Code de l'organisation judiciaire

Chemin :




Section I : Institution et compétence.

Il y a dans le ressort de chaque cour d'appel des juridictions de première instance dénommées tribunaux de grande instance.

Le tribunal de grande instance a compétence exclusive dans les matières déterminées par les lois et règlements (1).

(1) Nota : Le tribunal de grande instance a compétence exclusive notamment dans les matières suivantes :

1° Etat des personnes : mariage, divorce, séparation de corps, filiation (art. 172 et suivants ; art. 247 et suivants ; art. 311-4 et suivants du Code civil) ;

2° Rectification des actes d'état civil (art. 99 du Code civil) ;

3° Adoption (art. 353 du Code civil) ;

4° Absence (art. 112 du Code civil) ;

5° Régimes matrimoniaux (art. 1387 et suivants du Code civil) ;

6° Successions (art. 718 et suivants du Code civil) ;

7° Sanction de l'activité des officiers de l'état civil (art. 53 et 63 du Code civil) ;

8° Contestations sur la nationalité (art. 124 du Code de la nationalité française) ;

9° Actions immobilières pétitoires ;

10° Saisies immobilières (art. 673 et suivants du Code de procédure civile) ;

11° Actions en nullité ou en déchéance des brevets d'invention ainsi que toutes contestations relatives à la propriété de brevets d'invention, à leur contrefaçon et aux questions connexes de concurrence déloyale (art. 52 et 54 de la loi du 2 janvier 1968) ;

12° Actions civiles relatives aux marques de fabrique et de concurrence (art. 24 de la loi du 31 décembre 1964) ;

13° Actions relatives aux récompenses industrielles (art. 6 de la loi du 8 août 1912) ;

14° Actions relatives aux appellations d'origine (art. 2 de la loi du 6 mai 1919) ;

15° Action en dissolution des associations (art. 7 de la loi du 1er juillet 1901) ;

16° Règlement judiciaire et liquidation des biens des personnes morales de droit privé non commerçantes (art. 5 de la loi n° 67-563 du 13 juillet 1967) ;

17° Suspension provisoire des poursuites exercées contre certaines personnes morales de droit privé non commerçantes (art. 2 de l'ordonnance n° 67-820 du 23 septembre 1967) ;

18° Contestations relatives à l'assurance contre les accidents et les maladies professionnelles des personnes non salariées en agriculture (art. 18 du décret n° 69-119 du 1er février 1969) ;

19° Litiges en matière fiscale dans les cas et conditions prévues par le Code général des impôts.

Dans les circonscriptions où il n'est pas établi de tribunal de commerce, le tribunal de grande instance [*compétence*] et les membres de ce tribunal connaissent des matières et exercent les fonctions attribuées aux tribunaux de commerce et à leurs membres par le présent code et par les textes particuliers à chaque matière.

Ainsi qu'il est dit à l'alinéa 1er de l'article 1er de la loi n° 57-1424 du 31 décembre 1957,

"Par dérogation à l'article 13 de la loi des 16 et 24 août 1790 sur l'organisation judiciaire, les tribunaux de l'ordre judiciaire sont seuls compétents pour statuer sur toute action en responsabilité, tendant à la réparation des dommages de toute nature causés par un véhicule quelconque".