Arrêté du 31 janvier 2014 relatif au titre professionnel d'agent(e) horloger(ère) en montage et entretien




Arrêté du 31 janvier 2014 relatif au titre professionnel d'agent(e) horloger(ère) en montage et entretien

NOR: ETSD1404545A
Version consolidée au 17 août 2018


Le ministre du travail, de l'emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social,
Vu les articles L. 335-5, L. 335-6 et R. 338-1 et suivants du code de l'éducation ;
Vu l'arrêté du 17 mars 2004 modifié relatif au titre professionnel d'horloger(ère) réparateur(trice) ;
Vu l'arrêté du 9 mars 2006 modifié relatif aux conditions de délivrance du titre professionnel du ministère chargé de l'emploi ;
Vu le référentiel emploi, activités et compétences du titre professionnel d'agent(e) horloger(ère) en montage et entretien ;
Vu le référentiel de certification du titre professionnel d'agent(e) horloger(ère) en montage et entretien ;
Vu l'avis de la commission professionnelle consultative industrie du 12 décembre 2013,
Arrête :

Le titre professionnel d'agent(e) horloger(ère) en montage et entretien est enregistré au répertoire national des certifications professionnelles pour une durée de cinq ans à compter du 27 mars 2014, au niveau V et dans le domaine d'activité 251 r (code NSF).

Le référentiel d'emploi, d'activité, de compétences et le référentiel de certification sont disponibles sur le site www.emploi.gouv.fr.


Le titre professionnel d'agent (e) horloger (ère) en montage et entretien est composé des deux unités constitutives suivantes :
1. Effectuer des prestations de service rapide en horlogerie.
2. Assembler des montres.
Elles peuvent être sanctionnées par des certificats de compétences professionnelles (CCP) dans les conditions prévues par l'arrêté du 9 mars 2006 susvisé.


Les titulaires des certificats de compétences professionnelles du titre professionnel d'horloger(ère) réparateur(trice) obtenus antérieurement à la date d'entrée en vigueur du présent arrêté sont réputés avoir obtenu le(s) certificat(s) de compétences professionnelles du titre professionnel d'agent(e) horloger(ère) en montage et entretien selon le tableau figurant ci-dessous :


HORLOGER(ÈRE) RÉPARATEUR(TRICE)
(arrêté du 17 mars 2004 modifié)

AGENT(E) HORLOGER(ÈRE) EN MONTAGE ET ENTRETIEN
(présent arrêté)

Assurer la gestion technique, commerciale et organisationnelle liée à l'emploi d'horloger réparateur

Effectuer des prestations de service rapide en horlogerie


L'annexe au présent arrêté comporte les informations requises pour l'inscription du titre professionnel au répertoire national des certifications professionnelles.


La déléguée générale à l'emploi et à la formation professionnelle est chargée de l'exécution du présent arrêté, qui sera publié ainsi que son annexe au Journal officiel de la République française.

  • Annexe


    INFORMATIONS REQUISES POUR L'INSCRIPTION DU TITRE PROFESSIONNEL AU RÉPERTOIRE NATIONAL DES CERTIFICATIONS PROFESSIONNELLES


    Intitulé : agent (e) horloger (ère) en montage et entretien (ancien intitulé : horloger [ère] réparateur [trice] [niveau V]).
    Niveau : V.
    Code NSF : 251 r.

    Résumé du référentiel d'emploi

    L'emploi consiste à monter, assembler des mouvements de montres, poser le cadran, les aiguilles, réaliser l'emboîtage et réaliser des prestations de service rapide en horlogerie : interventions rapides sur des montres qui présentent un défaut et vente de montres neuves.

    Assemblage de montres : à partir de pièces horlogères neuves, des documents techniques et règles en vigueur propres à l'entreprise dans laquelle il travaille, l'agent (e) horloger (ère) en montage et entretien réalise l'assemblage manuel de montres.

    Prestations de service rapide en horlogerie : à partir d'une demande client, l'agent (e) horloger (ère) en montage et entretien analyse la demande et propose une solution adaptée : correction du défaut pour une montre qui présente un dysfonctionnement simple ou prise en charge pour la réparation dans un atelier de réparation extérieur ou vente d'un produit horloger.

    Il est responsable de son travail : qualité, production. Il travaille avec soin et propreté.

    L'emploi est exercé dans un atelier de montage de mouvements de montres ou de montres au sein d'une manufacture horlogère, dans une boutique de vente et de réparation rapide d'horlogerie.

    L'agent (e) horloger (ère) en montage et entretien travaille en général seul et de façon autonome. Suivant l'organisation de l'entreprise, il peut monter une partie du mouvement (montage séquentiel) ou bien assurer le montage complet d'une montre.

    L'emploi s'exerce en position assise, devant un établi spécifique. Le poste de travail est souvent éclairé artificiellement et la situation de travail nécessite une attention visuelle permanente. L'activité requiert l'utilisation d'une loupe et de petits outils spécifiques (brucelles, tournevis...).

    Pour les prestations de service rapide en horlogerie, il est en contact avec la clientèle et il peut être amené à travailler en présence du client.

    Ce travail nécessite beaucoup de propreté et de soin afin de ne pas marquer les pièces manipulées et ne pas laisser des poussières dans la montre.
    C'est un métier généralement sédentaire.

    Capacités attestées et descriptif des composantes de la certification

    1. Effectuer des prestations de service rapide en horlogerie

    Traiter une demande client de service rapide en horlogerie.
    Réaliser des opérations de maintenance rapide sur des montres simples.

    2. Assembler des montres

    Assembler manuellement un mouvement de montre.
    Réaliser des opérations d'aiguillage et d'emboîtage.
    Assurer l'entretien de son poste de travail horloger et de ses outils.

    Secteurs d'activités et types d'emploi accessibles par le détenteur du titre

    Secteur de la fabrication de montres et de mouvements de montres.
    Secteur de vente de montres et de réparation rapide de montres.
    Agent de montage en horlogerie.
    Agent de service rapide en horlogerie.
    Opérateur horloger.
    Monteur en horlogerie.
    Assembleur de pièces horlogères.
    Aide horloger.
    Code ROME :
    B1604-Réparation, montage en systèmes horlogers.
    Réglementation de l'activité :
    Néant.
    Autorité responsable de la certification :
    Ministère chargé de l'emploi.
    Bases légales et réglementaires :
    Articles L. 335-5 et suivants et R. 338-1 et suivants du code de l'éducation ;
    Arrêté du 9 mars 2006 relatif aux conditions de délivrance du titre professionnel du ministère chargé de l'emploi.


Fait le 31 janvier 2014.


Pour le ministre et par délégation :

L'adjoint au chef

de la mission des politiques

de formation et de qualification

de la délégation générale à l'emploi

et à la formation professionnelle,

M. Charbit