments,

    - retamponner les soupapes.

    La registration :

    - régler

    - modifier au niveau de la carrosserie:

    - effectuer des travaux d'ébénisterie

    - retoucher les états de surface (vernis, celluloïd...)

    au niveau de l'accord :

    - réaccorder complètement avec le changement des peaux.

    Au niveau du système M.I.D.I.:

    Détecter le niveau de la panne :

    - connectique,

    - éproms

    - carte-mère.

    Réaliser les interventions correspondantes.

    - Outillage spécifique.

    - Fiches de travail.

    - Fiches techniques

    - Approvisionnements

    - L'instrument fonctionne dans le respect de ses caractéristiques et des exigences de la clientèle.

    02

    Assurer une ou des opérations de fabrication

    Être capable de

    Conditions de réalisation

    Indicateurs d'évaluation

    - Fabriquer toute pièce mécanique pour le clavier ou la registration.

    - Outillage mécanique de base.

    - Matériaux spécifiques.

    - Les pièces fabriquées et la finition répondent au cahier des charges.

    03

    Assurer les opérations de contrôle

    Être capable de

    Conditions de réalisation

    Indicateurs d'évaluation

    - Vérifier par des essais approfondis ( acoustiques et éventuellement M.I.D.I.) que la réparation est conforme aux attentes.

    - Connaissances en solfège et en organologie

    - Documents techniques

    - La réparation est conforme aux attentes.

    Option: guitare

    C3

    METTRE EN ŒUVRE, RÉALISER

    01

    Assurer les opérations de maintenance et de réparation et les modifications éventuelles sur l'instrument.

    Être capable de

    Conditions de réalisation

    Indicateurs d'évaluation

    - Assurer les opérations de réparation sur:

    - la table d'harmonie, fond et éclisses ( fracture, flipot, filetterie, pièce d'éclisses,...)

    - le manche (enture, changement de touche, de tige de réglage, modification de l'angle de renversement).

    - Assurer les retouches de vernis.

    - Assurer les opérations de modification propres au câblage électronique, aux accessoires d'une guitare électrique et à l'amplification d'une guitare acoustique.

    - Réaliser des opérations de maintenance sur le système M.I.D.I..

    - Accessoires

    - Matériaux

    - Matériels et outillage spécifique

    - Fiches de travail

    - L'instrument fonctionne dans le respect de ses caractéristiques et des exigences de la clientèle.

    - L'intégrité externe et interne de l'instrument est préservée.

    02

    Assurer une (ou des) opérations de fabrication

    Être capable de

    Conditions de réalisation

    Indicateurs d'évaluation

    A partir des techniques du travail du bois

    - Assurer les opérations de fabrication :

    - des moules et gabarits

    - des tables d'harmonie, des fonds et des éclisses des guitares classique, folk et jazz.

    - des corps de guitare électrique

    - des manches (assemblage queue d'aronde, tenons, montage à la française, à l'espagnole, manches vissés, collés, conducteurs).

    - Assembler l'instrument suivant l'enchaînement logique des opérations.

    - Assurer les opérations de vernissage au tampon, au pistolet.

    - Matériaux

    - Machine-outil

    - Matériels et outillage spécifiques

    - Plan et fiches techniques

    - Les pièces fabriquées et la finition répondent au cahier des charges.

    - L'intégrité externe et interne de l'instrument est préservée.

    03

    Assurer les opérations de contrôle

    Être capable de

    Conditions de réalisation

    Indicateurs d'évaluation

    - Vérifier visuellement et acoustiquement que la réparation et/ou la fabrication sont conformes aux attentes.

    - Connaissances en solfège et en organologie

    - Documents techniques

    - La réparation et/ou la fabrication sont conformes aux attentes.

    Option: instruments à vent

    C3

    METTRE EN ŒUVRE, RÉALISER

    01

    Assurer les opérations de maintenance et de réparation et les modifications éventuelles sur l'instrument

    Être capable de

    Conditions de réalisation

    Indicateurs d'évaluation

    - Choisir les moyens techniques et méthodologiques adaptés pour la mise en œuvre.

    - En plus des opérations courantes, effectuer :

    - Outillage spécifique

    - Fiches de travail

    - Fiches techniques

    - Approvisionnements

    - L'instrument fonctionne dans le respect de ses caractéristiques et des exigences de la clientèle.

    Pour la clarinette :

    - retamponnage complet avec tout type de tampons (cuir, goretex, liège)

    - réfection complète d'un tenon

    - rebouchage d'une fente

    - fabrication d'une clé

    - reconstitution d'une cheminée

    - raccourcissement d'un baril pour modifier le diapason de l'instrument

    - réfection d'un support mécanique avec rebouchage de l'emplacement défectueux, perçage, taraudage, positionnement - pose d'un support pouce réglable

    - fabrication ou adaptation d'une clé pour répondre à une demande précise

    - remplacement du chalumeau et bosse de pouce corps du haut

    - correction des jeux des viroles et cerclage de pavillon

    - suppression des jeux: axial et radial

    - Les réparations sont effectuées dans le respect des caractéristiques techniques, acoustiques et esthétiques de l'instrument concerné.

    - La réponse technique correspond à la demande formulée par le musicien.

    Pour le saxophone :

    - redressage, débosselage d'un corps cintré à l'aide des mandrins du fabricant

    - rectification des cheminées, lamage

    - travail sur l'homogénéité de la force des ressorts selon le désir de l'instrumentiste

    - suppression des jeux: axial et radial

    - fabrication ou adaptation d'une clé revernissage complet d'une clé

    - remplacement d'une nacre

    - remplacement d'un renfort de culasse et de bocal

    - étanchéité du corps et de la culasse

    - soudage d'un patin

    Pour les cuivres (dont cors et trombones)

    - remplacement d'une pièce vitale nécessitant la dépose et la repose d'une grande partie de l'instrument (pavillon, corps de piston, branche d'embouchure)

    - dé bosselage de toute partie de l'instrument

    - dé grippage d'une coulisse bloquée, d'un barillet

    - nettoyage et rodage des pistons

    - rectification du parallélisme des coulisses

    Flûte traversière (dont flûte de concert)

    - dé bosselage et redressage du corps de l'instrument quelque soit son matériau

    - pose de tout type de tampons

    - polissage des métaux précieux

    - ajustage des emboîtements sur maillechort argent/ or/platine

    - remplacement de ressorts argent

    - soudure d'une plaque d'embouchure - réglage des correspondances d'une flûte professionnelle à l'aide des cales d'épaisseurs adaptées

    - mise au point d'une mécanique non-goupillée

    - mise au point de toute mécanique non-standard (patte de si, avec mi-mécanique, sol dièse articulé)

    - remplacement d'un support de fixation de tampon défectueux

    - dégoupillage

    - aurification d'une plaque d'embouchure

    - ré argenture d'une clé

    - modification de la longueur d'une embouchure

    - Fiches techniques du fabricant

    - Instrument réparé

    - L'argumentation est compréhensible par le client et la proposition adaptée à son besoin

    - L'instrument fonctionne conformément aux critères définis par le client

    Accessoires ( Sourdines,becs, embouchures, écouvillons...)

    - conseiller le musicien sur le choix de l'accessoire

    - effectuer l'opération d'adaptation

    Essai de l'instrument

    - assurer le contrôle technique et acoustique de l'instrument.

    02

    Assurer une ou des opérations de fabrication

    Être capable de

    Conditions de réalisation

    Indicateurs d'évaluation

    - Assurer des opérations de :

    - chaudronnerie (corps, pavillon, bocal, culasse, coulisse, barillet de trombone, piston, cylindre)

    - tournage bois

    - tournage métal

    - soudure et collage

    - montage suivant l'enchaînement logique des opérations

    - traitement de surface

    • polissage

    • avivage

    • vernis

    • argenture, aurification

    - finition

    03

    Assurer les opérations de contrôle

    Être capable de

    Conditions de réalisation

    Indicateurs d'évaluation

    - Vérifier visuellement et acoustiquement que la réparation et/ou la fabrication sont conformes aux attentes

    - Pratique instrumentale

    - Connaissances en solfège et en organologie

    - La réparation et/ou la fabrication sont conformes aux attentes.

    Option: piano

    C3

    METTRE EN ŒUVRE, RÉALISER

    01

    Assurer les opérations de maintenance et de réparation et les modifications éventuelles sur l'instrument

    Être capable de

    Conditions de réalisation

    Indicateurs d'évaluation

    - Effectuer un accord dit de clientèle sur piano droit ou piano à queue

    - Réaliser un réglage complet sur piano à queue

    - Réaliser une harmonisation sur piano droit (ponçage, portance sur les cordes, intonation)

    - Effectuer les dépannages courants (cordes cassées, bruits, grincements de pédales, dysfonctionnements, mécaniques et étouffoirs, etc.)

    - Remplacer les éléments défectueux sur mécanique, clavier étouffoirs, structure harmonique et meuble.

    - Poser un jeu d'étouffoirs sur un piano à queue.

    - Installer un système M.I.D.I. ou silencieux sur piano droit.

    - Effectuer un accord d'un jeu de clavecin, tempérament égal.

    - Instrument

    - Outillage spécifique

    - Pièces détachées

    - Fiches techniques, cotes de réglage

    - Machines outils

    - Le piano est au diapason demandé

    - La partition tempérée est réalisée

    - Les tierces, dixièmes et les dix septièmes majeures sont progressives

    - Le piano est réglé selon les cotes fournies

    - La panne est détectée et résolue

    - Les pièces défectueuses sont remplacées en cohérence avec le modèle d'origine.

    - Les octaves sont maîtrisées.

    02

    Assurer une (ou des) opérations de fabrication

    Être capable de

    Conditions de réalisation

    Indicateurs d'évaluation

    - Effectuer un collage étouffoir

    - marteau sur piano droit .

    - Effectuer un perçage des têtes de marteau et collage tête-manche-olive sur piano à queue.

    - Poser un jeu d'étouffoirs têtes et tiges neuves

    - Filer une corde de basse

    - Effectuer un pinçage précis

    - Instrument

    - Accessoires

    - Outillage spécifique

    - Cotes de réglages

    - Les collages correspondent aux cotes

    - La pédale forte est uniforme

    03

    Assurer les opérations de contrôle

    Être capable de

    Conditions de réalisation

    Indicateurs d'évaluation

    - Effectuer la vérification acoustique de l'accord réalisé sur tout instrument.

    - Vérifier l'harmonisation d'un piano droit.

    - Vérifier le bon fonctionnement de la mécanique

    - Connaissance des intervalles

    - L'instrument

    - L'instrument fonctionne et sonne dans le respect de ses caractéristiques et des exigences de la clientèle.

    - Le timbre est égal et régulier.

    Pour les 4 options

    C3

    METTRE EN ŒUVRE, RÉALISER

    04

    Utiliser l'outil informatique

    Être capable de

    Conditions de réalisation

    Indicateurs d'évaluation

    - Utiliser les logiciels audio ou M.I.D.I. pour des opérations simples de traitement numérique du son.

    - Logiciels

    - Cartes d'acquisition audio

    - Environnement informatique.

    - Les résultats de l'essai sont satisfaisants

    .

    C4

    COMMUNIQUER

    01

    Conseiller techniquement la clientèle

    Être capable de

    Conditions de réalisation

    Indicateurs d'évaluation

    - Analyser la demande pour éclairer le choix du client

    - Renseigner le client sur les caractéristiques techniques du produit.

    - Assurer l'interface entre le client et le fabricant.

    - Catalogues

    - Fiches techniques

    - Nomenclatures

    - Instruments

    - Devis

    - Fichier clientèle

    - Les réponses apportées sont pertinentes

    - Le client est informé

    - Les indications éventuelles à destination du fabricant sont claires et exploitables.

    02

    Argumenter pour valoriser un produit, une prestation et l'entreprise

    Être capable de

    Conditions de réalisation

    Indicateurs d'évaluation

    - Effectuer une démonstration.

    - Justifier un devis ou un prix et apporter les éléments d'information nécessaires.

    - Promouvoir un produit, une prestation, l'entreprise.

    - Instrument

    - Devis

    - Barème

    - Entreprise

    - Les attentes de la clientèle sont satisfaites.

    - Les conditions d'une vente sont réunies.

    Les savoirs associés

    S1 - LES MATÉRIAUX ( pour les 4 options)

    01 - La classification.

    02 - Les caractéristiques physiques et chimiques.

    03 - les domaines d'utilisation.

    04 - Les facteurs de variation.

    S2 - L'INSTRUMENT ( pour les 4 options)

    01- Les composants et leur fonctionnement.

    02 - Les assemblages.

    S3 - LES MOYENS DE REPRÉSENTATION ET DE COMMUNICATION ( pour les 4 options)

    01 - L'étude de construction

    02 - Les systèmes informatiques

    03 - Les techniques de communication

    S4 - LA CONNAISSANCE DES MATÉRIELS ( pour les 4 options)

    01 - L'outillage

    02 - La maintenance

    S5 - LA CONNAISSANCE DES PROCESSUS

    Option accordéon

    01 - Les techniques de réparation, de finition, d'accord et les modes de fabrication

    Option instruments à vent

    01 - Les techniques de réparation, de finition, d'accord et les modes de fabrication

    Option guitare

    01 - Les techniques de réparation, de finition et les modes de fabrication

    Option piano

    01 - Les techniques de réparation, de finition et les modes de fabrication

    02 - Les techniques d'accord, de réglage et d'harmonisation

    S6 - L'ENTREPRISE ( pour les 4 options)

    01 - L'environnement juridique et social

    02 - L'environnement économique

    03 - Les notions de gestion.

    04 - Les environnements liés aux métiers de la musique

    S7 - LA PRÉVENTION DES RISQUES PROFESSIONNELS ( pour les 4 options)

    01 - La sécurité des personnes.

    02 - La sécurité des installations.

    S8 - HISTOIRE DE L'INSTRUMENT, DES STYLES ET MUSICOLOGIE ( pour les 4 options)

    01 - L'histoire de la musique.

    02 - L'organologie appliquée.

    03 - L'acoustique.

    04 - La formation et la pratique musicales.

    05 - Les arts appliqués.

    S9 - MATHÉMATIQUES ( pour les 4 options)

    S10 - SCIENCES PHYSIQUES ( pour les 4 options)

    S11 - FRANÇAIS - HISTOIRE GÉOGRAPHIE ( pour les 4 options)

    Le programme du BMA Facture instrumentale est défini par l'arrêté du 20 mai 1999.

    S12 - LANGUE VIVANTE ( pour les 4 options)

    Le programme du BMA Facture instrumentale est celui du baccalauréat professionnel, défini par l'arrêté du 23 mars 1988.

    S1 Les matériaux

    Option : accordéon

    CONNAISSANCES

    NIVEAUX D'EXIGENCE

    01 La classification

    Matières premières

    Fournitures

    Produits consommables

    RÉPERTORIER et SÉLECTIONNER l'ensemble des matériaux et produits susceptibles d'être utilisés en facture instrumentale.

    02 Les caractéristiques physiques et chimiques

    Notions physiques :

    - masse volumique

    - dureté

    - résilience

    - élasticité

    - résistance à la compression,

    à la traction,

    à la torsion,

    au flambage,

    à la fatigue.

    - vitesse de propagation du son. Notions chimiques :

    - compatibilité,

    - dégradation, altération,

    - stabilité.

    En fonction des caractéristiques physiques et chimiques spécifiques à chaque matériau utilisé en facture de l'instrument considéré, DÉTERMINER des conditions d'utilisation.

    03 Les domaines d'utilisation

    Définition du champ d'application des différents matériaux utilisés dans la facture d'accordéon dans les domaines suivants :

    - la carrosserie

    - la structure harmonique

    - les claviers chant, basses

    - la registration

    - les anches

    - le soufflet

    - le système M.I.D.I.

    CHOISIR et SÉLECTIONNER les matériaux en bonne connaissance de leurs propriétés mécaniques et des procédés de réparation et/ou de fabrication spécifiques aux pièces à réaliser.

    04 Les facteurs de variation

    - hygrométrie - température - luminosité - séchage - stockage.

    CONNAÎTRE et MAÎTRISER les conditions optimales requises pour et pendant la mise en œuvre.

    Option: guitare

    CONNAISSANCES

    NIVEAUX D'EXIGENCE

    01 La classification

    Matières premières

    Fournitures

    Produits consommables

    RÉPERTORIER et SÉLECTIONNER l'ensemble des matériaux et produits susceptibles d'être utilisés en facture instrumentale.

    02 Les caractéristiques physiques et chimiques

    Notions physiques :

    - densité

    - dureté

    - résilience

    - élasticité

    - résistance à la compression, à la traction, à la torsion, au flambage.

    - vitesse de propagation du son. Notions chimiques :

    - compatibilité,

    - dégradation, altération,

    - stabilité.

    En fonction des caractéristiques physiques et chimiques spécifiques à chaque matériau utilisé en facture de l'instrument considéré, DÉTERMINER des conditions d'utilisation.

    03 Les domaines d'utilisation

    Définition du champ d'application des différents matériaux utilisés dans la facture de guitare dans les domaines suivants :

    Structure harmonique :

    - table d'harmonie

    - fond - éclisses

    - manche

    Corps de guitare électrique

    Accessoires

    CHOISIR et SÉLECTIONNER les matériaux en bonne connaissance de leurs propriétés mécaniques et des procédés de réparation et/ou de fabrication spécifiques aux pièces à réaliser

    04 Les facteurs de variation

    - hygrométrie

    - température

    - luminosité

    - séchage

    - stockage.

    CONNAÎTRE et MAÎTRISER les conditions optimales requises pour et pendant la mise en œuvre.

    Option : instruments à vent

    CONNAISSANCES

    NIVEAUX D'EXIGENCE

    01 La classification

    Matières premières

    Fournitures

    Produits consommables

    RÉPERTORIER et SÉLECTIONNER l'ensemble des matériaux et produits susceptibles d'être utilisés en facture instrumentale.

    02 Les caractéristiques physiques et chimiques

    Notions physiques :

    - densité

    - dureté

    - résilience

    - élasticité

    - résistance à la compression,

    à la traction,

    à la torsion,

    au flambage,

    Traitements thermiques des métaux par :

    - la trempe

    - le revenu

    - le recuit

    Préparation traitement de surfaces par :

    - polissage, avivage

    - nettoyage, décapage ( acides et bases)

    Traitement de surfaces par :

    - galvanoplastie

    Vernissage

    En fonction des caractéristiques physiques et chimiques spécifiques à chaque matériau utilisé en facture de l'instrument considéré, DÉTERMINER des conditions d'utilisation.

    03 Les domaines d'utilisation

    Définition du champ d'application des différents matériaux utilisés dans la facture des instruments à vent dans les domaines suivants :

    - le corps sonore ou tuyau résonnateur

    - la mécanique ( clétage, corps de piston, tampons, visserie, coulisses...)

    - l'embouchure ou le bec.

    CHOISIR et SÉLECTIONNER les matériaux en bonne connaissance de leurs propriétés mécaniques et des procédés de réparation et/ou de fabrication spécifiques aux pièces à réaliser

    04 Les facteurs de variation

    - hygrométrie

    - température

    - luminosité

    - séchage

    - stockage.

    CONNAÎTRE et MAÎTRISER les conditions optimales requises pour et pendant la mise en œuvre.

    Option : piano

    CONNAISSANCES

    NIVEAUX D'EXIGENCE

    01 La classification

    Matières premières

    Fournitures

    Produits consommables

    RÉPERTORIER et SÉLECTIONNER l'ensemble des matériaux et produits susceptibles d'être utilisés en facture instrumentale.

    02 Les caractéristiques physiques et chimiques

    Notions physiques :

    - densité

    - dureté

    - résilience

    - élasticité

    - résistance à la compression,

    à la traction,

    à la torsion,

    au flambage,

    - vitesse de propagation du son.

    Notions chimiques :

    - compatibilité,

    - dégradation, altération,

    - stabilité.

    En fonction des caractéristiques physiques et chimiques spécifiques à chaque matériau utilisé en facture de l'instrument considéré, DÉTERMINER des conditions d'utilisation.

    03 Les domaines d'utilisation

    Définition du champ d'application des différents matériaux utilisés dans la facture de piano dans les domaines suivants :

    - le meuble

    - la structure harmonique

    - le clavier

    - la mécanique le système M.I.D.I.

    CHOISIR et SÉLECTIONNER les matériaux en bonne connaissance de leurs propriétés mécaniques et des procédés de réparation et/ou de fabrication spécifiques aux pièces à réaliser.

    04 Les facteurs de variation

    - hygrométrie

    - température

    - luminosité

    - séchage

    - stockage.

    CONNAÎTRE et MAÎTRISER les conditions optimales requises pour et pendant la mise en œuvre.

    S2 L'instrument

    Option: accordéon

    CONNAISSANCES

    NIVEAUX D'EXIGENCE

    01 Les composants et leur fonctionnement

    Les différents éléments et accessoires dont l'électronique constituant tout type d'accordéon

    JUSTIFIER le choix et les fonctions de chaque élément et accessoire.

    02 Les assemblages

    - permanents

    - démontables

    APPRÉCIER le mode liaison pour en respecter l'intégrité.

    ÉTABLIR la chronologie de démontage et de remontage.

    Option : guitare

    CONNAISSANCES

    NIVEAUX D'EXIGENCE

    01 Les composants et leur fonctionnement

    Les différents éléments et accessoires constituant :

    - les bois ( dont anche double et flûte de concert)

    - les cuivres ( dont cor d'harmonie et trombone).

    JUSTIFIER le choix et les fonctions de chaque élément et accessoire.

    02 Les assemblages

    Les techniques d'assemblage par :

    - soudage

    - collage

    - vissage

    - rivetage

    - sertissage

    - chassage

    Par tenon/emboîture

    APPRÉCIER le mode liaison pour en respecter l'intégrité.

    ÉTABLIR la chronologie de démontage et de remontage.

    Option : instruments à vent

    CONNAISSANCES

    NIVEAUX D'EXIGENCE

    01 Les composants et leur fonctionnement

    Les différents éléments et accessoires constituant :

    - les bois ( dont anche double et flûte de concert)

    - les cuivres ( dont cor d'harmonie et trombone).

    JUSTIFIER le choix et les fonctions de chaque élément et accessoire.

    02 Les assemblages

    Les techniques d'assemblage par :

    - soudage

    - collage

    - vissage

    - rivetage

    - sertissage

    - chassage

    Par tenon/emboîture

    IDENTIFIER les différentes techniques d'assemblage et JUSTIFIER leur utilisation.

    Option : piano

    CONNAISSANCES

    NIVEAUX D'EXIGENCE

    01 Les composants et leur fonctionnement

    Les différents éléments constituant tout type de piano y compris JUSTIFIER le choix et les fonctions de chaque élément et accessoire, piano à queue ainsi que les accessoires adaptables à l'instrument ( sourdine, système M.I.D.I....)

    JUSTIFIER le choix et les fonctions de chaque élément et accessoire.

    02 Les assemblages

    - permanents

    - démontables

    APPRÉCIER le mode liaison pour en respecter l'intégrité. ÉTABLIR la chronologie de démontage et de remontage.

    S3 Les moyens de représentation et de communication

    Pour les 4 options

    CONNAISSANCES

    NIVEAUX D'EXIGENCE

    01 L'étude de construction

    Dessin d'ensemble et sa nomenclature.

    Dessin de définition.

    Interprétation et utilisation d'un dessin d'ensemble.

    LIRE un dessin d'ensemble.

    EXPLIQUER le rôle de l'objet technique.

    TRADUIRE la signification des symboles de schématisation.

    RELEVER les cotes et les informations pour le remplacement ou la fabrication de pièces, de sous ensembles ou d'ensembles.

    RÉALISER la cotation fonctionnelle utilisée dans le cadre des assemblages.

    COMPLÉTER le dessin de définition d'une pièce à l'aide des renseignements fournis par :

    - le dessin d'ensemble.

    - la chaîne cinématique des composants d'un instrument.

    RECONNAÎTRE en situation de fonctionnement, les éléments de construction mécanique à partir d'un schéma ou d'un dessin.

    VÉRIFIER la compatibilité de la tâche à réaliser avec les informations reçues, les normes.

    02 Les systèmes informatiques

    Utilisation de l'ordinateur

    CITER les programmes audio ou M.I.D.I.

    DÉCRIRE leurs rôles, leurs principales fonctionnalités

    CONNAÎTRE

    - toutes opérations de saisie d'informations

    - les fonctions principales d'un logiciel de DAO type modeleur 3D-

    04 Les techniques de communication

    Les composantes de la communication : acteurs, message, contexte, sens. La communication orale : signes verbaux, non verbaux. Analyse des besoins du client.

    - P.N.L. ( programmation neurolinguistique)

    - Analyse transactionnelle

    Présentation d'un devis et vente d'une prestation

    Traitement des objections

    MENER puis ANALYSER une communication professionnelle qui s'exerce dans le cadre de la relation avec le client. CONSTRUIRE un argumentaire technique en prenant en compte l'objectif musical du client et en utilisant un vocabulaire adapté à celui-ci.

    TRAITER les objections rencontrées dans les situations commerciales les plus courantes.

    S4 La connaissance des matériels

    Option : accordéon

    CONNAISSANCES

    NIVEAUX D'EXIGENCE

    01 L'outillage

    Manuel dont outils de contrôle pour système M.I.D.I.

    Électroportatif

    Machines outils

    JUSTIFIER l'utilisation de l'outillage. CONNAÎTRE les modes opératoires et les règles de sécurité.

    02 Les systèmes informatiques

    L'affûtage

    Le nettoyage

    CONNAÎTRE les prescriptions d'entretien méthodiques et préventives

    Option : guitare

    CONNAISSANCES

    NIVEAUX D'EXIGENCE

    01 L'outillage

    Manuel dont outils de contrôle pour système M.I.D.I.

    Électroportatif

    Machines outils

    JUSTIFIER l'utilisation de l'outillage.

    CONNAÎTRE les modes opératoires et les règles de sécurité.

    02 Les systèmes informatiques

    L'affûtage

    Le nettoyage

    CONNAÎTRE les prescriptions d'entretien méthodiques et préventives

    Option : instruments à vent

    CONNAISSANCES

    NIVEAUX D'EXIGENCE

    01 L'outillage

    Outillage pour les travaux de réparation et/ou de fabrication

    Machines outils

    JUSTIFIER l'utilisation de l'outillage.

    CONNAÎTRE les modes opératoires et les règles de sécurité.

    02 Les systèmes informatiques

    L'affûtage

    Le nettoyage

    CONNAÎTRE les prescriptions d'entretien méthodiques et préventives

    Option : piano

    CONNAISSANCES

    NIVEAUX D'EXIGENCE

    01 L'outillage

    Manuel dont outils de contrôle pour système M.I.D.I.

    Électroportatif

    Machines outils

    JUSTIFIER l'utilisation de l'outillage.

    CONNAÎTRE les modes opératoires et les règles de sécurité.

    02 Les systèmes informatiques

    L'affûtage

    Le nettoyage

    CONNAÎTRE les prescriptions d'entretien méthodiques et préventives

    S5 La connaissance des processus

    01 Les techniques de réparation, de finition, d'accord et les modes de fabrication

    Option : accordéon

    CONNAISSANCES

    NIVEAUX D'EXIGENCE

    A - STRUCTURE HARMONIQUE

    a) Table d'harmonie

    - les matériaux utilisés

    - les rôles et propriétés de la table

    - le rôle et l'influence de la boîte de résonance et de la double boîte de résonance.

    ÉTABLIR une gamme de fabrication.

    b) Les sommiers

    ÊTRE capable de maîtriser la transformation d'un sommier.

    c) Les lames

    CITER les relations existant entre les dimensions, les formes, la courbe et la fréquence d'une lame vibrante.

    B - LA MÉCANIQUE

    LA MÉCANIQUE

    1 - les claviers

    a) chant

    b) basses

    2- la registration

    ÉTABLIR une gamme de démontage et de remontage.

    C - LE SOUFFLET

    L'état du soufflet

    - bordures

    - coins métal

    - coin peaux

    - cadres

    RECONNAÎTRE et NOMMER les différentes parties du soufflet et en diagnostiquer l'état.

    D - LES TECHNIQUES D'ACCORD

    Accord

    - la partition d'accord tempérée

    - la suite des harmoniques

    - initiation à l'évolution du diapason et des tempéraments

    - les rapports de fréquences

    - les principes du tempérament égal et son utilité

    - la tenue du grattoir et de l'extracteur et la position de l'accordeur.

    SAVOIR CHOISIR les matériaux utiles à la réparation.

    Système M.I.D.I.

    - les principaux systèmes

    - détection d'un dysfonctionnement

    CHOISIR l'intervention à exécuter

    Option : guitare

    CONNAISSANCES

    NIVEAUX D'EXIGENCE

    1 - Les techniques de réparation :

    a) au niveau de la caisse ( guitare acoustique)

    La caisse, le fond, les éclisses

    IDENTIFIER les différents types de fracture et de décollage et EXPLIQUER les techniques de réparation s'y rapportant.

    Le chevalet

    CONNAÎTRE les différents types de chevalet, leur mode de fabrication et de collage et JUSTIFIER leur usage en fonction du type de guitare.

    b) au niveau du manche ( tous types de guitare)

    Les réglages

    CONNAÎTRE les cotes de réglage en fonction des divers types de guitare.

    La planification

    EXPLIQUER et JUSTIFIER les diverses techniques de planification avec ou sans frettage.

    Les assemblages

    EXPLIQUER les différentes techniques de montage manche-caisse et leur place dans l'histoire de la guitare.

    c) au niveau des collages ( tous types de guitare)Les colles naturelles et synthétiques

    CONNAÎTRE les divers types de colle utilisés, leurs avantages et les conditions de mise en œuvre.

    JUSTIFIER leur emploi.

    d) au niveau de l'électronique au niveau du câblage et de l'électronique

    A partir d'un schéma de câblage, DÉCRIRE le fonctionnement du montage et PRÉSENTER ses caractéristiques techniques et acoustiques.

    système midi

    - principaux systèmes

    - détection d'un dysfonctionnement

    CONNAÎTRE le rôle et les principales caractéristiques des différents systèmes.

    JUSTIFIER le choix de l'intervention proposée.

    2 - Les modes de fabrication :

    Le travail du bois

    - débit

    - façonnage

    - perçage etc.

    - assemblages

    CONNAÎTRE et EXPLIQUER les techniques de mise en œuvre artisanales ( manuelles et avec du petit outillage) et industrielles.

    CONNAÎTRE les modes d'assemblage et de collage des diverses parties.

    au niveau de la caisse, du manche et du corps d'une guitare électrique

    PROPOSER et JUSTIFIER une chronologie des opérations de fabrication

    CONNAÎTRE les étapes de fabrication de tout type de guitare.

    EXPLIQUER les différentes techniques de fabrication des manches ( avec ou sans tige de réglage) et JUSTIFIER leur usage. Pour les guitares acoustiques,

    CONNAÎTRE les différents types de barrages utilisés et EXPLIQUER leur caractéristique.

    3- La finition

    Le ponçage et la préparation des bois

    EXPLIQUER les diverses techniques de préparation des bois et leur avantage.

    Le vernissage

    EXPLIQUER les différentes techniques de vernissage d'une guitare ( avec ou sans teinte) et DÉCRIRE les propriétés des vernis utilisés.

    Option : instrument à vent

    CONNAISSANCES

    NIVEAUX D'EXIGENCE

    1. Les étapes de la fabrication

    DU SAXOPHONE

    Chaudronnerie

    - Corps, pavillon, culasse, bocal

    - Sous-ensembles

    - Fabrication des pièces primaires constituant le clétage avec soudure

    - Fabrication, soudure des patins et boules sur le tube

    - Traitement de surface

    - Polissage (corps et clefs)

    - Vernissage ou argenture

    - Préparation à la finition

    (pose tampons, liège, ressorts...)

    - Finition et contrôle

    DE LA CLARINETTE ET DES INSTRUMENTS A ANCHES DOUBLES

    - Travail du bois

    - Dégrossissage

    - Séchage du bois

    - Tournage final

    - Traitement du bois

    - Pointage et fraisage

    - Passage en perce et évaseur

    - Sous-ensembles

    - Fabrication des pièces primaires constituant le clétage avec soudure (clés et boules à patins)

    - Boulage

    - Montage

    - Traitement de surface

    - Préparation à la finition (pose tampons, liège, ressorts...)

    - Finition et contrôle

    - Opérations spécifiques sur le basson

    - pose de la fourrure ébonite

    - chaudronnerie du bocal et du bouchon de culasse

    DES CUIVRES

    - Chaudronnerie
    pavillon, coulisses, corps de piston, barillets, pompes, noix, branche d'embouchure

    - Fabrication des sous-ensembles

    Coulisses, pistons, chemises...

    - Assemblage soudure des éléments de chaudronnerie

    - Traitement de surface

    - Polissage

    - Montage

    - Rodage

    - Finition et contrôle

    DE LA FLÛTE

    DÉCRIRE les différents étapes de la fabrication du saxophone, de la clarinette, des instruments à anches doubles (dont le hautbois, le basson et le fagott), des cuivres, de la flûte

    2. Les techniques de réparation et de modification de l'instrument

    Retamponnage

    Mise au point du mécanisme et réglages

    Travail du bois

    Travail sur métaux

    Traitement de surface : galvanoplastie et vernissage

    Polissage

    Choix des accessoires : sourdines, anches, embouchures, micros, écouvillons...

    - DÉCRIRE la technique de pose des divers tampons

    - CONNAÎTRE l'incidence du choix des types de tampons sur la sonorité et le toucher de l'instrument

    - CONNAÎTRE le doigté de tous les instruments à vent

    - PRÉSENTER les différentes étapes chronologiques du réglage ( selon l'instrument) et justifier la méthode utilisée

    - SAVOIR lire tout document technique donné par les fabricants concernant les spécifications de chaque instrument

    - DÉCRIRE l'utilisation du tour et de la fraiseuse en fonction du travail à effectuer ( emboîtements...)

    - A partir d'une situation donnée ( réparation ou adaptation à une demande particulière), ÉTABLIR la liste des opérations à effectuer

    - PRÉSENTER la ou les méthodes de travail utilisées en les justifiant

    - ÉVALUER le temps à passer

    - EXPLIQUER les principes et les différentes techniques de gavanoplastie et de vernissage

    - LISTER les diverses pâtes et brosses et DÉCRIRE leur mode d'utilisation selon le résultat attendu

    - ÉTABLIR le lien entre le modèle et l'effet sonore en vue de conseiller le client sur l'entretien de son instrument

    - CONNAÎTRE le couplage force d'anche et ouverture du bec.

    Option : piano

    CONNAISSANCES

    NIVEAUX D'EXIGENCE

    Le bois

    Les différentes essences de bois utilisées dans la fabrication du piano.

    CITER les différentes essences

    CITER leurs caractéristiques et leur utilisation

    Structure harmonique

    Le sommier

    Le perçage

    EXPLIQUER comment évaluer l'opportunité de remplacer ou de changer un sommier.

    CITER le mode de calcul du diamètre et de la longueur de la cheville en fonction de la nature du sommier.

    Table d'harmonie et chevalet.

    Remplacement d'une table d'harmonie et des barres de table, ainsi que de la semelle de chevalet.

    DÉCRIRE la méthode de relèvement des cotes pour commander une table neuve et les barres de table.

    DÉCRIRE la méthode de relèvement des cotes permettant de repositionner la table neuve, les barres de table, le chevalet.

    Le plan de corde

    Calcul d'un plan de cordes

    A partir de critères énoncés, EFFECTUER un calcul de plan de cordes à l'aide d'un logiciel adapté.

    Le clavier, la mécanique.

    Remplacer un clavier à l'identique.

    RELEVER un plan de clavier pour un remplacement à l'identique.

    Remplacer un ensemble clavier mécanique.

    DÉCRIRE la méthode de relèvement des cotes pour commander un ensemble mécanique/clavier neuf.

    Calcul de levier.

    A partir de critères énoncés, EXPLIQUER la mise en œuvre des calculs de leviers.

    Positionnement mécanique/clavier

    ÉNONCER les principaux points essentiels à une bonne mise en place d'un ensemble mécanique clavier neuf, ( droit et queue).

    La mécanique Viennoise

    EXPLIQUER le principe de fonctionnement de la mécanique de type viennoise et son réglage.

    Les étouffoirs

    Les différents composants de l'ensemble étouffoirs piano à queue et son principe de fonctionnement.

    CITER les différents composants de l'ensemble étouffoirs d'un piano à queue, le principe de fonctionnement et de réglage.

    La pédale tonale

    DÉCRIRE les différentes pièces de la pédale tonale.

    EXPLIQUER le principe de fonctionnement des différents types de pédale tonale et leur réglage.

    La restauration

    Les principes de précaution à mettre en œuvre en matière de restauration

    CITER les principales précautions à mettre en œuvre en matière de restauration.

    EXPLIQUER en quoi et pour quelles raisons, l'approche d'un instrument historique est radicalement différente de celle d'un instrument considéré comme contemporain.

    CITER les compétences spécifiques que doit maîtriser un restaurateur d'instruments historiques

    .

    CONNAISSANCES

    NIVEAUX D'EXIGENCE

    02 Les techniques d'accord, de réglage et d'harmonisation

    Accord.

    EXPLIQUER l'évolution des diapasons et des principaux tempéraments.

    Le réglage.

    Les principes de pré-réglage

    EXPLICITER chronologiquement les principes de pré-réglages d'une mécanique de piano à queue.

    Les méthodes de réglage du clavier, mécanique, pédalage.

    CITER l'ordre chronologique des réglages d'un piano à queue en indiquant en détail la technique pour chaque opération.

    Les cotes usuelles de réglage.

    ÉNONCER les cotes de réglage usuelles, utilisées sur les pianos à queue actuels.

    L'harmonisation.

    Les méthodes d'harmonisation

    CITER l'ordre chronologique des différentes opérations d'harmonisation.

    Le clavecin

    Les principes de fonctionnement du clavecin, le changement d'un plectre, le réglage de la mécanique

    Le tempérament Tartini-Vallotti

    EXPLIQUER les principes du fonctionnement du clavecin, du changement d'un plectre, du réglage de la mécanique.

    EXPLIQUER le tempérament Tartini-Vallotti

    S6 L'entreprise

    Pour les 4 options

    CONNAISSANCES

    NIVEAUX D'EXIGENCE

    01 L'environnement juridique et social

    Les différents types d'entreprises :

    Individuelle et sociétaire.

    Le statut du travailleur indépendant ,de salarié.

    Le conseil de prud'homme.

    L'organisation de la profession (syndicats professionnels ,chambres consulaires ,organisations publiques nationales ou locales).

    Les tribunaux de commerce.

    La responsabilité civile : contractuelle et délictuelle.

    CONNAÎTRE les caractéristiques essentielles de l'EURL et de la SARL.

    REPÉRER les différentes modalités de la protection sociale.

    INDIQUER la compétence de cette juridiction.

    REPÉRER les différents organismes, leurs domaines et modalités d'intervention.

    INDIQUER la compétence de cette juridiction.

    INDIQUER les conditions de mise en œuvre de ces responsabilités et en préciser les conséquences juridiques.

    02 L'environnement économique

    Les activités économiques.

    La notion de marché.

    Place du marché national et international

    - Côté de l'offre.

    - Côté de la demande.

    Le marché et les attentes des clients

    - La démarche mercatique

    - La clientèle et ses attentes

    La démarche d'étude de marché.

    Le positionnement mercatique du produit (prix distribution, communication).

    DÉCRIRE les activités de production, de distribution, de prestation de services du secteur de la facture instrumentale.

    REPÉRER les différents marchés sur lesquels s'effectuent les échanges de biens et services.

    REPÉRER les spécificités des marchés de la facture instrumentale (producteur, importateur, fournisseur, distributeur, prestataire de services)

    CARACTÉRISER les différents types de clients : particuliers, associations, collectivités......

    REPÉRER les sources d'informations pour connaître la clientèle de sa zone de chalandise.

    ADAPTER les propositions commerciales à la clientèle.

    03 Les notions de gestion

    Gestion de la consommation des produits et outillage

    - Notion de stock mini / maxi, de sécurité / alerte.

    - Inventaire physique et comptable.

    DÉTERMINER les éléments d'une gestion efficace des stocks (différents niveaux de stocks).

    ÉTABLIR les priorités dans les approvisionnements.

    CONNAÎTRE les règles d'établissement d'un inventaire.

    Gestion d'une structure de type artisanal

    Le cycle d'exploitation de l'entreprise.

    Notions de chiffre d'affaires, marge, trésorerie, résultat, bénéfice.

    Les coûts : coûts opérationnels et coûts de structure, amortissements des immobilisations.

    Notion de seuil de rentabilité.

    Les documents de synthèse : compte de résultat, bilan.

    Le processus commercial (dans le cadre d'une gestion informatisée

    - appel d'offre, devis, facture,

    TVA. La qualité.

    REPÉRER les exigences de gestion concernant des situations de micro entreprise.

    PRENDRE EN COMPTE les contraintes de temps du cycle d'exploitation et ses conséquences sur le besoin en fonds de roulement.

    REPÉRER ces notions à partir de documents comptables, comprendre la portée de ces notions en terme de gestion.

    REPÉRER ces différents types de coûts dans des situations réelles et en déterminer les incidences sur le prix à facturer.

    ANALYSER les informations pertinentes en terme de gestion.

    TRAITER les données concernant les documents commerciaux.

    REPÉRER le cadre d'application du régime de TVA.

    EFFECTUER une déclaration de TVA.

    DÉFINIR la qualité et ses composantes principales.

    DÉFINIR les normes ISO.

    DÉCRIRE les avantages et les contraintes de la mise en place d'une démarche qualité.

    CITER quelques exemples d'éléments qui entrent dans le coût de la non-qualité.

    04 Les environnements liés aux métiers de la musique

    Organisations institutionnelles :

    - ministère

    - D.R.A.C.

    - A.D.D.M.C.....

    Différentes formes ou supports juridiques des réseaux d'enseignement ou de production

    - associations et institutions...

    Réseaux d'enseignement musical et de production de spectacles et leur financement.

    Typologie des métiers de la musique.

    Centres de documentation liés à la musique.

    SITUER l'intervention de ces institutions et organisations dans la vie musicale.

    S7 La prévention des risques professionnels

    Pour les 4 options

    CONNAISSANCES

    NIVEAUX D'EXIGENCE

    01 La sécurité des personnes

    Repérages : symboles, signaux.

    Agencement du poste de travail.

    Déplacement de l'opérateur.

    Manutention des matériels.

    Utilisation des machines outils.

    Utilisation des produits toxiques.

    Moyens de protection individuels et collectifs.

    Accidents professionnels

    CONNAÎTRE :

    - La signalisation,

    - Les règles de sécurité en matière de manipulation des matériels et des produits toxiques et d'énergie.

    - Les normes en vigueur.

    - Les gestes de premier secours.

    - Le document unique de sécurité.

    02 La sécurité des installations

    Protection incendie.

    Protection contre les risques de pollution.

    Règles générales de sécurité relatives aux courants et aux installations électriques.

    CONNAÎTRE :

    - Les zones à risques.

    - Les procédures et consignes en cas d'incendie.

    - Les règles en vigueur.

    - Les procédures à respecter dans une situation professionnelle donnée.

    .

    CONNAISSANCES

    NIVEAUX D'EXIGENCE

    01 L'environnement juridique et social

    Les différents types d'entreprises :

    Individuelle et sociétaire.

    Le statut du travailleur indépendant ,de salarié.

    Le conseil de prud'homme.

    L'organisation de la profession (syndicats professionnels ,chambres consulaires ,organisations publiques nationales ou locales).

    Les tribunaux de commerce.

    La responsabilité civile : contractuelle et délictuelle.

    CONNAÎTRE les caractéristiques essentielles de l'EURL et de la SARL.

    REPÉRER les différentes modalités de la protection sociale.

    INDIQUER la compétence de cette juridiction.

    REPÉRER les différents organismes, leurs domaines et modalités d'intervention.

    INDIQUER la compétence de cette juridiction.

    INDIQUER les conditions de mise en œuvre de ces responsabilités et en préciser les conséquences juridiques.

    02 L'environnement économique

    Les activités économiques.

    La notion de marché.

    Place du marché national et international

    - Côté de l'offre.

    - Côté de la demande.

    Le marché et les attentes des clients

    - La démarche mercatique

    - La clientèle et ses attentes

    La démarche d'étude de marché.

    Le positionnement mercatique du produit (prix distribution, communication).

    DÉCRIRE les activités de production, de distribution, de prestation de services du secteur de la facture instrumentale.

    REPÉRER les différents marchés sur lesquels s'effectuent les échanges de biens et services.

    REPÉRER les spécificités des marchés de la facture instrumentale (producteur, importateur, fournisseur, distributeur, prestataire de services)

    CARACTÉRISER les différents types de clients : particuliers, associations, collectivités......

    REPÉRER les sources d'informations pour connaître la clientèle de sa zone de chalandise.

    ADAPTER les propositions commerciales à la clientèle.

    03 Les notions de gestion

    Gestion de la consommation des produits et outillage

    - Notion de stock mini / maxi, de sécurité / alerte.

    - Inventaire physique et comptable.

    DÉTERMINER les éléments d'une gestion efficace des stocks (différents niveaux de stocks).

    ÉTABLIR les priorités dans les approvisionnements.

    CONNAÎTRE les règles d'établissement d'un inventaire.

    Gestion d'une structure de type artisanal

    Le cycle d'exploitation de l'entreprise.

    Notions de chiffre d'affaires, marge, trésorerie, résultat, bénéfice.

    Les coûts : coûts opérationnels et coûts de structure, amortissements des immobilisations.

    Notion de seuil de rentabilité.

    Les documents de synthèse : compte de résultat, bilan.

    Le processus commercial (dans le cadre d'une gestion informatisée

    - appel d'offre, devis, facture, TVA.

    La qualité.

    REPÉRER les exigences de gestion concernant des situations de micro entreprise.

    PRENDRE EN COMPTE les contraintes de temps du cycle d'exploitation et ses conséquences sur le besoin en fonds de roulement.

    REPÉRER ces notions à partir de documents comptables, comprendre la portée de ces notions en terme de gestion.

    REPÉRER ces différents types de coûts dans des situations réelles et en déterminer les incidences sur le prix à facturer.

    ANALYSER les informations pertinentes en terme de gestion.

    TRAITER les données concernant les documents commerciaux.

    REPÉRER le cadre d'application du régime de TVA.

    EFFECTUER une déclaration de TVA.

    DÉFINIR la qualité et ses composantes principales.

    DÉFINIR les normes ISO.

    DÉCRIRE les avantages et les contraintes de la mise en place d'une démarche qualité.

    CITER quelques exemples d'éléments qui entrent dans le coût de la non-qualité.

    04 Les environnements liés aux métiers de la musique

    Organisations institutionnelles :

    - ministère

    - D.R.A.C.

    - A.D.D.M.C.....

    Différentes formes ou supports juridiques des réseaux d'enseignement ou de production

    - associations et institutions...

    Réseaux d'enseignement musical et de production de spectacles et leur financement.

    Typologie des métiers de la musique.

    Centres de documentation liés à la musique.

    SITUER l'intervention de ces institutions et organisations dans la vie musicale.

    S8 Histoire de l'instrument, des styles et musicologie

    01 L'histoire de la musique

    Pour les 4 options

    CONNAISSANCES

    NIVEAUX D'EXIGENCE

    Les pratiques, langages et courants musicaux d'aujourd'hui, leurs racines, leurs relations avec les musiques du monde :

    - musiques anciennes, classiques et contemporaines

    - musiques traditionnelles,

    - extraeuropéennes, jazz, rock et variété.

    A partir d'écoutes et de sources documentaires, RECONNAÎTRE comment les pratiques d'aujourd'hui s'enracinent dans la diversité des styles, époques et origines géographiques.

    ARGUMENTER cette identification ( références et influences).

    02 L'organologie appliquée

    Option accordéon

    CONNAISSANCES

    NIVEAUX D'EXIGENCE

    Étude théorique spécialisée de l'évolution des parties techniques les plus caractéristiques de l'instrument.

    IDENTIFIER les caractéristiques techniques, esthétiques et historiques de l'instrument :

    - l'accordéon romantique.

    - l'accordéon diatonique.

    - l'accordéon chromatique : les basses composées, les basses chromatiques, les basses à convertisseur.

    - l'accordéon à touches à piano.

    Option guitare

    CONNAISSANCES

    NIVEAUX D'EXIGENCE

    Étude théorique spécialisée de l'évolution des parties techniques les plus caractéristiques de l'instrument.

    IDENTIFIER les caractéristiques techniques, esthétiques et historiques de l'instrument :

    - le barrage.

    - les cordes.

    - micros et préampli.

    - système de résonance.

    Option instruments à vent

    CONNAISSANCES

    NIVEAUX D'EXIGENCE

    Étude théorique spécialisée de l'évolution des parties techniques les plus caractéristiques de l'instrument.

    IDENTIFIER les caractéristiques techniques, esthétiques et historiques de l'instrument :

    - les cuivres : la perce, l'embouchure, la forme, les alliages.

    - les bois : les matériaux, le clétage et système, la perce

    Option piano

    CONNAISSANCES

    NIVEAUX D'EXIGENCE

    Étude théorique spécialisée de l'évolution des parties techniques les plus caractéristiques de l'instrument.

    IDENTIFIER les caractéristiques techniques, esthétiques et historiques de l'instrument :

    - la mécanique et le marteau.

    - L'ensemble d'harmonie : cordes, table d'harmonie, chevalet.

    - La structure : barrage, cadre, sommier.

    03 L'acoustique

    Pour les 4 options

    CONNAISSANCES

    NIVEAUX D'EXIGENCE

    Acoustique fondamentale

    DÉFINIR les notions d'intensité d'énergie, de puissance, de travail, de force.

    EXPLIQUER le principe de fonctionnement d'un système mécanique masse-ressort ; résonance mécanique ( exemple du résonateur d'Helmholtz).

    CITER et DÉFINIR les principaux concepts d'acoustique fondamentale.

    Acoustique des salles

    CONNAÎTRE et CITER les grands principes d'analyse de l'acoustique des salles.

    Électroacoustique

    EXPLIQUER le principe de fonctionnement d'un haut-parleur et des micros et leur application à la prise de son.

    Acoustique appliquée à l'instrument

    EXPLIQUER en détail les principes de fonctionnement acoustique de l'instrument (bois et cuivres pour les instruments à vent).

    EXPLIQUER les principes de base de fonctionnement acoustique d'un autre type d'instrument ( accordéon/vent/piano ou guitare).

    04 La formation et la pratique musicales

    Pour les 4 options

    CONNAISSANCES

    NIVEAUX D'EXIGENCE

    Travail d'écoute.

    RECONNAÎTRE à l'oreille les rythmes binaires, ternaires, les modes majeurs, mineurs.

    Théorie.

    CONNAÎTRE les notions de tonalité et les principes de base d'harmonie à partir d'un texte musical;

    NOMMER et QUALIFIER les intervalles majeurs, mineurs, justes.

    Lecture.

    CONNAÎTRE la notation musicale pour pouvoir effectuer le déchiffrage dans les deux clés (sol et fa).

    Pratique instrumentale.

    CONNAÎTRE les principes du jeu des instruments.

    05 Les arts appliqués

    Pour les 4 options

    CONNAISSANCES

    NIVEAUX D'EXIGENCE

    1. Analyse stylistique :

    - Principaux styles ou périodes artistiques en relation avec les différents instruments de musique.

    IDENTIFIER, DÉCRIRE et SITUER chronologiquement un instrument,

    ÉTABLIR des relations formelles et stylistiques entre les réalisations du champ professionnel et d'autres créations artistiques de même époque.

    2. Projet d'Arts appliqués :

    Notions de cahier des charges

    RESPECTER un cahier des charges, la faisabilité d'un projet.

    Message visuel publicitaire.

    Éléments constitutifs :

    - visuel ( illustration et/ou photographie).

    - typographie.

    RESPECTER un cahier des charges, la faisabilité d'un projet.

    IDENTIFIER, RECENSER et NOMMER les éléments constitutifs d'un message publicitaire.

    ÉTABLIR les relations entre les composants formels et leur signification.

    Traduction graphique d'un projet

    Composants plastiques et techniques :
    - couleurs : principes, propriétés, classifications,
    - matières : caractéristiques visuelles, tactiles, classification...
    - composition : mise en page texte/ image, cadrage, ligne de force, statisme, dynamisme, rapports fonds/formes, colorés...

    EXPRIMER à l'aide d'esquisses, de croquis, collages etc...une observation, une intention ou une idée.

    CONNAÎTRE et UTILISER à bon escient les moyens de représentation adaptés.

    IDENTIFIER et EXPLOITER l'expressivité des formes, couleurs et matières qui participent à la valorisation du produit.

    Espaces promotionnels (vitrine, stands ...)

    Traduction graphique en trois dimensions d'un projet :

    - Perspective d'ensemble ou de sous-ensemble:
    - angle de vue
    - principes fondamentaux de la perspective.
    - traduction expressive, synthétique ou réaliste des volumes, des valeurs, des couleurs, des matières, de la lumière.

    CONNAÎTRE et MAÎTRISER les principes fondamentaux de la perspective cavalière, conique, frontale.

    Traduction en volume d'un projet :
    - composition
    - proportions éclairage

    CONNAÎTRE et MAÎTRISER les notions élémentaires relatives à la construction et là l'organisation d'éléments en volume et d'un espace.

    S9 Mathématiques

    Les objectifs et contenus de l'enseignement des mathématiques sont définis par l'arrêté du 9 mai 1995 relatif aux programmes des classes préparant au baccalauréat professionnel

    Le programme du brevet des métiers d'art technicien en facture instrumentale comporte les modules suivants :

    I : activités numériques et graphiques

    II : fonctions numériques

    III : activités géométriques

    IV : activités statistiques

    VI : trigonométrie, géométrie, vecteurs

    S10 Sciences physiques

    Les objectifs et contenus de l'enseignement des sciences physiques sont définis par l'arrêté du 9 mai 1995 relatif aux programmes des classes préparant au baccalauréat professionnel

    Le programme du brevet des métiers d'art technicien en facture instrumentale comporte les modules suivants :

    E 6 : électronique

    E 7 : principes de fonctionnement de transducteurs

    M 7 : vibrations

    M 8 : ondes

    A 1 : acoustique

    C 3 : corrosion- protection

    C 8 : alcanes

    C 9 : matériaux organiques polyaddition

    C 10 : matériaux organiques polycondensation

    C 11 : structures propriétés des matériaux organiques

    Annexe II

    Période de formation en milieu professionnel

    La durée de la formation en milieu professionnel est de 16 semaines.

    La période de formation en milieu professionnel correspond à une formation réelle. Elle doit être bien préparée en liaison avec les autres enseignements. Le temps de formation en milieu professionnel est réparti sur les deux années en tenant compte :

    - des contraintes matérielles des entreprises et des établissements scolaires,

    - des objectifs pédagogiques,

    - des cursus d'apprentissage.

    Les documents et matériels pédagogiques nécessaires à la formation et à l'évaluation sont définis en commun par les formateurs des établissements et les tuteurs des entreprises concernées à partir des objectifs prévus par le référentiel de certification (compétences).

    Objectifs

    Compétences visées particulièrement : C1, C2, C3, C4.

    La formation en milieu professionnel permet à l'élève :

    - l'appréhension par le concret des contraintes économiques, humaines, techniques de l'entreprise,

    - l'appréhension et le repérage des méthodes de travail,

    - l'exécution d'interventions conformes au référentiel des activités professionnelles,

    - l'appréhension des réalités des secteurs de la Facture instrumentale,

    - l'utilisation de matériels ou d'outillages spécifiques et/ou coûteux que ne peuvent acquérir les établissements scolaires,

    - l'observation et l'analyse au travers de situations réelles des différents éléments d'une stratégie de qualité et la perception concrète des coûts induits de la non qualité,

    - l'utilisation et la validation de ses acquis dans le domaine de la communication, en mettant en oeuvre, en particulier, de véritables relations avec différents interlocuteurs,

    - la prise de conscience de l'importance de la compétence de tous les acteurs et services dans une entreprise.

    Elle doit notamment porter sur un certain nombre d'activités :

    - prendre en charge un projet,

    - étudier la faisabilité,

    - rechercher des informations,

    - proposer une ou des solutions,

    - choisir une méthode de réalisation,

    - sélectionner les moyens et les procédés,

    - fabriquer des éléments,

    - procéder à l'assemblage,

    - contrôler la conformité,

    - s'informer et informer,

    - conseiller,

    - gérer les coûts de fonctionnement de ses activités (respect des temps, des délais,...),

    - apporter toutes informations sur l'évolution des stocks.

    Toute l'équipe pédagogique est concernée par la période de formation en entreprise.

    Chaque professeur doit se rendre en entreprise et en accord avec le tuteur, organiser une intervention dans celle-ci en rapport avec sa discipline. Le regroupement d'élèves en formation dans les entreprises voisines est possible. Une planification de ces interventions au niveau des différents intervenants, des dates et de leurs durées, sera établie avec l'équipe pédagogique et les formateurs de l'entreprise.

    Organisation

    1- Voie scolaire

    La formation en milieu professionnel doit faire l'objet obligatoirement d'une convention entre le chef de l'entreprise accueillant les élèves et le chef de l'établissement scolaire où ces derniers sont scolarisés, conformément à la convention-type définie par la note de service n° 96-241 du 15 octobre 1996 modifiée par la note de service DESCO A7 n°259 du 13 juillet 2001.

    Pendant chaque période de formation en entreprise, les activités seront organisées et suivies par un tuteur qui partagera la responsabilité de cette phase de formation avec l'équipe pédagogique de l'établissement scolaire. Pour chaque période de formation, un contrat individuel de formation sera préalablement négocié entre l'équipe pédagogique de l'établissement scolaire, l'entreprise et l'élève lui-même. Ce document précisera

    - la liste des compétences et savoirs à acquérir en tout ou partie pendant la période de formation en entreprise,

    - les modalités d'évaluation des compétences,

    - l'inventaire des pré-requis indispensables pour aborder la formation en entreprise avec des chances raisonnables d'y acquérir les compétences recherchées décrites dans le contrat de formation en entreprise,

    - les modalités de formation projetées dans l'entreprise (tâches confiées en autonomie ou en participation, matériels utilisés, services et équipes concernés, etc.).

    Chaque période de formation sera sanctionnée par un bilan individuel établi conjointement par le tuteur, l'équipe pédagogique de l'établissement scolaire et le candidat lui-même. Ce bilan précisera:

    - les performances réalisées par l'apprenant pour chacune des compétences prévues au contrat individuel de formation en entreprise décrit ci-dessus,

    - les connaissances associées acquises à cette occasion,

    - l'inventaire des tâches et activités confiées au formé et l'évaluation de leur pertinence par rapport au contrat individuel de formation en entreprise,

    - une évaluation des points faibles détectés et des propositions de stratégies de formation, en entreprise et établissement, permettant d'y remédier.

    Au terme des périodes de formation en milieu professionnel, le candidat constitue un dossier comprenant deux parties :.

    1) un dossier principal composé d'un rapport de stage et d'un projet de réalisation dans le domaine de la réparation ou de la fabrication.

    Le rapport de stage doit mettre en évidence les activités ou travaux significatifs qui ont été réalisés. Le cadre et les activités, le niveau d'autonomie et la participation à l'action collective seront bien identifiés. L'organisation des travaux et l'approche des coûts de réalisation devront être abordées.

    Au rapport sont jointes également les attestations de stage permettant de vérifier la conformité réglementaire de la formation en milieu professionnel (durée, secteur d'activité).

    Le projet, dont le thème est choisi par le candidat après accord de l'équipe de formation, présente :

    - les objectifs,

    - les contenus (textes, croquis, recherche documentaire, descriptions techniques...),

    - les étapes de réalisation et de présentation esthétique.

    - l'étude des coûts de réalisation

    Ce document ne doit pas excéder 15 pages et peut être complété d'annexes.

    2) une étude technique de fabrication

    Celle-ci met en évidence :

    - l'outillage et le matériel utilisés,

    - le choix es matières d'œuvre,

    - le processus de fabrication;

    Le document écrit ne devra pas dépasser 10 pages (schémas, nomenclature....inclus)

    Le recteur fixe la date à laquelle le dossier doit être remis au service chargé de l'organisation de l'examen.

    2- Voie de l'apprentissage

    La durée de la formation en milieu professionnel est incluse dans la formation en entreprise. Afin d'assurer une cohérence dans la formation, l'équipe pédagogique du centre de formation d'apprentis doit veiller à informer les maîtres d'apprentissage des objectifs des différentes périodes de formation et plus particulièrement de leur importance dans la réalisation du rapport de stage.

    L'apprenti constitue un dossier conformément aux dispositions prévues pour les candidats scolaires (cf. supra).

    3- Voie de la formation professionnelle continue

    a) candidat en situation de première formation ou de reconversion:

    La durée de la formation en milieu professionnel s'ajoute aux durées de formation dispensées dans le cadre de la formation continue.

    Le stagiaire peut avoir la qualité de salarié d'un autre secteur professionnel.

    Lorsque cette préparation s'effectue dans la cadre d'un contrat de travail de type particulier, le stage obligatoire est inclus dans la période de formation dispensée en milieu professionnel si les activités effectuées sont en cohérence avec les exigences du référentiel et conformes aux objectifs.

    Au terme de sa formation, le candidat constitue un dossier conformément aux dispositions prévues pour les candidats scolaires (cf. supra).

    b) candidat en situation de perfectionnement

    Le certificat de stage est remplacé par un ou plusieurs certificats de travail attestant que l'intéressé a été occupé dans les activités relevant des secteurs de la facture instrumentale en qualité de salarié à temps plein, pendant six mois au moins au cours de l'année précédant l'examen ou à temps partiel pendant un an au cours des deux années précédant l'examen.

    Le candidat construit un dossier composé de deux parties.

    1ère partie:

    Le candidat rédige un rapport sur son activité professionnelle qui relate la structure de l'entreprise et son domaine d'intervention. Le candidat développe ensuite, à partir de quelques situations, son activité professionnelle, son autonomie, son implication dans l'activité générale. Le contact avec la clientèle et les aspects économiques doivent être précisés.

    2ème partie:

    A partir d'une étude de cas, travail accompli dans l'exercice de son métier, ou d'un projet, le candidat élabore en partant du thème choisi, les éléments constitutifs du choix et de la mise en oeuvre.

    Dans cette partie, on doit trouver des éléments de recherche historique relatifs au domaine professionnel, des études de différentes méthodes et techniques de réalisation, des esquisses, schémas, croquis, une étude de gestion de réalisation et une étude des coûts de réalisation.

    Le dossier ne devra pas excéder cinquante pages , annexes comprises. (première partie : 30 pages ; deuxième partie : 20 pages).

    Le recteur fixe la date à laquelle le dossier doit être remis au service chargé de l'organisation de l'examen.

    4- Candidat qui se présente au titre de l'expérience professionnelle.

    Ces candidats constituent un dossier conformément aux dispositions prévues pour les candidats de la formation professionnelle continue en situation de perfectionnement (cf supra chap. 3, b)

    Annexe III (abrogé) En savoir plus sur cet article...

    Règlement d'examen

    Brevet des métiers d'art

    Spécialité Technicien en facture instrumentale

    Voie scolaire

    (établissement public ou privé sous-contrat),

    Voie de l'apprentissage (CFA ou section d'apprentissage habilité)

    Formation professionnelle continue (établissement public)

    Voie scolaire

    (établissement privé),

    Voie de l'apprentissage (CFA ou section d'apprentissage non habilité)

    Voie de la formation professionnelle continue (établissement privé)

    Candidats justifiant de 3 ans d'activité professionnelle Enseignement à distance

    Épreuves

    Unités

    Coef

    Mode

    Durée

    Mode

    Durée

    E.1 - Épreuve professionnelle

    prenant en compte la formation en milieu professionnel et l'économie-gestion

    U1

    11

    Épreuve professionnelle

    8

    CCF

    ponctuel pratique

    16 h

    Évaluation de la PFMP

    2

    CCF

    ponctuel oral

    15 mn

    Économie-Gestion

    1

    CCF

    ponctuel oral

    10 mn

    E.2 - Épreuve de projet de réalisation

    U2

    3

    ponctuel oral

    20 mn

    (a)

    ponctuel oral

    20 mn

    (a)

    E.3 - Épreuve de cultures artistiques

    U3

    3

    ponctuel écrit et oral

    4 h 30

    ponctuel écrit et oral

    4 h 30

    E.4 - Épreuve d'arts appliqués

    U4

    4

    ponctuel écrit

    6 h

    ponctuel écrit

    6 h

    E.5 - Épreuve scientifique

    U5

    3

    Mathématiques

    1,5

    ponctuel écrit et pratique

    1 h

    ponctuel écrit et pratique

    1 h

    Physique - Chimie

    1,5

    ponctuel écrit et pratique

    1 h

    ponctuel écrit et pratique

    1 h

    E.6 - Épreuve de langue vivante

    U6

    2

    CCF

    ponctuel oral

    20 mn

    (b)

    E.7 - Épreuve de Français - histoire géographie- enseignement moral et civique

    U7

    5

    Français

    2,5

    ponctuel écrit

    2 h 30

    ponctuel écrit

    2 h. 30

    Histoire-géographie- enseignement moral et civique

    2,5

    ponctuel écrit

    2 h

    ponctuel écrit

    2 h

    E.8 - Épreuve d'éducation physique et sportive

    U8

    1

    CCF

    ponctuel pratique

    Épreuve facultative

    Langue vivante (1)

    UF1

    ponctuel oral

    20 mn

    (b)

    ponctuel oral

    20 mn

    (b)

    Annexe V

    Définition des épreuves

    Domaine A1

    E1 : Épreuve professionnelle et technologique coefficient 9

    Objectifs de l'épreuve:

    A partir d'un cahier des charges définissant les termes du projet à réaliser, le candidat devra être capable de conduire, en toute autonomie, tous les actes et procédures qui marquent les différentes étapes de la demande.

    Pour atteindre l'objectif assigné, il devra mobiliser ses connaissances : professionnelles, technologiques et artistiques et autres savoir-faire pour résoudre chaque partie du projet.

    Modes d' évaluation :

    Contrôle en cours de formation

    Le contrôle est effectué lors de deux situations qui mettent en oeuvre des activités ayant un caractère progressif par la nature et le domaine des compétences évaluées. Ces deux situations couvrent les deux années de formation.

    Au terme de celles-ci, les enseignants et les professionnels ayant participé à la formation et à l'évaluation arrêtent conjointement la note qui sera proposée au jury.

    1ère situation : définition de la demande, analyse des modalités de mise en oeuvre :

    (durée : à déterminer en fonction du sujet, coefficient 3 )

    L'épreuve prend en compte tout ou partie des compétences et des savoirs associés :

    C1.01, C2.01, C2.02, C3.04, C4.01.

    S1, S2, S3, S4, S5, S6, S7,

    S8.05

    Elle se déroule au cours du 1er trimestre de la seconde année de formation et se présente sous la forme d'une étude de cas.

    Le sujet de l'évaluation est établi sur la base d'un cahier des charges précisant bien le cadre de l'étude. Le domaine concerné touche uniquement à la préparation du travail dans les actes successifs de la maintenance et/ou de la réparation et/ou de la fabrication ou modification et du contrôle de l'instrument.

    Les indications ayant trait à l'analyse et aux conditions de réalisation seront précisées. Elles devront tenir compte du niveau de maîtrise des actes et des procédures acquis par les élèves au moment du contrôle.

    L'analyse peut porter sur tout ou partie d'un instrument.

    A partir des documents techniques extraits du cahier des charges, dans les conditions matérielles requises (équipements du poste de travail, de l'atelier, outils, matière d'œuvre...), le candidat doit être capable:

    - de sélectionner et de traiter les informations,

    - de formaliser la demande,

    - d'établir un diagnostic,

    - de justifier la ou les propositions et les devis,

    - d'élaborer une méthode de travail, de choisir les techniques appropriées et de planifier les travaux à effectuer.

    2ème situation : maintenance et/ou réparation

    et/ou fabrication ou modification de tout ou partie d'un instrument :

    (durée à déterminer en fonction du sujet, coefficient 6 )

    L'épreuve prend en compte tout ou partie des compétences et des savoirs associés :

    C2.02; C3.01,C3.02, C3.03, C3.04; C4.01, C4.02

    S1, S2, S3.01,

    S4; S5; S6.04; S7.

    S8.02, S8.03, S8.04

    Elle se déroule au cours du 3ème trimestre de la seconde année de formation.

    Le sujet de l'évaluation est établi sur la base d'un cahier des charges précisant bien le cadre du travail. On cherche à vérifier toutes les aptitudes du candidat dans les actes de la mise en œuvre d'une réalisation au sens général du terme (fabrication, montage, finition, contrôle...) à l'aide des moyens conventionnels utilisés au cours de la formation.

    La réalisation du produit à exécuter est définie par son thème et sa représentation sous forme de fiche, dessin, schéma, esquisse, complétés le cas échéant par des pièces réelles (ensembles et/ou sous ensemble).

    Un certain nombre d'indications peuvent être fournies au candidat dans le respect de certaines procédures de mise en forme des pièces (liberté du choix ou imposition d'une technique...). En l'absence de consignes particulières, le candidat aura le libre choix de l'organisation et de la présentation de son travail.

    Des évaluations intermédiaires au cours de l'épreuve, pourront être diligentées pour contrôler la qualité du travail dans certains actes du métier. Elles devront être précisées dans le cahier des charges avec les modalités.

    Le candidat doit être capable:

    - d'établir une fiche de suivi des travaux,

    - d'assurer toutes les opérations de maintenance, de réglage, de réparation, voire de modification

    ( + fabrication pour l'option guitare, + accord de clientèle pour les options accordéon et piano)

    - d'assurer le contrôle technique, acoustique et visuel de l'instrument,

    - de présenter et d'expliciter le travail effectué au client.

    Épreuve ponctuelle pratique d'une durée de 16 à 20 heures

    Cette épreuve est constituée de deux parties formant un tout cohérent basé sur un cahier des charges unique avec un thème commun.

    La durée des épreuves de la première partie et de la seconde partie sera déterminé en fonction de la nature des sujets.

    Le cadre de l'activité, les conditions initiales, les informations, les critères d'évaluation seront consignés. Un fonds documentaire pourra le cas échéant, être mis à la disposition des candidats.

    Les actes d'études, de préparation et de réalisation sont hiérarchisés. L'ensemble du travail demandé au candidat relève d'une activité de synthèse qui doit permettre de vérifier la maîtrise des principales compétences dans les actes essentiels du métier .

    1ère partie : définition de la demande, analyse des modalités de mise en oeuvre :

    (durée : à déterminer selon la nature du sujet, coefficient 3 )

    Les modalités d'organisation sont identiques à celles de la 1ère situation d'évaluation du contrôle en cours de formation ainsi que les compétences et savoirs à prendre en compte.

    Le candidat doit être capable:

    - de sélectionner et de traiter les informations,

    - de formaliser la demande,

    - d'établir un diagnostic,

    - de justifier la ou les propositions et les devis,

    - d'élaborer une méthode de travail, de choisir les techniques appropriées et de planifier les travaux à effectuer.

    2ème partie : maintenance et/ou réparation

    et/ou fabrication ou modification de tout ou partie d'un instrument :

    (durée : à déterminer selon le sujet, coefficient 6 )

    Les modalités d'organisation sont identiques à celles de la seconde situation d'évaluation du contrôle en cours de formation ainsi que les compétences et savoirs à prendre en compte.

    Le candidat doit être capable:

    - d'établir une fiche de suivi des travaux,

    - d'assurer toutes les opérations de maintenance, de réglage, de réparation, voire de modification

    ( + fabrication pour l'option guitare, + accord de clientèle pour les options accordéon et piano),

    - d'assurer le contrôle technique, acoustique et visuel de l'instrument,

    - de présenter et d'expliciter le travail effectué au client.

    E2 : Mathématiques / physique - chimie coefficient 3

    (mathématiques: coef.1 ; physique-chimie: coef. 2)

    Objectifs de l'épreuve :

    Il s'agit de vérifier l'aptitude du candidat à résoudre des problèmes professionnels en s'aidant des outils de mathématiques, de sciences physiques et de chimie.

    Évaluation :

    L'enseignement des mathématiques et de la physique-chimie comporte une formation de base en liaison étroite avec les enseignements professionnels. Les sujets comporteront des cas concrets, assortis ou non de questions nécessitant la mise en œuvre de calculs professionnels investissant les acquisitions de mathématiques, sciences physiques et chimie.

    Modes d'évaluation :

    Épreuve ponctuelle écrite

    et conduite d'activités expérimentales ( pour la physique - chimie) d'une durée de 4 heures.

    E3 : Présentation d'un dossier de réalisation coefficient 3

    Objectifs de l'épreuve:

    Cette épreuve a pour objet de contrôler la capacité du candidat à établir et communiquer des informations ayant trait à certains actes de son métier.

    Elle prend appui sur le dossier constitué par le candidat (cf annexe II).

    Le choix des supports, les éléments significatifs, la démarche adoptée, doivent trouver une justification dans les solutions retenues. Des remarques ou des commentaires étayeront les principales étapes de réalisation.

    Évaluation :

    Elle vise les compétences et les savoirs associés :

    C1; C4.

    S1; S2; S3.04; S4; S5; S6.

    Le candidat doit être capable :

    - de sélectionner et d'organiser des informations,

    - de proposer une solution technique,

    - d'informer les personnes (équipe ou client) en sélectionnant les moyens de communication adaptées,

    - de conseiller une démarche et d'estimer le coût,

    - d'apporter des réponses précises et argumentées.

    Le dossier et le rapport seront mis à la disposition de la commission d'évaluation du centre d'examen quinze jours avant le début de l'épreuve.

    La commission d'évaluation est constituée d'un professeur d'enseignement professionnel, d'un professeur d'enseignement général et d'un professionnel.

    Modes d'évaluation :

    Épreuve ponctuelle orale d'une durée de 30 minutes, précédée de 30 minutes de préparation

    Dans une salle équipée avec les moyens de communication courants (tableau, rétroprojecteur, supports informatiques...), le candidat présente, à sa convenance, l'ensemble de son dossier (rapport, projet / 1ère partie, 2ème partie).

    Pendant cet exposé de vingt minutes, le candidat n'est pas interrompu.

    Dans les dix minutes qui suivent l'exposé, il répond aux questions de la commission d'évaluation.

    Domaine A2

    E4 : Français - histoire géographie coefficient 3

    Modes d'évaluation

    L'épreuve de français et d'histoire géographie est organisée en deux sous-épreuves séparées dans leur déroulement : une sous-épreuve de français et une sous-épreuve d'histoire géographie.

    Sous-épreuve de français : ponctuelle écrite d'une durée de 2h30, coefficient 1,5

    L'évaluation comporte deux parties :

    - une première partie, notée sur 8 à 12 points, évalue les capacités de compréhension,

    - une deuxième partie, notée sur 8 à 12 points, évalue les capacités d'expression.

    Le nombre de points attribués à chacune des parties de l'épreuve est indiqué dans le sujet. Dans tous les cas, la note globale est attribuée sur 20 points.

    L'évaluation s'appuie sur un ou plusieurs textes ou documents (textes littéraires, textes argumentatifs, textes d'information, essais, articles de presse, documents iconographiques).

    Dans la première partie, deux ou trois questions permettent de vérifier la capacité du candidat de comprendre le sens global des documents, d'en dégager la construction, d'en caractériser la visée, le ton, l'écriture...

    La seconde partie permet d'évaluer la capacité du candidat d'exposer un point de vue ou d'argumenter une opinion. Le type d'écrit attendu s'inscrit dans une situation de communication précisée par l'énoncé (lettre, synthèse rédigée, article...). Le sujet précise la longueur du texte à rédiger.

    Sous-épreuve d'histoire géographie : ponctuelle écrite d'une durée de 2h, coefficient 1,5

    Cette sous-épreuve porte sur le programme de la deuxième année, sur un thème précis et les notions qui lui sont associées.

    Le candidat a le choix entre deux sujets. Il doit faire la preuve de ses capacités de comprendre et d'analyser une situation historique ou géographique en s'appuyant sur l'étude d'un dossier de trois à cinq documents de nature variée.

    Il répond à une série de questions qui visent à évaluer les compétences suivantes :

    - repérer et relever des informations dans une documentation,

    - établir des relations entre les documents,

    - utiliser des connaissances sur le programme.

    Ces questions, qui ne peuvent se réduire à une demande de définitions, permettent au candidat de faire la preuve qu'il maîtrise les méthodes d'analyse des documents et qu'il sait en tirer parti pour comprendre une situation historique ou géographique.

    Il élabore ensuite une courte synthèse intégrant les éléments apportés par le dossier et ses connaissances.

    Les documents constituent un ensemble cohérent qui permet une véritable mise en relation. La cohérence réside dans la situation envisagée et la (ou les) notion(s) qui s'y rapporte(ent).

    La synthèse consiste en un texte rédigé qui peut être accompagné par une carte, un croquis ou un schéma à l'initiative du candidat ou en réponse à une question expressément formulée.

    E5 : Langue vivante coefficient 2

    Objectifs de l'épreuve:

    Cette épreuve vise surtout à apprécier l'aptitude du candidat à appréhender la pratique d'une langue vivante étrangère dans une situation de communication courante.

    Elle correspond aux compétences C1.01, C4.01, C4.02.

    Modes d'évaluation :

    Contrôle en cours de formation :

    L'accent sera mis sur des situations simples de la communication écrite et orale, qui relèvent de la vie courante ou professionnelle. Le champ lexical prendra ainsi en compte les termes et expressions du domaine musical et de la facture instrumentale.

    Le nombre de situations d'évaluation est laissé à l'initiative des enseignants, sans pouvoir toutefois excéder quatre, l'écrit et l'oral étant à parité.

    Épreuve ponctuelle orale d'une durée de 20 minutes, précédée de 20 minutes de préparation

    L'épreuve se place dans un cadre essentiellement pratique et s'appuie sur des situations concrètes empruntées aux activités professionnelles courantes.

    A l'aide soit d'un texte ou document, notice d'une quinzaine de lignes en relation avec le domaine professionnel, accompagné de questions simples relatives à ce texte ou à ce document, soit d'un document sonore enregistré d'une durée maximale d'une minute, le candidat doit savoir:

    - traduire le texte donné et répondre aux questions posées,

    - résumer le document sonore donné,

    - donner une traduction partielle,

    - répondre aux questions posées.

    Domaine A3

    E6 : Culture musicale et professionnelle coefficient 5

    Sous épreuve : organologie appliquée et histoire de la musique : coefficient 2

    Objectifs de l'épreuve:

    Cette épreuve vise à situer la musique et les instruments dans leurs cadre historique (et géographique) chronologique et culturel en référence aux grandes lignes de l'évolution des styles.

    L'approche stylistique, les critères techniques et esthétiques retenus ayant trait aux objets devront permettre de mettre en exergue leur destination, les sources d'inspiration et les contraintes techniques de réalisation.

    Évaluation

    L'épreuve porte sur les savoirs S8.01, S8.02, S8.05.

    Deux types d'épreuves permettent d'évaluer les compétences du candidat : un commentaire d'écoute et une épreuve écrite.

    Le candidat doit être capable :
    - d'identifier des extraits d'œuvres en les situant dans leur contexte général ( stylistique et historique)
    - de situer les grandes époques de l'histoire de la musique et des instruments
    - de citer les principaux courants artistiques du XXème siècle
    - d'établir des liens avec d'autres domaines (acoustique, arts appliqués).

    Modes d'évaluation :

    Épreuve ponctuelle écrite d'une durée de 2 heures

    - commentaire d'écoute d'une durée de 30 à 45 minutes.

    - épreuve s'appuyant sur des éléments documentaires et/ou iconographiques visant à apprécier les connaissances du candidat dans les domaines de l'histoire de la musique et de l'organologie.

    Sous épreuve : acoustique : coefficient 2

    Objectifs de l'épreuve:

    Elle vise à vérifier l'aptitude du candidat à expliquer les phénomènes acoustiques liés à l'instrument de musique et son environnement.

    Évaluation

    L'épreuve prend en compte tout ou partie des savoirs associés S8.03

    Modes d'évaluation

    Épreuve ponctuelle écrite d'une durée 1h 30

    A partir d'un fonds documentaire traitant des questions d'acoustique générale et de l'instrument étudié en option, le candidat devra être capable :

    - d'expliquer les principes de fonctionnement acoustique

    - de définir et utiliser le vocabulaire approprié

    - d'analyser les causes et effets rencontrés dans des situations sonores présentées.

    E7 : Communication graphique coefficient : 4

    Sous épreuve : arts appliques : coefficient 3

    Objectifs de l'épreuve:

    Cette épreuve vise à vérifier l'aptitude du candidat à :

    - situer la facture instrumentale dans son cadre historique, chronologique et géographique, en référence à l'évolution des styles.

    ( à partir d'un fonds documentaire et/ou d'une réalisation, le candidat devra situer l'époque et le lieu géographique auxquels peuvent se rattacher les instruments ou leurs représentations étudiés).

    L'approche stylistique, les critères techniques et esthétiques retenus ayant trait aux instruments devront permettre de mettre exergue leur destination, les sources d'inspiration et les contraintes techniques de réalisation.

    - analyser et exploiter une documentation, proposer diverses solutions répondant à une demande précise et exprimer plastiquement ses recherches.

    Évaluation

    Elle concerne les compétences et les savoirs associés :

    C1.01, C4.02.

    S8.01, S8.05

    L'évaluation porte sur

    - la justesse des connaissances du domaine de l'histoire de l'art et de l'instrument

    - la pertinence de l'analyse et la précision du vocabulaire utilisé

    - la lisibilité et l'expressivité des relevés

    - le respect du cahier des charges

    - la faisabilité des propositions

    - la cohérence de la démarche

    - la lisibilité et l'expressivité de la traduction graphique, colorée et/ou volumique

    - la qualité plastique du projet.

    Modes d'évaluation :

    Épreuve ponctuelle écrite d'une durée de 4 heures

    a) Analyse formelle et styliste :

    A partir d'un fonds documentaire (photographies, schémas, dessins, textes...) et/ou des supports réels (instruments ou pièces), pouvant se rapporter à toutes les périodes de l'histoire, période contemporaine incluse et à l'aide d'annotations écrites et de croquis analytiques, le candidat doit être capable :

    - d'identifier les caractéristiques formelles de l'instrument ou des éléments étudiés,

    - de situer l'instrument dans le temps en référence à une période historique marquée par une évolution culturelle importante,

    - d'établir des relations formelles et/ou stylistiques des champs professionnels avec d'autres réalisations artistiques de la même époque.

    b) Projet d'arts appliqués :

    Recherche personnelle effectuée par le candidat à partir de l'analyse précédente en fonction d'une demande précise et d 'un cahier des charges

    Cette recherche porte sur un problème relevant du design de communication (annonce-presse, affichette, logo...)et/ou du design d'espace et d'environnement (événementiel, PLV - publicité sur le lieu de vente -, vitrines...)

    A partir d'un cahier des charges (cadre de l'étude, thème...) et du fonds documentaire (éléments de référence, objets réels ou figurés, documents iconographiques...), le candidat doit être capable :

    - d'effectuer sous forme d'esquisses, la recherche demandée en proposant plusieurs hypothèses,

    - de finaliser la solution retenue par les moyens appropriés (texte, image, couleurs, effets de matières et/ou maquettes)

    - d'expliquer la démarche, effectuer et justifier un choix.

    En fonction du caractère et de la nature de l'étude, des croquis de détail , la représentation en perspective et des maquettes pourront être utilisés. De brefs commentaires ou annotations préciseront la démarche.

    Sous épreuve : étude de construction : coefficient : 1

    Objectifs de l'épreuve:

    Il s'agit de vérifier l'aptitude du candidat à décoder et analyser des dessins et des documentations techniques relatifs aux instruments et outillages spécifiques.

    Évaluation :

    L'épreuve porte sur les compétences C1.01 et savoirs associés S3.01

    Modes d'évaluation :

    Épreuve ponctuelle écrite d'une durée de 2 heures

    Le candidat doit être capable

    - de décoder un dessin d'ensemble,

    - de compléter le dessin de définition d'une pièce,

    - d'analyser le fonctionnement d'un système.

    Domaine A4

    E8 : Éducation physique et sportive coefficient 1

    Arrêté du 11 juillet 2005 relatif aux modalités d'organisation du contrôle en cours de formation et de l'examen terminal prévus pour l'éducation physique et sportive aux examens du baccalauréat professionnel, du brevet des métiers d'art, du certificat d'aptitude professionnelle et du brevet d'études professionnelles.

Pour le ministre et par délégation :

Le directeur de l'enseignement scolaire,

J.-P. de Gaudemar

NOTA :

NOTA : Le présent arrêté et ses annexes III et IV sont publiés a u Bulletin officiel du ministère de l'éducation nationale et de la recherche du 25 septembre 2003.

L'arrêté et ses annexes sont disponibles au Centre national de documentation pédagogique, 13, rue du Four, 75006 Paris, ainsi que dans les centres régionaux et départementaux de documentation pédagogique.

Ils sont diffusés en ligne à l'adresse suivante :

http://www.cndp.fr/dep/.

Arrêté du 17 juillet 2012, article 7 : Les dispositions relatives à l'organisation et aux horaires d'enseignement figurant dans les arrêtés susvisés portant création et fixant les conditions de délivrance des brevets des métiers d'art sont abrogées à l'issue de l'année scolaire 2013-2014.