Arrêté du 20 février 2014 relatif au titre professionnel de technicien(ne) supérieur(e) physicien(ne) chimiste




Arrêté du 20 février 2014 relatif au titre professionnel de technicien(ne) supérieur(e) physicien(ne) chimiste

NOR: ETSD1405941A
Version consolidée au 21 juin 2018


Le ministre du travail, de l'emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social,
Vu les articles L. 335-5, L. 335-6 et R. 338-1 et suivants du code de l'éducation ;
Vu l'arrêté du 1er juin 2004 modifié relatif au titre professionnel de technicien(ne) supérieur(e) physicien(ne) chimiste ;
Vu l'arrêté du 9 mars 2006 modifié relatif aux conditions de délivrance du titre professionnel du ministère chargé de l'emploi ;
Vu le référentiel d'emploi, d'activités et de compétences du titre professionnel de technicien(ne) supérieur(e) physicien(ne) chimiste ;
Vu le référentiel de certification du titre professionnel de technicien(ne) supérieur(e) physicien(ne) chimiste ;
Vu l'avis de la commission professionnelle consultative industrie du 12 décembre 2013,
Arrête :


Le titre professionnel de technicien(ne) supérieur(e) physicien(ne) chimiste est enregistré au répertoire national des certifications professionnelles pour une durée de cinq ans à compter du 9 juin 2014, au niveau III et dans le domaine d'activité 222 r (code NSF).

Le référentiel d'emploi, d'activités et de compétences et le référentiel de certification sont disponibles sur le site www.emploi.gouv.fr.


Le titre professionnel de technicien (ne) supérieur (e) physicien (ne) chimiste est composé des deux unités constitutives suivantes :
1. Préparer, isoler et caractériser des produits dans le domaine physico-chimique.
2. Réaliser des mesures et des analyses physico-chimiques.
Elles peuvent être sanctionnées par des certificats de compétences professionnelles (CCP) dans les conditions prévues par l'arrêté du 9 mars 2006 susvisé.


L'annexe au présent arrêté comporte les informations requises pour l'inscription du titre professionnel au répertoire national des certifications professionnelles.


La déléguée générale à l'emploi et à la formation professionnelle est chargée de l'exécution du présent arrêté, qui sera publié ainsi que son annexe au Journal officiel de la République française.

  • Annexe


    INFORMATIONS REQUISES POUR L'INSCRIPTION DU TITRE PROFESSIONNEL AU RÉPERTOIRE NATIONAL DES CERTIFICATIONS PROFESSIONNELLES


    Intitulé : technicien(ne) supérieur(e) physicien(ne) chimiste.


    Niveau : III.


    Code NSF : 222 r.

    Résumé du référentiel d'emploi

    Le (la) technicien(ne) supérieur(e) physicien(ne) chimiste réalise en laboratoire des mesures, des analyses et des préparations de produits divers selon des procédés physiques ou chimiques. Dans l'exercice de son métier, il :
    ― étalonne et utilise des appareils de mesure et d'analyse à conduite manuelle ou automatisée ;
    ― prépare des produits complexes nécessitant plusieurs stades de réactions, les purifie, les analyse ;
    ― procède aux contrôles des qualités physico-chimiques des matières premières et des produits et s'assure de leur conformité par rapport à des normes ;
    ― effectue les bilans des mesures et des analyses et les interprétations des résultats ;
    ― détecte les premiers symptômes de dysfonctionnement et effectue une maintenance de base ;
    ― participe à la mise au point d'un appareillage, d'un produit, de méthodes de mesure ou d'analyse et à leur validation ;
    ― assure la qualité, la fiabilité et la sécurité des mesures et des analyses conduites au laboratoire ;
    ― établit l'interface entre les différents services de l'entreprise : production, analyses, recherche et développement, qualité, maintenance ;
    ― peut participer à la mise en place d'installations expérimentales ;
    ― peut effectuer des recherches documentaires bibliographiques, éventuellement en anglais ;
    ― peut être amené à participer à la mise en place de procédures qualité.
    La polyvalence de ses connaissances lui permet de s'adapter à des techniques et des technologies qu'il ne connaît pas, et de déterminer les méthodes de mesures ou d'analyses les plus adaptées à sa problématique.
    Le titulaire de l'emploi exerce principalement dans les laboratoires de contrôle, d'analyse, de fabrication ou de recherche et développement avec des horaires réguliers de jour. Néanmoins, il peut arriver qu'il soit posté ou ait des astreintes les week-ends.
    Il travaille soit individuellement, soit au sein d'une équipe sous la responsabilité d'un ingénieur ou d'un chef de laboratoire. Il peut conduire les travaux d'aides-chimistes et de techniciens.
    Il doit respecter strictement les règles d'hygiène, de sécurité, d'environnement, de développement durable et d'assurance qualité. Le port d'équipements de protection individuelle est indispensable.

    Capacités attestées et descriptif
    des composantes de la certification
    1. Préparer, isoler et caractériser des produits
    dans le domaine physico-chimique

    Réaliser une synthèse organique et purifier le brut réactionnel obtenu.
    En laboratoire, déterminer la composition d'un mélange par des techniques chromatographiques.
    En laboratoire, caractériser un corps pur par des techniques d'analyse structurale.
    En laboratoire, optimiser les réglages des appareils de mesures ou d'analyses physico-chimiques.

    2. Réaliser des mesures et des analyses physico-chimiques

    En laboratoire, réaliser des titrages manuels ou automatisés.
    En laboratoire, réaliser des analyses spectrométriques.
    En laboratoire, déterminer la composition d'un mélange par des techniques chromatographiques.
    En laboratoire, optimiser les réglages des appareils de mesures ou d'analyses physico-chimiques.

    Secteurs d'activités et types d'emploi
    accessibles par le détenteur du titre

    Chimie, pétrochimie, pharmacie, cosmétique, énergie, matériaux, agroalimentaire, environnement, métallurgie, plasturgie, électronique, acoustique, optique.
    Technicien de laboratoire, technicien en analyse et contrôle, technicien chimiste, technicien de mesures physiques, technicien en recherche et développement.
    Codes ROME :
    H1210 - Intervention technique en études, recherche et développement ;
    H1506 - Intervention technique qualité en mécanique et travail des métaux ;
    H1503 - Intervention technique en laboratoire d'analyse industrielle ;
    H1303 - Intervention technique en hygiène sécurité environnement HSE - industriel.
    Réglementation de l'activité :
    Néant.
    Autorité responsable de la certification :
    Ministère chargé de l'emploi.
    Bases légales et réglementaires :
    Articles L. 335-5 et suivants et R. 338-1 et suivants du code de l'éducation ;
    Arrêté du 9 mars 2006 relatif aux conditions de délivrance du titre professionnel du ministère chargé de l'emploi.


Fait le 20 février 2014.


Pour le ministre et par délégation :

L'adjoint au chef

de la mission des politiques

de formation et de qualification

de la délégation générale à l'emploi

et à la formation professionnelle,

M. Charbit