Loi n° 96-162 du 4 mars 1996 relative au supplément de loyer de solidarité




Loi n° 96-162 du 4 mars 1996 relative au supplément de loyer de solidarité

NOR: LOGX9500145L
Version consolidée au 14 décembre 2019
Article 1
A modifié les dispositions suivantes :
Article 2
A modifié les dispositions suivantes :
Article 5
A modifié les dispositions suivantes :
Article 6
A modifié les dispositions suivantes :
Article 7
A modifié les dispositions suivantes :
Article 8
A modifié les dispositions suivantes :
Article 9
A modifié les dispositions suivantes :

Sous réserve des décisions de justice passées en force de chose jugée, sont validés les suppléments de loyer fixés en application du barème arrêté par la délibération du conseil d'administration du 8 novembre 1989 de la Régie immobilière de la ville de Paris en tant que la régularité de ces suppléments de loyer serait mise en cause à raison de l'annulation de cette délibération par la décision du Conseil d'Etat en date du 31 mars 1995.

Article 11 (abrogé) En savoir plus sur cet article...
Article 12

Sous réserve des décisions de justice passées en force de chose jugée, sont validés les barèmes de supplément de loyer devenus exécutoires avant la date de publication de la présente loi :

- en tant qu'ils ont été établis en fonction du loyer du marché ou en fonction d'un plafond de loyer fixé par l'administration pour certaines catégories de logements à loyer modéré ;

- en tant qu'ils n'ont pas été établis en fonction du nombre ou de l'âge des personnes vivant au foyer.

Sous la même réserve, l'exigibilité des suppléments de loyer ne peut être contestée en tant que ceux-ci résultent des barèmes ainsi validés.

Article 13 (abrogé) En savoir plus sur cet article...
Article 14

Les dispositions de la présente loi s'appliquent de plein droit, à la date de leur entrée en vigueur, aux baux en cours et aux bénéficiaires du droit au maintien dans les lieux.

JACQUES CHIRAC

Par le Président de la République :

Le Premier ministre,

ALAIN JUPPÉ

Le ministre de l'équipement, du logement,

des transports et du tourisme,

BERNARD PONS

Le ministre du travail et des affaires sociales,

JACQUES BARROT

Le ministre de l'économie et des finances,

JEAN ARTHUIS

Le ministre de l'aménagement du territoire,

de la ville et de l'intégration,

JEAN-CLAUDE GAUDIN

Le ministre de la fonction publique,

de la réforme de l'Etat et de la décentralisation,

DOMINIQUE PERBEN

Le ministre délégué à l'outre-mer,

JEAN-JACQUES DE PERETTI

Le ministre délégué au logement,

PIERRE-ANDRÉ PÉRISSOL

Le ministre délégué au budget,

porte-parole du Gouvernement,

ALAIN LAMASSOURE

Le ministre délégué à la ville et à l'intégration,

ÉRIC RAOULT

Travaux préparatoires : loi n° 96-162.

Assemblée nationale :

Projet de loi n° 2319 ;

Rapport de M. Joseph Klifa, au nom de la commission de la production, n° 2382 ;

Discussion les 14 et 20 décembre 1995 et adoption le 20 décembre 1995.

Sénat :

Projet de loi, adopté par l'Assemblée nationale en première lecture, n° 151 (1995-1996) ;

Rapport de M. Dominique Braye, au nom de la commission des affaires économiques, n° 167 (1995-1996) ;

Avis de M. José Balarello, au nom de la commission des affaires sociales, n° 168 (1995-1996) ;

Discussion les 23 et 24 janvier 1996 et adoption le 24 janvier 1996.

Assemblée nationale :

Projet de loi, modifié par le Sénat en première lecture, n° 2506 ;

Rapport de M. Joseph Klifa, au nom de la commission de la production, n° 2511 ;

Discussion et adoption le 7 février 1996.

Sénat :

Projet de loi, adopté avec modifications par l'Assemblée nationale en deuxième lecture, n° 207 (1995-1996) ;

Rapport de M. Dominique Braye, au nom de la commission des affaires économiques, n° 213 (1995-1996) ;

Discussion et adoption le 20 février 1996.

Assemblée nationale :

Projet de loi, adopté avec modifications par le Sénat en deuxième lecture, n° 2579 ;

Rapport de M. Joseph Klifa, au nom de la commission mixte paritaire, n° 2581 ;

Discussion et adoption le 22 février 1996.

Sénat :

Rapport de M. Dominique Braye, au nom de la commission mixte paritaire, n° 241 (1995-1996) ;

Discussion et adoption le 22 février 1996.