Arrêté du 4 février 2016 relatif au titre professionnel de coffreur bancheur




Arrêté du 4 février 2016 relatif au titre professionnel de coffreur bancheur

NOR: ETSD1531116A
Version consolidée au 22 août 2018


La ministre du travail, de l'emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social,
Vu les articles L. 335-5, L. 335-6 et R. 338-1 et suivants du code de l'éducation ;
Vu l'arrêté du 8 mars 2006 relatif au titre professionnel de coffreur bancheur option bâtiment, option génie civil ;
Vu l'arrêté du 9 mars 2006 modifié relatif aux conditions de délivrance du titre professionnel du ministère chargé de l'emploi ;
Vu l'arrêté du 14 février 2011 portant reconduction de l'arrêté 8 mars 2006 relatif au titre professionnel de coffreur bancheur option bâtiment, option génie civil ;
Vu le référentiel d'emploi, d'activités et de compétences du titre professionnel de coffreur bancheur ;
Vu le référentiel de certification du titre professionnel de coffreur bancheur ;
Vu l'avis de la commission professionnelle consultative du bâtiment et des travaux publics du 23 septembre 2015,
Arrête :


Le titre professionnel de coffreur bancheur est enregistré au répertoire national des certifications professionnelles pour une durée de cinq ans à compter du 4 mars 2016.
Il est classé au niveau V de la nomenclature des niveaux de formation et dans le domaine d'activité 232 s (code NSF).


Le référentiel d'emploi, d'activités et de compétences et le référentiel de certification du titre professionnel sont disponibles sur le site www.travail-emploi.gouv.fr.


Le titre professionnel est composé des quatre unités constitutives qui suivent :
1. Réaliser des ouvrages en béton armé coffrés en traditionnel ;
2. Réaliser des ouvrages en béton armé banchés ;
3. Réaliser la pose et le liaisonnement d'éléments préfabriqués ;
4. Réaliser des radiers, des planchers de type dalle pleine et des tabliers d'ouvrages d'art.
Le certificat de compétences professionnelles n° 1 « Réaliser des ouvrages en béton armé coffrés en traditionnel » est commun aux titres professionnels de maçon et de coffreur bancheur.

Les titulaires des certificats de compétences professionnelles obtenus antérieurement à la date d'entrée en vigueur du présent arrêté sont réputés avoir obtenu les certificats de compétences professionnelles mentionnés au précédent article selon le tableau figurant ci-dessous :

TITRE PROFESSIONNEL COFFREUR BANCHEUR
option bâtiment, option génie civil
(arrêtés du 8 mars 2006 et du 14 février 2011 susvisés)
TITRE PROFESSIONNEL COFFREUR BANCHEUR
(présent arrêté)

Réaliser des ouvrages en béton armé coffrés en traditionnel

Réaliser des ouvrages en béton armé coffrés en traditionnel

Réaliser des ouvrages en béton armé banchés

Réaliser des ouvrages en béton armé banchés

Réaliser la pose et le liaisonnement d'éléments préfabriqués

Réaliser la pose et le liaisonnement d'éléments préfabriqués

Option bâtiment :
Réaliser des dallages et des planchers type dalle pleine ou prédalle

Réaliser des radiers, des planchers de type dalle pleine et des tabliers d'ouvrages d'art

Option génie civil :
Réaliser le montage de l'étaiement et le décintrement d'un ouvrage d'art

Réaliser des radiers, des planchers de type dalle pleine et des tabliers d'ouvrages d'art


L'annexe au présent arrêté comporte les informations requises pour l'inscription du titre professionnel au répertoire national des certifications professionnelles.


La déléguée générale à l'emploi et à la formation professionnelle est chargée de l'exécution du présent arrêté, qui sera publié au Journal officiel de la République française.

  • Annexe

    INFORMATIONS REQUISES POUR L'INSCRIPTION DU TITRE PROFESSIONNEL
    AU RÉPERTOIRE NATIONAL DES CERTIFICATIONS PROFESSIONNELLES

    Intitulé :
    Titre professionnel : coffreur bancheur
    Niveau : V
    Code NSF : 232 s

    Résumé du référentiel d'emploi

    Le coffreur bancheur procède à la mise en place des coffrages et moules ainsi que leur étaiement. Après avoir positionné les armatures, il met en œuvre du béton.
    Quand celui-ci a atteint le niveau de résistance requis, le coffreur bancheur décoffre l'ensemble.
    Suivant la nature de l'ouvrage, il peut mettre en place des éléments préfabriqués de béton armé ou précontraint.
    Il utilise des coffrages-outils standards ou des coffrages spécifiques en fonction des caractéristiques de l'ouvrage à réaliser.
    Très souvent, il travaille en coordination avec le conducteur de l'engin de levage.
    Selon le type de chantier les ouvrages diffèrent, ainsi par exemple :

    - sur des chantiers de construction de bâtiments à usage d'habitation ou de locaux à usage tertiaire ou industriel, le coffreur réalise l'ossature en béton armé ;
    - sur des chantiers de génie civil ou de construction d'ouvrages d'art, il réalise des ponts, des passages hydrauliques, des équipements industriels.

    L'emploi de coffreur bancheur se trouve généralement dans des PME ou grandes entreprises de bâtiment et génie civil. Le travail s'effectue essentiellement en équipe et en extérieur.
    Le coffreur bancheur est amené à exercer ses activités professionnelles dans tous types de milieux :

    - milieux urbains ou ruraux, montagneux ou maritimes, en souterrain, sur les voies de circulation (routes, chemins de fer, canaux), dans les ouvrages de traitement de l'eau ;
    - suivant des horaires modulables et variables (contraintes liées à la planification du chantier, aux délais d'exécution, au travail posté) ;
    - dans des conditions météorologiques et d'environnement variables (pluie, neige, froid, chaleur, poussières, bruit) ;
    - parfois sur des sites éloignés, occasionnant des déplacements de moyenne ou longue durée.

    Du fait du travail en hauteur et tout particulièrement dans le cas de manutention d'éléments lourds à l'aide d'engins de levage, il doit avoir le souci permanent de sa propre sécurité et de celle de l'équipe dont il fait partie.
    Pour toutes ces raisons, il doit posséder une bonne condition physique (station debout prolongée, marche, déploiements d'efforts fréquents).
    Il exerce ses activités dans le respect des consignes de sécurité et de prévention de la santé, du PPSPS s'il existe, ou sinon du plan de prévention, et doit porter les équipements de protection individuelle (EPI).
    La législation et les préoccupations environnementales des entreprises imposent au coffreur bancheur le respect systématique du tri des déchets de chantier et la maîtrise de la consommation d'eau, d'électricité, de carburant ainsi que des nuisances telles que le bruit et la poussière.

    Capacités attestées et descriptif des composantes de la certification


    1. Réaliser des ouvrages en béton armé coffrés en traditionnel

    Coffrer en traditionnel bois ou en éléments manuportables.
    Mettre en place les armatures d'un ouvrage en béton armé.
    Couler le béton d'un ouvrage en béton armé.
    Réaliser les opérations de montage et de démontage d'un échafaudage de pied.

    2. Réaliser des ouvrages en béton armé banchés

    Elinguer et manutentionner une charge.
    Coffrer des ouvrages en béton armé au moyen de coffrages-outils.
    Mettre en place les armatures d'un ouvrage en béton armé.
    Couler le béton d'un ouvrage en béton armé.

    3. Réaliser la pose et le liaisonnement d'éléments préfabriqués

    Réaliser les opérations de montage et de démontage d'un échafaudage de pied.
    Elinguer et manutentionner une charge.
    Poser et liaisonner des éléments préfabriqués courants.

    4. Réaliser des radiers, des planchers de type dalle pleine et des tabliers d'ouvrages d'art

    Réaliser les opérations de montage et de démontage d'un échafaudage de pied.
    Elinguer et manutentionner une charge.
    Construire un dispositif d'étaiement provisoire.
    Réaliser les coffrages de radiers, dalles, planchers et tabliers.
    Mettre en place les armatures d'un ouvrage en béton armé.
    Couler le béton d'un ouvrage en béton armé.

    Secteurs d'activité et types d'emploi accessibles par le détenteur du titre

    Construction de bâtiments à usage d'habitation ou de bureaux.
    Construction de bâtiments industriels.
    Constructions de stations d'épuration et de production d'eau potable.
    Construction de parkings souterrains.
    Constructions d'ouvrages d'art (ouvrages hydrauliques, ponts, viaducs), de tunnels.
    Constructions d'ouvrages destinés à la production d'électricité (tels que barrages et centrales hydroélectriques).
    Coffreur.
    Coffreur bancheur.
    Constructeur en béton armé du bâtiment.
    Constructeur en ouvrages d'art.
    Code ROME :
    F1701 Construction en béton
    Réglementation de l'activité :
    Pour le montage, démontage et utilisation d'échafaudage de pied :
    Articles R. 4323-69 et R. 4141-13 et R. 4141-17 ;
    Recommandation CNAM R 408.
    Autorité responsable de la certification :
    Ministère chargé de l'emploi.
    Bases légales et réglementaires :
    Articles L. 335-5 et suivants et R. 338-1 et suivants du code de l'éducation ;
    Arrêté du 9 mars 2006 relatif aux conditions de délivrance du titre professionnel du ministère chargé de l'emploi.


Fait le 4 février 2016.


Pour la ministre et par délégation :

L'adjointe au sous-directeur des politiques de formation et du contrôle,

S. Fillion