Convention collective nationale de travail des cadres, techniciens et employés de la publicité française du 22 avril 1955 - Textes Attachés - Avenant du 1er février 2012 relatif à la formation professionnelle - Article 21

IDCC 86
  • Textes Attachés
  • Avenant du 1er février 2012 relatif à la formation professionnelle
    • Titre V : Financement de la formation professionnelle
Article 21
Assiette
Abrogé

21.1. Assiette des contributions

L'assiette des contributions est l'ensemble des rémunérations entrant dans l'assiette des cotisations de sécurité sociale prévues aux articles L. 242-1 et suivants du code de la sécurité sociale. Toutefois, lorsque les cotisations de sécurité sociale sont calculées de façon forfaitaire, les contributions sont assises sur les rémunérations brutes après déductions forfaitaires pour frais professionnels éventuelles.

21.2. Assiette du financement du FPSPP

L'assiette du financement du FPSPP est composée :

– des contributions légales et réglementaires dues par les entreprises de moins de 10 salariés ;

– des contributions légales et réglementaires dues au titre du congé individuel de formation ;

– des contributions légales et réglementaires dues au titre de la professionnalisation ;

– de l'obligation de financement des entreprises au titre du plan de formation en application de l'article L. 6331-9 du code du travail.

21.3. Taux de la contribution destinée au financement du FPSPP

Le taux de cette contribution est celui défini chaque année par l'arrêté ministériel pris en application de l'article L. 6332-19 du code du travail (entre 5 % et 13 %).
Il est appliqué directement sur :

– les contributions légales et réglementaires dues au titre du CIF ;

– les contributions légales et réglementaires dues par les entreprises de moins de 10 salariés.

Pour les entreprises dont l'effectif est égal ou supérieur à 10 salariés, la contribution totale à verser au FPSPP au titre de la professionnalisation, d'une part, et du plan de formation, d'autre part, sera répartie en appliquant un taux sur chaque dispositif de telle sorte que la somme prélevée au titre de la professionnalisation soit égale à celle prélevée au titre du plan de formation.

Cependant, pour les entreprises dont l'effectif est égal ou supérieur à 10 salariés et qui bénéficient d'exonérations légales au titre de la professionnalisation, la contribution totale à verser au FPSPP au titre de la professionnalisation, d'une part, et du plan de formation, d'autre part, sera répartie en appliquant un taux sur chaque dispositif de telle sorte que le taux de prélèvement sur le plan de formation soit égal au taux de prélèvement applicable aux entreprises dont l'effectif est égal ou supérieur à 10 salariés et qui ne bénéficient pas de ce type d'exonération. Le solde du financement du FPSPP est pris sur la professionnalisation.

Les dispositions ci-avant relatives à la répartition du taux de contribution destinées au financement du FPSPP sont applicables pendant un exercice.

En conséquence, les parties signataires se réuniront à la fin du premier semestre 2012 pour mesurer les effets des dispositions mises en œuvre au titre du financement du FPSPP.

Les parties signataires décideront alors de la reconduction éventuelle des dispositions relatives à la répartition du taux de contribution destinées au financement du FPSPP ou de la nécessité de leur révision, en prenant en compte son bilan d'application et, le cas échéant, les évolutions législatives et réglementaires intervenues.

Les dispositions qui précèdent font obstacle à toute demande de révision ou dénonciation des dispositions relatives à la répartition du taux de contribution destinées au financement du FPSPP avant la fin du premier semestre 2012.