Arrêté du 9 décembre 2003 relatif au titre professionnel de concepteur(trice) maquettiste en conditionnement


JORF n°292 du 18 décembre 2003 page 21556
texte n° 16




Arrêté du 9 décembre 2003 relatif au titre professionnel de concepteur(trice) maquettiste en conditionnement

NOR: SOCF0311965A
ELI: https://www.legifrance.gouv.fr/eli/arrete/2003/12/9/SOCF0311965A/jo/texte


Le ministre des affaires sociales, du travail et de la solidarité,
Vu le décret n° 2002-615 du 26 avril 2002 relatif à la validation des acquis de l'expérience pour la délivrance d'une certification professionnelle ;
Vu le décret n° 2002-616 du 26 avril 2002 relatif au répertoire national des certifications professionnelles ;
Vu le décret n° 2002-1029 du 2 août 2002 relatif au titre professionnel délivré par le ministre chargé de l'emploi ;
Vu l'arrêté du 25 novembre 2002 relatif aux conditions de délivrance du titre professionnel du ministère chargé de l'emploi ;
Vu le référentiel d'emploi, d'activités, compétences du titre professionnel de concepteur(trice) maquettiste en conditionnement ;
Vu le référentiel de certification du titre professionnel de concepteur(trice) maquettiste en conditionnement ;
Vu l'avis de la commission professionnelle consultative gestion et traitement de l'information du 20 novembre 2003,
Arrête :

Article 1


Le titre professionnel concepteur(trice) maquettiste en conditionnement est créé.
Il est délivré dans les conditions prévues par l'arrêté du 25 novembre 2002 susvisé.
Il est classé au niveau III de la nomenclature des niveaux de formation, telle que définie à l'article 2 du décret n° 2002-616 du 26 avril 2002 susvisé et dans le domaine d'activité 200 n (code NSF).
Il sera réexaminé par la commission professionnelle consultative compétente dans un délai de cinq années.

Article 2


Le référentiel d'emploi, d'activités, compétences et le référentiel de certification du titre professionnel de concepteur(trice) maquettiste sont disponibles dans tout centre AFPA ou centre agréé.

Article 3


Le titre professionnel de concepteur(trice) maquettiste est composé de quatre unités constitutives dont la liste suit :
1. Préparer des graphismes et photomontages pour des supports numériques.
2. Préparer et finaliser la mise en page d'un document imprimé.
3. Définir le conditionnement et sa mise en oeuvre.
4. Mettre en oeuvre les techniques de marketing, gestion et communication appliquées au conditionnement.
Elles peuvent être sanctionnées par des certificats de compétences professionnelles (CCP) dans les conditions prévues par l'arrêté susvisé du 25 novembre 2002.

Article 4


L'annexe au présent arrêté comporte les informations requises pour l'inscription du titre professionnel au répertoire national des certifications professionnelles.

Article 5


La déléguée générale à l'emploi et à la formation professionnelle est chargée de l'exécution du présent arrêté, qui sera publié ainsi que son annexe au Journal officiel de la République française.

Annexe


A N N E X E


INFORMATIONS REQUISES POUR L'INSCRIPTION DU TITRE PROFESSIONNEL AU RÉPERTOIRE NATIONAL DES CERTIFICATIONS PROFESSIONNELLES
Intitulé :
Titre professionnel de concepteur(trice) maquettiste en conditionnement.
Niveau : III.
Code NSF : 200 n.


Résumé du référentiel d'emploi


La création d'emballages couramment appelée « Packaging » concerne la conception de conditionnement pour la vente, la protection et le transport de produits.
Le (la) concepteur(trice) maquettiste en conditionnement élabore et réalise l'emballage le mieux adapté au produit, tout en assurant la protection des objets contre les risques du transport et de la manutention.
Il (elle) a souvent un rôle d'interface entre les différents services d'une entreprise, entre les utilisateurs et les fabricants. Son efficacité résulte de sa capacité à mettre en cohérence l'ensemble des opérations :
- en agence, il (elle) travaille le plus souvent sous l'autorité d'un directeur artistique, son rôle principal est de faire des propositions graphiques différentes et de réaliser des pré-maquettes à présenter au client ;
- chez l'industriel fabricant d'emballage, le (la) concepteur(trice) maquettiste en conditionnement bénéficie d'une certaine autonomie, analyse les besoins et propose une solution d'emballage ;
- chez l'industriel utilisateur d'emballage, il (elle) doit coordonner avec les différents sous-traitants, suivre la fabrication, contrôler la qualité. Il (elle) doit être capable de dialoguer aussi bien avec des spécialistes du marketing qu'avec des ingénieurs et des gestionnaires ;
- en indépendant (free-lance), il (elle) assure la totalité de la prestation.


Capacités attestées et descriptif
des composantes de la certification
1. Préparer des graphismes et photomontages
pour des supports numériques


Gérer un poste de travail informatique.
Utiliser les outils de recherche et d'échange d'information sur l'internet.
Préparer les médias.
Réaliser des graphismes et illustrations fixes élaborés.
Réaliser des photomontages complexes.


2. Préparer et finaliser la mise en page d'un document imprimé


Concevoir une maquette d'exécution de mise en page pour support imprimé.
Exécuter la mise en page pour support imprimé (préparation des médias, mise en page, suivi du flashage et de l'impression).


3. Définir le conditionnement et sa mise en oeuvre


Trouver les concepts correspondant au positionnement du produit défini par le client (matériaux, graphismes, formes et volumes).
Exécuter plusieurs esquisses et proposer les projets au client.
Préparer les maquettes et finaliser un projet.
Réaliser un tracé de découpe précis.
Préparer les documents d'exécution.
Suivre la réalisation avec les sous traitants.
Protéger sa création par un brevet ou un dépôt de modèle.
Adapter les concepts aux technologies disponibles (technologies industriellement fiables, parc machines client).


4. Mettre en oeuvre les techniques de marketing,
gestion et communication appliquées au conditionnement


Répondre précisément à la demande du client en s'informant auprès de l'ensemble de la profession.
Construire et rédiger un cahier des charges explicitant la demande du client et l'offre correspondante.
Etablir le devis et les factures après avoir chiffré les coûts des diverses propositions d'emballage présentées au client.


Secteurs d'activités ou types d'emploi
accessibles par le détenteur du titre


Cet emploi s'exerce :
- chez les fabricants : services études et développement ou service commercial ;
- en agence de publicité, design ou packaging : cellule création ou commerciale ;
- chez les utilisateurs : service recherche et développement, coordination emballages, achats ;
- en prestations directes auprès des entreprises : profession libérale ou travailleur indépendant.
Codes ROME :
21121 - Stylicien industriel.
32212 - Créateur de support de communication visuelle.
Réglementation de l'activité :
Néant.
Autorité responsable de la certification :
Ministère chargé de l'emploi.
Bases légales et réglementaires :
Loi n° 2002-73 du 17 janvier 2002 de modernisation sociale ;
Décret n° 2002-1029 du 2 août 2002 ;
Arrêté du 25 novembre 2002.


Fait à Paris, le 9 décembre 2003.


Pour le ministre et par délégation :

La déléguée générale à l'emploi

et à la formation professionnelle,

C. Barbaroux