Vocabulaire des télécommunications (liste de termes, expressions et définitions adoptés)

JORF n°136 du 14 juin 2003 page 10047
texte n° 98



Vocabulaire des télécommunications (liste de termes, expressions et définitions adoptés)

NOR: CTNX0306624X
ELI: Non disponible


I. - Termes et définitions


accès hertzien
Domaine : Télécommunications/Réseaux.
Synonyme : accès radioélectrique, accès sans fil, boucle locale radio.
Définition : Liaison assurée par voie radioélectrique entre un terminal de télécommunication et un commutateur du réseau d'infrastructure ; par extension, ensemble de telles liaisons.
Note :
1. On peut distinguer, selon la nature du terminal :
- l'accès hertzien fixe (terminal en un point déterminé) ;
- l'accès hertzien mobile (terminal mobile) ;
- l'accès hertzien itinérant ou nomade (terminal transportable).
2. Le terme « accès sans fil » peut avoir un sens plus large, et désigner des liaisons autres que radioélectriques, par exemple infrarouges.
Équivalent étranger : wireless access, wireless local loop.
accès radioélectrique
Domaine : Télécommunications/Réseaux.
Voir : accès hertzien.
accès sans fil
Domaine : Télécommunications/Réseaux.
Voir : accès hertzien.
boucle locale
Domaine : Télécommunications/Réseaux.
Voir : réseau d'accès.
boucle locale radio
Abréviation : BLR.
Domaine : Télécommunications/Réseaux.
Voir : accès hertzien.
centre d'appels
Domaine : Télécommunications/Services.
Définition : Ensemble d'agents utilisant des moyens de télécommunication et d'informatique pour assurer les contacts d'une entreprise avec sa clientèle.
Note : Les agents des centres d'appels peuvent, par exemple, répondre à des demandes de renseignement, traiter des commandes ou des réservations, assurer un service après-vente, effectuer des campagnes de prospection ou de sondage.
Voir aussi : couplage de la téléphonie et de l'informatique.
Équivalent étranger : call center (EU), call centre (GB).
conservation du numéro
Domaine : Télécommunications/Services.
Définition : Possibilité offerte à un usager de conserver le même numéro d'appel en cas de déplacement géographique, de changement du service souscrit ou de changement d'opérateur.
Note : L'expression « portabilité du numéro » est déconseillée.
Voir aussi : numéro conservable.
Équivalent étranger : number portability.
contrôleur d'accès
Domaine : Télécommunications/Réseaux.
Voir : portier.
couplage de la téléphonie et de l'informatique
Abréviation : CTI.
Forme abrégée : couplage téléphonie-informatique.
Domaine : Télécommunications/Services.
Définition : Association de l'installation téléphonique d'une entreprise à tout ou partie de ses installations informatiques.
Voir aussi : centre d'appels.
Équivalent étranger : computer telephony integration (CTI).
dégroupage, n.m.
Domaine : Télécommunications/Services.
Définition : Séparation en plusieurs lots de prestations de télécommunication traditionnellement regroupées en un lot unique, de façon à pouvoir les confier éventuellement à des opérateurs de télécommunication différents.
Note : Dans le cadre de la libéralisation des télécommunications, le dégroupage du réseau d'accès consiste à individualiser une ou plusieurs prestations de transport et une ou plusieurs prestations de service sur un même support physique.
Équivalent étranger : unbundling.
démultiplexage, n.m.
Domaine : Télécommunications/Techniques.
Définition : Action de restituer les signaux originaux à partir d'un signal composite obtenu par multiplexage.
Note : Cette restitution peut être partielle.
Voir aussi : démultiplexer, multiplexage.
Équivalent étranger : demultiplexing.
démultiplexer, v.
Domaine : Télécommunications/Techniques.
Définition : Restituer les signaux originaux à partir d'un signal composite obtenu par multiplexage.
Note : Cette restitution peut être partielle.
Voir aussi : multiplexage, multiplexer.
Équivalent étranger : demultiplex (to).
démultiplexeur, n.m.
Domaine : Télécommunications/Techniques.
Définition : Appareil destiné à effectuer un démultiplexage.
Équivalent étranger : demultiplexer.
exploitation, n.f.
Domaine : Télécommunications/Réseaux.
Définition : Ensemble des activités nécessaires pour mettre en oeuvre une installation, par exemple, un réseau de télécommunication.
Note : L'exploitation comprend les manoeuvres, la commande, la surveillance et la maintenance, ainsi que des travaux de toutes sortes.
Équivalent étranger : operation.
guichet unique
Domaine : Télécommunications/Services.
Définition : Dispositif par lequel un opérateur de réseau ou un fournisseur de services offre à un client une prestation commerciale globale permettant d'accéder à un ou plusieurs services de télécommunication et fait appel, s'il en est besoin, aux moyens d'un ou plusieurs autres opérateurs ou fournisseurs.
Voir aussi : service unifié.
Équivalent étranger : one stop shopping (OSS).
ligne d'accès
Forme abrégée : accès, n.m.
Domaine : Télécommunications/Réseaux.
Définition : Ligne servant à relier un terminal de télécommunication à un réseau d'infrastructure.
Note : Les termes « ligne d'abonné » et « ligne locale » sont encore couramment utilisés.
Voir aussi : réseau d'accès, réseau d'infrastructure.
Équivalent étranger : acces line, local line, subscriber line.
ligne d'accès numérique
Domaine : Télécommunications/Réseaux.
Définition : Ligne d'accès dotée d'un système qui permet d'atteindre un débit de transmission des signaux numériques supérieur à celui qui est permis par un modem à fréquence vocale.
Note : Ce type de ligne d'accès comporte un certain nombre de systèmes qui diffèrent par la modulation utilisée dans chacun des sens de transmission, avec différents débits et différentes longueurs maximales. Le débit peut atteindre quelques mégabits par seconde, selon la distance.
Voir aussi : raccordement numérique asymétrique, réseau numérique à intégration de services.
Équivalent étranger : digital subscriber line (DSL).
maintenabilité, n.f.
Domaine : Télécommunications.
Définition : Aptitude d'une entité à être maintenue, ou rétablie, dans un état lui permettant d'accomplir une fonction requise.
Équivalent étranger : maintainability.

multiplex, n.m. et adj.inv.
Domaine : Télécommunications/Techniques.
Définition : Se dit d'un système permettant de transmettre d'un point à un autre des signaux indépendants assemblés en un seul signal composite à partir duquel ils peuvent être restitués.
Note : Des exemples d'emploi sont : signal multiplex, transmission multiplex, multiplex télégraphique, multiplex temporel.
Voir aussi : commutation temporelle, démultiplexer, multiplexer.
Équivalent étranger : multiplex.
Attention : Ce terme annule et remplace celui publié au Journal officiel du 22 septembre 2000.
multiplexage, n.m.
Domaine : Télécommunications/Techniques.
Définition : Action d'assembler des signaux indépendants en un seul signal composite à partir duquel ils peuvent être restitués.
Note : Il existe différents types de multiplexage : multiplexage en fréquence, dans le temps, en code, en longueur d'onde, etc.
Voir aussi : démultiplexage, multiplexer.
Équivalent étranger : multiplexing.
multiplexage dans le temps
Abréviation : MRT (multiplexage par répartition dans le temps).
Domaine : Télécommunications/Techniques.
Synonyme : multiplexage temporel.
Définition : Multiplexage dans lequel des signaux indépendants occupent des créneaux temporels distincts dans le signal composite.
Voir aussi : créneau temporel, multiplexage.
Équivalent étranger : time division multiplexing (TDM).
multiplexage en code
Abréviation : MRC (multiplexage par répartition en code).
Domaine : Télécommunications/Techniques.
Définition : Multiplexage dans lequel chaque signal indépendant est caractérisé par une séquence codée qui permet de le restituer à partir du signal composite.
Voir aussi : multiplexage.
Équivalent étranger : code division multiplexing (CDM).
multiplexage en fréquence
Abréviation : MRF (multiplexage par répartition en fréquence).
Domaine : Télécommunications/Techniques.
Définition : Multiplexage dans lequel des signaux indépendants occupent des bandes de fréquences distinctes dans le signal composite.
Voir aussi : multiplexage.
Équivalent étranger : frequency division multiplexing (FDM).
multiplexage en longueur d'onde
Abréviation : MRL (multiplexage par répartition en longueur d'onde).
Domaine : Télécommunications/Techniques.
Synonyme : multiplexage multicolore.
Définition : Multiplexage dans lequel des signaux indépendants utilisent sur le même support des ondes porteuses à des longueurs d'onde différentes dans le domaine optique.
Note :
1. Le multiplexage en longueur d'onde peut être considéré comme une forme de multiplexage en fréquence.
2. Comme la longueur d'onde caractérise la couleur dans le domaine visible, on parle aussi de « multiplexage multicolore ».
Voir aussi : multiplexage.
Équivalent étranger : dense wavelength division multiplexing (DWDM).
multiplexage multicolore
Domaine : Télécommunications/Techniques.
Voir : multiplexage en longueur d'onde.
multiplexage temporel
Domaine : Télécommunications/Techniques.
Voir : multiplexage dans le temps.
multiplexer, v.
Domaine : Télécommunications/Techniques.
Définition : Assembler des signaux indépendants en un seul signal composite à partir duquel ils peuvent être restitués.
Voir aussi : commutation spatiale, commutation spatiale multiplexée, démultiplexer, multiplex.
Équivalent étranger : multiplex (to).
multiplexeur, n.m.
Domaine : Télécommunications/Techniques.
Définition : Appareil destiné à effectuer un multiplexage.
Équivalent étranger : multiplexer.
numéro conservable
Domaine : Télécommunications/Services.
Définition : Numéro d'appel qu'un usager peut conserver en cas de déplacement géographique, de changement du service souscrit ou de changement d'opérateur.
Note : L'expression « numéro portable », que l'on trouve dans le langage professionnel, est déconseillée.
Voir aussi : conservation du numéro.
Équivalent étranger : portable number.
plateforme à haute altitude
Abréviation : PHA.
Domaine : Télécommunications/Techniques.
Synonyme : plateforme stratosphérique.
Définition : Aéronef servant de support à des relais de télécommunication ou à des capteurs d'observation, maintenu à une certaine altitude dans la stratosphère dans une position fixe par rapport à la surface de la Terre.
Note : La mise en place de ces plateformes à une altitude à laquelle les vents stratosphériques sont les plus faibles (environ 22 km) vise à assurer des services de télécommunication dans des zones à grande densité de population.
Équivalent étranger : high altitude platform (HAP), high altitude radio platform, stratospheric platform.
plateforme stratosphérique
Domaine : Télécommunications/Techniques.
Voir : plateforme à haute altitude.
portier, n.m.
Domaine : Télécommunications/Réseaux.
Synonyme : contrôleur d'accès.
Définition : Logiciel généralement associé à une ou plusieurs passerelles, qui assure notamment la conversion des adresses et vérifie les autorisations d'accès à un réseau.
Voir aussi : passerelle.
Équivalent étranger : gatekeeper.
réseau d'accès
Domaine : Télécommunications/Réseaux.
Synonyme : boucle locale.
Définition : Ensemble des moyens servant à relier des terminaux de télécommunication à un commutateur du réseau d'infrastructure.
Note :
1. Le terme « réseau local », qui est aussi employé dans ce sens, ne doit pas être confondu avec le terme « réseau local d'entreprise » (anglais : local area network).
2. Le terme « boucle locale » provient de l'anglais local loop, qui désignait à l'origine la paire de fils de cuivre, bouclée chez l'abonné pour permettre le passage des courants électriques.
Voir aussi : réseau d'infrastructure, réseau local de raccordement.
Équivalent étranger : access network, local loop.
réseau d'infrastructure
Domaine : Télécommunications/Réseaux.
Définition : Partie centrale d'un réseau de télécommunication, constituée d'un certain nombre de commutateurs et des liaisons entre ces commutateurs.
Note :
1. Les terminaux des utilisateurs sont reliés au réseau d'infrastructure par des réseaux d'accès.
2. L'expression « réseau coeur » est déconseillée.
Équivalent étranger : core network, infrastructure network.
service unifié
Domaine : Télécommunications/Services.
Définition : Service de télécommunication fourni par un opérateur de réseau ou un fournisseur de services, faisant appel aux moyens d'un ou plusieurs autres opérateurs ou fournisseurs, et donnant aux utilisateurs l'impression d'accéder à un seul réseau de même aspect et sans discontinuité où qu'ils se trouvent.
Note : On trouve aussi le terme « service sans couture ».
Voir aussi : guichet unique.
Équivalent étranger : seamless service.


II. - Table d'équivalence
A. - Termes étrangers


Vous pouvez consulter le tableau dans le JO
n° 136 du 14/06/2003 page 10047 à 10050




B. - Termes français


Vous pouvez consulter le tableau dans le JO
n° 136 du 14/06/2003 page 10047 à 10050