Convention collective nationale du commerce des articles de sports et d'équipements de loisirs du 26 juin 1989 - Textes Attachés - Accord du 4 novembre 2004 relatif à la création du CQP « Technicien-vendeur en produits sport (maîtrise professionnelle), option maintenance cycle, option produits de glisse, option sports de raquettes »

IDCC 1557
  • Textes Attachés
  • Accord du 4 novembre 2004 relatif à la création du CQP « Technicien-vendeur en produits sport (maîtrise professionnelle), option maintenance cycle, option produits de glisse, option sports de raquettes »
    • Certificat de qualification professionnelle " Technicien-vendeur en produits sport (maîtrise professionnelle), option maintenance cycle, option produits de glisse, option sport de raquettes "
      • Option technicien en maintenance cycle
        • II - Cahier des charges du CQP
En vigueur étendu
Dernière modification: Modifié par Avenant du 9 novembre 2006 BO conventions collectives 2007-7.
Créé par Accord 2004-11-04 BO conventions collectives 2005-6 étendu par arrêté du 4 juillet 2005 JORF 14 juillet 2005

A. - DÉFINITION DES PUBLICS

CONDITIONS D'OBTENTION DES CQP

1. La maîtrise professionnelle technicien en maintenance cycle

S'adresse aux catégories de publics suivants :

- prioritairement :

- aux personnes issues de la profession, en situation d'emploi, souhaitant valider les compétences acquises par l'expérience professionnelle ;

- aux jeunes de 18 à 25 ans et adultes dans le cadre de contrats ou périodes de professionnalisation ;

- aux salariés de la branche, dans le cadre des actions de formation professionnelle continue, à l'initiative de l'entreprise ;

- aux personnes issues de la profession, en recherche d'emploi et souhaitant acquérir une qualification propre à faciliter leur insertion ;

- aux salariés ou demandeurs d'emploi relevant d'une autre branche et souhaitant une reconversion professionnelle.

2. Conditions d'obtention du CQP

Le CQP peut être délivré aux personnes qui remplissent l'une des conditions suivantes :

1° Avoir suivi les actions de formation définies dans le référentiel de formation ;

2° Justifier de 3 années d'expérience professionnelle dans le métier.

Pour obtenir le titre, le candidat doit avoir réussi à l'examen de certification du CQP.

B. - RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES

Le titulaire de la maîtrise professionnelle technicien en maintenance cycle exerce des fonctions dans le cadre des ateliers de montage, conditionnement, réparation et maintenance de tout type de cycle et dans le cadre de la vente et de la location des matériels.

1. Atelier

Il effectue les opérations complètes de vérification montage, réglages, préparation à la vente des cycles.

Il diagnostique les problèmes techniques les plus courants et leurs conséquences au niveau du pratiquant.

Il effectue l'entretien, la réparation, le dévoilage des matériels de location. Il assure les mêmes services pour les clients du magasin selon la procédure définie (devis : prix + délais).

Il informe le responsable matériel de tous problèmes techniques récurrents sur les matériels.

Il participe, selon la procédure définie, au rangement et à l'organisation du magasin-local de pièces détachées.

Il entretient les machines.

Il assure le rangement et le nettoyage de l'atelier.

Il informe le responsable de l'atelier de toute rupture de stock de pièces détachées.

Il s'assure que les machines sont bien éteintes à la fin de la journée.

Il réalise les inventaires de pièces détachées sur instruction du responsable de l'atelier.

2. Location

Il assure l'accueil location selon les règles de base.

Il prend en charge le client, s'informe de ses besoins.

Il remplit la fiche de location selon les procédures définies.

Il vend les assurances appariées à la location.

Il établit les devis de location selon les procédures définies.

Il vend les produits complémentaires (lunettes, gants...).

Il sensibilise le client aux risques liés à la pratique et à l'utilisation des matériels, aux impératifs de sécurité, l'informe des conditions de garantie des matériels.

3. Vente

Il prend en charge le client, s'informe de ses besoins.

Il assure la vente des produits, matériels et accessoires.

Il sensibilise le client aux risques liés à la pratique et à l'utilisation des matériels, aux impératifs de sécurité, l'informe des conditions de garantie des matériels.

Il veille à la bonne présentation des produits dans le magasin et sur les présentoirs.

Il informe le responsable matériel de toute rupture de stock.

Il réalise les inventaires demandés par le responsable matériel selon les procédures définies.

Il assure le rangement de la surface de vente.

Il participe, selon les procédures définies, au nettoyage du magasin.

C. - RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES

Le titulaire de la maîtrise professionnelle technicien en maintenance cycle possède des compétences techniques et commerciales qui lui permettent de s'adapter et d'évoluer à la fois dans le cadre de l'atelier, dans la surface de vente et dans la surface de location du magasin. Il possède des qualités de rigueur, de sérieux, d'autonomie ; il a le sens des relations humaines, il aime le contact avec le client, il a une présentation sportive.

Compétences techniques

Etre capable de déterminer les paramètres dimensionnels appropriés à chaque type de pratiquant et de pratique :

- procéder à la prise de cotes morphologiques et aux appuis podologiques de l'utilisateur ;

- définir les paramètres métriques du cadre ;

- choisir les paramètres géométriques adaptés à la pratique ;

- en déduire les critères de choix et/ou façonnage des roues.

Effectuer les opérations de montage, réglage, préparation à la vente dans le respect des normes imposées :

- monter les sous-ensembles en fonction des guides techniques des constructeurs ;

- identifier les points de réglage en fonction des notices ou procédures définies ;

- procéder aux réglages en fonction des paramètres dimensionnels identifiés ;

- procéder à la vérification du montage en respect des normes imposées (freinage, éclairage, avertisseurs).

Diagnostiquer des dysfonctionnements :

- établir la liste des anomalies susceptibles de créer le dysfonctionnement ;

- associer à chaque anomalie le ou les éléments défectueux ;

- identifier un ordre logique, chronologique de vérification en fonction du type de dysfonctionnement ;

- identifier la cause des défaillances.

Effectuer les réparations courantes :

- démonter, monter, régler un jeu de direction, un jeu de pédalier, une paire de manivelles, les systèmes de freinage, les systèmes de suspension ;

- remplacer des roulements de direction, des roulements de pédalier, des galets de dérailleur, des moyeux ;

- nettoyer, graisser en utilisant les lubrifiants adaptés ;

- régler les amplitudes et indexations de dérailleurs, les leviers de freins, les sélecteurs de vitesses ;

- remplacer les gaines et câbles ;

- poser les poignées, la guidoline ;

- assembler selle et tige de selle, cintre et potence.

Dévoiler une roue, remplacer un rayon :

- démonter l'enveloppe, la chambre et la roue libre ;

- remonter l'ensemble chambre pneu et roue libre ;

- gonfler à la pression appropriée.

Renseigner une fiche technique d'intervention.

Organiser son poste de travail :

- identifier les pièces et outillages nécessaires à l'intervention et définir leur référence ;

- disposer rationnellement les outillages et pièces détachées à utiliser ;

- organiser son espace de travail pour permettre le montage, la dépose, le remontage des sous-ensembles ;

- remettre le poste de travail en situation opérationnelle en vue d'une future utilisation ;

- assurer l'entretien courant de l'outillage et des équipements utilisés sur le poste de travail.

Compétences commerciales

Etre capable d'accueillir le client selon les règles.

Créer le contact.

Déceler les besoins, les motivations du client.

Chercher, trouver l'adéquation produit-client : orienter le client vers le type de produit correspondant à sa pratique et à sa morphologie.

Structurer un argument en caractéristiques, avantages, bénéfices, compte tenu des contraintes spécifiques du produit et du pratiquant ou du service.

Informer le client sur les procédures d'utilisation du produit, en s'assurant qu'elles sont bien comprises.

Informer le client sur les conditions de réparation des produits en s'assurant qu'elles sont bien comprises.

Communiquer au client toute information complémentaire.

Proposer une vente complémentaire, des contrats, accessoires.

Etablir un devis selon les procédures définies.

Etablir une fiche de location selon procédures définies.

Compétences de gestion

Etre capable de réaliser des inventaires selon les procédures définies.

De comprendre à quoi sert un inventaire.

Compétences de communication

Etre capable d'acquérir le vocabulaire technique de base :

- décrire et expliciter les données techniques ;

- exploiter comprendre et commenter les fiches produit ;

- exploiter comprendre et commenter les guides techniques.

De communiquer avec le groupe :

- avoir conscience de l'autre ;

- maîtriser son ressenti et ses émotions ;

- écouter et prendre en compte les interventions du groupe.

D'informer : signaler les évènements, les problèmes, en temps ou selon les procédures.

De rechercher des informations sur les produits, les références des pièces à remplacer :

- identifier les différentes sources d'information ;

- identifier les personnes ressources.

Connaissances associées

Spécifications techniques des produits cycles et des produits associés.

Pratiques sportives.

Normes et règles de sécurité.

L'environnement du cycle.

Le marché.

D. - RÉFÉRENTIEL DE FORMATION

1. Programme de la formation

Durée

La durée de la formation varie en fonction des dispositifs de formation et doit être adaptée aux publics accueillis pour considérer les niveaux d'entrée et les validations partielles de modules.

Les durées indicatives de la formation sont :

- de 250 heures de formation en centre et de 4 mois de formation en entreprise dans le cadre du contrat ou de la période de professionnalisation ;

- de 210 heures de formation professionnelle continue en centre et au minimum de 4 mois de pratiques professionnelles attestées en entreprise ;

- de 350 heures de formation professionnelle continue en centre et de 8 semaines de stage en entreprise.

ITINÉRAIRE PÉDAGOGIQUE

Techniques de produits et matériels

Technologie et maintenance

Evaluation des niveaux techniques

Module entretien, réparation, préparation du vélo.

Théorie (acquisition du vocabulaire) :

- principes de fonctionnement ;

- spécificités dimensionnelles des cadres ;

- étude des modifications de géométrie (chasse, empattement, hauteur) ;

- études des composants ;

- composition de la boîte à outils ;

- diagnostic des pannes et des dysfonctionnements.

Pratique en atelier :

- nettoyer, préparer, réparer un vélo : chaîne, roue libre, dérailleurs, pédalier, pédales, direction, roues, freins... ;

- diagnostic des opérations à effectuer.

Module organisation de l'atelier :

- installation de l'atelier, composition de la boîte à outils ;

- procédures d'organisation et d'administration de l'atelier.

Module " rayonnage de roues " :

Théorie (acquisition du vocabulaire) :

- étude des paramètres techniques (moyeux, rayons, jantes) ;

- spécificités et principes d'interactions ;

- tendances ;

- calcul de longueur des rayons ;

- diagnostic des pannes et des dysfonctionnements.

Pratique atelier :

- rayonnage roues avant et arrière ;

- rayonnages spécifiques : roues à disque, rayonnage mise en tension des rayons ;

- suppression du saut ;

- dévoilage ;

- remplacement de rayons cassés ;

- technique de ligaturage des rayons ;

- diagnostic des opérations à effectuer.

Module " suspensions " :

Théorie (acquisition du vocabulaire) :

- études des paramètres dimensionnels ;

- principes de fonctionnement (mécanique, hydraulique et mixte) ;

- tendances ;

- concepts tout suspendu ;

- étude des modifications de géométrie ;

- réglage de la précontrainte ;

- diagnostic des pannes et des dysfonctionnements ;

Pratique en atelier :

- atelier toutes marques : Manitou, Marzocchi, Rockshox, RST, Suntour... ;

- concepts élastomères MCU ;

- concepts combinés (MCU, ressort, cartouche) ;

- concepts oléopneumatiques ;

- étude des jeux de direction ;

- coupe à longueur du tube pivot ;

- passage à la filière ;

- diagnostics des opérations à effectuer.

Module freinage :

Théorie (acquisition du vocabulaire ) : étude des concepts ;

Pratique en atelier :

- freinage hydraulique sur jantes : procédure de montage, procédure de réglage, personnalisations possibles, purges des circuits et remplacements des joints et maîtres cylindres ;

- freinage hydraulique à disque Hope, Magura, Shimano, Formula, Hayes : utilisation des jantes et rayonnage adaptés, mise à longueur des durites, purge des circuits, remplacement des plaquettes, réglages personnalisés et rodage ;

- diagnostic des opérations à effectuer.

Produits associés

Chaussure :

- le pied :

- morphologie, appuis et déformations ;

- conséquence sur les technopathies du cycle ;

- diagnostic simple des problèmes morphologiques du client ;

- la chaussure :

- techniques de fabrication ;

- matériaux utilisés ;

- différents accessoires :

- les réglages de cales : adaptation chaussure-pédale.

Textile :

- vocabulaire ;

- les tissus : étude des fiches techniques (composition, applications spécifiques au sport cycliste) ;

- les paramètres de différences des matières ;

- noms commerciaux et caractéristiques ;

- textile protection et confort ;

- code d'entretien des textiles ;

- grilles internationales des tailles ;

- tendances mode été et hiver ;

- importance du rayon textile dans un magasin, les marques leaders de chaque rayon.

Accessoires :

- le casque (différents modèles et spécificités, les matières, les formes, les réglages, la personnalisation, les marques) ;

- la lunetterie (différents types de verres, de montures, anatomie de l'oeil, la lunette sportive) ;

- le home-traineur ;

- le porte-vélo ;

- les porte-bébés.

Environnement du cycle

Dynamisation du magasin ou du rayon par le service à la clientèle

Connaissance du marché du cycle.

Service location.

Produits touristiques liés au vélo (accompagnement sorties, conseils sur les parcours...).

CD-Rom d'animation dans le magasin.

Autres services à la clientèle.

L'homme et la machine

Biomécanique du cycliste :

- étude de positions ;

- l'aérodynamisme ;

- les douleurs et leurs remèdes ;

- l'adaptation des points d'appui ;

- l'utilisation des outils et des programmes de prise de côtes.

Diététique : nutrition sportive.

Commerce et gestion

Techniques de vente et de communication

Techniques générales de vente :

- les phases essentielles de la vente :

- l'accueil ;

- la découverte des attentes et des besoins du client ;

- la recherche de ses motivations ;

- la présentation des articles et l'argumentation structurée ;

- la réponse aux objections du client ;

- la conclusion de la vente ;

- les ventes complémentaires ;

- la conclusion générale de la vente.

Construction des argumentaires produits : vente adaptée aux différents produits (cycle, chaussure, textile, accessoires...).

Techniques de communication et de recherche d'emploi.

Techniques de gestion

Gestion du rayon.

Inventaires.

Concepts de magasins

SAV : organisation du service après-vente.

Agencement :

- positionnement de l'atelier réparation maintenance ;

- positionnement et merchandising du magasin et des pièces détachées.

2. Recrutements

La formation est réservée à des titulaires d'un CAP dans le domaine commercial ou technologique (en particulier CAP-BEP automobile) ou de tout diplôme qui valide un niveau de connaissances équivalent ou supérieur ou validation des acquis de l'expérience.

Un positionnement des candidats à l'entrée en formation doit être systématiquement réalisé pour évaluer la motivation, les aptitudes techniques et commerciales. La connaissance, la pratique ou/et la motivation pour le vélo doivent également être vérifié.

Les outils et méthodologie de positionnement proposés par les organismes de formation, constituent un des critères déterminants d'agrément de ces organismes pour la mise en oeuvre des actions de formation.

3. Modalités d'organisation de la formation

La formation peut être organisée en formation continue ou en formation par alternance.

2.1. Modalités d'organisation en formation continue

Publics : adultes justifiant d'une expérience professionnelle de 2 années, prioritairement dans le domaine de la distribution du sport loisir.

Programmation :

La formation est réalisée en continue ou de façon modulaire.

Dans le cadre de la formation longue durée (350 heures), un module d'expérience en entreprise est organisé à l'issue de la formation en centre. Pendant la période de stage en entreprise, le stagiaire bénéficie de l'encadrement et du suivi de l'organisme de formation et d'un tuteur désigné par l'entreprise d'accueil. Ce stage donne lieu à un rapport.

Dans le cadre de la formation courte durée (6 semaines) le stage est remplacé par une période d'activité professionnelle, d'une durée minimale de 4 mois. Dans certains cas, il peut être tenu compte de l'expérience professionnelle antérieure à l'entrée en formation, sous réserve qu'elle se réfère à des pratiques correspondant au référentiel de compétences du CQP.

La certification n'est accessible qu'à l'issue de la période de stage ou de pratiques en entreprise.

Les outils, moyens et méthodologie de suivi produits par les organismes de formation, constituent un des critères déterminants d'agrément de ces organismes pour la mise en oeuvre des actions de formation.

3.2. Modalités d'organisation en formation par alternance

Publics : à titre principal jeunes de 18 à 25 ans sous statut de contrat de qualification ou contrat de professionnalisation.

Organisation :

La formation est réalisée en alternance entre le centre de Formation et l'entreprise d'accueil du jeune.

Entreprise d'accueil : l'entreprise d'accueil doit effectuer de manière permanente des activités de maintenance cycles et des activités de vente ou de location de produits cycles.

Le centre de formation est responsable de la coordination et de la cohérence de la formation en centre et en entreprise.

A ce titre, il met en place un dispositif de suivi individuel du stagiaire, qui intègre :

- des outils de liaison avec l'entreprise d'accueil qui identifient notamment la progression pédagogique en centre et en entreprise, pour l'ensemble de la période de formation ;

- la désignation d'un enseignant référent du stagiaire ;

- l'information et la formation des tuteurs.

Les outils, moyens et méthodologie de suivi produits par les organismes de formation, constituent un des critères déterminants d'agrément de ces organismes pour la mise en oeuvre des actions de formation.

Planification :

La formation est réalisée en alternance entre le centre de formation et l'entreprise d'accueil sur une durée de 6 mois.

La programmation de l'alternance doit permettre d'assurer aux jeunes les bases des compétences techniques avant l'intégration en entreprises.

La planification doit tenir compte des intérêts du jeune et de la structure d'accueil eu égard à la saisonnalité de la distribution des produits cycle.

Programmation indicative

Octobre à décembre, centre de formation : 7 semaines.

Décembre à avril : entreprise.

Avril, centre de formation : 3 jours.

La certification est organisée à la fin du contrat de qualification ou de la professionnalisation.

E. - MODALITÉS DE VALIDATION ORGANISATION DE LA CERTIFICATION

Le CQP " Maîtrise professionnelle technicien en maintenance cycle " valide un niveau V de qualification reconnu par la convention collective au coefficient 170.

L'organisation de la certification est réalisée dans les mêmes conditions quel que soit le mode d'accès au CQP.

Organisation de la certification

La certification se déroule en deux parties :

- une partie théorique ;

- une partie technique en atelier.

La partie technique n'est accessible qu'aux candidats ayant obtenu au moins une moyenne de 12/20 à la partie théorique.

Obention du CQP

Pour obtenir la certification, le candidat doit justifier d'au moins :

- une note égale à 12/20 aux épreuves théoriques ;

- une note égale à 16/20 aux épreuves pratiques,

soit un minimum de 28/40 pour l'obtention de la certification technicien en maintenance cycles.