Arrêté du 14 avril 2016 relatif au titre professionnel de calorifugeur en isolation industrielle




Arrêté du 14 avril 2016 relatif au titre professionnel de calorifugeur en isolation industrielle

NOR: ETSD1609586A
Version consolidée au 23 octobre 2018


La ministre du travail, de l'emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social,
Vu les articles L. 335-5, L. 335-6 et R. 338-1 et suivants du code de l'éducation ;
Vu l'arrêté du 20 janvier 2004 modifié relatif au titre professionnel de calorifugeur tôlier en isolation industrielle ;
Vu l'arrêté du 9 mars 2006 modifié relatif aux conditions de délivrance du titre professionnel du ministère chargé de l'emploi ;
Vu le référentiel d'emploi, d'activités et de compétences du titre professionnel de calorifugeur en isolation industrielle ;
Vu le référentiel de certification du titre professionnel de calorifugeur en isolation industrielle ;
Vu l'avis de la commission professionnelle consultative industrie du 23 mars 2016,
Arrête :


Le titre professionnel de calorifugeur en isolation industrielle est enregistré au répertoire national des certifications professionnelles pour une durée de cinq ans à compter du 29 juin 2016, au niveau V et dans le domaine d'activité 254 s (code NSF).

Le référentiel d'emploi, d'activité, de compétences et le référentiel de certification sont disponibles sur le site www.emploi.gouv.fr.


Le titre professionnel de calorifugeur en isolation industrielle est composé des deux unités constitutives suivantes :
1. Poser des isolants en isolation industrielle.
2. Fabriquer et monter des revêtements en isolation industrielle.
Elles peuvent être sanctionnées par des certificats de compétences professionnelles (CCP) dans les conditions prévues par l'arrêté du 9 mars 2006 susvisé.


Les titulaires des certificats de compétences professionnelles du titre professionnel de calorifugeur tôlier en isolation industrielle obtenus antérieurement à la date d'entrée en vigueur du présent arrêté sont réputés avoir obtenu les certificats de compétences professionnelles du titre professionnel de calorifugeur en isolation industrielle selon le tableau figurant ci-dessous :


CALORIFUGEUR TÔLIER EN ISOLATION INDUSTRIELLE
(arrêté du 20 janvier 2004 modifié)

CALORIFUGEUR EN ISOLATION INDUSTRIELLE
(présent arrêté)

Poser des isolants en isolation industrielle

Poser des isolants en isolation industrielle.

Monter des revêtements en isolation industrielle

Fabriquer et monter des revêtements en isolation industrielle.

Préfabriquer des revêtements en isolation industrielle


L'annexe au présent arrêté comporte les informations requises pour l'inscription du titre professionnel au répertoire national des certifications professionnelles.


La déléguée générale à l'emploi et à la formation professionnelle est chargée de l'exécution du présent arrêté, qui sera publié, ainsi que son annexe, au Journal officiel de la République française.

  • Annexe



    INFORMATIONS REQUISES POUR L'INSCRIPTION DU TITRE PROFESSIONNEL AU RÉPERTOIRE NATIONAL DES CERTIFICATIONS PROFESSIONNELLES


    Intitulé :
    Titre professionnel : calorifugeur (se) en isolation industrielle (ancien intitulé : calorifugeur [se] tôlier en isolation industrielle).
    Niveau : V.
    Code NSF : 254 s.


    Résumé du référentiel d'emploi


    A partir d'un dossier technique ou d'un relevé de cotes sur site, le (la) calorifugeur (se) en isolation industrielle conduit les différentes opérations de transformation telles que le traçage simple, le débit, le roulage, le moulurage, l'agrafage et le pliage de l'ensemble des isolants et revêtements destinés à l'isolation industrielle.
    Sur site, il (elle) adapte et pose les différents isolants fibreux ou cellulaires afin d'assurer le maintien en températures positives ou négatives des tronçons de tuyauterie, des ouvrages chaudronnés et des appareillages. Il (elle) monte et ajuste ensuite les revêtements préfabriqués afin d'assurer une protection mécanique, de s'opposer à l'infiltration de l'eau et d'obtenir une présentation esthétique de l'ouvrage.
    Le (la) calorifugeur (se) en isolation industrielle intervient sur des équipements industriels ; sur des travaux neufs, des modifications d'installation, des opérations de réparation ou de maintenance.
    Il (elle) travaille essentiellement sur chantier et site d'exploitation à l'air libre ou sous abri, mais également en atelier. Sur site, il (elle) intervient souvent en hauteur et doit pour cela utiliser un échafaudage.
    Le (la) calorifugeur (se) en isolation industrielle est placé (e) sous la responsabilité d'un chef d'équipe, un contremaître, un chef d'atelier ou chef de chantier. En fonction de l'organisation du travail et de la taille de l'entreprise, il (elle) peut être appelé (e) à travailler seul (e) (principalement en atelier) ou en équipe sur des opérations manuelles, assistées par des moyens mécaniques Il (elle) peut intervenir en atelier et/ ou sur site, sur une partie ou sur la totalité du processus de fabrication. Il (elle) reçoit de son hiérarchique des instructions de travail avec schémas, croquis, plans ou autres documents techniques qu'il peut être amené à compléter par la recherche de données intermédiaires en effectuant par exemple des relevés de cotes sur site.


    Capacités attestées et descriptif des composantes de la certification


    1. Poser des isolants en isolation industrielle


    Préparer un poste de travail sur site.
    Démonter un calorifuge.
    Exploiter un dossier technique pour la pose d'isolants.
    Débiter et poser les isolants fibreux.
    Débiter, ajuster et poser les isolants cellulaires.
    Confectionner un pare vapeur.


    2. Fabriquer et monter des revêtements en isolation industrielle


    Préparer un poste de travail sur site.
    Tracer un contour de pièces planes par reproduction d'un gabarit ou par tracés géométriques simples.
    Tracer l'emplacement des supports, des organes de contrôle et de régulation.
    Fabriquer des éléments de revêtement d'isolation.
    Assembler et monter les éléments de revêtement.
    Relever des cotes sur site et les reporter sur un croquis.


    Secteurs d'activités et types d'emploi accessibles par le détenteur du titre


    La production et exploitation de l'énergie.
    La chimie.
    La pétrochimie.
    La sidérurgie.
    La métallurgie.
    L'agroalimentaire.
    La construction navale.
    La papeterie.
    Calorifugeur.
    Monteur en isolation industrielle.
    Monteur calorifugeur en isolation industrielle.
    Monteur en thermique industrielle.
    Poseur d'isolant en isolation industrielle.
    Monteur de revêtement en isolation industrielle.
    Codes ROME :
    F1613-Travaux d'étanchéité et d'isolation.
    H2914-Réalisation et montage en tuyauterie.
    H2902-Chaudronnerie-tôlerie.
    Réglementation de l'activité :
    Néant.
    Autorité responsable de la certification :
    Ministère chargé de l'emploi.
    Bases légales et réglementaires :
    Articles L. 335-5 et suivants et R. 338-1 et suivants du code de l'éducation ;
    Arrêté du 9 mars 2006 relatif aux conditions de délivrance du titre professionnel du ministère chargé de l'emploi.


Fait le 14 avril 2016.


Pour la ministre et par délégation :

Le sous-directeur des politiques de formation et du contrôle,

C. Puydebois