Arrêté du 4 décembre 2016 relatif au titre professionnel de monteur/monteuse audiovisuel




Arrêté du 4 décembre 2016 relatif au titre professionnel de monteur/monteuse audiovisuel

NOR: ETSD1632113A
Version consolidée au 16 août 2018


La ministre du travail, de l'emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social,
Vu les articles L. 335-5, L. 335-6 et R. 338-1 et suivants du code de l'éducation ;
Vu l'arrêté du 22 décembre 2015 relatif aux conditions de délivrance du titre professionnel du ministère chargé de l'emploi ;
Vu le référentiel d'emploi, d'activités et de compétences du titre professionnel de monteur/monteuse audiovisuel ;
Vu le référentiel de certification du titre professionnel de monteur/monteuse audiovisuel ;
Vu l'avis de la commission professionnelle consultative gestion et traitement de l'information du 3 novembre 2016,
Arrête :


Le titre professionnel de monteur/ monteuse audiovisuel (ancien intitulé : monteur [se] graphiste vidéo) est enregistré au répertoire national des certifications professionnelles au niveau III et dans le domaine d'activité 323 t (code NSF).
Il est délivré dans les conditions prévues par l'arrêté du 22 décembre 2015 susvisé.
Il sera réexaminé par la commission professionnelle consultative compétente dans un délai de cinq ans.

Le référentiel d'emploi, d'activités et de compétences et le référentiel de certification sont disponibles sur le site www.emploi.gouv.fr.


I. - Le titre professionnel de monteur/monteuse audiovisuel est composé des deux certificats de compétences professionnelles (CCP) suivants :
1° Préparer et effectuer le montage de différents produits courts ;
2° Mettre en œuvre des techniques avancées du montage.
II. - Les titulaires des certificats de compétences professionnelles du titre professionnel de monteur(se) graphiste vidéo créé par l'arrêté du 27 avril 2007 modifié sont réputés être titulaires des certificats de compétences professionnelles du titre professionnel créé par le présent arrêté selon les correspondances établies comme indiqué dans le tableau suivant :


TITRE PROFESSIONNEL
de monteur(se) graphiste vidéo
(arrêté du 27 avril 2007 modifié par l'arrêté du 16 novembre 2011)

TITRE PROFESSIONNEL
de monteur/monteuse audiovisuel
(présent arrêté)

Exploiter un poste de montage pour l'acquisition, la gestion, le montage, la sauvegarde et les sorties des médias

Aucune correspondance

Exécuter différents types de montage

Préparer et effectuer le montage de différents produits courts

Corriger et améliorer des séquences vidéo et son

Aucune correspondance

Mettre en œuvre des techniques simples de trucage multicouches et d'animation pour réaliser des effets visuels

Mettre en œuvre des techniques avancées du montage


Les dispositions du présent arrêté sont applicables à compter du 12 mai 2017. L'annexe au présent arrêté comporte les informations requises pour l'inscription du titre professionnel au répertoire national des certifications professionnelles.


La déléguée générale à l'emploi et à la formation professionnelle est chargée de l'exécution du présent arrêté, qui sera publié ainsi que son annexe au Journal officiel de la République française.

  • Annexe




    INFORMATIONS REQUISES POUR L'INSCRIPTION AU RÉPERTOIRE NATIONAL DES CERTIFICATIONS PROFESSIONNELLES


    Intitulé : Monteur/ monteuse audiovisuel.

    Niveau : III.

    Code NSF : 323-Techniques de l'image et du son, métiers annexes du spectacle.


    Résumé du référentiel d'emploi


    Le monteur audiovisuel effectue des montages de produits audiovisuels, destinés à différents médias de diffusion, en tenant compte de la finalité de chaque produit, des publics visés ainsi que des contraintes techniques.

    A partir d'un cahier des charges, d'instructions reçues d'un réalisateur, d'un journaliste ou d'un responsable de la production, il analyse la demande, prépare et configure le poste de montage et son environnement technique et monte les éléments image et son préalablement importés et organisés. En fonction de la finalité de chaque produit monté, il opère des modifications techniques et/ ou esthétiques afin d'être en conformité avec la commande.

    Pour la réalisation des montages, il utilise un poste de montage informatique équipé d'un système d ‘ exploitation (Windows ou Mac OS) et de logiciels professionnels de montage, complété par des logiciels de traitement d'images et de son, d'outils de correction colorimétriques et de compositing (" composition " de séquences d'images et d'animations 2D/ 3D).

    Le monteur peut intervenir dans un contexte de diffusion de l'information et d'actualités : chaînes de télévision généralistes ou d'information, chaînes thématiques, diffuseurs de contenus d'infos sur internet. Sous la contrainte d'un temps imposé et en suivant les indications d'un journaliste, il réalise des sujets courts (tels des spots info, des reportages, des portraits) pour des JT, des magazines, des chaînes de sport. Il peut effectuer le montage de produits courts qui ont une visée commerciale : bandes annonces de programmes, spots de parrainage et de publicité, clips vidéo (vidéogrammes). Le monteur réalise également des produits en vue d'une diffusion sur le web via des plates-formes et hébergeurs de vidéos.

    Il utilise différents outils de correction et de trucages d'images (défauts visuels et techniques) afin de modifier et d'améliorer les séquences d'un montage. Pour perfectionner l'esthétique d'un produit ou dans un but créatif, il peut se servir de logiciels de compositing ou d'animation graphique.

    Le monteur audiovisuel, avec de l'expérience professionnelle, peut collaborer à des montages plus importants, tels des reportages, des films documentaires, des films institutionnels, des séries et des fictions TV.

    Le monteur audiovisuel a une certaine autonomie dans les phases techniques et créatives de son activité. En fonction de la structure de l'entreprise et des projets, il est en relation avec d'autres professionnels : réalisateur, journaliste, rédacteur, assistants techniques de labo numérique, monteur son, ingénieur du son/ mixeur, étalonneur ou coloriste.

    L'emploi s'exerce dans une société de postproduction, d'une chaîne de TV nationale ou régionale, généraliste ou thématique, une agence de communication ou un service de communication intégré d'une entreprise, une agence de services spécialisés web. Il nécessite une station assise prolongée et un travail de façon continue face à des écrans et souvent dans un environnement à luminosité réduite. Selon le type d'activité, les horaires peuvent être très variables et parfois avec un rythme soutenu en particulier dans le domaine de l'information. L'activité s'exerce souvent avec des contrats de travail soumis au régime de l'" intermittence du spectacle ", ou parfois de l'auto-entreprenariat.


    Capacités attestées et descriptif des composantes de la certification

    1. Préparer et effectuer le montage de différents produits courts


    Configurer un poste de montage.

    Préparer les médias d'un montage audiovisuel.

    Réaliser des montages de sujets d'information courts.

    Monter des produits courts à finalité commerciale.

    Monter de courts produits de fiction (programmes de formats courts, web-séries, courts métrages).

    Modifier et optimiser un montage (vidéo et son).


    2. Mettre en œuvre des techniques avancées du montage


    Etalonner un montage

    Concevoir et réaliser un montage compositing (multicouches).

    Effectuer des montages son multipistes et les préparer pour le mixage.

    Effectuer un montage " multi-caméras ".


    Secteur d'activité ou types d'emplois accessibles par le détenteur du titre


    Les différents secteurs d'activités concernés sont principalement :


    -diffuseurs de programmes et chaînes de télévision nationales, régionales et locales ; chaînes de télévision thématiques et d'information continue ;

    -sociétés et prestataires de postproduction, laboratoires numériques ;

    -sociétés de production de contenus Internet (web TV, web agency) ;

    -services de communication institutionnelle intégrés à des entreprises.


    Les types d'emplois accessibles sont les suivants :


    -monteur/ monteuse ;

    -monteur/ monteuse vidéo ou audiovisuel ;

    -monteur/ monteuse graphiste ;

    -monteur/ monteuse truquiste ;

    -assistant (e) monteur.


    Code ROME : L1507.

    Réglementation de l'activité :

    Néant.

    Autorité responsable de la certification :

    Ministère chargé de l'emploi.

    Bases légales et réglementaires :

    Code de l'éducation, notamment les articles L. 335-5, L. 335-6 et R. 338-1 et suivants ;

    Arrêté du 22 décembre 2015 relatif aux conditions de délivrance du titre professionnel du ministre chargé de l'emploi ;

    Arrêté du 21 juillet 2016 portant règlement général des sessions d'examen pour l'obtention du titre professionnel du ministère chargé de l'emploi.


Fait le 4 décembre 2016.


Pour la ministre et par délégation :

Le chef de la mission de suivi et d'appui de l'AFPA,

M. Charbit