Arrêté du 20 mai 1994 relatif au brevet d'Etat d'éducateur sportif du deuxième degré de l'option Ski alpin




Arrêté du 20 mai 1994 relatif au brevet d'Etat d'éducateur sportif du deuxième degré de l'option Ski alpin

NOR: MJSK9470084A

Le ministre de la jeunesse et des sports,


Vu la loi n° 84-610 du 16 juillet 1984 modifiée relative à l'organisation et à la promotion des activités physiques et sportives ;


Vu le décret n° 76-556 du 17 juin 1976 relatif à l'encadrement et à l'enseignement des sports de montagne ;


Vu le décret n° 91-260 du 7 mars 1991 relatif à l'organisation et aux conditions de préparation et de délivrance du brevet d'Etat d'éducateur sportif ;

Vu l'arrêté du 22 novembre 1979 relatif à la formation spécifique du brevet d'Etat de ski, option Entraîneur de ski alpin de compétition, premier, deuxième et troisième degrés ;

Vu l'arrêté du 14 juin 1983 modifié relatif à la composition et aux conditions de fonctionnement de la commission de la formation et de l'emploi du Conseil supérieur des sports de montagne ;

Vu l'arrêté du 12 août 1988 relatif à la formation spécifique du brevet d'Etat d'éducateur sportif du premier degré, option Ski alpin ;

Vu l'arrêté du 30 novembre 1992 modifié fixant les contenus et les modalités d'obtention du brevet d'Etat d'éducateur sportif à trois degrés ;

Vu l'avis de la section permanente du ski alpin du Conseil supérieur des sports de montagne,

Arrête :

Article 1 (abrogé au 24 mars 2016) En savoir plus sur cet article...

Le deuxième degré du brevet d'Etat d'éducateur sportif, option Ski alpin, confère à son titulaire la compétence requise pour l'entraînement en ski alpin et activités assimilées, la préparation, l'accession et l'encadrement du sport de haut niveau dans cette discipline.

Article 2 (abrogé au 24 mars 2016) En savoir plus sur cet article...

Le deuxième degré du brevet d'Etat d'éducateur sportif, option Ski alpin, est délivré à l'issue d'une formation évaluée en contrôle continu des connaissances. Cette formation est organisée par l'Ecole nationale de ski et d'alpinisme en relation avec la Fédération française de ski ; elle comporte une partie commune et une partie spécifique.

Article 3 (abrogé au 24 mars 2016) En savoir plus sur cet article...

La formation mentionnée à l'article 2 du présent arrêté comprend :

- une sélection ;

- un premier cycle de formation intégrant deux modules d'enseignement à distance et les unités de formation nos 1 et 2 ;

- un second cycle de formation intégrant un module d'enseignement à distance, les unités de formation nos 3, 4 et 5, un stage pédagogique en situation, un stage pratique de formation de cadres et des travaux pratiques de traçage, ainsi qu'une évaluation finale.

Article 4 (abrogé au 24 mars 2016) En savoir plus sur cet article...

Un livret de formation est délivré par l'Ecole nationale de ski et d'alpinisme à l'issue de la sélection ; il permet de rendre compte du suivi effectif de l'ensemble de la formation, évaluations comprises.


Le livret de formation a une durée de validité de trois ans calculée de date à date à l'issue de l'unité de formation no 1; il peut être prorogé à titre exceptionnel par le directeur de l'Ecole nationale de ski et d'alpinisme.

  • Titre Ier : SELECTION
    Article 5 (abrogé au 24 mars 2016) En savoir plus sur cet article...

    Pour faire acte de candidature à la sélection prévue à l'article précédent, les intéressés doivent déposer à l'Ecole nationale de ski et d'alpinisme, deux mois avant la date de la sélection, un dossier comprenant les pièces suivantes :

    - une fiche d'inscription normalisée ;

    - une fiche individuelle d'état civil datant de moins de trois ans à la date de clôture de l'inscription ;

    - un certificat médical de non-contre-indication à la pratique, à l'enseignement et à l'entraînement du ski alpin datant de moins de trois mois à la date de clôture de l'inscription ;

    - deux photos d'identité ;

    - trois enveloppes timbrées ;

    - un timbre fiscal dont le montant est fixé par arrêté ;

    - une copie du diplôme du brevet d'Etat d'éducateur sportif du premier degré, option "ski alpin", ou du brevet d'Etat de ski, option "ski alpin deuxième degré", ou de tout autre titre admis en équivalence ou du diplôme d'Etat de ski-moniteur national de ski alpin.

    - une copie du diplôme de traceur régional délivré par la Fédération française de ski ;

    - une attestation de la Fédération française de ski précisant que le candidat a, dans une discipline alpine, obtenu un classement en point F.I.S. inférieur ou égal au nombre de points établi chaque année par la délégation aux formations sur proposition de la section permanente du ski alpin. A titre d'exception, les candidats ne répondant pas aux critères de classement peuvent bénéficier d'une dérogation accordée par le délégué aux formations après avis de la section permanente du ski alpin ;

    - une attestation de l'Ecole nationale de ski et d'alpinisme établissant que le candidat a obtenu une note égale ou supérieure à 10 sur 20 dans l'épreuve de langue vivante étrangère du brevet d'Etat d'éducateur sportif du premier degré, option Ski alpin, choisie parmi : anglais, allemand, espagnol ou italien ou une copie du D.E.U.G. de langues et civilisations étrangères ou langues étrangères appliquées, ou d'un diplôme reconnu équivalent. A défaut de produire l'une de ces pièces, le candidat devra subir l'épreuve de sélection de langue vivante étrangère prévue à l'article 6.

    Article 6 (abrogé au 24 mars 2016) En savoir plus sur cet article...

    La sélection a pour objet d'évaluer le projet professionnel du candidat et son aptitude à suivre la formation; elle comporte, selon le cas, deux ou trois épreuves.


    Pour tous les candidats :


    1. Une épreuve d'entretien: coefficient 3.


    D'une durée de trente minutes maximum, l'épreuve d'entretien a pour objet d'évaluer le candidat sur son aptitude à établir des relations avec l'environnement professionnel et institutionnel du ski et sur sa motivation professionnelle.


    2. Une épreuve écrite: coefficient 1.


    D'une durée de deux heures, cette épreuve est destinée à vérifier les connaissances de base du candidat et son aptitude à l'expression écrite,


    notamment sur le programme de la partie commune du brevet d'Etat d'éducateur sportif du premier degré.


    Pour les candidats n'ayant pas fourni dans leur dossier l'une des pièces justificatives relatives à la langue vivante prévues à l'article 5 :


    3. Une épreuve d'entretien dans l'une des quatre langues étrangères suivantes: anglais, allemand, espagnol ou italien.


    D'une durée maximum de trente minutes, cette épreuve comprend notamment le commentaire d'un texte écrit dans la langue choisie par le candidat et fourni par le jury.

    Article 7 (abrogé au 24 mars 2016) En savoir plus sur cet article...

    Les épreuves sont notées sur 20 ; toute note égale ou inférieure à 6 sur 20 à l'épreuve d'entretien ou à l'épreuve écrite peut être rendue éliminatoire après délibération du jury mentionné à l'article 17 du présent arrêté.


    Sont admis à la sélection les candidats qui ont obtenu 40 points au moins à l'ensemble des épreuves 1 et 2, et 10 points à l'épreuve 3 pour ceux qui ont eu à la subir.


    A l'issue de la sélection, le jury recommande aux candidats, si nécessaire, les mises à niveau appropriées dans les modules d'enseignement à distance nos 1 et 2.


    La sélection a une durée de validité de trois ans, calculée de date à date à compter de la notification des résultats.

  • TITRE II : PREMIER CYCLE DE FORMATION
    Article 8 (abrogé au 24 mars 2016) En savoir plus sur cet article...

    Peuvent accéder au premier cycle de formation les candidats qui attestent d'une sélection valide au sens du dernier alinéa de l'article 7.

    Article 9 (abrogé au 24 mars 2016) En savoir plus sur cet article...

    Les modules d'enseignement à distance portent sur le programme de la partie commune du brevet d'Etat d'éducateur sportif du deuxième degré.


    Le premier module précède l'unité de formation no 1 ; il porte sur la physiologie et la biomécanique.


    Le second module porte sur l'organisation sportive et la réglementation du sport; il est effectué en amont de l'unité de formation no 2.

    Article 10 (abrogé au 24 mars 2016) En savoir plus sur cet article...

    Les unités de formation nos 1 et 2 se déroulent au cours de stages d'une durée de 80 heures minimum chacune. Elles intègrent des enseignements rattachés à la partie commune du brevet d'Etat d'éducateur sportif du deuxième degré et des enseignements spécifiques, qui se répartissent comme suit :


    Pour l'U.F. no 1 :


    - biomécanique, 1re partie ;

    - physiologie, 1re partie ;


    - méthodologie et outils de la réflexion technique ;


    - données théoriques et pratiques de biomécanique appliquées au ski en relation avec le matériel technique.


    Pour l'U.F. n° 2 :


    - biomécanique, 2e partie ;


    - physiologie, 2e partie ;


    - données de physiologie propres au ski, préparation physique du skieur et suivi médical ;


    - promotion des activités physiques et sportives et cadre institutionnel, socio-économique et juridique des activités physiques et sportives.

    Article 11 (abrogé au 24 mars 2016) En savoir plus sur cet article...

    Les enseignements du premier cycle relevant des unités de formation et des modules d'enseignement à distance sont évalués et validés selon les modalités suivantes :


    - pour chaque unité de formation, le niveau des candidats est évalué par les formateurs selon deux appréciations : "satisfaisant"ou "non satisfaisant" ;


    - les candidats ayant obtenu l'appréciation "non satisfaisant" à l'issue de l'évaluation d'une des unités de formation nos 1 et 2 doivent satisfaire à une évaluation de rattrapage ;


    - à l'issue de l'unité de formation no 2, le jury mentionné à l'article 17 du présent arrêté dresse la liste des candidats admis à suivre la formation du deuxième cycle.

  • TITRE III : DEUXIEME CYCLE DE FORMATION
    Article 12 (abrogé au 24 mars 2016) En savoir plus sur cet article...

    Peuvent accéder au deuxième cycle de formation les entraîneurs stagiaires titulaires d'un livret de formation en cours de validité.

    Article 13 (abrogé au 24 mars 2016) En savoir plus sur cet article...

    D'une durée de 40 heures minimum, l'unité de formation no 3 comporte les enseignements spécifiques suivants :


    - approfondissement technique en stage pratique avec le haut niveau ;


    - données théoriques relatives à la technique du ski alpin de compétition ;


    - stratégies et tactiques en compétition, première partie.

    Article 14 (abrogé au 24 mars 2016) En savoir plus sur cet article...

    Le module d'enseignement à distance qui précède l'unité de formation no 4 porte sur l'environnement institutionnel, économique et technique du ski.


    Les unités de formation nos 4 et 5 se déroulent au cours de stages d'une durée de 80 heures minimum chacune. Elles intègrent des enseignements rattachés à la partie commune du brevet d'Etat d'éducateur sportif du 2e degré et des enseignements spécifiques qui se répartissent comme suit :


    Pour l'U.F. no 4 :


    - sciences humaines, première partie ;


    - enseignement sur le sport pour les personnes handicapées ;


    - gestion ;


    - informatique ;


    - environnement institutionnel, économique et technique du ski et langue étrangère ;


    - matériel : connaissances techniques, pratiques et théoriques.

    Pour l'U.F. no 5 :


    - sciences humaines, deuxième partie ;


    - management et entraînement à la compétition ;


    - stratégies et tactiques en compétition, deuxième partie ;


    - traçage.



    Article 15 (abrogé au 24 mars 2016) En savoir plus sur cet article...

    Le stage pédagogique en situation, le stage pratique de formation de cadres et les travaux pratiques de traçage doivent être réalisés avant l'unité de formation no 5. Leurs modalités d'organisation sont définies en annexe du présent arrêté.


    Le stage pédagogique en situation a une durée effective de 120 heures minimun en trois semaines consécutives.


    Le stage pratique de formation de cadres a une durée de 40 heures minimum ;


    il est accessible aux candidats qui ont réalisé l'unité de formation no 3.

    Article 16 (abrogé au 24 mars 2016) En savoir plus sur cet article...

    A l'issue de chacune des unités de formation nos 3, 4 et 5, les enseignements du deuxième cycle sont évalués et validés par les formateurs selon deux appréciations : "satisfaisant" ou "non satisfaisant".


    Le module d'enseignement à distance Environnement du ski est évalué et fait l'objet d'une validation au sein des enseignements dispensés lors de l'unité de formation no 4.


    Les comptes rendus et rapports établis consécutivement au stage pédagogique en situation, au stage de formation de cadres et aux travaux pratiques de traçage sont évalués et font l'objet d'une validation au sein des enseignements dispensés lors de l'unité de formation no 5.


    Le jury d'examen défini à l'article 17 dresse la liste des candidats admis au brevet d'Etat d'éducateur sportif du deuxième degré, option Ski alpin. Il précise, pour les candidats non reçus, la ou les unités de formation validées au sein du deuxième cycle.


    Les candidats qui ont échoué conservent le bénéfice de la validation de leurs unités de formation jusqu'à la date d'expiration de leur livret.

  • TITRE V : DISPOSITIONS GENERALES
    Article 17 (abrogé au 24 mars 2016) En savoir plus sur cet article...

    Le jury du brevet d'Etat d'éducateur sportif du deuxième degré, option Ski alpin, est composé des personnes suivantes :


    - le délégué aux formations ou son représentant, président ;


    - un membre d'un des corps de l'inspection de la jeunesse, des sports et des loisirs ;

    - le chef de département Ski de l'Ecole nationale de ski et d'alpinisme ;


    - le président de la Fédération française de ski ou son représentant ;


    - le directeur technique national de la Fédération française de ski ou son représentant ;

    - le président de l'organisation professionnelle la plus représentative des moniteurs de ski ou son représentant ;


    - le président de l'organisation professionnelle la plus représentative des entraîneurs de ski alpin ou son représentant ;


    - une ou des personnes qualifiées dans les différentes matières figurant au programme des examens et désignées par le président de jury.

    Article 18 (abrogé au 24 mars 2016) En savoir plus sur cet article...

    Le délégué aux formations peut, après avis de la section permanente du ski alpin et au vu des acquis professionnels ou des qualifications reconnues sanctionnant les mêmes compétences, valider ces acquis ou dispenser de tout ou partie de la formation et de l'évaluation.

    Article 19 (abrogé au 24 mars 2016) En savoir plus sur cet article...

    Sont admis de plein droit en équivalence au brevet d'Etat d'éducateur sportif du deuxième degré, option Ski alpin :


    - le brevet d'Etat de ski, option Entraîneur de ski alpin de compétition, deuxième degré ;


    - le brevet d'Etat de ski, option Ski alpin, troisième degré.

    Article 20 (abrogé au 24 mars 2016) En savoir plus sur cet article...

    L'article 1er de l'arrêté du 22 novembre 1979 relatif à la formation spécifique du brevet d'Etat de ski, option Entraîneur de ski alpin de compétition, est abrogé en ce qui concerne les dispositions se rapportant au deuxième degré.

    Article 21 (abrogé au 24 mars 2016) En savoir plus sur cet article...

    Le délégué aux formations est chargé de l'exécution du présent arrêté, qui sera publié au Journal officiel de la République française.

Annexe (abrogé au 24 mars 2016) En savoir plus sur cet article...

Le stage pédagogique en situation

Il se déroule au sein d'une section sportive ski agréée annuellement par la section permanente du ski alpin. L'équipe des formateurs décide, pour chaque candidat, du choix de la section sportive où s'effectue le stage.

Le stagiaire est placé sous la responsabilité d'un conseiller de stage (le responsable de la section) qui figure sur la liste des responsables agréée annuellement par la section permanente du ski alpin.

Un rapport d'activité est établi pour chaque candidat par le conseiller de stage, selon un modèle fourni par les formateurs. Ce rapport est adressé par le conseiller de stage à l'École nationale de ski et d'alpinisme avant le début de l'unité de formation no 5.

Un conseiller de stage ne peut avoir plus d'un stagiaire sous sa responsabilité au sein d'une période.

Le candidat présente aux formateurs, au début de l'unité de formation no 5, un compte rendu dactylographié de son activité durant le stage pédagogique.

Le stage de formation de cadres

Au cours d'une des semaines de l'unité de formation Entraînement du brevet d'État d'éducateur sportif du premier degré, option Ski alpin, le candidat participe à l'encadrement.

La Fédération française de ski assure l'affectation des candidats aux différents stages à l'issue de l'unité de formation no 3.

Le candidat présente aux formateurs, au début de l'unité de formation no 5, un compte rendu dactylographié de son activité durant le stage de formation de cadres.

Les travaux pratiques de traçage

Le candidat est tenu d'officier comme traceur dans deux compétitions fédérales au moins, au cours du second cycle avant le début de l'unité de formation no 5. Une copie du document officiel des résultats de la course tiendra lieu d'attestation.

Fait à Paris, le 20 mai 1994.

Pour le ministre et par délégation:

Le sous-directeur,

G. LESAGE