Arrêté du 12 mai 2006 relatif au titre professionnel de monteur(se) vendeur(se) en optique lunetterie




Arrêté du 12 mai 2006 relatif au titre professionnel de monteur(se) vendeur(se) en optique lunetterie

NOR: SOCF0611156A
Version consolidée au 16 septembre 2019


Le ministre de l'emploi, de la cohésion sociale et du logement,
Vu le décret n° 2002-615 du 26 avril 2002 relatif à la validation des acquis de l'expérience pour la délivrance d'une certification professionnelle ;
Vu le décret n° 2002-616 du 26 avril 2002 relatif au répertoire national des certifications professionnelles ;
Vu le décret n° 2002-1029 du 2 août 2002 relatif au titre professionnel délivré par le ministre chargé de l'emploi ;
Vu l'arrêté du 9 mars 2006 relatif aux conditions de délivrance du titre professionnel du ministère chargé de l'emploi ;
Vu le référentiel d'emploi, d'activités, compétences du titre professionnel de monteur(se) vendeur(se) en optique lunetterie ;
Vu le référentiel de certification du titre professionnel de monteur(se) vendeur(se) en optique lunetterie ;
Vu l'avis de la commission professionnelle consultative industrie du 22 décembre 2005,
Arrête :

Le titre professionnel de monteur (se) vendeur (se) en optique lunetterie est créé (ancien intitulé : monteur en optique lunetterie).


Il est délivré dans les conditions prévues par l'arrêté du 9 mars 2006 susvisé.


Il est classé au niveau V de la Nomenclature des niveaux de formation, telle que définie à l'article 2 du décret n° 2002-616 du 26 avril 2002 susvisé et dans le domaine d'activité 331 s (code NSF).


Le titre professionnel de monteur (se) vendeur (se) en optique-lunetterie est enregistré au répertoire national des certifications professionnelles pour une durée de trois ans à compter de l'entrée en vigueur du présent arrêté.


Le référentiel d'emploi, d'activités, compétences et le référentiel de certification du titre professionnel de monteur(se) vendeur(se) en optique lunetterie sont disponibles dans tout centre AFPA ou centre agréé.

Le titre professionnel monteur (se) vendeur (se) en optique-lunetterie est composé des deux unités constitutives dont la liste suit :

1. Vendre des équipements et des produits d'optique-lunetterie de détail.

2. Réaliser les travaux relatifs à des équipements d'optique-lunetterie de détail.

Elles peuvent être sanctionnées par des certificats de compétences professionnelles (CCP) dans les conditions prévues par l'arrêté du 9 mars 2006 relatif aux conditions de délivrance du titre professionnel du ministère chargé de l'emploi.


L'annexe au présent arrêté comporte les informations requises pour l'inscription du titre professionnel au répertoire national des certifications professionnelles.


Le délégué général à l'emploi et à la formation professionnelle est chargé de l'exécution du présent arrêté qui sera publié ainsi que son annexe au Journal officiel de la République française.

INFORMATIONS REQUISES POUR L'INSCRIPTION DU TITRE PROFESSIONNEL AU RÉPERTOIRE NATIONAL DES CERTIFICATIONS PROFESSIONNELLES

Intitulé :

Titre professionnel : monteur (se) vendeur (se) en optique-lunetterie.

Niveau : V.

Code NSF : 331 s.


Résumé du référentiel d'emploi


Sous la responsabilité d'un opticien diplômé, le (la) monteur (se) vendeur (se) en optique-lunetterie travaille principalement dans un atelier intégré au point de vente. Il (elle) réalise, à partir de la prescription de l'ophtalmologiste le centrage, le taillage et le montage d'optique sur différents types de monture.

Il (elle) assure tous types de réparation et fournit une prestation globale comprenant l'accueil clientèle, l'analyse de la demande, les conseils techniques pour la livraison d'équipements d'optique.

Le sens de l'observation et de l'esthétique sont requis pour la réalisation d'un travail précis et soigneux.


Capacités attestées et descriptif

des composantes de la certification

1. Réaliser les travaux relatifs à des équipements

d'optique-lunetterie de détail


Mettre en œuvre les techniques de montage des équipements d'optique-lunetterie.

Réparer ou remplacer des pièces défectueuses sur des montures.

Relever les paramètres de montage d'un équipement déjà réalisé.


2. Vendre des équipements et des produits

d'optique-lunetterie de détail


Conduire des entretiens de vente en optique-lunetterie.

Prendre sur le client les mesures nécessaires à la réalisation de son équipement en optique-lunetterie.

Ajuster l'équipement d'optique-lunetterie du client à sa morphologie.

Traiter les opérations techniques et administratives de la vente en optique-lunetterie.


Secteurs d'activités et types d'emploi

accessibles par le détenteur du titre


Le (la) monteur (se) vendeur (se) en optique-lunetterie est employé principalement dans :

-des ateliers intégrés au point de vente et dans le magasin ;

-des ateliers décentralisés regroupant plusieurs points de vente ;

-des ateliers de sous-traitance.

Code ROME :

J1405-Optique-lunetterie.

Réglementation de l'activité :

Néant.

Autorité responsable de la certification :

Ministère chargé de l'emploi.

Bases légales et réglementaires :

Code de l'éducation, notamment les articles L. 335-5, L. 335-6 et R. 335-13, R. 338-2 ;

Arrêté du 9 mars 2006 modifié relatif aux conditions de délivrance du titre professionnel du ministre chargé de l'emploi ;

Arrêté du 8 décembre 2008 modifié relatif au règlement général des sessions de validation conduisant au titre professionnel du ministère chargé de l'emploi.


Fait à Paris, le 12 mai 2006.


Pour le ministre et par délégation :

Par empêchement du délégué général

à l'emploi et à la formation professionnelle :

La chef de la mission des politiques

de formation et de qualification,

C. Rigodanzo