Arrêté du 25 mars 2016 portant désignation du centre d'accueil et d'accompagnement à la réduction des risques pour usagers de drogues Ithaque pour la mise en place d'un espace de réduction des risques par usage supervisé à Strasbourg

JORF n°0074 du 27 mars 2016
texte n° 20




Arrêté du 25 mars 2016 portant désignation du centre d'accueil et d'accompagnement à la réduction des risques pour usagers de drogues Ithaque pour la mise en place d'un espace de réduction des risques par usage supervisé à Strasbourg

NOR: AFSP1608523A
ELI: https://www.legifrance.gouv.fr/eli/arrete/2016/3/25/AFSP1608523A/jo/texte


La ministre des affaires sociales et de la santé,
Vu le code de la santé publique, notamment son article L. 3411-9 ;
Vu la loi n° 2016-41 du 26 janvier 2016 de modernisation de notre système de santé, notamment son article 43 ;
Vu l'arrêté du 22 mars 2016 portant approbation du cahier des charges national relatif à l'expérimentation d'espaces de réduction des risques par usage supervisé, autrement appelés « salles de consommation à moindre risque » ;
Vu l'arrêté préfectoral du 7 juin 2006 portant intégration dans le champ des établissements et services sociaux et médico-sociaux d'un centre d'accueil et d'accompagnement à la réduction des risques pour usagers de drogues implanté 21, boulevard de Nancy, 67000 Strasbourg, et géré par l'association « Espace Indépendance » ayant son siège 21, boulevard de Nancy, 67000 Strasbourg ;
Vu l'avis du Conseil national d'évaluation des normes en date du 4 février 2016 ;
Vu l'avis du directeur général de l'agence régionale de santé d'Alsace - Champagne-Ardennes - Lorraine en date du 25 mars 2016,
Arrête :


Le centre d'accueil et d'accompagnement à la réduction des risques pour usagers de drogues géré par l'association Ithaque est désigné pour mettre en place, à titre expérimental, pour une durée de six ans et dans le respect du cahier des charges national mentionné au I de l'article 43 de la loi du 26 janvier 2016 susvisée, un espace de réduction des risques par usage supervisé, dans des locaux distincts de ceux qu'il utilise pour ses autres missions.

Article 2


Le directeur général de la santé est chargé de l'exécution du présent arrêté, qui sera publié au Journal officiel de la République française.


Fait le 25 mars 2016.


Marisol Touraine