Arrêté du 2 octobre 1997 relatif aux additifs pouvant être employés dans la fabrication des denrées destinées à l'alimentation humaine



ARRETE
Arrêté du 2 octobre 1997 relatif aux additifs pouvant être employés dans la fabrication des denrées destinées à l'alimentation humaine

NOR: ECOC9700107A
Version consolidée au 18 décembre 2012

Le ministre de l'agriculture et de la pêche, le secrétaire d'Etat à la santé, le secrétaire d'Etat aux petites et moyennes entreprises, au commerce et à l'artisanat et le secrétaire d'Etat à l'industrie,
Vu la directive 94/35/CE du 30 juin 1994 concernant les édulcorants destinés à être employés dans les denrées alimentaires ;
Vu la directive 94/36/CE du 30 juin 1994 concernant les colorants destinés à être employés dans les denrées alimentaires ;
Vu la directive 95/2/CE du 20 février 1995 concernant les additifs autres que les colorants et les édulcorants ;
Vu la directive 95/31/CE du 5 juillet 1995 établissant des critères de pureté spécifiques pour les édulcorants pouvant être utilisés dans les denrées alimentaires ;
Vu la directive 95/45/CE du 26 juillet 1995 établissant des critères de pureté spécifiques pour les colorants pouvant être utilisés dans les denrées alimentaires ;
Vu la directive 96/77/CE du 2 décembre 1996 établissant des critères de pureté spécifiques pour les additifs alimentaires autres que les colorants et les édulcorants ;
Vu la directive 96/83/CE du 19 décembre 1996 modifiant la directive 94/35/CE concernant les édulcorants destinés à être employés dans les denrées alimentaires ;
Vu la directive 96/85/CE du 19 décembre 1996 modifiant la directive 95/2/CE concernant les additifs autres que les colorants et les édulcorants ;
Vu le décret no 89-674 du 18 septembre 1989 relatif aux additifs pouvant être employés dans les denrées destinées à l'alimentation humaine, notamment son article 2 ;
Vu l'arrêté du 20 juillet 1977 modifié relatif à l'application du décret du 24 janvier 1975 sur les produits diététiques et de régime ;
Vu l'arrêté du 20 juillet 1979 relatif aux conditions de délivrance et d'étiquetage des nitrites métalliques, du sel nitrité sodique et de la solution de phosphate de potassium nitritée ;
Vu l'arrêté du 4 août 1986 modifié relatif à l'emploi des substances d'addition dans la fabrication des aliments destinés à une alimentation particulière ;
Vu l'arrêté du 18 août 1987 relatif à l'emploi de certains agents de démoulage présentés en aérosol ;
Vu l'arrêté du 5 septembre 1989 modifié relatif à l'emploi de préparations enzymatiques dans la fabrication de certaines denrées et boissons destinées à l'alimentation humaine ;
Vu l'arrêté du 14 octobre 1991 modifié relatif aux additifs pouvant être employés dans la fabrication des denrées destinées à l'alimentation humaine ;

Vu l'arrêté du 5 août 1992 modifié relatif aux teneurs maximales en résidus de pesticides admissibles sur ou dans certains produits d'origine végétale,
Arrêtent :

Le présent arrêté s'applique aux additifs alimentaires, employés ou destinés à être employés dans la fabrication de denrées alimentaires.
Les colorants font l'objet du titre Ier du présent arrêté et des annexes I, IV et VI-A.
Les édulcorants font l'objet du titre II du présent arrêté et des annexes II, IV et VI-B.
Les additifs alimentaires autres que les colorants et les édulcorants font l'objet du titre III du présent arrêté et des annexes III, IV et V et VI-C.
Ces titres et les annexes récapitulent l'ensemble des additifs alimentaires dont l'emploi est autorisé dans la fabrication de denrées alimentaires, définissent leurs conditions d'emploi et les critères de pureté qui leur sont applicables.

Par dérogation aux dispositions du présent arrêté, l'addition des additifs mentionnés à l'article 1er est interdite dans les produits suivants :

- pain de tradition française ;

- conserves de truffes de tradition française ;

- conserves d'escargots de tradition française ;

- conserves de confit d'oie et de canard de tradition française.

  • TITRE Ier : COLORANTS DESTINES A ETRE EMPLOYES DANS LES DENREES ALIMENTAIRES

    Au sens du présent arrêté, on entend par "colorants" des additifs qui ajoutent ou redonnent de la couleur à des denrées alimentaires ; il peut s'agir de constituants naturels de denrées alimentaires ou d'autres sources naturelles, qui ne sont pas normalement consommés comme aliments en soi et ne sont pas habituellement utilisés comme ingrédients caractéristiques dans l'alimentation.
    Sont notamment des colorants au sens du présent arrêté les préparations obtenues à partir de denrées alimentaires et d'autres matériaux de base naturels par extraction physique et/ou chimique conduisant à une extraction sélective des pigments par rapport aux constituants aromatiques, sapides ou nutritifs.
    Toutefois, les substances indiquées ci-après ne sont pas des colorants aux fins du présent arrêté :
    - les denrées alimentaires éventuellement concentrées ou séchées, notamment les épices comme le paprika, le curcuma et le safran, ainsi que les arômes, entrant dans la fabrication de denrées alimentaires composées, en raison de leurs propriétés aromatiques, sapides ou nutritives, tout en ayant un effet colorant secondaire ;
    - les colorants utilisés pour la coloration des parties extérieures non comestibles de denrées alimentaires, telles que les croûtes de fromage et les boyaux de charcuterie.

    1. Seules les substances énumérées à l'annexe I-A du présent arrêté et répondant aux spécifications fixées en annexe VI-A peuvent être utilisées comme colorants dans les denrées alimentaires.
    2. Les colorants ne peuvent être utilisés que dans les denrées énumérées aux annexes I-C, I-D et I-E, et dans les conditions qui y sont spécifiées ; les colorants peuvent être utilisés dans ces mêmes denrées alimentaires lorsqu'elles sont destinées à des usages particuliers, conformément au décret n° 91-827 du 29 août 1991 relatif aux aliments destinés à une alimentation particulière.
    3. Il ne peut être employé de colorants dans les denrées alimentaires énumérées à l'annexe I-B, sauf lorsque cela est spécifiquement prévu par les dispositions des annexes I-C, I-D ou I-E.
    4. Les colorants autorisés uniquement pour certaines utilisations sont énumérés à l'annexe I-D.
    5. Les colorants généralement autorisés dans les denrées alimentaires, ainsi que leurs conditions d'emploi, sont énumérés à l'annexe I-E.
    6. Les quantités maximales indiquées dans les annexes :
    - concernent les denrées alimentaires prêtes à être consommées, préparées selon les instructions du fabricant ;
    - désignent les quantités de principe colorant contenues dans la préparation colorante.
    7. Aux fins du marquage de salubrité prévu par l'arrêté du 15 mai 1974 modifié relatif à l'estampillage sanitaire des viandes de boucherie et des produits à base de viande, et d'autres marquages requis pour les produits à base de viande, seuls peuvent être utilisés les colorants E 155 brun HT, E 133 bleu brillant FCF, E 129 rouge allura AC, ou encore un mélange approprié de E 133 bleu brillant FCF et de E 129 rouge allura AC.
    8. Seuls les colorants énumérés à l'annexe I-A peuvent être utilisés pour la coloration décorative des coquilles d'œuf ou pour leur estampillage, comme le prévoit le règlement (CEE) n° 1274/91 du 15 mai 1991 modifié établissant les modalités d'application du règlement (CEE) n° 1907/90 du Conseil concernant certaines normes de commercialisation applicables aux œufs.
    9. Seuls les colorants énumérés à l'annexe I-A, à l'exception des E 123, E 127, E 128, E 154, E 160b, E 161g, E 173 et E 180, peuvent être vendus directement aux consommateurs.

    Sans préjudice d'autres dispositions réglementaires, la présence d'un colorant dans une denrée alimentaire est autorisée :
    - dans une denrée alimentaire composée, pour autant que cette denrée ne figure pas à l'annexe I-B, dans la mesure où ce colorant est autorisé dans l'un des ingrédients qui constituent la denrée alimentaire composée,
    ou

    - si cette denrée alimentaire est destinée uniquement à la préparation d'une denrée alimentaire composée conforme aux dispositions du présent arrêté.

  • TITRE II : EDULCORANTS DESTINES A ETRE EMPLOYES DANS LES DENREES ALIMENTAIRES

    Au sens du présent arrêté :
    1. Les édulcorants sont des additifs alimentaires utilisés pour donner une saveur sucrée aux denrées alimentaires. Les denrées alimentaires ayant un pouvoir édulcorant ne sont pas considérées comme édulcorants.
    2. Les expressions "sans sucres ajoutés" et "à valeur énergétique réduite" figurant à l'annexe II sont définies comme suit :
    - "sans sucres ajoutés" signifie sans aucune adjonction de monosaccharides ou de disaccharides ni de quelque denrée que ce soit,
    utilisée pour son pouvoir édulcorant ;
    - "à valeur énergétique réduite" signifie à valeur énergétique réduite d'au moins 30 % par rapport à la denrée d'origine ou à un produit similaire.

    1. Seuls les édulcorants énumérés à l'annexe II du présent arrêté et répondant aux spécifications fixées en annexe VI-B peuvent être mis sur le marché en vue :
    - de leur vente au consommateur final,
    ou

    - de leur emploi pour la fabrication de denrées alimentaires. Dans ce cas, les édulcorants ne peuvent être employés que pour la fabrication des denrées alimentaires énumérées à l'annexe II - et aux denrées alimentaires correspondantes destinées à une alimentation particulière au sens du décret du 29 août 1991 précité, et dans les conditions qui y sont fixées.
    2. Sauf dispositions particulières, l'emploi d'édulcorants est interdit dans les aliments destinés aux nourrissons et aux enfants en bas âge, y compris les aliments pour les nourrissons et les enfants en bas âge qui ne sont pas en bonne santé.
    3. Les doses maximales d'emploi indiquées à l'annexe II se rapportent aux denrées alimentaires prêtes à être consommées, préparées selon le mode d'emploi.

    Sans préjudice d'autres dispositions réglementaires, la présence d'un édulcorant dans une denrée alimentaire est autorisée :
    - s'il sagit d'une denrée alimentaire composée sans sucres ajoutés ou à valeur énergétique réduite, de denrées composées diététiques destinées à un régime hypocalorique ou de denrées composées à durée de conservation prolongée, autres que celles qui sont visées à l'article 6, paragraphe 2,
    pour autant que cet édulcorant est autorisé dans l'un des ingrédients qui constituent la denrée alimentaire composée,
    ou

    - si cette denrée alimentaire est destinée uniquement à la préparation d'une denrée alimentaire composée conforme au présent arrêté.

    La dénomination de vente des édulcorants de table doit comporter la mention "édulcorant de table à base de..." suivie du ou des noms des substances édulcorantes entrant dans leur composition.
    L'étiquetage des édulcorants de table contenant des polyols et/ou de l'aspartame doit comporter les avertissements suivants :
    - polyols : "une consommation excessive peut avoir des effets laxatifs" ;
    - aspartame : "contient une source de phénylalanine" ;

    - sel d'aspartame-acésulfame : "contient une source de phénylalanine".

  • TITRE III : ADDITIFS ALIMENTAIRES AUTRES QUE COLORANTS ET EDULCORANTS DESTINES A ETRE EMPLOYES DANS LES DENREES ALIMENTAIRES

    Au sens du présent arrêté, on entend par :
    a) "Conservateurs" les substances qui prolongent la durée de conservation des denrées alimentaires en les protégeant des altérations dues aux micro-organismes ;
    b) "Antioxygènes" les substances qui prolongent la durée de conservation des denrées alimentaires en les protégeant des altérations provoquées par l'oxydation, telles que le rancissement des matières grasses et les modifications de la couleur ;
    c) "supports, y compris les solvants porteurs, les substances utilisées pour dissoudre, diluer, disperser ou modifier physiquement de toute autre manière un additif alimentaire ou un arôme sans modifier sa fonction (et sans avoir elles-mêmes de rôle technologique) afin de faciliter son maniement, son application ou son utilisation ;
    d) "Acidifiants" les substances qui augmentent l'acidité d'une denrée alimentaire et/ou lui donnent un goût acide ;
    e) "Correcteur d'acidité" les substances qui modifient ou limitent l'acidité ou l'alcalinité d'une denrée alimentaire ;
    f) "Anti-agglomérants" les substances qui, dans une denrée alimentaire, limitent l'agglutination des particules ;
    g) "Antimoussants" les substances qui empêchent ou limitent la formation de mousse ;
    h) "Agents de charge" les substances qui accroissent le volume d'une denrée alimentaire, sans pour autant augmenter de manière significative sa valeur énergétique ;
    i) "Emulsifiants" les substances qui, ajoutées à une denrée alimentaire, permettent de réaliser ou de maintenir le mélange homogène de deux ou plusieurs phases non miscibles telles que l'huile et l'eau ;
    j) "Sels de fonte" les substances qui dispersent les protéines contenues dans le fromage, entraînant ainsi une répartition homogène des matières grasses et des autres composants ;
    k) "Affermissants" les substances qui permettent de rendre ou de garder les tissus des fruits et des légumes fermes ou croquants, ou qui, en interaction avec des gélifiants, forment ou raffermissent un gel ;
    l) "Exhausteurs de goût" les substances qui renforcent le goût et/ou l'odeur d'une denrée alimentaire ;
    m) "Agents moussants" les substances qui permettent de réaliser la dispersion homogène d'une phase gazeuse dans une denrée alimentaire liquide ou solide ;
    n) "Gélifiants" les substances qui, ajoutées à une denrée alimentaire, lui confèrent de la consistance par la formation d'un gel ;
    o) "Agents d'enrobage" (y compris les agents de glisse) les substances qui, appliquées à la surface d'une denrée alimentaire, lui confèrent un aspect brillant ou constituent une couche protectrice ;
    p) "Humectants" les substances qui empêchent le dessèchement des denrées alimentaires en compensant les effets d'une faible humidité atmosphérique ou qui favorisent la dissolution d'une poudre en milieu aqueux ;
    q) "Amidons modifiés" les substances obtenues au moyen d'un ou plusieurs traitements chimiques d'amidons alimentaires qui peuvent avoir été soumis à un traitement physique ou enzymatique et peuvent être fluidifiés par traitement acide ou alcalin ou blanchis ;
    r) "Gaz d'emballage" les gaz autres que l'air, placés dans un contenant avant, pendant ou après l'introduction d'une denrée alimentaire dans ce contenant ;
    s) "Propulseurs" les gaz autres que l'air qui ont pour effet d'expulser une denrée alimentaire d'un contenant ;
    t) "Poudre à lever" les substances ou combinaisons de substances qui libèrent des gaz et de ce fait accroissent le volume d'une pâte ;
    u) "Séquestrants" les substances qui forment des complexes chimiques avec les ions métalliques ;
    v) "Stabilisants, les substances qui, ajoutées à une denrée alimentaire, permettent de maintenir son état physico-chimique. Les stabilisants comprennent les substances qui permettent de maintenir la dispersion homogène de deux ou plusieurs substances non miscibles dans une denrée alimentaire, les substances qui stabilisent, conservent ou intensifient la couleur d'une denrée alimentaire ainsi que les substances qui augmentent la capacité de liaison des denrées alimentaires, y compris la réticulation entre protéines permettant la liaison de morceaux d'aliments dans les aliments reconstitués ;

    w) "Epaississants" les substances qui, ajoutées à une denrée alimentaire, en augmentent la viscosité ;
    x) "Agents de traitement de la farine" les substances qui, ajoutées à la farine ou à la pâte, améliorent sa qualité boulangère.

    Au sens du présent arrêté, ne sont pas considérés comme additifs alimentaires :
    a) Les substances employées dans le traitement de l'eau potable dans les conditions prévues par le décret n° 89-3 du 3 janvier 1989 modifié relatif aux eaux destinées à la consommation humaine, à l'exclusion des eaux minérales naturelles ;
    b) Les produits contenant de la pectine et obtenus à partir de résidus séchés de pommes ou de zestes d'agrumes, ou d'un mélange des deux, par l'action d'un acide dilué suivie d'une neutralisation partielle au moyen de sels de sodium ou de potassium ("pectine liquide" ;
    c) Les bases de gommes à mâcher ;
    d) La dextrine blanche ou jaune, l'amidon torréfié ou dextrinisé, l'amidon modifié par traitement acide ou alcalin, l'amidon blanchi, l'amidon physiquement modifié et l'amidon traité au moyen d'enzymes amylolytiques ;
    e) Le chlorure d'ammonium ;
    f) Le plasma sanguin, la gélatine alimentaire, les hydrolysats de protéines et leurs sels, l'albumine du lait et le gluten ;
    g) Les acides aminés et leurs sels autres que l'acide glutamique, la glycine, la cystéine et la cystine et leurs sels et qui n'ont pas de fonction d'additifs ;
    h) Les caséinates et la caséine ;
    i) L'inuline.

    1. Seules les substances énumérées aux annexes III A, C, D, IV et V et répondant aux spécifications fixées en annexe VI-C peuvent être utilisées dans les denrées alimentaires aux fins mentionnées à l'article 9.
    2. L'utilisation des additifs alimentaires énumérés à l'annexe III-A est autorisée dans les denrées alimentaires aux fins mentionnées à l'article 9, à l'exception des denrées alimentaires mentionnées à l'annexe III-B, selon le principe quantum satis.
    3. Sauf dispositions spécifiques contraires, le paragraphe 2 ne s'applique pas :
    a) :

    - aux denrées alimentaires non transformées, telles que définies à l'article 13 du présent arrêté ;

    - au miel, au sens du décret no 76-692 du 22 juillet 1976 modifié pris en application de la loi du 1er août 1905 sur la répression des fraudes dans la vente des marchandises et des falsifications des denrées alimentaires et des produits agricoles en ce qui concerne le miel ;

    - aux huiles et graisses d'origine animale et végétale non émulsionnées ;

    - au beurre ;

    - au lait (entier, écrémé et demi-écrémé), pasteurisé et stérilisé (y compris par procédé UHT) et à la crème entière pasteurisée ;

    - aux produits à base de lait fermenté au moyen de ferments vivants non aromatisés ;

    - à l'eau minérale naturelle et à l'eau de source, au sens du décret no 89-369 du 6 juin 1989 modifié relatif aux eaux minérales naturelles, et aux eaux potables préemballées ;

    - au café (à l'exclusion du café instantané aromatisé) et aux extraits de café ;

    - au thé en feuilles non aromatisé ;

    - aux sucres au sens du décret no 77-876 du 12 juillet 1977 modifié pris pour l'application de la loi du 1er août 1905 sur la répression des fraudes en ce qui concerne certains sucres destinés à l'alimentation humaine ;

    - aux pâtes sèches, à l'exclusion des pâtes sans gluten et/ou destinées à un régime hypoprotidique, conformément au décret no 91-827 du 29 août 1991 relatif aux aliments destinés à une alimentation particulière ;

    - au babeurre naturel non aromatisé (à l'exclusion du babeurre stérilisé).

    b) Aux aliments pour nourrissons et enfants en bas âge mentionnés dans le décret du 29 août 1991 précité, y compris les aliments pour les nourrissons et les enfants en bas âge qui ne sont pas en bonne santé. Ces denrées alimentaires sont soumises aux dispositions de l'annexe V ;
    c) Aux denrées alimentaires énumérées à l'annexe III- B, qui ne peuvent contenir que les additifs prévus dans cette annexe et les additifs prévus aux annexes III-C et III-D dans les conditions qui y sont fixées.
    4. Les additifs énumérés aux annexes III-C et III-D ne peuvent être utilisés que dans les denrées alimentaires visées dans ces annexes et dans les conditions qui y sont fixées.
    5. Les dispositions du titre III du présent arrêté s'appliquent également aux denrées alimentaires correspondantes destinées à une alimentation particulière au sens du décret du 29 août 1991 précité.
    6. Sauf indication contraire, les doses maximales d'emploi indiquées aux annexes III, IV et V s'appliquent à la denrée telle que mise sur le marché.

    1. La présence dans une denrée alimentaire d'un additif mentionné au présent titre est autorisée :
    a) Dans une denrée alimentaire composée, pour autant que cette dernière ne figure pas au 3 de l'article 11, dans la mesure où cet additif est autorisé dans l'un des ingrédients qui constituent la denrée alimentaire composée ;
    b) Dans une denrée alimentaire à laquelle un arôme a été ajouté, dans la mesure où l'additif est autorisé dans l'arôme, conformément au présent arrêté, et a été transféré par l'arôme dans la denrée alimentaire, pour autant que l'additif alimentaire n'ait pas de fonction technologique dans la denrée alimentaire finale, ou
    c) Si cette denrée alimentaire est destinée uniquement à la préparation d'une denrée alimentaire composée conforme aux dispositions du présent arrêté.
    2. Les dispositions du 1 ne s'appliquent pas aux préparations pour nourrissons, préparations de suite, préparations à base de céréales et aliments pour bébés au sens du décret du 29 août 1991 précité.
    3. Le niveau d'additifs présents dans les arômes est limité au minimum requis pour garantir la sécurité et la qualité de ces derniers et en faciliter le stockage. En outre, la présence d'additifs dans les arômes ne doit pas induire le consommateur en erreur ni présenter un risque pour sa santé. Si la présence d'un additif dans une denrée alimentaire comme suite à l'utilisation d'un arôme possède une fonction technologique dans la denrée alimentaire, cet additif est considéré comme un additif de la denrée alimentaire et non comme un additif de l'arôme.

  • TITRE IV : DISPOSITIONS GENERALES

    Au sens du présent arrêté, les denrées alimentaires non transformées sont celles qui n'ont subi aucun traitement entraînant un changement substantiel de leur état d'origine. Toutefois, elles peuvent, par exemple, avoir été divisées, séparées, tranchées, désossées, hachées, écorchées, épluchées, pelées, moulues, coupées, lavées, parées, surgelées, congelées, réfrigérées, broyées ou décortiquées, conditionnées ou non.

    Seuls les additifs énumérés à l'annexe IV peuvent être utilisés comme supports ou solvants supports d'additifs, et dans les conditions fixées dans cette annexe.

    1. Les dispositions de l'arrêté du 9 avril 1965 relatif à la crème sous pression sont abrogées.
    2. Les dispositions suivantes de l'arrêté du 20 juillet 1977 susvisé sont abrogées :
    - article 19, deuxième alinéa ;
    - article 22 bis ;
    - les dispositions de l'article 56 bis en tant qu'elles concernent les édulcorants de table.
    3. Les dispositions relatives aux additifs destinés à l'alimentation humaine de l'arrêté du 20 juillet 1979 susvisé sont abrogées.
    4. Les dispositions suivantes de l'arrêté du 4 août 1986 susvisé sont abrogées :
    - article 4, paragraphe 1 ;
    - articles 4-1, 4-3 et 4-4.
    5. Les dispositions de l'article 4 de l'arrêté du 18 août 1987 susvisé sont abrogées.
    6. Les dispositions de l'arrêté du 5 septembre 1989 susvisé relatives au chlorhydrate de lysozyme sont abrogées.
    7. Les dispositions de l'arrêté du 14 octobre 1991 modifié susvisé sont abrogées en ce qu'elles concernent les additifs alimentaires, exception faite des critères de pureté applicables aux additifs qui ne sont pas repris à l'annexe VI du présent arrêté, des dispositions relatives à l'emploi de certains antioxygènes, conservateurs et émulsifiants dans les arômes et dans les huiles essentielles et des dispositions relatives à l'emploi des produits de traitement après récolte suivants : chlorprophame, imazalil, sulfate d'imazalil, nitrate d'imazalil, diphénylamine, bénomyl, éthoxyquine, éthylène et thiabendazole dans les pommes de terre (en liaison avec l'arrêté du 5 août 1992 susvisé).

    1. La première phrase du paragraphe 2 de l'article 56 bis de l'arrêté du 20 juillet 1977 susvisé est remplacée par :
    "Dans l'étiquetage, la présentation ou la publicité des produits édulcorés aux édulcorants intenses dont l'emploi est autorisé en application du décret n° 89-674 du 18 septembre 1989 relatif aux additifs pouvant être employés dans la fabrication des denrées destinées à l'alimentation humaine, la présence de ces édulcorants doit être indiquée à la suite de la dénomination de vente par l'une ou l'autre des mentions suivantes :"

    2. La première phrase de l'article 4-2 de l'arrêté du 4 août 1986 susvisé est remplacée par la phrase suivante :
    "L'étiquetage des denrées alimentaires contenant les édulcorants de charge dont l'emploi est autorisé en application du décret n° 89-674 du 18 septembre 1989 relatif aux additifs pouvant être employés dans la fabrication des denrées destinées à l'alimentation humaine, mentionne la quantité et la valeur énergétique de ces substances."

    Le directeur général de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes, le directeur général de l'alimentation, le directeur général de la santé et le directeur général des stratégies industrielles sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l'exécution du présent arrêté, qui sera publié au Journal officiel de la République française.

  • Annexes

    LISTE DES COLORANTS ALIMENTAIRES AUTORISES

    N.B : Les laques aluminiques préparées à partir de ces matières colorantes sont également autorisées.

    N° CE

    DÉNOMINATION USUELLE

    NUMÉRO D'INDEX

    E 100

    Curcumine

    75300

    E 101

    i)Riboflavine
    ii)Phosphate-5'de riboflavine

    E 102

    Tartrazine

    19140

    E 104

    Jaune de quinoléine

    47005

    E 110

    Jaune orange S
    Sunset yellow FCF

    15985

    E 120

    Cochenille, acide carminique, carmins

    75470

    E 122

    Azorubine, carmoisine

    14720

    E 123

    Amarante

    16185

    E 124

    Ponceau 4R, rouge cochenille A

    16255

    E 127

    Erythrosine

    45430

    E 129

    Rouge allura AC

    16035

    E 131

    Bleu patenté V

    42051

    E 132

    Indigotine, carmin d'indigo

    73015

    E 133

    Bleu brillant FCF

    42090

    E 140

    Chlorophylles et

    75810

    Chlorophyllines :

    75815

    i) Chlorophylles
    ii) Chlorophyllines

    E 141

    Complexes cuivre-chlorophylles et chlorophyllines

    75815

    i) Complexes cuivre-chlorophylles
    ii) Complexes cuivre-chlorophyllines

    E 142

    Vert S

    44090

    E 150a

    Caramel ordinaire (1)

    E 150b

    Caramel de sulfite caustique

    E 150c

    Caramel ammoniacal

    E 150d

    Caramel au sulfite d'ammonium

    E 151

    Noir brillant BN, noir PN

    28440

    E 153

    Charbon végétal médicinal

    E 154

    Brun FK

    E 155

    Brun HT

    20285

    E 160a

    Caroténoïdes

    i) Caroténoïdes mélangés
    ii) Bêta-carotène

    75130
    40800

    E 160b

    Rocou, bixine, norbixine

    75120

    E 160c

    Extrait de paprika, capsanthine, capsorubine

    E 160d

    Lycopène

    E 160e

    ß-apocarotenal-8' (C 30)

    40820

    E 160f

    Ester éthylique de l'acide ß-apocarotenique-8' (C 30)

    40825

    E 161b

    Lutéine

    E 161g

    Canthaxantine

    E 162

    Rouge de betterave, bétanine

    E 163

    Anthocyanes

    E 170

    Carbonate de calcium

    77220

    E 171

    Dioxyde de titane

    77891

    E 172

    Oxyde et hydroxyde de fer

    77491

    77492

    77499

    E 173

    Aluminium

    E 174

    Argent

    E 175

    Or

    E 180

    Lithol-rubine BK

    (1) Le terme "caramel" se réfère à des produits de couleur brune plus ou moins intense, destinés à la coloration. Il ne s'agit pas du produit aromatique sucré obtenu en chauffant des sucres et destiné à aromatiser des aliments (confiserie, pâtisserie, boissons alcoolisées).

    (*1*) Arrêté du 23 juillet 1998.

    (*2*) Arrêté du 15 septembre 1998.

    (*3*) Arrêté du 22 septembre 1999.

    (*4*) Arrêté du 13 juillet 2000.

    (*5*) Arrêté du 19 février 2001.

    (*6*) Arrêté du 2 mai 2001.

    (*7*) Arrêté du 31 juillet 2001.

    (*8*) Arrêté du 9 octobre 2001.

    (*9*) Arrêté du 15 mars 2002.

    (*10*) Arrêté du 2 juillet 2003.

    (*11*) Arrêté du 19 décembre 2003.

    (*12*) Arrêté du 21 juillet 2004.

    (*13*) Arrêté du 30 septembre 2004.

    (*14*) Arrêté du 18 septembre 2006.

    (*15*) Arrêté du 2 janvier 2007.

    (*16*) Arrêté du 25 février 2008.

    (*17*) Arrêté du 13 juillet 2009.

    (*18*) Arrêté du 26 août 2009.

    (*19*) Arrêté du 26 avril 2010.

    Article Annexe I-B

    DENRÉES ALIMENTAIRES POUR LESQUELLES LES COLORANTS NE SONT PAS AUTORISÉS
    SAUF LORSQUE CELA EST SPÉCIFIQUEMENT PRÉVU PAR LES DISPOSITIONS DES ANNEXES I-C, I-D OU I-E

    1. Denrées alimentaires non transformées

    2. Toutes les eaux en bouteille ou conditionnées

    3. Lait entier, demi-écrémé ou écrémé, pasteurisé ou stérilisé (y compris par procédé UHT) (non aromatisé)

    4. Lait chocolaté

    5. Laits fermentés (non aromatisés)

    6. Laits de conserve tels que définis par le décret n° 78-278 du 9 mars 1978 relatif aux laits de conserve, partiellement ou totalement déshydratés, destinés à l'alimentation humaine (non aromatisés)

    7. Lait battu et babeurre (non aromatisés)

    8. Crème et crème en poudre (non aromatisées)

    9. Huiles et matières grasses d'origine animale ou végétale

    10. Œufs et produits à base d'œufs, tels que définis par l'arrêté du 15 avril 1992 relatif aux conditions hygiéniques et sanitaires de production et de mise sur le marché des ovoproduits.

    11. Farine et autres produits de minoterie, amidons et fécules

    12. Pain et produits apparentés

    13. Pâtes alimentaires et gnocchis

    14. Sucres, y compris tous les mono et disaccharides

    15. Purée et conserves de tomate

    16. Sauces à base de tomates

    17. Jus et nectars de fruits, tels que définis par le décret n° 78-1109 modifié du 23 novembre 1978 relatif aux jus de fruits et certains produits similaires, et jus de légumes

    18. Fruits, légumes (y compris pommes de terre) et champignons, en conserve ou déshydratés ; fruits, légumes (y compris pommes de terre) et champignons, transformés (à l'exclusion des fruits confits)

    19. Confitures extra, gelées extra et crème de marrons telles que définies par le décret n° 85-872 du 14 août 1985 relatif aux confitures, gelées et marmelades de fruits et autres produits similaires, crèmes de pruneaux

    20. Poisson, mollusques et crustacés, viande, volaille et gibier, ainsi que les produits et préparations à base de poisson, mollusques et crustacés, viande, volaille et gibier

    21. Produits de cacao et composants du chocolat dans les produits à base de chocolat, tels que définis dans le décret n° 76-692 du 13 juillet 1976 relatif aux produits de cacao et de chocolat destinés à l'alimentation humaine

    22. Café torréfié, thé, chicorée ; extraits de thé et de chicorée ; préparations de thé, de plantes, de fruits et de céréales pour infusion, ainsi que mélanges et préparations instantanées de ces produits

    23. Sel, produits de substitution du sel, épices et mélanges d'épices

    24. Vins et autres produits tels que définis dans le règlement (CEE) n° 822/87

    25. Korn, Kornbrand, boissons spiritueuses de fruits, eaux-de-vie de fruits, Ouzo, Grappa, Tsikoudia de Crète, Tsipouro de Macédoine, Tsipouro de Thessalie, Tsipouro de Tyrnavos, eau-de-vie de marc marque nationale luxembourgeoise, eau-de-vie de seigle marque nationale luxembourgeoise, London gin, tels que définis dans le règlement (CEE) n° 1576/89

    26. Sambuca, Maraschino et Mistra, tels que définis dans le règlement (CEE) n° 1180/91

    27. Sangria, Clarea et Zurra, tels que définis dans le règlement (CEE) n° 1601/91

    28. Vinaigre de vin

    29. Aliments pour nourrissons et jeunes enfants, tels que définis dans le décret n° 91-827 du 29 août 1991 relatif aux aliments destinés à une alimentation particulière, y compris les aliments pour les nourrissons et les jeunes enfants qui ne sont pas en bonne santé

    30. Miel

    31. Malt et produits maltés

    32. Fromages affinés et non affinés (non aromatisés)

    33. Beurre à base de lait de brebis et de chèvre

    Article Annexe I-C

    DENRÉES ALIMENTAIRES AUXQUELLES SEULS CERTAINS
    COLORANTS AUTORISÉS PEUVENT ETRE AJOUTÉS

    DENRÉES ALIMENTAIRES

    COLORANTS AUTORISÉS

    QUANTITÉ MAXIMALE

    Malt Bread

    E 150a Caramel ordinaire

    quantum satis

    E 150b Caramel de sulfite caustique

    E 150c Caramel ammoniacal

    E 150d Caramel au sulfite d'ammonium

    Bière Cidre bouché

    E 150a Caramel ordinaire

    quantum satis

    E 150b Caramel de sulfite caustique

    E 150c Caramel ammoniacal

    E 150d Caramel au sulfite d'ammonium

    Beurre (y compris beurre à teneur lipidique réduite et beurre concentré)

    E 160a Caroténoïdes

    quantum satis

    Margarine, minarine, autres émulsions de matières grasses et matières grasses non émulsionnées

    E 160a Caroténoïdes

    quantum satis

    E 100 Curcumine

    quantum satis

    E 160b Rocou, bixine, norbixine

    10 mg/kg

    Fromage Sage Derby

    E 140 Chlorophylles et chlorophyllines

    quantum satis

    E 141 Complexes cuivre-chlorophylles et chlorophyllines

    Fromages affinés à pâte orange, jaune et blanc ­cassé ; fromage fondu non aromatisé

    E 160a Caroténoïdes

    quantum satis

    E 160c Extrait de paprika

    E 160b Rocou, bixine, norbixine

    15 mg/kg

    Fromage Red Leicester

    E 160b Rocou, bixine, norbixine

    50 mg/kg

    Fromage Mimolette

    E 160b Rocou, bixine, norbixine

    35 mg/kg

    Fromage Morbier

    E 153 Charbon végétal médicinal

    quantum satis

    Fromage persillé à pâte rouge

    E 120 Cochenille, acide carminique, carmins

    125 mg/kg

    E 163 Anthocyanes

    quantum satis

    Vinaigre, à l'exclusion du vinaigre de vin

    E 150a Caramel ordinaire

    quantum satis

    E 150b Caramel de sulfite caustique

    E 150c Caramel ammoniacal

    E 150d Caramel au sulfite d'ammonium

    Whisky, Whiskey, boissons spriritueuses de céréales (autres que les Korn, Korn-brand ou eau-de-vie de seigle marque nationale luxembourgeoise), eau- de-vie de vin, rhum, Brandy, Weinbrand, marc de raisin, eau-de-vie de marc (autre que les Tsikoudia, Tsipouro et eau-de-vie de marc marque nationale luxembourgeoise), Grappa invecchiata, Bagaceira velha, tels que mentionnés dans le règlement (CEE) n° 1576/89

    E 150a Caramel ordinaire

    quantum satis

    E 150b Caramel de sulfite caustique

    E 150c Caramel ammoniacal

    E 150d Caramel au sulfite d'ammonium

    Boissons aromatisées base de vin (exception faite du Bitter Soda) et vins aromatisés, tels que mentionnés dans le règlement (CEE) n°1601/91

    E 150a Caramel ordinaire

    quantum satis

    E 150b Caramel de sulfite caustique

    E 150c Caramel ammoniacal

    E 150d Caramel au sulfite d'ammonium

    Americano

    E 150a Caramel ordinaire E 150b Caramel de sulfite caustique

    quantum satis

    E 150c Caramel ammoniacal

    E 150d Caramel au sulfite d'ammonium

    E 163 Anthocyanes

    E 100 Curcumine

    100 mg/l (seuls ou en combinaison)

    E 101 i) Riboflavine
    ii) Phosphate-5'-de riboflavine

    E 102 Tartrazine

    E 104 Jaune de quinoléine

    E 120 Cochenille, acide carminique, carmins

    E 122 Azorubine, Carmoisine

    E 123 Amarante

    E 124 Ponceau 4R

    Bitter Soda, Bitter Vino, tels que mentionnés dans le règlement (CEE) n° 1601/91

    E 150a Caramel ordinaire

    quantum satis

    E 150b Caramel de sulfite caustique

    E 150c Caramel ammoniacal

    E 150d Caramel au sulfite d'ammonium

    E 100 Curcumine

    100 mg/l (seuls ou en combinaison)

    E 101 i) Riboflavine
    ii) Phosphate-5'-riboflavine

    E 102 Tartrazine

    E 104 Jaune de quinoléine

    E 110 Jaune orange S

    E 120 Cochenille, acide carminique, carmins

    E 122 Azorubine, Carmoisine

    E 123 Amarante

    E 124 Ponceau 4R
    Rouge cochenille A

    E 129 Rouge allura AC

    Vins de liqueur et vins de liqueur de qualité produits dans des régions déterminées

    E 150a Caramel ordinaire

    quantum satis

    E 150b Caramel de sulfite caustique

    E 150c Caramel ammoniacal

    E 150d Caramel au sulfite d'ammomium

    Légumes conservés dans le vinaigre, l'huile ou la saumure (à l'exclusion des olives)

    E 101 i) Riboflavine
    ii) Phosphate-5' de riboflavine

    quantum satis

    E 140 Chlorophylles
    Chlorophyllines

    E 141 Complexes cuivre-chlorophylles et chlorophyllines

    E 150a Caramel ordinaire

    E 150b Caramel de sulfite caustique

    E 150c Caramel ammoniacal

    E 150d Caramel au sulfite d'ammonium

    E 160a Caroténoïdes
    i) Caroténoïdes mélangés
    ii) Bêta-carotène

    E 162 Rouge de betterave, bétanine

    E 163 Anthocyanes

    Céréales extrudées, soufflées et/ou aromatisées aux fruits pour petit déjeuner

    E 150c Caramel ammoniacal

    quantum satis

    E 160a Caroténoïdes

    quantum satis

    E 160b Rocou, bixine, norbixine

    25 mg/kg

    E 160c Extrait de paprika, capsanthine, capsorubine

    quantum satis

    Céréales aromatisées aux fruits pour petit déjeuner

    E 120 Cochenille, acide carminique, carmins

    200 mg/kg (seuls ou en combinaison)

    E 162 Rouge de betterave, bétanine

    E 163 Anthocyanes

    Confitures, gelées et marmelades telles que mentionnées dans le décret n° 85-872 du 14 août 1985 et autres préparations similaires de fruits y compris les produits basses calories

    E 100 Curcumine

    quantum satis

    E 140 Chlorophylles et chlorophyllines

    E 141 Complexes cuivre-chlorophylles et chlorophyllines

    E 150a Caramel ordinaire

    E 150b Caramel de sulfite caustique

    E 150c Caramel ammoniacal

    E 150d Caramel au sulfite d'ammonium

    E 160a Caroténoïdes
    i) Caroténoïdes mélangés
    ii) Bêta-carotène

    E 160c Extrait de paprika capsanthine, capsorubine

    E 162 Rouge de betterave, bétanine

    E 163 Anthocyanes

    E 104 Jaune de quinoléine

    100 mg/kg (seuls ou en combinaison)

    E 110 Jaune orange S

    E 120 Cochenille, acide carminique, carmins

    E 124 Ponceau 4R, rouge cochenille A

    E 142 Vert S

    E 160d lycopène

    E 161b Lutéine

    Produits de charcuterie suivants :

    - pâtes de viande (saucisses, saucissons ...)

    - pâtés

    E 100 Curcumine

    20 mg/kg

    E 120 Cochenille, acide carminique, carmins

    100 mg/kg

    E 150a Caramel ordinaire

    quantum satis

    E 150b Caramel de sulfite caustique

    quantum satis

    E 150c Caramel ammoniacal

    quantum satis

    E 150d Caramel au sulfite d'ammonium

    quantum satis

    E 160a Caroténoïdes

    20 mg/kg

    E 160c Extrait de paprika, capsanthine, capsorubine

    10 mg/kg

    E 162 Rouge de betterave, bétanine

    quantum satis

    Luncheon Meat

    E 129 Rouge allura

    25 mg/kg

    Breakfast Sausages contenant au moins 6 % de céréales Viande de "burger" contenant au minimum 4 % de produits végétaux et/ou de céréales

    E 129 Rouge allura Ac

    25 mg/kg 100 mg/kg

    E 120 Cochenille, acide carminique, carmins

    E 150a Caramel ordinaire

    quantum satis

    E 150b Caramel de sulfite caustique

    E 150c Caramel ammoniacal

    E 150d Caramel au sulfite d'ammonium

    Saucisse de chorizo ; salchichon

    E 120 Cochenille, acide carminique, carmins

    200 mg/kg

    E 124 Ponceau 4R, rouge cochenille A

    250 mg/kg

    Sobrasada

    E 110 Jaune orange S

    135 mg/kg

    E 124 Ponceau 4R, rouge cochenille A

    200 mg/kg

    Pasturmas (partie externe comestible)

    E 100 Curcumine

    quantum satis

    E 101 i) riboflavine
    ii) phosphate-5' de riboflavine

    E 120 Cochenille, acide carminique, carmins

    Granules et flocons de pommes de terre séchés

    E 100 Curcumine

    quantum satis

    Processed Mushy and Garden Peas (en conserve)

    E 102 Tartrazine

    100 mg/kg

    E 133 Bleu brillant

    20 mg/kg

    E 142 Vert S

    10 mg/kg

    Article Annexe I-D

    COLORANTS AUTORISÉS
    UNIQUEMENT DANS CERTAINES DENRÉES ALIMENTAIRES

    COLORANTS

    DENRÉES ALIMENTAIRES

    QUANTITÉ
    maximale

    E 123 Amarante

    Vins apéritifs, spiritueux, y compris les boissons spiritueuses de moins de 15 % d'alcool en volume

    30 mg/l

    Œufs de poisson

    30 mg/l

    E 127 Erythrosine

    Cerises pour cocktails et cerises confites

    200 mg/kg

    Bigarreaux au sirop et pour cocktails de fruits

    150 mg/kg

    E 154 Brun FK

    Kippers

    20 mg/kg

    E 161g Canthaxantine

    Saucisses de Strasbourg

    15 mg/kg

    E 173 Aluminium

    Enrobage des confiseries au sucre destinées à la décoration des gâteaux et de la pâtisserie

    quantum satis

    E 174 Argent

    Enrobage de confiserie

    quantum satis

    Décoration de chocolat

    Liqueurs

    (*1) E 175 Or (1*)

    Enrobage de confiserie

    quantum satis

    Décoration de chocolat

    Liqueurs

    E 180 lithol-rubine BK

    Croûte de fromage comestible

    quantum satis

    E 160 b Rocou, bixine, norbixine

    Margarine, minarine, autres émulsions de matières grassses et matières grasses non émulsionnées

    10 mg/kg

    Décorations et enrobages

    20 mg/kg

    Boulangerie fine

    10 mg/kg

    Glaces alimentaires

    20 mg/kg

    COLORANTS

    DENRÉES ALIMENTAIRES

    QUANTITÉ
    maximale

    E 160 b Rocou, bixine, norbixine

    Liqueurs, y compris les boissons spiritueuses de moins de 15 % d'alcool en volume

    10 mg/l

    Fromages fondus

    15 mg/kg

    Fromages affinés à pâte orange, jaune et blanc cassé

    15 mg/kg

    Desserts
    "Amuse-gueules" ; produits secs salés, à base de pommes de terre, de céréales ou d'amidon ou fécules

    10 mg/kg

    - amuse-gueules extrudés ou soufflés, salés

    20 mg/kg

    - autres amuse-gueules salés, arachides, noix ou noisettes salées

    10 mg/kg

    Poisson fumé

    10 mg/kg

    Croûte comestible de fromages et boyaux comestibles

    20 mg/kg

    Fromage Red Leicester

    50 mg/kg

    Fromage Mimolette

    35 mg/kg

    Céréales extrudées, soufflées et/ou aromatisées aux fruits pour petit déjeuner

    25 mg/kg

    (*1*) Arrêté du 23 juillet 1998.

    (*2*) Arrêté du 15 septembre 1998.

    (*3*) Arrêté du 22 septembre 1999.

    (*4*) Arrêté du 13 juillet 2000.

    (*5*) Arrêté du 19 février 2001.

    (*6*) Arrêté du 2 mai 2001.

    (*7*) Arrêté du 31 juillet 2001.

    (*8*) Arrêté du 9 octobre 2001.

    (*9*) Arrêté du 15 mars 2002.

    (*10*) Arrêté du 2 juillet 2003.

    (*11*) Arrêté du 19 décembre 2003.

    (*12*) Arrêté du 21 juillet 2004.

    (*13*) Arrêté du 30 septembre 2004.

    (*14*) Arrêté du 18 septembre 2006.

    (*15*) Arrêté du 2 janvier 2007.

    (*16*) Arrêté du 25 février 2008.

    (*17*) Arrêté du 13 juillet 2009.

    (*18*) Arrêté du 26 août 2009.

    (*19*) Arrêté du 26 avril 2010.

    Article Annexe I-E

    COLORANTS AUTORISÉS DANS LES DENRÉES ALIMENTAIRES
    QUE CELLES ENUMERÉES AUX ANNEXES I-B ET I-C

    Première partie

    Les colorants suivants peuvent être utilisés quantum satis dans les denrées alimentaires mentionnées à l'annexe I-E deuxième partie et dans toutes les denrées alimentaires autres que celles qui sont indiquées aux annexes I-B et I-C

    E 101 i) Riboflavine
    ii) Phosphate-5' de riboflavine

    E 140 Chlorophylles et chlorophyllines

    E 141 Complexes cuivre-chlorophylles et chlorophyllines

    E 150a Caramel ordinaire

    E 150b Caramel de sulfite caustique

    E 150c Caramel ammoniacal

    E 150d Caramel au sulfite d'ammonium

    E 153 Charbon végétal médicinal

    E 160a Caroténoïdes

    E 160c Extrait de paprika, capsanthine, capsorubine

    E 162 Rouge de betterave, bétanine

    E 163 Anthocyanes

    E 170 Carbonate de calcium

    E 171 Dioxyde de titane

    E 172 Oxyde et hydroxyde de fer

    Deuxième partie

    Les colorants suivants peuvent être employés seuls ou en combinaison dans les denrées alimentaires figurant ci-après, jusqu'à concurrence de la quantité maximale spécifiée dans le tableau. Toutefois, pour les boissons aromatisées sans alcool, les glaces alimentaires, les desserts, la boulangerie fine et la confiserie, les colorants peuvent être employés jusqu'à concurrence de la limite indiquée dans le tableau approprié, mais les quantités des colorants E 110, E 122, E 124 et E 155 ne peuvent être supérieures à 50 mg/kg ou 50 mg/l (pour chacun d'entre eux).

    E 100 Curcumine

    E 102 Tartrazine

    E 104 Jaune de quinoléine

    E 110 jaune orange S, Sunset yellow FCF

    E 120 Cochenille, acide carminique, carmins

    E 122 Azorubine, carmoisine

    E 124 Ponceau 4R, rouge cochenille A

    E 129 Rouge allura AC

    E 131 Bleau patenté V

    E 132 Indigotine, carmin d'indigo

    E 133 Bleu brillant FCF

    E 142 Vert S

    E 151 Noir brillant BN, noir PN

    E 155 Brun HT

    E 160d Lycopène

    E 160e ß-apo-caroténal-8' (C 30)

    E 160f Ester éthylique de l'acide ß-apo-caroténal-8' (C 30)

    E 161b Lutéine

    DENRÉES ALIMENTAIRES

    QUANTITÉ MAXIMALE

    Boissons aromatisées sans alcool (y compris les sirops)

    100 mg/l

    Fruits et légumes confits, Mostarda di frutta

    200 mg/kg

    Conserves de fruits rouges

    200 mg/kg

    Confiserie

    300 mg/kg

    Décorations et enrobages

    500 mg/kg

    Boulangerie fine

    200 mg/kg

    Glaces alimentaires

    150 mg/kg

    Fromages fondus aromatisés

    100 mg/kg

    Desserts, y compris produits à base de lait aromatisé

    150 mg/kg

    Sauces, assaisonnements (par exemple poudre de curry, Tandoori), pickles, condiments, Chutney et Piccalilli

    500 mg/kg

    Moutardes

    300 mg/kg

    Pâtes de poisson et de crustacés

    100 mg/kg

    Crustacés précuits

    250 mg/kg

    Substituts de saumon

    500 mg/kg

    Surimi

    500 mg/kg

    Œufs de poisson

    300 mg/kg

    Poisson fumé

    100 mg/kg

    "Amuse-gueules" : produits secs salés, à base de pommes de terre, de céréales ou d'amidon ou fécules

    - amuse-gueules salés, extrudés ou soufflés
    - autres amuse-gueules salés et arachides, noix ou noisettes salées

    200 mg/kg
    100 mg/kg

    Croûtes de fromage comestibles et boyaux comestibles

    quantum satis

    Préparations complètes de régime contre la prise de poids destinées à remplacer un repas ou le régime alimentaire d'une journée

    50 mg/kg

    Préparations complètes et apports nutritionnels à prendre sous surveillance médicale

    50 mg/kg

    Compléments alimentaires liquides

    100 mg/kg

    Compléments alimentaires solides

    300 mg/kg

    Potages (y compris les bouillons)

    50 mg/kg

    Substituts de viande et poisson à base de protéines végétales

    100 mg/kg

    Boissons spiritueuses (y compris les produits ayant moins de 15 % d'alcool en volume), l'exception des boissons spiritueuses qui sont mentionnées aux annexes I-B ou I-C

    200 mg/l

    Vins aromatisés, boissons aromatisées à base de vin et cocktails aromatisés de produits viti-vinicoles, tels que mentionnés dans le règlement CEE n°1601/91, à l'exception de ceux qui sont mentionnés aux annexes I-B ou I-C

    200 mg/l

    Boissons fermentées à base de fruits dites vins de fruits , cidre (à l'exception du cidre bouché), poirés, aromatisés ou non, tranquilles ou mousseux

    200 mg/l

    EDULCORANTS

    [N. D. L. E. L'article 6 de l'arrêté * (12*) précise que les produits mis sur le marché ou étiquetés avant le 29 juillet 2005 conformes aux dispositions en vigueur avant cette date, mais non conformes aux dispositions apportées à cette annexe par ledit arrêté, peuvent être commercialisés jusqu'au 29 janvier 2006.]

    N° CE

    NOM

    DENRÉES ALIMENTAIRES

    DOSES MAXIMALES
    d'emploi

    E 420

    Sorbitol :
    i) Sorbitol
    ii) Sirop de sorbitol

    Desserts et produits similaires

    -desserts aromatisés à base d'eau à valeur énergétique réduite ou sans sucres ajoutés
    -préparations à base de lait et produits dérivés, à valeur énergétique réduite ou sans sucres ajoutés
    -desserts à base de fruits et légumes, à valeur énergétique réduite ou sans sucres ajoutés
    -desserts à base d'œufs, à valeur énergétique réduite ou sans sucres ajoutés
    -desserts à base de céréales, à valeur énergétique réduite ou sans sucres ajoutés
    -céréales ou produits à base de céréales pour petit déjeuner, à valeur énergétique réduite, ou sans sucres ajoutés
    -desserts à base de matières grasses, à valeur énergétique réduite ou sans sucres ajoutés
    -glaces de consommation à valeur énergétique réduite ou sans sucres ajoutés
    -confitures, gelées, marmelades et fruits confits à valeur énergétique réduite
    -préparations de fruits à valeur énergétique réduite ou sans sucres ajoutés, à l'exclusion de celles destinées à la fabrication de boissons à base de jus de fruits

    Confiseries

    -confiseries sans sucres ajoutés
    -confiseries à base de fruits secs à valeur énergétique réduite ou sans sucres ajoutés
    -confiseries à base d'amidon à valeur énergétique réduite ou sans sucres ajoutés
    -produits à base de cacao, à valeur énergétique réduite ou sans sucres ajoutés
    -pâtes à tartiner à base de cacao, de lait, de fruits secs ou de graisses, à valeur énergétique réduite ou sans sucres ajoutés
    -gommes à mâcher sans sucres ajoutés

    Autres produits

    -sauces
    -moutarde
    -produits de la boulangerie fine à valeur énergétique réduite ou sans sucres ajoutés
    -produits destinés à une alimentation particulière
    -(*12) compléments alimentaires au sens au sens de la directive 2002/46/ CE fournis sous forme solide (12*)

    quantum satis

    E 421

    Mannitol

    E 953

    Isomalt

    E 965

    Maltitol :
    i) Maltitol
    ii) Sirop de maltitol

    E 966

    Lactitol

    E 967

    Xylitol

    (*15) E 968

    Erythritol (15*)

    E 950

    Acésulfame K

    Boissons non alcoolisées

    -boissons aromatisées à base d'eau, à valeur énergétique réduite, ou sans sucres ajoutés

    350 mg/ l

    -boissons à base de lait et produits dérivés ou de jus de fruits, à valeur énergétique réduite, ou sans sucre ajoutés

    350 mg/ l

    Desserts et produits similaires

    -desserts aromatisés à base d'eau à valeur énergétique réduite, ou sans sucre ajoutés

    350 mg/ kg

    -desserts à base de lait et produits dérivés, à valeur énergétique réduite ou sans sucres ajoutés

    350 mg/ kg

    -desserts à base de fruits et légumes, à valeur énergétique réduite, ou sans sucres ajoutés

    350 mg/ kg

    -desserts à base d'œufs, à valeur énergétique réduite, ou sans sucres ajoutés

    350 mg/ kg

    -desserts à base de céréales, à valeur énergétique réduite, ou sans sucres ajoutés

    350 mg/ kg

    -desserts à base de matières grasses, à valeur énergétique réduite, ou sans sucres ajoutés

    350 mg/ kg

    -cornets et gaufrettes sans sucres ajoutés pour glace

    2000 mg/ kg

    -glaces de consommation à valeur énergétique réduite ou sans sucres ajoutés

    800 mg/ kg

    -céréales pour petit déjeuner à teneur en fibres de plus de 15 %, et contenant au moins 20 % de son, à valeur énergétique réduite ou sans sucres ajoutés

    1200 mg/ kg

    -amuse-gueules salés et secs à base d'amidon ou de noix et noisettes, préemballés et contenant certains arômes

    350 mg/ kg

    Confiseries

    -confiseries sans sucres ajoutés

    500 mg/ kg

    -confiseries à base de cacao ou de fruits secs à valeur énergétique réduite ou sans sucres ajoutés

    500 mg/ kg

    -Essoblaten

    2000 mg/ kg

    -confiseries à base d'amidon à valeur énergétique réduite ou sans sucres ajoutés

    1000 mg/ kg

    -pâtes à tartiner à base de cacao, de lait, de fruits secs ou de graisses, à valeur énergétique réduite ou sans sucres ajoutés

    1000 mg/ kg

    -confiserie sous forme de comprimé à valeur énergétique réduite

    500 mg/ kg

    -micro-confiserie pour rafraîchir l'haleine sans sucres ajoutés

    2500 mg/ kg

    -gommes à mâcher sans sucres ajoutés

    2000 mg/ kg

    Autres produits

    -cidre et poiré

    350 mg/ l

    -bières sans alcool ou ayant une teneur en alcool ne dépassant pas 1,2 %

    350 mg/ l

    - bière de table/"Tafelbier"/Table Beer (contenant moins de 6 % de moût primitif) sauf "Obergäriges Einfachbier"

    350 mg/ l

    -bières ayant une acidité minimale de 30 milli-équivalents exprimée en NaOH

    350 mg/ l

    -bières brunes du type oud bruin

    350 mg/ l

    -bière à valeur énergétique réduite

    25 mg/ l

    -boissons constituées d'un mélange de bière, de cidre, de poiré, de spiritueux ou de vin et de boissons non alcoolisées

    350 mg/ l

    -boissons spiritueuses avec une teneur en alcool de moins de 15 % en volume

    350 mg/ l

    -fruits en boîte ou en bocal, à valeur énergétique réduite, ou sans sucres ajoutés

    350 mg/ kg

    -confitures, gelées et marmelades à valeur énergétique réduite

    1 000 mg/ kg

    -préparations de fruits et légumes à valeur énergétique réduite

    350 mg/ kg

    -conserves de fruits et légumes aigres-douces

    200 mg/ kg

    -Feinkostsalat

    350 mg/ kg

    -conserves et semi-conserves aigres-douces de poissons et marinades de poissons, crustacés et mollusques

    200 mg/ kg

    -potage à valeur énergétique réduite

    110 mg/ l

    -sauces

    350 mg/ kg

    -moutarde

    350 mg/ kg

    -produits de la boulangerie fine destinés à une alimentation particulière

    1 000 mg/ kg

    -(*12) denrées alimentaires destinées à être utilisées dans les régimes hypocaloriques destinés à la perte de poids au sens de l'arrêté du 20 juillet 1977 susvisé (12*)

    450 mg/ kg

    -(*12) aliments de régime destinés à des fins médicales spéciales au sens de l'arrêté du 20 septembre 2000 susvisé (12*)

    450 mg/ kg

    -(*12) compléments alimentaires au sens de la directive 2002/46/ CE fournis sous forme liquide (12*)

    350 mg/ l

    -(*12) compléments alimentaires au sens au sens de la directive 2002/46/ CE fournis sous forme solide (12*)

    500 mg/ kg

    -(*12) compléments alimentaires au sens de la directive 2002/46/ CE à base de vitamines et/ ou éléments minéraux fournis sous forme de sirop ou sous forme à mâcher (12*)

    2 000 mg/ kg

    E 951

    Aspartame

    Boissons non alcoolisées

    -boissons aromatisées à base d'eau à valeur énergétique réduite, ou sans sucres ajoutés

    600 mg/ l

    -boissons à base de lait et produits dérivés ou de jus de fruits, à valeur énergétique réduite, ou sans sucres ajoutés

    600 mg/ l

    Desserts et produits similaires

    -desserts aromatisés à base d'eau à valeur énergétique réduite ou sans sucres ajoutés

    1 000 mg/ kg

    -préparations à base de lait et produits dérivés, à valeur énergétique réduite ou sans sucres ajoutés

    1 000 mg/ kg

    -desserts à base de fruits et légumes, à valeur énergétique réduite ou sans sucres ajoutés

    1 000 mg/ kg

    -desserts à base d'œufs, à valeur énergétique réduite ou sans sucres ajoutés

    1 000 mg/ kg

    -desserts à base de céréales, à valeur énergétique réduite ou sans sucres ajoutés

    1 000 mg/ kg

    -desserts à base de matières grasses, à valeur énergétique réduite ou sans sucres ajoutés

    1 000 mg/ kg

    -amuse-gueules salés et secs à base d'amidon ou de noix et noisettes, préemballés et contenant certains arômes

    500 mg/ kg

    -céréales pour petit déjeuner à teneur en fibres de plus de 15 %, et contenant au moins 20 % de son, à valeur énergétique réduite ou sans sucres ajoutés

    1 000 mg/ kg

    -glaces de consommation, à valeur énergétique réduite, ou sans sucres ajoutés

    800 mg/ kg

    Confiserie

    (*12)-Essoblaten

    1 000 mg/ kg (12*)

    -confiseries sans sucres ajoutés

    1 000 mg/ kg

    -micro-confiserie pour rafraîchir l'haleine sans sucres ajoutés

    6 000 mg/ kg

    -pastille rafraîchissante forte aromatisée pour la gorge sans sucres ajoutés

    2 000 mg/ kg

    -confiseries à base de cacao ou de fruits secs à valeur énergétique réduite ou sans sucres ajoutés

    2 000 mg/ kg

    -confiseries à base d'amidon à valeur énergétique réduite, ou sans sucres ajoutés

    2 000 mg/ kg

    -pâtes à tartiner à base de cacao, de lait, de fruits secs ou de graisses, à valeur énergétique réduite, ou sans sucres ajoutés

    1 000 mg/ kg

    -gommes à mâcher sans sucres ajoutés

    5 500 mg/ kg

    Autres produits

    cidre et poiré

    600 mg/ l

    -bières sans alcool ou ayant une teneur en alcool ne dépassant pas 1,2 % vol

    600 mg/ l

    - Bière de table/"Tafelbier"/Table Beer (contenant moins de 6 % de moût primitif) sauf " Obergäriges Einfachbier "

    600 mg/ l

    -bières ayant une acidité minimale de 30 milli-équivalents exprimée en NaOH

    600 mg/ l

    -bières brunes du type oud bruin

    600 mg/ l

    -bière à valeur énergétique réduite

    25 mg/ l

    -boissons constituées d'un mélange de bière, de cidre, de poiré, de spiritueux ou de vin et de boissons non alcoolisées

    600 mg/ l

    -boissons spiritueuses avec une teneur en alcool de moins de 15 % en volume

    600 mg/ l

    -fruits en boîte ou en bocal, à valeur énergétique réduite, ou sans sucres ajoutés

    1 000 mg/ kg

    -confitures, gelées et marmelades à valeur énergétique réduite

    1 000 mg/ kg

    -préparations de fruits et légumes à valeur énergétique réduite

    1 000 mg/ kg

    -conserves de fruits et légumes aigres douces

    300 mg/ kg

    -conserves et semi-conserves aigres-douces de poissons et marinades de poissons, crustacés et mollusques

    300 mg/ kg

    -potage à valeur énergétique réduite

    110 mg/ l

    -sauces

    350 mg/ kg

    -Feinkostsalat

    350 mg/ kg

    -moutarde

    350 mg/ kg

    -produits de la boulangerie fine destinés à une alimentation particulière

    1 700 mg/ kg

    -(*12) denrées alimentaires destinées à être utilisées dans les régimes hypocaloriques destinés à la perte de poids au sens de l'arrêté du 20 juillet 1977 susvisé (12*)

    800 mg/ kg

    -(*12) aliments de régime destinés à des fins médicales spéciales au sens de l'arrêté du 20 septembre 2000 susvisé (12*)

    1 000 mg/ kg

    -(*12) compléments alimentaires au sens de la directive 2002/46/ CE fournis sous forme liquide (12*)

    600 mg/ kg

    -(*12) compléments alimentaires au sens au sens de la directive 2002/46/ CE fournis sous forme solide (12*)

    2 000 mg/ kg

    -(*12) compléments alimentaires au sens de la directive 2002/46/ CE à base de vitamines et/ ou éléments minéraux fournis sous forme de sirop ou sous forme à mâcher (12*)

    5 500 mg/ kg

    E 952

    Acide cyclamique et ses sels de Na et de Ca (1)

    Boissons non alcoolisées

    -boissons aromatisées à base d'eau à valeur énergétique réduite, ou sans sucres ajoutés

    (*12) 250 mg/ l

    -boissons à base de lait et produits dérivés ou de jus de fruits, à valeur énergétique réduite ou sans sucres ajoutés

    (*12) 250 mg/ l

    Desserts et produits similaires

    -desserts aromatisés à base d'eau à valeur énergétique réduite, ou sans sucres ajoutés

    250 mg/ kg

    -préparations à base de lait et produits dérivés, à valeur énergétique réduite, ou sans sucres ajoutés

    250 mg/ kg

    -desserts à base de fruits et légumes, à valeur énergétique réduite, ou sans sucres ajoutés

    250 mg/ kg

    -desserts à base d'œufs, à valeur énergétique réduite, ou sans sucres ajoutés

    250 mg/ kg

    -desserts à base de céréales, à valeur énergétique réduite, ou sans sucres ajoutés

    250 mg/ kg

    -desserts à base de matières grasses, à valeur énergétique réduite, ou sans sucres ajoutés

    250 mg/ kg

    -(1 rubrique supprimée par *12*)

    Confiserie

    -(5 rubriques supprimées par *12*)

    -pâtes à tartiner à base de cacao, de lait, de fruits secs ou de graisses, à valeur énergétique réduite, ou sans sucres ajoutés

    500 mg/ kg

    Autres produits

    -boissons constituées d'un mélange de bière, de cidre, de poiré, de spiritueux ou de vin et de boissons non alcoolisées

    250 mg/ l

    -fruits en boîte ou en bocal, à valeur énergétique réduite, ou sans sucres ajoutés

    1 000 mg/ kg

    confitures, gelées et marmelades à valeur énergétique réduite

    1 000 mg/ kg

    -préparations de fruits et légumes à valeur énergétique réduite

    250 mg/ kg

    -produits de la boulangerie fine destinés à une alimentation particulière

    1 600 mg/ kg

    -(*12) denrées alimentaires destinées à être utilisées dans les régimes hypocaloriques destinés à la perte de poids au sens de l'arrêté du 20 juillet 1977 susvisé (12*)

    400 mg/ kg

    -(*12) aliments de régime destinés à des fins médicales spéciales au sens de l'arrêté du 20 septembre 2000 susvisé (12*)

    400 mg/ kg

    -(*12) compléments alimentaires au sens de la directive 2002/46/ CE fournis sous forme liquide (12*)

    400 mg/ kg

    -(*12) compléments alimentaires au sens au sens de la directive 2002/46/ CE fournis sous forme solide (12*)

    500 mg/ kg

    -(*12) compléments alimentaires au sens de la directive 2002/46/ CE à base de vitamines et/ ou éléments minéraux fournis sous forme de sirop ou sous forme à mâcher (12*)

    1 250 mg/ kg

    (1) Les doses maximales pour l'acide cyclamique et ses sels de sodium et de calcium sont exprimées en acide cyclamique.

    E 954

    Saccharine et sels de Na, K et Ca (1)

    Boissons non alcoolisées

    -boissons aromatisées à base d'eau à valeur énergétique réduite, ou sans sucres ajoutés

    80 mg/ l

    -boissons à base de lait et produits dérivés ou de jus de fruits, à valeur énergétique réduite, ou sans sucres ajoutés

    80 mg/ l

    -" gaseosa " : boisson non alcoolisée à base d'eau, additionnée d'acide carbonique, édulcorants et arômes

    100 mg/ l

    Desserts et produits similaires

    -desserts aromatisés à base d'eau à valeur énergétique réduite, ou sans sucres ajoutés

    100 mg/ kg

    -préparations à base de lait et produits dérivés, à valeur énergétique réduite, ou sans sucres ajoutés

    100 mg/ kg

    -desserts à base de fruits et légumes, à valeur énergétique réduite, ou sans sucres ajoutés

    100 mg/ kg

    -desserts à base d'œufs, à valeur énergétique, ou sans sucres ajoutés

    100 mg/ kg

    -desserts à base de céréales, à valeur énergétique réduite, ou sans sucres ajoutés

    100 mg/ kg

    -desserts à base de matières grasses, à valeur énergétique réduite, ou sans sucres ajoutés

    100 mg/ kg

    -céréales pour petit déjeuner à teneur en fibres de plus de 15 %, et contenant au moins 20 % de son, à valeur énergétique réduite ou sans sucres ajoutés

    100 mg/ kg

    -glaces de consommation, à valeur énergétique réduite, ou sans sucres ajoutés

    100 mg/ kg

    -cornets et gaufrettes sans sucres ajoutés pour glace

    800 mg/ kg

    -amuse-gueules salés et secs à base d'amidon ou de noix et noisettes, préemballés et contenant certains arômes

    100 mg/ kg

    Confiserie

    -confiseries sans sucres ajoutés

    500 mg/ kg

    -confiseries à base de cacao ou de fruits secs à valeur énergétique réduite, ou sans sucres ajoutés

    500 mg/ kg

    -confiseries à base d'amidon à valeur énergétique réduite, ou sans sucres ajoutés

    300 mg/ kg

    -micro-confiserie pour rafraîchir l'haleine sans sucres ajoutés

    3 000 mg/ kg

    -Essoblaten

    800 mg/ kg

    -pâtes à tartiner à base de cacao, de lait, de fruits secs ou de graisses, à valeur (*1) énergétique réduite ou sans sucres ajoutés (1*)

    200 mg/ kg

    -gommes à mâcher sans sucres ajoutés

    1 200 mg/ kg

    Autres produits

    -cidre et poiré

    80 mg/ l

    -bières sans alcool ou ayant une teneur en alcool ne dépassant pas 1,2 % vol

    80 mg/ l

    -" Bière de table/ Tafebier/ Table Beer " (contenant moins de 6 % de moût primitif) sauf " Obergäriges Einfachbier "

    80 mg/ l

    -bières ayant une acidité minimale de 30 milli-équivalents exprimée en NaOH

    80 mg/ l

    -bières brunes de type ond bruin

    80 mg/ l

    -boissons constituées d'un mélange de bière, de cidre, de poiré, de spiritueux ou de vin et de boissons non alcoolisées

    80 mg/ l

    -boissons spiritueuses avec une teneur en alcool de moins de 15 % en volume

    80 mg/ l

    -fruits en boîte ou en bocal, à valeur énergétique réduite, ou sans sucres ajoutés

    200 mg/ kg

    -confitures, gelées et marmelades à valeur énergétique réduite

    200 mg/ kg

    -préparations de fruits et légumes à valeur énergétique réduite

    200 mg/ kg

    -conserves de fruits et légumes aigres douces

    160 mg/ kg

    -conserves et semi-conserves aigres-douces de poissons et marinades de poissons, crustacés et mollusques

    160 mg/ kg

    -sauces

    160 mg/ kg

    -moutarde

    320 mg/ kg

    -potage à valeur énergétique réduite

    110 mg/ l

    -Feinkostsalat

    160 mg/ kg

    -produits de la boulangerie fine destinés à une alimentation particulière

    170 mg/ kg

    -(*12) denrées alimentaires destinées à être utilisées dans les régimes hypocaloriques destinés à la perte de poids au sens de l'arrêté du 20 juillet 1977 susvisé (12*)

    240 mg/ kg

    -(*12) aliments de régime destinés à des fins médicales spéciales au sens de l'arrêté du 20 septembre 2000 susvisé (12*)

    200 mg/ kg

    -(*12) compléments alimentaires au sens de la directive 2002/46/ CE fournis sous forme liquide (12*)

    80 mg/ kg

    -(*12) compléments alimentaires au sens au sens de la directive 2002/46/ CE fournis sous forme solide (12*)

    500 mg/ kg

    -(*12) compléments alimentaires au sens de la directive 2002/46/ CE à base de vitamines et/ ou éléments minéraux fournis sous forme de sirop ou sous forme à mâcher (12*)

    1 200 mg/ kg

    (1) Les doses maximales d'emploi pour la saccharine et ses sels de Na, K et Ca sont exprimées en saccharine.

    E 957

    Thaumatine

    Confiseries

    -confiseries sans sucres ajoutés

    50 mg/ kg

    -confiseries à base de cacao ou de fruits secs à valeur énergétique réduite, ou sans sucres ajoutés

    50 mg/ kg

    -gommes à mâcher sans sucres ajoutés

    50 mg/ kg

    Autres produits

    -glaces de consommation, à valeur énergétique réduite, ou sans sucres ajoutés

    50 mg/ kg

    -(*12) compléments alimentaires au sens de la directive 2002/46/ CE à base de vitamines et/ ou éléments minéraux fournis sous forme de sirop ou sous forme à mâcher (12*)

    400 mg/ kg

    E 959

    Néohespéridine DC

    Boissons non alcoolisées

    -boissons aromatisées à base d'eau à valeur énergétique réduite, ou sans sucres ajoutés

    30 mg/ l

    -boissons à base de lait et produits dérivés à valeur énergétique réduite ou sans sucres ajoutés

    50 mg/ l

    -boissons à base de jus de fruits à valeur énergétique réduite, ou sans sucres ajoutés

    30 mg/ l

    Desserts et produits similaires

    50 mg/ kg

    -desserts aromatisés à base d'eau à valeur énergétique réduite, ou sans sucres ajoutés

    50 mg/ kg

    -préparations à base de lait et produits dérivés, à valeur énergétique réduite, ou sans sucres ajoutés

    50 mg/ kg

    -desserts à base de fruits, à valeur énergétique réduite, ou sans sucres ajoutés

    50 mg/ kg

    -desserts à base d'œufs, à valeur énergétique réduite, ou sans sucres ajoutés

    50 mg/ kg

    -desserts à base de céréales, à valeur énergétique réduite, ou sans sucres ajoutés

    50 mg/ kg

    -desserts à base de matières grasses, à valeur énergétique réduite, ou sans sucres ajoutés

    50 mg/ kg

    -glaces de consommation, à valeur énergétique réduite, ou sans sucres ajoutés

    50 mg/ kg

    -cornets et gaufrettes sans sucres ajoutés pour glace

    50 mg/ kg

    -céréales pour petit déjeuner à teneur en fibres de plus de 15 %, et contenant au moins 20 % de son, à valeur énergétique réduite ou sans sucres ajoutés

    50 mg/ kg

    -amuse-gueules salés et secs à base d'amidon ou de noix et noisettes, préemballés et contenant certains arômes

    100 mg/ kg

    Confiseries

    -confiseries sans sucres ajoutés

    100 mg/ kg

    -confiseries à base de cacao ou de fruits secs à valeur énergétique réduite, ou sans sucres ajoutés

    150 mg/ kg

    -confiseries à base d'amidon à valeur énergétique réduite, ou sans sucres ajoutés

    400 mg/ kg

    -micro-confiserie pour rafraîchir l'haleine sans sucres ajoutés

    50 mg/ kg

    -pâtes à tartiner à base de cacao, de lait, de fruits secs ou de graisses à valeur énergétique réduite, ou sans sucres ajoutés

    400 mg/ kg

    -gommes à mâcher sans sucres ajoutés

    Autres produits

    -cidre et poiré

    20 mg/ l

    -bières sans alcool ou ayant une teneur en alcool ne dépassant 1,2 % vol

    10 mg/ l

    -" bière de table/ Tafelbier/ Table Beer " (contenant moins de 6 % de moût primitif) sauf " Obergäriges Einfachbier "

    10 mg/ l

    -bières ayant une acidité minimale de 30 milli-équivalents exprimés en Na OH

    10 mg/ l

    -bières brunes du type oud bruin

    10 mg/ l

    -bière à valeur énergétique réduite

    10 mg/ l

    -boissons constituées d'un mélange de bière, de cidre, de poiré, de spiritueux ou de vin et de boissons non alcoolisées

    30 mg/ l

    -boissons spiritueuses avec une teneur en alcool de moins de 15 % en volume

    30 mg/ l

    -fruits en boîte ou en bocal, à valeur énergétique réduite, ou sans sucres ajoutés

    50 mg/ kg

    -confitures, gelées et marmelades à valeur énergétique réduite

    50 mg/ kg

    -conserves de fruits et légumes aigres-douces

    100 mg/ kg

    -préparations de fruits et légumes à valeur énergétique réduite

    50 mg/ kg

    -conserves et semi-conserves aigres-douces de poissons et marinades de poissons, crustacés et mollusques

    30 mg/ kg

    -sauces

    50 mg/ kg

    -moutarde

    50 mg/ kg

    -potage à valeur énergétique réduite

    50 mg/ l

    -Feinkostsalat

    50 mg/ kg

    -produits de boulangerie fine destinés à une alimentation particulière

    150 mg/ kg

    -(*12) denrées alimentaires destinées à être utilisées dans les régimes hypocaloriques destinés à la perte de poids au sens de l'arrêté du 20 juillet 1977 susvisé (12*)

    100 mg/ kg

    -(*12) aliments de régime destinés à des fins médicales spéciales au sens de l'arrêté du 20 septembre 2000 susvisé (12*)

    100 mg/ kg

    -(*12) compléments alimentaires au sens de la directive 2002/46/ CE fournis sous forme liquide (12*)

    50 mg/ kg

    -(*12) compléments alimentaires au sens au sens de la directive 2002/46/ CE fournis sous forme solide (12*)

    100 mg/ kg

    -(*12) compléments alimentaires au sens de la directive 2002/46/ CE à base de vitamines et/ ou éléments minéraux fournis sous forme de sirop ou sous forme à mâcher (12*)

    400 mg/ kg

    (*19) E 961

    Néotame

    Boissons non alcoolisées

    -Boissons aromatisées à base d'eau à valeur énergétique réduite ou sans sucres ajoutés

    20 mg/ l

    -Boissons à base de lait et produits dérivés ou boissons à base de jus de fruit à valeur énergétique réduite ou sans sucres ajoutés

    20 mg/ l

    Desserts et produits similaires

    -Desserts aromatisés à base d'eau à valeur énergétique réduite ou sans sucres ajoutés

    32 mg/ kg

    -Préparations à base de lait et produits dérivés à valeur énergétique réduite ou sans sucres ajoutés

    32 mg/ kg

    -Desserts à base de fruits et légumes à valeur énergétique réduite ou sans sucres ajoutés

    32 mg/ kg

    -Desserts à base d'œufs à valeur énergétique réduite ou sans sucres ajoutés

    32 mg/ kg

    -Desserts à base de céréales à valeur énergétique réduite ou sans sucres ajoutés

    32 mg/ kg

    -Desserts à base de matières grasses à valeur énergétique réduite ou sans sucres ajoutés

    32 mg/ kg

    -" Snacks " amuse-gueules salés et secs à base d'amidon ou de noix et noisette, préemballés et contenant certains arômes

    18 mg/ kg

    Confiseries

    -Confiseries sans sucres ajoutés

    32 mg/ kg

    -Confiseries à base de cacao ou de fruits secs à valeur énergétique réduite ou sans sucres ajoutés

    65 mg/ kg

    -Confiseries à base d'amidon à valeur énergétique réduite ou sans sucres ajoutés

    65 mg/ kg

    -Cornets et gaufrettes sans sucres ajoutés, pour glace

    60 mg/ kg

    -" Essoblaten "

    60 mg/ kg

    -Pâtes à tartiner à base de cacao, de lait, de fruits secs ou de graisses à valeur énergétique réduite ou sans sucres ajoutés

    32 mg/ kg

    -Céréales pour petit déjeuner à teneur en fibres de plus de 15 %, et contenant au moins 20 % de son, à valeur énergétique réduite ou sans sucres ajoutés

    32 mg/ kg

    -Micro-confiserie pour rafraîchir l'haleine sans sucres ajoutés

    200 mg/ kg

    -Pastilles rafraîchissantes pour la gorge fortement aromatisées sans sucres ajoutés

    65 mg/ kg

    -Chewing-gum sans sucres ajoutés

    250 mg/ kg

    -Confiserie sous forme de comprimés à valeur énergétique réduite

    15 mg/ kg

    -Cidre et poiré

    20 mg/ l

    -Boissons constituées d'un mélange de bière, de cidre, de poiré, de spiritueux ou de vins et de boissons non alcoolisées

    20 mg/ l

    -Boissons spiritueuses avec une teneur en alcool de moins de 15 % vol.

    20 mg/ l

    -Bière sans alcool ou ayant une teneur en alcool ne dépassant pas 1,2 % vol.

    20 mg/ l

    -Bière de table/ " Tafelbier "/ " Table beer " (contenant moins de 6 % de moût primitif) sauf " Obergäriges Einfachbier "

    20 mg/ l

    -Bières ayant une acidité minimale de 30 milli-équivalents exprimée en NaOH

    20 mg/ l

    -Bières brunes du type " oud bruin "

    20 mg/ l

    -Bière à valeur énergétique réduite

    1 mg/ l

    -Glaces de consommation à valeur énergétique réduite ou sans sucres ajoutés

    26 mg/ kg

    -Fruits en boîte ou en bocal à valeur énergétique réduite ou sans sucres ajoutés

    32 mg/ kg

    -Confitures, gelées et marmelades à valeur énergétique réduite

    32 mg/ kg

    -Préparations de fruits et légumes à valeur énergétique réduite

    32 mg/ kg

    -Conserves de fruits et légumes aigres-douces

    10 mg/ kg

    -" Feinkostsalaté "

    12 mg/ kg

    -Conserves et semi-conserves aigres-douces de poissons et marinades de poissons, crustacés et mollusques

    10 mg/ kg

    -Potages à valeur énergétique réduite

    5 mg/ l

    -Sauces

    12 mg/ kg

    -Moutarde

    12 mg/ kg

    -Produits de la boulangerie fine destinés à une alimentation particulière

    55 mg/ kg

    -Denrées alimentaires destinées à être utilisées dans les régimes hypocaloriques destinés à la perte de poids au sens de l'arrêté du 20 juillet 1977

    26 mg/ kg

    -Aliments de régime destinés à des fins médicales spéciales au sens de l'arrêté du 20 septembre 2000

    32 mg/ kg

    -Compléments alimentaires liquides

    20 mg/ kg

    -Compléments alimentaires solides

    60 mg/ kg

    -Compléments alimentaires à base de vitamines et/ ou d'éléments minéraux et fournis sous forme de sirop ou sous forme à mâcher

    185 mg/ kg

    -Edulcorants de table

    Quantum satis (19*)

    (*12) E 955

    Sucralose

    Boissons non alcoolisées

    -boissons aromatisées à base d'eau à valeur énergétique réduite, ou sans sucres ajoutés

    300 mg/ l

    -boissons à base de lait et produits dérivés ou de jus de fruits, à valeur énergétique réduite ou sans sucres ajoutés

    300 mg/ l

    Desserts et produits similaires

    -desserts aromatisés à base d'eau à valeur énergétique réduite, ou sans sucres ajoutés

    400 mg/ kg

    -préparations à base de lait et produits dérivés, à valeur énergétique réduite, ou sans sucres ajoutés

    400 mg/ kg

    -desserts à base de fruits et légumes, à valeur énergétique réduite, ou sans sucres ajoutés

    400 mg/ kg

    -desserts à base d'œufs, à valeur énergétique réduite, ou sans sucres ajoutés

    400 mg/ kg

    -desserts à base de céréales, à valeur énergétique réduite, ou sans sucres ajoutés

    400 mg/ kg

    -desserts à base de matières grasses, à valeur énergétique réduite, ou sans sucres ajoutés

    400 mg/ kg

    -" snacks " : amuse-gueules salés et secs à base d'amidon ou de noix et noisettes, préemballés et contenant certains arômes

    200 mg/ kg

    Confiseries

    -confiseries sans sucres ajoutés

    1 000 mg/ kg

    -confiseries à base de cacao ou de fruits secs à valeur énergétique réduite, ou sans sucres ajoutés

    800 mg/ kg

    -confiseries à base d'amidon à valeur énergétique réduite, ou sans sucres ajoutés

    1 000 mg/ kg

    -cornets et gaufrettes sans sucres ajoutés pour glace

    800 mg/ kg

    -Essoblaten

    800 mg/ kg

    -pâtes à tartiner à base de cacao, de lait, de fruits secs ou de graisses, à valeur énergétique réduite ou sans sucres ajoutés

    400 mg/ kg

    -céréales pour petit déjeuner à teneur en fibres de plus de 15 %, et contenant au moins 20 % de son, à valeur énergétique réduite ou sans sucres ajoutés

    400 mg/ kg

    -micro-confiserie pour rafraîchir l'haleine sans sucres ajoutés

    2 400 mg/ kg

    -pastilles rafraîchissantes pour la gorge fortement aromatisées, sans sucres ajoutés

    1 000 mg/ kg

    -chewing-gum sans sucres ajoutés

    3 000 mg/ kg

    -confiserie sous forme de comprimé à valeur énergétique réduite

    200 mg/ kg

    Autres produits

    -cidre et poiré

    50 mg/ l

    -boissons constituées d'un mélange de bière, de cidre, de poiré, de spiritueux ou de vins et de boissons non alcoolisées

    250 mg/ l

    -boissons spiritueuses avec une teneur en alcool de moins de 15 % vol

    250 mg/ l

    -bières sans alcool ou ayant une teneur en alcool ne dépassant pas 1,2 % vol

    250 mg/ l

    -" Bière de table/ Tafelbier/ Table beer " (contenant moins de 6 % de moût primitif) sauf " Obergäriges Einfachbier "

    250 mg/ l

    -bières ayant une acidité minimale de 30 milli-équivalents exprimées en NaOH

    250 mg/ l

    -bières brunes du type oud bruin

    250 mg/ l

    -bières à valeur énergétique réduite

    10 mg/ l

    -glaces de consommation, à valeur énergétique réduite, ou sans sucres ajoutés

    320 mg/ kg

    -fruits en boîte ou en bocal, à valeur énergétique réduite, ou sans sucres ajoutés

    400 mg/ kg

    -confitures, gelées et marmelades à valeur énergétique réduite

    400 mg/ kg

    -préparations de fruits et légumes à valeur énergétique réduite

    400 mg/ kg

    -conserves de fruits et légumes aigres-douces

    180 mg/ kg

    -Feinkostsalat

    140 mg/ kg

    -conserves et semi-conserves aigres-douces de poissons et marinades de poissons, crustacés et mollusques

    120 mg/ kg

    -potage à valeur énergétique réduite

    45 mg/ l

    -sauces

    450 mg/ kg

    -moutarde

    140 mg/ kg

    -produits de la boulangerie fine destinés à une alimentation particulière

    700 mg/ kg

    -denrées alimentaires destinées à être utilisées dans les régimes hypocaloriques destinés à la perte de poids au sens de l'arrêté du 20 juillet 1997 susvisé

    320 mg/ kg

    -aliments de régime destinés à des fins médicales spéciales au sens de l'arrêté du 20 septembre 2000 susvisé

    400 mg/ kg

    -compléments alimentaires au sens de la directive 2002/46/ CE fournis sous forme liquide

    240 mg/ kg

    -compléments alimentaires au sens de la directive 2002/46/ CE fournis sous forme solide

    800 mg/ kg

    -compléments alimentaires au sens de la directive 2002/46/ CE à base de vitamines et/ ou éléments minéraux et fournis sous forme de sirop ou sous forme à mâcher

    2 400 mg/ kg

    (*12) E 962

    Sel d'aspartame ­ acésulfame (*)

    Boissons non alcoolisées

    -boissons aromatisées à base d'eau à valeur énergétique réduite, ou sans sucres ajoutés

    350 mg/ l (a)

    -boissons à base de lait et produits dérivés ou de jus de fruits, à valeur énergétique réduite ou sans sucres ajoutés

    350 mg/ l (a)

    Desserts et produits similaires

    -desserts aromatisés à base d'eau à valeur énergétique réduite, ou sans sucres ajoutés

    350 mg/ kg (a)

    -préparations à base de lait et produits dérivés, à valeur énergétique réduite, ou sans sucres ajoutés

    350 mg/ kg (a)

    -desserts à base de fruits et légumes, à valeur énergétique réduite, ou sans sucres ajoutés

    350 mg/ kg (a)

    -desserts à base d'œufs, à valeur énergétique réduite, ou sans sucres ajoutés

    350 mg/ kg (a)

    -desserts à base de céréales, à valeur énergétique réduite, ou sans sucres ajoutés

    350 mg/ kg (a)

    -desserts à base de matières grasses, à valeur énergétique réduite, ou sans sucres ajoutés

    350 mg/ kg (a)

    -" snacks " : amuse-gueules salés et secs à base d'amidon ou de noix et noisettes, préemballés et contenant certains arômes

    500 mg/ kg (b)

    Confiseries

    -confiseries sans sucres ajoutés

    500 mg/ kg (a)

    -confiseries à base de cacao ou de fruits secs à valeur énergétique réduite, ou sans sucres ajoutés

    500 mg/ kg (a)

    -confiseries à base d'amidon à valeur énergétique réduite, ou sans sucres ajoutés

    1 000 mg/ kg (a)

    -Essoblaten

    1 000 mg/ kg (b)

    -pâtes à tartiner à base de cacao, de lait, de fruits secs ou de graisses, à valeur énergétique réduite ou sans sucres ajoutés

    1 000 mg/ kg (b)

    -céréales pour petit déjeuner à teneur en fibres de plus de 15 %, et contenant au moins 20 % de son, à valeur énergétique réduite ou sans sucres ajoutés

    1 000 mg/ kg (b)

    -micro-confiserie pour rafraîchir l'haleine sans sucres ajoutés

    2 500 mg/ kg (a)

    -chewing-gum sans sucres ajoutés

    2 000 mg/ kg (a)

    Autres produits

    -cidre et poiré

    350 mg/ l (a)

    -boissons constituées d'un mélange de bière, de cidre, de poiré, de spiritueux ou de vins et de boissons non alcoolisées

    350 mg/ l (a)

    -boissons spiritueuses avec une teneur en alcool de moins de 15 % vol

    350 mg/ l (a)

    -bières sans alcool ou ayant une teneur en alcool ne dépassant pas 1,2 % vol

    350 mg/ l (a)

    -" Bière de table/ Tafelbier/ Table beer " (contenant moins de 6 % de moût primitif) sauf " Obergàriges Einfachbier "

    350 mg/ l (a)

    -bières ayant une acidité minimale de 30 milli-équivalents exprimées en NaOH

    350 mg/ l (a)

    -bières brunes du type oud bruin

    350 mg/ l (a)

    -bières à valeur énergétique réduite

    25 mg/ l (b)

    -glaces de consommation, à valeur énergétique réduite, ou sans sucres ajoutés

    800 mg/ kg (b)

    -fruits en boîte ou en bocal, à valeur énergétique réduite, ou sans sucres ajoutés

    350 mg/ kg (a)

    -confitures, gelées et marmelades à valeur énergétique réduite

    1 000 mg/ kg (b)

    -préparations de fruits et légumes à valeur énergétique réduite

    350 mg/ kg (a)

    -conserves de fruits et légumes aigres-douces

    200 mg/ kg (a)

    -Feinkostsalat

    350 mg/ kg (b)

    -conserves et semi-conserves aigres-douces de poissons et marinades de poissons, crustacés et mollusques

    200 mg/ kg (a)

    -potage à valeur énergétique réduite

    110 mg/ l (b)

    -sauces

    350 mg/ kg (b)

    -moutarde

    350 mg/ kg (b)

    -produits de la boulangerie fine destinés à une alimentation particulière

    1 000 mg/ kg (a)

    -denrées alimentaires destinées à être utilisées dans les régimes hypocaloriques destinés à la perte de poids au sens de l'arrêté du 20 juillet 1997 susvisé

    450 mg/ kg (a)

    -aliments de régime destinés à des fins médicales spéciales au sens de l'arrêté du 20 septembre 2000 susvisé

    450 mg/ kg (a)

    -compléments alimentaires au sens de la directive 2002/46/ CE fournis sous forme liquide

    350 mg/ kg (a)

    -compléments alimentaires au sens de la directive 2002/46/ CE fournis sous forme solide

    500 mg/ kg (a)

    -compléments alimentaires au sens de la directive 2002/46/ CE à base de vitamines et/ ou éléments minéraux et fournis sous forme de sirop ou sous forme à mâcher

    2 000 mg/ kg (a) (12*)

    (*12) (*) Les doses maximales d'emploi pour le sel d'aspartame-acésulfame sont dérivées des doses maximales d'emploi de ses deux éléments constitutifs, l'aspartame (E 951) et l'acésulfame K (E950). Les doses maximales d'emploi pour l'aspartame (E 951) et l'acésulfame K (E950) ne doivent pas être dépassées lors de l'utilisation soit seules, soit en combinaison avec le sel d'aspartame-acésulfame. Les doses limites dans cette colonne sont exprimées soit a) en équivalent acésulfame K, soit b) en équivalent aspartame. (12*)

    (*1*) Arrêté du 23 juillet 1998.

    (*2*) Arrêté du 15 septembre 1998.

    (*3*) Arrêté du 22 septembre 1999.

    (*4*) Arrêté du 13 juillet 2000.

    (*5*) Arrêté du 19 février 2001.

    (*6*) Arrêté du 2 mai 2001.

    (*7*) Arrêté du 31 juillet 2001.

    (*8*) Arrêté du 9 octobre 2001.

    (*9*) Arrêté du 15 mars 2002.

    (*10*) Arrêté du 2 juillet 2003.

    (*11*) Arrêté du 19 décembre 2003.

    (*12*) Arrêté du 21 juillet 2004.

    (*13*) Arrêté du 30 septembre 2004.

    (*14*) Arrêté du 18 septembre 2006.

    (*15*) Arrêté du 2 janvier 2007.

    (*16*) Arrêté du 25 février 2008.

    (*17*) Arrêté du 13 juillet 2009.

    (*18*) Arrêté du 26 août 2009.

    (*19*) Arrêté du 26 avril 2010.

    Article Annexe III-A

    ADDITIFS GÉNÉRALEMENT AUTORISES DANS LES DENREES ALIMENTAIRES
    A L'EXCEPTION DE CELLES VISÉES A L'ARTICLE 11 PARAGRAPHE 3 ET A L'ARTICLE 13

    Notes

    1. Les substances énumérées dans la liste ci-après peuvent être additionnées à toutes les denrées alimentaires, à l'exception de celles visées à l'article 11 paragraphe 3 et à l'article 13, sur la base du principe "quantum satis".

    2. (*12) Les substances figurant sous les numéros E 407, E 407a et E 440 peuvent être normalisées avec des sucres, à condition que cette précision apparaisse en complément de leur numéro et de leur désignation. (12*)

    3. Explication des symboles utilisés

    (*1) *Les substances E 290, E 938, E 939, E 941, E 942, E 948 et (*7) E 949 (7*) peuvent également être employées dans les denrées alimentaires visées à l'article 11, paragraphe 3 et à l'article 13. (1*)

    ** Les substances E 410, E 412, E 415 et E 417 ne peuvent pas être employées pour la production de denrées alimentaires déshydratées dont la réhydratation s'effectue au moment de l'ingestion.

    (*15) 4. Les substances figurant sous les numéros E 400, E 401, E 402, E 403, E 404, E 406, E 407, E 407a, E 410, E 412, E 413, E 414, E 415, E 417, E 418 et E 440 ne peuvent pas être utilisées dans les produits de gelée en mini-barquettes, définis, aux fins du présent arrêté, comme des confiseries gélifiées de consistance ferme, contenues dans des mini-barquettes ou mini-capsules semi-rigides, destinées à être ingérées en une seule bouchée en étant projetées dans la bouche par une pression sur la mini-barquette ou la mini-capsule. (15*)

    N°E

    NOM

    (*12) E 170

    Carbonate de calcium (12*)

    E 260

    Acide acétique

    E 261

    Acétate de potassium

    E 262

    Acétates de sodium
    i) Acétate de sodium
    ii) Diacétate de sodium

    E 263

    Acétate de calcium

    E 270

    Acide lactique

    E 290

    Dioxyde de carbone (*)

    E 296

    Acide malique

    E 300

    Acide ascorbique

    E 301

    Ascorbate de sodium

    E 302

    Ascorbate de calcium

    E 304

    Esters d'acide gras de l'acide ascorbique
    i) Palmitate d'ascorbyle
    ii ) Stéarate d'ascorbyle

    E 306

    Extrait riche en tocophérols

    E 307

    Alpha-tocophérol

    E 308

    Gamma-tocophérol

    E 309

    Delta-tocophérol

    E 322

    Lécithines

    E 325

    Lactate de sodium

    E 326

    Lactate de potassium

    E 327

    Lactate de calcium

    E 330

    Acide citrique

    E 331

    Citrates de sodium

    i) Citrate monosodique
    ii ) Citrate disodique
    iii) Citrate trisodique

    E 332

    Citrates de potassium
    i) Citrate monopotassique
    ii) Citrate tripotassique

    E 333

    Citrates de calcium
    i) Citrate monocalcique

    ii) Citrate dicalcique
    iii) Citrate tricalcique

    E 334

    Acide tartrique [L (+) -]

    E 335

    Tartrates de sodium i)
    Tartrate monosodique
    ii) Tartrate disodique

    E 336

    Tartrates de potassium
    i) Tartrate monopotassique
    ii) Tartrate dipotassique

    E 337

    Tartrate double de sodium et de potassium

    E 350

    Malates de sodium
    i) Malate de sodium
    ii) Malate acide de sodium

    E 351

    Malate de potassium

    E 352

    Malates de calcium
    i) Malate de calcium
    ii) Malate acide de calcium

    E 354

    Tartrate de calcium

    E 380

    Citrate de triammonium

    E 400

    Acide alginique

    E 401

    Alginate de sodium

    E 402

    Alginate de potassium

    E 403

    Alginate d'ammonium

    E 404

    Alginate de calcium

    E 406

    Agar-agar

    E 407

    Carraghénanes

    E 407 a

    Algues Euchema transformées

    E 410

    Farine de graines de caroube (**)

    E 412

    Gomme guar (**)

    E 413

    Gomme adragante, tragacanthe

    E 414

    Gomme d'acacia ou gomme arabique

    E 415

    Gomme Xanthane (**)

    E 417

    Gomme Tara (**)

    E 418

    Gomme Gellane

    E 422

    Glycérol

    E 440

    Pectines
    i) Pectine
    ii) Pectine amidée

    E 460

    Celluloses
    i) Cellulose microcristalline
    ii) Cellulose en poudre

    E 461

    Méthylcellulose

    (*15) E 462

    Ethylcellulose (15*)

    E 463

    Hydroxypropylcellulose

    E 464

    Hydroxypropylméthylcellulose

    E 465

    Ethylméthylcellulose

    E 466

    Carboxyméthylcellulose
    Carboxyméthylcellulose de sodium
    (*12) Gomme de cellulose (12*)

    (*3) E 469

    Carboxyméthylcellulose hydrolysée de manière enzymatique (3*)
    (*12) Gomme de cellulose hydrolysée de manière enzymatique (12*)

    E 470 a

    Sels de sodium, de potassium et de calcium d'acides gras

    E 470 b

    Sels de magnésium d'acides gras

    E 471

    Mono- et diglycérides d'acides gras

    E 472 a

    Esters acétiques des mono- et diglycérides d'acides gras

    E 472 b

    Esters lactiques des mono- et diglycérides d'acides gras

    E 472 c

    Esters citriques des mono- et diglycérides d'acides gras

    E 472 d

    Esters tartriques des mono- et diglycérides d'acides gras

    E 472 e

    Esters monoacétyltartrique et diacétyltartrique des mono- et diglycérides d'acides gras

    E 472 f

    Esters mixtes acétiques et tartriques des mono- et diglycérides d'acides gras

    E 500

    Carbonates de sodium
    i) Carbonate de sodium
    ii) Carbonate acide de sodium
    iii) Sesquicarbonate de sodium

    E 501

    Carbonates de potassium
    i) Carbonate de potassium
    ii) Carbonate acide de potassium

    E 503

    Carbonates d'ammonium
    i) Carbonate d'ammonium
    ii) Carbonate acide d'ammonium

    E 504

    Carbonates de magnésium
    i) Carbonate de magnésium
    ii) Carbonate acide de magnésium

    E 507

    Acide chlorhydrique

    E 508

    Chlorure de potassium

    E 509

    Chlorure de calcium

    E 511

    Chlorure de magnésium

    E 513

    Acide sulfurique

    E 514

    Sulfates de sodium
    i) Sulfate de sodium
    ii) Sulfate acide de sodium

    E 515

    Sulfates de potassium
    i) Sulfate de potassium
    ii) Sulfate acide de potassium

    E 516

    Sulfate de calcium

    E 524

    Hydroxyde de sodium

    E 525

    Hydroxyde de potassium

    E 526

    Hydroxyde de calcium

    E 527

    Hydroxyde d'ammonium

    E 528

    Hydroxyde de magnésium

    E 529

    Oxyde de calcium

    E 530

    Oxyde de magnésium

    E 570

    Acides gras

    E 574

    Acide gluconique

    E 575

    Glucono-delta-lactone

    E 576

    Gluconate de sodium

    E 577

    Gluconate de potassium

    E 578

    Gluconate de calcium

    E 640

    Glycine et son sel de sodium

    (*3) E 920

    L-cystéine (*) (3*)

    E 938

    Argon (*)

    E 939

    Hélium (*)

    E 941

    Azote (*)

    E 942

    Protoxyde d'azote (*)

    E 948

    Oxygène (*)

    (*7) E 949

    Hydrogène (*) (7*)

    (*3) E 1103

    Invertase (3*)

    E 1200

    Polydextrose

    E 1404

    Amidon oxydé

    E 1410

    Phosphate d'amidon

    E 1412

    Phosphate de diamidon

    E 1413

    Phosphate de diamidon phosphaté

    E 1414

    Phosphate de diamidon acétylé

    E 1420

    Amidon acétylé

    E 1422

    Adipate de diamidon acétylé

    E 1440

    Amidon hydroxypropylé

    E 1442

    Phosphate de diamidon hydroxypropylé

    E 1450

    Octényle succinate d'amidon sodique

    (*3) E 1451

    Amidon oxydé acétylé (3*)

    (*3) (*) Ne peut être utilisée que comme agent de traitement de la farine. (3*)

    (*1*) Arrêté du 23 juillet 1998.

    (*2*) Arrêté du 15 septembre 1998.

    (*3*) Arrêté du 22 septembre 1999.

    (*4*) Arrêté du 13 juillet 2000.

    (*5*) Arrêté du 19 février 2001.

    (*6*) Arrêté du 2 mai 2001.

    (*7*) Arrêté du 31 juillet 2001.

    (*8*) Arrêté du 9 octobre 2001.

    (*9*) Arrêté du 15 mars 2002.

    (*10*) Arrêté du 2 juillet 2003.

    (*11*) Arrêté du 19 décembre 2003.

    (*12*) Arrêté du 21 juillet 2004.

    (*13*) Arrêté du 30 septembre 2004.

    (*14*) Arrêté du 18 septembre 2006.

    (*15*) Arrêté du 2 janvier 2007.

    (*16*) Arrêté du 25 février 2008.

    (*17*) Arrêté du 13 juillet 2009.

    (*18*) Arrêté du 26 août 2009.

    (*19*) Arrêté du 26 avril 2010.

    Article Annexe III-B En savoir plus sur cet article...

    DENRÉES ALIMENTAIRES DANS LESQUELLES UN NOMBRE LIMITÉ D'ADDITIFS
    DE L'ANNEXE III-A PEUVENT ÊTRE UTILISÉS

    DENREES ALIMENTAIRES

    ADDITIFS

    QUANTITE MAXIMALE

    Produits de cacao et de chocolat, au sens du décret n°76-692 du 13 juillet 1976 (1)

    E 330 Acide citrique

    0,5 %

    E 322 Lécithines

    quantum satis

    E 334 Acide tartrique

    0,5 %

    E 422 Glycérol

    quantum satis

    E 471 Mono- et diglycéride d'acides gras

    quantum satis

    E 170 (*12) Carbonate de calcium (12*)

    7 % rapporté à la matière sèche dégraissée exprimé en carbonates de potassium

    E 500 Carbonates de sodium

    E 501 Carbonates de potassium

    E 503 Carbonates d'ammonium

    E 504 Carbonates de magnésium

    E 524 Hydroxyde de sodium

    E 525 Hydroxyde de potassium

    E 526 Hydroxyde de calcium

    E 527 Hydroxyde d'ammonium

    E 528 Hydroxyde de magnésium

    E 530 Oxyde de magnésium

    E 414 Gomme d'acacia ou gomme arabique

    Utilisés uniquement comme agents d'enrobage
    quantum satis

    E 440 Pectines

    (*12) E 472c Esters citriques des mono- et diglycérides d'acides gras

    quantum satis (12*)

    Jus de fruits et nectars, au sens du décret n° 78-1109 du 23 novembre 1978 modifié

    E 300 Acide ascorbique

    quantum satis

    Jus d'ananas, au sens du décret n° 78-1109 du 23 novembre 1978 modifié

    E 296 Acide malique

    3 g/l

    Nectars, au sens du décret n° 78­-1109 du 23 novembre 1978 modifié

    E 330 Acide citrique

    5 g/l

    E 270 Acide lactique

    5 g/l

    Jus de raisins, au sens du décret n°78-1109 du 23 novembre 1978 modifié

    E 170 (*12) Carbonate de calcium (12*)

    quantum satis

    E 336 Tartrates de potassium

    quantum satis

    Jus de fruits au sens du décret n° 78-1109 du 23 novembre 1978 modifié

    E 330 Acide citrique

    3 g/l

    Confitures extra et gelées extra, au sens du décret n° 85-872 du 14 août 1985

    E 440 Pectines

    quantum satis

    E 270 Acide lactique

    quantum satis

    E 296 Acide malique

    E 300 Acide ascorbique

    E 327 Lactate de calcium

    E 330 Acide citrique

    E 331 Citrates de sodium

    E 333 Citrates de calcium

    E 334 Acide tartrique

    E 335 Tartrates de sodium

    E 350 Malates de sodium

    E 471 Mono- et diglycérides d'acides gras

    quantum satis

    Confitures, gelées et marmelades, au sens du décret n° 85-872 du 14 août 1985, et autres pâtes à tartiner similaires à base de fruits, y compris les produits à valeur énergétique réduite

    E 440 Pectines

    quantum satis

    E 270 Acide lactique

    quantum satis

    E 296 Acide malique

    E 300 Acide ascorbique

    E 327 Lactate de calcium

    E 330 Acide citrique

    E 331 Citrates de sodium

    E 333 Citrates de calcium

    E 334 Acide tartrique

    E 335 Tartrate de sodium

    E 350 Malates de sodium

    E 400 Acide alginique

    10g/kg (seul ou en mélange)

    E 401 Alginate de sodium

    E 402 Alginate de potassium

    E 403 Alginate d'ammonium

    E 404 Alginate de calcium

    E 406 Agar-Agar

    E 407 Carraghénanes

    E 410 Farine de graines de caroube

    E 412 Gomme guar

    E 415 Gomme xanthane

    E 418 Gomme Gellane

    (*3) E 471 Mono-et diglycérides d'acides gras

    quantum satis (3*)

    E 509 Chlorure de calcium

    quantum satis

    E 524 Hydroxyde de sodium

    Laits de conserve totalement ou partiellement déshydratés, au sens du décret n° 78-278 du 9 mars 1978

    E 300 Acide ascorbique

    quantum satis

    E 301 Ascorbate de sodium

    E 304 Esters d'acides gras d'acide ascorbique

    E 322 Lécithines

    E 331 Citrates de sodium

    E 332 Citrates de potassium

    E 407 Carraghénanes

    E 500 ii) Carbonate acide de sodium

    E 501 ii) Carbonate acide de potassium

    E 509 Chlorure de calcium

    (*3) Crème entière pasteurisée

    E 401 Alginate de sodium

    quantum satis (3*)

    E 402 Alginate de potassium

    E 407 Carraghénanes

    E 466 Carboxyméthylcellulose de sodium

    E 471 Mono-et diglycérides d'acides gras

    (*3) Fruits et légumes non transformés, congelés et surgelés ; fruits et légumes non transformés, réfrigérés et préemballés, prêts à la consommation et pommes de terre non transformées, pelées et préemballées (3*)

    (*12) E 296 Acide malique

    Quantum satis (pour les pommes de terre pelées seulement) (12*)

    E 300 Acide ascorbique

    quantum satis

    E 301 Ascorbate de sodium

    E 302 Ascorbate de calcium

    E 330 Acide citrique

    E 331 Citrates de sodium

    E 332 Citrates de potassium

    E 333 Citrates de calcium

    Compote de fruits

    (*12) E 440 Pectines

    Quantum satis (pour la compote de fruits autres que les pommes seulement) (12*)

    E 509 Chlorure de calcium

    E 300 Acide ascorbique

    quantum satis

    E 301 Ascorbate de sodium

    E 302 Ascorbate de calcium

    E 330 Acide citrique

    E 331 Citrates de sodium

    E 332 Citrates de potassium

    E 333 Citrates de calcium

    Poissons, crustacés et mollusques non transformés, y compris lorsqu'ils sont congelés et surgelés

    E 300 Acide ascorbique

    quantum satis

    E 301 Ascorbate de sodium

    E 302 Ascorbate de calcium

    E 330 Acide citrique

    E 331 Citrates de sodium

    E 332 Citrates de potassium

    E 333 Citrates de calcium

    Riz à cuisson rapide

    E 471 Mono- et diglycérides d'acides gras

    quantum satis

    E 472a Esters acétiques des mono- et diglycérides d'acides gras

    Huiles et matières grasses non émulsionnées d'origine animale ou végétale (à l'exception des huiles vierges et des huiles d'olive)

    E 304 Esters d'acides gras ascorbique

    quantum satis

    E 306 Extrait riche en tocophérols

    E 307 Alpha-tocophérol

    E 308 Gamma-tocophérol

    E 309 Delta-tocophérol

    E 322 Lécithines

    30 g/l

    E 471 Mono- et diglycérides d'acides gras

    10 g/l

    E 330 Acide citrique

    quantum satis

    E 331 Citrates de sodium

    E 332 Citrates de potassium

    E 333 Citrates de calcium

    (*3) Huiles et matières grasses non émulsionnées d'origine animale ou végétale (à l'exception des huiles vierges et des huiles d'olive), spécifiquement destinées à la cuisson et/ou à la friture ou à la préparation des sauces

    E 270 Acide lactique

    quantum satis

    E 300 Acide ascorbique

    E 304 Esters d'acides gras d'acide ascorbique

    E 306 Extrait riche en tocophérols

    E 307 Apha-tocophérol

    E 308 Gamma-tocophérol

    E 309 Delta-tocophérol

    E 322 Lécithines

    30 g/l

    E 471 Mono-et diglycérides d'acides gras

    10 g/l

    E 472 c Esters citriques des mono-et-diglycérides d'acides gras

    quantum satis (3*)

    E 330 Acide citrique

    E 331Citrates de sodium

    E 332Citrates de potassium

    E 333 Citrates de calcium

    Huile d'olive raffinée, y compris huile de grignons d'olives

    E 307 Alpha-tocophérol

    200 mg/l

    Fromages affinés

    (*15) E 170 Carbonate de calcium

    quantum satis

    E 504 Carbonates de magnésium

    E 509 Chlorure de calcium

    E 575 Glucono-delta-lactone

    E 500 ii Carbonate acide de sodium.

    quantum satis (pour le fromage au lait aigre seulement). (15*)

    Mozzarella et fromages obtenus à partir de lactosérum

    (*3) E 260 Acide acétique (3*)

    quantum satis

    E 270 Acide lactique

    E 330 Acide citrique

    E 575 Glucono-delta-lactone (*12)

    E 460ii Cellulose en poudre

    Quantum satis (pour le fromage râpé et en tranches seulement) (12*)

    Fruits et légumes en conserve y compris champignons

    E 260 Acide acétique

    quantum satis

    E 261 Acétate de potassium

    E 262 Acétates de sodium

    E 263 Acétate de calcium

    E 270 Acide lactique

    (*3) E 296 Acide malique (3*)

    E 300 Acide ascorbique

    E 301 Ascorbate de sodium

    E 302 Ascorbate de calcium

    E 325 Lactate de sodium

    E 326 Lactate de potassium

    E 327 Lactate de calcium

    E 330 Acide citrique

    E 331 Citrates de sodium

    E 332 Citrates de potassium

    E 333 Citrates de calcium

    E 334 Acide tartrique

    E 335 Tartrates de sodium

    E 336 Tartrates de potassium

    E 337 Tartrate double de sodium et de potassium

    E 509 Chlorure de calcium

    E 575 Glucono-delta-lactone

    Gehakt

    *3 E 300 Acide ascorbique

    quantum satis

    E 301 Ascorbate de sodium

    E 302 Ascorbate de calcium (3*)

    E 330 Acide citrique

    E 331 Citrates de sodium

    E 332 Citrates de potassium

    E 333 Citrates de calcium

    Préparations de viande hachée fraîche préemballées

    E 261 Acétate de potassium

    quantum satis

    E 262i Acétate de sodium

    E 262ii Diacétate de sodium

    E 300 Acide ascorbique

    E 301 Ascorbate de sodium

    E 302 Ascorbate de calcium

    E 325 Lactate de sodium

    E 326 Lactate de potassium

    E 330 Acide citrique

    E 331 Citrates de sodium

    E 332 Citrates de potassium

    E 333 Citrates de calcium

    Pain préparé exclusivement à partir des ingrédients suivants : farine de froment, eau, levure ou levain, sel

    E 260 Acide acétique

    quantum satis

    E 261 Acétate de potassium

    E 262 Acétates de sodium

    E 263 Acétate de calcium

    E 270 Acide lactique

    E 300 Acide ascorbique

    E 301 Ascorbate de sodium

    E 302 Ascorbate de calcium

    E 304 Esters d'acides gras d'acide ascorbique

    E 322 Lécithines

    E 325 Lactate de sodium

    E 326 Lactate de potassium

    E 327 Lactate de calcium

    E 471 Mono- et diglycérides d'acides gras

    E 472a Esters acétiques des mono- et diglycérides d'acides gras

    E 472d Esters tartriques des mono- et diglycérides d'acides gras

    E 472e Esters monoacétyltartriques et diacétyltartriques des mono- et diglycérides d'acides gras

    E 472f Esters mixtes acétiques et tartriques des mono- et diglycérides d'acides gras

    Pain courant français, (*15) Friss búzakenyér, fehér és félbarna kenyerek (15*)

    E 260 Acide acétique

    quantum satis

    E 261 Acétate de potassium

    E 262 Acétates de sodium

    E 263 Acétate de calcium

    E 270 Acide lactique

    E 300 Acide ascorbique

    E 301 Ascorbate de sodium

    E 302 Ascorbate de calcium

    E 304 Esters d'acides gras d'acide ascorbique

    E 322 Lécithines

    E 325 Lactate de sodium

    E 326 Lactate de potassium

    E 327 Lactate de calcium

    E 471 Mono- et diglycérides d'acides gras

    Pâtes fraîches

    E 270 Acide lactique

    quantum satis

    E 300 Acide ascorbique

    E 301 Ascorbate de sodium

    E 322 Lécithines

    E 330 Acide citrique

    E 334 Acide tartrique

    E 471 Mono- et diglycérides d'acides gras

    E 575 Glucono-delta-lactone

    Vins, vins mousseux et moûts de raisin partiellement fermentés

    Additifs autorisés :
    conformément aux règlements (CEE) n° 822/87 du 16 mars 1987, (CEE) n°4252/88 du 21 décembre 1988, (CEE) n°2332/92 du 13 juillet 1992 et à leurs règlements d'application

    conformément au règlement (CEE) n° 1873/84 du 28 juin 1984 autorisant l'offre et la livraison à la consommation humaine directe de certains vins importés susceptibles d'avoir fait l'objet de pratiques oenologiques non prévues par le règlement (CEE) n° 822/87

    pour mémoire

    Bière

    E 270 Acide lactique

    quantum satis

    E 300 Acide ascorbique

    E 301 Ascorbate de sodium

    E 330 Acide citrique

    E 414 Gomme d'acacia ou gomme arabique

    Foie gras, foie gras entier, blocs de foie gras, (*15) Libamáj, libamáj egészben, libamáj tömbben (15*)

    E 300 Acide ascorbique

    quantum satis

    E 301 Ascorbate de sodium

    (*3) Jus et nectars d'ananas et de fruits de la passion

    E 440 Pectines

    3 g/l

    Fromage affiné, râpé et en tranches

    E 170 (*12) Carbonate de calcium (12*)

    quantum satis

    E 504 Carbonates de magnésium

    E509 Chlorure de calcium

    E 575 Glucone-delta-lactone

    E 460 Celluloses

    Beurre de crème acide

    E 500 Carbonates de sodium

    quantum satis (3*)

    (*12) Lait de chèvre UHT

    E 331 Citrates de sodium

    4 g/l (12*)

    (*12) Châtaignes conservées dans un liquide

    E 410 Farine de graines de caroube

    E 412 Gomme guar

    E 415 Gomme xanthane

    Quantum satis (12*)

    Produits à base de crème fermentée au moyen de ferments vivants non aromatisés et produits de substitution ayant une teneur en matière grasse inférieure à 20 %

    E 406 Agar-agar
    E 407 Carraghénanes
    E 410 Farine de graines de caroube
    E 412 Gomme guar
    E 415 Gomme xanthane
    E 440 Pectines
    E 460 Cellulose
    E 466 Carboxyméthylcellulose
    E 471 Mono- et diglycérides d'acides gras
    E 1404 Amidon oxydé
    E 1410 Phosphate de monoamidon
    E 1412 Phosphate de diamidon
    E 1413 Phosphate de diamidon phosphaté
    E 1414 Phosphate de diamidon acétylé
    E 1420 Amidon acétylé
    E 1422 Adipate de diamidon acétylé
    E 1440 Amidon hydroxypropylé
    E 1442 Phosphate de diamidon hydroxypropylé
    E 1450 Octényle succinate d'amidon sodique
    E 1451 Amidon oxydé acétylé

    quantum satis

    (1) Les produits de cacao et de chocolat à valeur énergétique réduite ou sans sucres ajoutés ne sont pas couverts par les dispositions de l'annexe III-B.

    (*1*) Arrêté du 23 juillet 1998.

    (*2*) Arrêté du 15 septembre 1998.

    (*3*) Arrêté du 22 septembre 1999.

    (*4*) Arrêté du 13 juillet 2000.

    (*5*) Arrêté du 19 février 2001.

    (*6*) Arrêté du 2 mai 2001.

    (*7*) Arrêté du 31 juillet 2001.

    (*8*) Arrêté du 9 octobre 2001.

    (*9*) Arrêté du 15 mars 2002.

    (*10*) Arrêté du 2 juillet 2003.

    (*11*) Arrêté du 19 décembre 2003.

    (*12*) Arrêté du 21 juillet 2004.

    (*13*) Arrêté du 30 septembre 2004.

    (*14*) Arrêté du 18 septembre 2006.

    (*15*) Arrêté du 2 janvier 2007.

    (*16*) Arrêté du 25 février 2008.

    (*17*) Arrêté du 13 juillet 2009.

    (*18*) Arrêté du 26 août 2009.

    (*19*) Arrêté du 26 avril 2010.

    Article Annexe III-C En savoir plus sur cet article...

    CONSERVATEURS ET ANTIOXYGENES AUTORISÉS SOUS CONDITION

    PREMIERE PARTIE

    Sorbates, Benzoates et p-hydroxybenzoates

    N°CE

    NOM

    ABRÉVATIONS

    E 200

    Acide sorbique

    Sa

    E 202

    Sorbate de potassium

    E 203

    Sorbate de calcium

    E 210

    Acide benzoïque

    Ba (1)

    E 211

    Benzoate de sodium

    E 212

    Benzoate de potassium

    E 213

    Benzoate de calcium

    E 214

    P-hydroxybenzoate d'éthyle

    PHB

    E 215

    Dérivé sodique de l'ester éthylique de l'acide p-hydroxybenzoïque

    E 216

    (supprimé par *15*)

    E 217

    (supprimé par *15*)

    E 218

    P-hydroxybenzoate de méthyle

    E 219

    Dérivé sodique de l'ester méthylique de l'acide p-hydroxybenzoïque

    (1) La présence d'acide benzoïque est admise dans certains produits fermentés obtenus par un processus de fermentation conforme aux bonnes pratiques de fabrication.

    NOTES

    1. Les quantités de toutes les substances mentionnées ci-dessus sont exprimées en quantités d'acides libres.

    2. La signification des abréviations utilisées dans ce tableau est la suivante :

    Sa + Ba : Sa et Ba utilisés seuls ou en mélange.

    Sa + PHB : Sa et PHB utilisés seuls ou en mélange.

    Sa + Ba + PHB : Sa, Ba et PHB utilisés seuls ou en mélange.

    3. La quantité maximale d'utilisation indiquée se rapporte aux denrées alimentaires prêtes à la consommation, préparées conformément aux instructions du fabricant.

    DENREES ALIMENTAIRES

    QUANTITES MAXIMALES (mg/kg ou mg/l, selon le cas)

    Sa

    Ba

    PHB

    Sa + Ba

    Sa+PHB

    Sa+Ba+PHB

    Boissons aromatisées à base de vins, y compris les produits couverts par le règlement (CEE) n° 1601/91

    200

    Boissons aromatisées sans alcool (1)

    300

    150

    250 Sa + 150 Ba

    Concentrés liquides de thé et d'infusions à base de fruits et de plantes

    600

    Jus de raisins, non fermenté, à usage de vin de messe

    2000

    Vins tels que mentionnés dans le règlement (CEE) n° 822/87 ; vins sans alcool ; boissons fermentées à base de fruits (dits "vins de fruits") (y compris le vin sans alcool) ; Made wine ; cidre et poiré (y compris sans alcool)

    200

    Sod... Saft ou Sodet... Saft

    500

    200

    Bière sans alcool en fût

    200

    Hydromel

    200

    Boissons spiritueuses ayant un titre alcoométrique inférieur à 15 % vol.

    200

    200

    400

    Farces pour raviolis et produits similaires

    1000

    Confitures, gelées, marmelades à faible teneur en sucre ainsi que produits similaires à valeur énergétique réduite ou sans sucre et autres pâtes à tartiner à base de fruits, Mermeladas

    500

    1000

    Fruits et légumes confits, cristallisés et glacés

    1000

    Fruits secs et séchés

    1000

    Frugtgrod et Rote Grütze

    1000

    500

    Préparations de fruits et de légumes, y compris les sauces à base de fruits, excepté les purées, les mous­ses, les compotes, les salades et produits similaires, en conserve

    1000

    Légumes conservés dans le vinaigre, la saumure ou l'huile (à l'exception des olives)

    2000

    Pâte de pommes de terre et tranches de pommes de terre préfrites

    2000

    Gnocchi

    1000

    Polenta

    200

    Olives et préparations à base d'olives

    (*3) 1000

    500

    1000 (3*)

    Gelée d'enrobage pour produits à base de viande (cuite, saumurée ou séchée)

    Pâté

    1000

    Traitement en surface des produits de viande séchés

    quantum satis

    Produits de poisson en semi-conserve, y compris ceux à base d'œufs de poisson

    2000

    Poisson séché et salé

    200

    Crevettes cuites (supprimé par *15*)

    Crangon crangon et Crangon vulgaris, cuites

    6000

    Fromage en tranche, préemballé

    1000

    Fromage non affiné

    1000

    Fromage fondu

    2000

    Fromage en couches et fromage avec addition de denrées alimentaires

    1000

    Desserts non traités thermiquement à base de produits laitiers

    300

    Lait caillé

    1000

    Oeufs liquides (blancs, jaunes ou oeufs entiers)

    5000

    Produits d'œufs déshydratés, concentrés, congelés et surgelés

    1000

    Pain tranché et préemballé et pain de seigle

    2000

    (*12) Produits de boulangerie précuits et préemballés destinés à la vente au détail et pain à valeur énergétique réduite destiné à la vente au détail (12*)

    2000

    Produits de la boulangerie fine dont l'activité de l'eau est supérieure à 0,65

    2000

    "Amuse-gueule" à base de céréales ou de pommes de terre et fruits à coque enrobés

    1000 (au maximum 300 PHB)

    Pâte à frire

    2000

    Confiseries (à l'exception du chocolat)

    1500 (au maximum 300 PHB)

    Gommes à mâcher

    1500

    Nappages (sirops pour crêpes, sirops aromatisés pour laits frappés aromatisés et glaces ; produits similaires)

    1000

    Emulsions de matières grasses (à l'exception du beurre) dont la teneur en matières grasses est d'au moins 60 %

    1000

    Emulsions de matières grasses dont la teneur en ma­tières grasses est inférieure à 60 %

    2000

    Sauces émulsionnées dont la teneur en matières grasses est d'au moins 60 %

    (*3) 1000

    500

    1000 (3*)

    Sauces émulsionnées dont la teneur en matières grasses est inférieure à 60 %

    (*3) 2000

    1 000

    2000 (3*)

    Sauces non émulsionnées

    1000

    Salades préparées

    1500

    Moutarde

    1000

    Assaisonnements, condiments

    1000

    Soupes et bouillons liquides (à l'exception des con­serves)

    500

    Aspic

    1000

    500

    Compléments alimentaires liquides
    (supprimé par *15*)

    (*15) Aliments diététiques destinés à des fins médicales spéciales au sens du décret du 19 août 1991 (15*), à l'exception des aliments pour nourissons et enfants en bas âge au sens du décret du 29 août 1991 ­préparations diététiques de régime contre la prise de poids destinées à remplacer l'apport alimentaire quotidien total ou un repas

    1500

    (*3) ... Mehu et Makeutettu... Mehu

    500

    200

    Substituts de viande, de poisson, de crustacés et céphalopodes et de fromage à base de protéines

    2000

    Dulce de membrillo

    1000

    Marmelada

    1500

    Ostkaka

    2000

    Pasha

    1000

    Semmelknödelteig

    2000

    Fromages et substituts de fromages (traitement en surface uniquement)

    quantum satis

    Betteraves rouges cuites

    2000

    Boyaux à base de collagène dont l'activité de l'eau est supérieure à 0,6

    quantum satis (3*)

    Queues d'écrevisses... (supprimé par *15*)

    (*12) Arômes

    1500 (12*)

    (*15) Crustacés et mollusques cuits

    1000

    2000 (15*)

    (*15) Compléments alimentaires au sens du décret du 20 mars 2006 relatif aux compléments alimentaires, sous forme liquide.

    2000 (15*)

    Substituts de produits de la pêche à base d'algues marines

    1000

    500

    Bières en fût contenant plus de 0,5 % de sucre fermentescible ajouté et/ou de jus ou de concentrés de fruits ajoutés

    200

    200

    400

    Agrumes non pelés (traitement en surface uniquement)

    20

    Compléments alimentaires au sens du décret n° 2006-352 du 20 mars 2006, sous forme déshydratée, contenant des préparations de vitamine A et des combinaisons de vitamines A et D

    1000 dans le produit prêt à la consommation

    (1) Cette rubrique ne comprend pas les boissons à base de produits laitiers.

    DEUXIÈME PARTIE

    Anhydride sulfureux et sulfites

    N° E

    NOMS

    E 220

    Anhydride

    E 221

    Sulfite de sodium

    E 222

    Sulfite acide de sodium

    E 223

    Disulfite de sodium

    E 224

    Disulfite de potassium

    E 226

    Sulfite de calcium

    E 227

    Sulfite acide de calcium

    E 228

    Sulfite acide de potassium

    NOTES

    1. Les quantités maximales sont exprimées en mg/kg ou en mg/l de SO2, selon le cas, et se rapportent à la quantité totale disponible en tenant compte de toutes les sources.

    2. Le SO2 dont la teneur n'excède pas 10 mg/kg n'est pas considéré comme présent.

    DENRÉES ALIMENTAIRES

    Quantité maximale
    (mg/kg ou mg/l, selon le cas)
    Exprimée en SO2

    Burger-meat contenant au minimum 4 % de produits végétaux et/ou de céréales

    450

    Breakfast sausages

    450

    Longaniza fresca et butifarra fresca

    450

    Poisson séché salé de l'espèce gadidés

    200

    (*15) Crustacés et céphalopodes :

    - frais, congelés et surgelés

    150 (pour les parties comestibles)

    - Crustacés, famille penaeidae solenceridae, aristeidae :

    - moins de 80 unités

    150 (pour les parties comestibles)

    - entre 80 et 120 unités

    200 (pour les parties comestibles)

    - plus de 120 unités

    300 (pour les parties comestibles)

    Crustacés et céphalopodes :

    - cuits

    50 (pour les parties comestibles)

    - crustacés cuits, famille penaeidae, solenoceridae, aristeidae :

    - moins de 80 unités

    135 (pour les parties comestibles)

    - entre 80 et 120 unités

    180 (pour les parties comestibles)

    - plus de 120 unités

    270 (pour les parties comestibles) (15*)

    Biscuits secs

    50

    (*15) Amidons (à l'exception des amidons dans les préparations pour nourrissons, les préparations de suite, ainsi que les préparations à base de céréales et les aliments pour bébés) (15*)

    50

    Sagou

    30

    Orge perlée

    30

    (*3) Pommes de terre déshydratées (3*)

    400

    Amuse-gueule à base de céréales et de pommes de terre

    50

    Pommes de terre pelées

    50

    Pommes de terre transformées (y compris les pommes de terre congelées et surgelées)

    100

    Pâte de pommes de terre

    100

    Légumes blancs, séchés

    400

    Légumes blancs transformés (y compris les légumes blancs congelés et surgelés)

    50

    Gingembre séché

    150

    Tomates séchées

    200

    Pulpe de raifort

    800

    Pulpe d'oignon, d‘ail et d'échalote

    300

    Légumes et fruits conservés dans le vinaigre, l'huile ou la saumure (à l'exception des olives et des poivrons jaunes conservés dans la saumure)

    100

    Poivrons jaunes conservés dans la saumure

    500

    Champignons transformés (y compris les champignons congelés)

    50

    Champignons séchés

    100

    Fruits secs et séchés :

    - abricots, pêches, raisins, prunes et figues

    2000

    - bananes

    1000

    - pommes et poires

    600

    - autres (y compris les fruits à coque)

    500

    Noix de coco séchées

    50

    Fruits, légumes, angéliques et écorces d'agrumes confits, cristallisés ou glacés

    100

    Confitures, gelées et marmelades au sens du décret n°85-872 du 14 août 1985 (à l'exception de la confiture extra et de la gelée extra) et autres pâtes à tartiner similaires à base de fruits, y compris les produits à valeur énergétique réduite

    50

    Jams, jellies et marmalades contenant des fruits sulfités

    100

    Fourrages à base de fruits (pour pâtisseries en croûtes)

    100

    Assaisonnements à base de jus d'agrumes

    200

    Jus de raisins concentré pour la fabrication de vins maison

    2000

    Mostarda di frutta

    100

    Extraits de fruits gélifiants, pectine liquide destinés à la vente au consommateur final

    800

    Bigarreaux, fruits secs réhydratés et litchis, en bocaux

    100

    Tranches de citron en bocal

    250

    Sucres au sens du décret n° 77-876 du 12 juillet 1977, à l'exception du sirop de glucose, déshydraté ou non

    (*3) 10 (3*)

    Sirop de glucose, déshydraté ou non

    20

    Mélasses

    70

    Autres sucres

    40

    Nappages (sirop pour crêpes, sirops aromatisés pour laits frappés aromatisés et glaces ; produits similaires)

    40

    Jus d'orange, de pamplemousse, de pomme et d'ananas destinés à la vente en vrac dans les établissements de restauration

    50

    Jus de limette et de citron

    350

    Concentrés à base de jus de fruits contenant au minimum 2,5 % d'orge (barley water)

    350

    Concentrés à base de jus de fruits ou de fruits broyés ; capilé groselha

    250

    Boissons aromatisées sans alcool contenant du jus de fruits

    20
    (transfert à partir de concentrés uniquement)

    Boissons aromatisées sans alcool contenant au minimum 235 g/l de sirop de glucose

    50

    Jus de raisins non fermenté à usage de vin de messe

    70

    Confiseries à base de sirop de glucose

    50
    (transfert à partir de sirop de glucose uniquement)

    Bière, y compris la bière à faible teneur en alcool et la bière sans alcool

    20

    Bière subissant une seconde fermentation dans le fût

    50

    Vins

    Conformément aux règlements (CEE) n° 822/87 du 16 mars 1987, (CEE) n° 4252/88 du 21 décembre 1988, (CEE) n° 2332/92 du 13 juillet 1992 et à leurs règlements d'application ;

    (pour mémoire) conformément au règlement (CEE) n° 1873/84 du 28 juin 1984, autorisant l'offre et la livraison à la consommation humaine directe de certains vins importés susceptibles d'avoir fait l'objet de pratiques oenologiques non prévues par le règlement (CEE) n° 822/87

    Vins sans alcool

    200

    Made wine

    260

    Cidre, poiré, boissons fermentées à base de fruits (dits "vins de fruits") pétillantes ou non (y compris les produits sans alcool)

    200

    Hydromel

    200

    Vinaigre de fermentation

    170

    Moutarde, à l'exception de la moutarde de Dijon

    250

    Moutarde de Dijon

    500

    Gélatine

    50

    (*3) Substituts de viande, de poisson et de crustacés à base de protéines

    200 (3*)

    (*3) Fruits à coques marinés

    50

    Maïs doux emballé sous vide

    100

    Boissons alcoolisées distillées contenant des poires entières

    50 (3*)

    (*15) Salsicha fresca

    450

    Raisins de table

    10

    Litchis frais

    10 (mesuré sur les parties comestibles) (15*)

    Myrtilles (Vaccinium corymbosum uniquement)

    10

    Cannelle (Cinnamomum ceylanicum uniquement)

    150

    TROISIÈME PARTIE

    Autres conservateurs

    N°E

    NOM

    DENRÉES ALIMENTAIRES

    QUANTITÉ MAXIMALE

    E 230

    supprimé par (*12*)

    E 233

    supprimé par (*3*)

    E 234

    Nisine (*)

    Gâteau de semoule et de tapioca et produits similaires

    3 mg/kg

    Fromage affiné et fromage fondu

    12,5 mg/kg

    Clotted cream

    10 mg/kg

    Mascarpone

    10 mg/kg

    Œufs liquides pasteurisés (blanc, jaune ou œuf entier)

    6,25 mg/l

    E 235

    Natamycine (pimaricine)

    Traitement en surface :

    1 mg/dm2 de surface (absent à 5 mm de profondeur)

    - des fromages à pâte dure, semi-dure et semi-molle

    - des saucisses sèches et saucissons secs

    E 239

    Hexaméthylènetétramine

    Fromage Provolone

    Taux résiduel de 25 mg/kg exprimé en formaldéhyde

    E 242

    Dicarbonate de diméthyle

    Boissons aromatisées sans alcool

    250 mg/l de dose d'incorporation, résidus non détectables

    Vins sans alcool

    Concentré liquide de thé

    Cidre, poiré, vins de fruits

    250 mg/l de dose d'incorporation, résidus non détectables

    Vins à teneur réduite en alcool

    Boissons à base de vin et produits régis par le règlement (CEE) n° 1601/91

    E 284

    Acide borique

    Oeufs d'esturgeon (caviar)

    4 g/kg exprimé en acide borique

    E 285

    E 285

    (*) La présence de cette substance est admise dans certains fromages obtenus par un processus de fermentation.

    (*16)

    N° E

    Nom

    Denrées alimentaires

    Dose maximale pouvant être ajoutée durant la fabrication (exprimée en NaNO2)

    Dose résiduelle maximale (exprimée en NaNO2)

    E 249

    Nitrite de potassium (x)

    Produits à base de viande

    150 mg/kg

    E 250

    Nitrite de sodium (x)

    Produits à base de viande stérilisés (Fo > 3.00) (y)

    100 mg/kg

    Produits à base de viande traditionnels, saumurés par immersion (1) :

    Wiltshire bacon (1.1) ;

    175 mg/kg

    Entremeada, Entrecosto, Chispe, Orelheira et Cabeça (salgados), Toucinho fumado (1.2) ;

    et produits similaires

    Wiltshire ham (1.1);

    100 mg/kg

    et produits similaires

    Rohschinken nassgepökelt (1.6) ;

    50 mg/kg

    et produits similaires

    Cured tongue (1.3)

    50 mg/kg

    Produits à base de viande traditionnels, traités en salaison sèche (2) :

    Dry cured bacon (2.1) ;

    175 mg/kg

    et produits similaires

    Dry cured ham (2.1) ;

    100 mg/kg

    Jamón curado, paleta curada, lomo embuchado y cecina (2.2) ;

    Presunto, Presunto da Pá et Paio do Lombo (2.3) ;

    et produits similaires

    Rohschinken trockengepökelt (2.5) ;

    50 mg/kg

    et produits similaires

    Autres produits à base de viande saumurés de manière traditionnelle (3) :

    Vysočina

    180 mg/kg

    Selský salám

    Turistický trvanlivý salám

    Poličan

    Herkules

    Lovecký salám

    Dunajská klobása

    Paprikáš (3.5) ;

    et produits similaires

    Rohschinken, trocken­/nassgepökelt (3.1);

    50 mg/kg

    et produits similaires

    Jellied veal et brisket (3.2)

    .

    N° E

    Nom

    Denrées alimentaires

    Dose maximale pouvant être ajoutée durant la fabrication (exprimée en NaNO3)

    Dose résiduelle maximale (exprimée en NaNO3)

    E 251

    Nitrate de sodium (z)

    Produits à base de viande non traités thermiquement

    E 252

    Nitrate de potassium (z)

    Produits à base de viande traditionnels, saumurés par immersion (1) :

    Kylmäsavustettu poronliha ;

    300 mg/kg

    Kallrökt renkött (1.4) ;

    Wiltshire bacon et Wiltshire ham (1.1) ;

    250 mg/kg

    Entremeada, Entrecosto, Chispe, Orelheira e Cabeça (salgados) ;

    Toucinho fumado (1.2) ;

    Rohschinken nassgepökelt (1.6) ;

    et produits similaires

    Bacon, filet de bacon (1.5) et produits similaires

    250 mg/kg (sans E 249 ou E 250 ajouté)

    Cured tongue (1.3)

    10 mg/kg

    Produits à base de viande traditionnels, traités en salaison sèche (2) :

    Dry cured bacon et Dry cured ham (2.1) ;

    250 mg/kg

    Jamón curado, paleta curada, lomo embuchado y cecina (2.2) ;

    Presunto, Presunto da Pá et Paio do Lombo (2.3) ;

    Rohschinken trockengepökelt (2.5) ;

    et produits similaires

    Jambon sec, jambon sel sec et autres pièces maturées séchées similaires (2.4)

    250 mg/kg (sans E 249 ou E 250 ajouté)

    Autres produits à base de viande, traités en salaison de manière traditionnelle (3) :

    300 mg/kg (sans E 249 ou E 250 ajouté)

    Rohwürste (Salami et Kantwurst) (3.3) ;

    Rohschinken, trocken­/nassgepökelt (3.1) ;

    250 mg/kg

    et produits similaires

    Salchichón y chorizo tradicionales de larga curación (3.4) ;

    250 mg/kg

    Saucissons secs (3.6) ;

    250 mg/kg (sans E 249 ou E 250 ajouté)

    et produits similaires

    Jellied veal et brisket (3.2);

    10 mg/kg

    Fromage à pâte dure, semi-dure et semi-molle

    150 mg/kg dans le lait de fromagerie ou dose équivalente si l'ajout est opéré après retrait du lactosérum et ajout d'eau

    Succédané de fromage à base de produits laitiers

    Harengs au vinaigre et sprats

    500 mg/kg

    (x) Lorsqu'il est étiqueté "pour usage alimentaire", le nitrite peut uniquement être vendu en mélange avec du sel ou un substitut du sel.

    (y) La valeur Fo 3 équivaut à un traitement thermique de 3 min à 121 °C (réduction de la charge bactérienne d'un milliard de spores dans 1 000 conserves à une spore dans 1 000 conserves).

    (z) Des nitrates peuvent être présents dans certains produits à base de viande traités thermiquement, en raison de la conversion naturelle des nitrites en nitrates dans un milieu de faible acidité.

    (1) Les produits à base de viande sont immergés dans une saumure contenant des nitrites et/ou des nitrates, du sel et d'autres composants. Les produits à base de viande peuvent être soumis à d'autres traitements, par exemple le fumage.

    (1.1) Une saumure est injectée dans la viande qui est ensuite immergée dans la saumure pendant 3 à 10 jours. La saumure contient aussi des cultures microbiologiques à usage de levain.

    (1.2) Immersion dans la saumure pendant 3 à 5 jours. Les produits ne subissent pas de traitement thermique et présentent une activité de l'eau (aW) élevée.

    (1.3) Immersion dans la saumure pendant au moins 4 jours et précuisson.

    (1.4) Une saumure est injectée dans la viande qui est ensuite immergée dans la saumure. Le saumurage dure de 14 à 21 jours et est suivi d'une maturation avec fumage à froid pendant 4 à 5 semaines.

    (1.5) Le produit est immergé dans la saumure pendant 4 à 5 jours à une température de 5 à 7 °C, soumis à une maturation habituellement pendant 24 à 40 heures à une température de 22 °C, éventuellement fumé pendant 24 heures à une température de 20 à 25 °C et entreposé pendant 3 à 6 semaines à une température de 12 à 14 °C.

    (1.6) La durée de saumurage dépend de la forme et de la masse des morceaux de viande et s'élève approximativement à 2 jours/kg ; vient ensuite la stabilisation-maturation.

    (2) Le processus de salaison à sec consiste en l'application à sec d'un mélange de saumure contenant des nitrites et/ou des nitrates, du sel et d'autres composants à la surface de la viande, puis en une période de stabilisation/maturation. Les produits à base de viande peuvent être soumis à d'autres traitements, par exemple le fumage.

    (2.1) Salaison à sec suivie d'une maturation pendant au moins 4 jours.

    (2.2) Salaison à sec suivie d'une période de stabilisation d'au moins 10 jours et d'une période de maturation supérieure à 45 jours.

    (2.3) Salaison à sec pendant 10 à 15 jours suivie d'une période de stabilisation de 30 à 45 jours et d'une période de maturation d'au moins 2 mois.

    (2.4) Salaison à sec pendant 3 jours + 1 jour/kg suivie d'une semaine de post-salaison et d'une période de maturation­-affinage de 45 jours à 18 mois.

    (2.5) La durée de salaison dépend de la forme et de la masse des morceaux de viande et elle est approximativement de 10 à 14 jours ; vient ensuite la stabilisation-maturation.

    (3) Processus de salaison par immersion ou à sec utilisés en combinaison ou lorsque les nitrites et/ou les nitrates sont contenus dans un produit composé ou lorsque la saumure est injectée dans le produit avant la cuisson. Les produits peuvent être soumis à d'autres traitements, par exemple le fumage.

    (3.1) Salaisons à sec et par immersion utilisées en combinaison (sans injection de saumure). La durée de salaison dépend de la forme et de la masse des morceaux de viande et elle est approximativement de 14 à 35 jours ; vient ensuite la stabilisation-maturation.

    (3.2) Une saumure est injectée dans la viande qui, après une période minimale de 2 jours, est cuite dans de l'eau bouillante pendant 3 heures au maximum.

    (3.3) Le produit a une période minimale de maturation de 4 semaines et un rapport eau/protéines de moins de 1,7.

    (3.4) Période de maturation d'au moins 30 jours.

    (3.5) Cuisson du produit sec à 70 °C, suivie d'un processus de séchage et de fumage de 8 à 12 jours. Les produits fermentés sont soumis à un processus de fermentation en trois étapes de 14 à 30 jours, suivi du fumage.

    (3.6) Saucissons sans ajout de nitrites, crus, fermentés et séchés. Le produit fermente à une température de 18 à 22 °C ou inférieure (10 à 12 °C) et a une période de maturation-affinage d'au moins 3 semaines. Le produit a un rapport eau/protéines inférieur à 1,7.(16*)

    N°E

    NOM

    DENRÉES ALIMENTAIRES

    QUANTITÉ MAXIMALE

    E 280

    Acide propionique

    Pain tranché et pain de seigle préemballés

    3 000 mg/kg exprimé en acide propionique

    E 281

    Propionate de sodium

    Pain à valeur énergétique réduite

    2 000 mg/kg exprimé en acide propionique

    E 282

    Propionate de calcium

    Pain partiellement cuit et préemballé

    E 283

    Propionate de potassium (1)

    Produits de la boulangerie fine préemballés (y compris les confiseries contenant de la farine) dont l'activité de l'eau est supérieure à 0,65

    Rolls, buns et pitta préemballés

    Christmas pudding

    1 000 mg/kg exprimé en acide propionique

    Pain préemballé

    (*3) PØlsebrØd, boller et dansk flutes préemballés

    2 000 mg/kg exprimé en acide propionique (3*)

    Fromages et substituts de fromages (traitement en surface uniquement)

    quantum satis (3*)

    E 1105

    Lysozyme

    Fromage affiné

    quantum satis

    (*12) Vin conformément au règlement (CE) n° 1493/1999 et à son règlement d'application (CE) n° 1622/2000

    pour mémoire (12*)

    (1) La présence d'acide propionique et de ses sels est admise dans certains produits fermentés obtenus par un processus de fermentation conforme aux bonnes pratiques de fabrication.

    QUATRIÈME PARTIE

    Autres antioxygènes

    Notes :

    (*15) Le signe * dans le tableau renvoie à la règle de proportionnalité : lorsque des mélanges de gallates, de BHQT, de BHA et de BHT sont utilisés, les différentes doses doivent être réduites en proportion. (15*)

    N°E

    NOM

    DENRÉES ALIMENTAIRES

    QUANTITÉ MAXIMALE (mg/kg)

    (*15) E 310

    Gallate de propyle

    Matières grasses et huiles pour la fabrication professionnelle de denrées alimentaires subissant un traitement thermique.

    200* (gallates, BHQT et
    BHA, seuls ou en mélange)

    E 311

    Gallate d'octyle

    E 312

    Gallate de dodécyle

    E 315

    Acide érythorbique

    (*12) Produits de charcuterie et de salaison et produits de viande en conserve (12*)

    500 exprimé en acide érythorbique

    E 316

    Erythorbate de sodium

    Produits de poisson en conserve et en semi-conserve

    1 500 exprimé en acide érythorbique

    Poissons à peau rouge congelés et surgelés

    E 392

    Extraits de romarin

    Huiles végétales (à l'exception des huiles vierges et des huiles d'olive) et matières grasses dont la teneur en acides gras polyinsaturés est supérieure à 15 % m/m du total des acides gras, pour une utilisation dans les produits alimentaires non traités thermiquement

    30 mg/kg (exprimant la somme du carnosol et de l'acide carnosique) exprimée par rapport à la matière grasse
    Huiles de poisson et huile d'algue 50 mg/kg (exprimant la somme du carnosol et de l'acide carnosique) exprimée par rapport à la matière grasse
    Saindoux, graisses de bœuf, de volaille, de mouton et de porc
    Matières grasses et huiles pour la fabrication professionnelle de denrées alimentaires subissant un traitement thermique
    Huiles et matières grasses destinées à la friture, excepté l'huile d'olive et l'huile de grignons d'olive
    Amuse-gueules (à base de céréales, de pommes de terre ou d'amidon)
    Sauces 100 mg/kg (exprimant la somme du carnosol et de l'acide carnosique) exprimée par rapport à la matière grasse
    Produits de boulangerie fine 200 mg/kg (exprimant la somme du carnosol et de l'acide carnosique) exprimée par rapport à la matière grasse
    Compléments alimentaires au sens du décret n° 2006-352 du 20 mars 2006 400 mg/kg (exprimant la somme du carnosol et de l'acide carnosique)
    Pommes de terre déshydratées
    Ovoproduits
    Chewing-gum
    200 mg/kg (exprimant la somme du carnosol et de l'acide carnosique)
    Lait en poudre pour distributeurs automatiques
    Assaisonnements et condiments
    Fruits à coque transformés
    200 mg/kg (exprimant la somme du carnosol et de l'acide carnosique) exprimée par rapport à la matière grasse
    Soupes, potages et bouillons déshydratés 50 mg/kg (exprimant la somme du carnosol et de l'acide carnosique)
    Viande déshydratée Produits à base de viande et de poisson, à l'exception de la viande déshydratée et des saucissons secs
    Produits à base de viande et de poisson, à l'exception de la viande déshydratée et des saucissons secs 150 mg/kg (exprimant la somme du carnosol et de l'acide carnosique) exprimée par rapport à la matière grasse
    Saucissons secs 100 mg/kg (exprimant la somme du carnosol et de l'acide carnosique)
    Arômes 1 000 mg/kg (exprimant la somme du carnosol et de l'acide carnosique)
    Lait en poudre pour la fabrication de crèmes glacées 30 mg/kg (exprimant la somme du carnosol et de l'acide carnosique)

    E 319

    Butylhydroquinone tertiaire (BHQT)

    Huiles et matières grasses destinées à la friture, excepté l'huile de grignons d'olive.

    100* (BHT)
    Exprimé par rapport à la matière grasse dans les deux cas

    E 320

    Butylhydroxyanisol (BHA)

    Arômes autres que les huiles essentielles

    100 mg/kg (gallates, seuls ou en mélange) ou 200 mg/kg (BHA) (12*)

    E 321

    Butylhydroxytoluène (BHT)

    Mélanges prêts à l'emploi pour pâtisseries.

    200 (gallates, BHQT et
    BHA, seuls ou en mélange)

    Amuse-gueules à base de céréales.

    Lait en poudre pour distributeurs automatiques.

    Soupes, potages et bouillons déshydratés.

    Exprimée par rapport à la matière grasse.

    Sauces.

    Viande déshydratée.

    Fruits à coque transformés.

    Céréales précuites.

    Assaisonnements et condiments.

    200 (gallates et BHA, seuls ou en mélange), exprimée par rapport à la matière grasse

    Pommes de terre déshydratées.

    25 (gallates, BHQT et BHA, seuls ou en mélange)

    Chewing gum.

    Compléments alimentaires au sens du décret du 25 mars 2006.

    400 (gallates, BHQT, BHT et BHA, seuls ou en mélange)

    Huiles essentielles.

    1 000 (gallates, BHQT et BHA, seuls ou en mélange)

    Arômes autres que les huiles essentielles.

    100* (gallates, seuls
    ou en mélange)

    200* (BHQT et BHA, seuls
    ou en mélange) (15*)

    (*15) E 586

    4-Hexylrésorcinol

    Crustacés frais, congelés et surgelés.

    2 mg/kg sous forme de résidus dans la chair des crustacés (15*)

    (*1*) Arrêté du 23 juillet 1998.

    (*2*) Arrêté du 15 septembre 1998.

    (*3*) Arrêté du 22 septembre 1999.

    (*4*) Arrêté du 13 juillet 2000.

    (*5*) Arrêté du 19 février 2001.

    (*6*) Arrêté du 2 mai 2001.

    (*7*) Arrêté du 31 juillet 2001.

    (*8*) Arrêté du 9 octobre 2001.

    (*9*) Arrêté du 15 mars 2002.

    (*10*) Arrêté du 2 juillet 2003.

    (*11*) Arrêté du 19 décembre 2003.

    (*12*) Arrêté du 21 juillet 2004.

    (*13*) Arrêté du 30 septembre 2004.

    (*14*) Arrêté du 18 septembre 2006.

    (*15*) Arrêté du 2 janvier 2007.

    (*16*) Arrêté du 25 février 2008.

    (*17*) Arrêté du 13 juillet 2009.

    (*18*) Arrêté du 26 août 2009.

    (*19*) Arrêté du 26 avril 2010.

    Article Annexe III-D En savoir plus sur cet article...

    Autres additifs autorisés

    Note

    Les quantités maximales d'utilisation indiquées se rapportent aux denrées alimentaires prêtes à la consommation, préparées conformément aux instructions du fabricant.

    N°E

    NOM

    DENRÉES ALIMENTAIRES

    QUANTITÉ MAXIMALE

    E 297

    Acide fumarique

    Vin importés conformément au règlement (CEE) n° 1873/84 du 28 juin 1984 autorisant l'offre et la livraison à la consommation humaine directe de certains vins importés susceptibles d'avoir fait l'objet de pratiques oenologiques non prévues par le règlement (CEE) n° 822/87

    Fourrages et nappages pour produits de boulangerie fine

    2,5 g/kg

    Confiseries

    1 g/kg

    Desserts de type gelée

    Desserts aromatisés aux fruits

    Mélange déshydratés prêts à l'emploi pour desserts

    4 g/kg

    Poudres instantanées pour boissons à base de fruits

    1 g/l

    (*3) Préparations instantanées pour thé aromatisé et infusions

    1 g/kg (3*)

    Gommes à mâcher

    2 g/kg

    (*15)

    Dans les utilisations suivantes, l'acide phosphorique et les phosphates (E 339, E 340, E 341, E 343, E 450, E 451 et E 452) peuvent être utilisés seuls ou en mélange. La quantité maximale ajoutée est indiquée en P205

    E 338

    Acide phosphorique

    Boissons aromatisées sans alcool

    700 mg/l

    E 339

    Phosphates de sodium

    Lait stérilisé et UHT

    1 g/l

    i) Phosphate monosodique

    ii) Phosphate disodique

    iii) Phosphate trisodique

    Fruits confits

    Préparations à base de fruits

    800 mg/kg

    800 mg/kg

    E 340

    Phosphates de potassium

    Arômes

    40 g/kg

    i) Phosphate monopotassique

    ii) Phosphate dipotassique

    iii) Phosphate trisodique

    Lait partiellement déshydraté contenant moins de 28 % de matière sèche

    Lait partiellement déshydraté contenant plus de 28 % de matière sèche

    1g/kg

    1,5 g/kg

    E 341

    Phosphates de calcium

    i) Phosphate monocalcique

    ii) Phosphate dicalcique

    iii) Phosphate tricalcique

    Lait en poudre et lait écrémé en poudre

    Crème de lait pasteurisée, stérilisée et UHT

    2,5 g/kg

    5 g/kg

    E 343

    Phosphates de magnésium

    Crème de lait fouettée et produits similaires à base de matières grasses végétales

    5 g/kg

    i) Phosphate monomagnésique

    ii) Phosphate dimagnésique

    Fromages non affinés (à l'exception de la Mozzarella)

    2 g/kg

    E 450

    Diphosphates

    i) Diphosphate disodique

    ii) Diphosphate trisodique

    iii) diphosphate tétrasodique

    iv) Diphosphate tétrapotassique

    v) Diphosphate dicalcique

    vi) Dihydrogéno-diphosphate de calcium

    Fromages fondus et substituts de fromages fondus

    20 g/kg

    Produits de viande

    5 g/kg

    Boissons destinées aux sportifs et eaux de table préparées

    0,5 g/l

    (*15) Compléments alimentaires au sens du décret du 25 mars 2006 (15*)

    quantum satis

    Sel et produits de remplacement du sel

    10 g/kg

    E 451

    Triphosphates

    Boissons à base de protéines végétales

    Boissons à base de protéines végétales :

    Boissons contenant des protéines de lactosérum destinées aux sportifs

    20 g/l

    4 g/kg

    i) Triphosphate pentasodique

    ii) Triphosphate pentapotassique

    Blanchisseurs de boissons

    Blanchisseurs de boissons pour distributeurs automatiques

    30 g/kg

    50 g/kg

    E 452

    Polyphosphates

    Glaces de consommation

    1 g/kg

    i) Polyphosphates sodique

    ii) Polyphosphate potassique

    iii) Polyphosphate calco-sodique

    iv) Polyphosphate calcique

    Desserts

    3 g/kg

    Mélanges déshydratés prêts à l'emploi pour desserts

    7 g/kg

    Produits de boulangerie fine

    20 g/kg

    Farine

    2,5 g/kg

    Farine avec poudre à lever

    20 g/kg

    Soda bread

    20 g/kg

    Oeufs liquides (blancs, jaunes, ou oeufs entiers)

    10 g/kg

    Sauces

    5 g/kg

    Soupes, potages et bouillons

    3 g/kg

    Thé instantané et infusions instantanées

    2 g/kg

    Gommes à mâcher

    quantum satis

    Denrées alimentaires en poudre

    10 g/kg

    Boissons cacaotées et maltées à base de produits laitiers

    2 g/l

    Boissons alcoolisées, à l'exception du vin et de la bière

    1 g/l

    Céréales pour petit déjeuner

    5 g/kg

    Amuse-gueule

    5 g/kg

    Surimi

    1 g/kg

    Pâté de poissons et de crustacés

    5 g/kg

    Nappages (sirops pour crêpes, sirops aromatisés pour lait frappé aromatisé et glaces ; produits similaires)

    3 g/kg

    Préparation spéciale destinée à une alimentation particulière

    5 g/kg

    Enrobages pour viandes et produits végétaux

    4 g/kg

    Confiseries

    5 g/kg

    Sucre glace

    10 g/kg

    Nouilles asiatiques

    2 g/kg

    Pâtes à frire

    12 g/kg

    Filets de poisson non transformé, congelés et surgelés

    5 g/kg

    Mollusques et crustacés non transformés et transformés, congelés et surgelés

    5 g/kg

    Produits de pommes de terre transformés (y compris les produits congelés, surgelés, réfrigérés et séchés) et pommes de terre précuites, congelées et surgelées

    5 g/kg

    Matières grasses tartinables, à l'exclusion du beurre

    5 g/kg

    Beurre de crème acide

    2 g/kg

    Produits de crustacés en conserves

    1 g/kg

    Emulsion aqueuse en aérosol pour le revêtement des moules à pâtisserie

    30 g/kg

    Boissons à base de café pour distributeurs automatiques

    2 g/l (15*)

    E 431

    Stéarate de polyoxyéthylène (40)

    Vin importé conformément au règlement (CEE) n°1873/84 du 28 juin 1984 autorisant l'offre et la livraison à la consommation humaine directe de certains vins importés susceptibles d'avoir fait l'objet de pratique oenologiques non prévues par le règlement (CEE) 822/87

    (*3)
    E 468

    Carboxyméthylcellulose de sodium réticulée

    (*15) Compléments alimentaires au sens du décret du 25 mars 2006, fournis sous forme solide (15*)

    30 g/kg (3*)

    E 353

    Acide métatartrique

    Vin conformément aux règlements (CEE) n°822/87 du 28 juin 1987, (CEE) n°4252/88 du 21 décembre 1988 et(CEE) n°2332/92 du 13 juillet 1992 et à leurs règlements d'application Made wine

    100 mg/l

    E 355

    E 356

    E 357

    Acide adipique

    Adipate de sodium

    Adipate de potassium

    Fourrages et nappages pour produits de boulangerie fine

    2g/kg

    Mélanges déshydratés prêts à l'emploi pour desserts

    1 g/kg

    Desserts de type gelée

    6 g/kg

    Desserts aromatisés aux fruits

    1 g/kg

    Poudres pour la préparation ménagère de boissons

    10 g/l exprimé en acide adipique

    E 363

    Acide succinique

    Desserts

    6 g/kg

    Soupes, potages et bouillons

    5 g/kg

    Poudres pour la préparation ménagère de boissons

    3 g/l

    E 385

    (*15) Ethylène-diamine-tétra-acétate de calcium disodium (calcium disodium EDTA)

    Sauces émulsionnées

    75 mg/kg

    Légumineuses, légumes, champignons et artichauts en conserve

    250 mg/kg

    Crustacés et mollusques en conserve

    75 mg/kg

    Poissons en conserve

    75 mg/kg

    Matières grasses tartinables, au sens des annexes B et C du règlement (CE) n° 2991/94*, d'une teneur en matières grasses n'excédant pas 41 %.

    100 mg/kg

    Crustacés congelés et surgelés

    75 mg/kg

    Libamáj, egészben és tömbben

    250 mg/kg (15*)

    E 405

    Alginate de propane-1, 2-diol

    Emulsions de matières grasses

    3 g/kg

    Produits de boulangerie fine

    2 g/kg

    Fourrages, nappages et enrobages pour boulangerie fine et desserts

    5 g/kg

    Confiseries

    1,5 g/kg

    Glaces de consommation à l'eau

    3 g/kg

    Amuse-gueule à base de céréales et de pommes de terre

    3 g/kg

    Sauces

    8 g/kg

    Bière

    100 mg/l

    Gommes à mâcher

    5 g/kg

    Préparations de fruits et légumes

    5 g/kg

    Boissons aromatisées sans alcool

    300 mg/l

    Liqueurs émulsionnées

    10 g/l

    (*15) Aliments diététiques destinés à des fins médicales spéciales au sens du décret du 29 août 1991 (15*) ; préparations diététiques de régime contre la prise de poids destinées à remplacer un repas ou l'apport alimentaire d'une journée

    1,2 g/kg

    (*15) Compléments alimentaires au sens du décret du 25 mars 2006 (15*)

    1 g/kg

    (*3) Cidre, à l'exclusion du cidre bouché

    100 mg/l (3*)

    E 416

    Gomme Karaya

    Amuse-gueule à base de céréales et de pommes de terre

    5 g/kg

    Enrobages pour fruits à coque

    10 g/kg

    Fourrages, nappages et enrobages pour produits de boulangerie fine

    5 g/kg

    Desserts

    6 g/kg

    Sauces émulsionnées

    10 g/kg

    Liqueurs à base d'œufs

    10 g/l

    (*15) Compléments alimentaires au sens du décret du 25 mars 2006 (15*)

    quantum satis
    5 g/kg

    Gommes à mâcher

    50 g/kg (12*)

    (*12) Arômes

    E 420

    Sorbitol
    i) Sorbitol
    ii) Sirop de sorbitol

    (*1) Denrées alimentaires en général (à l'exception des boissons et de celles des denrées alimentaires qui sont mentionnées à l'article 11, paragraphe 3 et à l'art. 13) (1*)

    Poissons, crustacés, mollusques et céphalopodes non transformés, congelés et surgelés

    Liqueurs

    quantum satis

    (à des fins autres que l'édulcoration)

    E 421

    Mannitol

    E 953

    Isomalt

    E 965

    Maltitol
    i) Maltitol
    ii) Sirop de maltitol

    E 966

    Lactitol

    E 967

    Xylitol

    (*15)
    E 968

    Erythritol

    Denrées alimentaires en général (à l'exception des boissons et des denrées alimentaires qui sont mentionnées à l'article 11, paragraphe 3, et à l'article 13)

    quantum satis

    Poissons, crustacés, mollusques et céphalopodes non transformés, congelés et surgelés

    quantum satis

    Liqueurs

    quantum satis

    A des fins autres que l'édulcoration (15*)

    E 427

    Gomme cassia

    Glaces de consommation

    Produits à base de lait fermenté à l'exception des produits à base de lait fermenté au moyen de ferments vivants non aromatisés

    Desserts à base de produits laitiers et produits similaires

    Fourrages, nappages et enrobages pour boulangerie fine et desserts

    Fromage fondu

    Sauces et sauces pour salades

    Soupes, potages et bouillons déshydratés

    2 500 mg/kg

    Produits à base de viande ayant subi un traitement thermique

    1 500 mg/kg

    E 432

    Monolaurate de polyoxyéthylène sorbitane (polysorbate 20)

    Produits de boulangerie fine

    3 g/kg

    Emulsions de matières grasses pour pâtisserie

    10 g/kg

    E 433

    Monooléate de polyoxéthylène sorbitane (polysorbate 80)

    Succédanés de lait et de crème

    5 g/kg

    Glaces de consommation

    1 g/kg

    E 434

    Monopalmitate de polyoxyéthylène sorbitane (polysorbate 40)

    Desserts

    3 g/kg

    Confiseries

    1 g/kg

    E 435

    Monostéarate de polyoxyéthylène sorbitane (polysorbate 60)

    Sauces émulsionnées

    5 g/kg

    Soupes et potages

    1 g/kg

    E 436

    Tristéarate de polyoxyéthylène sorbitane (polysorbate 65)

    Gommes à mâcher

    5 g/kg

    (*15) Compléments alimentaires au sens du décret du 25 mars 2006 (15*)

    quantum satis

    (*15) Aliments diététiques destinés à des fins médicales spéciales au sens du décret du 29 août 1991 (15*) ; préparations diététiques de régime contre la prise de poids destinées à remplacer un repas ou l'apport alimentaire d'une journée (*12)

    1 g/kg

    seul ou en mélange

    Arômes, sauf les arômes de fumée liquides et les arômes à base d'oléorésines d'épices *

    10 g/kg

    Denrées contenant des arômes de fumée liquides et arômes à base d'oléorésines d'épices

    1 g/kg

    (*) On entend par "oléorésines d'épices", les extraits d'épices à partir desquels le solvant d'extraction a été évaporé en laissant un mélange des matières huileuses et résineuses volatiles provenant de l'épice". (12*)

    E 442

    Phosphatides d'ammonium

    (*3) Produits à base de chocolat et de cacao, au sens du décret n°76-692, y compris fourrages

    10 g/kg

    Confiseries à base de cacao

    10 g/kg (3*)

    E 444

    Acétate isobutyrate de saccharose

    Boissons troubles aromatisées sans alcool

    300 mg/l

    (*12) Boissons spiritueuses aromatisées, troubles, d'un titre alcoolique volumétrique inférieur à 15%

    300 mg/l (12*)

    E 445

    Esters glycériques de résine de bois

    Boissons troubles aromatisées sans alcool

    100 mg/l

    (*3) Traitement en surface des agrumes

    50 mg/kg (3*)

    (*7) Boissons spiritueuses troubles conformément au règlement (CEE) n°1576/89 du Conseil établissant les règles générales relatives à la définition, à la description et à la présentation des boissons spriritueuses (*)

    100 mg/l

    Boissons spiritueuses troubles contenant moins de 15 % d'alcool en volume

    100 mg/l (7*)

    E 473

    Sucroesters d'acides gras

    Café liquide conditionné

    1 g/l

    E 474

    Sucroglycérides

    Produits de viande ayant subi un traitement thermique

    5 g/kg (par rapport à la matière grasse)

    Emulsions de matières grasses pour pâtisserie

    10 g/kg

    Produits de boulangerie fine

    10 g/kg

    Blanchisseurs de boissons

    20 g/kg

    Glaces de consommation

    5 g/kg

    Confiseries

    5 g/kg

    Desserts

    5 g/kg

    Sauces

    10 g/l

    Soupes, potages et bouillons

    2 g/l

    Fruits frais, traitement en surface

    quantum satis

    Boissons sans alcool à base d'anis

    5 g/l

    Boissons sans alcool à la noix de coco et aux amandes

    5 g/l

    Boissons spiritueuses (à l'exclusion du vin et de la bière)

    5 g/l

    Poudres destinées à la préparation de boissons chaudes

    10 g/l

    Boissons à base de produits laitiers

    5 g/l

    (*15) Compléments alimentaires au sens du décret du 25 mars 2006 (15*)

    quantum satis

    (*15) Aliments diététiques destinés à des fins médicales spéciales au sens du décret du 29 août 1991 (15*) ; préparations diététiques de régime contre la prise de poids destinées à remplacer un repas ou l'apport alimentaire d'une journée

    5 g/kg

    Gommes à mâcher

    10 g/kg

    (*3) Substituts de crème

    5 g/kg

    Crème stérilisée et crème stérilisée à faible teneur en matières grasses

    5 g/kg (3*)
    seuls ou en mélange

    E 475

    Esters polyglycériques d'acides gras

    Produits de boulangerie fine

    10 g/kg

    Liqueurs émulsionnées

    5 g/l

    Produits à base d'œufs

    1 g/kg

    Blanchisseurs de boissons

    0,5 g/kg

    Gommes à mâcher

    5 g/kg

    Emulsions de matières grasses

    5 g/kg

    Succédanés de lait et de crème

    5 g/kg

    Confiseries

    2 g/kg

    Desserts

    2 g/kg

    (*15) Compléments alimentaires au sens du décret du 25 mars 2006 (15*)

    quantum satis

    (*15) Aliments diététiques destinés à des fins médicales spéciales au sens du décret du 29 août 1991 (15*) ; préparations diététiques de régime contre la prise de poids destinées à remplacer un repas ou l'apport alimentaire d'une journée

    5 g/kg

    Céréales de type Granola pour le petit déjeuner

    10 g/kg

    E 476

    Polyricinoléate de polyglycérol

    (*3) Matières grasses tartinables, au sens des annexes A, B et C du règlement (CE) n° 2991/94, d'une teneur en matières grasses n'excédant pas 41 %

    4 g/kg

    Produits tartinables analogues d'une teneur en matières grasses inférieure à 10 %

    4 g/kg

    Sauces pour salade

    4 g/kg (3*)

    Confiseries à base de cacao, y compris le chocolat

    5 g/kg

    E 477

    Esters de propane-1,2-diol d'acides gras

    Produits de boulangerie fine

    5 g/kg

    Emulsions de matières grasses pour pâtisserie

    10 g/kg

    Succédanés de lait et de crème

    5 g/kg

    Blanchisseurs de boissons

    1 g/kg

    Glaces de consommation

    3 g/kg

    Confiseries

    5 g/kg

    Desserts

    5 g/kg

    Nappages fouettés pour desserts (autres que la crème)

    30 g/kg

    (*15) Aliments diététiques destinés à des fins médicales spéciales au sens du décret du 29 août 1991 (15*); préparations diététiques de régime contre la prise de poids destinées à remplacer un repas ou l'apport alimentaire d'une journée

    1 g/kg

    E 479b

    Huile de soja oxydée par chauffage ayant réagi avec des mono- et diglycérides d'acides gras

    Emulsions de matières grasses pour friture

    5 g/kg

    E 481

    Stéaroyl-2-lactylate de sodium

    Produits de boulangerie fine

    5 g/kg

    E 482

    Stéaroyl-2-lactylate de calcium

    Riz à cuisson rapide

    4 g/kg

    Céréales pour petit déjeuner

    5 g/kg

    Liqueurs émulsionnées

    8 g/l

    Spiritueux ayant un titre alcoométrique inférieur à 15% vol

    8 g/l

    Amuse-gueule à base de céréales

    2 g/kg

    Gommes à mâcher

    2 g/kg

    Emulsions de matières grasses

    10 g/kg

    Desserts

    5 g/kg

    Confiseries de sucres

    5 g/kg

    Blanchisseurs de boissons

    3 g/kg

    Amuse-gueule à base de céréales et de pommes de terre

    5 g/kg

    Produits de viande hachée et en cubes en conserve

    4 g/kg

    Poudres destinées à la préparation de boissons chaudes

    2 g/l

    (*15) Aliments diététiques destinés à des fins médicales spéciales au sens du décret du 29 août 1991 (15*) ; préparations diététiques de régime contre la prise de poids destinées à remplacer un repas ou l'apport alimentaire d'une journée

    2 g/kg

    Pain (à l'exception des pains mentionnés à l'annexe IIIB)

    3 g/kg

    Mostarda di frutta

    2 g/kg
    seul ou en mélange

    E 483

    Tartrate de stéaryle

    Produits de boulangerie (à l'exception des pains mentionnés à l'annexe III B)

    4 g/kg

    Desserts

    5 g/kg

    E 491

    Monostéarate de sorbitane

    Produits de boulangerie fine

    10 g/kg

    E 492

    Tristéarate de sorbitane

    Nappages et enrobages pour produits de boulangerie fine

    5 g/kg

    E 493

    Monolaurate de sorbitane

    Marmelade en gelée

    25 mg/kg (pour E493 uniquement)

    E 494

    Monooléate de sorbitane

    Emulsions de matières grasses

    10 g/kg

    E 495

    Monopalmitate de sorbitane

    Succédanés de lait et de crème

    5 g/kg

    Blanchisseurs de boissons

    5 g/kg

    Concentrés liquides de thé et d'infusions de fruits et de plantes

    0,5 g/kg

    Glaces de consommation

    0,5 g/kg

    Desserts

    5 g/kg

    Confiseries à base de cacao, y compris le chocolat

    10 g/kg (pour E 492 uniquement)

    Sauces émulsionnées

    5 g/kg

    (*15) Compléments alimentaires au sens du décret du 25 mars 2006 (15*)

    quantum satis

    Levures de boulangerie

    quantum satis

    Gommes à mâcher

    5 g/kg

    (*15) Aliments diététiques destinés à des fins médicales spéciales au sens du décret du 29 août 1991 (15*) ; préparations diététiques de régime contre la prise de poids destinées à remplacer un repas ou l'apport alimentaire d'une journée

    5 g/kg

    Pour E 491 uniquement (pour mémoire), vin conformément au règlement (CEE) n°1873/84 autorisant l'offre et la livraison à la consommation humaine directe de certains vins importés susceptibles d'avoir fait l'objet de pratiques oenologiques non prévues par le règlement (CEE) n°822/87

    seul ou en mélange

    (*12) confiseries

    5 g/kg (12*)

    E 512

    Chlorure d'étain

    Asperges blanches en conserve

    25 mg/kg en Sn

    E 520

    Sulfate d'aluminium

    Blanc d'œuf

    30 mg/kg

    E 521

    Sulfate d'aluminium sodique

    Fruits et légumes confits, cristallisés et glacés

    200 mg/kg seul ou en mélange exprimé en aluminium

    E 522

    Sulfate d'aluminium potassique

    E 523

    Sulfate d'aluminium ammonique

    E 541

    Phosphate d'aluminium sodique acide

    Produits de boulangerie fine (scones et génoiserie uniquement)

    1 g/kg exprimé en aluminium

    E 535

    Ferrocyanure de sodium

    Sel et ses produits de remplacement

    seul ou en mélange 20 mg/kg en ferrocyanure de potassium anhydre

    E 536

    Ferrocyanure de potassium

    E 538

    Ferrocyanure de calcium

    (*12)
    E 551

    Dioxyde de silicium

    Arômes

    50 g/kg (12*)

    E 551

    Dioxyde de silicium

    Denrées alimentaires séchées en poudre (y compris les sucres)

    10 g/kg

    E 552

    Silicate de calcium

    Sel et ses produits de remplacement

    10 g/kg

    E 553a

    i) Silicate de magnésium
    ii) (*1) Trisilicate de magnésium (1) (1*)

    (*15) Compléments alimentaires au sens du décret du 25 mars 2006 (15*)

    quantum satis

    E 553b

    Talc (1)

    Denrées alimentaires en comprimés, en pastilles et en dragées

    quantum satis

    E 554

    Silicate alumino-sodique

    (*3) Fromage à pâte dure, à pâte demi-dure et fondu, râpé ou en tranches

    10 g/kg (3*)

    E 555

    Silicate alumino-potassique

    Substituts de fromage râpé ou en tranches et substituts de fromage fondu

    E 556

    Silicate alumino-calcique

    (*3) Assaisonnements

    30 g/kg

    E 559

    Silicate d'aluminium (kaolin)

    Confiseries à l'exclusion du chocolat (traitement en surface uniquement) (*)

    quantum satis

    Matières grasses tartinables pour enduire les moules à pâtisserie

    30 g/kg (3*)

    (1) Sans amiante

    (*3) (*) la désignation Confiseries à l'exclusion du chocolat (traitement en surface uniquement) remplace Bonbons moulés à base de gélifiants (traitement en surface uniquement) dans l'arrêté du 2 octobre 1997 3*

    Gommes à mâcher

    quantum satis (pour E 553b uniquement)

    Riz

    Saucisses et saucissons secs (traitement en surface uniquement)

    Bonbons moulés à base de gélifiants (traitement en surface uniquement)

    E 579

    Gluconate ferreux

    Olives noircies par oxydation

    150 mg/kg en Fe

    E 585

    Lactate ferreux

    E 620

    Acide glutamique

    (*1) Denrées alimentaires en général (à l'exception de celles mentionnées à l'article 11 ; paragraphe 3 et à l'article 13) (1*)

    10 g/kg seul ou en mélange

    E 621

    Glutamate monosodique

    Condiments et assaisonnements

    quantum satis

    E 622

    Glutamate monopotassique

    E 623

    Diglutamate de calcium

    E 624

    Glutamate d'ammonium

    E 625

    Diglutamate de magnésium

    E 626

    Acide guanylique

    (*1) Denrées alimentaires en général (à l'exception de celles mentionnées à l'article 11, paragraphe 3 et à l'article 13) (1*)

    500 mg/kg seul ou en mélange, exprimé en acide guanylique

    E 627

    Guanylate disodique

    Assaisonnements et condiments

    quantum satis

    E 628

    Guanylate dipotassique

    E 629

    Guanylate de calcium

    E 630

    Acide inosinique

    E 631

    Inosinate disodique

    E 632

    Inosinate dipotassique

    E 633

    Inosinate de calcium

    E 634

    5'-ribonucléotide calcique

    E 635

    5'-ribonucléotide disodique

    (*7)
    E 650

    Acétate de zinc

    Gommes à mâcher

    1 000 mg/kg (7*)

    E 900

    Diméthylpolysiloxane

    Confitures, gelées et marmelades au sens du décret n°85-872 et pâtes à tartiner similaires à base de fruits, y compris les produits à valeur énergétique réduite

    10 mg/kg

    Soupes, potages et bouillons

    10 mg/kg

    Huiles et matières grasses destinées à la friture

    10 mg/kg

    Confiseries (à l'exception du chocolat)

    10 mg/kg

    Boissons aromatisées sans alcool

    10 mg/l

    Jus d'ananas

    10 mg/l

    Fruits et légumes en conserve

    10 mg/kg

    Gommes à mâcher

    100 mg/kg

    Vins (pour mémoire) conformément au règlement (CEE) n°1873/84 autorisant l'offre et la livraison à la consommation humaine directe de certains vins importés susceptibles d'avoir fait l'objet de pratiques oenologiques non prévues par le règlement (CEE) n°822/87

    Sod... Saft

    10 mg/l

    Pâte à frire

    10 mg/kg

    (*3) cidre à l'exclusion du cidre bouché

    10 mg/l (3*)

    (*12) Arômes

    10 mg/kg (12*)

    E 901

    E 902

    E 904

    Cire d'abeille blanche et jaune

    Cire de candelilla

    Shellac

    Comme agents d'enrobage uniquement pour

    - Gaufrettes préemballées contenant de la crème glacée (uniquement pour l'additif E 901)

    - Confiseries (y compris le chocolat)

    - Petits produits de boulangerie fine enrobés de chocolat

    - Amuse-gueule

    - Fruits à coque

    - Grains de café

    quantum satis

    (*15) Compléments alimentaires au sens du décret du 25 mars 2006 (15*)

    quantum satis

    Agrumes, melons, pommes et poires frais (traitement en surface uniquement)

    quantum satis

    (*3) Pêches et ananas (traitement uniquement) en surface

    quantum satis (3*)

    Arômes dans les boissons aromatisées sans alcool (uniquement pour l'additif E 901)

    0,2 g/kg dans la boisson aromatisée

    (*12)
    E 903

    Cire de carnauba

    Comme agents d'enrobage uniquement :

    - confiseries (y compris le chocolat)

    500 mg/kg
    1200 mg/kg (pour le chewing-gum seulement)

    - petits produits de boulangerie fine enrobés de chocolat

    200 mg/kg

    - amuse-gueule

    200 mg/kg

    - fruits à coque

    200 mg/kg

    - grains de café

    200 mg/kg

    - compléments alimentaires

    200 mg/kg

    - agrumes, melons, pommes, poires, pêches et ananas frais (traitement en surface uniquement)

    200 mg/kg (12*)

    E 912

    Esters de l'acide montanique

    Agrumes frais (traitement en surface uniquement)

    quantum satis

    E 914

    Cire de polyéthylène oxydée

    (*3) Melons, mangues, papayes, avocats et ananas frais (traitement en surface uniquement)

    quantum satis (3*)

    E 920

    (supprimé par *3*)

    E 927b

    Carbamide

    Gommes à mâcher sans sucres ajoutés

    30 g/kg

    (*7)
    E 943a

    Butane

    Huile végétale à vaporiser (pour usage professionnel uniquement)

    quantum satis

    E 943 b

    Isobutane

    E 944

    Propane

    Emulsions à base d'eau à vaporiser

    (7*)

    E 950

    E 951

    E 957

    Acesulfame-K

    Aspartame

    Thaumatine

    Gommes à mâcher avec sucres ajoutés

    800 mg/kg

    2 500 mg/kg

    10 mg/kg (comme exhausteur de goût uniquement) (1)

    (*3)
    E 957

    Thaumatine

    Boissons aromatisées sans alcool à base d'eau

    0,5 mg/l

    Desserts - laitiers et non laitiers

    5 mg/kg (comme exhausteur de goût uniquement)

    (3*)

    E 959

    Néohespéridine DC

    Gommes à mâcher avec sucres ajoutés

    150 mg/kg (1)

    (*3) Matières grasses tartinables, au sens des annexes B et C du règlement (CE) n° 2991/94

    5 mg/kg (3*)

    Produits à base de viande

    5 mg/kg
    (comme exhausteur de goût uniquement)

    Gelées de fruits

    Protéines végétales

    E 961

    Néotame

    Boissons aromatisées à base d'eau, à valeur énergétique réduite ou sans sucres ajoutés

    Boissons à base de lait et produits dérivés du lait ou boissons à base de jus de fruits, à valeur énergétique réduite ou sans sucres ajoutés

    2 mg/l en tant qu'exhausteur de goût

    2 mg/l en tant qu'exhausteur de goût

    "Snacks” : amuse-gueules salés et secs à base d'amidon ou de fruits à coque enrobés, prêts à être consommés, préemballés et contenant certains arômes

    2 mg/kg en tant qu'exhausteur de goût

    Confiseries à base d'amidon à valeur énergétique réduite ou sans sucres ajoutés

    3 mg/kg en tant qu'exhausteur de goût

    Microconfiserie pour rafraîchir l'haleine, sans sucres ajoutés

    3 mg/kg en tant qu'exhausteur de goût

    Pastilles rafraîchissantes pour la gorge fortement aromatisées sans sucres ajoutés

    3 mg/kg en tant qu'exhausteur de goût

    Chewing-gum avec sucres ajoutés

    3 mg/kg en tant qu'exhausteur de goût

    Confitures, gelées et marmelades à valeur énergétique réduite

    2 mg/kg en tant qu'exhausteur de goût

    Sauces

    2 mg/kg en tant qu'exhausteur de goût

    Compléments alimentaires au sens du décret n° 2006-352 du 20 mars 2006 fournis sous forme liquide

    2 mg/kg en tant qu'exhausteur de goût

    Compléments alimentaires au sens du décret n° 2006-352 du 20 mars 2006 fournis sous forme solide

    2 mg/kg en tant qu'exhausteur de goût

    Compléments alimentaires au sens du décret n° 2006-352 du 20 mars 2006 à base de vitamines et/ou d'éléments minéraux et fournis sous forme de sirop ou sous forme à ne pas mâcher

    2 mg/kg en tant qu'exhausteur de goût

    E 999

    Extraits de quillaia

    Boissons aromatisées sans alcool à base d'eau

    200 mg/l
    calculé en extrait anhydre

    (*3) Cidre, à l'exclusion du cidre bouché

    200 mg/l
    calculé en extrait anhydre (3*)

    (1) Si E 950, E 951, E 957 et E 959 sont utilisés en mélange dans les chewing-gums, la quantité maximale de chacun d'eux est réduite en proportion.

    E 1201

    Polyvinylpyrrolidone

    (*15) Compléments alimentaires au sens du décret du 25 mars 2006 en comprimés et en dragées (15*)

    quantum satis

    E 1202

    Polyvinylpolypyrrolidone

    E 1203

    Alcool polyvinylique

    Compléments alimentaires au sens du décret n° 2006-352 du 20 mars 2006, présentés sous forme de capsules ou de comprimés

    18 g/kg

    E 1505

    Citrate de triéthyle

    Compléments alimentaires au sens du décret n° 2006-352 du 20 mars 2006, présentés sous forme de capsules ou de comprimés

    3,5 g/kg

    Blanc d'œuf séché

    quantum satis

    (*3)
    E 905

    Cire microcristalline

    Traitement en surface de :

    quantum satis

    - Confiseries, à l'exclusion du chocolat

    Gommes à mâcher

    Melon, papayes, mangues et avocats

    E 1518

    Triacétate de glycéryle (triacétine)

    Gommes à mâcher

    quantum satis

    E 459

    Bêta-cyclodextrine

    Denrées alimentaires en comprimés et en dragées

    quantum satis

    (*12) Arômes enrobés dans les :

    - thés aromatisés et boissons instantanées en poudre aromatisées

    500 mg/l

    - amuse-gueule aromatisés

    1 g/kg dans les denrées alimentaires telles que consommées ou reconstituées selon les instructions du fabricant (12*)

    E 425

    Konjac (*) i) Gomme de konjac ii) Glucomannane de konjac

    (*11) denrées alimentaires en général (à l'exclusion de celles visées à l'article 11, paragraphe 3, et des confiseries gélifiées, y compris les produits de gelée en minibarquettes) (11*)

    10 g/kg seul ou en mélange

    (*) Ces substances ne peuvent être employées pour la production de denrées alimentaires déshydratées dont la réhydratation s'effectue au moment de l'ingestion (3*)

    (*12)
    E 907

    Poly-1-décène hydrogéné

    Comme agents d'enrobage pour :

    - confiseries

    2 g/kg

    - fruits séchés

    2 g/kg

    E 1505

    (*15) Citrate de triéthyle

    Arômes

    3 g/kg à partir de toutes les sources dans les denrées alimentaires telles que consommées ou reconstituées selon les instructions du fabricant ; seuls ou en mélange. Dans le cas des boissons, à l'exception des liqueurs à base de crème, la dose maximale de E 1520 est de 1 g/l. (15*)

    E 1517

    Diacétate de glycéryle (diacétine)

    E 1518

    Triacétate de glycéryle (triacétine)

    E 1520

    Propanediol-1,2 (propylène glycol)

    E 1519

    Alcool benzylique

    Arômes pour :

    - liqueurs, vins aromatisés, boissons aromatisées à base de vin et cocktails aromatisés à base de produits vitivinicoles

    100 mg/l

    - confiserie, y compris le chocolat, et produits de boulangerie fine

    250 mg/kg

    À partir de toutes les sources dans les denrées alimentaires telles que consommées ou reconstituées selon les instructions du fabricant. (12*)

    (*15)
    E 426

    Hémicellulose de soja

    Boissons à base de produits laitiers, destinées à la vente au détail.

    5 g/l

    Compléments alimentaires au sens du décret du 25 mars 2006.

    1,5 l

    Sauces émulsionnées.

    30 g/l

    Produits de boulangerie fine préemballés, destinés à la vente au détail.

    10 g/kg

    Nouilles orientales prêtes à être consommées et préemballées, destinées à la vente au détail.

    10 g/kg

    Riz prêt à être consommé et préemballé, destiné à la vente au détail.

    10 g/kg

    Produits de pommes de terre et de riz transformés préemballés (y compris les produits transformés congelés, surgelés, réfrigérés et séchés), destinés à la vente au détail.

    10 g/kg

    Produits d'œufs déshydratés, concentrés, congelés et surgelés.

    10 g/kg

    Confiseries gélifiées, à l'exception des produits de gelée en minibarquettes.

    10 g/kg (15*)

    (*15)
    E 1204

    Pullulan

    Compléments alimentaires au sens du décret du 25 mars 2006, présentés sous forme de gélules ou de comprimés.

    quantum satis

    Microconfiseries sous forme de films, destinées à rafraîchir l'haleine.

    quantum satis

    E 1452

    Octényl succinate d'amidon d'aluminium

    Préparations de vitamines encapsulées dans les compléments alimentaires au sens du décret du 25 mars 2006.

    35 g/kg dans le complément alimentaire (15*)

    E 1521

    Polyéthylène glycol

    Compléments alimentaires au sens du décret n° 2006-352 du 20 mars 2006, présentés sous forme de capsules ou de comprimés

    10 g/kg

    (*1*) Arrêté du 23 juillet 1998.

    (*2*) Arrêté du 15 septembre 1998.

    (*3*) Arrêté du 22 septembre 1999.

    (*4*) Arrêté du 13 juillet 2000.

    (*5*) Arrêté du 19 février 2001.

    (*6*) Arrêté du 2 mai 2001.

    (*7*) Arrêté du 31 juillet 2001.

    (*8*) Arrêté du 9 octobre 2001.

    (*9*) Arrêté du 15 mars 2002.

    (*10*) Arrêté du 2 juillet 2003.

    (*11*) Arrêté du 19 décembre 2003.

    (*12*) Arrêté du 21 juillet 2004.

    (*13*) Arrêté du 30 septembre 2004.

    (*14*) Arrêté du 18 septembre 2006.

    (*15*) Arrêté du 2 janvier 2007.

    (*16*) Arrêté du 25 février 2008.

    (*17*) Arrêté du 13 juillet 2009.

    (*18*) Arrêté du 26 août 2009.

    (*19*) Arrêté du 26 avril 2010.

    Supports et solvants porteurs autorisés

    [N.D.L.E. : L'article 6 de l'arrêté *(12*) précise que les produits mis sur le marché ou étiquetés avant le 27 janvier 2006 conformes aux dispositions en vigueur avant cette date, mais non conformes aux dispositions apportées à cette annexe par ledit arrêté peuvent être vendus jusqu'à épuisement des stocks.]

    Note

    Ne sont pas incluses dans cette liste :

    1) Les substances généralement considérées comme des denrées alimentaires ;

    2) (*1) Les substances visées à l'article 10 ; (1*)

    3) Les substances ayant essentiellement une fonction d'acidifiant ou de correcteur d'acidité, telles que l'acide citrique et l'hydroxyde d'ammonium.

    N°E

    NOM

    USAGE RESTREINT

    (*7) E 1520

    Propanediol -1,2 (propylène glycol)

    Colorants, émulsifiants, antioxydants et enzymes (au maximum 1 g/kg dans la denrée alimentaire) (7*)

    E 422

    Glycérol

    E 420

    Sorbitol

    E 421

    Mannitol

    E 953

    Isomalt

    E 965

    Maltitol

    E 966

    Lactitol

    E 967

    Xylitol

    (*15) E 968

    Erythritol (15*)

    E 400-404

    Acide alginique et ses sels de sodium, de potassium, de calcium et d'ammonium

    E 405

    Alginate de propane-1,2-diol

    E 406

    Agar-agar

    E 407

    Carraghénanes

    E 410

    Farine de graines de caroube

    E 412

    Gomme guar

    E 413

    Gomme adragante

    E 414

    Gomme arabique ou gomme d'acacia

    E 415

    Gomme xanthane

    E 440

    Pectines

    E 432

    Monolaurate de polyoxyéthylène de sorbitane (polysorbate20)

    Agents antimoussants

    E 433

    Monooléate de polyoxyéthylène de sorbitane (polysorbate 80)

    E 434

    Monopalmitate de polyoxyéthylène de sorbitane (polysorbate 40)

    E 435

    Monostéarate de polyoxyéthylène de sorbitane (polysorbate 60)

    E 436

    Tristéarate de polyoxyéthylène de sorbitane (polysorbate 65)

    E 442

    Phosphatides d'ammonium

    Antioxygènes

    E 460

    Cellulose (microcristalline ou en poudre)

    E 461

    Méthylcellulose

    E 463

    Hydroxypropylcellulose

    E 464

    Hydroxypropylméthylcellulose

    E 465

    Méthyléthylcellulose

    E 466

    Carboxyméthylcellulose

    Carboxyméthylcellulose de sodium

    (*15) E 462

    Ethylcellulose (15*)

    E 322

    Lécithines

    Colorants et antioxygènes liposolubles

    E 432-436

    Polysorbates 20, 40, 60, 65 et 80

    E 470b

    Sels de magnésium d'acides gras

    E 471

    Mono- et diglycérides d'acides gras

    E 472a

    Esters acétiques des mono- et diglycérides d'acides gras

    E 472c

    Esters citriques des mono- et diglycérides d'acides gras

    E 472e

    Esters monoacéthyltartriques et diacéthyltartriques des mono-et diglycérides d'acides gras

    E 473

    Sucroesters d'acides gras

    E 475

    Esters polyglycériques d'acides gras

    E 491

    Monostéarate de sorbitane

    Colorants et antimoussants

    E 492

    Tristéarate de sorbitane

    E 493

    Monolaurate de sorbitane

    E 494

    Monooléate de sorbitane

    E 495

    Monopalmitate de sorbitane

    E 1404

    Amidon oxydé

    E 1410

    Phosphate de monoamidon

    E 1412

    Phosphate de diamidon

    E 1413

    Phosphate de diamidon phosphaté

    E 1414

    Phosphate de diamidon acétylé

    E 1420

    Amidon acétylé

    E 1422

    Adipate de diamidon acétylé

    E 1440

    Amidon hydroxypropylé

    E 1442

    Phosphate de diamidon hydroxypropylé

    E 1450

    Octényle succinate d'amidon sodique

    E 170

    Carbonates de calcium

    E 501

    Carbonates de potassium

    E 504

    Carbonates de magnésium

    E 508

    Chlorure de potassium

    E 509

    Chlorure de calcium

    E 511

    Chlorure de magnésium

    E 514

    Sulfate de sodium

    E 515

    Sulfate de potassium

    E 516

    Sulfate de calcium

    E 517

    Sulfate d'ammonium

    E 341

    Phosphates de calcium

    E 263

    Acétate de calcium

    E 331

    Citrates de sodium

    E 332

    Citrates de potassium

    E 577

    Gluconate de potassium

    E 640

    Glycine et son sel de sodium

    E 1505

    Citrate de triéthyle

    E 1518

    Triacétate de glycéryle (triacétine)

    E 551

    Dioxyde de siliciium

    Emulsifiants et colorants, au maximum 5 %

    E 552

    Silicate de calcium

    (*15) Pour E 551 : dans E 171 (dioxyde de titane) et E 172 (oxyde et hydroxyde de fer) (au maximum 90 % par rapport au pigment). (15*)

    E 553b

    Talc

    Colorants, au maximum 5 %

    E 558

    Bentonite

    E 559

    Silicate d'aluminium (kaolin)

    E 901

    Cire d'abeille

    Colorants

    E 1200

    Polydextrose

    E 1201

    Polyvinylpyrrolidone

    Edulcorants

    E 1202

    Polyvinylpolypyrrolidone

    (*3) E 322

    Lécithines

    Agents d'enrobage pour fruits

    E 432 - 436

    Polysorbates

    E 470 a

    Sels de sodium, de potassium et de calcium d'acides gras

    E 471

    Mono et diglycérides d'acides gras

    E 491 - 495

    Sorbitanes

    E 570

    Acides gras

    E 900

    Diméthylpolysiloxane

    E 1521

    Polyéthylène glycol

    Edulcorants

    E 425

    Konjac
    i) gomme de konjac
    ii) Glucomannane de konjac

    E 459

    Bêta-cyclodextrine

    1 g/kg

    E 1451

    Amidon oxydé acétylé

    E 468

    Carboxyméthylcellulose de sodium réticulée

    Edulcorants

    (*12) Gomme de cellulose réticulée (12*)

    E 469

    Carboxyméthylcellulose hydrolysée de manière enzymatique (3*)

    (*12) E 555

    Silicate alumino-potassique

    Dans E 171 (dioxyde de titane) et E 172 (oxyde et hydroxyde de fer) (max. 90% par rapport au pigment) (12*)

    (*1*) Arrêté du 23 juillet 1998.

    (*2*) Arrêté du 15 septembre 1998.

    (*3*) Arrêté du 22 septembre 1999.

    (*4*) Arrêté du 13 juillet 2000.

    (*5*) Arrêté du 19 février 2001.

    (*6*) Arrêté du 2 mai 2001.

    (*7*) Arrêté du 31 juillet 2001.

    (*8*) Arrêté du 9 octobre 2001.

    (*9*) Arrêté du 15 mars 2002.

    (*10*) Arrêté du 2 juillet 2003.

    (*11*) Arrêté du 19 décembre 2003.

    (*12*) Arrêté du 21 juillet 2004.

    (*13*) Arrêté du 30 septembre 2004.

    (*14*) Arrêté du 18 septembre 2006.

    (*15*) Arrêté du 2 janvier 2007.

    (*16*) Arrêté du 25 février 2008.

    (*17*) Arrêté du 13 juillet 2009.

    (*18*) Arrêté du 26 août 2009.

    (*19*) Arrêté du 26 avril 2010.

    Additifs alimentaires autorisés dans les aliments
    pour nourrissons et en enfants en bas âge

    [N.D.L.E. : L'article 6 de l'arrêté *(12*) précise que les produits mis sur le marché ou étiquetés avant le 27 janvier 2006 conformes aux dispositions en vigueur avant cette date, mais non conformes aux dispositions apportées à cette annexe par ledit arrêté peuvent être vendus jusqu'à épuisement des stocks.]

    Note

    (*3) Les préparations et les (*15) préparations à base de céréales et aliments pour bébés (15*) pour nourrissons et enfants en bas âge peuvent contenir les substances E 414 (gomme d'acacia ou gomme arabique) et E 551 (dioxyde de silicium) résultant de l'addition de préparations de nutriments contenant au maximum 150 g/kg de la substance E 414 et 10 g/kg de la substance E 551, ainsi que la substance E 421 (mannitol) lorsque celle-ci est utilisée comme support de la vitamine B 12 (pas moins de 1 part de B 12 pour 1 000 parts de mannitol). La quantité de E 414 passant dans le produit prêt à la consommation ne devrait pas dépasser 10 mg/kg. (3*)

    (*12) Les préparations et les (*15) préparations à base de céréales et aliments pour bébés (15*) pour nourrissons et enfants en bas âge peuvent contenir la substance E 1450 (octényle succinate d'amidon sodique) résultant de l'ajout de préparations à base de vitamines ou de préparations à base d'acides gras polyinsaturés. La quantité de E 1450 passant dans le produit prêt à la consommation ne doit pas dépasser 100 mg/kg à partir de préparations à base de vitamines et 1000 mg/kg à partir de préparations à base d'acides gras polyinsaturés. (12*)

    (*3) Les préparations et les (*15) préparations à base de céréales et aliments pour bébés (15*) pour nourrissons et enfants en bas âge peuvent contenir la substance E 301 (L-ascorbate de sodium) utilisée au niveau quantum satis dans des enrobages de préparations de nutriments contenant des acides gras polyinsaturés. La quantité de E 301 passant dans le produit prêt à la consommation ne devrait pas dépasser 75 mg/l. (3*)

    Les niveaux maximaux indiqués se rapportent aux denrées alimentaires prêtes à être consommées préparées selon les instructions du fabricant.

    PREMIÈRE PARTIE

    Additifs alimentaires autorisés dans les préparations
    pour nourrissons en bonne santé

    Notes

    1. L'utilisation de souches non pathogènes productrices d'acide lactique L(+) est autorisée dans la fabrication des laits acidifiés.

    (*3) 2. Si plus d'une des substances E 322, E 471, E 472c et E 473 est ajoutée à une denrée alimentaire, la quantité maximale établie pour chacune de ces substances dans cette denrée est abaissée au prorata de la présence cumulée des autres substances dans la denrée. (3*)

    N° E

    NOM

    QUANTITE MAXIMALE

    E 270

    Acide lactique [forme L(+) seulement]

    quantum satis

    E 330

    Acide citrique

    quantum satis

    E 338

    Acide orthophosphorique

    conformément aux limites prévues à l'annexe I de l'arrêté du 4 août 1986

    E 306

    Extrait riche en tocophérols

    10 mg/l seul ou en mélange

    E 307

    Alpha-tocophérol

    E 308

    Gamma-tocophérol

    E 309

    Delta-tocophérol

    E 322

    Lécithines

    1 g/l

    E 471

    Mono- et diglycérides

    4 g/l

    (*3) E 304

    Palmitate de L-ascorbyle

    10 mg/l

    E 331

    Citrates de sodium

    2 g/l

    E 332

    Citrates de potassium

    seuls ou en mélange et conformément aux limites fixées par l'arrêté du 4 août 1986

    E 339

    Orthophosphates de sodium

    1 g/l exprimé en P2O5

    E 340

    Orthophosphates de potassium

    seuls ou en mélange et conformément aux limites fixées par l'arrêté du 4 août 1986

    E 412

    Gomme guar

    1 g/l dans le cas où le produit liquide contient des protéines en partie hydrolysées et est conforme aux conditions fixées par l'arrêté du 4 août 1986

    E 472 c

    Esters citriques des mono- et diglycérides d'acides gras

    7,5 g/l vendus en poudre

    9 g/l vendus sous forme liquide, dans le cas où les produits contiennent des protéines, peptides ou acides aminés en partie hydrolysés et sont conformes aux conditions fixées par l'arrêté du 4 août 1986

    E 473

    Sucroesters d'acides gras

    120 mg/l, dans des produits contenant des protéines, peptides ou acides aminés hydrolysés (3*)

    DEUXIÈME PARTIE

    Additifs alimentaires autorisés dans les préparations
    de suite pour nourrissons en bonne santé

    Note

    1. L'utilisation de souches non pathogènes productrices d'acide lactique L(+) est autorisée dans la fabrication de lait acidifié.

    2. (*3) Si plus d'une des substances E 322, E 471, E 472c et E 473 est ajoutée à une denrée alimentaire, la quantité maximale établie pour chacune de ces substances dans cette denrée est abaissée au prorata de la présence cumulée des autres substances dans la denrée. (3*)

    3. Si l'on ajoute plus d'une des trois substances E 407, E 410 et E 412 à une denrée alimentaire, le niveau maximal établi pour chacune de ces substances dans cette denrée alimentaire est abaissé au prorata de la présence cumulée des autres substances dans cette denrée alimentaire.

    N° E

    NOM

    QUANTITE MAXIMALE

    E 270

    Acide lactique [forme L(+) seulement

    quantum satis

    E 330

    Acide citrique

    quantum satis

    E 306

    Extrait riche en tocophérols

    10 mg/l seul ou en mélange

    E 307

    Alpha-tocophérol

    E 308

    Gamma-tocophérol

    E 309

    Delta-tocophérol

    E 338

    Acide orthophosphorique

    conformément aux limites prévues à l'arrêté du 4 août 1986

    E 440

    Pectines

    5 g/l uniquement dans les préparations de suite acidifiées

    E 322

    Lécithines

    1 g/l

    E 471

    Mono- et diglycérides

    4 g/l

    E 407

    Carraghénanes

    0,3 g/l

    E 410

    Farine de graines de caroube

    1 g/l

    E 412

    Gomme guar

    1 g/l

    (*3) E 304

    Palmitate de L-ascorbyle

    10 mg/l

    E 331

    Citrates de sodium

    2 g/l

    E 332

    Citrates de potassium

    seuls ou en mélange et conformément aux limites fixées par l'arrêté du 4 août 1986

    E 339

    Orthophosphates de sodium

    1 g/l exprimé en P2O5

    E 340

    Orthophosphates de potassium

    seuls ou en mélange et conformément aux limites fixées par l'arrêté du 4 août 1986

    E 472c

    Esters citriques des mono- et diglycérides d'acides gras

    7,5 g/l vendus en poudre

    9 g/l vendus sous forme liquide, dans le cas où les produits contiennent des protéines, peptides ou acides aminés en partie hydrolysés et sont conformes aux conditions fixées par l'arrêté du 4 août 1986

    E 473

    Sucroesters d'acides gras

    120 mg/l, dans des produits contenant des protéi­nes, peptides ou acides aminés hydrolysés (3*)

    TROISIÈME PARTIE

    Additifs alimentaires autorisés dans les (*15) préparations
    à base de céréales et aliments pour bébés (15*) pour nourrissons
    et enfants en bas âge en bonne santé

    N°E

    NOM

    DENREES ALIMENTAIRES

    QUANTITE MAXIMALE

    E 170

    Carbonates de calcium

    (*15) Préparations à base de céréales et aliments pour bébés (15*)

    quantum satis (pour régulation du pH seulement)

    E 260

    Acide acétique

    E 261

    Acétate de potassium

    E 262

    Acétate de sodium

    E 263

    Acétate de calcium

    E 270

    Acide lactique (1)

    E 296

    Acide malique (1)

    E 325

    Lactate de sodium (1)

    E 326

    Lactate de potassium (1)

    E 327

    Lactate de calcium (1)

    E 330

    Acide citrique

    E 331

    Citrates de sodium

    E 332

    Citrates de potassium

    E 333

    Citrate de calcium

    E 507

    Acide chlorydrique

    (*15) Préparations à base de céréales et aliments pour bébés (15*)

    E 524

    Hydroxyde de sodium

    E 525

    Hydroxyde de potassium

    E 526

    Hydroxyde de calcium

    E 920

    L-cystéine

    Biscuits pour nourrissons et enfants en bas âge

    1 g/kg

    E 500

    Carbonates de sodium

    (*15) Préparations à base de céréales et aliments pour bébés (15*)

    quantum satis
    (seulement comme poudre à lever)

    E 501

    Carbonates de potassium

    E 503

    Carbonates d'ammoniuim

    E 300

    Acide L-ascorbique

    Boissons, jus et aliments pour bébés à base de fruits et légumes

    seul ou en mélange, exprimé en acide ascorbique

    0,3 g/kg

    E 301

    L-ascorbate de sodium

    E 302

    L-ascorbate de calcium

    Aliments à base de céréales contenant des matières grasses, y compris les biscuits et les biscottes

    0,2 g/kg

    E 304

    Palmitate de L-ascorbyl

    Céréales, biscuits, biscottes et aliments pour bébés contenant des matières grasses

    0,1 g/kg seul ou en mélange

    E 306

    Extrait riche en tocophérols

    E 307

    Alpha-tocophérol

    E 308

    Gamma-tocophérol

    E 309

    Delta-tocophérol

    E 338

    Acide orthophosphorique

    (*15) Préparations à base de céréales et aliments pour bébés (15*)

    1g/kg exprimé en P2O5 (pour régulation du pH seulement)

    E 339

    Orthophosphate de sodium

    Céréales

    1 g/kg

    seul ou en mélange exprimé en P2O5

    E 340

    Orthophosphate de potassium

    E 341

    Orthophosphates de calcium

    E 322

    Lécithines

    Biscuits et biscottes

    10 g/kg

    Aliments à base de céréales

    Aliments pour bébés

    E 471

    Mono- et diglycérides d'acides gras

    Biscuits et biscottes

    Aliments de base de céréales

    Aliments pour bébés

    5 g/kg seul ou en mélange

    E 472a

    Esters acétiques des mono- et diglycéries d'acides gras

    E 472b

    Esters lactiques des mono- et diglycérides d'acides gras

    E 472c

    Esters citriques des mono- et diglycérides d'acides gras

    E 400

    Acide alginique

    Desserts

    Entremets

    0,5 g/kg seul ou en mélange

    E 401

    Alginate de sodium

    E 402

    Alginate de potassium

    E 404

    Alginate de calcium

    E 410

    Farine de graines de caroube

    (*15) Préparations à base de céréales et aliments pour bébés (15*)

    Aliments à base de céréales sans gluten

    10 g/kg seul ou en mélange

    20 g/kg seul ou en mélange

    E 412

    Gomme de guar

    E 414

    Gomme arabique ou gomme d'acacia

    E 415

    Gomme xanthane

    E 440

    Pectines

    E 551

    Dioxyde de silicium

    Céréales sèches

    2 g/kg

    E 334

    Acide tartrique (1)

    Biscuits et biscottes

    5 g/kg sous forme de résidus

    E 335

    Tartrate de sodium (1)

    E 336

    Tartrate de potassium (1)

    E 354

    Tartrate de calcium (1)

    E 450a

    Diphosphate disodique

    E 575

    Glucono-delta-lactone

    E 1404

    Amidon oxydé

    (*15) Préparations à base de céréales et aliments pour bébés (15*)

    50 g/kg

    E 1410

    Phosphate de monoamidon

    E 1412

    Phosphate de diamidon

    E 1413

    Phosphate de diamidon phosphaté

    E 1414

    Phosphate de diamidon acétylé

    E 1420

    Amidon acétylé

    E 1422

    Adipate de diamidon acétylé

    E 1450

    Octényle succinate d'amidon sodique

    (*3) E 333

    Citrates de calcium (*)

    Produits à base de fruits à faible teneur en sucre

    quantum satis

    E 341

    Orthophosphates tricalciques (*)

    Desserts à base de fruits

    1 g/kg exprimé en P2O5

    E 1451

    Amidon oxydé acétylé

    (*15) Préparations à base de céréales et aliments pour bébés (15*)

    50 g/kg 3*

    (1) Forme L(+) uniquement

    (*3) (*) La note figurant à la quatrième partie n'est pas applicable. (3*)

    QUATRIÈME PARTIE

    (12) additifs alimentaires autorisés dans les aliments diététiques pour nourrissons et enfants en bas âge destinés à des fins médicales spéciales, tels que définis dans l'arrêté du 20 décembre 2000 (12*)

    Les tableaux des premières, deuxième et troisième parties de l'annexe V sont d'application.

    (*3) N° E

    NOM

    QUANTITÉ MAXIMALE

    CONDITIONS PARTICULIÈRES

    E 401

    Alginate de sodium

    1 g/l

    A partir de quatre mois, dans des produits alimentaires spéciaux à composition adaptée, requis pour traiter des troubles métaboliques et pour une alimentation par sonde gastrique

    E 405

    Alginate de propane-1, 2- diol

    200 mg/l

    A partir de douze mois, dans le cadre de régimes spéciaux destinés à de jeunes enfants souffrant d'une intolérance au lait de vache ou d'erreurs innées du métabolisme

    E 410

    Farine de graines de caroube

    10 g/l

    A partir de la naissance, dans des produits destinés à réduire le reflux gastro-oesophagien

    E 412

    Gomme guar

    10 g/l

    A partir de la naissance, dans des produits sous forme de préparations liquides contenant des protéines, des peptides ou des acides aminés hydrolysés, conformément aux conditions fixées par l'arrêté du 4 août 1986

    E 415

    Gomme xanthane

    1,2 g/l

    A partir de la naissance, pour utilisation dans des produits à base d'acides aminés ou de peptides destinés à des patients souffrant de problèmes de malabsorption des protéines, d'insuffisance du tractus gastro-intestinal ou d'erreurs innées du métabolisme

    E 440

    Pectines

    10 g/l

    A partir de la naissance, dans des produits utilisés en cas de troubles gastro-intestinaux

    E 466

    Carboxyméthylcellulose de sodium

    10 g/l ou kg

    A partir de la naissance, dans des produits destinés au traitement diététique des troubles du métabolisme

    E 471

    Mono- et diglycérides d'acides gras

    5 g/l

    A partir de la naissance, dans le cadre de régimes spécialisés, et notamment de régimes sans protéines

    E 1450

    Octényle succinate d'amidon sodique

    20 g/l

    Dans des préparations pour nourrissons et des préparations de suite pour nourrissons (3*)

    (*12) E 472c

    Esters citriques des mono- et diglycérides d'acides gras

    7,5 g/l vendus en poudre

    9 g/l vendus sous forme liquide

    À partir de la naissance (12*)

    (*15) E 473

    Sucroesters d'acides gras.

    120 mg/l

    Produits contenant des protéines hydrolysées, des peptides et des amino-acides. (15*)

    (*1*) Arrêté du 23 juillet 1998.

    (*2*) Arrêté du 15 septembre 1998.

    (*3*) Arrêté du 22 septembre 1999.

    (*4*) Arrêté du 13 juillet 2000.

    (*5*) Arrêté du 19 février 2001.

    (*6*) Arrêté du 2 mai 2001.

    (*7*) Arrêté du 31 juillet 2001.

    (*8*) Arrêté du 9 octobre 2001.

    (*9*) Arrêté du 15 mars 2002.

    (*10*) Arrêté du 2 juillet 2003.

    (*11*) Arrêté du 19 décembre 2003.

    (*12*) Arrêté du 21 juillet 2004.

    (*13*) Arrêté du 30 septembre 2004.

    (*14*) Arrêté du 18 septembre 2006.

    (*15*) Arrêté du 2 janvier 2007.

    (*16*) Arrêté du 25 février 2008.

    (*17*) Arrêté du 13 juillet 2009.

    (*18*) Arrêté du 26 août 2009.

    (*19*) Arrêté du 26 avril 2010.

    CRITÈRES DE PURETÉ SPÉCIFIQUES POUR LES COLORANTS

    A. SPÉCIFICATIONS GÉNÉRALES RELATIVES AUX LAQUES ALUMINIQUES PRÉPARÉES A PARTIR DE MATIÈRES COLORANTES

    DÉFINITION : Les laques aluminiques sont préparées en faisant réagir des matières colorantes répondant aux critères de PURETÉ indiqués dans les monographies correspondantes avec de l'alumine en milieu aqueux. L'alumine est généralement la matière non séchée obtenue extemporanément par réaction de sulfate ou de chlorure d'aluminium sur du carbonate ou bicarbonate de sodium ou de calcium ou de l'ammoniaque. Après formation des laques, le produit est filtré, lavé à l'eau et séché. Le produit fini peut également contenir de l'alumine qui n'a pas réagi.

    Matières insolubles dans HCl

    Pas plus de 0,5 %

    Matières extractibles à l'éther

    Pas plus de 0,2 % (en milieu neutre)

    Les critères spécifiques correspondant aux différentes matières colorantes sont applicables.

    B. CRITÈRES DE PURETÉ SPÉCIFIQUES

    E100 CURCUMINE

    Synonymes : Jaune naturel CI N°3, jaune de curcuma, diferoylméthane

    DÉFINITION : La curcumine est extraite par solvant du turmérol, c'est-à-dire des rhizomes broyés de souches naturelles de Curcuma longa L. L'extrait est purifié par cristallisation en vue d'obtenir de la poudre de curcumine concentrée. Le produit est essentiellement composé de curcumine, c'est-à-dire de principe colorant (bis-(hydroxy-4-méthoxy-3-phényl)-1,7­heptadiène-1,6-dione-3,5) et de ses deux dérivés déméthoxy en différentes proportions. Il peut également comprendre de faibles quantités d'huiles et de résines naturellement présentes dans le curcuma.

    Seuls les solvants suivants peuvent être utilisés pour l'extraction : acétate d'éthyle, acétone, dioxyde de carbone, dichlorométhane, n-butanol, méthanol, éthanol, hexane.

    Classe : Dicinnamoylméthane

    N° d'index : 75300

    EINECS : 207-280-5

    Dénominations :

    I Bis-(hydroxy-4-méthoxy-3-phényl)-1,7-chimiques heptadiène-1,6-dione-3,5

    II (Hydroxy-4-phényl)-1-(hydroxy-4-méthoxy-3-phényl)-7­heptadiène-1,6-dione-3,5

    III Bis-(hydroxy-4-phényl)-1,7-heptadiène-1,6-dione-3,5

    Formules chimiques :

    I C21H20O6

    II C20H18O5

    III C19H16O4

    Poids moléculaires :

    I. 368,39

    II. 338,39

    III. 308,39

    Composition : Pas moins de 90 % de matières colorantes totales

    E 1 %/1cm 1607 à env. 426 nm dans l'éthanol

    Description : Poudre cristalline jaune orangé

    IDENTIFICATION :

    A. Spectrométrie : Absorption maximale dans l'éthanol à env. 426 nm

    E 1 %/1cm env. 1565

    B. Intervalle de fusion : 179° C - 182° C

    PURETÉ

    Résidus de solvants

    Acétate d'éthyle

    Pas plus de 50 mg/kg seuls ou en association

    Acétone

    Méthanol

    Ethanol

    Hexane

    n-butanol

    Dichlorométhane

    Pas plus de 10 mg/kg

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 10 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Cadmium

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en Pb)

    Pas plus de 40 mg/kg

    E101(i) RIBOFLAVINE

    Synonymes : Lactoflavine

    Classe : Isoalloxazine

    EINECS : 201-507-1

    Dénomination chimique : Diméthyl-7,8-(D-ribotétrahydroxy-2,3,4,5-pentyl)-benzo(g)ptéridine- dione-2,4(3H,10H)

    Diméthyl-7,8-(D-ribityl-1')-10-isoalloxazine

    Formule chimique : C17H20N4O6

    Poids moléculaire : 376,37

    Composition : Pas moins de 98 % calculés sur la base de la forme anhydre

    E 1 %/1 cm 328 à env. 444 nm dans une solution aqueuse

    Description : Poudre cristalline jaune à jaune orangé ayant une légère odeur

    IDENTIFICATION :

    A. Spectrométrie :

    Rapport DO375/DO267 compris entre 0,31 et 0,33 dans une solution aqueuse

    Rapport DO444/DO267 compris entre 0,36 et 0,39 dans une solution aqueuse

    Absorption maximale dans l'eau à env. 444 nm

    B. Pouvoir rotatoire

    Spécifique : [α]20/D : -115° à -140° dans une solution de soude caustique à 0.05 N

    PURETÉ

    Perte par déshydratation

    Pas plus de 1,5 % après séchage à 105° C pendant 4 heures

    Cendres sulfuriques

    Pas plus de 0,1 %

    Amines aromatiques primaires

    Pas plus de 100 mg/kg (exprimées en aniline)

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 10 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Cadmium

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en plomb)

    Pas plus de 40 mg/kg

    E101(ii) RIBOFLAVINE 5'-PHOSPHATE

    Synonymes : Riboflavine 5'-phosphate de sodium

    DEFINITION : Les présentes spécifications s'appliquent à la riboflavine 5'-phosphate associée à de faibles quantités de riboflavine libre et de riboflavine diphosphate

    Classe : Isoalloxazine

    EINECS : 204-988-6

    Dénomination chimique : Sel monosodique de (2R,3R,4S)-(dihydro-3',10'-diméthyl-7',8'-dioxo­2',4'-benzo[g]ptéridinyl-10')-dinyl-5-trihydroxy-2,3,4-pentyle phosphate; sel monosodique de l'ester 5'-monophosphate de la riboflavine

    Formule chimique : Pour la forme dihydrate : C17H20N4NaO9P.2HO

    Pour la forme anhydre : C17H20N4NaO9P

    Poids moléculaire : 541,36

    Composition : Pas moins de 95 % de matières colorantes totales exprimées en C17H20N4NaO9P.2H2O

    E1 %/1cm 250 à env.375 nm dans une solution aqueuse

    Description : Poudre cristalline hygroscopique jaune à orangé ayant une légère odeur et une saveur amère

    IDENTIFICATION :

    A. Spectrométrie :

    Rapport DO375/DO267 compris entre 0,30 et 0,34 } dans une solution aqueuse

    Rapport DO444/DO267 compris entre 0,35 et 0,40 } dans une solution aqueuse

    Absoption maximale dans l'eau à env. 375 nm

    B. Pouvoir rotatoire :

    spécifique [α]20/D : +38° à +42°

    PURETÉ

    Perte par déshydratation

    Pas plus de 8.0 % (100° pendant 5 h sous vide et sur P2O5) pour la forme dihydrate

    Cendres sulfuriques

    Pas plus de 25 %

    Phosphate inorganique

    Pas plus de 1.0 % (exprimé en PO4 sur la base de la forme anhydre)

    Matières colorantes accessoires :

    Riboflavine (libre)

    Pas plus de 6 %

    Riboflavine diphosphate

    Pas plus de 6 %

    Amines aromatiques primaires

    Pas plus de 70 mg/kg (exprimées en aniline)

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 10 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Cadmium

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en plomb)

    Pas plus de 40 mg/kg

    E102 TARTRAZINE

    Synonymes : Colorant alimentaire jaune CI N°4

    DÉFINITION : La tartrazine est essentiellement constituée de sel trisodique d'hydro5-(sulfo-4-phényl)-1-(sulfo-4-phénylazo)-4-H-pyrazole-carboxylate-3 et de matières colorantes accessoires associées à du chlorure et/ou du sulfate de sodium constituant les principaux composants non colorés.

    La tartrazine décrite est le sel de sodium. Les sels de calcium et potassium sont également autorisés.

    Classe : Monoazoïque

    N° d'index : 19140

    EINECS : 217-699-5

    Dénomination chimique : Sel trisodique d'hydroxy-5-(sulfo-4-phényl)-1-(sulfo-4-phénylazo)-4-H­pyrazole-carboxylate-3

    Formule chimique : C16H9N4Na3O9S2

    Poids moléculaire : 534,37

    Composition : Pas moins de 85 % de matières colorantes totales exprimées en sel de sodium

    E 1 %/1cm 530 à env.426 nm dans une solution aqueuse

    Description : Poudre ou granules orange clair, jaune en solution dans l'eau

    IDENTIFICATION :

    A. Spectrométrie : Absorption maximale dans l'eau à env. 426 nm

    B. Solution aqueuse jaune

    PURETÉ

    Matières insolubles dans l'eau

    Pas plus de 0,2 %

    Matières colorantes accessoires

    Pas plus de 1.0 %

    Composés organiques autres que les matières colorantes :

    acide hydrazino-4-benzènesulfonique

    Pas plus de 0,5 % au total

    acide amino-4-benzènesulfonique-1

    acide oxo-5-(sulfo-4-phényl)-1-pyrazoline-2-carboxylique-3

    acide diazoamino-4,4'-di(benzènesulfonique)

    acide tétrahydroxysuccinique

    Amines aromatiques primaires non sulfonées

    Pas plus de 0.01 % (exprimées en aniline)

    Matières extractibles à l'éther

    Pas plus de 0,2 % en milieu neutre

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 10 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Cadmium

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en plomb)

    Pas plus de 40 mg/kg

    E104 JAUNE DE QUINOLEINE

    Synonyme : Colorant alimentaire jaune CI N°13

    DÉFINITION : Le jaune de quinoléine est préparé par sulfonation de (quinolyl-2)-2­indane-dione-1,3. Le jaune de quinoléine est constitué essentiellement de sels de sodium d'un mélange de dérivés disulfonés (majoritaires), monosulfonés et trisulfonés du composé mentionné ci-dessus et de matières colorantes accessoires associées à du chlorure et/ou sulfate de sodium constituant les principaux composés non colorés.

    Le jaune de quinoléine décrit est le sel de sodium. Les sels de calcium et de potassium sont également autorisés.

    Classe : Quinophtalone

    N° d'index : 47005

    EINECS : 201-453-9

    Dénomination chimique : Sels disodiques des dérivés disulfonés de la (quinolyl-2)-2-indane­dione-1,3 (composant principal)

    Formule chimique : C18H9N Na2O8S2 (composant principal)

    Poids moléculaire : 477,38 (composant principal)

    Composition : Pas moins de 70 % de matières colorantes totales exprimées en sel de sodium

    Le jaune de quinoléine doit avoir la composition suivante :

    Le total des matières colorantes présentes doit contenir :

    - Pas moins de 80 % de dérivés disulfonés disodiques de la (quinolyl-2)­2-indane-dione-1,3

    - Pas plus moins de 15 % de dérivés sulfonés monosodiques de la (quinolyl-2)-2-indane-dione-1,3

    - Pas plus de 7.0 % de dérivés trisulfonés trisodiques de la (quinolyl-2)­2-indane-dione-1,3

    E 1 %/1 cm env. 865 (composant principal) à env. 411 nm dans une solution aqueuse et dans une solution d'acide acétique

    Description : Poudre ou granules jaunes

    IDENTIFICATION :

    A. Spectrométrie : Absorption maximale en solution aqueuse d'acide acétique à pH 5 à environ 411 nm

    B. Solution aqueuse jaune

    PURETÉ

    Matières insolubles dans l'eau

    Pas plus de 0,2 %

    Matières colorantes accessoires

    Pas plus de 4 %

    Composés organiques autres que les matières colorantes :

    méthyl-2-quinoléine

    Pas plus de 0,5 % au total

    acide méthyl-2-quinoléinesulfonique

    acide phtalique

    diméthyl-2,6-quinoléine

    acide diméthyl-2,6-quinoléinesulfonique

    (quinolyl-2)-2-indane-dione-1,3

    Pas plus de 4 mg/kg

    Amines aromatiques primaires non sulfonées

    Pas plus de 0.01 % (exprimées en aniline)

    Matières extractibles à l'éther

    Pas plus de 0,2 % en milieu neutre

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 10 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Cadmium

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en plomb)

    Pas plus de 40 mg/kg

    (*14) E110 JAUNE ORANGE S

    Synonymes : Colorant alimentaire jaune CI N°3, Sunset Yellow FCF

    DÉFINITION : Le jaune orangé S est essentiellement constitué de sel disodique de l'acide hydroxy-2-(sulfo-4-phénylazo)-1-naphtalènesulfonique-6 et de matières colorantes accessoires associées à du chlorure et/ou sulfate de sodium constituant les principaux composants non colorés.

    Le jaune orangé S décrit est le sel de sodium. Les sels de calcium et de potassium sont également autorisés.

    Catégorie : Monoazoïque

    N° d'index : 15985

    EINECS : 220-491-7

    Dénomination chimique : Sel disodique de l'acide hydroxy-2-(sulfo-4-phénylazo)-1­-naphtalènesulfonique-6

    Formule chimique : C16H10N2Na2O7S2

    Poids moléculaire : 452,37

    Composition : Pas moins de 85 % de matières colorantes totales exprimées en sel de sodium

    E 1 %/1cm 555 à environ 485 nm dans une solution aqueuse au pH 7

    Description du produit : Poudre ou granules rouge orangé.

    IDENTIFICATION :

    A. Spectrométrie : Absorption maximale dans l'eau à environ 485 nm au pH 7

    B. Solution aqueuse orange

    PURETÉ

    Matières insolubles dans l'eau

    Pas plus de 0,2 %

    Matières colorantes accessoires

    Pas plus de 5,0 %

    Phénylazo-1 naphtol-2 (Soudan I)

    Pas plus de 0,5 mg/kg.

    Composés organiques autres que les matières colorantes :

    acide amino-4-benzènesulfonique-1

    Pas plus de 0,5 % au total

    acide hydroxy-3-naphtalènedisulfonique-2,7

    acide hydroxy-6-naphtalène-sulfonique-2

    acide hydroxy-7-naphtalènedisulfonique-1,3

    acide diazoamino-4,4'-di(benzène-sulfonique)

    acide oxy-6,6'-di(naphtalène-2-sulfonique-2)

    Amines aromatiques primaires non sulfonées

    Pas plus de 0.01 % (exprimées en aniline)

    Matières extractibles à l'éther

    Pas plus de 0,2 % en milieu neutre

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 2 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Cadmium

    Pas plus de 1 mg/kg (14*)

    E120 COCHENILLE, ACIDE CARMINIQUE, CARMINS

    Synonymes : Rouge naturel CI N°4, acide carminique, carmins

    DÉFINITION : Les carmins et l'acide carminique sont obtenus à partir d'extraits aqueux, alcoolo-aqueux ou alcooliques de cochenille, qui est constituée de carapace séchée de l'insecte femelle Dactylopius coccus Costa.

    Le principe colorant est l'acide carminique. On estime que les laques aluminiques formées à partir de l'acide carminique (les carmins) renferment de l'aluminium et de l'acide carminique dans un rapport molaire de 1 :2.

    Dans les produits du commerce, le principe colorant est associé à des ions ammonium, calcium, potassium ou sodium, seuls ou en association; ces cations peuvent également être présents en excès.

    Les produits commercialisés peuvent également renfermer des matières protéiniques provenant de l'insecte d'origine et peuvent contenir des carminates libres ou un faible résidu de cations aluminium non liés.

    Classe : Anthraquinone

    N° d'index : 75470

    EINECS : Cochenille : 215-680-6 ; acide carmique : 215-023-3 ; carmins : 215-724-4

    Dénominations chimiques : acide α-D-glucopyranosyl-7-dihydro-9,10-tétrahydroxy-3,5,6,8­méthyl-1-dioxo-9,10-anthracènecarboxylique-2; chélate hydraté d'aluminium de cet acide

    Formule chimique : C22H20O13 (acide carmique)

    Poids moléculaire : 492,39 (acide carmique)

    Composition : Pas moins de 2.0 % d'acide carminique dans les extraits contenant de l'acide carminique; pas moins de 50 % d'acide carminique dans les chelates.

    Description : Solide friable ou poudre rouge à rouge foncé. L'extrait de cochenille est généralement un liquide rouge foncé mais peut également être séché pour obtenir une poudre

    IDENTIFICATION :

    A. Spectrométrie : Absorption maximale en solution aqueuse ammoniacale à env. 518 nm

    Absorption maximale en solution hydrochlorique diluée à env. 494 nm pour l'acide carmique

    PURETÉ

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 10 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Cadmium

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en plomb)

    Pas plus de 40 mg/kg

    E122 AZORUBINE, CARMOISINE

    Synonymes : Colorant alimentaire rouge CI N° 3

    DÉFINITION : L'azorubine est essentiellement constituée de sel disodique de l'acide hydroxy-4-(sulfo-4-naphtylazo-1)-3­naphtalènesulfonique-1 et de matières colorantes accessoires associées à du chlorure et/ou sulfate de sodium constituant les principaux composants non colorés.

    L'azorubine décrite est le sel de sodium. Les sels de calcium et de potassium sont également autorisés.

    Classe : Monoazoïque

    N° d'index : 14720

    EINECS : 222-657-4

    Dénomination chimique : Sel disodique de l'acide hydroxy-4-(sulfo-4-naphtylazo-1)-3­naphtalènesulfonique-1

    Formule chimique : C20H12N2Na2O7S2

    Poids moléculaire : 502,44

    Composition : Pas moins de 85 % de matières colorantes totales, exprimées en sel de sodium

    E 1 %/1cm 510 à env.516 nm dans une solution aqueuse

    Description : Poudre ou granules rouges à marron

    IDENTIFICATION :

    A. Spectrométrie : Absorption maximale dans l'eau à env. 516 nm

    B. Solution aqueuse rouge

    PURETÉ

    Matières insolubles dans l'eau

    Pas plus de 0,2 %

    Matières colorantes accessoires

    Pas plus de 2.0 %

    Composés organiques autres que les matières colorantes :

    acide amino-4-naphtalène-sulfonique-1

    Pas plus de 0,5 % au total

    acide hydroxy-4-naphtalène-sulfonique-1

    Amines aromatiques primaires non sulfonées

    Pas plus de 0.01 % (exprimées en aniline)

    Matières extractibles à l'éther

    Pas plus de 0,2 % en milieu neutre

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 10 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Cadmium

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en plomb)

    Pas plus de 40 mg/kg

    E123 AMARANTE

    Synonyme : Colorant alimentaire rouge CI N° 9

    DÉFINITION : L'amarante est essentiellement constituée de sel trisodique de l'acide hydroxy - 2 - (sulfo - 4 - naphtylazo - 1) - 1 ­naphtalènedisulfonique -3,6 et de matières colorantes accessoires associées à du chlorure et/ou sulfate de sodium constituant les principaux composants non colorés.

    L'amarante décrite est le sel de sodium. Les sels de calcium et de potassium sont également autorisés.

    Classe : Monoazoïque

    N° d'index : 16185

    EINECS : 213-022-2

    Dénomination chimique : Sel trisodique de l'acide hydroxy-2-(sulfo-4-naphtylazo-1)-1­naphtalènedisulfonique-3,6

    Formule chimique : C20H11N2Na3O10S3

    Poids moléculaire : 604,48

    Composition : Pas moins de 85 % de matières colorantes totales, exprimées en sel de sodium

    E 1 %/1 cm 440 à env. 520 nm dans une solution aqueuse

    Description : Poudre ou granules brun rougeâtre, solution aqueuse rouge

    IDENTIFICATION :

    A. Spectrométrie : Absorption maximale dans l'eau à env. 520 nm

    B. Solution aqueuse rouge

    PURETÉ

    Matières insolubles dans l'eau

    Pas plus de 0,2 %

    Matières colorantes accessoires

    Pas plus de 3.0 %

    Composés organiques autres que les matières colorantes :

    acide amino-4-naphtalène-sulfonique-1

    Pas plus de 0,5 % au total

    acide hydroxy-3-naphtalène-disulfonique-2,7

    acide hydroxy-6-naphtalène-sulfonique-2

    acide hydroxy-7-naphtalène-disulfonique-1,3

    acide hydroxy-7-naphtalène-trisulfonique-1,3,6

    Amines aromatiques primaires non sulfonées

    Pas plus de 0.01 % (exprimées en aniline)

    Matières extractibles à l'éther

    Pas plus de 0,2 % en milieu neutre

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 10 mg/kg

    Cadmium

    Pas plus de 1 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en plomb)

    Pas plus de 40 mg/kg

    E124 PONCEAU 4R, ROUGE COCHENILLE A

    Synonymes : Colorant alimentaire rouge CI N° 7, coccine nouvelle

    DÉFINITION : Le rouge Ponceau 4R est essentiellement constitué de sel trisodique de l'acide hydroxy-2-(sulfo-4-naphtylazo-1)-1­naphtalènedisulfonique-6,8 et de matières colorantes accessoires associées à du chlorure et/ou sulfate de sodium constituant les principaux composants non colorés.

    Le rouge Ponceau 4R décrit est le sel de sodium. Les sels de calcium et de potassium sont également autorisés.

    Classe : Monoazoïque

    N° d'index : 16255

    EINECS : 220-036-2

    Dénomination chimique : Sel trisodique de l'acide hydroxy-2-(sulfo-4-naphtylazo-1)-1­naphtalènedisulfonique-6,8

    Formule chimique : C20H14N2Na3O10S3

    Poids moléculaire : 604,48

    Composition : Pas moins de 80 % de matières colorantes totales, exprimées en sel de sodium

    E 1 %/1 cm 430 à env. 505 nm dans une solution aqueuse

    Description : Poudre ou granules rougeâtres, solution aqueuse rouge

    IDENTIFICATION :

    A. Spectrométrie : Absorption maximale dans l'eau à env. 505 nm

    B. Solution aqueuse rouge

    PURETÉ

    Matières insolubles dans l'eau

    Pas plus de 0,2 %

    Matières colorantes accessoires

    Pas plus de 1.0 %

    Composés organiques autres que les matières colorantes :

    acide amino-4-naphtalène-sulfonique-1

    Pas plus de 0,5 % au total

    acide hydroxy-7-naphtalène-disulfonique-1,3

    acide hydroxy-3-naphtalène-disulfonique-2,7

    acide hydroxy-6-naphtalène-sulfonique-2

    acide hydroxy-7-naphtalène-trisulfonique-1,3,6

    Amines aromatiques primaires non sulfonées

    Pas plus de 0.01 % (exprimées en aniline)

    Matières extractibles à l'éther

    Pas plus de 0,2 % en milieu neutre

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 10 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Cadmium

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en plomb)

    Pas plus de 40 mg/kg

    E127 ERYTHROSINE

    Synonymes : Colorant alimentaire rouge CI N°14, rouge FD&C N° 3

    DÉFINITION : L'érythrosine est essentiellement constituée de sel disodique monohydraté de l'acide (tétraiodo-2,4,5,7-oxydo-3-oxo-6­xanthényl-9)-2 benzoïque et de matières colorantes accessoires associées à de l'eau et du chlorure et/ou sulfate de sodium constituant les principaux composants non colorés.

    L'érythrosine décrite est le sel de sodium. Les sels de calcium et de potassium sont également autorisés.

    Classe : Xanthène

    N° d'index : 45430

    EINECS : 240-474-8

    Dénomination chimique : Sel disodique monohydraté de l'acide (tétraiodo-2,4,5,7-oxydo­3-oxo-6-xanthényl-9)-2 benzoïque

    Formule chimique : C20H6I4Na2O5.H2O

    Poids moléculaire : 897,88

    Composition : Pas moins de 87 % de matières colorantes totales, calculées sur la base du sel de sodium anhydre

    E 1 %/1 cm 1100 à env. 526 nm dans une solution aqueuse de pH 7

    Description : Poudre ou granules rouges, solution aqueuse rouge

    IDENTIFICATION :

    A. Spectrométrie : Absorption maximale dans l'eau à env. 526 nm au pH 7

    B. Solution aqueuse rouge

    PURETÉ

    Iodures inorganiques exprimés en iodure de sodium

    Pas plus de 0,1 %

    Matières insolubles dans l'eau

    Pas plus de 0,2 %

    Matières colorantes accessoires (à l'exception de la fluorescéine)

    Pas plus de 4.0 %

    Fluorescéine

    Pas plus de 20 mg/kg

    Composés organiques autres que les matières colorantes :

    Tri-iodorésorcinol

    Pas plus de 0,2 %

    acide (dihydroxy-2,4-diiodo-3,5-benzoyl)-2 benzoïque

    Pas plus de 0,2 %

    Matières extractibles à l'éther

    A partir d'une solution de pH de 7 à 8,

    Pas plus de 0,2 %

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 10 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Cadmium

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en plomb)

    Pas plus de 40 mg/kg

    Laques chimiques

    La méthode fondée sur les matières insolubles dans l'acide chlorydrique n'est pas applicable. Elle est remplacée par une matière insoluble dans l'hydroxyde de sodium,

    Pas plus de 0,5 %, pour cette couleur uniquement

    E128 ROUGE 2G

    Synonymes : Colorant alimentaire rouge CI N°10, azogéranine

    DÉFINITION : Le rouge 2G est essentiellement constitué de sel disodique de l'acide acétamido-8-hydroxy-1-phénylazo-2 naphtalène­disulfonique-3,6 et de matières colorantes accessoires associées à du chlorure et/ou sulfate de sodium constituant les principaux composants non colorés.

    Le rouge 2G décrit est le sel de sodium. Les sels de calcium et de potassium sont également autorisés.

    Classe : Monoazoïque

    N° d'index : 18050

    EINECS : 223-098-9

    Dénomination chimique : Sel disodique de l'acide acétamido-8-hydroxy-1-phénylazo-2 naphtalènedisulfonique-3,6

    Formule chimique : C18H13NNaOS

    Poids moléculaire : 509,43

    Composition : Pas moins de 80 % de matières colorantes totales, exprimées en sel de sodium

    E 1 %/1 cm 620 à env.532 nm dans une solution aqueuse

    Description : Poudre ou granules rouges, solution aqueuse rouge

    IDENTIFICATION :

    A. Spectrométrie : Absorption maximale dans l'eau à env. 532 nm

    B. Solution aqueuse rouge

    PURETÉ

    Matières insolubles dans l'eau

    Pas plus de 0,2 %

    Matières colorantes accessoires

    Pas plus de 2 %

    Composés organiques autres que les matières colorantes :

    acide acétamido-5-hydroxy-4

    Pas plus de 0,5 % au total

    naphtalènedisulfonique-2,7

    acide amino-5-hydroxy-4

    naphtalènedisulfonique-2,7

    Amines aromatiques primaires non sulfonées

    Pas plus de 0.01 % (exprimées en aniline)

    Matières extractibles à l'éther

    Pas plus de 0,2 % en milieu neutre

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 10 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Cadmium

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en plomb)

    Pas plus de 40 mg/kg

    E129 ROUGE ALLURA AC

    Synonymes : Colorant alimentaire rouge CI N° 17, rouge FD&C N° 40

    DÉFINITION : Le rouge allura AC est essentiellement constitué de sel

    disodique de l'acide hydroxy-2-(méthoxy-2-méthyl-5-sulfo-4­phénylazo)-1 naphtalènesulfonique-6 et de matières colorantes accessoires associées à du chlorure et/ou sulfate de sodium constituant les principaux composants non colorés.

    Le rouge allura AC décrit est le sel de sodium. Les sels de calcium et de potassium sont également autorisés.

    Classe : Monoazoïque

    N° d'index : 16035

    EINECS : 247-368-0

    Dénomination chimique : Sel disodique de l'acide hydroxy-2-(méthoxy-2-méthyl-5-sulfo-4­phénylazo)-1 naphtalènesulfonique-6

    Formule chimique : C18H14N2Na2O8S2

    Poids moléculaire : 496,42

    Composition : Pas moins de 85 % de matières colorantes totales, exprimées en sel de sodium

    Description : Poudre ou granules rouge foncé, solution aqueuse rouge

    E 1 %/1cm 540 à env.504 nm dans une solution aqueuse de pH 7

    IDENTIFICATION :

    A. Spectrométrie : Absorption maximale dans l'eau à env. 504 nm

    B. Solution aqueuse rouge

    PURETÉ

    Matières insolubles dans l'eau

    Pas plus de 0,2 %

    Matières colorantes accessoires

    Pas plus de 3.0 %

    Composés organiques autres que les matières colorantes :

    sel de sodium de l'acide hydroxy-6 naphtalènesulfonique-2

    Pas plus de 0,3 %

    acide amino-4-méthoxy-5-méthyl-2 benzènesulfonique

    Pas plus de 0,2 %

    sel disodique de l'acide oxy-6,6'- di(naphtalènesulfonique-2)

    Pas plus de 1.0 %

    Amines aromatiques primaires non sulfonées

    Pas plus de 0.01 % (exprimées en aniline)

    Matières extractibles à l'éther

    A partir d'une solution de pH 7,

    Pas plus de 0,2 % en milieu neutre

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 10 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Cadmium

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds(exprimés en plomb)

    Pas plus de 40 mg/kg

    E131 BLEU PATENTE V

    Synonyme : Colorant alimentaire bleu CI N° 5

    DÉFINITION : Le bleu patenté V est essentiellement constitué de composé calcique ou sodique de [(a-(diéthylamino-4-phényl)-hydroxy-5­disulfo-2,4-phényl-méthylidène)-4-cyclohexadiène-2,5-ylidène­1]-diéthyle ammonium hydroxyde sel interne et de matières colorantes accessoires associées à du chlorure et/ou sulfate de sodium et/ou du sulfate de calcium constituant les principaux composants non colorés.

    Le sel de potassium est également autorisé.

    Classe : Triarylméthane

    N° d'index : 42051

    EINECS : 222-573-8

    Dénominations chimiques : Composé calcique ou sodique de [(á-(diéthylamino-4-phényl)­hydroxy-5-disulfo-2,4-phényl-méthylidène)-4-cyclohexadiène­2,5-ylidène-1]-diéthyle ammonium hydroxyde sel interne

    Formules chimiques : Composé calcique : (C27H31N2O7S2)2Ca

    Composé sodique : C27H31N2O7S2Na

    Poids moléculaires : Composé calcique : 579,72

    Composé sodique : 582,67

    Composition : Pas moins de 85 % de matières colorantes totales, exprimées en sel de sodium

    E 1 %/1cm 2000 à env. 638 nm dans une solution aqueuse au pH 5

    Description : Poudre ou granules bleus foncés, solution aqueuse bleue

    IDENTIFICATION :

    A. Spectrométrie : Absorption maximale dans l'eau à 638 nm au pH 5

    B. Solution aqueuse bleue

    PURETÉ

    Matières insolubles dans l'eau

    Pas plus de 0,2 %

    Matières colorantes accessoires

    Pas plus de 2.0 %

    Composés organiques autres que les matières colorantes :

    hydroxy-3 benzaldéhyde

    Pas plus de 0,5 % au total

    acide hydroxy-3 benzoïque

    acide hydroxy-3-sulfo-4 benzoïque

    acide N,N-diéthylamino

    benzènesulfonique

    Leucodérivés

    Pas plus de 4.0 %

    Amines aromatiques primaires non sulfonées

    Pas plus de 0.01 % (exprimées en aniline)

    Matières extractibles à l'éther

    A partir d'une solution de pH 5,

    Pas plus de 0,2 % en milieu neutre

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 10 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Cadmium

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en plomb)

    Pas plus de 40 mg/kg

    E132 INDIGOTINE, CARMIN D'INDIGO

    Synonymes : Colorant alimentaire bleu CI N°1, Bleu FD&C N° 2

    DÉFINITION : L'indigotine est essentiellement constituée d'un mélange de sel disodique de l'acide dioxo-3,3'-bi-indolylidène-2,2' disulfonique­5,7' et de matières colorantes accessoires associées à du chlorure et/ou sulfate de sodium constituant les principaux composants non colorés.

    L'indigotine décrite est le sel de sodium. Les sels de calcium et de potassium sont également autorisés.

    Classe : Indigoïde

    N° d'index : 73015

    EINECS : 212-728-8

    Dénomination chimique : Sel disodique de l'acide dioxo-3,3'-bi-indolylidène-2,2'­disulfonique-5,7'

    Formule chimique : C16H8N2Na2O8S2

    Poids moléculaire : 466,36

    Composition : Pas moins de 85 % de matières colorantes totales, exprimées en sel de sodium.

    Sel disodique de l'acide dioxo-3,3'-bi-indolylidène-2,2'­disulfonique-5,7' :

    Pas plus de 18 %

    E 1 %/1cm 480 à env. 610 nm dans une solution aqueuse

    Description : Poudre ou granules bleu foncé

    IDENTIFICATION :

    A. Spectrométrie : Absorption maximale dans l'eau à env. 610 nm

    B. Solution aqueuse bleue

    PURETÉ

    Matières insolubles dans l'eau

    Pas plus de 0,2 %

    Matières colorantes accessoires

    Hors sel disodique de l'acide dioxo-3,3'-bi-indolylidène­-2,2'- disulfonique-5,7' :

    Pas plus de 1.0 %

    Composés organiques autres que les matières colorantes :

    acide isatinesulfonique-5

    Pas plus de 0,5 % au total

    acide sulfo-5-anthranilique

    acide anthranilique

    Amines aromatiques primaires non sulfonées

    Pas plus de 0.01 % (exprimées en aniline)

    Matières extractibles à l'éther

    Pas plus de 0,2 % en milieu neutre

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 10 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Cadmium

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en plomb)

    Pas plus de 40 mg/kg

    E133 BLEU BRILLANT FCF

    Synonymes : Colorant alimentaire bleu CI N° 2, Bleu FD&C N° 1

    DÉFINITION : Le bleu brillant FCF est essentiellement constitué de sel disodique de l'acide á-((N-éthyl-sulfo-3-benzylamino)-4-phényl)­á-(N-éthyl-sulfo-3-benzylamino-4)-cyclohexadiène-2,5-ylidène) toluènesulfonique-2 et de son isomère, ainsi que de matières colorantes accessoires associées à du chlorure et/ou sulfate de sodium constituant les principaux composants non colorés.

    Le bleu brillant FCF décrit est le sel de sodium. Les sels de calcium et de potassium sont également autorisés.

    Classe : Triarylméthane

    N° d'index : 42090

    EINECS : 223-339-8

    Dénomination chimique : Sel disodique de l'acide á-((N-éthyl-sulfo-3-benzylamino)-4­phényl)-á-(N-éthyl-sulfo-3-benzylamino-4)-cyclohexadiène-2,5­ylidène) toluènesulfonique-2

    Formule chimique : C37H34N2Na2O9S3

    Poids moléculaire : 792,84

    Composition : Pas moins de 85 % de matières colorantes totales, exprimées en sel de sodium

    E 1 %/1cm 1630 à env. 630 nm dans une solution aqueuse

    Description : Poudre ou granules bleu-rouge, solution aqueuse bleue

    IDENTIFICATION :

    A. Spectrométrie : Absorption maximale dans l'eau à env. 630 nm

    B. Solution bleue aqueuse

    PURETÉ

    Matières insolubles dans l'eau

    Pas plus de 0,2 %

    Matières colorantes accessoires

    Pas plus de 6.0 %

    Composés organiques autres que les matières colorantes :

    Somme des acides formyl-2, -3 et -4 benzènesulfoniques

    Pas plus de 1,5 %

    acide ((éthyl)(sulfo-4-phényl)- amino)-3-méthyl benzènesulfonique

    Pas plus de 0,3 %

    Leucodérivés

    Pas plus de 5.0 %

    Amines aromatiques primaires non sulfonées

    Pas plus de 0.01 % (exprimées en aniline)

    Matières extractibles à l'éther

    Pas plus de 0,2 % en milieu neutre de pH 7

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 10 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Cadmium

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en plomb)

    Pas plus de 10 mg/kg

    E140(i) CHLOROPHYLLES

    Synonymes : Vert naturel CI N°3, chlorophylle au magnésium, phéophytine au magnésium

    DÉFINITION : Les chlorophylles sont obtenues par extraction par solvant à partir de souches naturelles d'herbes, de luzerne, d'orties et d'autres matières végétales comestibles. L'élimination subséquente du solvant peut conduire à une séparation partielle ou totale du magnésium naturel lié par coordination aux chlorophylles et à la formation des phéophytines correspondantes. Les principales matières colorantes sont les phéophytines et les chlorophylles au magnésium. Après élimination du solvant, le produit extrait contient d'autres pigments tels que des caroténoïdes, ainsi que des huiles, graisses et cires provenant du matériel d'origine. Seuls les solvants suivants peuvent être utilisés pour l'extraction : acétone, méthyléthylcétone, dichlorométhane, dioxyde de carbone, méthanol, éthanol, propanol-2 et hexane.

    Classe : Porphyrine

    N° d'index : 75810

    EINECS : Chlorophylle : 215-800-7; chlorophylle a : 207-536-6; chlorophylle b : 207-272-4

    Dénominations chimiques : Les principes colorants majeurs sont :

    Le phytyl (132R,17S,18S)-(éthyl-8-méthoxy-132-carbonyl­tétraméthyl-2,7,12,18-oxo-13'-vinyl-3-tétrahydro-131,132,17,18­cyclopenta(at)-porphyrinyl-17)-3 propionate, (Phéophytine a), ou le complexe au magnésium correspondant (Chlorophylle a)

    Le phytyl (132R,17S,18S)-(éthyl-8-formyl-7-méthoxy-132­ carbonyl-triméthyl-2,12,18-oxo-13'-vinyl-3-tétrahydro­131,132,17,18-cyclopenta(at)-porphyrinyl-17)-3 propionate, (Phéophytine b), ou le complexe au magnésium correspondant (Chlorophylle b)

    Formules chimiques :

    Chlorophylle a complexe au magnésium : C55H72MgN4O5

    Chlorophylle a : C55H74N4O5

    Chlorophylle b complexe au magnésium : C55H70MgN4O6

    Chlorophylle b : C55H72N4O6

    Poids moléculaires :

    Chlorophylle a complexe au magnésium : 893,51

    Chlorophylle a : 871,22

    Chlorophylle b complexe au magnésium : 907,49

    Chlorophylle b : 885,20

    Composition : Teneur en chlorophylles associées totales et de leurs complexes au magnésium : pas moins de 10 %.

    E 1 %/1 cm 700 à env. 409 nm dans du chloroforme

    Description : Solide cireux dont la couleur varie du vert olive au vert foncé selon la teneur en magnésium coordiné

    IDENTIFICATION :

    A. Spectrométrie : Absorption maximale dans le chloroforme à env. 409 nm

    PURETÉ

    Résidus de solvants

    Acétone

    Pas plus de 50 mg/kg seuls ou en association

    Méthyléthylcétone

    Méthanol

    Ethanol

    Propanol-2

    Hexane

    Dichlorométhane

    Pas plus de 10 mg/kg

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 10 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Cadmium

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en plomb)

    Pas plus de 40 mg/kg

    E140 (ii) CHLOROPHYLLINES

    Synonymes : Vert naturel CI n° 5, Chlorophylline sodique, chlorophylline potassique

    DÉFINITION : Les sels basiques des chlorophyllines sont obtenus par saponification du produit d'extraction par solvant à partir de souches naturelles de matières végétales comestibles d'herbes, de luzerne et d'orties. La saponification supprime les groupes méthyle et ester phytol et peut partiellement cliver le cycle cyclopentényle. Les groupements acides sont neutralisés pour former les sels de potassium et/ou de sodium. Les produits du commerce sont souvent présentés sous forme de solutions aqueuses ou de poudres sèches.

    Seuls les solvants suivants peuvent être utilisés pour l'extraction : acétone, méthyléthylcétone, dichlorométhane, dioxyde de carbone, méthanol, éthanol, propanol-2 et hexane.

    Classe : Porphyrine

    N° d'index : 75815

    EINECS : 287-483-3

    Dénominations chimiques : Les principales matières colorantes sous forme acide sont : le (carboxyl-10-éthyl-4-tétraméthyl-1,3,5,8-oxo-9-vinyl-2­phorbinyl-7)-3 propionate (chlorophylline a) et le (carboxyl-10-éthyl-4-formyl-3-triméthyl-1,5,8-oxo-9-vinyl-2­phorbinyl-7)-3 propionate (chlorophylline b)

    Selon le degré d'hydrolyse, le cycle pentényle peut être clivé, d'où la production d'une troisième fonction carboxyle.

    Des complexes de magnésium peuvent également être présents.

    Formules chimiques :

    Chlorophylline a (forme acide) C34H34N4O5

    Chlorophylline b (forme acide) C34H32N4O6

    Poids moléculaires : Chlorophylline a 576,20

    Chlorophylline b 590,18

    Chaque poids peut être augmenté de 18 Daltons si le cycle pentényle est clivé.

    Composition : Pas moins de 95 % de teneur totale en chlorophyllines pour un échantillon déshydraté à 100°C pendant 1 heure.

    E 1 %/1cm 700 à env. 504 nm dans une solution aqueuse de pH 9

    E 1 %/1cm 140 à env. 653 nm dans une solution aqueuse de pH 9

    Description : Poudre vert foncé à bleu noir

    IDENTIFICATION :

    A. Spectrométrie : Absorption maximale dans une solution tampon de phosphate aqueux de pH 9 à env. 405 nm et à env. 653 nm.

    PURETÉ

    Résidus de solvants

    Acétone

    Pas plus de 50 mg/kg, seuls ou en association

    Méthyléthylcétone

    Méthanol

    Ethanol

    Propanol-2

    Hexane

    Dichlorométhane

    Pas plus de 10 mg/kg

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 10 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Cadmium

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en plomb)

    Pas plus de 40 mg/kg

    E141 (i) COMPLEXES CUIVRIQUES DE CHLOROPHYLLES

    Synonymes : Vert naturel CI N° 3, chlorophylle cuivrique, phéophytine cuivrique

    DÉFINITION : Les chlorophylles cuivriques sont obtenues par addition d'un sel de cuivre à la substance obtenue par extraction par solvant à partir de souches naturelles de matières végétales comestibles d'herbes, de luzerne et d'orties. Après élimination du solvant, le produit renferme d'autres pigments, tels que des caroténoïdes, ainsi que des graisses et des cires provenant du matériel d'origine. Les principales matières colorantes sont les phéophytines cuivriques. Seuls les solvants suivants peuvent être utilisés pour l'extraction : acétone, méthyléthylcétone, dichlorométhane, dioxyde de carbone, méthanol, éthanol,propanol-2 et hexane.

    Classe : Porphyrine

    N° d'index : 75810

    EINECS : Complexe cuivrique de chlorophylle a : 239-830-5

    Complexe cuivrique de chlorophylle b : 246-020-5

    Dénominations chimiques : [Phytyl (132R,17S,18S)-(éthyl-8-méthoxy-132-carbonyl­tétraméthyl-2,7,12,18-oxo-13'-vinyl-3- tétrahydro-131,132,17,18­cyclopenta(at)-porphyrinyl-17)-3 propionate] cuivre (II) (Chlorophylle cuivrique a)

    [Phytyl (132R,17S,18S)-(éthyl-8-formyl-7-méthoxy-132- carbonyl-triméthyl-2,12,18-oxo-13'-vinyl-3-tétrahydro-131,132,17,18-cyclopenta(at)-porphyrinyl-17)-3 propionate]cuivre (II) (Chlorophylle cuivrique b)

    Formules chimiques :

    Chlorophylle cuivrique a C55H72CuN4O5

    Chlorophylle cuivrique b C55H70CuN4O6

    Poids moléculaires :

    Chlorophylle cuivrique a 932,75

    Chlorophylle cuivrique b 946,73

    Composition : Pas moins de 10 % de chlorophylles cuivriques totales

    E 1 %/1 cm 540 à environ 422 nm dans du chloroforme

    E 1 %/1 cm 300 à environ 652 nm dans du chloroforme

    Description : Solide cireux dont la couleur varie entre le bleu vert et le vert foncé selon le matériel d'origine

    IDENTIFICATION :

    Spectrométrie : Absorption maximale dans le chloroforme à env. 422 nm et à env. 652 nm

    PURETÉ

    Résidus de solvants

    Acétone

    Pas plus de 50 mg/kg, seuls ou en association

    Méthyléthylcétone

    Méthanol

    Ethanol

    Propanol-2

    Hexane

    Dichlorométhane

    Pas plus de 10 mg/kg

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 10 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Cadmium

    Pas plus de 1 mg/kg

    Ions cuivriques

    Pas plus de 200 mg/kg

    Cuivre total

    Pas plus de 8.0 % des phéophytines cuivriques totales

    E141 (ii) COMPLEXES CUIVRIQUES DE CHLOROPHYLLINES

    Synonymes : Complexe cuivrique de la chlorophylline sodique, complexe cuivrique de la chlorophylline potassique, Vert Naturel, CI n° 5

    DÉFINITION : Les sels basiques des complexes cuivriques des chlorophyllines sont obtenus par addition de cuivre au produit de saponification d'un extrait par solvant à partir de souches naturelles de matières végétales comestibles d'herbes, de luzerne et d'orties. La saponification supprime les groupes méthyle et ester phytol et peut partiellement cliver le cycle cyclopentényle. Après addition de cuivre aux chlorophyllines purifiées, les groupements acides sont neutralisés pour former les sels de potassium et/ou de sodium.

    Seuls les solvants suivants peuvent être utilisés pour l'extraction : acétone, méthyléthylcétone, dichlorométhane, dioxyde de carbone, méthanol, éthanol, propanol-2 et hexane.

    Classe : Porphyrine

    N° d'index : 75815

    Dénominations chimiques : Les principales matières colorantes sous forme acide sont : le (carboxyl-10-éthyl-4-tétraméthyl-1,3,5,8-oxo-9-vinyl-2­phorbinyl-7)-3 propionate, complexe cuivrique (Chlorophylline cuivrique a) et le (carboxyl-10-éthyl-4-formyl-3-triméthyl-1,5,8-oxo-9-vinyl-2­phorbinyl-7)-3 propionate, complexe cuivrique (Chlorophylline cuivrique b)

    Formules chimiques :

    Chlorophylline cuivrique a (forme acide) C34H32CuN4O5

    Chlorophylline cuivrique b (forme acide) C34H30CuN4O6

    Poids moléculaires :

    Chlorophylline cuivrique a 576,20

    Chlorophylline cuivrique b 590,18

    Chaque poids moléculaire peut être augmenté de 18 daltons si le cycle pentényle est clivé.

    Composition : Pas moins de 95 % de teneur totale en chlorophyllines cuivriques pour un échantillon déshydraté à 100°C pendant 1 heure.

    E 1 %/1 cm 565 à env. 405 nm dans un tampon de phosphate aqueux de pH7.5

    E 1 %/1 cm 145 à env. 630 nm dans un tampon de phosphate aqueux de pH 7.5

    Description : Poudre vert foncé à bleu noir

    IDENTIFICATION :

    A. Spectrométrie : Absorption maximale dans un tampon de phosphate aqueux de pH 7.5 à env. 405 nm et à env. 630 nm.

    PURETÉ

    Résidus de solvants

    Acétone

    Pas plus de 50 mg/kg, seuls ou en association

    Méthyléthylcétone

    Méthanol

    Ethanol

    Propanol-2

    Hexane

    Dichlorométhane

    Pas plus de 10 mg/kg

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 10 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Cadmium

    Pas plus de 1 mg/kg

    Ions cuivriques

    Pas plus de 200 mg/kg

    Cuivre total

    Pas plus de 8.0 % des chlorophyllines cuivriques totales

    E142 VERT S

    Synonymes : Colorant alimentaire vert CI N° 4, Vert brillant BS

    DÉFINITION : Le vert S est essentiellement constitué de sel de sodium de l'acide (diméthylamino-4-a-(diméthyliminio-4-cyclohexadiène­2,5-ylidène)-benzyl)-5-hydroxy-6-sulfo-7-naphtalènesulfonique­2 et de matières colorantes accessoires associées à du chlorure et/ou du sulfate de sodium constituant les principaux composants non colorés.

    Le Vert S décrit est le sel de sodium. Les sels de calcium et de potassium sont également autorisés.

    Classe : Triarylméthane

    N° d'index : 44090

    EINECS :

    Dénomination chimique : Sel de sodium de l'acide (diméthylamino-4-a-(diméthyliminio-4­cyclohexadiène-2,5-ylidène)-benzyl)-5-hydroxy-6-sulfo-7­naphtalènesulfonique-2

    Formule chimique : C27H25N2NaO7S2

    Poids moléculaire : 576,63

    Composition : Pas moins de 80 % de matières colorantes totales, exprimées en sel de sodium

    E 1 %/1cm 1720 à env. 632 nm dans une solution aqueuse

    Description : Poudre ou granules bleu foncé ou vert foncé

    IDENTIFICATION

    A. Spectrométrie : Absorption maximale dans l'eau à env. 632 nm

    B. Solution aqueuse bleue

    PURETÉ

    Matières insolubles dans l'eau

    Pas plus de 0,2 %

    Matières colorantes accessoires

    Pas plus de 1.0 %

    Composés organiques autres que les matières colorantes :

    alcool bis-(diméthylamino)- 4,4' benzhydrylique

    Pas plus de 0,1 %

    bis-(diméthylamino)- 4,4' benzophénone

    Pas plus de 0,1 %

    acide hydroxy-3-naphtalènedisul- fonique-2,7

    Pas plus de 0,2 %

    Leucodérivés

    Pas plus de 5.0 %

    Amines aromatiques primaires non sulfonées

    Pas plus de 0.01 % (exprimées en aniline)

    Matières extractibles à l'éther

    Pas plus de 0,2 % en milieu neutre

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 10 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Cadmium

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en plomb)

    Pas plus de 40 mg/kg

    E150a CARAMEL ORDINAIRE

    DÉFINITION : Le caramel ordinaire est préparé par chauffage contrôlé d'hydrates de carbone (édulcorants nutritifs de qualité alimentaire disponibles dans le commerce constitués des monomères glucose et fructose et/ou de leurs polymères (par exemple sirops de glucose, saccharose et/ou sirops invertis et dextrose). Pour favoriser la caramélisation, on peut employer des acides, des bases et des sels, à l'exception des composés d'ammonium et des sulphites.

    EINECS : 232-435-9

    Description : Liquides ou solides brun foncé à noir

    PURETÉ

    Matière colorante retenue sur DEAE cellulose

    Pas plus de 50 %

    Matière colorante retenue sur phosphorylcellulose

    Pas plus de 50 %

    Intensité de la coloration (1)

    0.01-0,12

    Azote total

    Pas plus de 0,1 %

    Soufre total

    Pas plus de 0,2 %

    Arsenic

    Pas plus de 1 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 2 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en Pb)

    Pas plus de 25 mg/kg

    (1) L'intensité de la coloration est définie comme étant la densité optique d'une solution aqueuse de caramel solide à 0,1 % (poids/vol) mesurée dans une cuve de 1 cm à 610 nm

    E150b CARAMEL DE SULFITE CAUSTIQUE

    DÉFINITION : Le caramel de sulfite caustique est préparé par chauffage contrôlé d'hydrates de carbone (édulcorants nutritifs de qualité alimentaire, disponibles dans le commerce constitués des monomères glucose et fructose et/ou de leurs polymères (par ex. : sirops de glucose, sucrose et/ou sirops invertis et dextrose) (avec ou sans acides ou alkalis) en présence de composés de sulphite (acide sulfureux, sulfite de potassium, bisulfite de potasse, sulfite de sodium et bisulfite de soude); aucun composé ammoniaqué n'est utilisé.

    EINECS : 232-435-9

    Description : Liquides ou solides brun foncé à noirs

    PURETÉ

    Matière colorante retenue sur DEAE cellulose

    Plus de 50 %

    Intensité de la coloration (1)

    0.05-0.13

    Azote total

    Pas plus de 0.3 % (*)

    Anhydre sulfureux

    Pas plus de 0,2 % (*)

    Soufre total

    0.3 - 3.5 % (*)

    Soufre retenu sur DEAE cellulose

    Plus de 40 %

    Pourcentage de densité optique de la coloration retenue sur DEAE cellulose

    19-34

    Rapport des DO 280/560

    Supérieur à 50

    Arsenic

    Pas plus de 1 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 2 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Cadmium

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en Pb)

    Pas plus de 25 mg/kg

    (1) L'intensité de la coloration est définie comme étant la densité optique d'une solution aqueuse de caramel solide à 0,1 % (poids/vol) mesurée dans une cuve de 1 cm à 610 nm

    (*) Exprimé par rapport à une intensité de coloration équivalente, c-à-d exprimé par rapport à un produit ayant une intensité de coloration de 0,1 d'unité d'absorption

    E150c CARAMEL AMMONIACAL

    DÉFINITION : Le caramel ammoniacal est préparé par chauffage contrôlé d'hydrates de carbone (édulcorants nutritifs de qualité alimentaire disponibles dans le commerce, constitués des monomères glucose et fructose et/ou de leurs polymères par ex. : sirops de glucose, sucrose, et/ou sirops invertis et dextrose) (avec ou sans acides ou alkalis) en présence de composés d'ammonium (ammoniaque, carbonate d'ammonium, bicarbonate d'ammonium et phosphate d'ammonium); aucun composé de sulphite n'est utilisé.

    EINECS : 232-435-9

    Description : Liquides ou solides brun foncé ou noirs

    PURETÉ

    Matière colorante retenue sur DEAE cellulose

    Pas plus de 50 %

    Matière colorante retenue sur phosphorylcellulose

    Plus de 50 %

    Intensité de la coloration

    0.08-0,36

    Azote ammoniacal

    Pas plus de 0,3 % (*)

    Méthyl-4-imidazole

    Pas plus de 250 mg/kg (*)

    Acétyl-2-tétrahydroxybutyl-4-imidazole

    Pas plus de 10 mg/kg (*)

    Soufre total

    Pas plus de 0,2 % (*)

    Azote total

    0,7-3,3 % (*)

    Pourcentage de densité optique de la coloration retenue sur phosphorylcellulose (4)

    13-35

    Arsenic

    Pas plus de 1 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 2 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Cadmium

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en Pb)

    Pas plus de 25 mg/kg

    (1) L'intensité de la coloration est définie comme étant la densité optique d'une solution aqueuse de caramel solide à 0,1 % (poids/vol) mesurée dans une cuve de 1 cm à 610 nm

    (*) Exprimé par rapport à une intensité de coloration équivalente, c-à-d exprimé par rapport à un produit ayant une intensité de coloration de 0,1 d'unité d'absorption

    E150d CARAMEL AU SULFITE D'AMMONIUM

    DÉFINITION : Le caramel au sulfite d'ammonium est préparé par chauffage contrôlé d'hydrate de carbone (édulcorants nutritifs de qualité alimentaire disponibles dans le commerce, constitués des monomères glucose et fructose et/ou de leurs polymères (par ex. : sirops de glucose, sucrose et /ou sirops invertis et dextrose) (avec ou sans acides ou alkalis) en présence des composés de sulphite et d'ammonium (acide sulfureux, sulfite de potassium, bisulfite de potassium, sulfite de sodium, bisulfite de sodium, ammoniaque, carbonate d'ammonium, bicarbonate d'ammonium, phosphate d'ammonium, sulfate d'ammonium, sulfite d'ammonium et bisulfite d'ammonium).

    EINECS : 232-435-9

    Description : Liquides ou solides brun foncé à noirs

    PURETÉ

    Matière colorante retenue sur DEAE cellulose

    Pas plus de 50 %

    Intensité de la coloration (1)

    0,10-0,60

    Azote ammoniacal

    Pas plus de 0,6 % (*)

    Anhydride sulfureux

    Pas plus de 0,2 % (*)

    Méthyl-4-imidazole

    Pas plus de 250 mg/kg (*)

    Azote total

    0,3-1,7 % (*)

    Soufre total

    0,8-2,5 % (*)

    Rapport azote/soufre du précipité par l'alcool

    0,7-2,7

    Rapport des DO du précipité par l'alcool (2)

    8-14

    Rapport des DO 280/560

    Pas plus de 50

    Arsenic

    Pas plus de 1 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 2 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Cadmium

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en Pb)

    Pas plus de 25 mg/kg

    (1) L'intensité de la coloration est définie comme étant la densité optique d'une solution aqueuse de caramel solide à 0,1 % (poids/vol) mesurée dans une cuve de 1 cm à 610 nm

    (2) Le rapport des densités optiques du précipité par l'alcool est défini comme la densité optique du précipité à 280 nm divisée par la densité optique à 560 nm (cuve de 1 cm)

    (*) Exprimé par rapport à une intensité de coloration équivalente, c-à-d exprimé par rapport à un produit ayant une intensité de coloration de 0,1 d'unité d'absorption

    E151 NOIR BRILLANT BN

    Synonymes : Colorant alimentaire noir CI N°1, noir PN

    DÉFINITION : Le noir brillant BN est essentiellement constitué de sel tétrasodique de l'acide acétamido-4-hydroxy-5-[sulfo-7-(sulfo-4­phénylazo)-4-naphtylazo-1]-6 naphtalènedisulfonique-1,7 et de matières colorantes accessoires associées à du chlorure et/ou du sulfate de sodium constituant les principaux composants non colorés.

    Le noir brillant BN décrit est le sel de sodium. Les sels de calcium et de potassium sont également autorisés.

    Classe : Bisazo

    N° d'index : 28440

    EINECS : 219-746-5

    Dénomination chimique Sel tétrasodique de l'acide acétamido-4-hydroxy-5-[sulfo-7­(sulfo-4-phénylazo)-4-naphtylazo-1]-6 naphtalènedisulfonique­1,7

    Formule chimique : C28H17N5Na4O14S4

    Poids moléculaire : 867,69

    Composition : Pas moins de 80 % de matières colorantes totales, exprimées en sel de sodium

    E 1 %/E 1cm 530 à env. 570 nm dans une solution aqueuse

    Description : Poudre ou granules noirs, solution aqueuse noir bleuté

    IDENTIFICATION :

    A. Spectrométrie : Absorption maximale dans l'eau à env. 570 nm

    B. Solution aqueuse bleu-noir

    PURETÉ

    Matières insolubles dans l'eau

    Pas plus de 0,2 %

    Matières colorantes accessoires

    Pas plus de 10 % (exprimés en matières colorantes)

    Composés organiques autres que les matières colorantes :

    Acide acétamido-4-hydroxy-5

    Pas plus de 0,8 % au total

    naphtalènedisulfonique-1,7

    Acide amino-4-hydroxy-5

    naphtalènedisulfonique-1,7

    Acide amino-8 naphtalène- sulfonique-2

    Acide diazoamino-4,4'- di(benzènesulfonique)

    Amines aromatiques primaires non sulfonées

    Pas plus de 0.01 % (exprimées en aniline)

    Matières extractibles à l'éther

    Pas plus de 0,2 % en milieu neutre

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 10 mg/kg

    Cadmium

    Pas plus de 1 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en plomb)

    Pas plus de 40 mg/kg

    E153 CARBO MEDICINALIS VEGETALIS

    Synonyme : Charbon végétal

    DÉFINITION : Le charbon végétal est produit par carbonisation de matières

    végétales telles que du bois, des résidus de cellulose, de la tourbe, des noix de coco et d'autres enveloppes végétales. Le matériel brut est carbonisé à des températures élevées. Le charbon végétal est essentiellement constitué de fines particules de carbone. Il peut contenir de faibles quantités d'azote, d'hydrogène et d'oxygène. Le produit fini peut absorber une certaine humidité.

    N° d'index : 77266

    EINECS : 215-609-9

    Dénomination chimique : Carbone

    Formule chimique : C

    Poids moléculaire : 12.01

    Composition : Pas moins de 95 % de carbone calculés sur la base de la forme anhydre et exempte de cendres

    Description : Poudre noire, sans odeur et sans goût

    IDENTIFICATION :

    A. Solubilité : Insoluble dans l'eau et dans les solvants organiques

    B. Combustion : Lorsqu'il est chauffé au rouge, le charbon végétal se consume lentement sans flamme

    PURETÉ

    Cendres (total)

    Pas plus de 4.0 % (température d'inflammabilité : 625°C)

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 10 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Cadmium

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en pb)

    Pas plus de 10 mg/kg

    Hydrocarbures polyaromatiques

    L'extrait obtenu par extraction d'1 g de produit à l'aide de 10 mg de cyclohexane pur dans un extracteur en continu doit être incolore, et la fluorescence de l'extrait exposé à la lumière ultraviolette ne doit pas être plus intense que celle d'une solution d"e 0,1 mg de sulfate de quinine dans 1.000 ml de 0.01 M d'acide sulfurique.

    Perte par déshydratation

    Pas plus de 12 % (120° C, 4 heures)

    Substances solubles dans l'alkali

    Le filtre obtenu par ébullition de 2g d'échantillon dans 20 ml et après filtration doit être incolore

    E154 BRUN FK

    Synonyme : Colorant alimentaire brun CI N°1

    DÉFINITION : Le brun FK est essentiellement constitué d'un mélange de :

    I (diamino-2,4-phénylazo)-4 benzènesulfonate de sodium

    II (diamino-4,6-m-tolylazo)-4 benzènesulfonate de sodium

    III sel disodique de l'acide (diamino-4,6-phénylènebisazo­1,3) di(benzènesulfonique)-4,4'

    IV sel disodique de l'acide (diamino-2,4-phénylènebisazo­1,3) di(benzènesulfonique)-4,4'

    V sel disodique de l'acide (diamino-2,4-méthyl-5­phénylènebisazo-1,3) di(benzènesulfonique)-4,4'

    VI sel trisodique de l'acide (diamino-2,4-benzènetriazo­1,3,5) tri(benzènesulfonique)-4,4',4"

    et de matières colorantes accessoires associées à du chlorure et/ou du sulfate de sodium constituant les principaux composants non colorés.

    Le brun FK décrit est le sel de sodium. Les sels de calcium et de potassium sont également autorisés.

    Classe : Azoïque (mélange de colorants mono-, di- et triazoïques)

    EINECS :

    Dénominations chimiques : Mélange de :

    I(diamino-2,4-phénylazo)-4 benzènesulfonate de sodium

    II (diamino-4,6-m-tolylazo)-4 benzènesulfonate de sodium

    III sel disodique de l'acide (diamino-4,6-phénylènebisazo­1,3) di(benzènesulfonique)-4,4'

    IV sel disodique de l'acide (diamino-2,4-phénylènebisazo­1,3) di(benzènesulfonique)-4,4'

    V sel disodique de l'acide (diamino-2,4-méthyl-5­phénylènebisazo-1,3) di(benzènesulfonique)-4,4'

    VI sel trisodique de l'acide (diamino-2,4-benzènetriazo­1,3,5) tri(benzènesulfonique)-4,4',4"

    Formules chimiques :

    I C12H11N4NaO3S

    II C13H13N4NaO3S

    III C18H14N6Na2O6S2

    IV C18H14N6Na2O6S2

    V C19H16N6Na2O6S2

    VI C24H17N8Na3O9S3

    Poids moléculaires :

    I 314,30

    II 328,33

    III 520,46

    IV 520,46

    V 534,47

    VI 726,59

    Composition : Pas moins de 70 % de matières colorantes totales

    Parmi les matières colorantes totales présentes, les proportions des divers composants ne doivent pas excéder :

    I 26 %

    II 17 %

    III 17 %

    IV 16 %

    V 20 %

    VI 16 %

    Description : Poudre ou granules rouge-brun

    IDENTIFICATION :

    Solution orange à rouge

    PURETÉ

    Matières insolubles dans l'eau

    Pas plus de 0,2 %

    Matières colorantes accessoires

    Pas plus de 3,5 %

    Composés organiques autres que les matières colorantes :

    Acide amino-4 benzènesulfonique-1

    Pas plus de 0,7 %

    m-phénylènediamine et méthyl-4-m-phénylène- diamine

    Pas plus de 0,35 %

    Amines aromatiques primaires non sulfonées autres que la m-phénylènediamine et la méthyl-4-m-phénylène- diamine

    Pas plus de 0.007 % (exprimées en aniline)

    Matières extractibles à l'éther

    Pas plus de 0,2 % dans une solution de pH 7

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 10 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Cadmium

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en plomb)

    Pas plus de 40 mg/kg

    E155 BRUN HT

    Synonymes : Colorant alimentaire brun CI N°3

    DÉFINITION : Le brun HT est essentiellement constitué de sel disodique de l'acide (dihydroxy-2,4-hydroxyméthyl-5-phénylènebisazo-1,3) di(naphtalènesulfonique-1)-4,4' et de matières colorantes accessoires associées à du chlorure et/ou du sulfate de sodium constituant les principaux composants non colorés.

    Le brun HT décrit est le sel de sodium. Les sels de calcium et de potassium sont également autorisés.

    Classe : Bisazo

    N° d'index : 20285

    EINECS : 224-924-0

    Dénomination chimique : Sel disodique de l'acide (dihydroxy-2,4-hydroxyméthyl-5­phénylènebisazo-1,3) di(naphtalènesulfonique-1)-4,4'

    Formule chimique : C27H18N4Na2O9S2

    Poids moléculaire : 652,57

    Composition : Pas moins de 70 % de matières colorantes totales, exprimées en sel de sodium

    E 1 %/1cm 403 à env. 460 nm dans une solution aqueuse au pH 7

    Description : Poudre ou granules brun-rouge

    IDENTIFICATION :

    A. Spectrométrie : Absorption maximale dans l'eau à pH 7 à env. 460 nm

    B. Solution aqueuse brune

    PURETÉ

    Matières insolubles dans l'eau

    Pas plus de 0,2 %

    Matières colorantes accessoires

    Pas plus de 10 % (Méthode CCM)

    Composés organiques autres que les matières colorantes :

    Acide amino-4-naphta­lènesulfonique-1

    Pas plus de 0,7 %

    Amines aromatiques primaires non sulfonées

    Pas plus de 0.01 % (exprimées en aniline)

    Matières extractibles à l'éther

    Pas plus de 0,2 % dans une solution de pH 7

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 10 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en plomb)

    Pas plus de 40 mg/kg

    E 160a (i) CAROTÈNES MÉLANGÉS

    (*13) 1. Carotènes végétaux

    Synonymes : Colorant alimentaire orange CI n° 5.

    DÉFINITION : Les carotènes mélangés sont obtenus par extraction par solvant à partir de souches naturelles de plantes comestibles, de carottes, d'huiles végétales, d'herbes, de luzerne et d'orties. Les principales matières colorantes sont constituées de caroténoïdes et en majeure partie de β-carotène. Des quantités de α-carotène et de γ-carotène, ainsi que d'autres pigments, peuvent être présentes. En dehors des pigments colorés, cette substance peut contenir des huiles, des graisses et des cires naturellement présentes dans le matériel d'origine. Seuls les solvants suivants peuvent être utilisés pour l'extraction : acétone, méthyléthylcétone, méthanol, éthanol, propanol-2-ol, hexane (*), dichlorométhane et dioxyde de carbone.

    Classe : caroténoïdes.

    Numéro d'index : 75130.

    EINECS : 230-636-6.

    Formule chimique : β-carotène : C40H56

    Poids moléculaire : β-carotène : 536,88

    Composition : Pas moins de 5 % de caroténoïdes, exprimés en β-carotène. Pour les produits obtenus par extraction à partir d'huiles végétales : pas moins de 0,2 % dans des graisses comestibles.

    E 1 %/1cm 2 500 à environ 440-457 nm dans le cyclohexane.

    IDENTIFICATION :

    A. Spectrométrie : absorption maximale dans le cyclohexane à 440-457 nm et 470-486 nm.

    PURETÉ

    Résidus de solvants :

    acétone

    Pas plus de 50 mg/kg, seuls ou en association

    méthyléthylcétone

    méthanol

    propanol -2-ol

    hexane

    éthanol

    dichlorométhane

    Pas plus de 10 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 5 mg/kg

    2. Carotènes d'algues

    Synonymes : Colorant alimentaire orange CI n° 5.

    DÉFINITION : Les carotènes mélangés peuvent aussi être obtenus à partir de souches naturelles des algues Dunaliella salina, cultivées dans de grands lacs salés situés à Whyalla, Australie du Sud. Le β­carotène est extrait au moyen d'une huile essentielle. La préparation est une suspension de 20 à 30 % dans de l'huile comestible. Le ratio d'isomères trans/cis est de l'ordre de 50/50 à 71/29.

    Les principales matières colorantes sont constituées de caroténoïdes dont, en majeure partie du β-carotène. Des quantités de α-carotène, de lutéine, de zéaxanthine et de β­cryptoxanthine peuvent être présentes. En dehors des pigments colorés, cette substance peut contenir des huiles, des graisses et des cires naturellement présentes dans le matériel d'origine.

    Classe : caroténoïdes.

    Numéro d'index : 75130.

    Formule chimique : β-carotène : C40H56

    Poids moléculaire : β-carotène : 536,88

    Composition : pas moins de 20 % de caroténoïdes exprimés en β-carotène.

    E 1 %/1 cm 2 500 à environ 440-457 nm dans le cyclohexane.

    IDENTIFICATION :

    A. Spectrométrie : absorption maximale dans le cyclohexane à 440-457 nm et 474-486 nm.

    PURETÉ

    Tocophérols naturels dans l'huile comestible

    Pas plus de 0,3 %

    Plomb

    Pas plus de 5 mg/kg (13*)

    E160a(ii) (*13) BÊTA-CAROTÈNE

    1. Bêta-carotène

    Synonyme : Colorant alimentaire orange CI N°5

    Définition Les présentes spécifications s'appliquent essentiellement à tous les isomères trans du β-carotène associés à des quantités minimes d'autres caroténoïdes. Les préparations diluées et stabilisées peuvent présenter diverses proportions d'isomères cis/trans.

    Classe : Caroténoïdes

    N° d'index : 40800

    EINECS : 230-636-6

    Dénominations chimiques : β-carotène, β,β-carotène

    Formule chimique : C40H56

    Poids moléculaire : 536,88

    Composition : Pas moins de 96 % de matières colorantes (exprimées en β­carotène)

    E 1 %/1cm 2500 à environ 440-457 nm dans le cyclohexane

    Description : Cristaux ou poudre cristalline de couleur rouge à rouge brunâtre

    IDENTIFICATION :

    A. Spectrométrie : Absorption maximale dans le cyclohexane à env. 453-456 nm

    PURETÉ

    Cendres sulfatées

    Pas plus de 0,2 %

    Matières colorantes accessoires

    Caroténoïdes autres que le β-carotène

    Pas plus de 3 % des matières colorantes totales

    Plomb

    Pas plus de 2 mg/kg

    2. Bêta-carotène extrait de Blakeslea trispora

    Synonymes : Colorant alimentaire orange CI n° 5.

    DÉFINITION : Obtenus par un processus de fermentation utilisant une culture mixte des deux types de reproduction (+) et (-) de souches naturelles du champignon Blakeslea trispora. Le ß-carotène est extrait de la biomasse avec de l'acétate d'éthyle ou d'acétate d'isobutyle puis d'alcool isopropylique et cristallisé. Le produit cristallisé consiste essentiellement de ß-carotène trans. En raison du caractère naturel du processus, une proportion d'environ 3 % du produit consiste en caroténoïdes mélangés, ce qui est spécifique au produit.

    Classe : caroténoïdes

    Numéro d'index : 40800

    EINECS : 230-636-6

    Dénominations chimiques : β-carotène, β,β-carotène

    Formule chimique : C40H56

    Poids moléculaire : 536,88

    Composition : pas moins de 96 % de matières colorantes totales (exprimées en β-carotène).

    E 1 %/1 cm 2 500 à environ 440-457 nm dans le cyclohexane.

    Description : Cristaux ou poudre cristalline de couleur rouge, rouge brunâtre ou pourpre violacée (la couleur varie selon le solvant utilisé pour l'extraction et les conditions de la cristallisation).

    IDENTIFICATION :

    A. Spectrométrie : absorption maximale dans le cyclohexane à 453-456 nm.

    PURETÉ

    Résidus de solvants

    Acétate d'éthyle

    Pas plus de 0,8 %, seuls ou en association

    Ethanol

    Acétate d'isobutyle

    Pas plus de 1,0 %

    Alcool isopropylique

    Pas plus de 0,1 %

    Cendres sulfatées

    Pas plus de 0,2 %

    Matières colorantes accessoires

    caroténoïdes autres que le ß-carotène :

    Pas plus de 3 % des matières colorantes totales

    Plomb

    Pas plus de 5 mg/kg

    Mycotoxines :

    Aflatoxine B1

    absente

    Trichothécène (T2)

    absente

    Ochratoxine

    absente

    Zéaralénone

    absente

    Microbiologie :

    Moisissures

    Pas plus de 100/g

    Levures

    Pas plus de 100/g

    Salmonella

    absente dans 25 g

    Escherichia coli

    absente dans 5 g

    (*) Benzène,

    Pas plus de 0,05 % en volume. (13*)

    E160b EXTRAITS D'ANNATTO, BIXINE, NORBIXINE

    Synonyme : C.I. Orange naturel 4

    Définition :

    Classe : Caroténoïde

    N° d'index : 75120

    EINECS : Annatto : 215-735-4, Annatto, extrait de graines : 289-561-2 ; Bixine : 230-248-7

    Dénominations chimiques : Bixine : méthylhydrogène-6'-cis-9'-diapocarotène-6,6'-dioate-6,6' méthylhydrogène-6'-trans-9'-diapocarotène-6,6'-dioate-6,6'

    Norbixine : acide cis-9'-diapocarotène-6,6'-dioïque-6,6' acide trans-9'-diapocarotène-6,6'-dioïque-6,6'

    Formules chimiques : Bixine : C25H30O4

    Norbixine : C24H28O4

    Poids moléculaires :

    Bixine : 394,51

    Norbixine : 380,48

    Description : Poudre, suspension ou solution brun rouge

    IDENTIFICATION :

    A. Spectrométrie : (Bixine) Absorption maximale dans le chloroforme à env. 502 nm

    (Norbixine) Absorption maximale dans une solution KOH à env. 482 nm

    (i) Bixine et norbixine extraites par solvants

    DÉFINITION : La bixine est préparée par extraction à partir des enveloppes externes des graines d'annatto (Bixa orellana L.) à l'aide de l'un ou plusieurs des solvants suivants : acétone, méthanol, hexane ou Dichlorométhane, suivie d'une élimination du solvant.

    La norbixine est préparée par hydrolyse à l'aide d'une solution aqueuse alcaline de la bixine extraite comme ci-dessus.

    La bixine et la norbixine peuvent contenir d'autres substances extraites des graines d'annatto.

    La poudre de bixine peut renfermer plusieurs composants colorés, le colorant individuel majeur étant la bixine présente sous forme cis et trans. Le produit peut également contenir des produits de dégradation de la bixine par la chaleur.

    La poudre de norbixine renferme le produit d'hydrolyse de la bixine, sous forme de sels de sodium ou potassium constituant la matière colorante principale. Les formes cis et trans peuvent être présentes.

    Composition : Les poudres de bixine ne doivent pas contenir moins de 75 % de caroténoïdes totaux exprimés en bixine.

    Les poudres de norbixine ne doivent pas contenir moins de 25 % de caroténoïdes totaux exprimés en norbixine.

    1 %

    (Bixine) E 1 %/1 cm 2870 à env. 502 dans le chloroforme

    (Norbixine) E 1 %/1 cm 2870 à env. 482 nm dans une solution KOH

    PURETÉ

    Résidus de solvants

    Acétone

    Pas plus de 50 mg/kg, seuls ou en association

    Méthanol

    Hexane

    Dichlorométhane

    Pas plus de 10 mg/kg

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 10 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Cadmium

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en plomb)

    Pas plus de 40 mg/kg

    (ii) Extraits alcalins d'annatto

    DÉFINITION : Un extrait d'annatto soluble dans l'eau est préparé par action d'une solution aqueuse alcaline (hydroxyde de sodium ou de potassium) sur les enveloppes externes de graines d'annatto (Bixa orellana L.).

    L'extrait d'annatto soluble dans l'eau renferme de la norbixine, produit d'hydrolyse de la bixine, sous forme de sels de sodium ou de potassium constituant la matière colorante principale. Les formes cis et trans peuvent être présentes.

    Composition : Pas moins de 0,1 % des caroténoïdes totaux exprimés en norbixine

    (Norbixine) E 1 %/1 cm 2870 à env. 482 dans une solution KOH

    PURETÉ

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 10 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Cadmium

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en plomb)

    Pas plus de 40 mg/kg

    (iii) Extraits huileux d'annatto

    DÉFINITION : Les extraits huileux d'annatto, en solution ou en suspension, sont préparés par action d'huiles végétales comestibles sur les enveloppes externes de graines d'annatto (Bixa orellana L.). Les extraits huileux d'annatto contiennent plusieurs composants colorés, le colorant individuel majeur étant la bixine présente sous forme cis et trans. Ces extraits peuvent également contenir des produits de dégradation de la bixine par la chaleur.

    Composition : Pas moins de 0,1 % des caroténoïdes totaux exprimés en bixine

    (Bixine) E 1 %/1 cm 2870 à env. 502 dans du chloroforme

    PURETÉ

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 10 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Cadmium

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en plomb)

    Pas plus de 40 mg/kg

    E160c EXTRAIT DE PAPRIKA, CAPSANTHEINE, CAPSORUBINE

    Synonyme : Oléorésine de paprika

    DÉFINITION : L'extrait de paprika est obtenu par action d'un solvant sur les souches naturelles du paprika c.à.d. des cosses de fruits moulus, avec ou sans les graines, de Capsicum annuum L., et renferme les principales matières colorantes de cet épice qui sont la capsanthéine et la capsorubine. Une grande variété d'autres composants colorés est également présente.

    Seuls les solvants suivants peuvent être utilisés pour l'extraction : méthanol, éthanol, acétone, hexane, dichlorométane, acétate d'éthyle et dioxyde de carbone.

    Classe : Caroténoïde

    EINECS : Capsanthéine : 207-364-1

    Capsorubine : 207-425-2

    Dénominations chimiques : Capsanthéine : (3R,3'S,5'R)-dihydroxy-3,3'-β,k-caroténone-6

    Capsorubine : (3S,3'S,5R,5'R)-dihydroxy-3,3'-k,k-carotènedione­6,6'

    Formules chimiques : Capsanthéine : C40H56O3

    Capsorubine : C40H56O4

    Poids moléculaires : Capsanthéine : 584,85

    Capsorubine : 600,85

    Composition : Extrait de paprika : pas moins de 7 % de caroténoïdes

    Capsanthéine/capsorubine : pas moins de 30 % des caroténoïdes totaux

    E 1 %/1 cm 2100 à env. 462 nm dans l'acétone

    Description : Liquide visqueux rouge foncé

    IDENTIFICATION :

    A. Spectrométrie : Absorption maximale dans l'acétone à env. 462 nm

    B. Réaction colorée : On obtient une intense coloration bleue par addition d'une goutte d'acide sulfurique à une goutte d'échantillon dans 2-3 gouttes de chloroforme.

    PURETÉ

    Résidus de solvants

    Acétate d'éthyle

    Pas plus de 50 mg/kg, seuls ou en association

    Méthanol

    Ethanol

    Acétone

    Hexane

    Dichlorométhane

    Pas plus de 10 mg/kg seul

    Capsaïcine

    Pas plus de 250 mg/kg

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 10 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Cadmium

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en plomb)

    Pas plus de 40 mg/kg

    E 160d LYCOPÈNE

    i) Lycopène synthétique

    Synonymes : Lycopène obtenu par synthèse chimique.

    Définition : Le lycopène synthétique, mélange d'isomères géométriques de lycopènes, est obtenu par la condensation de Wittig d'intermédiaires de synthèse couramment utilisés dans la production d'autres caroténoïdes employés dans les denrées alimentaires. Le lycopène synthétique se compose essentiellement de lycopène tout-trans et contient aussi du lycopène cis-5 et de faibles quantités d'autres isomères. Les préparations commerciales de lycopène destinées à être utilisées dans les denrées alimentaires se présentent sous la forme de suspensions dans des huiles comestibles ou de poudre hydrodispersable ou hydrosoluble.

    Numéro d'index : 75125.

    EINECS : 207-949-1.

    Dénomination chimique : Ψ, Ψ-carotène, lycopène tout-trans, lycopène (tout-E), (tout-E)-2,6,10,14,19,23,27,31-octaméthyl-2,6,8,10,12,14,16,18,20,22,24,26,30-dotriacontatridécane.

    Formule chimique : C40 H56.

    Poids moléculaire : 536,85.

    Composition : Pas moins de 96 % de lycopènes, tous lycopènes confondus (pas moins de 70 % de lycopène tout-trans) E1cm ¹ % à 465 à 475 nm dans l'hexane (pour 100 % de lycopène tout-trans pur) de 3 450.


    Description : Poudre cristalline rouge.


    Identification :

    Spectrophotométrie : Une solution dans l'hexane révèle une absorption maximale à environ 470 nm.


    Test de dépistage de caroténoïdes : La couleur de la solution de l'échantillon dans l'acétone disparaît après ajouts successifs d'une solution de 5 % de nitrite de sodium et d'acide sulfurique 1N.


    Solubilité : Insoluble dans l'eau, facilement soluble dans le chloroforme.


    Propriétés d'une solution de 1 % dans le chloroforme : Clair et couleur rouge-orange intense.

    Pureté

    Perte par déshydratation : Pas plus de 0,5 % (40° C, 4 h à 20 mm Hg).

    Apo-12'-lycopénal : Pas plus de 0,15 %.

    Oxyde de triphénylphosphine : Pas plus de 0,01 %.

    Résidus de solvants
    Méthanol : pas plus de 200 mg/kg.

    Hexane, propane-2-ol : pas plus de 10 mg/kg chacun.

    Dichlorométhane : pas plus de 10 mg/kg (en préparations commerciales uniquement).

    Plomb : Pas plus de 1 mg/kg.

    ii) Lycopène de tomates rouges

    Synonymes : Jaune naturel 27.

    Définition : Le lycopène est obtenu par extraction par solvant de tomates rouges (Lycopersicon esculentum L.), puis élimination du solvant. Seuls les solvants suivants peuvent être utilisés : dioxyde de carbone, acétate d'éthyle, acétone, propane-2-ol, méthanol, éthanol et hexane. Le principe colorant majeur des tomates est le lycopène ; de faibles quantités d'autres pigments caroténoïdes peuvent être présentes. Outre les autres pigments colorés, le produit peut contenir des huiles, des graisses, des cires et des aromatisants naturellement présents dans les tomates.

    Numéro d'index : 75125.

    EINECS : 207-949-1.

    Dénomination chimique : Ψ, Ψ-carotène, lycopène tout-trans, lycopène (tout-E), (tout-E)-2,6,10,14,19,23,27,31-octaméthyl-2,6,8,10,12,14,16,18,20,22,24,26,30-dotriacontatridécane.

    Formule chimique : C40 H56.

    Poids moléculaire : 536,85.

    Composition : E1cm ¹ % à 465 à 475 nm dans l'hexane (pour 100 % de lycopène tout-trans pur) de 3 450.

    Pas moins de 5 % de matières colorantes, toutes matières confondues.

    Description : Liquide visqueux rouge foncé.

    Identification

    Spectrophotométrie : Absorption maximale dans l'hexane à environ 472 nm.

    Pureté

    Résidus de solvants

    Propane-2-o, hexane, acétone, éthanol, méthanol, acétate d'éthyle, pas plus de 50 mg/ kg, seuls ou en association.

    Cendres sulfatées : Pas plus de 1 %.

    Mercure : Pas plus de 1 mg/kg.

    Cadmium : Pas plus de 1 mg/kg.

    Arsenic : Pas plus de 3 mg/kg.

    Plomb : Pas plus de 2 mg/kg.

    iii) Lycopène issu de Blakeslea trispora

    Synonymes : Jaune naturel 27.

    Définition : Le lycopène issu de Blakeslea trispora est extrait de la biomasse fongique et purifié par cristallisation et filtration. Il se compose essentiellement de lycopène tout-trans. Il contient également de faibles quantités d'autres caroténoïdes. L'isopropanol et l'acétate d'isobutyle sont les seuls solvants utilisés pour l'élaborer. Les préparations commerciales de lycopène destinées à être utilisées dans les denrées alimentaires se présentent sous la forme de suspensions dans des huiles comestibles ou de poudre hydrodispersable ou hydrosoluble.

    Numéro d'index : 75125.

    EINECS : 207-949-1.

    Dénomination chimique : Ψ, Ψ-carotène, lycopène tout-trans, lycopène (tout-E), (tout-E)-2,6,10,14,19,23,27,31-octaméthyl-2,6,8,10,12,14,16,18,20,22,24,26,30-dotriacontatridécane.

    Formule chimique : C40 H56.

    Poids moléculaire : 536,85.

    Composition : Pas moins de 95 % de lycopènes, tous lycopènes confondus, et pas moins de 90 % de lycopène tout-trans de toutes les matières colorantes E 1cm ¹ % à 465 à 475 nm dans l'hexane (pour 100 % de lycopène tout-trans pur) de 3 450.

    Description : Poudre cristalline rouge.

    Identification

    Spectrophotométrie : Une solution dans l'hexane révèle une absorption maximale à environ 470 nm.

    Test de dépistage de caroténoïdes : La couleur de la solution de l'échantillon dans l'acétone disparaît après ajouts successifs d'une solution de 5 % de nitrite de sodium et d'acide sulfurique 1N.

    Solubilité : Insoluble dans l'eau, facilement soluble dans le chloroforme.

    Propriétés d'une solution de 1 % dans le chloroforme : Clair et couleur rouge-orange intense.

    Pureté

    Perte par déshydratation : Pas plus de 0,5 % (40° C, 4 h à 20 mm Hg).

    Autres caroténoïdes : Pas plus de 5 %.

    Résidus de solvants

    Propane-2-ol : pas plus de 0,1 %.

    Acétate d'isobutyle : pas plus de 1,0 %.

    Dichlorométhane : pas plus de 10 mg/kg (en préparations commerciales uniquement).

    Cendres sulfatées : Pas plus de 0,3 %.

    Plomb : Pas plus de 1 mg/kg.

    E160e BETA-APO-8'-CAROTENALE (C 30)

    Synonyme : Colorant alimentaire orange CI N°6

    DÉFINITION : Les présentes spécifications s'appliquent essentiellement à tous les isomères trans du ß-apo-8'-caroténale associés à des quantités minimes d'autres caroténoïdes. Les formes diluées et stabilisées sont préparées à partir de ß-apo-8'-caroténale conforme aux présentes spécifications et incluent les solutions ou suspensions de ß-apo-8'-caroténale dans des graisses ou huiles comestibles, les émulsions et les poudres dispersables dans l'eau. Ces préparations peuvent présenter diverses proportions d'isomères cis/trans.

    Classe : Caroténoïde

    N° d'index : 40820

    EINECS : 214-171-6

    Dénominations chimiques : β-apo-8'-caroténale, trans-β-apo-8'-carotène-aldéhyde

    Formule chimique : C30H40O

    Poids moléculaire : 416,65

    Composition : Pas moins de 96 % de matières colorantes totales

    E 1 %/1 cm env. 2640 à 460 nm - 462 nm dans le cyclohexane

    Description : Cristaux violet foncé avec un lustre métallique ou poudre cristalline

    IDENTIFICATION :

    A. Spectrométrie : Absorption maximale dans le cyclohexane à env. 460-462 nm

    PURETÉ

    Cendres sulfuriques

    Pas plus de 0,1 %

    Matières colorantes accessoires

    caroténoïdes autres que le β-apo-8'-caroténale :

    Pas plus de 3.0 % des matières colorantes totales

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 10 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Cadmium

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en plomb)

    Pas plus de 40 mg/kg

    E160 f ESTER ETHYLIQUE DE L'ACIDE BETA-APO-8'­CAROTENOIQUE (C 30)

    Synonymes : Colorant alimentaire orange CI N°7, ester β-apo-8'­caroténoïque

    DÉFINITION : Les présentes spécifications s'appliquent essentiellement à tous les isomères trans de l'ester éthylique de l'acide ß-apo-8'­caroténoïque, associés à des quantités minimes d'autres caroténoïdes. Les formes diluées et stabilisées sont préparées à partir de l'ester éthylique de l'acide β-apo-8'-caroténoïque conforme aux présentes spécifications et incluent les solutions ou suspensions d'ester éthylique de l'acide β-apo-8'­caroténoïque dans des graisses ou huiles comestibles, les émulsions et les poudres dispersables dans l'eau. Ces préparations peuvent présenter diverses proportions d'isomères cis/trans.

    Classe : Caroténoïde

    N° d'index : 40825

    EINECS : 214-173-7

    Dénominations chimiques : Ester éthylique de l'acide ß-apo-8'-caroténoïque, éthyl-apo-8'-β­caroténoate-8'

    Formule chimique : C32H44O2

    Poids moléculaire : 460,70

    Composition : Pas moins de 96 % des matières colorantes totales

    E 1 %/1 cm 2550 à env. 449 nm dans le cyclohexane

    Description : Cristaux de couleur rouge à rouge violacé ou poudre cristalline

    IDENTIFICATION :

    A. Spectrométrie : Absorption maximale dans le cyclohexane à env. 449 nm

    PURETÉ

    Cendres sulfuriques

    Pas plus de 0,1 %

    Matières colorantes accessoires

    caroténoïdes autres que l'ester éthylique de l'acide β-apo-8'-caroténoïque :

    Pas plus de 3.0 % des matières colorantes totales

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 10 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Cadmium

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en plomb)

    Pas plus de 40 mg/kg

    E161b LUTEINE

    Synonymes : Caroténoïdes mélangés, xanthophylles

    DÉFINITION : La lutéine est obtenue par extraction par solvant à partir de souches naturelles de fruits et plantes comestibles ainsi que des herbes, de la luzerne (alfalfa) et tagètes erecta. Les principales matières colorantes sont constituées de caroténoïdes et en majeure partie de lutéine et de ses esters acides gras. Différentes quantités de carotènes peuvent également être présentes. La lutéine peut contenir des graisses et des huiles des cires naturellement présentes dans le matériel végétal d'origine. Seuls les solvants suivants peuvent être utilisés pour l'extraction : méthanol, éthanol, propanol-2, hexane, acétone, méthyléthylcétone, dichlorométhane et dioxyde de carbone.

    Classe : Caroténoïde

    EINECS : 204-840-0

    Dénomination chimique : Dihydroxy-3,3'-d-carotène

    Formule chimique : C40H56O2

    Poids moléculaire : 568,88

    Composition : Teneur en matières colorantes totales : pas moins de 4 % exprimées en lutéine

    E 1 %/1 cm 2550 à env. 445 nm dans le chloroforme/éthanol (10 + 90) ou dans l'hexane/éthanol/acétone (80 + 10 + 10)

    Description : Liquide brun jaunâtre foncé

    IDENTIFICATION :

    A. Spectrométrie : Absorption maximale dans un mélange chloroforme/éthanol (10+90) à env. 445 nm

    PURETÉ

    Résidus de solvants

    Acétone

    Pas plus de 50 mg/kg, seuls ou en association

    Méthyléthylcétone

    Méthanol

    Ethanol

    Propanol-2

    Hexane

    Dichlorométhane

    Pas plus de 10 mg/kg

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 10 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Cadmium

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en plomb)

    Pas plus de 40 mg/kg

    E161g CANTHAXANTHINE

    Synonyme : Colorant alimentaire orange CI N°8

    DÉFINITION : Les présentes spécifications s'appliquent essentiellement à tous les isomères trans de la canthaxanthine associés à des quantités minimes d'autres caroténoïdes. Les formes diluées et stabilisées sont préparées à partir de canthaxanthine conforme aux présentes spécifications et incluent les solutions ou suspensions de canthaxanthine dans des graisses ou huiles comestibles, les émulsions et les poudres dispersables dans l'eau. Ces préparations peuvent présenter diverses proportions d'isomères cis/trans.

    Classe : Caroténoïde

    N° d'index : 40850

    EINECS : 208-187-2

    Dénominations chimiques : β-carotènedione-4,4', canthaxanthine, dioxo-4,4'-β-carotène

    Formule chimique : C40H52O2

    Poids moléculaire : 564,86

    Composition : Pas moins de 96 % de matières colorantes totales (exprimées en canthaxanthine)

    E 1 %/1 cm 2200 à env. 485 nm dans le chloroforme à 468 nm dans le cyclohexane à 467 nm dans l'ether de pétrole

    Description : Cristaux violet foncé ou poudre cristalline

    IDENTIFICATION :

    A. Spectrométrie : Absorption maximale dans le chloroforme à env. 485 nm

    Absorption maximale dans le cyclohexane à 468nm-472 nm

    Absorption maximale dans l'éther de pétrole à 464nm-467 nm

    PURETÉ

    Cendres sulfuriques

    Pas plus de 0,1 %

    Matières colorantes accessoires

    caroténoïdes autres que la canthaxanthine :

    Pas plus de 5.0 % des matières colorantes totales

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 10 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Cadmium

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en pb)

    Pas plus de 40 mg/kg

    E162 ROUGE DE BETTERAVE

    Synonyme : Bétanine

    DÉFINITION : Le rouge de betterave est obtenu à partir de souches naturelles de betteraves rouges (Beta vulgaris L var rubra) par pression des betteraves écrasées jusqu'à obtention d'un jus, ou par extraction aqueuse à partir de betteraves réduites en morceaux et enrichissement ultérieur en principe actif. La matière colorante est constituée de divers pigments appartenant tous à la classe des bétalaïnes. La principale matière colorante est constituée de bétacyanines (rouges), dont 75-95 % de bétanine. De faibles quantités de bétaxanthine (jaune) et des produits de dégradation de bétalaïnes (brun clair) peuvent être présentes.

    Outre les pigments colorés, le jus ou l'extrait renferme des sucres, des sels et/ou des protéines naturellement présentes dans la betterave. La solution peut être concentrée et certains produits raffinés afin d'éliminer les sucres, sels et protéines.

    Classe : Bétalaïne

    EINECS : 231-628-5

    Dénominations chimiques : acide {S-(R*,R*)-{{carboxy-2-(β-D-glucopyranosyloxy)-5­dihydro-2,3-hydroxy-6-1H-indolyl-1}-2-éthényl}-4-dihydro-2,3­pyridinedicarboxylique-2,6; {(dicarboxy-2,6-tétrahydro-1,2,3,4­pyridyl-4-ène)-2-éthylidène}-1-(β-D-glucopyranosyloxy)-5­hydroxy-6-indoliumcarboxylate-2

    Formule chimique : Bétanine : C24H26N2O13

    Poids moléculaire : 550,48

    Composition : La teneur en colorant rouge (exprimée en bétanine) ne doit pas être inférieure à 0.4 %

    E 1 %/1 cm 1120 à env. 535 nm dans une solution aqueuse de pH 5

    Description : Liquide, pâte, poudre ou solide rouge ou rouge foncé

    IDENTIFICATION :

    A. Spectrométrie : Absorption maximale dans l'eau à pH 5 à env. 535 nm

    PURETÉ

    Nitrate

    Pas plus de 2 g d'anions nitrate / g de colorant rouge (calculé à partir de la composition)

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 10 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Cadmium

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en plomb)

    Pas plus de 40 mg/kg

    E163 ANTHOCYANES

    DÉFINITION : Les anthocyanes sont obtenues par extraction à l'eau sulfitée, à l'eau acidifiée, au dioxyde de carbone, au méthanol ou à l'éthanol à partir de souches naturelles de végétaux ou de fruits comestibles. Les anthocyanes renferment les composés que contiennent communément le matériel d'origine, notamment de l'anthocyanine, des acides organiques, des tannins, des sucres, des sels minéraux, etc., mais pas nécessairement dans les mêmes proportions que dans le matériel d'origine.

    Classe : Anthocyane

    N° d'index : Préparé grâce à une procédé physique à partir de fruits et de légumes

    EINECS : 108-438-6 (cyanidine) ; 205-125-6 (peonidine) ; 208-437-0 (delphinidin) ; 211-403-8 (malvidine) ; 205-127-7 (perlagonidine)

    Dénominations chimiques : Chlorure de pentahydroxy-3,3',4',5,7-flavylium (cyanidine)

    Chlorure de tétrahydroxy-3,4',5,7-méthoxy-3'-flavylium (péonidine)

    Chlorure de tétrahydroxy-3,4',5,7-diméthoxy-3',5'-flavylium (malvidine)

    Chlorure de trihydroxy-3,5,7-(trihydroxy-3,4,5-phényl)-2-benzo­1-pyrylium (delphinidine)

    Chlorure de pentahydroxy-3,3',4',5,7-méthoxy-5'-flavylium (pétunidine)

    Chlorure des Trihydroxy-3,5?è -(hydroxy-4-phényl) 1 -benzophyryline (perlargonidine)

    Formules chimiques :

    Cyanidine : C15H11O6Cl

    Péonidine : C16H13O6Cl

    Malvidine : C17H15O7Cl

    Delphinidine : C15H11O7Cl

    Pétunidine : C16H13O7Cl

    Pélargonidine : C15H11O5Cl

    Poids moléculaires :

    Cyanidine : 322.6

    Péonidine : 336.7

    Malvidine : 366.7

    Delphinidine : 340.6

    Pétunidine : 352.7

    Pélargonidine : 306.7

    Composition : E 1 %/1 cm 300 pour le pigment pur à 515-535 nm de pH3

    Description : Liquide, masse, poudre ou pâte pourpre, ayant une légère odeur caractéristique

    IDENTIFICATION :

    A. Spectrométrie : Absorption maximale dans le méthanol avec 0.01 % de HCl concentré

    Cyanidine : 535 nm

    Péonidine : 532 nm

    Malvidine : 542 nm

    Delphinidine : 546 nm

    Pétunidine : 543 nm

    Pélargonidine : 530 nm

    PURETÉ

    Résidus de solvants

    Méthanol

    Pas plus de 50 mg/kg seuls ou en association

    Ethanol

    Anhydride sulfureux

    Pas plus de 1000 mg/kg par pour-cent de pigment

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 10 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Cadmium

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en plomb)

    Pas plus de 40 mg/kg

    E170 CARBONATE DE CALCIUM

    Synonymes : Pigment blanc CI N°18, craie

    DÉFINITION : Le carbonate de calcium est le produit obtenu à partir du broyage du calcaire ou par précipitation des ions calcium avec des ions de carbonate.

    Classe : Inorganique

    N° d'index : 77220

    EINECS : 207-439-9

    Dénomination chimique : Carbonate de calcium : 207-439-9

    Calcaire : 215-279-6

    Formule chimique : CaCO3

    Poids moléculaire : 100,1

    Composition : Pas moins de 98 % calculés sur la base de la forme anhydre

    Description : Poudre blanche cristalline ou amorphe, sans odeur et sans goût

    IDENTIFICATION :

    A. Solubilité : Pratiquement insoluble dans l'eau et dans l'alcool. Se dissout avec effervescence dans l'acide acétique dilué, dans l'acide chlorhydrique dilué et dans l'acide nitrique dilué; les solutions obtenues, après ébullition, donnent des résultats positifs pour les tests de recherche du calcium.

    PURETÉ

    Perte par déshydratation

    Pas plus de 2.0 %( 200°C, 4 heures)

    Substances insolubles dans l'acide

    Pas plus de 0,2 %

    Sels de magnésium et sels basiques

    Pas plus de 1,5 %

    Fluorure

    Pas plus de 50 mg/kg

    Antimoine (exprimé en Sb)

    Pas plus de 100 mg/kg seuls ou en association

    Cuivre (exprimé en Cu)

    Chrome (exprimé en Cr)

    Zinc (exprimé en Zn)

    Baryum (exprimé en Ba)

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 10 mg/kg

    Cadmium

    Pas plus de 1 mg/kg

    E171 (*14) DIOXYDE DE TITANE

    Synonyme : Pigment blanc CI N°6

    DÉFINITION : Le dioxyde de titane prend essentiellement la forme de dioxyde de titane pur anatase et/ou rutile, qui peut être enrobé de faibles quantités d'alumine et/ou de silice pour améliorer les propriétés technologiques du produit.

    Catégorie : Inorganique

    N° d'index : 77891

    EINECS : 236-675-5

    Dénomination chimique : Dioxyde de titane

    Formule chimique : TiO2

    Poids moléculaire : 79,88

    Composition : Pas moins de 99 % calculés sur la base de la forme exempte d'alumine et de silice

    Description du produit : Poudre blanche à légèrement colorée.

    IDENTIFICATION :

    Solubilité : insoluble dans l'eau et les solvants organiques. Il se dissout lentement dans l'acide fluorhydrique et dans l'acide sulfurique concentré chaud.

    PURETÉ

    Perte par déshydratation

    Pas plus de 0,5 % (105° C, 3 heures)

    Perte par calcination

    Pas plus de 1.0 % sur la base d'un produit exempt de matières volatiles (800°C)

    Oxyde d'aluminium et/ou dioxyde de silicone

    Pas plus de 2.0 % au total

    Substances solubles dans une solution de HC1 0,5 N

    Pas plus de 0,5 % sur la base du produit exempt d'alumine et de silice et, pour les produits contenant de l'alumine et/ou de la silice,

    Pas plus de 1,5 % sur la base du produit tel qu'il est mis en vente.

    Substances solubles dans l'eau

    Pas plus de 0,5 %

    Cadmium

    Pas plus de 1 mg/kg

    Antimoine

    Pas plus de 50 mg/kg à dissolution complète

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg à dissolution complète

    Plomb

    Pas plus de 10 mg/kg à dissolution complète

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg à dissolution complète

    Zinc

    Pas plus de 50 mg/kg à dissolution complète (14*)

    E172 OXYDES DE FER ET HYDROXYDES DE FER

    Synonymes : Oxyde de fer jaune : Pigment jaune CI N°42 et 43 Oxyde de fer rouge : Pigment rouge CI N°101 et 102 Oxyde de fer noir : Pigment noir CI N°11

    DÉFINITION : Les oxydes de fer et hydroxydes de fer sont produits par synthèse et sont essentiellement constitués d'oxydes de fer anhydres et/ou hydratés. La gamme des teintes comprend des jaunes, des rouges, des bruns et des noirs. Les oxydes de fer de qualité alimentaire se distinguent principalement des qualités techniques par leurs degrés relativement faibles de contamination par d'autres métaux. Cette qualité est obtenue par sélection et contrôle de l'origine du fer et/ou par le degré de purification atteint au cours du processus de fabrication.

    Classe : Inorganique

    N° d'index : Oxyde de fer jaune : 77492

    Oxyde de fer rouge : 77491

    Oxyde de fer noir : 77499

    EINECS : Oxyde de fer jaune : 257-098-5

    Oxyde de fer rouge : 215-168-2

    Oxyde de fer noir : 235-442-5

    Dénominations chimiques : Oxyde de fer jaune : oxyde ferrique hydraté, oxyde de fer (III) hydraté

    Oxyde de fer rouge : Oxyde ferrique anhydre, oxyde de fer (III) anhydre

    Oxyde de fer noir : Oxyde ferroso-ferrique, oxyde de fer (II, III)

    Formules chimiques :

    Oxyde de fer jaune : FeO(OH).xH2O

    Oxyde de fer rouge : Fe2O3

    Oxyde de fer noir : FeO.Fe2O3

    Poids moléculaires 88,85 FeO(OH)

    159,70 Fe2O3

    231,55 FeO.Fe2O3

    Composition : Jaune pas moins de 60 %, rouge et noir pas moins de 68 % du fer total, exprimé en fer

    Description : Poudre de teinte jaune, rouge, brune ou noire

    IDENTIFICATION :

    A. Solubilité : Insolubles dans l'eau et les solvants organiques. Solubles dans les acides minéraux concentrés.

    PURETÉ

    Substances solubles dans l'eau

    Pas plus de 1.0 %

    à dissolution complète

    Arsenic

    Pas plus de 5 mg/kg

    Baryum

    Pas plus de 50 mg/kg

    Cadmium

    Pas plus de 5 mg/kg

    Chrome

    Pas plus de 100 mg/kg

    Cuivre

    Pas plus de 50 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 20 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Nickel

    Pas plus de 200 mg/kg

    Zinc

    Pas plus de 100 mg/kg

    E173 ALUMINIUM

    Synonyme : Pigment métallique CI, Al

    DÉFINITION : La poudre d'aluminium est composée de fines particules d'aluminium. La pulvérisation peut s'effectuer en présence ou en absence d'huiles végétales comestibles et/ou d'acides gras utilisés comme additifs de qualité alimentaire. Elle est exempte de toute addition de substances autres que des huiles végétales comestibles et/ou d'acides gras utilisés comme additifs de qualité alimentaire.

    N° d'index : 77000

    EINECS : 231-072-3

    Dénomination chimique : Aluminium

    Formule chimique : Al

    Poids moléculaire : 26,98

    Composition : Pas moins de 99 % exprimés en Al sur la base du produit exempt d'huiles

    Description : Poudre gris argenté ou petites feuilles

    IDENTIFICATION :

    A. Solubilité : Insoluble dans l'eau et les solvants organiques. Soluble dans l'acide chlorhydrique dilué. La solution obtenue donne une réaction positive pour les tests de recherche de l'aluminium.

    PURETÉ

    Perte par déshydratation

    Pas plus de 0,5 % (105°C, poids constant)

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 10 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Cadmium

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en plomb)

    Pas plus de 40 mg/kg

    E174 ARGENT

    Synonyme : Argentum, Ag

    Classe : Inorganique

    N° d'index : 77820

    Dénomination chimique : Argent

    Formule chimique : Ag

    Poids atomique : 107,87

    Composition : Pas moins de 99,5 % de Ag

    Description : Poudre de couleur argent ou petites feuilles

    E175 OR

    Synonymes : Pigment métallique N°3, aurum, Au

    Classe : Inorganique

    N° d'index : 77480

    EINECS : 231-165-9

    Dénomination chimique : Or

    Formule chimique : Au

    Poids atomique : 197.0

    Composition : Pas moins de 90 % de Au

    Description : Poudre de couleur or ou petites feuilles

    PURETÉ

    Argent

    Pas plus de 7 % après dissolution complète

    Cuivre

    Pas plus de 4 % après dissolution complète

    E180 LITHOLRUBINE BK

    Synonymes : Pigment rouge CI N°57, pigment rubis, carmin 6B

    DÉFINITION : La litholrubine BK est essentiellement constituée d'hydroxy-3­ (méthyl-4-sulfo-2-phénylazo)-4- naphatalènecarboxylate-2 de calcium et de matières colorantes accessoires associées à de l'eau, du chlorure et/ou du sulfate de calcium constituant les principaux composants non colorés.

    Classe : Monoazoïque

    N° d'index 15850 :1

    EINECS : 226-109-5

    Dénomination chimique : Hydroxy-3-(méthyl-4-sulfo-2-phénylazo)-4­-naphatalènecarboxylate-2 de calcium

    Formule chimique : C18H12CaN2O6S

    Poids moléculaire : 424,45

    Composition : Pas moins de 90 % de matières colorantes totales

    E 1 %/1 cm 200 à env. 442 nm dans le diméthylformamide

    Description : Poudre rouge

    IDENTIFICATION :

    A. Spectrométrie : Absorption maximale dans le diméthylformamide à env. 442 nm

    PURETÉ

    Matières colorantes accessoires

    Pas plus de 0,5 %

    Composés organiques autres que les matières colorantes :

    sel de calcium de l'acide amino-2- méthyl-5-benzènesulfonique

    Pas plus de 0,2 %

    sel de calcium de l'acide hydroxy-3 naphtalènecarboxylique-2 -

    Pas plus de 0,4 %

    Amines aromatiques primaires non sulfonées

    Pas plus de 0.01 % (exprimées en aniline)

    Matières extractibles à l'éther

    Pas plus de 0,2 % dans une solution de pH 7

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 10 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Cadmium

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds(exprimés en plomb)

    Pas plus de 40 mg/kg

    (*1*) Arrêté du 23 juillet 1998.

    (*2*) Arrêté du 15 septembre 1998.

    (*3*) Arrêté du 22 septembre 1999.

    (*4*) Arrêté du 13 juillet 2000.

    (*5*) Arrêté du 19 février 2001.

    (*6*) Arrêté du 2 mai 2001.

    (*7*) Arrêté du 31 juillet 2001.

    (*8*) Arrêté du 9 octobre 2001.

    (*9*) Arrêté du 15 mars 2002.

    (*10*) Arrêté du 2 juillet 2003.

    (*11*) Arrêté du 19 décembre 2003.

    (*12*) Arrêté du 21 juillet 2004.

    (*13*) Arrêté du 30 septembre 2004.

    (*14*) Arrêté du 18 septembre 2006.

    (*15*) Arrêté du 2 janvier 2007.

    (*16*) Arrêté du 25 février 2008.

    (*17*) Arrêté du 26 août 2009.

    Article Annexe VI-B

    CRITÈRES DE PURETÉ SPÉCIFIQUES POUR LES ÉDULCORANTS

    E420 (i) SORBITOL

    Synonymes : D-glucitol, D-sorbitol

    DEFINITIONS :

    Dénomination chimique : D-glucitol

    EINECS : 200-061-5

    Numéro E : E420 (i)

    Formule chimique : C6H14O6

    Masse moléculaire relative : 182,17

    Composition : Le sorbitol ne contient pas moins de 97 % de glycitols et pas moins de 91 % de D-sorbitol, cette teneur étant calculée sur la base de la matière sèche.

    Les glycitols sont des composés dont la formule développée est CH2OH-(CHOH)n-CH2OH dans laquelle n représente un nombre entier.

    IDENTIFICATION : Poudre, poudre cristalline, flocons et granules blancs et hygroscopiques de saveur sucrée.

    DESCRIPTION :

    A. Solubilité Très soluble dans l'eau; légèrement soluble dans l'éthanol.

    B. Intervalle de fusion 88°C - 102°C.

    C. Dérivé du monobenzylidène de sorbitol

    Ajouter 7ml de méthanol, 1ml de benzaldéhyde et 1ml d'acide chlorhydrique à 5g de l'échantillon. Mélanger et agiter dans un agitateur mécanique jusqu'à apparition de cristaux. Filtrer sous vide, dissoudre les cristaux dans 20ml d'eau bouillante contenant 1g de carbonate acide de sodium, filtrer avant refroidissement, laisser refroidir le filtrat puis filtrer sous vide, rincer avec 5ml d'un mélange eau/méthanol (à raison de 2 volumes d'eau pour 1 volume de méthanol) et sécher à l'air. Le point de fusion des cristaux ainsi obtenus se situe entre 173°C et 179°C.

    PURETÉ

    Teneur en eau

    Pas plus de 1 % (méthode de Karl Fischer)

    Cendres sulfatées

    Pas plus de 0,1 %, sur la base de la matière sèche

    Sucres réducteurs

    Pas plus de 0,3 %, exprimés en glucose sur la base de la matière sèche

    Sucres totaux

    Pas plus de 1 %, exprimés en glucose sur la base de la matière sèche

    Chlorures

    Pas plus de 50mg/kg, sur la base de la matière sèche

    Sulfates sèche

    Pas plus de 100mg/kg, sur la base de la matière

    Nickel

    Pas plus de 2mg/kg, sur la base de la matière sèche

    Arsenic

    Pas plus de 3mg/kg, sur la base de la matière sèche

    Plomb

    Pas plus de 1mg/kg, sur la base de la matière sèche

    Métaux lourds

    Pas plus de 10mg/kg, exprimés en plomb, sur la base de la matière sèche

    E420 (ii) SIROP DE SORBITOL

    Synonymes : Sirop de D-glucitol

    DEFINITION :

    Dénomination chimique : Le sirop de sorbitol formé par hydrogénation de sirops de glucose est composé de D-sorbitol, de D-mannitol et de saccharides hydrogénés.

    La fraction qui n'est pas du D-sorbitol est composée principalement d'oligosaccharides produits par hydrogénation de sirops de glucose utilisés comme matière de base (dans ce cas, le sirop n'est pas cristallisable) ou de mannitol. De faibles quantités de glycitols, dans lesquelles n < ou = 4 peuvent être également présents. Les glycitols sont des composés dont la formule développée est CH2OH(CHOH)nCH2OH dans laquelle n représente un nombre entier.

    EINECS : 270 - 337 - 8

    Numéro E : E420 (ii)

    Composition : Pas moins de 69 % de solides totaux et pas moins de 50 % de D- sorbitol, calculés sur la base de la forme anhydre.

    DESCRIPTION : Solution aqueuse claire, incolore et d'une saveur sucrée.

    IDENTIFICATION :

    A. Solubilité Miscible à l'eau, au glycérol et au propane-1,2-diol

    B. Dérivé du monobenzy- lidène de sorbitol

    Ajouter 7ml de méthanol, 1ml de benzaldéhyde et 1ml d'acide chlorhydrique à 5g de l'échantillon. Mélanger et agiter dans un agitateur mécanique jusqu'à apparition de cristaux. Filtrer sous vide, dissoudre les cristaux dans 20ml d'eau bouillante contenant1g de bicarbonate de soude, filtrer avant de refroidir. Refroidir le filtrat, filtrer sous vide, rincer à l'aide de 5ml de mélange méthanol/eau (2 volumes d'eau pour 1 volume de méthanol) et sécher à l'air. Le point de fusion des cristaux ainsi obtenus se situe entre 173°C et 179°C.

    PURETÉ

    Teneur en eau

    Pas plus de 31 % (méthode de Karl Fischer)

    Cendres sulfatées

    Pas plus de 0,1 %, sur la base de la matière sèche

    Sucres réducteurs

    Pas plus de 0,3 %, exprimés en glucose sur la base de la matière sèche

    Chlorures

    Pas plus de 50mg/kg, sur la base de la matière sèche

    Sulfates sèche

    Pas plus de 100mg/kg, sur la base de la matière

    Nickel

    Pas plus de 2mg/kg, sur la base de la matière sèche

    Arsenic

    Pas plus de 3mg/kg, sur la base de la matière sèche

    Plomb

    Pas plus de 1mg/kg, sur la base de la matière sèche

    Métaux lourds

    Pas plus de 10mg/kg, exprimés en plomb, sur la base de la matière sèche

    E 421 MANNITOL

    (*5) 1. Mannitol

    Synonymes : D-mannitol.

    DÉFINITION : Le mannitol est obtenu par hydrogénation catalytique d'un mélange de glucose et de fructose réalisé à partir de sucre inverti.

    Dénomination chimique : D-mannitol

    EINECS : 200-711-8

    Formule chimique : C6H1406

    Poids moléculaire : 182,2

    Composition : pas moins de 96 % de D-mannitol et pas plus de 102 % sur la base de la matière sèche.

    Description : Poudre cristalline blanche, inodore

    IDENTIFICATION : :

    A. - Solubilité : soluble dans l'eau, très faiblement soluble dans l'éthanol, pratiquement insoluble dans l'éther.

    B. - Intervalle de fusion : entre 164 et 169 °C.

    C. - Chromatographie sur couche mince : test positif.

    D. - Rotation spécifique : [α]20D : + 23o à + 25o (solution boratée).

    E. - pH : entre 5 et 8, ajouter 0,5 ml d'une solution saturée de chlorure de potassium à 10 ml d'une solution à 10 % en poids ou en volume de l'échantillon, puis mesurer le pH.

    PURETÉ

    Perte par déshydratation

    Pas plus de 0,3 % (105 °C, 4 heures)

    Sucres réducteurs

    Pas plus de 0,3 % (exprimé en glucose)

    Sucres totaux

    Pas plus de 1 % (exprimé en glucose)

    Cendres sulfatées

    Pas plus de 0,1 %

    Chlorures

    Pas plus de 70 mg/kg

    Sulfate

    Pas plus de 100 mg/kg

    Nickel

    Pas plus de 2 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 1 mg/kg

    2. Mannitol obtenu par fermentation

    Synonymes : D-mannitol.

    DÉFINITION : Le mannitol peut aussi être obtenu par fermentation discontinue sous conditions d'aérobie en utilisant une souche conventionnelle de la levure Zygosaccharomyces rouxii.

    Dénomination chimique : D-mannitol.

    EINECS : 200-711-8.

    Formule chimique : C6H1406.

    Poids moléculaire : 182,2.

    Composition : pas moins de 99 % sur la base de la matière sèche.

    Description : Poudre cristalline blanche, inodore.

    IDENTIFICATION : :

    A. - Solubilité : soluble dans l'eau, très faiblement soluble dans l'éthanol, pratiquement insoluble dans l'éther.

    B. - Intervalle de fusion : entre 164 et 169 °C.

    C. - Chromatographie sur couche mince : test positif.

    D. - Rotation spécifique : [α]20D : + 23o à + 25o (solution boratée).

    E. - pH : entre 5 et 8, ajouter 0,5 ml d'une solution saturée de chlorure de potassium à 10 ml d'une solution à 10 % en poids ou en volume de l'échantillon, puis mesurer le pH.

    PURETÉ

    Arabitol

    Pas plus de 0,3 %

    Perte à la dessiccation

    Pas plus de 0,3 % (105 °C, 4 heures)

    Sucres réducteurs

    Pas plus de 0,3 % (exprimé en glucose)

    Sucres totaux

    Pas plus de 1 % (exprimé en glucose)

    Cendres sulfatées

    Pas plus de 0,1 %

    Chlorures

    Pas plus de 70 mg/kg

    Sulfate

    Pas plus de 100 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 1 mg/kg

    Bactéries mésophiles aérobies

    Pas plus de 103/g

    Coliformes

    Absents dans 10 g

    Salmonella

    Absents dans 10 g

    E.coli

    Absents dans 10 g

    Staphylococcus aureus

    Absents dans 10 g

    Pseudomonas aeruginosa

    Absents dans 10 g

    Moisissures

    Pas plus de 100/g

    Levures

    Pas plus de 100/g (5*)

    (*3) E 953 - ISOMALT

    Synonymes : Isomaltulose hydrogéné, palatinose hydrogéné

    DÉFINITION :

    Dénomination chimique : L'isomalt est un mélange de monosaccharides et de disaccharides hydrogénés dont les principaux composants sont les disaccharides :

    6-0-α-D-glucopyranosyl-D-sorbitol (1,6-GPS) et dihydrate de 1-0-α-D-glucopyranosyl-D-mannitol (1,1­GPM)

    Formule chimique : 6-0-α-D-glucopyranosyl-D-sorbitol : C12 H24 011

    dihydrate de 1-0-α-D-glucopyranosyl-D-mannitol : C12H240112H20

    Masse moléculaire relative 6-0-α-D-glucopyranosyl-D-sorbitol : 344,32

    dihydrate de 1-0-α-D-glucopyranosyl-D-mannitol : 380,32

    Composition : Pas moins de 98 % de monosaccharides et disaccharides hydrogénés et pas moins de 86 % du mélange de 6-0-α-D-glucopyranosyl-D-sorbitol et de dihydrate de 1-0-α-D-glucopyranosyl-D-mannitol, déterminés sur la base de la forme anhydre

    DESCRIPTION : Masse cristalline légèrement hygroscropique, blanche et inodore

    IDENTIFICATION :

    A) Solubilité : Soluble dans l'eau, très faiblement soluble dans l'éthanol

    B) Chromatographie sur couche mince : Examiner par chromatographie sur couche mince en utilisant une plaque recouverte d'une couche de gel de silice chromatographique d'environ 0,2 mm. Les principales taches du chromatogramme sont celles qui correspondent au 1,1-GPM et au 1,6-GPS

    PURETÉ

    Teneur en eau

    Pas plus de 7 % (méthode de Karl Fischer)

    Cendres sulfatées

    Pas plus de 0,05 %, sur la base de la matière sèche

    D-Mannitol

    Pas plus de 3 %

    D-Sorbitol

    Pas plus de 6 %

    Sucres réducteurs

    Pas plus de 0,3 %, exprimé en glucose, sur la base de la matière sèche

    Nickel

    Pas plus de 2 mg/kg, sur la base de la matière sèche

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg, sur la base de la matière sèche

    Plomb

    Pas plus de 1 mg/kg, sur la base de la matière sèche

    Métaux lourds (exprimés en Pb)

    Pas plus de 10 mg/kg, sur la base de la matière sèche (3*)

    (*16) 965 (i) MALTITOL

    Synonymes : D-Maltitol, maltose hydrogéné.

    DÉFINITION :

    Dénomination chimique : (α)-D-glucopyranosyl-1,4-D-glucitol.

    EINECS : 209-567-0.

    Formule chimique : C12H24O11.

    Masse moléculaire relative : 344,31.

    Composition : ne contient pas moins de 98 % de D-maltitol C12H24O11, sur la base de la forme anhydre.

    DESCRIPTION : Poudre cristalline blanche de saveur sucrée.

    IDENTIFICATION

    A - Solubilité : très soluble dans l'eau, faiblement soluble dans l'éthanol.

    B. - Intervalle de fusion : 148 °C à 151 °C.

    C. - Pouvoir rotatoire spécifique : [α]20D = + 105,5° à + 108,5° (solution à 5 % en masse ou en volume).

    PURETÉ

    Eau

    Pas plus de 1 % (méthode de Karl Fischer)

    Cendres sulfatées

    Pas plus de 0,1 %, sur la base de la matière sèche

    Sucres réducteurs

    Pas plus de 0,1 %, exprimé en glucose, sur la base de la matière sèche

    Chlorures

    Pas plus de 50 mg/kg, sur la base de la matière sèche

    Sulfates

    Pas plus de 100 mg/kg, sur la base de la matière sèche

    Nickel

    Pas plus de 2 mg/kg, sur la base de la matière sèche

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg, sur la base de la matière sèche

    Plomb

    Pas plus de 1 mg/kg, sur la base de la matière sèche (16*)

    (*16) E 965 (ii) SIROP DE MALTITOL

    Synonymes : Sirop de glucose à haute teneur en maltose hydrogéné, sirop de glucose hydrogéné.

    DÉFINITION : Mélange composé principalement de maltitol ainsi que de sorbitol et d'oligo- et polysaccharides hydrogénés. Il est produit par hydrogénation catalytique de sirop de glucose à haute teneur en maltose, ou par hydrogénation de ses éléments individuels, suivie d'un mélange. Le produit commercialisé se présente indifféremment sous la forme de sirops ou de produits solides.

    Composition : ne contient pas moins de 99 % de saccharides totaux hydrogénés sur la base anhydre et pas moins de 50 % de maltitol sur la base anhydre.

    DESCRIPTION : Liquide visqueux, clair, incolore et inodore ou masse cristalline blanche.

    IDENTIFICATION :

    A. - Solubilité : très soluble dans l'eau, faiblement soluble dans l'éthanol.

    B. - Chromatographie sur couche mince : test positif.

    PURETÉ

    Eau

    Pas plus de 31 % (Karl Fischer)

    Sucres réducteurs

    Pas plus de 0,3 % (exprimé en glucose)

    Cendres sulfatées

    Pas plus de 0,1 %

    Chlorures

    Pas plus de 50 mg/kg

    Sulfate

    Pas plus de 100 mg/kg

    Nickel

    Pas plus de 2 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 1 mg/kg (16*)

    *16 E 966 LACTITOL

    Synonymes : Lactite, lactositol, lactobiosite.

    DÉFINITION :

    Dénomination chimique : 4-O-β-D-Galactopyranosyl-D-glucitol.

    EINECS : 209-566-5.

    Formule chimique : C12H24O11.

    Masse moléculaire relative : 344,32.

    Composition : pas moins de 95 % sur la base de la matière sèche.

    DESCRIPTION : Poudre cristalline de saveur sucrée ou solution incolore. Les produits cristallins se présentent sous forme anhydre, monohydrate et dihydrate.

    IDENTIFICATION :

    A. - Solubilité : très soluble dans l'eau.

    B. - Pouvoir rotatoire spécifique : [α]D20 = + 13° à + 16°, calculé sur la base de la forme anhydre (solution aqueuse à 10 % en masse ou en volume).

    PURETÉ

    Eau

    Produits cristallins

    Pas plus de 10,5 % (méthode de Karl Fischer)

    Autres alcools polyhydriques (polyols)

    Pas plus de 2,5 % sur la base de la matière sèche

    Sucres réducteurs

    Pas plus de 0,2 %, exprimé en glucose, sur la base de la matière sèche

    Chlorures

    Pas plus de 100 mg/kg, sur la base de la matière sèche

    Sulfates

    Pas plus de 200 mg/kg, sur la base de la matière sèche

    Cendres sulfatées

    Pas plus de 0,1 %, sur la base de la matière sèche

    Nickel

    Pas plus de 2 mg/kg, sur la base de la matière sèche

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg, sur la base de la matière sèche

    Plomb

    Pas plus de 1 mg/kg, sur la base de la matière sèche (16*)

    E 967 XYLITOL

    Synonymes : Xylitol, xylite

    DEFINITION :

    Dénomination chimique : D-xylitol

    EINECS : 201-788-0

    Numéro E : E967

    Formule chimique : C5H12O5

    Masse moléculaire relative 152,15

    COMPOSITION : Pas moins de 98,5 % de xylitol, calculés sur base de la forme anhydre.

    DESCRIPTION : Poudre blanche cristalline, pratiquement inodore ayant une saveur légèrement sucrée.

    IDENTIFICATION :

    A. Solubilité : Hautement soluble dans l'eau, faiblement soluble dans l'éthanol.

    B. Intervalle de fusion : 92°C - 96°C

    C. pH : 5 - 7 (solution aqueuse à 10 % en poids ou en volume).

    PURETÉ

    Perte lors du séchage

    Pas plus de 0,5 % (sécher 0,5 g de l'échantillon dans un vide sur du phosphore à 60°C pendant 4 heures)

    Cendres sulfatées

    Pas plus de 0,1 %, exprimé sur la base de la matière sèche

    Sucres réducteurs

    Pas plus de 0,2 %, exprimé en glucose, sur la base de la matière sèche

    Autres alcools polyhydriques

    Pas plus de 1 %, exprimé sur la base de la matière sèche

    Nickel

    Pas plus de 2mg/kg, exprimés sur la base de la matière sèche

    Arsenic

    Pas plus de 3mg/kg, exprimés sur la base de la matière sèche

    Plomb

    Pas plus de 1mg/kg, exprimé sur la base de la matière sèche

    Métaux lourds

    Pas plus de 10mg/kg, exprimés en plomb, sur la base de la matière sèche

    Chlorures

    Pas plus de 100mg/kg exprimés sur la base de la matière sèche

    Sulfate

    Pas plus de 200mg/kg exprimés sur la base de la matière sèche

    (*16) E 968 ÉRYTHRITOL

    Synonymes : Méso-érythritol, tétrahydroxybutane, érythrite.

    DÉFINITION : Obtenu par la fermentation d'une source d'hydrates de carbone par des levures osmophiles de qualité alimentaire sûres et adaptées, comme Moniliella pollinis ou Trichosporonoides megachilensis, suivie d'une purification et d'un séchage.

    Dénomination chimique : 1,2,3,4-Butanetétrol.

    EINECS : 205-737-3.

    Formule chimique : C4H10O4.

    Masse moléculaire : 122,12.

    Composition : pas moins de 99 % après séchage.

    DESCRIPTION : Cristaux blancs, inodores, non hygroscopiques et thermostables. Pouvoir sucrant d'environ 60 à 80 % de celui du sucrose.

    IDENTIFICATION :

    A. - Solubilité : facilement soluble dans l'eau, légèrement soluble dans l'éthanol, insoluble dans l'oxyde de diéthyle.

    B. - Intervalle de fusion : 119-123 °C.

    PURETÉ

    Perte à la dessiccation

    Pas plus de 0,2 % (70 °C, six heures, dans un dessiccateur à vide)

    Cendres sulfatées

    Pas plus de 0,1 %

    Substances réductrices

    Pas plus de 0,3 % exprimé en D-glucose

    Ribitol et glycérol

    Pas plus de 0,1 %

    Plomb

    Pas plus de 0,5 mg/kg (16*)

    E 950 ACESULFAME K

    (*9) Synonymes : Acésulfame de potassium, sel de potassium de 3,4dihydro-6­méthyl-1,2,3-oxathiazine-4-one, 2,2-dioxyde

    DEFINITION

    Dénomination chimique : 2,2-dioxyde de 6-méthyl-1,2,3oxathiazine-4 (3H)-one, sel de potassium

    EINECS : 259-715-3

    Numéro E : E950

    Formule chimique : C4H4KNO4S

    Masse moléculaire relative 201,24

    Composition : Pas moins de 99 % de C4H4KNO4S sur la base de la forme anhydre.

    DESCRIPTION : Poudre cristalline blanche inodore. Pouvoir sucrant environ 200 fois supérieur à celui du sucrose

    IDENTIFICATION :

    A. - Solubilité : très soluble dans l'eau, très peu soluble dans l'éthanol.

    B. - Absorption UV : maximum 227± 2 nm pour une solution de 10 mg dans 1 000 ml d'eau.

    C. - Essai positif pour le potassium : essai réussi (essai subi par le résidu obtenu en provoquant l'inflammation de 2 g de l'échantillon).

    D. - Essai de précipitation : ajouter quelques gouttes d'une solution de 10 % de cobaltinitrite de sodium à une solution de 0,2 g de l'échantillon dans 2 ml d'acide acétique et 2 ml d'eau. Il se produit un précipité jaune.

    PURETÉ

    Perte lors du séchage

    Pas plus de 1 % (105°C, deux heures)

    Impuretés organiques

    Essai réussi pour 20 mg/kg de composants actifs aux UV

    Fluorure

    Pas plus de 3mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 1mg/kg (9*)

    E 951 ASPARTAME

    Synonymes : Ester méthylique d'aspartyl-phénylalanine.

    DEFINITION :

    Dénomination chimique : Ester N-méthylique de N-L-α-aspartyl-L-phénylalanine

    Ester N-méthylique de l'acide 3-amino-N-(α-carbométhoxy­éthoxyphényl) succinamique

    EINECS : 245-261-3

    Numéro E : E951

    Formule chimique : C14H18N2O5

    Masse moléculaire relative : 294,31

    Composition : Pas moins de 98 % et pas plus de 102 % de C14H18N2O5, calculés sur la base de la forme anhydre.

    DESCRIPTION : Poudre cristalline blanche inodore ayant une saveur sucrée.

    Pouvoir sucrant environ 200 fois supérieur à celui du sucrose.

    IDENTIFICATION :

    Solubilité Faiblement soluble dans l'eau et l'éthanol.

    PURETÉ

    Perte lors du séchage

    Pas plus de 4,5 % (105°C, 4 heures)

    Cendres sulfatées

    Pas plus de 0,2 %, sur la base de la matière sèche

    pH Entre 4,5 et 6 (solution 1/125)

    Facteur de transmission

    Le facteur de transmission d'une solution à 1 % dans de l'acide chlorhydrique 2N, déterminé dans une cellule de 1cm à 430nm, à l'aide d'un spectrophotomètre approprié, en utilisant de l'acide chlorhydrique 2N comme solution témoin, ne doit pas être inférieur à 0,95, ce qui équivaut à un coefficient d'absorption ne dépassant pas approximativement 0,022.

    Pouvoir rotatoire spécifique

    (α)20/D : + 14,5° à + 16,5°.

    Déterminer dans 15 N de solution d'acide formique à 4 % dans un délai de 30 minutes suivant la préparation de l'échantillon.

    Arsenic

    Pas plus de 3mg/kg, sur la base de la matière sèche

    Plomb

    Pas plus de 1mg/kg, sur la base de la matière sèche

    Métaux lourds

    Pas de 10mg/kg, exprimés en plomb, sur la base de la matière sèche

    Acide 5-benzyl-3,6-dioxo-2- piperazinéacétique

    Pas plus de 1,5 %, sur la base de la matière sèche

    E 952 ACIDE CYCLAMIQUE ET SES SELS DE Na ET DE Ca

    (I) ACIDE CYCLAMIQUE

    Synonymes : Acide cyclohexylsulfamique, cyclamate

    DEFINITION :

    Dénomination chimique : Acide cyclohexanesulfamique, acide cyclohexylaminosulfonique

    EINECS : 202-898-1

    Numéro E : E952

    Formule chimique : C6H13NO3S

    Masse moléculaire relative : 179,24

    Composition : L'acide cyclohexylsulfamique ne contient pas moins de 98 % et pas plus de l'équivalent de 102 % de C6H13NO3S, calculés sur base de la forme anhydre.

    DESCRIPTION : Poudre cristalline blanche pratiquement inodore ayant une saveur aigre-douce. Pouvoir sucrant environ 40 fois supérieur à celui du sucrose.

    IDENTIFICATION :

    A. Solubilité : Soluble dans l'eau et dans l'éthanol

    B. Test de précipitation : Acidifier une solution à 2 % à l'aide d'acide chlorhydrique, ajouter 1ml d'une solution molaire de chlorure de baryum dans de l'eau et filtrer en cas de trouble ou de précipitation. A la solution claire, ajouter 1ml d'une solution de nitrite de sodium à 10 %. Attendre la formation d'un précipité blanc.

    PURETÉ

    Perte lors du séchage

    Pas plus de 1 % (105°C, 1 heure)

    Sélénium

    Pas plus de 30mg/kg, exprimés en sélénium, sur la base de la matière sèche

    Plomb

    Pas plus de 1mg/kg, sur la base de la matière sèche

    Métaux lourds

    Pas plus de 10mg/kg, exprimés en plomb, sur la base de la matière sèche

    Arsenic

    Pas plus de 3mg/kg, sur la base de la matière sèche

    Cyclohexylamine

    Pas plus de 10mg/kg, sur la base de la matière sèche

    Dicyclohexylamine

    Pas plus de 1mg/kg, sur la base de la matière sèche

    Aniline

    Pas plus de 1mg/kg, sur la base de la matière sèche

    (II) E 952 CYCLAMATE DE SODIUM

    Synonymes : Cyclamate, sel de sodium de l'acide cyclamique.

    DEFINITION :

    Dénomination chimique : Cyclohexanesulfamate de sodium, cyclohexylsulfamate de sodium.

    EINECS : 205-348-9

    Numéro E : E952

    Formule chimique : C6H12NNaO3S et la forme dihydrate C6H12NNaO3S.2H2O

    Masse moléculaire relative :

    201,22 calculée sur base de la forme anhydre

    237,22 calculée sur base de la forme anhydre.

    Composition :

    Pas moins de 98 % et pas plus de 102 % sur la base de la matière sèche

    Forme dihydrate : pas moins de 84 % sur la base de la matière sèche

    DESCRIPTION : Cristaux ou poudre cristalline blanche inodore. Pouvoir sucrant environ 30 fois supérieur à celui du sucrose.

    IDENTIFICATION

    Solubilité : Soluble dans l'eau, pratiquement insoluble dans l'éthanol.

    PURETÉ

    Perte lors du séchage

    Pas plus de 1 % (105°C, 1 heure)

    Pas plus de 15,2 % (105°C, 2 heures) pour la forme dihydrate

    Sélénium

    Pas plus de 30mg/kg, exprimé en sélénium sur la base de la matière sèche

    Arsenic

    Pas plus de 3mg/kg, sur la base de la matière sèche

    Plomb

    Pas plus de 1mg/kg, sur la base de la matière sèche

    Métaux lourds

    Pas plus de 10mg/kg, exprimés en plomb sur la base de la matière sèche

    Cyclohexylamine

    Pas plus de 10mg/kg, sur la base de la matière sèche

    Dicyolohexylamine

    Pas plus de 1mg/kg, sur la base de la matière sèche

    Aniline

    Pas plus de 1mg/kg, sur la base de la matière sèche

    (III) E 952 CYCLAMATE DE CALCIUM

    Synonymes : Cyclamate, sel de calcium de l'acide cyclamique.

    DEFINITION :

    Dénomination chimique : Cyclohexanesulfamate de calcium, cyclohexylsulfamate de calcium.

    EINECS : 205-349-4

    Numéro E : E952

    Formule chimique : C12H24CaN2O6S2.2H2O

    Masse moléculaire relative : 432,57

    Composition : Pas moins de 98 % et pas plus de 101 %, calculés sur la base de la forme anhydre.

    DESCRIPTION : Poudre cristalline ou cristaux blancs inodores. A un pouvoir sucrant environ 30 fois supérieur à celui du sucrose

    IDENTIFICATION : Solubilité Soluble dans l'eau, faiblement soluble dans l'éthanol.

    PURETÉ

    Perte lors du séchage

    Pas plus de 1 % (105°C, 1h)

    Pas plus de 8,5 % (140°C, 4h) pour la forme dihydrate

    Sélénium

    Pas plus de 30mg/kg, sur la base de la matière sèche

    Arsenic

    Pas plus de 3mg/kg, sur la base de la matière sèche

    Plomb

    Pas plus de 1mg/kg, sur la base de la matière sèche

    Métaux lourds

    Pas plus de 10mg/kg, exprimés en plomb, sur la base de la matière sèche

    Cyclohexylamine

    Pas plus de 10mg/kg, sur la base de la matière sèche

    Dicyclohexylamine

    Pas plus de 1mg/kg, sur la base de la matière sèche

    Aniline

    Pas plus de 1mg/kg, sur la base de la matière sèche

    (*16) E 954 SACCHARINE ET SELS DE Na, K ET Ca

    (I) SACCHARINE

    DÉFINITION :

    Dénomination chimique : 1,1-dioxyde de 3-oxo-2,3 dihydrobenzo isothiazole.

    EINECS : 201-321-0.

    Formule chimique : C7H5NO3S.

    Masse moléculaire : 183,18.

    Composition : pas moins de 99 % et pas plus de 101 % de C7H5NO3S, sur la base de la forme anhydre.

    DESCRIPTION : Cristaux blancs ou poudre cristalline blanche, inodore ou ayant une légère odeur aromatique, ayant une saveur sucrée même en solution très diluée. Pouvoir sucrant environ 300 à 500 fois supérieur à celui du sucrose.

    IDENTIFICATION : Solubilité : peu soluble dans l'eau, soluble en solution basique, très peu soluble dans l'éthanol.

    PURETÉ

    Perte à la dessiccation

    Pas plus de 1 % (105 °C, deux heures)

    Intervalle de fusion

    226 à 230 °C

    Cendres sulfatées

    Pas plus de 0,2 %, sur la base de la matière sèche

    Acides benzoïque et salicylique

    Ajouter à 10 ml d'une solution au 1/20, précédemment acidifiée à l'aide de cinq gouttes d'acide acétique, trois gouttes d'une solution aqueuse approximativement molaire de chlorure ferrique. Ne précipite ni ne vire au violet.

    o-Toluènesulfonamide

    Pas plus de 10 mg/kg, sur la base de la matière sèche

    p-Toluènesulfonamide

    Pas plus de 10 mg/kg, sur la base de la matière sèche

    p-Sulfonamide de benzoate

    Pas plus de 25 mg/kg, sur la base de la matière sèche

    Substances facilement carbonisables

    néant

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg, sur la base de la matière sèche

    Sélénium

    Pas plus de 30 mg/kg, sur la base de la matière sèche

    Plomb

    Pas plus de 1 mg/kg, sur la base de la matière sèche

    (II) SACCHARINATE DE SODIUM

    Synonymes : Saccharine, sel de sodium de la saccharine

    DÉFINITION :

    Dénomination chimique : O-benzosulfimide de sodium, sel de sodium du 2,3-dihydro-3­-oxobenzisosulfonazole, sel de sodium dihydraté du 1,1-dioxyde de 1,2-benzisothiazoline-3-one

    EINECS : 204-886-1

    Formule chimique : C7H4NNaO3S.2H2O

    Masse moléculaire relative : 241,19

    Composition : pas moins de 99 % et pas plus de 101 % de C7H4NNaO3S sur la base de la forme anhydre

    DESCRIPTION : Cristaux blancs ou poudre cristalline blanche efflorescente, inodore ou ayant une faible odeur, ayant une saveur très sucrée même en solution très diluée. Pouvoir sucrant environ 300 à 500 fois supérieur à celui du sucrose en solution diluée.

    IDENTIFICATION : Solubilité : facilement soluble dans l'eau, peu soluble dans l'éthanol.

    PURETÉ

    Perte à la dessiccation

    Pas plus de 15 % (120 °C, quatre heures)

    Acides benzoïque et salicylique

    Ajouter à 10 ml d'une solution au 1/20, précédemment acidifiée à l'aide de cinq gouttes d'acide acétique, trois gouttes d'une solution aqueuse approximativement molaire de chlorure ferrique. Ne précipite ni ne vire au violet

    o-Toluènesulfonamide

    Pas plus de 10 mg/kg, sur la base de la matière sèche

    p-Toluènesulfonamide

    Pas plus de 10 mg/kg, sur la base de la matière sèche

    p-Sulfonamide de benzoate

    Pas plus de 25 mg/kg, sur la base de la matière sèche

    Substances facilement carbonisables

    néant

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg, sur la base de la matière sèche

    Sélénium

    Pas plus de 30 mg/kg, sur la base de la matière sèche

    Plomb

    Pas plus de 1 mg/kg, sur la base de la matière sèche

    (III) SACCHARINATE DE CALCIUM

    Synonymes : Saccharine, sel de calcium de la saccharine.

    DÉFINITION :

    Dénomination chimique : O-benzosulfimide de calcium, sel de calcium du 2,3-dihydro-3-oxobenzisosulfonazole, sel de calcium hydraté (2 :7) du 1,1-dioxyde de 1,2-benzisothiazoline-3-one

    EINECS : 229-349-9

    Composition : C14H8CaN2O6S231/2H2O

    Masse moléculaire relative : 467,48

    Composition : pas moins de 95 % de C14H8CaN2O6S2 sur la base de la forme anhydre.

    DESCRIPTION : Cristaux blancs ou poudre cristalline blanche, inodore ou dégageant une légère odeur, ayant une saveur sucrée prononcée, même en solution très diluée. Pouvoir sucrant environ 300 à 500 fois supérieur à celui du sucrose en solution diluée.

    IDENTIFICATION : Solubilité : facilement soluble dans l'eau, soluble dans l'éthanol.

    PURETÉ

    Perte à la dessiccation

    Pas plus de 13,5 % (120 °C, quatre heures)

    Acides benzoïque et salicylique

    Ajouter à 10 ml d'une solution au 1/20, précédemment acidifiée à l'aide de cinq gouttes d'acide acétique, trois gouttes d'une solution aqueuse approximativement molaire de chlorure ferrique. Ne précipite ni ne vire au violet

    o-Toluènesulfonamide

    Pas plus de 10 mg/kg, sur la base de la matière sèche

    p-Toluènesulfonamide

    Pas plus de 10 mg/kg, sur la base de la matière sèche

    p-Sulfonamide de benzoate

    Pas plus de 25 mg/kg, sur la base de la matière sèche

    Substances facilement carbonisables

    néant

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg, sur la base de la matière sèche

    Sélénium

    Pas plus de 30 mg/kg, sur la base de la matière sèche

    Plomb

    Pas plus de 1 mg/kg, sur la base de la matière sèche

    (IV) SACCHARINATE DE POTASSIUM
    Synonymes : Saccharine, sel de potassium de la saccharine

    DÉFINITION :

    Dénomination chimique : O-benzosulfimide de potassium, sel de potassium du 2,3-dihydro-3-oxobenzisosulfonazole, sel de potassium monohydraté du 1,1-dioxyde de 1,2-benzisothiazole-3-one

    EINECS :

    Formule chimique : C7H4KNO3S.H2O

    Masse moléculaire relative : 239,77

    Composition : pas moins de 99 % et pas plus de 101 % de C7H4KNO3S sur la base de la forme anhydre

    DESCRIPTION : Cristaux blancs ou poudre cristalline blanche, inodore ou dégageant une légère odeur, ayant une saveur sucrée prononcée, même en solution très diluée. Pouvoir sucrant environ 300 à 500 fois supérieur à celui du sucrose.

    IDENTIFICATION : Solubilité : facilement soluble dans l'eau, peu soluble dans l'éthanol.

    PURETÉ

    Perte à la dessiccation

    Pas plus de 8 % (120 °C, quatre heures)

    Acides benzoïque et salicylique

    Ajouter à 10 ml d'une solution au 1/20, précédemment acidifiée à l'aide de cinq gouttes d'acide acétique, trois gouttes d'une solution aqueuse approximativement molaire de chlorure ferrique. Ne précipite ni ne vire au violet

    o-Toluènesulfonamide

    Pas plus de 10 mg/kg, sur la base de la matière sèche

    p-Toluènesulfonamide

    Pas plus de 10 mg/kg, sur la base de la matière sèche

    p-Sulfonamide de benzoate

    Pas plus de 25 mg/kg, sur la base de la matière sèche

    Substances facilement carbonisables

    néant

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg, sur la base de la matière sèche

    Sélénium

    Pas plus de 30 mg/kg, sur la base de la matière sèche

    Plomb

    Pas plus de 1 mg/kg, sur la base de la matière sèche (16*)

    (*16) E 955 SUCRALOSE

    Synonyme : 4,1',6'-Trichlorogalactosucrose

    DÉFINITION :

    Dénomination chimique : 1,6-dichloro-1,6-didéoxy-D-fructofuranosyl-4-chloro-4-déoxy-α-­D-galactopyranoside

    EINECS : 259-952-2

    Formule chimique : C12H19C13O8

    Masse moléculaire : 397,64

    Composition : ne contient pas moins de 98 % et pas plus de 102 % de C12H19C13O8, sur la base de la forme anhydre

    DESCRIPTION : Poudre cristalline blanche à blanc cassé, pratiquement inodore

    IDENTIFICATION :

    A. - Solubilité : facilement soluble dans l'eau, le méthanol et l'éthanol. Légèrement soluble dans l'acétate d'éthyle.

    B. - Absorption infrarouge : le spectre infrarouge d'une dispersion de l'échantillon dans du bromure de potassium présente des maxima relatifs à des nombres d'ondes semblables à ceux du spectre de référence obtenu à l'aide d'un étalon de référence du sucralose.

    C. - Chromatographie en couche mince : la tache principale de la solution de test a la même valeur Rf que la tache principale de la solution titrée A servant de référence au test des autres disaccharides chlorés. Cette solution titrée est obtenue par la dissolution de 1,0 g d'un étalon de référence de sucralose dans 10 ml de méthanol.

    D. - Pouvoir rotatoire spécifique : [α]D20 = + 84,0° à + 87,5°, calculé sur la base de la forme anhydre (solution à 10 % en masse ou en volume).

    PURETÉ

    Eau

    Pas plus de 2,0 % (méthode de Karl Fischer)

    Cendres sulfatées

    Pas plus de 0,7 %

    Autres disaccharides chlorés

    Pas plus de 0,5 %

    Monosaccharides chlorés

    Pas plus de 0,1 %

    Oxyde de triphénylphosphine

    Pas plus de 150 mg/kg

    Méthanol

    Pas plus de 0,1 %

    Plomb

    Pas plus de 1 mg/kg (16*)

    E 957 THAUMATINE

    Synonymes :

    DEFINITION :

    Dénomination chimique : La thaumatine est produite par extraction aqueuse (pH 2,5-4) de l'arille du fruit de la souche naturelle du Thaumatococcus daniellii (Benth) et est composée essentiellement de protéines de thaumatine I et de thaumatine II ainsi que de petites quantités d'éléments végétaux provenant de la matière première.

    EINECS : 258-822-2

    Numéro E : E957

    Formule chimique : Polypeptide constitué de 207 aminoacides

    Masse moléculaire relative :

    Thaumatine I 22209

    Thaumatine II 22293

    Composition : Pas moins de 16 % d'azote, calculés sur base de la forme anhydre, ce qui équivaut à 94 % de protéines minimum (N x 5,8)

    DESCRIPTION : Poudre inodore, couleur crème, ayant une saveur extrêmement sucrée. Pouvoir sucrant environ 2000 à 3000 fois supérieur à celui du sucrose.

    IDENTIFICATION :

    Solubilité : Très soluble dans l'eau, insoluble dans l'acétone.

    PURETÉ

    Perte lors du séchage

    Pas plus de 9 % (105°C à poids constant)

    Carbohydrates

    Pas plus de 3 %, sur la base de la matière sèche

    Cendres sulfatées

    Pas plus de 2 %, sur la base de la matière sèche

    Aluminium

    Pas plus de 100mg/kg, sur la base de la matière sèche

    Arsenic

    Pas plus de 3mg/kg, sur la base de la matière sèche

    Plomb

    Pas plus de 3mg/kg, sur la base de la matière sèche

    Critères microbiologiques

    Comptage des microbes aérobies totaux : Max 1000/g - E. Coli : absents dans 1g

    E 959 DIHYDROCHALCONE DE NEOHESPERIDINE

    Synonymes : Néohespéridine dihydrochalcone, NHDC, hespérétine, dihydrochalcone-4'β-néohespéridoside, néohespéridine DC

    DÉFINITION :

    Dénomination chimique : 2-0-α-L-rhamnopyrannosyl-4'-β-D-glucopyrannosyl hespérétine dihydrochalcone; obtenu par hydrogénation de la néohespéridine

    EINECS : 243-978-6

    Numéro E : E959

    Formule chimique : C28H36O15

    Masse moléculaire relative : 612,6

    Composition : Pas moins de 96 %, calculés sur base de la forme anhydre

    DESCRIPTION : Poudre cristalline inodore blanc cassé ayant une saveur sucrée caractéristique prononcée. Pouvoir sucrant environ 1000 à 1800 fois supérieur à celui du sucrose

    IDENTIFICATION :

    A.Solubilité : Facilement soluble dans l'eau chaude, très peu soluble dans l'eau froide et pratiquement insoluble dans l'éther et le benzène

    B. Absorption maximale : 282-283 nm pour une solution de 2mg dans 100ml de méthanol ; dans l'UV

    C. Test de Neu : Dissoudre environ10 mg de néohespéridine DC dans1 ml de méthanol, ajouter 1 ml d'une solution méthanolique à 1 % de 2-aminoéthyl dyphényl borate. La solution vire au jaune vif

    PURETÉ

    Perte lors du séchage

    Pas plus de 11 % (105°C, 3 heures)

    Cendres sulfatées

    Pas plus de 0,2 %, sur la base de la matière sèche

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg, sur la base de la matière sèche

    Plomb

    Pas plus de 2 mg/kg, sur la base de la matière sèche

    Métaux lourds

    Pas plus de 10 mg/kg, exprimés en plomb, sur la base de la matière sèche

    (*16) E 962 SEL D'ASPARTAME-ACÉSULFAME

    Synonymes : Aspartame-acésulfame, sel d'aspartame-acésulfame

    DÉFINITION : Le sel est préparé en chauffant une solution à pH acide composée d'aspartame et d'acésulfame K dans une proportion de 2 :1 environ (masse/masse) et en laissant la cristallisation se produire. Le potassium et l'humidité sont éliminés. Le produit est plus stable que l'aspartame seul.

    Dénomination chimique : sel de 2,2-dioxyde de 6-méthyle-1,2,3-oxathiazine-4(3H)-one de l'acide aspartique L- phénylalanyl-2-méthyle-L-

    Formule chimique : C18H23O9N3S

    Masse moléculaire : 457,46

    Composition : 63,0 % à 66,0 % d'aspartame (base sèche) et 34,0 % à 37 % d'acésulfame (forme acide sur base sèche)

    DESCRIPTION : Poudre blanche, inodore, cristalline

    IDENTIFICATION :

    A. - Solubilité : faiblement soluble dans l'eau, légèrement soluble dans l'éthanol.

    B. - Facteur de transmission : le facteur de transmission d'une solution à 1 % dans de l'eau, déterminé dans une cellule de 1 cm à 430 nm à l'aide d'un spectrophotomètre approprié en utilisant de l'eau comme témoin, ne doit pas être inférieur à 0,95, ce qui équivaut à un coefficient d'absorption ne dépassant pas approximativement 0,022.

    C. - Pouvoir rotatoire spécifique : : [α]D20 = + 14,5° à + 16,5°

    Déterminer à une concentration de 6,2 g dans 100 ml d'acide formique (15N) dans un délai de trente minutes suivant la préparation de la solution. Diviser par 0,646 le pouvoir rotatoire spécifique calculé pour compenser la teneur en aspartame du sel d'aspartame-acésulfame

    PURETÉ

    Perte à la dessiccation

    Pas plus de 0,5 % (105 °C, quatre heures)

    Acide 5-Benzyl-3,6-dioxo-2-piperazinéacétique

    Pas plus de 0,5 %.

    Plomb

    Pas plus de 1 mg/kg (16*)

    (*1*) Arrêté du 23 juillet 1998.

    (*2*) Arrêté du 15 septembre 1998.

    (*3*) Arrêté du 22 septembre 1999.

    (*4*) Arrêté du 13 juillet 2000.

    (*5*) Arrêté du 19 février 2001.

    (*6*) Arrêté du 2 mai 2001.

    (*7*) Arrêté du 31 juillet 2001.

    (*8*) Arrêté du 9 octobre 2001.

    (*9*) Arrêté du 15 mars 2002.

    (*10*) Arrêté du 2 juillet 2003.

    (*11*) Arrêté du 19 décembre 2003.

    (*12*) Arrêté du 21 juillet 2004.

    (*13*) Arrêté du 30 septembre 2004.

    (*14*) Arrêté du 18 septembre 2006.

    (*15*) Arrêté du 2 janvier 2007.

    (*16*) Arrêté du 25 février 2008.

    (*17*) Arrêté du 26 août 2009.

    CRITÈRES DE PURETÉ SPÉCIFIQUES POUR LES ADDITIFS AUTRES
    QUE LES COLORANTS ET LES ÉDULCORANTS

    (*3) L'oxyde d'éthylène ne peut pas être utilisé pour stérilisation dans les additifs alimentaires (3*)

    E 1521 POLYÉTHYLÈNES GLYCOLS

    Synonyme : PEG, macrogol, oxyde de polyéthylène.

    DÉFINITION :Polymères d'addition d'oxyde d'éthylène et d'eau habituellement désignés par un nombre correspondant approximativement à la masse moléculaire.

    Dénomination chimique : alpha-Hydro-omega-hydroxypoly (oxy-1,2 éthanediol).

    Formule chimique : HOCH2 - (CH2 - O - CH2)n - CH2OH

    Masse moléculaire moyenne : de 380 à 9 000 Da

    Composition :

    PEG 400 : pas moins de 95 % et pas plus de 105 %.

    PEG 3000 : pas moins de 90 % et pas plus de 110 %.

    PEG 3350 : pas moins de 90 % et pas plus de 110 %.

    PEG 4000 : pas moins de 90 % et pas plus de 110 %.

    PEG 6000 : pas moins de 90 % et pas plus de 110 %.

    PEG 8000 : pas moins de 87,5 % et pas plus de 112,5 %.

    Description :

    Le PEG 400 est un liquide hygroscopique limpide, visqueux, incolore ou presque incolore.

    Le PEG 3000, le PEG 3350, le PEG 4000, le PEG 6000 et le PEG 8000 sont des solides blancs ou presque blancs ayant l'aspect de la cire ou de la paraffine.

    IDENTIFICATION :

    Point de fusion :

    PEG 400 : 4-8 °C.

    PEG 3000 : 50-56 °C.

    PEG 3350 : 53-57 °C.

    PEG 4000 : 53-59 °C.

    PEG 6000 : 55-61 °C.

    PEG 8000 : 55-62 °C.

    Viscosité :

    PEG 400 : de 105 à 130 mPa.s à 20 °C.

    PEG 3000 : de 75 à 100 mPa.s à 20 °C

    PEG 3350 : de 83 à 120 mPa.s à 20 °C

    PEG 4000 : de 110 à 170 mPa.s à 20 °C

    PEG 6000 : de 200 à 270 mPa.s à 20 °C

    PEG 8000 : de 260 à 510 mPa.s à 20 °C.

    Pour les polyéthylènes glycols dont la masse moléculaire moyenne est supérieure à 400, la viscosité est déterminée à partir d'une solution à 50 % m/m de la substance candidate dans l'eau.

    Solubilité :

    Le PEG 400 est miscible à l'eau, très soluble dans l'acétone, dans l'alcool et dans le chlorure de méthylène, pratiquement insoluble dans les huiles grasses et les huiles minérales.

    Le PEG 3000 et le PEG 3350 sont très solubles dans l'eau et dans le chlorure de méthylène, très légèrement solubles dans l'alcool, pratiquement insolubles dans les huiles grasses et les huiles minérales.
    Le PEG 4000, le PEG 6000 et le PEG 8000 sont très solubles dans l'eau et dans le chlorure de méthylène, pratiquement insolubles dans l'alcool, les huiles grasses et les huiles minérales.

    PURETÉ

    Acidité ou alcalinité :

    Dissoudre 5 g dans 50 ml d'eau sans anhydride carbonique et ajouter 0,15 ml de solution de bleu de bromothymol. La solution est jaune ou verte. Il ne faut pas plus de 0,1 ml d'hydroxyde de sodium 0,1 M pour changer la couleur de l'indicateur en bleu.

    Indice d'hydroxyle :

    PEG 400 : 264-300
    PEG 3000 : 34-42
    PEG 3350 : 30-38
    PEG 4000 : 25-32
    PEG 6000 : 16-22
    PEG 8000 : 12-16

    Cendres sulfatées

    Pas plus de 0,2 %

    1,4-dioxane

    Pas plus de 10 mg/kg

    Oxyde d'éthylène

    Pas plus de 0,2 mg/kg

    Ethylène glycol et diéthylène glycol

    Pas plus de 0,25 % m/m au total, seuls ou combinés

    Plomb

    Pas plus de 1 mg/kg

    (*8) E 170 (i) CARBONATE DE CALCIUM

    Les critères de pureté applicables à cet additif sont identiques à ceux définis pour cet additif dans l'annexe VI-A du présent arrêté. (8*)

    E 200 ACIDE SORBIQUE

    DEFINITION

    Dénomination chimique : Acide sorbique

    Acide trans,trans-hexa-2,4-diénoïque

    EINECS : 203-768-7

    Formule chimique : C6H8O2

    Poids moléculaire : 112,12

    Composition : Pas moins de 99 % sur la base anhydre

    Description : Aiguilles incolores ou poudre libre blanche, ayant un légère odeur caractéristique et ne présentant aucune modification de couleur après 90 minutes de chauffage à 105°C

    IDENTIFICATION :

    A. Intervalle de fusion : Entre 133°C et 135°C, après dessiccation sous vide pendant 4 heures dans un dessiccateur à acide sulfurique.

    B. Spectrométrie : Sous la forme d'une solution d'isopropanol (1 dans 4.000.000) absorption maximale à 254 ± 2 nm.

    C. Résultat positif pour les liaisons doubles.

    D. Point de sublimation : 80°C.

    PURETÉ

    Teneur en eau

    Pas plus de 0,5 % (méthode Karl Fischer)

    Cendres sulfatées

    Pas plus de 0,2 %

    Aldéhydes

    Pas plus de 0,1 % (exprimés en formaldéhyde)

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 5 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en Pb)

    Pas plus de 10 mg/kg

    E 202 SORBATE DE POTASSIUM

    DEFINITION :

    Dénomination chimique : Sorbate de potassium

    (E,E)-hexa-2,4-diénoate de potassium

    Sel de potassium de l'acide trans,trans-hexa-2,4-diénoïque

    EINECS : 246-376-1

    Formule chimique : C6H7O2K

    Poids moléculaire : 150,22

    Composition : Pas moins de 99 % calculés sur la base de la matière sèche

    Description : Poudre cristalline blanche ne présentant pas de modification de couleur après 90 minutes de chauffage à 105°C.

    IDENTIFICATION :

    A. L'intervalle de fusion de l'acide sorbique isolé par acidification et non recristallisé à 133°C­-135°C après dessiccation sous vide dans un dessiccateur à acide sulfurique.

    B. Tests positifs de recherche du potassium et des doubles liaisons.

    PURETÉ

    Perte à la dessiccation

    Pas plus de 1,0 % (105°C, 3h)

    Acidité ou alcalinité

    Pas plus de 1 % (exprimé en acide sorbique ou K2CO3)

    Aldéhydes

    Pas plus de 0,1 %, exprimés en formaldéhyde

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 5 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en Pb)

    Pas plus de 10 mg/kg

    E 203 SORBATE DE CALCIUM

    DEFINITION :

    Dénomination chimique : Sorbate de calcium

    Sels de calcium de l'acide trans,trans hexa-2,4­diénoïque

    EINECS : 231-321-6

    Formule chimique : C12H14O4Ca

    Poids moléculaire : 262,32

    Composition : Pas moins de 98 % calculés sur base de la matière sèche

    Description : Fine poudre blanche cristalline ne présentant aucune modification de couleur après 90 minutes de chauffage à 105°C*.

    IDENTIFICATION :

    A. L'intervalle de fusion de l'acide sorbique isolé par acidification et non recristallisé à 133°C-­135°C après dessiccation sous vide dans un dessiccateur à acide sulfurique.

    B. Tests positifs de recherche du calcium et des doubles liaisons.

    PURETÉ

    Perte à la dessiccation

    Pas plus de 2,0 %, déterminé par dessiccation sous vide pendant 4 heures dans un dessiccateur à acide sulfurique

    Aldéhydes

    Pas plus de 0,1 % (exprimés en formaldéhyde)

    Fluorure

    Pas plus de 10 mg/kg

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 5 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en Pb)

    Pas plus de 10 mg/kg

    E 210 ACIDE BENZOIQUE

    DEFINITION :

    Dénomination chimique : Acide benzoïque

    Acide benzènecarboxylique

    Acide phénylcarboxylique

    EINECS : 200-618-2

    Formule chimique : C7H6O2

    Poids moléculaire : 122,12

    Composition : Pas moins de 99,5 % sur la base anhydre

    Description : Poudre cristalline blanche.

    IDENTIFICATION :

    A. Intervalle de fusion : 121,5°C - 123,5°C.

    B. Tests positifs de recherche de la sublimation et la détermination du benzoate.

    PURETÉ

    Perte à la dessiccation

    Pas plus de 0,5 % après dessiccation pendant 3 heures avec de l'acide sulfurique

    pH

    Environ 4 (solution aqueuse)

    Cendres sulfatées

    Pas plus de 0,05 %

    Composés organiques chlorés

    Pas plus de 0,07 %exprimés en Cl correspondant à 0,3 % calculés en acide monochlorobenzoïque

    Substances facilement oxydables

    Ajouter 1,5 ml d'acide sulfurique à 100 ml d'eau, porter à ébullition et ajouter 0,1 N KMnO4 en gouttes, jusqu'à obtention d'une couleur rose qui persiste pendant 30 sec. Dissoudre 1 g de l'échantillon, arrondi à l'unité la plus proche (mg), dans la solution réchauffée, et titrer au moyen de 0,1 N KMnO4 jusqu'à obtention d'une couleur rose qui persiste pendant 15 sec. Ne doit pas nécessiter plus de 0,5 ml.

    Substances facilement carbonisables

    Une solution à froid de 0,5 g d'acide benzoïque dans 5 ml d'acide sulfurique 94,5-95,5 % ne doit pas présenter de coloration plus intense que celle d'un liquide de référence contenant 0,2 ml de chlorure de cobalt STC2, 0,3 ml de chlorure ferrique STC3, 0,1 ml de sulfate de cuivre STC4 et 4,4 ml d'eau.

    Acides polycycliques

    Lors de l'acidification fractionnée d'une solution éventuellement neutralisée d'acide benzoïque, le premier précipité ne doit pas présenter un point de fusion différent de celui de l'acide benzoïque.

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 5 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds(exprimés en Pb)

    Pas plus de 10 mg/kg

    (2) Chlorure de cobalt STC : dissoudre 65 g environ de chlorure de cobalt CoCl2.6H2O dans une quantité d'un mélange de 25 ml d'acide chlorhydrique et de 975 ml d'eau, suffisante pour obtenir un volume d'1 litre. Introduire 5 ml exactement de cette solution dans une fiole contenant 250 ml de solution d'iode, ajouter 5 ml de peroxyde d'hydrogène à 3 %, puis 15 ml d'une solution à 20 % d'hydroxyde de sodium. Faire bouillir pendant 10 min, laisser refroidir, ajouter 2 g d'iodure de potassium et 20 ml d'acide sulfurique à 25 %. Après dissolution totale du précipité, titrer l'iode libéré au thiosulfate de sodium (0,1 N) en présence d'amidon ST.

    (*) 1 ml de thiosulfate de sodium (0,1 N) correspond à 23,80 mg de CoCl2.6H2O. Ajuster le volume final de la solution en ajoutant une quantité suffisante du mélange d'acide hydrochlorique et d'eau pour obtenir une solution contenant 59,5 mg de COCl2.6H2O par ml.

    (3) Chlorure ferrique STC : dissoudre 55 g environ de chlorure ferrique dans une quantité d'un mélange de 25 ml d'acide chlorhydrique et 975ml d'eau, suffisante pour porter le volume à 1 litre. Introduire 10 ml de cette solution dans une fiole contenant 250 ml de solution d'iode, ajouter 15 ml d'eau et 3 g d'iodure de potassium; laisser reposer le mélange pendant 15 min. Diluer avec 100 ml d'eau, puis titrer l'iode libéré au thiosulfate de sodium (0,1 N) en présence d'amidon ST.

    (*) 1 ml de thiosulfate de sodium (0,1 N) correspond à 27,03 mg de FeCl3.6H2O. Ajuster le volume final de la solution en ajoutant une quantité suffisante du mélange d'acide hydrochlorique et d'eau pour obtenir une solution contenant 45 mg de FeCl3.6H2O par ml.

    (4) Sulfate de cuivre STC : dissoudre 65 g environ de sulfate de cuivre CuSO4.5H2O dans une quantité d'un mélange de 25 ml d'acide chlorhydrique et 975 ml d'eau, suffisante pour obtenir un volume total de 1 litre. Introduire 10 ml de cette solution dans une fiole contenant 250 ml de solution iodée, ajouter 40 ml d'eau, 4 ml d'acide acétique et 3 g d'iodure de potassium. Titrer l'iode libéré au thiosulfate de sodium (0,1 N) en présence d'amidon ST.

    (*) 1 ml de thiosulfate de sodium (0,1 N) correspond à 24,97 mg de CuSO4.5H2O. Ajuster le volume final de la solution en ajoutant une quantité suffisante de mélange d'acide hydrochlorique et d'eau pour obtenir une solution contenant 62,4 mg de CuSO4.5H2O/ml.

    (*) Amidon ST : triturer 0,5 g d'amidon (amidon de pomme de terre, amidon de maïs ou amidon soluble) avec 5 ml d'eau; ajouter à l'empois ainsi obtenu et sans cesser d'agiter une quantité suffisante d'eau pour obtenir un volume de 100 ml. Porter à ébullition pendant quelques minutes, laisser refroidir et filtrer. L'amidon doit être de préparation récente.

    E 211 BENZOATE DE SODIUM

    DEFINITION :

    Dénomination chimique :

    Benzoate de sodium

    Sel de sodium de l'acide benzènecarboxylique

    Sel de sodium de l'acide phénylcarboxylique

    EINECS : 208-534-8

    Formule chimique : C7H5O2Na

    Poids moléculaire : 144,11

    Composition : Pas moins de 99 % de C7H5O2Na, après dessiccation à 105°C pendant 4 heures

    Description : Poudre cristalline ou granulés blancs quasiment inodores.

    IDENTIFICATION :

    A. Solubilité : Facilement soluble dans l'eau, difficilement soluble dans l'éthanol.

    B. Intervalle de fusion de l'acide benzoïque : L'intervalle de fusion de l'acide benzoïque isolé par acidification et non recristallisé : 121,5°C-123,5°C, après dessiccation dans un dessiccateur à acide sulfurique.

    C. Tests positifs de recherche du benzoate et du sodium.

    PURETÉ

    Perte à la dessiccation

    Pas plus de 1,5 % après dessiccation à 105°C pendant 4 heures

    Substances facilement oxydables

    Ajouter 1,5 ml d'acide sulfurique à 100 ml d'eau, porter à ébullition et ajouter 0,1 N KMnO4 en gouttes, jusqu'à obtention d'une couleur rose pendant 30 sec. Dissoudre 1 g de l'échantillon, arrondi à l'unité la plus proche (mg) dans la solution chauffée, et titrer au moyen de 0,1 N KMnO4 jusqu'à obtention d'une couleur rose qui persiste pendant 15 sec. Ne doit pas nécessiter plus de 0,5 ml.

    Acides polycycliques

    Lors de l'acidification fractionnée d'une solution éventuellement neutralisée de benzoate de sodium, le premier précipité ne doit pas présenter un intervalle de fusion différent de celui de l'acide benzoïque.

    Composés organiques chlorés

    Pas plus de 0,06 %, correspondant à 0,25 % exprimés en acide monochlorobenzoïque

    Degré d'acidité ou d'alcalinité

    Neutralisation d'1 g de benzoate de sodium, en présence de phénolphtaléine. Ne doit pas nécessiter plus de 0,25 ml de 0,1N NaOH ou de 0,1N HCl.

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 5 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en Pb)

    Pas plus de 10 mg/kg

    E 212 BENZOATE DE POTASSIUM

    DEFINITION :

    Dénomination chimique :

    Benzoate de potassium

    Sel de potassium de l'acide benzènecarboxylique

    Sel de potassium de l'acide phénylcarboxylique

    EINECS : 209-481-3

    Formule chimique : C7H5KO2.3H2O

    Poids moléculaire : 214,27

    Composition : Pas moins de 99 % de C7H5O2K, après dessiccation à 105°C à poids constant

    Description : Poudre cristalline blanche.

    IDENTIFICATION :

    A. L'intervalle de fusion de l'acide benzoïque isolé par acidification et non recristallisé : 121,5°C - 123,5°C, après dessiccation sous vide dans un dessiccateur à l'acide sulfurique.

    B. Tests positifs de recherche du benzoate et du potassium.

    PURETE

    Perte à la dessiccation

    Pas plus de 26,5 %, déterminé par dessiccation à 105°C

    Composés organiques chlorés

    Pas plus de 0,06 % exprimé en Cl correspondant à 0,25 % exprimés en acide monochlorobenzoïque

    Substances facilement oxydables

    Ajouter 1,5 ml d'acide sulfurique à 100 ml d'eau, porter à ébullition et ajouter 0,1 N KMnO4 en gouttes, jusqu'à obtention d'une couleur rose qui persiste pendant 30 sec. Dissoudre 1 g de l'échantillon, arrondi à l'unité la plus proche (mg), dans la solution chauffée et titrer au moyen de 0,1 N KMnO4 jusqu'à obtention d'une couleur rose qui persiste pendant 15 sec. Ne doit pas nécessiter plus de 0,5 ml.

    Substances facilement carbonisables

    Une solution à froid de 0,5 g d'acide benzoïque dans 5 ml d'acide sulfurique 94,5 - 95,5 % ne doit pas présenter une coloration plus intense que celle d'un liquide de référence contenant 0,2 ml de chlorure de cobalt STC, 0,3 ml de chlorure ferrique STC, 0,1 ml de sulfate de cuivre STC et 4,4 ml d'eau.

    Acides polycycliques

    Lors de l'acidification fractionnée d'une solution éventuellement neutralisée de benzoate de potassium, le premier précipité ne doit pas présenter un intervalle de fusion différent de celui de l'acide benzoïque.

    Degré d'acidité ou d'alcalinité

    La neutralisation, en présence de phénolphtaléine, d'1 g de benzoate de potassium ne doit pas nécessiter plus de 0,25 ml de 0,1N NaOH ou 0,1N HCl.

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 5 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en Pb)

    Pas plus de 10 mg/kg

    E 213 BENZOATE DE CALCIUM

    Synonymes : Benzoate de monocalcium

    DEFINITION :

    Dénomination chimique :

    Benzoate de calcium

    Dibenzoate de calcium

    EINECS : 218-235-4

    Formule chimique :

    Anhydre : C14H10O4Ca

    Monohydraté : C14H10O4Ca.H2O

    Trihydraté : C14H10O4Ca.3H2O

    Poids moléculaire :

    Anhydre : 282,31

    Monohydraté : 300,32

    Trihydraté : 336,36

    Composition : Pas moins de 99 % après dessiccation à 105°C

    Description : Cristaux blancs ou incolores, ou poudre blanche.

    IDENTIFICATION :

    A. Intervalle de fusion de l'acide benzoïque isolé par acidification et non recristallisé : 121,5°C ­- 123,5°C, après dessiccation sous vide dans un dessiccateur à acide sulfurique.

    B. Tests positifs de recherche du benzoate et du calcium.

    PURETE

    Perte à la dessiccation

    Pas plus de 17,5 % déterminés par dessiccation à 105°C à poids constant

    Matière insoluble dans l'eau

    Pas plus de 0,3 %

    Composés organiques chlorés

    Pas plus de 0,06 % exprimé en Cl correspondant à 0,25 % exprimés en acide monochlorobenzoïque

    Substances facilement oxydables

    Ajouter 1,5 ml d'acide sulfurique à 100 ml d'eau, porter à ébullition et ajouter 0,1 N KMnO4 en gouttes, jusqu'à obtention d'une couleur rose qui persiste pendant 30 sec. Dissoudre 1 g de l'échantillon, arrondi à l'unité la plus proche (mg), dans la solution chauffée, et titrer au moyen de 0,1 N KMnO4 jusqu'à obtention d'une couleur rose qui persiste pendant 15 sec. Ne doit pas nécessiter plus de 0,5 mg.

    Substances facilement carbonisables

    La solution à froid de 0,5 g d'acide benzoïque dans 5 ml d'acide sulfurique 94,5 - 95,5 % ne doit pas présenter une coloration plus intense que celle d'un liquide de référence contenant 0,2 ml de chlorure de cobalt STC, 0,3 ml de chlorure ferrique STC, 0,1 ml de sulfate de cuivre STC et 4,4 ml d'eau.

    Acides polycycliques

    Lors de l'acidification fractionnée d'une solution éventuellement neutralisée de benzoate de calcium, le premier précipité ne doit pas présenter un intervalle de fusion différent de celui de l'acide benzoïque.

    Degré d'acidité ou d'alcalinité

    La neutralisation, en présence de phénolphtaléine, d'1 g de benzoate de calcium ne doit pas nécessiter plus de 0,5 ml de 0,1N NaOH ou 0,1NHCl

    Fluorure

    Pas plus de 10 mg/kg

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 5 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en Pb)

    Pas plus de 10 mg/kg

    E 214 p-HYDROXYBENZOATE D'ETHYLE

    Synonymes : Ethylparabène

    p-oxybenzoate d'éthyle

    DEFINITION :

    Dénomination chimique :

    p-hydroxybenzoate d'éthyle

    Ester éthylique de l'acide p-hydroxybenzoïque

    EINECS : 204-399-4

    Formule chimique : C9H10O3

    Poids moléculaire : 166,8

    Composition : Pas moins de 99,5 % après dessiccation pendant 2 heures à 80°C

    Description : Petits cristaux incolores pratiquement inodores ou poudre cristalline blanche.

    IDENTIFICATION :

    A. Intervalle de fusion : 115°C - 118°C.

    B. Résultat positif pour le p- hydroxybenzoate : L'intervalle de fusion de l'acide p-hydroxybenzoïque isolé par acidification et non recristallisé : 213°C et 217°C, après dessiccation sous vide dans un dessiccateur à acide sulfurique.

    C. Résultat positif pour l'alcool.

    PURETE

    Perte à la dessiccation

    Pas plus de 0,5 % après dessiccation pendant 2 heures à 80°C

    Cendres sulfatées

    Pas plus de 0,05 %

    Acide p-hydroxybenzoïque et acide salicylique

    Pas plus de 0,35 % exprimé en acide p-hydroxybenzoïque

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 5 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en Pb)

    Pas plus de 10 mg/kg

    E 215 ETHYL p-HYDROXYBENZOATE DE SODIUM

    DEFINITION :

    Dénomination chimique :

    Ethyl p-hydroxybenzoate de sodium

    Dérivé sodique de l'ester éthylique de l'acide p-­hydroxybenzoïque

    EINECS : 252-487-6

    Formule chimique : C9H9O3Na

    Poids moléculaire : 188,8

    Composition : Pas moins de 83 % d'ester éthylique de l'acide p-­hydroxybenzoïque sur la base anhydre

    Description : Poudre cristalline hygroscopique blanche.

    IDENTIFICATION :

    A. Intervalle de fusion : 115°C - 118°C, après dessiccation sous vide dans un dessiccateur à acide sulfurique.

    B. Résultat positif pour le p- hydroxybenzoate : L'intervalle de fusion de l'acide p-hydroxybenzoïque dérivé de l'échantillon : 213°C - 217°C.

    C. Résultat positif pour le sodium.

    D. La solution aqueuse à 0,1 % doit présenter un pH compris entre 9,9 et 10,3.

    PURETE

    Perte à la dessiccation

    Pas plus de 5 % déterminé par dessiccation sous vide dans un dessiccateur à acide sulfurique

    Cendres sulfatées

    37 - 39 %

    Acide p-hydroxybenzoïque et acide salicylique

    Pas plus de 0,35 % exprimé en acide p-hydroxybenzoïque

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 5 mg/kg

    Mercure

    Pas plus 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en Pb)

    Pas plus de 10 mg/kg

    E 216 p-HYDROXYBENZOATE DE PROPYLE (supprimé par *16*)

    E 217 PROPYL p-HYDROXYBENZOATE DE SODIUM (supprimé par *16*)

    E 218 p-HYDROXYBENZOATE DE METHYLE

    Synonymes : Méthylparabène

    p-oxybenzoate de méthyle

    DEFINITION :

    Dénomination chimique :

    p-hydroxybenzoate de méthyle

    Ester méthylique de l'acide p-hydroxybenzoïque

    EINECS : 243-171-5

    Formule chimique : C8H8O3

    Poids moléculaire : 152,15

    Composition : Pas moins de 99 % après dessiccation pendant 2 heures à 80°C

    Description : Petits cristaux incolores quasiment inodores ou poudre cristalline blanche.

    IDENTIFICATION :

    A. Intervalle de fusion : de 125°C à 128°C.

    B. Résultat positif pour le p-hydroxybenzoate : Intervalle de fusion de l'acide p-hydroxybenzoïque dérivé de l'échantillon : de 213°C à 217°C après dessiccation pendant 2 heures à 80°C.

    PURETE

    Perte à la dessiccation

    Pas plus de 0,5 % après dessiccation pendant 2 heures à 80°C

    Cendres sulfatées

    Pas plus de 0,05 %

    Acide p-hydroxybenzoïque et acide salicylique

    Pas plus de 0,35 % exprimé en acide p-hydroxybenzoïque

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 5 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en Pb)

    Pas plus de 10 mg/kg

    E 219 METHYL p-HYDROXYBENZOATE DE SODIUM

    DEFINITION :

    Dénomination chimique :

    Dérivé sodique de l'ester méthylique de l'acide p-­hydroxybenzoique

    Dérivé sodique de l'ester méthylique de l'acide p­-hydroxybenzoïque

    Formule chimique : C8H7O3Na

    Poids moléculaire : 174,15

    Composition : Pas moins de 99,5 % sur la base anhydre

    Description : Poudre hygroscopique blanche.

    IDENTIFICATION :

    A. Après lavage à l'eau et après dessiccation pendant 2 heures à 80°C, le précipité blanc obtenu en acidifiant avec de l'acide chlorhydrique une solution aqueuse à 10 % (poids/volume) de dérivé sodique de l'ester méthylique de l'acide p-hydroxybenzoïque (en utilisant du papier tournesol comme indicateur) doit présenter un intervalle de fusion compris entre 125°C et 128°C.

    B. Résultat positif pour le sodium.

    C. La solution aqueuse à 0,1 % ne contenant pas de dioxyde de carbone doit présenter un pH compris entre 9,7 et 10,3.

    PURETE

    Teneur en eau

    Pas plus de 5 % (méthode Karl Fischer)

    Cendres sulfatées

    40 % - 44,5 % sur la base anhydre

    Acide p-hydroxybenzoïque et acide salicylique

    Pas plus de 0,35 % exprimé en acide p-hydroxybenzoïque

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 5 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en Pb)

    Pas plus de 10 mg/kg

    E 220 ANHYDRIDE SULFUREUX

    DEFINITION :

    Dénomination chimique :

    Dioxyde de soufre

    Anhydride de l'acide sulfureux

    EINECS : 231-195-2

    Formule chimique : SO2

    Poids moléculaire : 64,07

    Composition : Pas moins de 99 %

    Description : Gaz incolore non inflammable d'odeur suffocante.

    IDENTIFICATION :

    A. Résultat positif pour les substances sulfureuses.

    PURETE

    Teneur en eau

    Pas plus de 0,05 %

    Résidus non volatiles

    Pas plus de 0,01 %

    Trioxyde de soufre

    Pas plus de 0,1 %

    Sélénium

    Pas plus de 10 mg/kg

    Autres gaz qui n'entrent normalement pas dans la composition de l'air

    Aucune trace

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 5 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en Pb)

    Pas plus de 10 mg/kg

    E 221 SULFITE DE SODIUM

    DEFINITION :

    Dénomination chimique : Sulfite de sodium (anhydre ou heptahydraté)

    EINECS : 231-821-4

    Formule chimique :

    Anhydre : Na2SO3

    Heptahydraté : Na2SO37H2O

    Poids moléculaire :

    Anhydre : 126,04

    Heptahydraté : 252,16

    Composition :

    Anhydre : pas moins de 95 % de Na2SO3 et pas moins de 48 % de SO2

    Heptahydraté : pas moins de 48 % de Na2SO3 et pas moins de 24 % de SO2

    Description : Poudre blanche cristalline ou cristaux incolores.

    IDENTIFICATION :

    A. Tests positifs de recherche du sulfite et du sodium.

    B. La solution (anhydre) à 10 % ou la solution (heptahydratée) à 20 % doivent présenter un pH compris entre 8,5 et 11,5.

    PURETE

    Thiosulfate

    Pas plus de 0,1 %, sur la base de la teneur en SO2

    Fer

    Pas plus de 50 mg/kg, sur la base de la teneur en SO2

    Sélénium

    Pas plus de 10 mg/kg, sur la base de la teneur en SO2

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 5 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en Pb)

    Pas plus de 10 mg/kg

    E 222 SULFITE ACIDE DE SODIUM

    DEFINITION

    Dénomination chimique :

    Bisulfite de sodium

    Hydrogénosulfite de sodium

    EINECS : 231-921-4

    Formule chimique : NaHSO3 en solution aqueuse

    Poids moléculaire : 104,06

    Composition : Pas moins de 32 % w/w NaHSO3

    Description : Poudre cristalline blanche.

    IDENTIFICATION :

    A. Tests positifs de recherche du sulfite et du sodium.

    B. La solution aqueuse à 10 % doit présenter un pH compris entre 2,5 et 5,5.

    PURETE

    Fer

    Pas plus de 50 mg/kg de Na2SO3, sur la base de la teneur en SO2

    Sélénium

    Pas plus de 10 mg/kg, sur la base de la teneur en SO2

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 5 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en Pb)

    Pas plus de 10 mg/kg

    E 223 DISULFITE DE SODIUM

    Synonymes : Pyrosulfite

    Pyrosulfite de sodium

    DEFINITION :

    Dénomination chimique :

    Disulfite de sodium

    Pentaoxodisulfate de disodium

    EINECS : 231-673-0

    Formule chimique : Na2S2O5

    Poids moléculaire : 190,11

    Composition : Pas moins de 95 % de Na2S2O5 et pas moins de 64 % de SO2

    Description : Cristaux ou poudre cristalline blancs.

    IDENTIFICATION :

    A. Tests positifs de recherche du sulfite et du sodium.

    B. La solution aqueuse à 10 % doit présenter un pH compris entre 4,0 et 5,5.

    PURETE

    Thiosulfate

    Pas plus de 0,1 %, sur la base de la teneur en SO2

    Fer

    Pas plus de 50 mg/kg, sur la base de la teneur en SO2

    Sélénium

    Pas plus de 10 mg/kg, sur la base de la teneur en SO2

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 5 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en Pb)

    Pas plus de 10 mg/kg

    E 224 DISULFITE DE POTASSIUM

    Synonymes : Pyrosulfite de potassium

    DEFINITION :

    Dénomination chimique :

    Disulfite de potassium ;

    Pentaoxodisulfate de potassium

    EINECS : 240-795-3

    Formule chimique : K2S2O5

    Poids moléculaire : 222,33

    Composition : Pas moins de 90 % de K2S2O5 et pas moins de 51,8 % de SO2, le reste étant constitué pratiquement en totalité de sulfate de potassium

    Description : Cristaux incolores ou poudre cristalline blanche.

    IDENTIFICATION :

    A. Tests positifs de recherche du sulfite et du potassium.

    PURETE

    Thiosulfate

    Pas plus de 0,1 %, sur la base de la teneur en SO2

    Fer

    Pas plus de 50 mg/kg, sur la base de la teneur en SO2

    Sélénium

    Pas plus de 10 mg/kg, sur la base de la teneur en SO2

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 5 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en Pb)

    Pas plus de 10 mg/kg

    E 226 SULFITE DE CALCIUM

    DEFINITION :

    Dénomination chimique : Sulfite de calcium

    EINECS : 218-235-4

    Formule chimique : CaSO3.2HS2O

    Poids moléculaire : 156,17

    Composition : Pas moins de 95 % de CaSO3.2H2O et pas moins de 39 % de SO2

    Description : Cristaux blancs ou poudre cristalline blanche.

    IDENTIFICATION :

    A. Tests positifs de recherche du sulfite et du calcium.

    PURETE

    Fer

    Pas plus de 50 mg/kg, sur la base de la teneur en SO2

    Sélénium

    Pas plus de 10 mg/kg, sur la base de la teneur en SO2

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 5 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en Pb)

    Pas plus de 10 mg/kg

    E 227 SULFITE ACIDE DE CALCIUM

    DEFINITION :

    Dénomination chimique :

    Sulfite acide de calcium

    Hydrogénosulfite de calcium

    EINECS : 237-423-7

    Formule chimique : Ca(HSO3)2

    Poids moléculaire : 202,22

    Composition : 6 à 8 % (poids/volume) d'anhydride sulfureux et 2,5 à 3,5 % (poids/volume) de dioxyde de calcium correspondant à 10 à 14 % (poids/volume) de sulfite acide de calcium [Ca(HSO3)2]

    Description : Solution aqueuse jaune-verdâtre claire ayant une nette odeur d'anhydride sulfureux.

    IDENTIFICATION :

    A. Tests positifs de recherche du sulfite et du calcium.

    PURETE

    Fer

    Pas plus de 50 mg/kg, sur la base de la teneur en SO2

    Sélénium

    Pas plus de 10 mg/kg, sur la base de la teneur en SO2

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 5 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en Pb)

    Pas plus de 10 mg/kg

    E 228 SULFITE ACIDE DE POTASSIUM

    DEFINITION :

    Dénomination chimique :

    Bisulfite de potassium

    Hydrogénosulfite de potassium

    EINECS : 231-870-1

    Formule chimique : KHSO3 en solution aqueuse

    Poids moléculaire : 120,17

    Composition : Pas moins de 280 g KHSO3 par litre (ou 150 g de SO2 par litre)

    Description : Solution aqueuse incolore transparente.

    IDENTIFICATION :

    A. Tests positifs de recherche du sulfite et du potassium.

    PURETE

    Fer

    Pas plus de 50 mg/kg, sur la base de la teneur en SO2

    Sélénium

    Pas plus de 10 mg/kg, sur la base de la teneur en SO2

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 5 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en Pb)

    Pas plus de 10 mg/kg

    E 230 BIPHENYLE (Supprimé par *17*)

    E 233 THIABENDAZOLE (supprimé par *17*)

    E 234 NISINE

    (*17) DÉFINITION : La nisine est constituée de plusieurs polypeptides étroitement liés produits lors de la fermentation d'un milieu à base de lait ou de sucre par des souches naturelles de Lactococcus lactis subsp. lactis.

    EINECS : 215-807-5

    Formule chimique : C143H230N42O37S7

    Poids moléculaire : 3 354,12

    Composition : le concentré de nisine ne contient pas moins de 900 unités par milligramme dans un mélange de protéines ou de solides fermentés non gras du lait ayant une teneur minimale de chlorure de sodium de 50 %.

    Description : Poudre blanche.

    PURETÉ

    Perte à la dessiccation

    Pas plus de 3 %, lors de la dessiccation à poids constant à 102 °C-103 °C

    Arsenic

    Pas plus de 1 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 1 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg (17*)

    E 235 NATAMYCINE

    Synonymes : Pimaricine

    DEFINITION : La natamycine est un fongicide du groupe des polyènes macrolides et est produite par des souches naturelles de Streptomyces natalensis ou de Streptococcus lactis.

    EINECS : 231-683-5

    Formule chimique : C33H47O13N

    Poids moléculaire : 665,74

    Composition : Pas moins de 95 % sur la base anhydre

    Description : Poudre cristalline blanc-crème.

    IDENTIFICATION :

    A. Colorimétrie : Si, sur une plaquette d'essai, on ajoute à quelques cristaux de natamycine une goutte

    - d'acide hydrochlorique concentré, on obtient une couleur bleue ;

    - d'acide phosphorique concentré, on obtient une couleur verte qui se transforme en rouge pâle après quelques minutes.

    B. Spectrométrie : Une solution à 0,0005 % poids/volume dans une solution d'acide acétique méthanolique à 1 % présente un taux d'absorption maximum à environ 290 nm, 303 nm et 318 nm, un plateau à environ 280 nm et un taux d'absorption minimum à environ 250 nm, 295,5 nm et 311 nm.

    C. pH : 5,5 - 7,5 (une solution à 1 % poids/volume dans un mélange préalablement neutralisé de 20 volumes de diméthylformamide et 80 volumes d'eau).

    D. Rotation spécifique : [α]20D = +250° à +295° (solution à 1 % poids/volume dans de l'acide acétique cristallisable (glacial) à 20°C et calculé sur la base de la matière sèche).

    PURETE

    Perte à la dessiccation

    Pas plus de 8 % (sur P2O5, sous vide à 60°C à poids constant)

    Cendres sulfatées

    Pas plus de 0,5 %

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 5 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en Pb)

    Pas plus de 10 mg/kg

    Critères microbiologiques : nombre d'organismes viables

    Pas plus de 100 par gramme

    E 239 HEXAMETHYLENETETRAMINE

    Synonymes : Hexamine, méthénamine

    DEFINITION :

    Dénomination chimique : 1,3,5,7-tétraazatricyclo [3.3.1.13,7]-décane, hexaméthylènetétramine

    EINECS : 202-905-8

    Formule chimique : C6H12N4

    Poids moléculaire : 140,19

    Composition : Pas moins de 99 % sur la base anhydre

    Description : Poudre cristalline incolore ou blanche.

    IDENTIFICATION :

    A. Tests positifs de recherche du formaldéhyde et de l'ammoniaque.

    B. Point de sublimation : environ 260 °C.

    PURETE

    Perte à la dessiccation

    Pas plus de 0,5 % après dessiccation sous vide pendant 2 heures à 105°C sur du P2O5

    Cendres sulfatées

    Pas plus de 0,05 %

    Sulfates

    Pas plus de 0,005 % exprimés en SO4

    Chlorures

    Pas plus de 0,005 % exprimés en Cl

    Sels d'ammonium

    Non décelables

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 5 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en Pb)

    Pas plus de 10 mg/kg

    E 242 DICARBONATE DE DIMETHYLE

    Synonymes : DMDC

    Pyrocarbonate de diméthyle

    DEFINITION :

    EINECS : 224-859-8

    Dénomination chimique : Dicarbonate de diméthyle

    Ester diméthylique de l'acide pyrocarbonique

    Formule chimique : C4H6O5

    Poids moléculaire : 134,09

    Composition : Pas moins de 99,8 %

    Description : Liquide incolore, se décompose en une solution aqueuse. Corrosif pour la peau et les yeux et toxique en cas d'inhalation et d'ingestion.

    IDENTIFICATION :

    A. Décomposition Après dilution, résultats positifs pour le CO2 et le méthanol.

    B. Point de fusion : 17 °C

    Point d'ébullition : 172 °C avec décomposition.

    C. Densité 20°C : Environ 1,25 g/cm³.

    D. Spectre infrarouge : Maxima à 1156 et à 1832 cm-1.

    PURETE

    Carbonate de diméthyle

    Pas plus de 0,2 %

    Chlore, total

    Pas plus de 3 mg/kg

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 5 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en Pb)

    Pas plus de 10 mg/kg

    E 249 NITRITE DE POTASSIUM

    DEFINITION :

    Dénomination chimique : Nitrite de potassium

    EINECS : 231-832-4

    Formule chimique : KNO2

    Poids moléculaire : 85,11

    Composition : Pas moins de 95 % sur la base anhydre (5)

    Description : Granulés déliquescents blancs ou jaunâtres.

    IDENTIFICATION :

    A. Tests positifs de recherche du nitrite et du potassium.

    B. pH d'une solution à 5 % : Pas moins de 6 et pas plus de 9.

    PURETE

    Perte à la dessiccation

    Pas plus de 3 %, après dessiccation pendant 4 heures sur gel de silice

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 5 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en Pb)

    Pas plus de 10 mg/kg

    (5) Lorsqu'il est étiqueté "pour usage alimentaire", le nitrite peut uniquement être vendu en mélange avec du sel ou un substitut de sel. Le taux d'incorporation de nitrite dans le mélange devra être inférieur à 1 %.

    E 250 NITRITE DE SODIUM

    DEFINITION :

    Dénomination chimique : Nitrite de sodium

    EINECS : 231-555-9

    Formule chimique : NaNO2

    Poids moléculaire : 69

    Composition : Pas moins de 97 % sur la base anhydre (1)

    Description : Poudre cristalline blanche ou fragments jaunâtres.

    IDENTIFICATION :

    A. Tests positifs de recherche du nitrite et du sodium.

    PURETE

    Perte à la dessiccation

    Pas plus de 0,25 % après dessiccation sur gel de silice pendant 4 heures

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 5 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en Pb)

    Pas plus de 10 mg/kg

    (1) Lorsqu'il est étiqueté "pour usage alimentaire", le nitrite peut uniquement être vendu en mélange avec du sel ou un substitut de sel. Le taux d'incorporation de nitrite dans le mélange devra être inférieur à 1 %.

    E 251 NITRATE DE SODIUM

    (*12) E 251 NITRATE DE SODIUM

    1. NITRATE DE SODIUM SOLIDE

    Synonymes :

    Salpêtre du Chili

    Salpêtre cubique

    DÉFINITION :

    Dénomination chimique : Nitrate de sodium

    EINECS : 231-554-3

    Formule chimique : NaNO3

    Poids moléculaire : 85,00

    Composition : Pas moins de 99 % après dessiccation

    DESCRIPTION : Poudre cristalline blanche, légèrement hygroscopique.

    IDENTIFICATION :

    A. Tests positifs de recherche du nitrate et du sodium.

    B. pH d'une solution à 5 % : Pas moins de 5,5 et pas plus de 8,3.

    PURETÉ

    Perte à la dessiccation

    Pas plus de 2 % après dessiccation à 105 °C pendant 4 heures

    Nitrites

    Pas plus de 30 mg/kg exprimés en NaNO2

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 5 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    2. NITRATE DE SODIUM LIQUIDE

    DÉFINITION : Le nitrate de sodium liquide est une solution aqueuse de nitrate de sodium résultant directement de la réaction chimique entre l'hydroxyde de sodium et l'acide nitrique en quantités stœchiométriques. Les formes normalisées préparées à partir de nitrate de sodium liquide répondant aux présentes spécifications peuvent contenir de l'acide nitrique en quantités excessives, si celles-ci sont clairement indiquées ou figurent sur l'étiquette.

    Dénomination chimique : Nitrate de sodium

    EINECS : 231-554-3

    Formule chimique : NaNO3

    Poids moléculaire : 85,00

    Composition : Entre 33,5 % et 40,0 % de NaNO3

    DESCRIPTION : Liquide clair, incolore.

    IDENTIFICATION :

    A. Tests positifs de recherche du nitrate et du sodium.

    B. pH : Pas moins de 1,5 et pas plus de 3,5.

    PURETÉ

    Acide nitrique libre

    Pas plus de 0,01 %

    Nitrites

    Pas plus de 10 mg/kg exprimés en NaNO2

    Arsenic

    Pas plus de 1 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 1 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 0,3 mg/kg

    La présente spécification se réfère à une solution aqueuse à 35 %. (12*)

    E 252 NITRATE DE POTASSIUM

    Synonymes : Salpêtre

    DEFINITION :

    Dénomination chimique : Nitrate de potassium

    EINECS : 231-818-8

    Formule chimique : KNO3

    Poids moléculaire : 101,11

    Composition : Pas moins de 99 % sur la base anhydre

    Description : Poudre cristalline blanche ou prismes transparents ayant un goût rafraîchissant, légèrement salé et piquant.

    IDENTIFICATION :

    A. Tests positifs de recherche du nitrate et le potassium.

    B. pH d'une solution à 5 % : Pas moins de 4,5 et pas plus de 8,5.

    PURETE

    Perte à la dessiccation

    Pas plus de 1 % après dessiccation à 105°C pendant 4 heures

    Nitrites

    Pas plus de 20 mg/kg exprimé en KNO2

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 5 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en Pb)

    Pas plus de 10 mg/kg

    E 260 ACIDE ACETIQUE

    DEFINITION :

    Dénomination chimique :

    Acide acétique

    Acide éthanoïque

    EINECS : 200-580-7

    Formule chimique : C2H4O2

    Poids moléculaire : 60,05

    Composition : Pas moins de 99,8 %

    Description : Liquide limpide incolore ayant une odeur piquante caractéristique.

    IDENTIFICATION :

    A. Point d'ébullition : 118 °C sous 760 mm (de mercure).

    B. Gravité spécifique : Environ 1.049.

    C. Une solution sur trois donne des résultats positifs pour l'acétate.

    D. Point de solidification : Pas inférieur à 14,5°C.

    PURETE

    Résidus non volatiles

    Pas plus de 100 mg/kg

    Acide formique, formiates et autres impuretés oxydables

    Pas plus de 1000 mg/kg exprimés en acide formique

    Substances facilement oxydables

    Diluer 2 ml de l'échantillon dans un récipient muni d'un bouchon en verre dans 10 ml d'eau et ajouter 0,1 ml de 0,1 N de permanganate de potassium. La couleur rose ne vire pas au brun avant 30 min

    Arsenic

    Pas plus de 1 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 5 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en Pb)

    Pas plus de 10 mg/kg

    E 261 ACETATE DE POTASSIUM

    DEFINITION :

    Dénomination chimique : Acétate de potassium

    EINECS : 204-822-2

    Formule chimique : C2H3O2K

    Poids moléculaire : 98,14

    Composition : Pas moins de 99 % sur la base anhydre

    Description : Cristaux déliquescents incolores ou poudre cristalline blanche soit inodore soit présentant une odeur légèrement aigre et une saveur salée.

    IDENTIFICATION :

    A. pH d'une solution aqueuse à 5 % : Pas moins de 7,5 et pas plus de 9.

    B. Tests positifs de recherche du l'acétate et le potassium.

    PURETE

    Perte à la dessiccation

    Pas plus de 8 % après dessiccation à 150°C pendant 2 heures

    Acide formique, formiates et autres impuretés oxydables

    Pas plus de 1000 mg/kg exprimés en acide formique

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 5 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en Pb)

    Pas plus de 10 mg/kg

    E 262 (i) ACETATE DE SODIUM

    DEFINITION :

    Dénomination chimique : Acétate de sodium

    EINECS : 204-823-8

    Formule chimique : C2H3NaO2.nH2O (n = 0 ou 3)

    Poids moléculaire :

    Anhydre : 82,03

    Trihydraté : 136,08

    Composition : Teneur (tant pour la forme anhydre que la forme trihydratée) : pas moins de 98,5 % sur la base anhydre

    Description :

    Anhydre : poudre blanche inodore granulaire hygroscopique.

    Trihydraté : cristaux transparents incolores ou poudre cristalline granulaire, sans odeur ou présentant une faible odeur aigre. Effleurit dans de l'air chaud et sec.

    IDENTIFICATION :

    A. pH d'une solution aqueuse à 1 % : Pas moins de 8 et pas plus de 9,5.

    B. Tests positifs de recherche du l'acétate et le sodium.

    PURETE

    Perte à la dessiccation :

    Anhydre

    pas plus de 2 % (120 °C, 4 h)

    Trihydraté

    entre 36 et 42 % (120 °C, 4h)

    Acide formique, formiates et autres impuretés oxydables

    Pas plus de 1000 mg/kg exprimés en acide formique

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 5 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en Pb)

    Pas plus de 10 mg/kg

    E 262 (ii) DIACETATE DE SODIUM

    DEFINITION : Le diacétate de sodium est un composé moléculaire de l'acétate de sodium et de l'acide acétique

    Dénomination chimique : Hydrogénodiacétate de sodium

    EINECS : 204-814-9

    Formule chimique : C4H7NaO4.nH2O (n = 0 ou 3)

    Poids moléculaire : 142,09 (anhydre)

    Composition : 39-41 % d'acide acétique libre et 58-60 % d'acétate de sodium

    Description : Solides cristallins hygroscopiques blancs présentant une odeur acétique.

    IDENTIFICATION :

    A. pH d'une solution aqueuse à 10 % : Pas moins de 4,5 et pas plus de 5.

    B. Tests positifs de recherche du l'acétate et le sodium.

    PURETE

    Teneur en eau

    Pas plus de 2 % (méthode Karl Fischer)

    Acide formique, formiates et autres impuretés oxydables

    Pas plus de 1000 mg/kg exprimés en acide formique

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 5 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en Pb)

    Pas plus de 10 mg/kg

    E 263 ACETATE DE CALCIUM

    DEFINITION :

    Dénomination chimique : Acétate de calcium

    EINECS : 200-540-9

    Formule chimique :

    Anhydre : C4H6O4Ca

    Monohydraté : C4H6CaO4.H2O

    Poids moléculaire :

    Anhydre : 158,17

    Monohydraté : 176,18

    Composition : Pas moins de 98 % sur la base anhydre

    Description : L'acétate de calcium anhydre est un solide cristallin blanc hygroscopique et encombrant présentant une saveur légèrement amère. On peut également détecter une légère odeur d'acide acétique. Le monohydraté peut se présenter sous forme d'aiguilles, de granulés ou de poudre.

    IDENTIFICATION :

    A. pH d'une solution aqueuse à 10 % : Pas moins de 6 et pas plus de 9.

    B. Tests positifs de recherche du l'acétate et le calcium.

    PURETE

    Perte à la dessiccation

    Pas plus de 11 % après dessiccation (155°C à poids constant, pour le monohydraté)

    Matières insolubles dans l'eau

    Pas plus de 0,3 %

    Acide formique, formiates et autres impuretés oxydables

    Pas plus de 1000 mg/kg exprimés en acide formique

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 5 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en Pb)

    Pas plus de 10 mg/kg

    E 270 ACIDE LACTIQUE

    DEFINITION :

    Dénomination chimique :

    Acide lactique

    Acide 2-hydroxypropionique

    1-acide hydroxyéthane-1-carboxylique

    EINECS : 200-018-0

    Formule chimique : C3H6O3

    Poids moléculaire : 90,08

    Composition : Pas moins de 80 % et pas plus de 84 %

    Description : Liquide visqueux incolore ou jaunâtre presque inodore ayant une saveur acide, constitué d'un mélange d'acide lactique (C3H6O3) et de lactate d'acide lactique (C6H10O5). Il est obtenu par fermentation lactique de sucres ou est préparé par synthèse.

    Note : L'acide lactique est hygroscopique et lorsqu'il est concentré par ébullition, il se condense pour former du lactate d'acide lactique qui, par dilution et réchauffement, s'hydrolyse en acide lactique.

    IDENTIFICATION :

    A. Tests positifs de recherche du lactate.

    PURETE

    Cendres sulfatées

    Pas plus de 0,1 %

    Chlorure

    Pas plus de 0,2 %

    Sulfate

    Pas plus de 0,25 %

    Fer

    Pas plus de 10 mg/kg

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 5 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en Pb)

    Pas plus de 10 mg/kg

    Note : Ces données portent sur une solution aqueuse à 80 %; pour des solutions aqueuses plus faibles, calculer les valeurs correspondant à leur teneur en acide lactique.

    E 280 ACIDE PROPIONIQUE

    DEFINITION :

    Dénomination chimique : Acide propionique

    Acide propanoïque

    EINECS : 201-176-3

    Formule chimique : C3H6O2

    Poids moléculaire : 74,08

    Composition : Pas moins de 99,5 %

    Description : Liquide huileux incolore ou légèrement jaunâtre ayant une odeur légèrement piquante.

    IDENTIFICATION :

    A. Point de fusion : -22°C.

    B. Intervalle de distillation : 138,5°C - 142,5°C.

    PURETE

    Résidus non volatiles

    Pas plus de 0,01 % après dessiccation à 140°C à poids constant

    Aldéhydes

    Pas plus de 0,1 % exprimé en formaldéhyde

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 5 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en Pb)

    Pas plus de 10 mg/kg

    E 281 PROPIONATE DE SODIUM

    DEFINITION :

    Dénomination chimique :

    Propionate de sodium

    Propanoate de sodium

    EINECS : 205-290-4

    Formule chimique : C3H5O2Na

    Poids moléculaire : 96,06

    Composition : Pas moins de 99 % après dessiccation pendant 2 heures à 105°C

    Description : Poudre cristalline hygroscopique blanche ou fine poudre blanche.

    IDENTIFICATION :

    A. Tests positifs de recherche du propionate et le sodium.

    B. pH d'une solution aqueuse à 10 % : Pas moins de 7,5 et pas plus de 10,5.

    PURETE

    Perte à la dessiccation

    Pas plus de 4 %, déterminé par dessiccation pendant 2 heures à 105°C

    Matières insolubles dans l'eau

    Pas plus de 0,1 %

    Fer

    Pas plus de 50 mg/kg

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 5 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en Pb)

    Pas plus de 10 mg/kg

    E 282 PROPIONATE DE CALCIUM

    DEFINITION

    Dénomination chimique : Propionate de calcium

    EINECS : 223-795-8

    Formule chimique : C6H10O4Ca

    Poids moléculaire 186,22

    Composition : Pas moins de 99 % après dessiccation pendant 2 heures à 105°C

    Description : Poudre cristalline blanche.

    IDENTIFICATION :

    A. Tests positifs de recherche du propionate et le calcium.

    B. Une solution aqueuse à 10 % doit présenter un pH compris entre 6,0 et 9,0.

    PURETE

    Perte à la dessiccation

    Pas plus de 4 %, déterminé par dessiccation pendant 2 heures à 105°C

    Matières insolubles dans l'eau

    Pas plus de 0,3 %

    Fer

    Pas plus de 50 mg/kg

    Fluorure

    Pas plus de 10 mg/kg

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 5 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en Pb)

    Pas plus de 10 mg/kg

    E 283 PROPIONATE DE POTASSIUM

    DEFINITION :

    Dénomination chimique :

    Propionate de potassium

    Propanoate de potassium

    EINECS : 206-323-5

    Formule chimique : C3H5KO2

    Poids moléculaire : 112,17

    Composition : Pas moins de 99 % après dessiccation pendant 2 heures à 105°C

    Description : Poudre cristalline blanche.

    IDENTIFICATION :

    A. Tests positifs de recherche du propionate et le potassium.

    PURETE

    Perte à la dessiccation

    Pas plus de 4 %, déterminé par dessiccation pendant 2 heures à 105°C

    Substances insolubles dans l'eau

    Pas plus de 0,3 %

    Fer

    Pas plus de 30 mg/kg

    Fluorure

    Pas plus de 10 mg/kg

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 5 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en Pb)

    Pas plus de 10 mg/kg

    E 284 ACIDE BORIQUE

    Synonymes :

    Acide borique

    Acide orthoborique

    Borofax

    DEFINITION :

    EINECS : 233-139-2

    Formule chimique : H3BO3

    Poids moléculaire : 61,84

    Composition : Pas moins de 99,5 %

    Description : Cristaux transparents incolores et inodores ; granulés blancs ou poudre blanche ; légèrement onctueux au toucher; se présente à l'état naturel sous la forme de sassolite minérale.

    IDENTIFICATION :

    A. Point de fusion : Environ 171 °C.

    B. Lors de la combustion, la flamme est verte.

    C. Une solution aqueuse de 3,3 % doit présenter un pH compris entre 3,8 et 4,8.

    PURETE

    Peroxydes

    Aucune couleur n'apparaît lorsqu'on ajoute une solution KI

    Arsenic

    Pas plus de 1 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 5 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en Pb)

    Pas plus de 10 mg/kg

    E 285 TETRABORATE DE SODIUM (BORAX)

    Synonymes : Borate de sodium

    DEFINITION :

    Dénomination chimique :

    Tetraborate de sodium

    Biborate de sodium

    Pyroborate de sodium

    Tetraborate de disodium anhydre

    EINECS : 215-540-4

    Formule chimique : Na2B4O7

    Na2B4O7.10H20

    Poids moléculaire : 201,27

    Description : Poudre ou feuillets ressemblant à du verre et devenant opaques à l'exposition à l'air; lentement soluble dans l'eau.

    IDENTIFICATION :

    A. Intervalle de fusion : Entre 171°C et 175°C avec décomposition.

    PURETE

    Peroxydes

    Aucune couleur n'apparaît au moment de l'ajout d'une solution KI

    Arsenic

    Pas plus de 1 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 5 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en Pb)

    Pas plus de 10 mg/kg

    E 290 ANHYDRIDE CARBONIQUE

    Synonymes : Gaz de l'acide carbonique

    Neige carbonique, glace sèche (forme solide)

    Anhydride carbonique

    DEFINITION :

    Dénomination chimique : Dioxyde de carbone

    EINECS : 204-696-9

    Formule chimique : CO2

    Poids moléculaire : 44,01

    Composition : Pas moins de 99 % volume/volume sur base de la forme gazeuse

    Description : Un gaz incolore dans des conditions environnementales normales ayant une odeur légèrement piquante. Le dioxyde de carbone commercial est transporté et manipulé sous la forme d'un liquide dans des cylindres pressurisés ou des systèmes de stockage en vrac ou en blocs solides comprimés de "glace sèche". Les formes solides (glace sèche) contiennent généralement des agents de liaison comme le propylèneglycol ou de l'huile minérale.

    IDENTIFICATION :

    A. Précipitation (formation de précipité) : Lorsqu'un filet de l'échantillon est passé dans une solution d'hydroxyde de baryum, il se produit un précipité blanc qui se dissout avec effervescence dans de l'acide acétique dilué.

    PURETÉ

    Acidité

    Le barbotage de 915 ml de gaz à travers 50 ml d'eau fraîchement portée à ébullition ne doit pas conférer à celle-­ci une acidité vis-à-vis du méthylorange supérieure à celle de 50 ml d'eau fraîchement portée à ébullition additionnés de 1 ml d'acide chlorhydrique (0,01 N)

    Substances réductrices, phosphure et sulfure d'hydrogène

    Le barbotage de 915 ml de gaz à travers 25 ml de réactif au nitrate d'argent ammoniacal additionnés de 3 ml d'ammoniaque ne doit provoquer ni trouble ni noircissement de cette solution

    Monoxyde de carbone

    Pas plus de 10 �l/l

    Teneur en huile

    Pas plus de 5 mg/kg

    (*6) E 296 ACIDE MALIQUE

    Synonymes : Acide DL-malique.

    DÉFINITION :

    Dénomination chimique :

    acide DL-malique

    acide hydroxybutanedioïque

    acide hydroxysuccinique

    EINECS : 230-022-8

    Formule chimique : C4H6O5

    Poids moléculaire : 134,09

    Composition : pas moins de 99,0 %

    Description : Poudre cristalline ou granules de couleur blanche ou presque blanche.

    IDENTIFICATION : :

    A. - Intervalle de fusion : entre 127 °C et 132 °C.

    B. - Test positif de recherche du malate.

    C. - Les solutions de cette substance sont optiquement inactives à toute concentration.

    PURETÉ

    Cendres sulfatées

    Pas plus de 0,1 %

    Acide fumarique

    Pas plus de 1,0 %

    Acide maléique

    Pas plus de 0,05 %

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 5 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg (6*)

    (*6) E 297 ACIDE FUMARIQUE

    DÉFINITION :

    Dénomination chimique :

    acide trans-butène-dioïque

    acide trans-1,2-éthylène-dicarboxylique

    EINECS : 203-743-0

    Formule chimique : C4H4O4

    Poids moléculaire : 116,07

    Composition : pas moins de 99,0 % sur la base anhydre

    Description : poudre cristalline ou granules de couleur blanche.

    IDENTIFICATION : :

    A. - Intervalle de fusion : 286-302 °C (capillaire fermé, chauffage rapide).

    B. - Tests positifs de recherche de doubles liaisons et d'acide 1,2-dicarboxylique.

    C. - pH d'une solution à 0,05 % à 25 °C : 3,0-3,2.

    PURETÉ

    Perte par déshydratation

    Pas plus de 0,5 % (120 °C, 4h)

    Cendres sulfatées

    Pas plus de 0,1 %

    Acide maléique

    Pas plus de 0,1 %

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 5 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg (6*)

    E 300 ACIDE ASCORBIQUE

    DÉFINITION :

    Dénomination chimique :

    Acide L-ascorbique

    Acide ascorbique

    2,3-didéhydro-L-thréo-hexono-1,4-lactone

    3-céto-L-gulofuranolactone.

    EINECS : 200-066-2

    Formule chimique : C6H8O6

    Poids moléculaire : 176,13

    Composition : Après séchage dans un dessiccateur sous vide à acide sulphurique pendant 24 h, l'acide ascorbique ne contient pas moins de 99 % de C6H8O6

    Aspect : Solide cristallin inodore blanc ou légèrement jaunâtre.

    IDENTIFICATION :

    A. Intervalle de fusion : Entre 189 et 193 °C avec décomposition.

    B. Tests positifs de recherche de l'acide ascorbique.

    PURETÉ

    Perte par déshydratation

    Pas plus de 0,4 % après séchage dans un dessiccateur sous vide à l'acide sulphurique pendant 24h

    Cendres sulfuriques

    Pas plus de 0,1 %

    Rotation spécifique

    [α]20D entre +20,5° et +21,5° (solution aqueuse 10 %m/v)

    pH d'une solution aqueuse à 2 %

    Entre 2,4 et 2,8

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 5 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en Pb)

    Pas plus de 10 mg/kg

    E 301 ASCORBATE DE SODIUM

    DÉFINITION :

    Dénomination chimique :

    Ascorbate de sodium

    L-ascorbate de sodium

    Énolate de sodium 2,3-didéhydro-L-thréo-hexono-1,4­lactone

    Énolate de sodium 3-céto-L-gulofuranolactone.

    EINECS : 205-126-1

    Formule chimique : C6H7O6Na

    Poids moléculaire : 198,11

    Composition : Après séchage au dessiccateur sous vide à acide sulfurique pendant 24h, l'ascorbate de sodium ne contient pas moins de 99 % de C6H7O6Na

    Aspect : Solide cristallin inodore blanc ou blanchâtre qui fonce à la lumière

    IDENTIFICATION :

    A. Tests positifs de recherche de l'ascorbate et du sodium

    PURETÉ

    Perte par déshydratation

    Pas plus de 0,25 % après séchage dans un dessiccateur sous vide à l'acide sulfurique pendant 24h

    Rotation spécifique

    [α]20D entre +103° et +106° (solution aqueuse 10 %m/v)

    pH d'une solution aqueuse à 10 %

    Entre 6,5 et 8,0

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 5 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en Pb)

    Pas plus de 10 mg/kg

    E 302 ASCORBATE DE CALCIUM

    DÉFINITION :

    Dénomination chimique :

    Ascorbate de calcium dihydraté

    Sel de calcium de 2,3-didéhydro-L-thréo-hexono-1,4 lactone dihydraté

    EINECS : 227-261-5

    Formule chimique : C12H14O12Ca.2H2O

    Poids moléculaire : 426,35

    Composition : Pas moins de 98 % sur la substance exempte de matières volatiles

    Aspect : Poudre cristalline inodore blanche à jaune légèrement grisâtre.

    IDENTIFICATION :

    A. Tests positifs de recherche de l'ascorbate et du calcium.

    PURETÉ

    Fluorures

    Pas plus de 10 mg/kg (exprimé en fluor)

    Rotation spécifique

    [α]20D entre +95° et +97° (solution aqueuse 5 %m/v)

    pH d'une solution aqueuse à 10 %

    Entre 6,0 et 7,5

    Matières volatiles

    Pas plus de 0,3 % après séchage à température ambiante pendant 24h dans un dessiccateur à l'acide sulfurique ou à pentoxyde de phosphore

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 5 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en Pb)

    Pas plus de 10 mg/kg

    E 304 (i) PALMITATE D'ASCORBYLE

    DÉFINITION :

    Dénomination chimique :

    Palmitate d'ascorbyle

    L-palmitate d'ascorbyle

    Palmitate de 2,3-didéhydro-L-thréo-hexono-1,4 lactone­-6

    6-palmitoyl-3-céto-L-gulofuranolactone.

    EINECS : 205-305-4

    Formule chimique : C22H38O7

    Poids moléculaire : 414,55

    Composition : Pas moins de 98 % après dessiccation

    Aspect : Solide blanc ou blanc jaunâtre d'odeur rappelant celle des agrumes.

    IDENTIFICATION :

    A. Intervalle de fusion : Entre 107 et 117 °C

    PURETÉ

    Perte par déshydratation

    Pas plus de 2,0 % après séchage dans un four sous vide à une température comprise entre 56 et 60°C pendant 1h

    Cendres sulfuriques

    Pas plus de 0,1 %

    Rotation spécifique

    [α]20D entre +21° et +24° (solution méthanolique 5 %m/v)

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 5 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en Pb)

    Pas plus de 10 mg/kg

    E 304 (ii) STÉARATE D'ASCORBYLE

    DÉFINITION :

    Dénomination chimique :

    Stéarate d'ascorbyle

    L-stéarate d'ascorbyle

    Stéarate de 2,3-didéhydro-L-thréo-hexono-1,4-lactone

    6-stéaroyl-3-céto-L-gulofuranolactone

    EINECS : 246-944-9

    Formule chimique : C24H42O7

    Poids moléculaire : 442,6

    Composition : Contient au moins 98 %

    Aspect : Solide blanc ou blanc jaunâtre d'odeur rappelant celle des agrumes

    IDENTIFICATION :

    A. Point de fusion : Environ 116 °C.

    PURETÉ

    Perte par déshydratation

    Pas plus de 2 % après séchage dans un four sous vide à une température comprise entre 56 et 60 °C pendant 1h

    Cendres sulfuriques

    Pas plus de 0,1 %

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 5 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en Pb)

    Pas plus de 10 mg/kg

    E 306 EXTRAITS RICHES EN TOCOPHÉROLS

    DÉFINITION :

    Dénomination chimique : Produit obtenu par distillation sous vide à la vapeur d'eau de produits oléagineux comestibles d'origine végétale contenant des tocophérols et des tocotriénols. Contient des tocophérols tels que d-α, d-_, d-γ et d-ζ.

    Poids moléculaire : 430,71 (d-α-tocophérol)

    Composition : Ne contient pas moins de 34 % de tocophérols

    Aspect : Huile visqueuse, limpide, rouge brunâtre ou rouge, d'odeur et de goût d'une douceur caractéristique. Une légère séparation des constituants cireux sous forme microcristalline peut apparaître.

    IDENTIFICATION :

    A. Méthodes appropriées de chromatographie de partage gaz-liquide.

    B. Essais de solubilité : Insoluble dans l'eau. Soluble dans l'éthanol. Miscible dans l'éther.

    PURETÉ

    Cendres sulfuriques

    Pas plus de 0,1 %

    Rotation spécifique

    [α]20D non inférieur à +20°

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 5 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en Pb)

    Pas plus de 10 mg/kg

    (*16) E 307 ALPHA-TOCOPHÉROL

    Synonyme : DL-α-tocophérol

    DÉFINITION :

    Dénomination chimique :

    DL-5,7,8-Triméthyltocol ;

    DL-2,5,7,8-tétraméthyl-2-

    (4',8',12'-triméthyltridécyl)-6-chromanol

    EINECS : 233-466-0

    Formule chimique : C29H50O2

    Masse moléculaire : 430,71

    Composition : pas moins de 96 %

    DESCRIPTION :

    Huile visqueuse, limpide et pratiquement inodore, jaunâtre à ambrée, qui s'oxyde et fonce à l'air ou à la lumière.

    IDENTIFICATION :

    A. - Solubilité : insoluble dans l'eau, facilement soluble dans l'éthanol, miscible dans l'éther

    B. - Spectrophotométrie : dans l'éthanol absolu, l'absorption maximale est à environ 292 nm

    PURETÉ

    Indice de réfraction

    nD 20 1,503 - 1,507

    Absorption spécifique E1%/1cm dans l'éthanol

    E1%/1cm (292 nm) 72 - 76 (0,01 g dans 200 ml d'éthanol absolu)

    Cendres sulfatées

    Pas plus de 0,1 %

    Rotation spécifique

    [α]25D 0° ± 0,05° (1 sur 10 en solution dans du chloroforme)

    Plomb

    Pas plus de 2 mg/kg (16*)

    E 308 GAMMA-TOCOPHÉROL

    Synonymes : DL -γ-tocophérol

    DÉFINITION :

    Dénomination chimique : 2,7,8-triméthyl-2-(4',8',12'-triméthyltridécyl) chromanne-6-ol

    EINECS : 231-523-4

    Formule chimique : C28H48O2

    Poids moléculaire : 416,69

    Composition : Pas moins de 97 %

    Aspect : Huile visqueuse limpide jaunâtre qui s'oxyde et fonce à l'air et à la lumière

    IDENTIFICATION :

    A. Spectrométrie : Absorptions maximales dans l'éthanol absolu à environ 298 et 257 nm.

    PURETÉ

    Absorption spécifique E 1%/1cm dans l'éthanol

    E 1%/1cm (298 nm) entre 91 et 97

    E 1%/1cm (257 nm) entre 5,0 et 8,0

    Indice de réfraction

    n 20/D 1,503 - 1,507

    Cendres sulfatées

    Pas plus de 0,1 %

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 5 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en Pb)

    Pas plus de 10 mg/kg

    E 309 DELTA-TOCOPHÉROL

    DÉFINITION :

    Dénomination chimique : 2,8-diméthyl-2-(4',8',12'-triméthyl-tridécyl) chromanne-6­ol

    EINECS : 204-299-0

    Formule chimique : C27H46O2

    Poids moléculaire 402,7

    Composition : Pas moins de 97 %

    Aspect : Huile visqueuse limpide légèrement jaunâtre ou orangé qui s'oxyde et fonce à l'air ou à la lumière

    IDENTIFICATION :

    A. Spectrométrie : Absorptions maximales dans l'éthanol absolu à environ 298 nm et 257 nm.

    PURETÉ

    Absorption spécifique E 1%/1cm dans l'éthanol

    E 1% (298 nm) entre 89 et 95

    E1 % (257 nm) entre 3,0 et 6,0

    Indice de réfraction

    n 20/D 1,500 - 1,504

    Cendres sulfatées

    Pas plus de 0,1 %

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 5 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en Pb)

    Pas plus de 10 mg/kg

    E 310 GALLATE DE PROPYLE

    DÉFINITION :

    Dénomination chimique :

    Gallate de propyle

    Ester propylique de l'acide gallique

    Ester n-propylique de l'acide 3,4,5-trihydroxybenzoïque

    EINECS : 204-498-2

    Formule chimique : C10H12O5

    Poids moléculaire : 212,20

    Composition : Pas moins de 98 % sur la substance anhydre

    Aspect : Solide cristallin inodore blanc à blanc crème.

    IDENTIFICATION :

    A. Essais de solubilité : Légèrement soluble dans l'eau, facilement soluble dans l'éthanol, l'éther et le propane-1,2-diol.

    B. Intervalle de fusion : 146-150 °C après dessiccation à 110 °C pendant 4h.

    PURETÉ

    Perte par déshydratation

    Pas plus de 1,0 % (110°C, 4h)

    Cendres sulfatées

    Pas plus de 0,1 %

    Acide libre

    Pas plus de 0,5 % (exprimé en acide gallique)

    Composé organochloré

    Pas plus de 100 mg/kg (exprimé en Cl)

    Absorption spécifique E 1 %/1cm dans l'éthanol

    E 1%/1cm (275 nm) pas moins de 485 et pas plus de520

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 5 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en Pb)

    Pas plus de 10 mg/kg

    E 311 GALLATE D'OCTYLE

    DÉFINITION :

    Dénomination chimique :

    Gallate d'octyle

    Ester octylique de l'acide gallique

    Ester n-octylique de l'acide 3,4,5-trihydroxybenzoïque

    EINECS : 213-853-0

    Formule chimique : C15H22O5

    Poids moléculaire : 282,34

    Composition : Pas moins de 98 % après dessiccation à 90°C pendant 6 h

    Aspect : Solide inodore blanc à blanc crème

    IDENTIFICATION :

    A. Essais de solubilité : Insoluble dans l'eau, facilement soluble dans l'éthanol, l'éther et le propane-1,2-diol

    B. Intervalle de fusion : Entre 99°C et 102°C après dessiccation à 90°C pendant 6h

    PURETÉ

    Perte par déshydratation

    Pas plus de 0,5 % (90°C, 6h)

    Cendres sulfatées

    Pas plus de 0,05 %

    Acide libre

    Pas plus de 0,5 % (exprimé en acide gallique)

    Composés organochlorés

    Pas plus de 100 mg/kg (exprimés en Cl)

    Absorption spécifique E 1%/1cm dans l'éthanol

    E 1%/1cm (275 nm) pas moins de 375 et pas plus de 390

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 5 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en Pb)

    Pas plus de 10 mg/kg

    E 312 GALLATE DE DODÉCYLE

    DÉFINITION :

    Synonyme : Lauryl gallate

    Dénomination chimique : Gallate de dodécyle

    Ester n-dodécylique de l'acide 3,4,5­-trihydroxybenzoïque

    Ester dodécylique de l'acide gallique

    EINECS : 214-620-6

    Formule chimique : C19H30O5

    Poids moléculaire : 338,45

    Composition : Pas moins de 98 % après dessiccation à 90 °C pendant 6 h

    Aspect : Solide inodore blanc ou blanc-crème

    IDENTIFICATION :

    A. Essais de solubilité : Insoluble dans l'eau, soluble dans l'éthanol et l'éther.

    B. Intervalle de fusion : Entre 95 °C et 98 °C après dessiccation à 90 °C pendant 6h.

    PURETÉ

    Perte par déshydratation

    Pas plus de 0,5 % (90°C, 6h)

    Cendres sulfatées

    Pas plus de 0,05 %

    Acide libre

    Pas plus de 0,5 % (sous forme d'acide gallique)

    Composé organochloré

    Pas plus de 100 mg/kg (exprimé en Cl)

    Absorption spécifique E 1%/1cm dans l'éthanol

    E 1%/1cm (275 nm) pas moins de 300 et pas plus de 325

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 10 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en Pb)

    Pas plus de 30 mg/kg

    (*16) E 315 ACIDE ÉRYTHORBIQUE

    Synonymes :

    Acide isoascorbique

    Acide D-araboascorbique

    DÉFINITION :

    Dénominations chimiques :

    Acide D-érythro-hexénique-2-γ-lactone

    Acide isoascorbique

    Acide D-isoascorbique

    EINECS : 201-928-0

    Formule chimique : C6H8O6

    Masse moléculaire : 176,13

    Composition : pas moins de 98 % sur la base anhydre

    DESCRIPTION : solide cristallin blanc à légèrement jaunâtre qui fonce progressivement à la lumière

    IDENTIFICATION :

    A. - Intervalle de fusion : 164-172 °C avec décomposition

    B. - Test positif de recherche de l'acide ascorbique par réaction colorée

    PURETÉ

    Perte à la dessiccation

    Pas plus de 0,4 % après séchage dans un dessiccateur sous pression réduite sur gel de silice pendant trois heures

    Cendres sulfatées

    Pas plus de 0,3 %

    Rotation spécifique

    [α]25/D entre - 16,5 ° et - 18,0 ° (solution aqueuse 10 % m/v)

    Oxalate

    Dans une solution de 1 g dans 10 ml d'eau, ajouter 2 gouttes d'acide acétique glacial et 5 ml de solution d'acétate de calcium à 10 %. La solution doit rester limpide.

    Plomb

    Pas plus de 2 mg/kg (16*)

    E 316 ÉRYTHORBATE DE SODIUM

    Synonymes : Isoascorbate de sodium

    DÉFINITION :

    Dénomination chimique :

    Isoascorbate de sodium

    Acide D-isoascorbique de sodium

    Sel de sodium de 2,3-didéhydro-D-érythro-hexono-1,4­-lactone

    Énolate de sodium monohydraté de 3-céto-D-­gulofurano-lactone

    EINECS : 228-973-9

    Formule chimique : C6H7O6Na.H2O

    Poids moléculaire 216,13

    Composition : Pas moins de 98 % après séchage dans un dessiccateur sous vide à l'acide sulfurique pendant 24h sur la substance monohydratée.

    Aspect : Solide cristallin blanc.

    IDENTIFICATION :

    A. Essais de solubilité : Facilement soluble dans l'eau, très légèrement soluble dans l'éthanol.

    B. Essai positif de réaction colorée pour l'acide ascorbique.

    C. Essai positif d'identification du sodium.

    PURETÉ

    Perte à la dessiccation

    Pas plus de 0,25 % après séchage dans un dessiccateur sous vide à l'acide sulfurique pendant 24h

    Rotation spécifique

    [α]25/D entre +95° et +98° (solution aqueuse 10 %m/v)

    pH d'une solution aqueuse à 10 %

    Entre 5,5 et 8,0

    Oxalate

    Dans une solution de 1 g dans 10 ml d'eau, ajouter 2 gouttes d'acide acétique glacial et 5 ml de solution d'acétate de calcium 10 %. La solution doit rester limpide.

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 5 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en Pb)

    Pas plus de 10 mg/kg

    (*16) E 319 BUTYLHYDROQUINONE TERTIAIRE (BHQT)

    Synonymes : BHQT

    DÉFINITION :

    Dénominations chimiques :

    Tert-butyl-1,4-benzènediol

    2-(1,1-Diméthyléthyl)-1,4-benzènediol

    EINECS : 217-752-2

    Formule chimique : C10H14O2

    Masse moléculaire : 166,22

    Composition : pas moins de 99 % de C10H14O2

    DESCRIPTION : solide cristallin blanc présentant une odeur caractéristique

    IDENTIFICATION :

    A. - Solubilité : pratiquement insoluble dans l'eau ; soluble dans l'éthanol.

    B. - Point de fusion : pas moins de 126,5 °C.

    C. - Substances phénoliques : dissoudre environ 5 mg de l'échantillon dans 10 ml de méthanol et ajouter 10,5 ml de diméthylamine (1/4). Une couleur rouge à rose apparaît.

    PURETÉ

    Tert-Butyl-p-benzoquinone

    Pas plus de 0,2 %

    2,5-Di-tert-butyl hydroquinone

    Pas plus de 0,2 %

    Hydroxyquinone

    Pas plus de 0,1 %

    Toluène

    Pas plus de 25 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 2 mg/kg (16*)

    *6 E 320 BUTYLHYDROXYANISOL (BHA)

    Synonymes : BHA

    DÉFINITION :

    Dénominations chimiques : 3-tert-butyl-4-hydroxyanisole, mélange de 2-tert-butyl-4-hydroxyanisole et 3-tert-butyl-4-hydroxyanisole.

    EINECS : 246-563-8

    Formule chimique : C11H16O2

    Poids de formule : 180,25

    Composition : pas moins de 98,5 % de C11H16O2 et pas moins de 85 % de l'isomère 3-tert-butyl-4­hydroxyanisole

    Description : cristaux blancs ou légèrement jaunâtres ou solide d'aspect cireux à légère odeur aromatique

    IDENTIFICATION : :

    A. - Solubilité : insoluble dans l'eau, facilement soluble dans l'éthanol.

    B. - Intervalle de fusion : entre 48 °C et 63 °C.

    C. - Réaction colorée : test positif pour les groupes phénol.

    PURETÉ :

    Cendres sulfatées

    Pas plus de 0,05 % après calcination à 800 25 °C

    Impuretés phénoliques

    Pas plus de 0,5 %

    Absorption spécifique E 1%/1 cm : E 1%/1 cm (290 nm)

    Pas moins de 190 et pas plus de 210

    Absorption spécifique E 1%/1 cm : E 1%/1 cm (228 nm)

    Pas moins de 326 et pas plus de 345

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 5 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg (6*)

    E 321 BUTYLHYDROXYTOLUÈNE (BHT)

    Synonyme BHT

    DÉFINITION

    Dénomination chimique : 2,6-butylditertiaire-p-crésol 4-méthyl-2,6-butylditertiairephénol.

    EINECS : 204-881-4 Formule chimique : C15H24O Poids moléculaire 220,36

    Composition : Pas moins de 99 %.

    Aspect : Solide cristallin ou écaillé blanc, inodore ou d'odeur

    caractéristique légèrement aromatique.

    IDENTIFICATION :

    A. Essais de solubilité Insoluble dans l'eau et le propane-1,2-diol Facilement soluble dans l'éthanol.

    B. Point de fusion : 70°C

    C. Absorbance maximale : L'absorbance dans la gamme de 230 à 320 nm d'une couche de 2 cm d'une solution à 1 sur 100 000 dans de l'éthanol anhydre présente un pic à 278 nm uniquement.

    PURETÉ

    Cendres sulfatées

    Pas plus de 0,005 %

    Impuretés phénoliques

    Pas plus de 0,5 %

    Absorption spécifique E 1%/1cm dans l'éthanol

    E 1%/1cm (278 nm) pas moins de 81 et pas plus de 88

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 5 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en Pb)

    Pas plus de 10 mg/kg

    E 322 LÉCITHINES

    Synonymes :

    Phosphatides

    Phospholipides

    DÉFINITION : Les lécithines sont des mélanges ou des fractions de phosphatides obtenus au moyen de procédés physiques à partir de substances alimentaires animales ou végétales; elles comprennent également les produits hydrolysés obtenus par l'utilisation d'enzymes inoffensifs appropriés. Le produit final ne doit présenter aucune activité enzymatique résiduelle.

    EINECS : 232-307-2

    Composition :

    - Lécithines : pas moins de 60,0 % de substances insolubles dans l'acétone.

    - Lécithines hydrolisées : pas moins de 56,0 % de substances insolubles dans l'acétone.

    Aspect :

    - Lécithines : liquide, semi-liquide visqueux ou poudre de couleur brune.

    - Lécithines hydrolysées : liquide visqueux ou pâte brun clair à brun.

    IDENTIFICATION :

    A. Tests positifs de recherche de la choline, du phosphore et des acides gras.

    B. Tests positifs de recherche des lécithines hydrolysées

    Verser 500 ml d'eau (30-35°C- dans un bécher de 800 ml. Ajouter ensuite lentement 50 ml d'échantillon en remuant constamment. Une lécithine hydrolysée formera une émulsion homogène. Une lécithine non hydrolysée formera un précipité d'environ 50 g.

    PURETÉ

    Perte par déshydratation

    Pas plus de 2,0 % après séchage à 105 °C pendant 1h

    Substances insolubles dans le toluène

    Pas plus de 0,3 %

    Indice d'acidité :

    - Lécithines

    Pas plus de 35 mg d'hydroxyde de potassium par gramme

    - Lécithines hydrolysées

    Pas plus de 45 mg d'hydroxyde de potassium par gramme

    Indice de peroxyde

    Inférieur ou égal à 10

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 5 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en Pb)

    Pas plus de 10 mg/kg

    E 325 LACTATE DE SODIUM

    DÉFINITION :

    Dénomination chimique :

    Lactate de sodium

    2-hydroxypropanoate de sodium

    EINECS : 200-772-0

    Formule chimique : C3H5NaO3

    Poids moléculaire : 112,06 (anhydre)

    Composition : Pas moins de 57 % et pas plus de 66 %

    Aspect : Liquide transparent incolore et inodore ou d'odeur faible caractéristique.

    IDENTIFICATION :

    A. Test positif de recherche du lactate.

    B. Test positif de recherche du potassium.

    PURETÉ

    Acidité

    Pas plus de 0,5 % de la matière sèche, exprimée en acide lactique

    pH d'une solution aqueuse à 2 %

    Entre 6,5 et 7,5

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 5 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en Pb)

    Pas plus de 10 mg/kg

    Substances réductrices

    Aucune réduction de la liqueur de Fehling

    Note : La présente spécification se réfère à une solution aqueuse à 60 %.

    E 326 LACTATE DE POTASSIUM

    DÉFINITION :

    Dénomination chimique :

    Lactate de potassium

    2-hydroxypropanoate de potassium

    EINECS : 213-631-3

    Formule chimique : C3H5O3K

    Poids moléculaire : 128,17 (anhydre)

    Composition : Pas moins de 57 % et pas plus de 66 %

    Aspect : Liquide limpide légèrement visqueux et pratiquement inodore, ou d'odeur caractéristique faible.

    IDENTIFICATION :

    A. Calcination : Brûler une solution de lactate de potassium jusqu'à calcination. Les cendres sont alcalines et on observe une effervescence lors de l'adjonction d'acide.

    B. Réaction colorée : Recouvrir avec 2 ml de solution de lactate de potassium 5 ml d'une solution à 1 pour 100 de catéchol dans de l'acide sulfurique. Une couleur rouge sombre apparaît à l'interface.

    C. Tests positifs de recherche du potassium et du lactate.

    PURETÉ

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 5 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en Pb)

    Pas plus de 10 mg/kg

    Acidité

    Dissoudre 1 g de solution de lactate de potassium dans 20 ml d'eau, ajouter 3 gouttes de solution d'essai de phénolphtaléine, et titrer avec de l'hydroxyde de sodium 0,1 N. 0,2 ml au maximum doivent suffire.

    Substances réductrices

    La solution de lactate de potassium ne doit entraîner aucune réduction de la liqueur de Fehling.

    Note : La présente spécification se réfère à une solution aqueuse à 60 %.

    (*1*) Arrêté du 23 juillet 1998.

    (*2*) Arrêté du 15 septembre 1998.

    (*3*) Arrêté du 22 septembre 1999.

    (*4*) Arrêté du 13 juillet 2000.

    (*5*) Arrêté du 19 février 2001.

    (*6*) Arrêté du 2 mai 2001.

    (*7*) Arrêté du 31 juillet 2001.

    (*8*) Arrêté du 9 octobre 2001.

    (*9*) Arrêté du 15 mars 2002.

    (*10*) Arrêté du 2 juillet 2003.

    (*11*) Arrêté du 19 décembre 2003.

    (*12*) Arrêté du 21 juillet 2004.

    (*13*) Arrêté du 30 septembre 2004.

    (*14*) Arrêté du 18 septembre 2006.

    (*15*) Arrêté du 2 janvier 2007.

    (*16*) Arrêté du 25 février 2008.

    (*17*) Arrêté du 26 août 2009.

    Article Annexe VI-C (suite)

    E 327 LACTATE DE CALCIUM

    DÉFINITION :

    Dénomination chimique :

    Dilactate de calcium

    Dilactate de calcium hydraté

    Sel de calcium de l'acide 2-hydroxypropionique.

    EINECS : 212-406-7

    Formule chimique : (C3H5O2)2 Ca.nH2O (n=0-5)

    Poids moléculaire : 218,22 (anhydre)

    Composition : Pas moins de 98 % sur la substance anhydre

    Aspect : Poudre cristalline ou granulés blancs pratiquement inodores.

    IDENTIFICATION :

    A. Tests positifs de recherche du lactate et du calcium

    B. Essais de solubilité : Soluble dans l'eau et pratiquement insoluble dans l'éthanol.

    PURETÉ

    Perte par déshydratation

    Déterminée par dessiccation à 120 °C pendant 4 heures :

    - anhydre

    pas plus de 3,0 %

    - avec une molécule d'eau

    pas plus de 8,0 %

    - avec trois molécules d'eau

    pas plus de 20,0 %

    - avec quatre molécules et demi d'eau

    pas plus de 27,0 %

    Acidité

    Pas plus de 0,5 % de la matière sèche exprimé en acide lactique

    Fluorures

    Pas plus de 30 mg/kg (exprimé en fluor)

    pH d'une solution aqueuse à 5 %

    Entre 6,0 et 8,0

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 5 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en Pb)

    Pas plus de 10 mg/kg

    Substances réductrices

    Aucune réduction de la liqueur de Fehling

    E 330 ACIDE CITRIQUE

    DÉFINITION :

    Dénomination chimique : Acide citrique

    Acide 2-hydroxy-1,2,3-propane tricarboxylique

    Acide �-hydroxytricarballylique

    EINECS : 201-069-1

    Formule chimique :

    (a) C6H8O7 (anhydre)

    (b) C6H8O7.H2O (monohydraté)

    Poids moléculaire :

    (a) 192,13 (anhydre)

    (b) 210,15 (monohydraté)

    Composition : L'acide citrique existe sous forme anhydre ou avec une molécule d'eau. L'acide citrique contient au moins 99,5 % de C6H8O7, calculé sur la forme anhydre.

    Aspect : L'acide citrique est un solide cristallin inodore blanc ou incolore à goût acide très prononcé. Le monohydrate se décompose à l'air sec.

    IDENTIFICATION :

    A. Essais de solubilité : Très soluble dans l'eau ; facilement soluble dans l'éthanol ; soluble dans l'éther.

    PURETÉ

    Teneur en eau

    L'acide citrique anhydre ne contient

    Pas plus de 0,5 % d'eau; l'acide citrique monohydraté ne contient

    Pas plus de 8,8 % d'eau (méthode Karl Fischer).

    Cendres sulfatées

    Pas plus de 0,05 % après calcination à 800 + 25°C

    Arsenic

    Pas plus de 1 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 1 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en Pb)

    Pas plus de 5 mg/kg

    Oxalates

    Pas plus de 100 mg/kg, exprimés en acide oxalique après dessiccation

    Substances facilement carbonisables

    Chauffer 1 g d'échantillon réduit en poudre dissous dans 10 ml d'acide sulfurique à 98 % min. au bain-marie à 90°C pendant 1 heure à l'abri de la lumière. La solution doit être brun pâle (liquide de contrôle K).

    E 331 (i) CITRATE MONOSODIQUE

    Synonyme : Citrate de sodium monobasique

    DÉFINITION :

    Dénomination chimique :

    Citrate monosodique

    Sel monosodique de l'acide du 2-hydroxy-1,2,3-­propanetricarboxylique

    Formule chimique :

    (a) C6H7O7Na (anhydre)

    (b) C6H7O7Na.H2O (monohydraté)

    Poids moléculaire :

    (a) 214,11 (anhydre)

    (b) 232,23 (monohydraté)

    Composition : Pas moins de 99 % sur la substance anhydre.

    Aspect : Poudre cristalline blanche ou cristaux incolores.

    IDENTIFICATION :

    A. Tests positifs de recherche du citrate et du sodium.

    PURETÉ

    Perte par déshydratation

    Déterminée par dessiccation à 180 °C pendant 4 heures :

    - anhydre

    pas plus de 1,0 %

    - monohydraté

    pas plus de 8,8 %

    Oxalates

    Pas plus de 100 mg/kg exprimé en acide oxalique, après dessiccation

    pH d'une solution aqueuse à 1 %

    Entre 3,5 et 3,8

    Arsenic

    Pas plus de 1 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 1 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en Pb)

    Pas plus de 5 mg/kg

    E 331 (ii) CITRATE DISODIQUE

    Synonyme : Citrate de sodium dibasique

    DÉFINITION :

    Dénomination chimique :

    Citrate disodique

    Sel disodique de l'acide du 2-hydroxy-1,2,3-propane tricarboxylique

    Sel disodique de l'acide citrique à 1,5 molécule d'eau

    EINECS : 205-623-3

    Formule chimique : C6H6O7Na2.1,5 H2O

    Poids moléculaire : 263,11

    Composition : Pas moins de 99 % sur la base anhydre.

    Aspect : Poudre blanche cristalline ou cristaux incolores.

    IDENTIFICATION :

    A. Tests positifs de recherche du citrate et du sodium.

    PURETÉ

    Perte par déshydratation

    Pas plus de 13,0 % après dessiccation à 180°C pendant 4 heures

    Oxalates

    Pas plus de 100 mg/kg exprimé en acide oxalique, après dessiccation

    pH d'une solution aqueuse à 1 %

    Entre 4,9 et 5,2

    Arsenic

    Pas plus de 1 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 1 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en Pb)

    Pas plus de 5 mg/kg

    E 331 (iii) CITRATE TRISODIQUE

    Synonyme : Citrate de sodium tribasique

    DÉFINITION :

    Dénomination chimique :

    Citrate trisodique

    Sel trisodique de l'acide du 2-hydroxy-1,2,3-propane tricarboxylique

    Sel trisodique de l'acide citrique, sous forme anhydre, dihydratée ou pentahydratée

    EINECS : 200-675-3

    Formule chimique :

    Anhydre : C6H5O7Na3

    Hydraté : C6H5O7Na3.nH2O (n=2 ou 5)

    Poids moléculaire : 258,07 (anhydre)

    Composition : Pas moins de 99 % sur la substance anhydre.

    Aspect : Poudre cristalline blanche ou cristaux incolores.

    IDENTIFICATION :

    A. Tests positifs de recherche du citrate et du sodium.

    PURETÉ

    Perte par déshydratation

    Déterminé par dessiccation à 180°C pendant 4 heures :

    - anhydre

    pas plus de 1,0 %

    - dihydraté

    pas plus de 13,5 %

    - pentahydratée

    pas plus de 30,3 %

    Oxalates

    Pas plus de 100 mg/kg exprimés en acide oxalique, après dessiccation

    pH d'une solution aqueuse à 5 %

    Entre 7,5 et 9,0

    Arsenic

    Pas plus de 1 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 1 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en Pb)

    Pas plus de 5 mg/kg

    E 332 (i) CITRATE MONOPOTASSIQUE

    Synonymes : Citrate de potassium monobasique

    DÉFINITION :

    Dénomination chimique :

    Citrate monopotassique

    Sel monopotassique de l'acide du 2-hydroxy-1,2,3­propane carboxylique

    Sel monopotassique anhydre de l'acide citrique.

    EINECS : 212-753-4

    Formule chimique : C6H7O7K

    Poids moléculaire : 230,21

    Composition : Pas moins de 99 % sur la substance anhydre.

    Aspect : Poudre granuleuse blanche hygroscopique ou cristaux transparents.

    IDENTIFICATION :

    A. Tests positifs de recherche du citrate et du potassium.

    PURETÉ

    Perte par déshydratation

    Pas plus de 1,0 % déterminé par dessiccation à 180°C pendant 4 h

    Oxalates

    Pas plus de 100 mg/kg exprimés en acide oxalique, après dessiccation

    pH d'une solution aqueuse à 1 %

    Entre 3,5 et 3,8

    Arsenic

    Pas plus de 1 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 1 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en Pb)

    Pas plus de 5 mg/kg

    E 332 (ii) CITRATE TRIPOTASSIQUE

    Synonymes : Citrate de potassium tribasique

    DÉFINITION :

    Dénomination chimique :

    Citrate tripotassique

    Sel tripotassique de l'acide du 2-hydroxy-1,2,3-propane carboxylique

    Sel tripotassique monohydraté de l'acide citrique

    EINECS : 212-755-5

    Formule chimique : C6H5O7K3.H2O

    Poids moléculaire : 324,42

    Composition : Pas moins de 99 % sur la base anhydre.

    Aspect : Poudre granuleuse blanche hygroscopique ou cristaux transparents.

    IDENTIFICATION :

    A. Tests positifs de recherche du citrate et du potassium.

    PURETÉ

    Perte par déshydratation

    Pas plus de 6,0 % après dessiccation à 180°C pendant 4 heures

    Oxalates

    Pas plus de 100 mg/kg exprimés en acide oxalique, après dessiccation

    pH d'une solution aqueuse à 5 %

    Entre 7,5 et 9,0

    Arsenic

    Pas plus de 1 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 1 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en Pb)

    Pas plus de 5 mg/kg

    E 333 (i) CITRATE MONOCALCIQUE

    Synonymes : Citrate de calcium monobasique

    DÉFINITION :

    Dénomination chimique :

    Citrate monocalcique

    Sel monocalcique de l'acide du 2-hydroxy-1,2,3­-propane tricarboxylique

    Sel monocalcique monohydraté de l'acide citrique

    Formule chimique : (C6H7O7)2Ca.H2O

    Poids moléculaire : 440,32

    Composition : Pas moins de 97,5 % sur la substance anhydre.

    Aspect : Fine poudre blanche.

    IDENTIFICATION :

    A. Tests positifs de recherche du citrate et du calcium.

    PURETÉ

    Perte par déshydratation

    Pas plus de 7,0 % après dessiccation à 180°C pendant 4 heures

    Oxalates

    Pas plus de 100 mg/kg exprimés en acide oxalique, après dessiccation

    pH d'une solution aqueuse à 1 %

    Entre 3,2 et 3,5

    Fluorures

    Pas plus de 30 mg/kg (exprimés en fluor)

    Arsenic

    Pas plus de 1 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 1 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en Pb)

    Pas plus de 5 mg/kg

    Carbonates

    La dissolution de 1 g de citrate de calcium dans 10 ml d'acide chlorhydrique 2 N ne doit dégager que quelques bulles isolées

    E 333 (ii) CITRATE DICALCIQUE

    Synonymes : Citrate de calcium dibasique

    DÉFINITION :

    Dénomination chimique :

    Citrate dicalcique

    Sel dicalcique de l'acide du 2-hydroxy-1,2,3-propane tricarboxylique

    Sel dicalcique trihydraté de l'acide citrique

    Formule chimique : (C6H7O7)2Ca.3H2O

    Poids moléculaire : 530,42

    Composition : Pas moins de 97,5 % sur la substance anhydre.

    Aspect : Fine poudre blanche.

    IDENTIFICATION :

    A. Tests positifs de recherche du citrate et du calcium.

    PURETÉ

    Perte par déshydratation

    Pas plus de 20,0 % après dessiccation à 180°C pendant 4 heures

    Oxalates

    Pas plus de 100 mg/kg exprimés en acide oxalique, après dessiccation

    Fluorures

    Pas plus de 30 mg/kg (exprimés en fluor)

    Arsenic

    Pas plus de 1 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 1 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en Pb)

    Pas plus de 5 mg/kg

    Carbonates

    La dissolution de 1 g de citrate de calcium dans 10 ml d'acide chlorhydrique 2 N ne doit dégager que quelques bulles isolées

    E 333 (iii) CITRATE TRICALCIQUE

    Synonymes : Citrate de calcium tribasique

    DÉFINITION :

    Dénomination chimique :

    Citrate tricalcique

    Sel tricalcique de l'acide du 2-hydroxy-1,2,3-propane tricarboxylique

    Sel tricalcique tetrahydraté de l'acide citrique

    EINECS : 212-391-7

    Formule chimique : (C6H7O7)2Ca3.4H2O

    Poids moléculaire : 570,51

    Composition : Pas moins de 97,5 % sur la substance anhydre.

    Aspect : Fine poudre blanche.

    IDENTIFICATION :

    A. Tests positifs de recherche du citrate et du calcium.

    PURETÉ

    Perte par déshydratation

    Pas plus de 14,0 % après dessiccation à 180°C pendant 4 heures

    Oxalates

    Pas plus de 100 mg/kg exprimés en acide oxalique, après dessiccation

    Fluorures

    Pas plus de 30 mg/kg (exprimés en fluor)

    Arsenic

    Pas plus de 1 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 1 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en Pb)

    Pas plus de 5 mg/kg

    Carbonates

    La dissolution de 1 g de citrate de calcium dans 10 ml d'acide chlorhydrique 2 N ne doit dégager que quelques bulles isolées

    E 334 ACIDE L (+) TARTRIQUE

    DÉFINITION :

    Dénomination chimique :

    Acide L-tartrique

    Acide 2,3-dihydroxybutanedioïque

    Acide d-�,_-dihydroxysuccinique

    EINECS : 201-766-0

    Formule chimique : C4H6O6

    Poids moléculaire : 150,09

    Composition : Pas moins de 99,5 % sur la substance anhydre.

    Aspect : Solide cristallin incolore ou translucide, ou poudre cristalline blanche.

    IDENTIFICATION :

    A. Intervalle de fusion 168-170°C

    B. Test positif de recherche du tartrate.

    PURETÉ

    Perte par déshydratation

    Pas plus de 0,5 % (dessiccation au P2O5 pendant 3h)

    Cendres sulfatées

    Pas plus de 1000 mg/kg après calcination à 800 + 25°C

    Rotation spécifique

    [α]20/D entre +11,5° et +13,5° (solution aqueuse 20 %m/v)

    Plomb

    Pas plus de 5 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en Pb)

    Pas plus de 10 mg/kg

    Oxalates

    Pas plus de 100 mg/kg exprimés en acide oxalique après dessiccation

    E 335 (i) TARTRATE MONOSODIQUE

    Synonyme : Sel monosodique de l'acide L (+) tartrique

    DÉFINITION :

    Dénomination chimique :

    Sel monosodique de l'acide L-2,3-dihydroxybutanedioïque

    Sel monosodique monohydraté de l'acide ­L (+) tartrique

    Formule chimique : C4H5O6Na.H2O

    Poids moléculaire : 194,05

    Composition : Pas moins de 99 % sur la substance anhydre.

    Aspect : Cristaux transparents incolores.

    IDENTIFICATION :

    A. Tests positifs de recherche du tartrate et du sodium.

    PURETÉ

    Perte par déshydratation

    Pas plus de 10,0 % après dessiccation à 105°C pendant 4 heures

    Oxalates

    Pas plus de 100 mg/kg exprimés en acide oxalique

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 5 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en Pb)

    Pas plus de 10 mg/kg

    E 335 (ii) TARTRATE DISODIQUE

    DÉFINITION :

    Dénomination chimique :

    L-tartrate disodique

    (+)-tartrate disodique

    Acide (+)-2,3-dihydroxybutanedioïque disodique

    Sel disodique dihydraté de l'acide L (+) tartrique

    EINECS : 212-773-3

    Formule chimique : C4H4O6Na.2H2O

    Poids moléculaire : 230,8

    Composition : Pas moins de 99 % sur la substance anhydre.

    Aspect : Cristaux transparents incolores.

    IDENTIFICATION :

    A. Tests positifs de recherche du tartrate et du sodium.

    B. Essais de solubilité 1 gramme est insoluble dans 3 ml d'eau. Insoluble dans l'éthanol.

    PURETÉ

    Perte par déshydratation

    Pas plus de 17,0 % après dessiccation à 150°C pendant 4 heures

    Oxalates

    Pas plus de 100 mg/kg exprimés en acide oxalique, après dessiccation

    pH d'une solution aqueuse à 1 %

    Entre 7,0 et 7,5

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 5 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en Pb)

    Pas plus de 10 mg/kg

    E 336 (i) TARTRATE MONOPOTASSIQUE

    Synonyme : Tartrate de potassium monobasique

    DÉFINITION :

    Dénomination chimique :

    Sel anhydre monopotassique de l'acide L (+) tartrique

    Sel monopotassique de l'acide L-2,3­-dihydroxybutanedioïque

    Formule chimique : C4H5O6K

    Poids moléculaire : 188,16

    Composition : Pas moins de 98 % sur la substance anhydre

    Aspect : Poudre blanche cristalline ou granuleuse

    IDENTIFICATION :

    A. Tests positifs de recherche du tartrate et du potassium.

    B. Point de fusion : 230°C

    PURETÉ

    pH d'une solution aqueuse à 1 %

    3,4

    Perte par déshydratation

    Pas plus de 1,0 % après dessiccation à 105°C pendant 4 heures

    Oxalates

    Pas plus de 100 mg/kg exprimés en acide oxalique, après dessiccation

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 5 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en Pb)

    Pas plus de 10 mg/kg

    E 336 (ii) TARTRATE DIPOTASSIQUE

    Synonymes : Tartrate de potassium dibasique.

    DÉFINITION

    Dénomination chimique : Sel dipotassique de l'acide L-2,3-dihydroxybutanedioïque

    Sel dipotassique à une molécule et demi d'eau de l'acide L (+) tartrique

    EINECS : 213-067-8

    Formule chimique : C4H4O6K2.½H2O

    Poids moléculaire : 235,2

    Composition : Pas moins de 99 % sur la substance anhydre.

    Aspect : Poudre blanche cristalline ou granuleuse.

    IDENTIFICATION :

    A. Tests positifs de recherche du tartrate et du sodium.

    PURETÉ

    pH d'une solution aqueuse à 1 %

    Entre 7,0 et 9,0

    Perte par déshydratation

    Pas plus de 4,0 % après dessiccation à 150°C pendant 4 heures

    Oxalates

    Pas plus de 100 mg/kg exprimés en acide oxalique, après dessiccation

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 5 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en Pb)

    Pas plus de 10 mg/kg

    E 337 TARTRATE DOUBLE DE SODIUM ET DE POTASSIUM

    Synonymes :

    L-(+)-tartrate de sodium et de potassium

    Sel de Rochelle

    Sel de Seignette.

    DÉFINITION :

    Dénomination chimique :

    Double sel potassique et sodique de l'acide. L-2,3-­dihydroxybutanedioïque

    L (+) tartrate de sodium et de potassium

    EINECS : 206-156-8

    Formule chimique : C4H4O6KNa.4H2O

    Poids moléculaire : 282,23

    Composition : Pas moins de 99 % sur la substance anhydre.

    Aspect : Cristaux transparents incolores ou poudre cristalline blanche.

    IDENTIFICATION :

    A. Tests positifs de recherche du tartrate et du sodium.

    B. Essais de solubilité : Un gramme est soluble dans 1 ml d'eau, insoluble dans l'éthanol.

    C. Intervalle de fusion : Entre 70 °C et 80 °C.

    PURETÉ

    Perte par déshydratation

    Pas plus de 26,0 % et pas moins de 21,0 % après dessiccation à 150°C pendant 3 heures

    Oxalates

    Pas plus de 100 mg/kg exprimés en acide oxalique, après dessiccation

    pH d'une solution aqueuse à 1 %

    Entre 6,5 et 8,5

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 5 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en Pb)

    Pas plus de 10 mg/kg

    (*10) E 338 ACIDE PHOSPHORIQUE

    Synonymes :

    Acide orthophosphorique

    Acide monophosphorique.

    DÉFINITION :

    Dénomination chimique : Acide phosphorique.

    EINECS : 231-633-2

    Formule chimique : H3PO4

    Poids moléculaire : 98,00

    Composition : L'acide phosphorique est disponible dans le commerce sous forme de solution aqueuse à des concentrations variables. Pas moins de 67,0 % et pas plus de 85,7 %

    Description : Liquide visqueux clair, incolore.

    IDENTIFICATION :

    A. Tests positifs de recherche d'acide et de phosphate.

    PURETÉ

    Acides volatiles

    Pas plus de 10 mg/kg (exprimés en acide acétique)

    Chlorures

    Pas plus de 200 mg/kg (exprimés en chlore)

    Nitrates

    Pas plus de 5 mg/kg (exprimés en NaNo3)

    Sulfates

    Pas plus de 1 500 mg/kg (exprimés en CaSO4)

    Fluorures

    Pas plus de 10 mg/kg (exprimés en fluor)

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Cadmium

    Pas plus de 1 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 4 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Note : La présente spécification se réfère à une solution aqueuse à 75 % (10*).

    (*10) E 339 (i) PHOSPHATE MONOSODIQUE

    Synonymes :

    Monophosphate monosodique

    Monophosphate monosodique acide

    Orthophosphate monosodique

    Phosphate de sodium monobasique

    Dihydrogéno-monophosphate de sodium

    DÉFINITION :

    Dénomination chimique : Dihydrogéno-monophosphate de sodium.

    EINECS : 231-449-2

    Formule chimique :

    Anhydre : NaH2PO4

    Monohydraté : NaH2PO4.H2O

    Dihydraté : NaH2PO4.2H2O

    Poids moléculaire :

    Anhydre : 119,98

    Monohydraté : 138,00

    Dihydraté : 156,01

    Composition : Après dessiccation à 60 °C pendant 1 heure, puis à 105 °C pendant 4 heures, ne contient pas moins de 97 % de NaH2PO4

    Teneur en P2O5 : Entre 58,0 % et 60,0 % sur la base anhydre

    DESCRIPTION : Poudre blanche inodore, cristaux ou granulés légèrement déliquescents

    IDENTIFICATION :

    A. Tests positifs de recherche du sodium et du phosphate.

    B. Solubilité : Facilement soluble dans l'eau. Insoluble dans l'éthanol ou l'éther.

    C. pH d'une solution à 1 % : Entre 4,1 et 5,0

    PURETÉ

    Perte par déshydratation

    Le sel anhydre ne perd pas plus de 2,0 %, le monohydrate pas plus de 15,0 % et le dihydrate pas plus de 25 % après dessiccation à 60 °C pendant 1 heure, puis à 105 °C pendant 4 heures

    Substances insolubles dans l'eau

    Pas plus de 0,2 % sur la base anhydre

    Fluorures

    Pas plus de 10 mg/kg (exprimés en fluor)

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Cadmium

    Pas plus de 1 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 4 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg (10*)

    (*10) E 339 (ii) PHOSPHATE DISODIQUE

    Synonymes :

    Monophosphate disodique

    Phosphate de sodium secondaire

    Orthophosphate disodique

    Phosphate disodique acide

    DÉFINITION :

    Dénomination chimique :

    Hydrogéno-monophosphate disodique

    Hydrogéno-orthophosphate disodique.

    EINECS : 231-448-7

    Formule chimique :

    Anhydre : Na2HPO4

    Hydraté : Na2HPO4.nH2O (n=2, 7 ou 12)

    Poids moléculaire : 141,98 (anhydre)

    Composition : Après dessiccation à 40 °C pendant 3 heures, puis à 105 °C pendant 5 heures, ne contient pas moins de 98 % de Na2HPO4

    Teneur en P2O5 : Entre 49 % et 51 % sur la base anhydre

    DESCRIPTION : L'hydrogéno-phosphate disodique est une poudre blanche hygroscopique inodore. Les formes hydratées comprennent le dihydrate, solide cristallin inodore; l'heptahydrate, sous forme de poudre granuleuse ou de cristaux efflorescents inodores de couleur blanche; le dodécahydrate, sous forme de poudre ou de cristaux efflorescents inodores de couleur blanche.

    IDENTIFICATION :

    A. Tests positifs de recherche du sodium et du phosphate.

    B. Solubilité : Facilement soluble dans l'eau. Insoluble dans l'éthanol.

    C. pH d'une solution à 1 % : Entre 8,4 et 9,6

    PURETÉ

    Perte par déshydratation

    Après dessiccation à 40 °C pendant 3 heures, puis à 105 °C pendant 5 heures, les pertes en poids sont les suivantes : pour la forme anhydre, pas plus de 5,0 %; pour le dihydrate, pas plus de 22,0 %; pour l'heptahydrate, pas plus de 50,0 %; pour le dodécahydrate, pas plus de 61,0 %

    Substances insolubles dans l'eau

    Pas plus de 0,2 % sur la base anhydre

    Fluorures

    Pas plus de 10 mg/kg (exprimés en fluor)

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Cadmium

    Pas plus de 1 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 5 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg (10*)

    (*10) E 339 (iii) PHOSPHATE TRISODIQUE

    Synonymes :

    Phosphate de sodium

    Phosphate de sodium tribasique

    Orthophosphate trisodique

    DÉFINITION : Le phosphate trisodique s'obtient à partir de solutions aqueuses et cristallise sous la forme anhydre et avec 1/2, 1, 6, 8 ou 12 H2O. Le dodécahydrate cristallise toujours à partir de solutions aqueuses avec un excédent d'hydroxyde de sodium. Il contient ¼ de molécule de NaOH.

    Dénomination chimique :

    Monophosphate trisodique

    Phosphate trisodique

    Orthophosphate trisodique

    EINECS : 231-509-8

    Formule chimique :

    Anhydre : Na3PO4

    Hydrate : Na3PO4.nH2O (n=1/2, 1, 6, 8 ou 12)

    Poids moléculaire : 163,94 (anhydre)

    Composition : Le phosphate de sodium anhydre et les formes hydratées, exception faite du dodécahydrate, ne contiennent pas moins de 97,0 % de Na3PO4 calculés sur la matière sèche. Le dodécahydrate de phosphate de sodium ne contient pas moins de 92,0 % de Na3PO4 calculés sur la matière calcinée.

    Teneur en P2O5 : Entre 40,5 % et 43,5 % sur la base anhydre

    DESCRIPTION : Cristaux, granulés ou poudre cristalline inodores, de couleur blanche

    IDENTIFICATION :

    A. Tests positifs de recherche du sodium et du phosphate.

    B. Solubilité : Facilement soluble dans l'eau. Insoluble dans l'éthanol.

    C. pH d'une solution à 1 % : Entre 11,5 et 12,5

    PURETÉ

    Perte par calcination

    Après dessiccation à 120 °C pendant 2 heures, puis calcination à 800 °C pendant 30 minutes, les pertes en poids sont les suivantes : l'anhydre, pas plus de 2,0 %; le monohydrate, pas plus de 11,0 %; le dodécahydrate, entre 45,0 % et 58,0 %

    Substances insolubles dans l'eau

    Pas plus de 0,2 % sur la base anhydre

    Fluorures

    Pas plus de 10 mg/kg (exprimés en fluor)

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Cadmium

    Pas plus de 1 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 4 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg (10*)

    (*10) E 340 (i) PHOSPHATE MONOPOTASSIQUE

    Synonymes :

    Phosphate de potassium monobasique

    Monophosphate monopotassique

    Orthophosphate de potassium.

    DÉFINITION :

    Dénomination chimique :

    Dihydrogéno-phosphate de potassium

    Dihydrogéno-orthophosphate monopotassique

    Dihydrogéno-monophosphate monopotassique

    EINECS : 231-913-4

    Formule chimique : KH2PO4

    Poids moléculaire : 136,09

    Composition : Pas moins de 98 % après dessiccation à 105°C pendant quatre heures.

    Teneur en P2O5 : Entre 51,0 % et 53,0 % sur la base anhydre

    DESCRIPTION : Cristaux incolores ou poudre blanche granuleuse ou cristalline hygroscopique, inodores

    IDENTIFICATION :

    A. Tests positifs de recherche du potassium et du phosphate.

    B. Solubilité : Facilement soluble dans l'eau. Insoluble dans l'éthanol.

    C. pH d'une solution à 1 % : Entre 4,2 et 4,8

    PURETÉ

    Perte par déshydratation

    Pas plus de 2,0 % après dessiccation à 105 °C pendant 4 h

    Substances insolubles dans l'eau

    Pas plus de 0,2 % sur la base anhydre

    Fluorures

    Pas plus de 10 mg/kg (exprimés en fluor)

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Cadmium

    Pas plus de 1 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 4 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg (10*)

    (*10) E 340 (ii) PHOSPHATE DIPOTASSIQUE

    Synonymes :

    Monophosphate dipotassique

    Phosphate de potassium secondaire

    Phosphate dipotassique acide

    Orthophosphate dipotassique

    Phosphate de potassium dibasique

    DÉFINITION :

    Dénomination chimique :

    Hydrogéno-monophosphate dipotassique

    Hydrogéno-phosphate dipotassique

    Hydrogéno-orthophosphate dipotassique

    EINECS : 231-834-5

    Formule chimique : K2HPO4

    Poids moléculaire : 174,18

    Composition : Pas moins de 98 % après dessiccation à 105°C pendant quatre heures.

    Teneur en P2O5 : Entre 40,3 % et 41,5 % sur la base anhydre

    DESCRIPTION : Poudre granuleuse, cristaux ou masses incolores ou blancs ; substance déliquescente

    IDENTIFICATION :

    A. Tests positifs de recherche du potassium et du phosphate.

    B. Solubilité : Facilement soluble dans l'eau. Insoluble dans l'éthanol.

    C. pH d'une solution à 1 % : Entre 8,7 et 9,4

    PURETÉ

    Perte par déshydratation

    Pas plus de 2,0 % après dessiccation à 105 °C pendant 4 h

    Substances insolubles dans l'eau

    Pas plus de 0,2 % sur la base anhydre

    Fluorures

    Pas plus de 10 mg/kg (exprimés en fluor)

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Cadmium

    Pas plus de 1 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 4 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg (10*)

    (*10) E340 (iii) PHOSPHATE TRIPOTASSIQUE

    Synonymes :

    Phosphate de potassium

    Phosphate de potassium tribasique

    Orthophosphate tripotassique

    DÉFINITION :

    Dénomination chimique :

    Monophosphate tripotassique

    Phosphate tripotassique

    Orthophosphate tripotassique

    EINECS : 231-907-1

    Formule chimique :

    Anhydre : K3PO4

    Hydraté : K3PO4.nH2O (n = 1 ou 3)

    Poids moléculaire : 212,27 (anhydre)

    Composition : Pas moins de 97 % calculés sur la substance calcinée.

    Teneur en P2O5 :Entre 30,5 % et 33,0 % sur la substance calcinée

    DESCRIPTION : Cristaux ou granules incolores ou blancs inodores et hygroscopiques. Les formes hydratées sont le monohydrate et le trihydrate

    IDENTIFICATION :

    A. Tests positifs de recherche du potassium et du phosphate.

    B. Solubilité : Facilement soluble dans l'eau. Insoluble dans l'éthanol.

    C. pH d'une solution à 1 % :Entre 11,5 et 12,3

    PURETÉ

    Perte par calcination

    Anhydre

    Pas plus de 3,0 %

    hydraté

    Pas plus de 23,0 %. Après dessiccation à 105 °C pendant 1 heure, puis calcination à 800 ± 25 °C pendant 30 minutes

    Substances insolubles dans l'eau

    Pas plus de 0,2 % sur la base anhydre

    Fluorures

    Pas plus de 10 mg/kg (exprimés en fluor)

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Cadmium

    Pas plus de 1 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 4 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg (10*)

    (*10) E 341 (i) PHOSPHATE MONOCALCIQUE

    Synonymes :

    Phosphate de calcium monobasique

    Orthophosphate monocalcique

    DÉFINITION :

    Dénomination chimique : Dihydrogéno-phosphate de calcium.

    EINECS : 231-837-1

    Formule chimique :

    Anhydre : Ca(H2PO4)2

    Monohydrate : Ca(H2PO4)2.H2O

    Poids moléculaire :

    234,05 (anhydre)

    252,08 (monohydrate)

    Composition : Pas moins de 95 % sur la base de la matière sèche.

    Teneur en P2O5 : Entre 55,5 % et 61,1 % sur la base anhydre

    DESCRIPTION : Poudre granuleuse, cristaux ou granules blancs déliquescents

    IDENTIFICATION :

    A. Tests positifs de recherche du calcium et du phosphate.

    B. Teneur en CaO :

    Entre 23,0 % et 27,5 % (anhydre).

    Entre 19,0 % et 24,8 % (monohydrate).

    PURETÉ

    Perte par déshydratation

    Pas plus de 14 % après dessiccation à 105 °C pendant 4 h (anhydre)

    Pas plus de 17,5 % après dessiccation à 60 °C pendant 1 heure, puis à 105 °C pendant 4 heures (monohydrate)

    Perte par calcination

    Pas plus de 17,5 % après calcination à 800 ± 25 °C pendant 30 minutes (anhydre)

    Pas plus de 25,0 % après dessiccation à 105 °C pendant 1 heure, puis calcination à 800 ± 25 °C pendant 30 minutes (monohydrate)

    Fluorures

    Pas plus de 30 mg/kg (exprimés en fluor)

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Cadmium

    Pas plus de 1 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 4 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg (10*)

    (*10) E 341 (ii) PHOSPHATE DICALCIQUE

    Synonymes :

    Phosphate de calcium dibasique

    Orthophosphate dicalcique

    DÉFINITION :

    Dénomination chimique :

    Monohydrogéno-phosphate de calcium

    Hydrogéno-orthophosphate de calcium

    Phosphate de calcium secondaire

    EINECS : 231-826-1

    Formule chimique :

    Anhydre : CaHPO4

    Dihydrate : CaHPO4.2H2O

    Poids moléculaire :

    136,06 (anhydre)

    172,09 (dihydrate)

    Composition : Le phosphate dicalcique, après dessiccation à 200 °C pendant 3 heures, ne contient pas moins de 98 % et pas plus de l'équivalent de 102 % de CaHPO4

    Teneur en P2O5 : Entre 50,0 % et 52,5 % sur la base anhydre

    DESCRIPTION : Cristaux, granules, poudre granuleuse ou poudre de couleur blanche

    IDENTIFICATION :

    A. Tests positifs de recherche du calcium et du phosphate.

    B. Essais de solubilité : Facilement soluble dans l'eau. Insoluble dans l'éthanol.

    PURETÉ

    Perte par calcination

    Pas plus de 8,5 % (anhydre) ou 26,5 % (dihydrate) après calcination à 800 ± 25 °C pendant 30 minutes

    Fluorures

    Pas plus de 50 mg/kg (exprimés en fluor)

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Cadmium

    Pas plus de 1 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 4 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg (10*)

    (*10) E 341 (iii) PHOSPHATE TRICALCIQUE

    Synonymes :

    Phosphate de calcium tribasique

    Orthophosphate de calcium

    Hydroxy-monophosphate pentacalcique

    Hydroxy-apatite de calcium

    DÉFINITION : Le phosphate tricalcique consiste en un mélange variable de phosphates de calcium obtenu par la neutralisation d'acide phosphorique avec de l'hydroxyde de calcium et ayant pour cComposition approximative 10CaO.3P2O5.H2O.

    Dénomination chimique :

    Hydroxy-monophosphate pentacalcique

    Monophosphate tricalcique

    EINECS :

    235-330-6 (hydroxy-monophosphate pentacalcique)

    231-840-8 (orthophosphate de calcium)

    Formule chimique : Ca5(PO4)3.OH ou Ca3(PO4)2

    Poids moléculaire : 502 ou 310

    Composition : Pas moins de 90 % calculés sur la substance calcinée

    Teneur en P2O5 : Entre 38,5 % et 48,0 % sur la base anhydre

    DESCRIPTION : Poudre blanche inodore stable à l'air

    IDENTIFICATION :

    A. Tests positifs de recherche du calcium et du phosphate.

    B. Solubilité Pratiquement insoluble dans l'eau; insoluble dans l'éthanol, soluble dans les acides chlorhydrique et nitrique dilués.

    PURETÉ

    Perte par calcination

    Pas plus de 8 % après calcination à 800 ± 25°C jusqu'à obtention d'un poids constant

    Fluorures

    Pas plus de 50 mg/kg (exprimés en fluor)

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Cadmium

    Pas plus de 1 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 4 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg (10*)

    (*6) E 343 (i) PHOSPHATE MONOMAGNESIQUE

    Synonymes :

    Dihydrogéno-phosphate de magnésium

    Phosphate de magnésium monobasique

    Orthophosphate monomagnésique

    Définition :

    Dénomination chimique : dihydrogéno-monophosphate monomagnésique.

    EINECS : 236-004-6

    Formule chimique : Mg (H2PO4)2.nH2O (où n = 0 à 4)

    Poids moléculaire : 218,30 (anhydre)

    Composition : Pas moins de 51,0 % après calcination

    Description : Poudre cristalline blanche, inodore, légèrement soluble dans l'eau.

    IDENTIFICATION :

    A. - Tests positifs de recherche du magnésium et du phosphate.

    B. - Teneur en MgO : pas moins de 21,5 % après calcination.

    PURETÉ

    Fluorures

    Pas plus de 10 mg/kg (exprimés en fluor)

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 4 mg/kg

    Cadmium

    Pas plus de 1 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    (*6) E 343 (ii) PHOSPHATE DIMAGNESIQUE

    Synonymes :

    Hydrogéno-phosphate de magnésium

    Phosphate de magnésium dibasique

    Orthophosphate dimagnésique

    Phosphate de magnésium secondaire.

    DÉFINITION :

    Dénomination chimique : hydrogéno-monophosphate dimagnésique

    EINECS : 231-823-5

    Formule chimique : MgHPO4.nH2O (où n = 0 - 3)

    Poids moléculaire : 120,30 (anhydre)

    Composition : Pas moins de 96 % après calcination.

    Description : Poudre cristalline blanche, inodore, légèrement soluble dans l'eau.

    IDENTIFICATION :

    A. - Tests positifs de recherche du magnésium et du phosphate.

    B. - Teneur en MgO : pas moins de 33,0 % sur la base anhydre.

    PURETÉ

    Fluorures

    Pas plus de 10 mg/kg (exprimés en fluor).

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 4 mg/kg

    Cadmium

    Pas plus de 1 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg (6*)

    (*6) E 350 (i) MALATE DE SODIUM

    Synonymes :

    Sel sodique de l'acide malique.

    DÉFINITION :

    Dénomination chimique : DL-malate disodique, sel disodique de l'acide hydroxybutanedioïque

    Formule chimique :

    Hémihydrate : C4H4Na2O5.1/2 H2O

    Trihydrate : C4H4Na2O5.3H2O

    Poids moléculaire :

    Hémihydrate : 187,05

    Trihydrate : 232,10

    Composition : Pas moins de 98,0 % sur la base anhydre.

    Description : Poudre cristalline ou grumeaux de couleur blanche.

    IDENTIFICATION :

    A. - Tests positifs de recherche de l'acide 1,2-dicarboxylique et du sodium.

    B. - Formation de colorant azoïque : positive.

    C. - Solubilité : facilement soluble dans l'eau.

    PURETÉ

    Perte par déshydratation

    Pas plus de 7,0 % (130 °C, 4 heures) pour la formule hémihydratée ou 20,5 %-23,5 % (130 °C, 4 heures) pour la formule trihydratée

    Alcalinité

    Pas plus de 0,2 % exprimé en Na2CO3

    Acide fumarique

    Pas plus de 1,0 %

    Acide maléique

    Pas plus de 0,05 %

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 5 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg (6*)

    (*6) E 350 (ii) MALATE ACIDE DE SODIUM

    Synonymes :

    Sel monosodique de l'acide DL-malique.

    DÉFINITION :

    Dénomination chimique :

    DL-malate monosodique

    2-DL-hydroxy-succinate monosodique

    Formule chimique : C4H5NaO5

    Poids moléculaire : 156,07

    Composition : Pas moins de 99,0 % sur la base anhydre.

    Description : Poudre blanche.

    IDENTIFICATION :

    A. - Tests positifs de recherche de l'acide 1,2-dicarboxylique et du sodium.

    B. - Formation de colorant azoïque : positive.

    PURETÉ

    Perte par déshydratation

    Pas plus de 2,0 % (110 °C, 3 heures)

    Acide maléique

    Pas plus de 0,05 %

    Acide fumarique

    Pas plus de 1,0 %

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 5 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg (6*)

    (*6) E 351 MALATE DE POTASSIUM

    Synonymes : Sel de potassium de l'acide malique

    DÉFINITION :

    Dénomination chimique :

    DL-malate dipotassique

    Sel dipotassique de l'acide hydroxybutanedioïque

    Formule chimique : C4H4K2O5.

    Poids moléculaire : 210,27

    Composition : Pas moins de 59,5 %.

    Description : Solution aqueuse incolore ou presque incolore.

    IDENTIFICATION :

    A. - Tests positifs de recherche de l'acide 1,2-dicarboxylique et du potassium.

    B. - Formation de colorant azoïque : positive.

    PURETÉ

    Alcalinité

    Pas plus de 0,2 % exprimé en K2CO3

    Acide fumarique

    Pas plus de 1,0 %

    Acide maléique

    Pas plus de 0,05 %

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 5 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg (6*)

    (*1*) Arrêté du 23 juillet 1998.

    (*2*) Arrêté du 15 septembre 1998.

    (*3*) Arrêté du 22 septembre 1999.

    (*4*) Arrêté du 13 juillet 2000.

    (*5*) Arrêté du 19 février 2001.

    (*6*) Arrêté du 2 mai 2001.

    (*7*) Arrêté du 31 juillet 2001.

    (*8*) Arrêté du 9 octobre 2001.

    (*9*) Arrêté du 15 mars 2002.

    (*10*) Arrêté du 2 juillet 2003.

    (*11*) Arrêté du 19 décembre 2003.

    (*12*) Arrêté du 21 juillet 2004.

    (*13*) Arrêté du 30 septembre 2004.

    (*14*) Arrêté du 18 septembre 2006.

    (*15*) Arrêté du 2 janvier 2007.

    (*16*) Arrêté du 25 février 2008.

    (*17*) Arrêté du 26 août 2009.

    Article Annexe VI-C (suite) En savoir plus sur cet article...

    (*6) E 352 (i) MALATE DE CALCIUM

    Synonymes : Sel de calcium de l'acide malique

    DÉFINITION :

    Dénomination chimique :

    DL-malate de calcium

    Calcium-hydroxysuccinate

    Sel de calcium de l'acide hydroxybutanedioique

    Formule chimique : C4H5CaO5

    Poids moléculaire : 172,14

    Composition : pas moins de 97,5 % sur la base anhydre.

    Description : poudre blanche.

    IDENTIFICATION :

    A. - Tests positifs de recherche du malate, de l'acide 1,2-dicarboxylique et du calcium.

    B. - Formation de colorant azoïque : positive.

    C. - Solubilité : légèrement soluble dans l'eau.

    PURETÉ

    Perte par déshydratation

    Pas plus de 2 % (100 °C, 3 heures)

    Alcalinité

    Pas plus de 0,2 % exprimé en CaCO3

    Acide maléique

    Pas plus de 0,05 %

    Acide fumarique

    Pas plus de 1,0 %

    Fluorures

    Pas plus de 30 mg/kg

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 5 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg (6*)

    (*6) E 352 (ii) MALATE ACIDE DE CALCIUM

    Synonymes :

    Sel monocalcique de l'acide DL-malique

    DÉFINITION :

    Dénomination chimique :

    DL-malate monocalcique

    2-DL-hydroxysuccinate monocalcique

    Formule chimique : (C4H5O5)2Ca

    Composition : pas moins de 97,5 % sur la base anhydre.

    Description : poudre blanche.

    IDENTIFICATION :

    A. - Tests positifs de recherche de l'acide 1,2-dicarboxylique et du calcium.

    B. - Formation de colorant azoïque : positive.

    PURETÉ

    Perte par déshydratation

    Pas plus de 2,0 % (110 °C, 3 heures)

    Acide maléique

    Pas plus de 0,05 %

    Acide fumarique

    Pas plus de 1,0 %

    Fluorures

    Pas plus de 30 mg/kg

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 5 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg (6*)

    (*8) E 353 Acide métatartrique

    Synonyme : acide ditartrique.

    DÉFINITION :

    Dénomination chimique : acide métatartrique

    Formule chimique : C4H6O6

    Composition : pas moins de 99,5 %

    Description : état cristallin ou poudre, de couleur blanche ou jaunâtre. Très déliquescent, à faible odeur de caramel.

    IDENTIFICATION :

    A. - Très soluble dans l'eau et l'éthanol.

    B. - Placer une prise d'essai de 1 à 10 mg de cette substance dans un tube avec 2 ml d'acide sulfurique concentré et deux gouttes de réactif sulforésorcinique. Par chauffage à 150 oC, une intense coloration violette se développe.

    PURETÉ

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 5 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg (8*)

    (*8) E 354 Tartrate de calcium

    Synonyme : tartrate de calcium L

    DÉFINITION :

    Dénomination chimique : L(+)-2,3-dihydroxybutanedioate de calcium, dihydrate

    Formule chimique : C4H4CaO6.2H2O

    Poids moléculaire : 224,18

    Composition : pas moins de 98,0

    Description : fine poudre cristalline de couleur blanche ou blanc cassé.

    IDENTIFICATION :

    A. - Légèrement soluble dans l'eau. Solubilité : environ 0,01 g/100 ml d'eau (20 oC). Faiblement soluble dans l'éthanol. Légèrement soluble dans l'éther diéthylique. Soluble dans les acides.

    B. - Rotation spécifique : [α]20/D : + 7,0° à + 7,4° (0,1 % dans une solution 1 N HCl).

    C. - pH d'une suspension épaisse à 5 % : entre 6,0 et 9,0.

    PURETÉ

    Sulfates

    Pas plus de 1 g/kg (exprimés en H2SO4)

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 5 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg (8*)

    (*6) E 355 ACIDE ADIPIQUE

    DÉFINITION :

    Dénomination chimique :

    acide hexanedioïque

    acide 1,4-butanedicarboxylique.

    EINECS : 204-673-3

    Formule chimique : C6H10O4

    Poids moléculaire : 146,14

    Composition : pas moins de 99,6 %

    Description : cristaux ou poudre cristalline de couleur blanche.

    IDENTIFICATION :

    A. - Intervalle de fusion : 151,5-154,0 °C.

    B. - Solubilité : légèrement soluble dans l'eau. Facilement soluble dans l'éthanol.

    PURETÉ

    Eau

    Pas plus de 0,2 % (Karl Fischer)

    Cendres sulfatées

    Pas plus de 20 mg/kg

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 5 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg (6*)

    (*8) E 356 Adipate de sodium

    Définition :

    Dénomination chimique : adipate de sodium

    EINECS : 231-293-5

    Formule chimique : C6H8Na2O4

    Poids moléculaire : 190,11

    Composition : pas moins de 99,0 % (sur la base anhydre)

    Description : cristaux ou poudre cristalline inodores, de couleur blanche.

    IDENTIFICATION :

    A. - Intervalle de fusion : 151 °C-152 °C (pour l'acide adipique).

    B. - Solubilité : environ 50 g/100 ml d'eau (20 °C).

    C. - Test positif de recherche du sodium.

    PURETÉ

    Eau

    Pas plus de 3 % (Karl Fischer)

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 5 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg (8*)

    (*8) E 357 Adipate de potassium

    Définition :

    Dénomination chimique : adipate de potassium

    EINECS : 242-838-1

    Formule chimique : C6H8K2O4

    Poids moléculaire : 222,32

    Composition : pas moins de 99,0 % (sur la base anhydre)

    Description : cristaux ou poudre cristalline inodores, de couleur blanche.

    IDENTIFICATION :

    A. - Intervalle de fusion : 151 °C-152 °C (pour l'acide adipique).

    B. - Solubilité : environ 60 g/100 ml d'eau (20 °C).

    C. - Test positif de recherche du potassium.

    PURETÉ

    Eau

    Pas plus de 3 % (Karl Fischer)

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 5 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg (8*)

    (*6) E 363 ACIDE SUCCINIQUE

    DÉFINITION :

    Dénomination chimique : acide butanedioïque

    EINECS : 203-740-4

    Formule chimique : C4H6O4

    Poids moléculaire : 118,09

    Composition : pas moins de 99,0 %

    Description : cristaux incolores ou blancs, inodores.

    IDENTIFICATION :

    A. - Intervalle de fusion : entre 185,0 °C et 190,0 °C.

    PURETÉ

    Résidu de calcination

    Pas plus de 0,025 % (800 °C, 15 minutes)

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 5 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg (6*)

    (*6) E 380 CITRATE DE TRIAMMONIUM

    Synonyme : Citrate d'ammonium tribasique.

    DÉFINITION :

    Dénomination chimique : sel de triammonium d'acide 2-hydroxypropane-1,2,3-tricarboxylique

    EINECS : 222-394-5

    Formule chimique : C6H17N3O7

    Poids moléculaire : 243,22

    Composition : pas moins de 97,0 %

    Description : cristaux ou poudre de couleur blanche à blanc cassé.

    IDENTIFICATION :

    A. - Tests positifs de recherche de l'ammonium et du citrate.

    B. - Solubilité : facilement soluble dans l'eau.

    PURETÉ

    Oxalate

    Pas plus de 0,04 % (exprimés en acide oxalique)

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 5 mg/kg

    Mercure

    Pas de 1 mg/kg (6*)

    E 385 ETHYLENEDIAMINETETRACETATE DE CALCIUM DISODIUM

    Synonymes :

    EDTA de calcium disodium

    Edétate de calcium disodium

    DÉFINITION :

    Dénomination chimique : N,N'-1,2-Ethanediylbis [N-(carboxyméthyl)-glycinate](4-)­-O,O',ON,ON]calciate(2)-disodium

    Ethylènediaminetétracétate de calcium disodium

    (éthylène-dinitrilo)-tétra acétate de calcium disodium

    EINECS : 200-529-9

    Formule chimique : C10H12O8CaN2Na2.2H2O

    Poids moléculaire : 410,31

    Composition : Pas moins de 97 % sur la base anhydre

    Description : Granulés cristallins inodores blancs ou poudre blanche ou blanchâtre, légèrement hygroscopique

    IDENTIFICATION :

    A. Tests positifs de recherche du sodium et le calcium.

    B. Activité chélatante avec des ions métalliques positifs.

    C. Une solution à 1 % doit présenter un pH compris entre 6,5 et 7,5.

    PURETÉ

    Teneur en eau

    5 - 13 % (méthode Karl Fischer)

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 5 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en Pb)

    Pas plus de 10 mg/kg

    E 392 EXTRAITS DE ROMARIN

    SPÉCIFICATION GÉNÉRALE

    Synonyme : Extrait de feuille de romarin (antioxydant).

    DÉFINITION : Les extraits de romarin contiennent plusieurs composants dont il a été démontré qu'ils possèdent des fonctions antioxydantes. Ces composants appartiennent principalement aux catégories des acides phénoliques, des flavonoïdes et des diterpénoïdes. Outre les composés antioxydants, les extraits peuvent également contenir les triterpènes et les matières extractibles au solvant organique défini dans la spécification suivante.

    EINECS : 283-291-9

    Dénomination chimique : extrait de romarin (Rosmarinus officinalis).

    Description : L'antioxydant qu'est l'extrait de feuille de romarin est obtenu par extraction à partir de feuilles de Rosmarinus officinalis au moyen d'un système de solvants autorisé pour les aliments. Les extraits peuvent ensuite être désodorisés et décolorés ; ils peuvent être normalisés.

    IDENTIFICATION :

    Composés antioxydants de référence : diterpènes phénoliques : acide carnosique (C20H28O4) et carnosol (C20H26O4) (représentant pas moins de 90 % du total des diterpènes phénoliques).
    Matières volatiles de référence : bornéol, acétate de bornyle, camphre,1,8-cinéol, verbénone.

    Densité : > 0,25 g/ml.

    Solubilité : insoluble dans l'eau.

    PURETÉ

    Perte par déshydratation

    < 5 %

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 2 mg/kg

    1. Extraits de romarin obtenus à partir de feuilles
    de romarin séchées par extraction à l'acétone

    Description : Les extraits de romarin sont obtenus à partir de feuilles de romarin séchées par extraction à l'acétone, filtration, purification, évaporation du solvant, puis séchage et tamisage pour obtenir une poudre fine ou un liquide.

    IDENTIFICATION :

    Teneur en composés antioxydants de référence : ≥ 10 % m/m (total de l'acide carnosique et du carnosol).

    Rapport antioxydants/ matières volatiles : (% total m/m d'acide carnosique et de carnosol) ≥ 15 (% m/m de matières volatiles de référence) (*).

    Solvants résiduels : acétone : pas plus de 500 mg/kg

    (*) Exprimé en pourcentage de matières volatiles totales dans l'extrait, mesuré par chromatographie en phase gazeuse - spectrométrie de masse, "CPG-SM").

    2. Extraits de romarin préparés par extraction à partir de feuilles de romarin
    séchées au moyen d'anhydride carbonique supercritique

    Description : Extraits de romarin obtenus à partir de feuilles de romarin séchées par extraction au moyen d'anhydride carbonique supercritique accompagné d'une faible quantité d'éthanol en tant que solvant.

    IDENTIFICATION :

    Teneur en composés antioxydants de référence : ≥ 13 % m/m (total de l'acide carnosique et du carnosol).

    Rapport antioxydants/matières volatiles : (% total m/m d'acide carnosique et de carnosol) ≥ 15 (% m/m de matières volatiles de référence) (*).

    Solvants résiduels : éthanol : pas plus de 2 %.

    (*) Exprimé en pourcentage de matières volatiles totales dans l'extrait, mesuré par chromatographie en phase gazeuse - spectrométrie de masse, "CPG-SM").

    3. Extraits de romarin préparés
    à partir d'extrait éthanolique désodorisé de romarin

    Description : Extraits de romarin préparés à partir d'extrait éthanolique désodorisé de romarin. Les extraits peuvent être purifiés davantage, par exemple par un traitement au charbon actif ou par distillation moléculaire ; ils peuvent être mis en suspension dans des milieux appropriés et approuvés ou atomisés.

    IDENTIFICATION :

    Teneur en composés antioxydants de référence : ≥ 5 % m/m (total de l'acide carnosique et du carnosol).

    Rapport antioxydants/matières volatiles : (% total m/m d'acide carnosique et de carnosol) ≥ 15 (% m/m de matières volatiles de référence) (*).

    Solvants résiduels : éthanol : pas plus de 500 mg/kg.

    (*) Exprimé en pourcentage de matières volatiles totales dans l'extrait, mesuré par chromatographie en phase gazeuse - spectrométrie de masse, "CPG-SM").

    4. Extraits de romarin décolorés et désodorisés obtenus
    par une extraction en deux phases au moyen d'hexane et d'éthanol

    Description : Extraits de romarin préparés à partir d'extrait éthanolique désodorisé de romarin soumis à une extraction à l'hexane. Les extraits peuvent être purifiés davantage, par exemple par un traitement au charbon actif ou par distillation moléculaire ; ils peuvent être mis en suspension dans des milieux appropriés et approuvés ou atomisés.

    IDENTIFICATION :

    Teneur en composés antioxydants de référence : ≥ 5 % m/m (total de l'acide carnosique et du carnosol).

    Rapport antioxydants/matières volatiles : (% total m/m d'acide carnosique et de carnosol) ≥ 15 (% m/m de matières volatiles de référence) (*).

    Solvants résiduels :

    Hexane : pas plus de 25 mg/kg ;

    Ethanol : pas plus de 500 mg/kg.

    (*) Exprimé en pourcentage de matières volatiles totales dans l'extrait, mesuré par chromatographie en phase gazeuse - spectrométrie de masse, "CPG-SM").

    (*3) E 400 - ACIDE ALGINIQUE (3*)

    (*17) DÉFINITION : Glycuronoglycane linéaire comprenant essentiellement des unités d'acides D-mannuronique lié en β 1,4 et L-guluronique lié en α 1,4 en forme de pyranose. Hydrate de carbone colloïdal hydrophile provenant de diverses espèces d'algues marines brunes de souches naturelles (Phaeophyceae), extrait au moyen d'alcali dilué.

    EINECS : 232-680-1

    Formule chimique : (C6H8O6)n

    Poids moléculaire : 10 000-600 000 (moyenne type)

    Composition : la substance anhydre ne dégage pas moins de 20 % et pas plus de 23 % d'anhydride carbonique (CO2), ce qui correspond à pas moins 91 % et pas plus de 104,5 % d'acide alginique (C6H8O6)n en poids équivalent 200.

    Description : l'acide alginique se présente sous formes filamenteuses, graineuses, granuleuses et poudreuses. Il est de couleur blanche à brune jaunâtre et est pratiquement inodore.

    IDENTIFICATION :

    A. - Solubilité : insoluble dans l'eau et les solvants organiques, lentement soluble dans des solutions de carbonate de sodium, d'hydroxyde de sodium et de phosphate trisodique.

    B. - Test de précipitation au chlorure de calcium : ajouter à un mélange d'une solution à 0,5 % de l'échantillon et d'une solution d'hydroxyde de sodium 1 M un cinquième de son volume d'une solution à 2,5 % de chlorure de calcium. Un important précipité gélatineux apparaît. Ce test permet de distinguer l'acide alginique de la gomme arabique, de la carboxyméthylcellulose sodique, du carboxyméthylamidon, du carraghénane, de la gélatine, de la gomme ghatti, de la gomme karaya, de la farine de graines de caroube, de la méthylcellulose et de la gomme adragante.

    C. - Test de précipitation au sulfate d'ammonium : ajouter à un mélange d'une solution à 0,5 % de l'échantillon et d'une solution d'hydroxyde de sodium 1 M la moitié de son volume d'une solution saturée de sulfate d'ammonium. Aucun précipité n'apparaît. Ce test permet de distinguer l'acide alginique de l'agar-agar, de la carboxyméthylcellulose sodique, du carraghénane, de la pectine désestérifiée, de la gélatine, de la farine des graines de caroube, de la méthylcellulose et de l'amidon.

    D. - Réaction colorée : dissoudre autant que possible 0,01 g de l'échantillon en l'agitant avec 0,15 ml d'hydroxyde de sodium à 0,1 N et ajouter 1 ml d'une solution acide de sulfate ferrique. Dans les cinq minutes, une couleur rouge cerise apparaît, qui évolue finalement vers une intense coloration pourpre.

    PURETÉ

    pH d'une suspension à 3 %

    Entre 2 et 3,5

    Perte par déshydratation

    Pas plus de 15 % (105 °C, 4 heures)

    Cendres sulfatées

    Pas plus de 8 % sur la substance anhydre

    Hydroxyde de sodium (solution 1 M)

    Pas plus de 2 % sur la substance anhydre

    Formaldéhyde

    Pas plus de 50 mg/kg

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 5 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Cadmium

    Pas plus de 1 mg/kg

    Comptage sur plaque

    Pas plus de 5 000 colonies par gramme

    Levures et moisissures

    Pas plus de 500 colonies par gramme

    E. coli

    absence dans 5 g

    Salmonella spp.

    absence dans 10 g (17*)

    E 401 - ALGINATE DE SODIUM

    (*17) DÉFINITION :

    Dénomination chimique : sel sodique de l'acide alginique

    Formule chimique : (C6H7NaO6)n

    Poids moléculaire : 10 000-600 000 (moyenne type)

    Composition : la substance anhydre ne dégage pas moins de 18 % et pas plus de 21 % d'anhydride carbonique, ce qui correspond à pas moins de 90,8 % et pas plus de 106 % d'alginate de sodium en poids équivalent 222.

    Description : poudre fibreuse ou granuleuse pratiquement inodore, de couleur blanche à jaunâtre.

    IDENTIFICATION :

    Test positif de recherche du sodium et de l'acide alginique.

    PURETÉ

    Perte par déshydratation

    Pas plus de 15 % (105 °C, 4 heures)

    Matières insolubles dans l'eau

    Pas plus de 2 % sur la substance anhydre

    Formaldéhyde

    Pas plus de 50 mg/kg

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 5 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Cadmium

    Pas plus de 1 mg/kg

    Comptage sur plaque

    Pas plus de 5 000 colonies par gramme

    Levures et moisissures

    Pas plus de 500 colonies par gramme

    E. coli

    absence dans 5 g

    Salmonella spp.

    absence dans 10 g (17*)

    E 402 - ALGINATE DE POTASSIUM

    (*17) DÉFINITION :

    Dénomination chimique : sel potassique de l'acide alginique

    Formule chimique : (C6H7KO6)n

    Poids moléculaire : 10 000-600 000 (moyenne type)

    Composition : la substance anhydre ne dégage pas moins de 16,5 % et pas plus de 19,5 % d'anhydride carbonique, ce qui correspond à pas moins de 89,2 % et pas plus de 105,5 % d'alginate de potassium en poids équivalent 238.

    Description : poudre fibreuse ou granuleuse pratiquement inodore, de couleur blanche à jaunâtre.

    IDENTIFICATION :

    Test positif de recherche du potassium et de l'acide alginique.

    PURETÉ

    Perte par déshydratation

    Pas plus de 15 % (105 °C, 4 heures)

    Matières insolubles dans l'eau

    Pas plus de 2 % sur la substance anhydre

    Formaldéhyde

    Pas plus de 50 mg/kg

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 5 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Cadmium

    Pas plus de 1 mg/kg

    Comptage sur plaque

    Pas plus de 5 000 colonies par gramme

    Levures et moisissures

    Pas plus de 500 colonies par gramme

    E. coli

    absence dans 5 g

    Salmonella spp.

    absence dans 10 g (17*)

    E 403 - ALGINATE D'AMMONIUM

    (*17) DÉFINITION :

    Dénomination chimique : sel ammoniacal de l'acide alginique

    Formule chimique : (C6H11NO6)n

    Poids moléculaire : 10 000-600 000 (moyenne type)

    Composition : la substance anhydre ne dégage pas moins de 18 % et pas plus de 21 % d'anhydride carbonique, ce qui correspond à pas moins de 88,7 % et pas plus de 103,6 % d'alginate d'ammonium en poids équivalent 217.

    Description : poudre fibreuse ou granuleuse, de couleur blanche à jaunâtre.

    IDENTIFICATION :

    Test positif de recherche de l'ammonium et de l'acide alginique.

    PURETÉ

    Perte par déshydratation

    Pas plus de 15 % (105 °C, 4 heures)

    Cendres sulfatées

    Pas plus de 7 % sur la base de la matière sèche

    Matières insolubles dans l'eau

    Pas plus de 2 % sur la substance anhydre

    Formaldéhyde

    Pas plus de 50 mg/kg

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 5 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Cadmium

    Pas plus de 1 mg/kg

    Comptage sur plaque

    Pas plus de 5 000 colonies par gramme

    Levures et moisissures

    Pas plus de 500 colonies par gramme

    E. coli

    absence dans 5 g

    Salmonella spp.

    absence dans 10 g (17*)

    E 404 - ALGINATE DE CALCIUM

    (17*) Synonyme : Sel calcique de l'alginate

    DÉFINITION :

    Dénomination chimique : sel calcique de l'acide alginique

    Formule chimique : (C6H7Ca1/2O6)n

    Poids moléculaire : 10 000-600 000 (moyenne type)

    Composition : la substance anhydre ne dégage pas moins de 18 % et pas plus de 21 % d'anhydride carbonique, ce qui correspond à pas moins de 89,6 % et pas plus de 104,5 % d'alginate de calcium en poids équivalent 219.

    Description : poudre fibreuse ou granuleuse pratiquement inodore, de couleur blanche à jaunâtre.

    IDENTIFICATION :

    Test positif de recherche du calcium et de l'acide alginique.

    PURETÉ

    Perte par déshydratation

    Pas plus de 15 % (105 °C, 4 heures)

    Formaldéhyde

    Pas plus de 50 mg/kg

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 5 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Cadmium

    Pas plus de 1 mg/kg

    Comptage sur plaque

    Pas plus de 5 000 colonies par gramme

    Levures et moisissures

    Pas plus de 500 colonies par gramme

    E. coli

    absence dans 5 g

    Salmonella spp.

    absence dans 10 g (17*)

    E 405 - ALGINATE DE PROPANE-1,2-DIOL

    (17*) Synonymes :

    Alginate d'hydroxypropyle

    Ester de propane-1,2-diol de l'acide alginique

    Alginate de propylène glycol

    DÉFINITION :

    Dénomination chimique : ester de propane-1,2-diol de l'acide alginique. La composition : varie selon le degré d'estérification et les pourcentages de groupements carboxyles libres et neutralisés dans la molécule.

    Formule chimique : (C9H14O7)n (estérifié)

    Poids moléculaire : 10 000-600 000 (moyenne type)

    Composition : la substance anhydre ne dégage pas moins de 16 % et pas plus de 20 % d'anhydride carbonique (CO2).

    Description : poudre fibreuse ou granuleuse pratiquement inodore, de couleur blanche à jaunâtre.

    IDENTIFICATION :

    Test positif de recherche du propane-1,2-diol et de l'acide alginique après hydrolyse.

    PURETÉ

    Perte par déshydratation

    Pas plus de 20 % (105 °C, 4 heures)

    Teneur totale en propane-1,2-diol

    Pas moins de 15 % et pas plus de 45 %

    Teneur en propane-1,2-diol libre

    Pas plus de 15 %

    Matières insolubles dans l'eau

    Pas plus de 2 % sur la substance anhydre

    Formaldéhyde

    Pas plus de 50 mg/kg

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 5 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Cadmium

    Pas plus de 1 mg/kg

    Comptage sur plaque

    Pas plus de 5 000 colonies par gramme

    Levures et moisissures

    Pas plus de 500 colonies par gramme

    E. coli

    absence dans 5 g

    Salmonella spp.

    absence dans 10 g (17*)

    E 406 - AGAR-AGAR

    Synonyme :

    Gélose

    Agar du Japon

    Isinglass du Bengale, de Ceylan, de Chine ou du Japon

    Layor Carang

    DÉFINITION :

    Dénomination chimique : L'agar-agar est un polysaccharide colloïdal hydrophile constitué essentiellement d'unités de D-galactose. Dans environ 10 % des unites de D-galactopyranose, un des groupements hydroxyles est estérifié par l'acide sulfurique neutralisé par le calcium, le magnésium, le potassium ou le sodium. Il est extrait de certaines souches naturelles d'algues marines des familles Gelidiaceae et Sphaerococcaceae et des algues rouges apparentées de la classe des Rhodophyceae.

    EINECS : 232-658-1

    Composition : La concentration maximale en gel ne devrait pas dépasser 0,25 %.

    Description : L'agar-agar est inodore ou présente une légère odeur caractéristique. L'agar-agar non broyé se présente généralement sous forme de faisceaux de fines bandes agglutinées membraneuses ou sous forme de morceaux coupés, de granules ou de paillettes. Il peut être jaunâtre orange, jaunâtre gris à jaune pâle ou incolore. Il est résistant à l'état humide et friable à l'état sec. L'agar-agar en poudre est de couleur blanche à jaunâtre-blanche ou jaune pâle. À l'examen dans l'eau au microscope, l'agar-agar apparaît granuleux et légèrement filamenteux. Quelques fragments de spicules d'éponges et frustules de diatomées peuvent être présentes. Dans une solution d'hydrate de chloral, l'agar-agar en poudre apparaît plus transparent que dans l'eau, plus ou moins granulaire, strié et angulaire; il contient parfois des frustules de diatomées. La rigidité du gel peut être normalisée par l'addition de dextrose et de maltodextrines ou de saccharose.

    IDENTIFICATION :

    A. Solubilité : Insoluble dans l'eau froide, soluble dans l'eau bouillante.

    PURETÉ

    Perte par déshydratation

    Pas plus de 22 % (105°C, 5 heures)

    Cendres

    Pas plus de 6,5 % sur la substance anhydre à 550°C

    Cendres insolubles dans l'acide chlorhydrique (environ 3 N)

    Pas moins de 0,5 % sur la substance anhydre à 550°C

    Matières insolubles (dans l'eau chaude)

    Pas plus de 1 %

    Amidon

    Non détectable par la méthode suivante : ajouter à une solution à 1/10 de l'échantillon quelques gouttes d'une solution iodée. Il ne se forme aucune coloration bleue.

    Gélatine et autres protéines

    Dissoudre plus ou moins 1 g d'agar-agar dans 100 ml d'eau bouillante et laisser refroidir jusqu'à 50°C environ. À 5 ml de la solution, ajouter 5 ml d'une solution de trinitrophénol (1 g de trinitrophénol anhydre dans 100 ml d'eau chaude). Aucune turbidité n'apparaît dans les 10 minutes.

    Absorption d'eau

    Mettre 5 g d'agar-agar dans un cylindre gradué de 100 ml ; remplir d'eau jusqu'à la marque ; mélanger et laisser reposer pendant 24 heures à une température de 25°C environ. Verser le contenu du cylindre sur de la laine de verre humidifiée et laisser l'eau s'écouler dans un second cylindre gradué de 100 ml. On n'obtient pas plus de 75 ml d'eau.

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 5 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Cadmium

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en plomb)

    Pas plus de 20 mg/kg

    E 407 - CARRAGHÉNANES

    (17*) Synonymes :

    Les produits commerciaux sont vendus sous différentes dénominations telles que :

    Mousse d'Irlande.

    Eucheuman (d'Eucheuma spp.).

    Iridophycan (d'Iridaea spp.)

    Hypnean (d'Hypnea spp.).

    Furcellaran ou mousse du Danemark (de Furcellaria fastigiata).

    Carraghénane (de Chondrus et Gigartina spp.).

    DÉFINITION : Le carraghénane est obtenu par extraction aqueuse à partir de souches naturelles d'algues des familles des Gigartinaceae, des Solieriaceae, des Hypneaceae et des Furcellariaceae, de la classe des Rhodophyceae (algues rouges). Les seuls précipitants organiques autorisés sont le méthanol, l'éthanol et le propanol-2. Le carraghénane se compose essentiellement des sels de potassium, de sodium, de magnésium et de calcium des esters sulfates de polysaccharides qui, à l'hydrolyse, donnent du galactose et du 3,6-anhydrogalactose. Le carraghénane ne doit pas être hydrolysé ni avoir subi aucune autre dégradation chimique. La présence fortuite de formaldéhyde sous forme d'imPURETÉ est autorisée jusqu'à la limite maximale de 5 mg/kg.

    EINECS : 232-524-2

    Description : poudre grossière à fine, dont la couleur varie du jaunâtre à l'incolore, pratiquement inodore

    IDENTIFICATION :

    Tests positifs de recherche du galactose, de l'anhydrogalactose et du sulfate.

    PURETÉ

    Teneur en méthanol, éthanol, propanol-2

    Pas plus de 0,1 %, séparément ou ensemble

    Viscosité d'une solution à 1,5 % à 75 °C

    Pas moins de 5 mPa.s

    Perte à la dessiccation

    Pas plus de 12 % (105 °C, 4 heures)

    Sulfate

    Pas moins de 15 % et pas plus de 40 % sur la matière sèche (exprimés en SO4)

    Cendres

    Pas moins de 15 % et pas plus de 40 % sur la matière sèche à 550 °C

    Cendres insolubles dans l'acide

    Pas plus de 1 % sur la matière sèche (insolubles dans l'acide chlorhydrique à 10 %)

    Matières insolubles dans l'acide

    Pas plus de 2 % sur la matière sèche (insolubles dans l'acide sulfurique à 1 % en volume/volume)

    Carraghénanes à faible poids moléculaire (proportion dont le poids moléculaire est inférieur à 50 kDa)

    Pas plus de 5 %

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 5 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Cadmium

    Pas plus de 2 mg/kg

    Comptage sur plaque

    Pas plus de 5 000 colonies par gramme

    Levures et moisissures

    Pas plus de 300 colonies par gramme

    E. coli

    absence dans 5 g

    Salmonella spp.

    absence dans 10 g (17*)

    E 407a ALGUE EUCHEUMA TRAITÉE

    (17*) Synonymes : PES (sigle de "Processed Eucheuma Seaweed")

    DÉFINITION :

    L'algue Eucheuma transformée est obtenue par traitement alcalin aqueux (KOH) à partir de souches naturelles d'algues Eucheuma cottonii et Eucheuma spinosum, de la classe des Rhodophyceae (algues rouges), afin d'éliminer les impuretés et d'extraire le produit par lavage à l'eau claire et par dessiccation. La purification peut encore être améliorée par lavage au méthanol, à l'éthanol ou au propanol-2 et par dessiccation. Le produit se compose essentiellement des sels de potassium des esters sulfates de polysaccharides qui, à l'hydrolyse, donnent du galactose et du 3,6-anhydrogalactose. On trouve également des sels de sodium, de calcium et de magnésium, des esters sulfates de polysaccharides en moindres quantités. Le produit contient également jusqu'à 15 % de cellulose algale. Le carraghénane de l'algue Eucheuma transformée ne doit pas être hydrolysé ni avoir subi aucune autre dégradation chimique. La présence fortuite de formaldéhyde sous forme d'imPURETÉ est autorisée jusqu'à la limite maximale de 5 mg/kg.

    Description : poudre ocre à jaunâtre, grossière à fine, pratiquement inodore.

    IDENTIFICATION :

    A. - Tests positifs de recherche du galactose, de l'anhydrogalactose et du sulfate.

    B. - Solubilité : forme des suspensions visqueuses troubles dans l'eau. Insoluble dans l'éthanol.

    PURETÉ

    Teneur en méthanol, éthanol, propanol-2

    Pas plus de 0,1 %, séparément ou ensemble

    Viscosité d'une solution à 1,5 % à 75 °C

    Pas moins de 5 mPa.s

    Perte à la dessiccation

    Pas plus de 12 % (105 °C, 4 heures)

    Sulfates

    Pas moins de 15 % et pas plus de 40 % sur la matière sèche (exprimés en SO4)

    Cendres

    Pas moins de 15 % et pas plus de 40 % sur la matière sèche à 550 °C

    Cendres insolubles dans l'acide

    Pas plus de 1 % sur la matière sèche (insolubles dans l'acide chlorhydrique à 10 %)

    Matières insolubles dans l'acide

    Pas moins de 8 % et pas plus de 15 % sur la matière sèche (insolubles dans l'acide sulfurique à 1 % en volume/volume)

    Carraghénanes à faible poids moléculaire (proportion dont le poids moléculaire est inférieur à 50 kDa)

    Pas plus de 5 %

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 5 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Cadmium

    Pas plus de 2 mg/kg

    Comptage sur plaque

    Pas plus de 5 000 colonies par gramme

    Levures et moisissures

    Pas plus de 300 colonies par gramme

    E. coli

    absence dans 5 g

    Salmonella spp.

    absence dans 10 g (17*)

    E 410 - FARINE DE GRAINES DE CAROUBE

    Synonyme :

    Gomme de caroube

    Gomme algaroba

    DÉFINITION : La farine de graines de caroube est l'endosperme broyé de graines des souches naturelles du caroubier Ceratonia siliqua L. Taub. (famille des Leguminosae). Consiste essentiellement en un polysaccharide hydrocolloïdal de poids moléculaire élevé, composé principalement d'unités de galactopyranose et de mannopyranose combinées par des liaisons glucosidiques (combinaisons qui, du point de vue chimique, peuvent être décrites comme des galactomannanes).

    Poids moléculaire : 50 000 - 3 000 000

    EINECS : 232-541-5

    Composition : Teneur en galactomannanes non inférieure à 75 %

    Description : Poudre blanche à blanc jaunâtre, pratiquement inodore

    IDENTIFICATION :

    A. Tests positifs de recherche du galactose et du mannose.

    B. Examen au microscope : Placer un échantillon broyé dans une solution aqueuse contenant de l'iode à 0,5 % et de l'iodure de potassium à 1 % sur une plaque en verre et examiner au microscope. La farine de graines de caroube contient de longues cellules étirées en forme de tubes, séparées ou légèrement espacées. Les éléments bruns sont formés avec bien moins de régularité que dans la gomme guar. Cette dernière présente des groupes serrés de cellules d'une forme allant de celle d'un cercle à celle d'une poire. Ses éléments sont jaunes à bruns.

    C. Solubilité : Soluble dans l'eau chaude, insoluble dans l'éthanol.

    PURETÉ

    Perte par déshydratation

    Pas plus de 15 % (105°C, 5 heures)

    Cendres

    Pas plus de 1,2 % à 800°C

    Protéines (N x 6,25)

    Pas plus de 7 %

    Matières insolubles dans l'acide

    Pas plus de 4 %

    Amidon

    Non détectable par la méthode suivante : ajouter à une solution à 1/10 de l'échantillon quelques gouttes d'une solution iodée. Il ne se forme aucune coloration bleue.

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 5 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Cadmium

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds

    Pas plus de 20 mg/kg

    Éthanol et propanol-2

    Pas plus de 1 %, séparément ou ensemble

    E 412 - FARINE DE GRAINES DE GUAR

    (17*) Synonymes :

    Gomme cyamopsis

    Farine de graines de guar

    DÉFINITION : La gomme de guar est l'endosperme broyé de graines de souches naturelles du guar Cyamopsis tetragonolobus L. Taub. (famille des Leguminosae). Consiste essentiellement en un polysaccharide hydrocolloïdal de poids moléculaire élevé, composé principalement d'unités de galactopyranose et de mannopyranose combinées par des liaisons glucosidiques (combinaisons qui, du point de vue chimique, peuvent être décrites comme des galactomannanes) La gomme peut être partiellement hydrolysée, soit par traitement thermique, soit par traitement acide doux ou oxydation alcaline, afin d'agir sur sa viscosité.

    EINECS : 232-536-0

    Poids moléculaire : consiste essentiellement en un polysaccharide hydrocolloïdal de poids moléculaire élevé (50 000 - 8 000 000).

    Composition : teneur en galactomannanes non inférieure à 75 %.

    Description : poudre blanche à blanc jaunâtre, pratiquement inodore.

    IDENTIFICATION :

    A. - Tests positifs de recherche du galactose et du mannose.

    B. - Solubilité : soluble dans l'eau froide.

    PURETÉ

    Perte par déshydratation

    Pas plus de 15 % (105 °C, 5 heures)

    Cendres

    Pas plus de 5,5 % à 800 °C

    Matières insolubles dans l'acide

    Pas plus de 7 %

    Protéines (N × 6,25)

    Pas plus de 10 %

    Amidon

    Non détectable par la méthode suivante : ajouter à une solution à 1/10 de l'échantillon quelques gouttes d'une solution iodée (il ne se forme aucune coloration bleue).

    Peroxydes organiques

    Pas plus de 0,7 milliéquivalent d'oxygène actif/kg d'échantillon

    Furfural

    Pas plus de 1 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 2 mg/kg

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Cadmium

    Pas plus de 1 mg/kg (17*)

    E 413 - GOMME ADRAGANTE

    Synonymes :

    Tragacanthe

    Traganthe

    DÉFINITION :

    La gomme adragante est une exsudation séchée obtenue à partir des tiges et des branches des souches naturelles de l'Astragalus gummifer Labillardière ou d'autres espèces asiatiques d'Astragalus (famille des Leguminosae). Elle consiste essentiellement en polysaccharides de poids moléculaire élevé (galactoarabanes et polysaccharides acides) qui donnent par hydrolyse de l'acide galacturonique, du galactose, de l'arabinose, du xylose et du fucose. De faibles quantités de rhamnose et de glucose (provenant de traces d'amidon et/ou de cellulose) peuvent également être présentes.

    Poids moléculaire : Environ 800 000

    EINECS : 232-252-5

    Description :

    L'adragante non broyée se présente sous forme de fragments aplatis, en lamelles rectilignes ou incurvées, ou sous forme d'éléments spiralés de 0,5 à 2,5 mm d'épaisseur et jusqu'à 3 cm de longueur. Elle a une couleur blanche à jaune pâle, mais certains éléments peuvent présenter une pointe de rouge. Les éléments ont une texture calleuse et présentent des microfissures. Elle est inodore; les solutions ont une saveur mucilagineuse. L'adragante en poudre est de couleur blanche à jaune pâle ou brun rosâtre (ocre pâle).

    IDENTIFICATION :

    A. Solubilité : 1 g de l'échantillon dans 50 ml d'eau gonfle pour former un mucilage dur, lisse et opalescent; elle est insoluble dans l'éthanol et ne gonfle pas dans l'éthanol aqueux à 60 % (p/v).

    PURETÉ

    Test négatif de recherche de la gomme karaya

    Faire bouillir 1 g dans 20 ml d'eau jusqu'à formation d'un mucilage. Ajouter 5 ml d'acide chlorhydrique et faire bouillir à nouveau le mélange pendant 5 minutes. Aucune coloration permanente rose ou rouge n'apparaît.

    Perte par déshydratation

    Pas plus de 16 % (105°C, 5 heures)

    Cendres totales

    Pas plus de 4 %

    Cendres insolubles dans l'acide

    Pas plus de 0,5 %

    Matières insolubles dans l'acide

    Pas plus de 2 %

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 5 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Cadmium

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en plomb)

    Pas plus de 20 mg/kg

    Salmonella spp.

    Négatif dans 10 grammes

    E. Coli

    Négatif dans 5 grammes

    E 414 - GOMME D'ACACIA

    Synonymes : Gomme arabique

    DÉFINITION : La gomme arabique est une exsudation séchée obtenue à partir des tiges et des branches des souches naturelles de l'Acacia senegal (L) Willdenow ou d'espèces apparentées d'Acacia (famille des Leguminosae). Elle consiste essentiellement en polysaccharides de poids moléculaire élevé, ainsi que de leurs sels de calcium, de postassium et de magnésium, qui donnent par hydrolyse de l'arabinose, du galactose, du rhamnose et de l'acide glucuronique.

    Poids moléculaire : Environ 350 000

    EINECS : 232-519-5

    Description : La gomme arabique non broyée se présente sous forme de larmes sphéroïdales blanches, blanc jaunâtre ou rose pâle, de taille variable, ou sous forme de fragments anguleux. Elle est parfois mélangée à des fragments plus foncés. On la trouve egalement sous forme de flocons, de granules, de poudres ou de matières séchées par pulvérisation, de couleur blanche ou blanc jaunâtre.

    IDENTIFICATION :

    A. Solubilité : 1 g se dissout dans 2 ml d'eau froide pour former une solution qui s'écoule aisément et est acide au papier de tournesol et insoluble dans l'éthanol.

    PURETÉ

    Perte par déshydratation

    Pas plus de 17 % (105 °C, 5 heures) pour la forme granuleuse et pas plus de 10 % (105 °C, 4 heures) pour la matière sèchée par pulvérisation.

    Cendres totales

    Pas plus de 4 %

    Cendres insolubles dans l'acide

    Pas plus de 0,5 %

    Matières insolubles dans l'acide

    Pas plus de 1 %

    Amidon et dextrines

    Faire bouillir une solution à 1/50 de la gomme et laisser refroidir. Ajouter à 5 ml une goutte d'une solution iodée. Aucune coloration bleutée ou rougeâtre n'apparaît.

    Tanin

    À 10 ml d'une solution à 1/50 ajouter environ 0,1 ml d'une solution aqueuse de chlorure ferrique (9 g de FeCl3, 6 H2O pour 100 ml de solution). Aucune coloration ni aucun precipité noirâtre n'apparaissent.

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 5 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Cadmium

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en plomb)

    Pas plus de 20 mg/kg

    Produits d'hydrolyse

    Le mannose, le xylose et l'acide galacturonique sont absents (déterminés par chromatographie)

    Salmonella spp.

    Négatif dans 10 grammes

    E. Coli

    Négatif dans 5 grammes

    (*16) E 415 GOMME XANTHANE

    DÉFINITION :

    La gomme xanthane est un polysaccharide de poids moléculaire élevé obtenu par fermentation en culture pure d'un hydrate de carbone avec des souches naturelles de Xanthomonas campestris, purifié par extraction avec de l'éthanol ou du propanol-2, séché et broyé. Elle contient du D-glucose et du D-mannose comme principales unités d'hexose ainsi que de l'acide D-glucuronique et de l'acide pyruvique, et elle est préparée sous forme de sels de sodium, de potassium ou de calcium. Ses solutions sont neutres.

    Masse moléculaire : environ 1 000 000

    EINECS : 234-394-2

    Composition : dégage, sur la base de la matière sèche, au moins 4,2 % et pas plus de 5 % de CO2, soit l'équivalent de 91 % à 108 % de gomme xanthane.

    Description : poudre de couleur crème.

    IDENTIFICATION :

    A. - Solubilité : soluble dans l'eau. Insoluble dans l'éthanol.

    PURETÉ

    Perte à la dessiccation

    Pas plus de 15 % (105 °C, 2 heures 30 minutes)

    Cendres totales

    Pas plus de 16 % sur la substance anhydre à 650 °C après séchage à 105 °C pendant quatre heures

    Acide pyruvique

    Pas moins de 1,5 %.

    Azote

    Pas plus de 1,5 %

    Ethanol et propanol-2

    Pas plus de 500 mg/kg séparément ou en combinaison

    Plomb

    Pas plus de 2 mg/kg

    Comptage total sur plaque

    Pas plus de 5 000 colonies par gramme

    Levures et moisissures

    Pas plus de 300 colonies par gramme

    E. coli

    Absence dans 5 g

    Salmonella spp.

    Absence dans 10 g

    Xanthomonas campestris

    Absence de cellules viables dans 1 g (16*)

    E 416 GOMME KARAYA

    Synonymes :

    Katilo,

    Kadaya,

    Gomme sterculia,

    Sterculia,

    Karaya, gomme karaya,

    Kullo,

    Kuterra

    DÉFINITION :

    La gomme karaya est une exsudation sèche provenant des tiges et des branches de souches naturelles de : Sterculia urens Roxburgh et autres espèces de Sterculia (Fam. Sterculiaceae) ou de Cochlospermum gossypium A.P. De Candolle ou d'autres espèces de Cochlospermum (Fam. Bixaceae). Elle se compose essentiellement de polysaccharides acétylés à poids moléculaire élevé qui, hydrolysés, donnent du galactose, du rhamnose, et de l'acide galacturonique, ainsi que de faibles quantités d'acide glucuronique.

    EINECS : 232-539-4

    Description : La gomme karaya se présente en gouttes de dimensions variables et en fragments irréguliers ayant un aspect semi­cristallin caractéristique. Sa couleur va du jaune pâle au brun rosé, translucide et corné. La poudre de gomme karaya est gris clair à brun rosé. La gomme a une odeur caractéristique d'acide acétique.

    IDENTIFICATION :

    A. Solubilité : Insoluble dans l'éthanol.

    B. Gonflement dans une solution d'éthanol : La gomme karaya gonfle dans l'éthanol à 60 %, ce qui la distingue des autres gommes.

    PURETÉ

    Perte à la dessiccation

    Pas plus de 20 % (à 105°C pendant 5 heures)

    Cendres totales

    Pas plus de 8 %

    Cendres insolubles dans l'acide

    Pas plus de 1 %

    Matières insolubles dans l'acide

    Pas plus de 3 %

    Acides volatils

    Pas moins de 10 % (exprimés en acide acétique)

    Amidon

    Pas décelable

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 5 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Cadmium

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en Pb)

    Pas plus de 20 mg/kg

    Salmonella spp.

    Négatif dans 10 g

    E. coli

    Négatif dans 5 g

    E 417 GOMME TARA

    DÉFINITION :

    La gomme tara s'obtient en broyant l'endosperme des graines de souches naturelles de Caesalpinia spinosa (Fam. Leguminosae). Elle consiste essentiellement en polysaccharides de poids moléculaire élevé se composant principalement de galactomannanes. Le composant principal est fait d'une chaîne linéaire d'unités de (1-4)-ß-D­mannopyranose auxquelles se rattachent des unités de �-D­galactopyranose par des liaisons (1-6). Le rapport mannose/galactose dans la gomme tara est de 3 à 1. (Ce rapport est de 4 à 1 dans la gomme de caroube et de 2 à 1 dans la gomme de guar.)

    EINECS : 254-409-6

    Description : Poudre blanche à jaunâtre, presque inodore

    IDENTIFICATION :

    A. Solubilité : Soluble dans l'eau

    Insoluble dans l'éthanol

    B. Gélification : Ajouter de faibles quantités de borate de soude à une solution aqueuse de l'échantillon. Il y a gélification.

    PURETÉ

    Perte à la dessiccation

    Pas plus de 15 %

    Cendres

    Pas plus de 1,5 %

    Matières insolubles dans l'acide

    Pas plus de 2 %

    Protéines

    Pas plus de 3,5 % (facteur N x 5,7)

    Amidon

    Pas décelable

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 5 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Cadmium

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en Pb)

    Pas plus de 20 mg/kg

    E 418 GOMME GELLANE

    DÉFINITION :

    La gomme gellane est une gomme de polysaccharides de poids moléculaire élevé obtenue par la fermentation en monoculture d'un hydrate de carbone par des souches naturelles de Pseudomonas elodea, purifiée par récupération avec de l'alcool isopropyle, séchée et broyée. Le polysaccharide de poids moléculaire élevé se compose principalement d'un motif répété de tétrasaccharides : un rhamnose, un acide glucuronique et deux glucoses, et remplacé par de groupes acyle (glycéryles and acétyles), tels que les esters liés par des O-glucosides. L'acide glucuronique est neutralisé en un mélange de sels de potassium, sodium, calcium et magnésium

    EINECS : 275-117-5

    Poids moléculaire : Environ 500 000

    Composition : Ne donne, sur la base de la matière sèche, pas moins de 3,3 % et pas plus de 6,8 % de CO2

    Description : Poudre de couleur blanc cassé

    IDENTIFICATION :

    A. visqueuse : Solubilité Soluble dans l'eau

    Insoluble dans l'éthanol formant une solution

    PURETÉ

    Perte à la dessiccation

    Pas plus de 15 % après dessiccation (à 105°C pendant 2 ½h)

    Azote

    Pas plus de 3 %

    Propane-2-ol

    Pas plus de 750 mg/kg

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 2 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Cadmium

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en Pb)

    Pas plus de 20 mg/kg

    Comptage total sur plaque

    Pas plus de 10 000 colonies par g

    Levures et moisissures

    Pas plus de 400 colonies par g

    E. coli

    Négatif dans 5 g

    Salmonella spp.

    Négatif dans 10 g

    (*8) E 420 (i) Sorbitol

    Les critères de pureté applicables à cet additif sont identiques à ceux définis pour cet additif dans l'annexe VI-B du présent arrêté.

    E 420 (ii) Sirop de Sorbitol

    Les critères de pureté applicables à cet additif sont identiques à ceux définis pour cet additif dans l'annexe VI-B du présent arrêté (8*).

    (*8) E 421 Mannitol (8*)

    (*9) 1. Mannitol

    Synonymes : D-mannitol

    DEFINITION : Fabriqué par hydrogénation catalytique de solutions d'hydrate de carbone contenant du glucose et/ou du fructose.

    Dénomination chimique : D-mannitol

    EINECS : 200-711-8

    Formule chimique : C6H14O6

    Masse moléculaire relative : 182,2

    Composition : pas moins de 96 % de D-mannitol et pas plus de 102 % sur la base de la matière sèche.

    DESCRIPTION : Poudre cristalline blanche inodore.

    IDENTIFICATION :

    A. - Solubilité : soluble dans l'eau, très légèrement soluble dans l'éthanol, pratiquement insoluble dans l'éther.

    B. - Intervalle de fusion : entre 164 et 169 °C.

    C. - Chromatographie en couches minces : test positif.

    D. - Pouvoir rotatoire spécifique : [��20/D : + 23° à + 25° (solution boratée).

    E. - pH : entre 5 et 8. Ajouter 0,5 ml d'une solution saturée de chlorure de potassium à 10 ml d'une solution à 10 % en poids ou en volume de l'échantillon, puis mesurer le pH.

    PURETÉ

    Perte lors du séchage

    Pas plus de 0,3 % (105 °C, quatre heures)

    Sucres réducteurs

    Pas plus de 0,3 % (en glucose)

    Sucres totaux

    Pas plus de 1 % (en glucose)

    Cendres sulfatées

    Pas plus de 0,1 %

    Chlorures

    Pas plus de 70 mg/kg

    Sulfate

    Pas plus de 100 mg/kg

    Nickel

    Pas plus de 2 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 1 mg/kg

    2. Mannitol fabriqué par fermentation

    Synonymes : D-mannitol

    DÉFINITION : Fabriqué par fermentation discontinue dans des conditions aérobies au moyen d'une souche conventionnelle de la levure Zygosaccharomyces rouxii

    Dénomination chimique : D-mannitol

    EINECS : 200-711-8

    Formule chimique : C6H14O6

    Masse moléculaire : 182,2

    Composition : pas moins de 99 % sur la base de la matière sèche.

    DESCRIPTION : Poudre cristalline blanche inodore.

    IDENTIFICATION :

    A. - Solubilité : soluble dans l'eau, très légèrement soluble dans l'éthanol, pratiquement insoluble dans l'éther.

    B. - Intervalle de fusion : entre 164 et 169 °C.

    C. - Chromatographie en couches minces : test positif.

    D. - Pouvoir rotatoire spécifique : [��20/D : + 23° à + 25° (solution boratée).

    E. - pH : entre 5 et 8. Ajouter 0,5 ml d'une solution saturée de chlorure de potassium à 10 ml d'une solution à 10 % en poids ou en volume de l'échantillon, puis mesurer le pH.

    PURETÉ

    Arabitol

    Pas plus de 0,3 %

    Perte au séchage

    Pas plus de 0,3 % (105 °C, quatre heures)

    Sucres réducteurs

    Pas plus de 0,3 % (en glucose)

    Sucres totaux

    Pas plus de 1 % (en glucose)

    Cendres sulfatées

    Pas plus de 0,1 %

    Chlorures

    Pas plus de 70 mg/kg

    Sulfate

    Pas plus de 100 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 1 mg/kg

    Bactéries mésophiles aérobies

    Pas plus de 103/g

    Coliformes

    Absents dans 10 g

    Salmonella

    Absents dans 10 g

    E. coli

    Absents dans 10 g

    Staphylocoques dorés

    Absents dans 10 g

    Pseudomonas aeruginosa

    Absents dans 10 g

    Moisissures

    Pas plus de 100/g

    Levures

    Pas plus de 100/g (9*)

    E 422 - GLYCÉROL

    Synonymes :

    Trihydroxypropane

    Glycérine

    DÉFINITION :

    Dénominations chimiques :

    Propane-1,2,3-triol

    Glycérol

    Trihydroxypropane

    EINECS : 200-289-5

    Formule chimique : C3H8O3

    Poids moléculaire : 92,10

    Composition : Pas moins de 98 % de glycérol sur la substance anhydre

    Description : Liquide clair, incolore, hygroscopique et sirupeux ne présentant qu'une légère odeur caractéristique, qui n'est ni âpre ni désagréable

    IDENTIFICATION :

    A. Formation d'acroléine lors du chauffage : Faire chauffer quelques gouttes de l'échantillon dans un tube à essais contenant environ 0,5 g de bisulfate de potassium. On retrouve les vapeurs piquantes caractéristiques de l'acroléine.

    B. Poids spécifique (25/25°C) : Pas moins de 1,257

    C. Indice de réfraction [n]20/D : Entre 1,471 et 1,474

    PURETÉ

    Eau

    Pas plus de 5 % (méthode de Karl Fischer)

    Cendres sulfatées

    Pas plus de 0,01 % à 800°C ± 25°C

    Butane triols

    Pas plus de 0,2 %

    Composés d'acroléine, de glucose et d'ammonium

    Chauffer un mélange de 5 ml de glycérol et de 5 ml d'une solution d'hydroxyde de potassium (1/10) à 60°C pendant 5 minutes. Le mélange ne vire pas au jaune et n'émet aucune odeur d'ammoniac.

    Acides gras et esters d'acides gras

    Pas plus de 0,1 %, exprimés en acide butyrique

    Composés chlorés

    Pas plus de 30 mg/kg (exprimés en chlore)

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 2 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Cadmium

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en plomb)

    Pas plus de 5 mg/kg

    (*8) E 425 (i) GOMME DE KONJAC

    DÉFINITION :

    La gomme de konjac est un hydrocolloïde soluble dans l'eau obtenu à partir de la farine de konjac par extraction aqueuse. La farine de konjac est le produit brut non raffiné tiré de la racine de la plante pérenne Amorphophallus konjac. Le principal constituant de la gomme de konjac est le glucomannane, polysaccharide de poids moléculaire élevé soluble dans l'eau, composé d'unités de D-mannose et de D-glucose dans un rapport molaire de 1,6 pour 1, reliées par des liaisons glycosidiques en β (1-4). Des chaînes plus courtes sont reliées par des liaisons glycosidiques en β (1­3) et des groupes acétyles se positionnent de façon aléatoire à raison d'environ un groupe pour 9 à 15 unités de sucres.

    Poids moléculaire : le principal constituant, le glucomannane, a un poids moléculaire moyen de 200 000 à 2 000 000.

    Composition : pas moins de 75 % de carbohydrates.

    Description : poudre blanche à crème à ocre claire.

    IDENTIFICATION :

    A. - Solubilité : dispersable dans l'eau chaude ou froide, formant une solution très visqueuse de pH compris entre 4,0 et 7,0.

    B. - Gélification : ajouter 5 ml d'une solution à 4 % de borate de sodium à une solution à 1 % de la prise d'essai dans un tube et secouer vigoureusement. Un gel se forme.

    C. - Formation de gel thermostable : préparer une solution à 2 % de la prise d'essai en la chauffant au bain-marie pendant 30 minutes en agitant en continu, puis laisser refroidir la solution à la température ambiante. Pour chaque gramme de la prise d'essai utilisée pour préparer 30 g de la solution à 2 %, ajouter 1 ml de solution de carbonate de potassium à 10 % à l'échantillon complètement hydraté à température ambiante. Chauffer le mélange à 85 oC au bain-marie et maintenir pendant 2 heures sans agiter. Dans ces conditions, un gel thermostable se forme.

    D. - Viscosité (solution à 1 %) : pas moins de 3 kgm-1s-1 à 25 oC.

    PURETÉ

    Perte par déshydratation

    Pas plus de 12 % (105 °C, 5 heures)

    Amidon

    Pas plus de 3 %

    Protéines

    Pas plus de 3 % (N x 5,7). Déterminer l'azote par l'analyse de Kjeldahl. Le pourcentage d'azote dans l'échantillon multiplié par 5,7 donne le pourcentage de protéines

    Substances solubles dans l'éther

    Pas plus de 0,1 %

    Total cendres

    Pas plus de 5 % (800 °C, 3-4 heures)

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 2 mg/kg

    Salmonella spp.

    Absence dans 12,5 g

    E. coli

    Absence dans 5 g (8*)

    (*8) E 425 (ii) Glucomannane de Konjac

    DÉFINITION :

    Le glucomannane de konjac est un hydrocolloïde soluble dans l'eau obtenu à partir de la farine de konjac par lavage avec de l'éthanol contenant l'eau. La farine de konjac est le produit brut non raffiné tiré de la racine tubéreuse de la plante pérenne Amorphophallus konjac. Le principal constituant est le glucomannane, polysaccharide de poids moléculaire élevé soluble dans l'eau, composé d'unités de D-mannose et de D-glucose dans un rapport molaire de 1,6 pour 1, reliées par des liaisons glycosidiques en β (1-4) avec une ramification toutes les 50 ou 60 unités environ. On trouve un groupement acétyle tous les 19 résidus de sucre environ.

    Poids moléculaire : 500 000 à 2 000 000.

    Composition : total fibres alimentaires : pas moins de 95 % en pourcentage du poids sec.

    Description : poudre fine de couleur blanche à légèrement brunâtre, fluide et inodore.

    IDENTIFICATION : :

    A. - Solubilité : dispersable dans l'eau chaude ou froide, formant une solution très visqueuse de pH compris entre 5,0 et 7,0. La solubilité augmente avec la chaleur et l'agitation mécanique.

    B. - Formation de gel thermostable : préparer une solution à 2 % de la prise d'essai en la chauffant au bain-marie pendant 30 minutes, en agitant en continu, puis laisser refroidir la solution à la température ambiante. Pour chaque gramme de la prise d'essai utilisée pour préparer 30 g de la solution à 2 %, ajouter 1 ml de solution de carbonate de potassium à 10 % à l'échantillon complètement hydraté à température ambiante. Chauffer le mélange à 85 °C au bain-marie et maintenir pendant 2 heures sans agiter. Dans ces conditions, un gel thermostable se forme.

    C. - Viscosité (solution à 1 %) : pas moins de 20 kgm-1s-1 à 25 °C.

    PURETÉ

    Perte par déshydratation

    Pas plus de 8 % (105 °C, 3 heures)

    Amidon

    Pas plus de 1 %

    Protéïnes

    Pas plus de 1,5 % (N x 5,7). Déterminer l'azote par l'analyse de Kjeldahl. Le pourcentage d'azote dans l'échantillon multiplié par 5,7 donne le pourcentage de protéines.

    Substances solubles dans l'éther

    Pas plus de 0,5 %

    Sulfite (exprimés en SO2)

    Pas plus de 4 mg/kg

    Chlorure

    Pas plus de 0,02 %

    Substances solubles dans l'alcool à 50 %

    Pas plus de 2 %

    Total cendres

    Pas plus de 2 % (800 °C, 3-4 heures)

    Plomb

    Pas plus de 1 mg/kg

    Salmonella spp.

    Absence dans 12,5 g

    E. coli

    Absence dans 5 g (8*)

    (*16) E 426 HÉMICELLULOSE DE SOJA

    DÉFINITION :

    L'hémicellulose de soja est un polysaccharide raffiné hydrosoluble obtenu à partir de souches naturelles de fibre de soja par extraction à l'eau chaude. Aucun précipitant organique ne peut être utilisé à l'exception de l'éthanol.

    Dénominations chimiques : Polysaccharides de soja solubles dans l'eau ; Fibres de soja solubles dans l'eau.

    Composition : pas moins de 74 % d'hydrates de carbone.

    DESCRIPTION : Poudre fluide blanche ou blanc jaunâtre.

    IDENTIFICATION :

    A. - Solubilité : soluble dans l'eau chaude et froide sans formation de gel. pH d'une solution à 1 % : 5,5 ± 1,5.

    B. - Viscosité d'une solution à 10 % :pas plus de 200 mPa.s.

    PURETÉ

    Perte à la dessiccation

    Pas plus de 7 % (105 °C, 4 h)

    Protéines

    Pas plus de 14 %

    Cendres totales

    Pas plus de 9,5 % (600 °C, 4 h)

    Arsenic

    Pas plus de 2 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 5 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Cadmium

    Pas plus de 1 mg/kg

    Comptage sur plaque standard

    Pas plus de 3 000 colonies par gramme

    Levures et moisissures

    Pas plus de 100 colonies par gramme

    E. coli

    Négatif dans 10 g (16*)

    Ethanol

    Pas plus de 2 %

    E 427 GOMME CASSIA

    DÉFINITION :

    La gomme cassia est l'endosperme moulu et purifié des graines de Cassia tora et de Cassia obtusifoli (Leguminosae) contenant moins de 0,05 % de Cassia occidentalis. Elle consiste essentiellement en polysaccharides de masses moléculaires élevées principalement composés d'une chaîne linéaire d'unités de 1,4-β-D-mannopyranose auxquelles se rattachent des unités de 1,6-α-D-galactopyranose. Le rapport mannose/galactose est d'environ 5/1. Pendant la fabrication, les graines sont décortiquées et dégermées par traitement thermique mécanique, puis par mouture et criblage de l'endosperme. L'endosperme moulu est purifié davantage par extraction à l'isopropanol.
    Composition : pas moins de 75 % de galactomannane.


    Description : Poudre inodore de couleur jaune pâle à blanc cassé.

    IDENTIFICATION :

    Solubilité : insoluble dans l'éthanol. Se disperse bien dans l'eau froide en formant une solution colloïdale.
    Gélification à l'aide de borate : ajouter suffisamment de solution d'essai de borate de sodium à la dispersion aqueuse de l'échantillon pour élever le pH au-dessus de 9. Il y a gélification.
    Gélification à l'aide de gomme xanthane : peser 1,5 g de l'échantillon et 1,5 g de gomme xanthane, puis mélanger. Verser le mélange (en remuant vivement) dans 300 ml d'eau à 80 °C contenus dans un bécher de 400 ml. Remuer jusqu'à ce que le mélange soit dissous et continuer de remuer pendant 30 minutes supplémentaires après la dissolution (maintenir la température au-dessus de 60 °C pendant le remuement). Arrêter de remuer et laisser refroidir le mélange à température ambiante pendant au moins 2 heures Il y a formation d'un gel viscoélastique ferme quand la température baisse au-dessous de 40 °C, mais aucun gel de ce type ne se forme dans une solution de contrôle à 1 % de gomme cassia ou de gomme xanthane seulement, préparée d'une manière semblable.
    Viscosité : moins de 500 mPa.s (25 °C, 2 heures, solution à 1 %) correspondant à une masse moléculaire moyenne de 200 000-300 000 Da.

    PURETÉ

    Matières insolubles dans l'acide Pas plus de 2 %

    pH

    5,5-8 (solution aqueuse à 1 %)

    Matières grasses brutes

    Pas plus de 1 %

    Protéines

    Pas plus de 7 %

    Cendres totales

    Pas plus de 1,2 %

    Perte par déshydratation

    Pas plus de 12 % (5 heures, 105 °C)

    Anthraquinones totaux

    Pas plus de 0,5 mg/kg (limite de détection)

    Solvants résiduels

    Pas plus de 750 mg/kg d'alcool isopropyle

    Plomb

    Pas plus de 1 mg/kg

    Critères microbiologiques :

    Comptage total sur plaque : pas plus de 5 000 unités formant colonie par gramme.
    Levures et moisissures : pas plus de 100 unités formant colonie par gramme.
    Salmonella spp. : absence dans 25 g.
    E. Coli : absence dans 1 g.

    (*12) E 431 STÉARATE DE POLYOXYÉTHYLÈNE (40)

    Synonymes :

    Polyoxyl (40) stéarate

    Monostéarate de polyoxyéthylène (40)

    DÉFINITION : Mélange de mono- et de diesters d'acide stéarique commercial alimentaire et de diols de polyoxyéthylène mélangés (ayant une longueur moyenne de polymère de quelque 40 unités d'oxyéthylène) avec du polyalcool libre.

    Composition : Pas moins de 97,5 % sur la base anhydre.

    DESCRIPTION : Paillettes de couleur crème ou solide cireux à 25 °C ayant une légère odeur.

    IDENTIFICATION :

    A. Solubilité : Soluble dans l'eau, l'éthanol, le méthanol et l'acétate d'éthyle. Insoluble dans l'huile minérale.

    B. Zone de congélation : 39 °C - 44 °C.

    C. Spectre d'absorption des infrarouges : Caractéristique d'un acide gras partiellement estérifié d'un polyalcool polyoxyéthylé.

    PURETÉ

    Eau

    Pas plus de 3 % (méthode Karl Fischer)

    Indice d'acide

    Pas plus de 1

    Indice de saponification

    Pas moins de 25 et pas plus de 35

    Indice d'hydroxyle

    Pas moins de 27 et pas plus de 40

    1,4-dioxane

    Pas plus de 5 mg/kg

    Oxyde d'éthylène

    Pas plus de 0,2 mg/kg

    Éthylèneglycols (mono- et di-)

    Pas plus de 0,25 %

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 5 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Cadmium

    Pas plus de 1 mg/kg (12*)

    (*12) E 432 MONOLAURATE DE POLYOXYÉTHYLÈNE SORBITANE (POLYSORBATE 20)

    Synonymes :

    Polysorbate 20

    Monolaurate de polyoxyéthylène (20) sorbitane

    DÉFINITION : Mélange de sorbitol partiellement estérifié et de ses mono- et dianhydrides avec de l'acide laurique commercial alimentaire, condensé avec environ 20 moles d'oxyde d'éthylène par mole de sorbitol et de ses anhydrides

    Composition : Pas moins de 70 % de groupes oxyéthylène équivalant à pas moins de 97,3 % de monolaurate de polyoxyéthylène (20) sorbitane sur la base anhydre.

    DESCRIPTION : Liquide huileux de couleur citron à ambre à 25 ºC ayant une légère odeur caractéristique.

    IDENTIFICATION :

    A. Solubilité : Soluble dans l'eau, l'éthanol, le méthanol, l'acétate d'éthyle et le dioxane. Insoluble dans l'huile minérale et l'éther de pétrole.

    B. Spectre d'absorption des infrarouges : Caractéristique d'un acide gras partiellement estérifié d'un polyalcool polyoxyéthylé.

    PURETÉ

    Eau

    Pas plus de 3 % (méthode Karl Fischer)

    Indice d'acide

    Pas plus de 2

    Indice de saponification

    Pas moins de 40 et pas plus de 50

    Indice d'hydroxyle

    Pas moins de 96 et pas plus de 108

    1,4-dioxane

    Pas plus de 5 mg/kg

    Oxyde d'éthylène

    Pas plus de 0,2 mg/kg

    Éthylèneglycols (mono- et di-)

    Pas plus de 0,25 %

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 5 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Cadmium

    Pas plus de 1 mg/kg (12*)

    (*12) E 433 MONOOLÉATE DE POLYOXYÉTHYLÈNE SORBITANE (POLYSORBATE 80)

    Synonymes :

    Polysorbate 80

    Monooléate de polyoxyéthylène (20) sorbitane

    DÉFINITION : Mélange de sorbitol partiellement estérifié et de ses mono- et dianhydrides avec de l'acide oléique commercial alimentaire, condensé avec environ 20 moles d'oxyde d'éthylène par mole de sorbitol et de ses anhydrides.

    Composition : Pas moins de 65 % de groupes oxyéthylène équivalant à pas moins de 96,5 % de monooléate de polyoxyéthylène (20) sorbitane sur la base anhydre.

    DESCRIPTION : Liquide huileux de couleur citron à ambre à 25 ºC ayant une légère odeur caractéristique.

    IDENTIFICATION :

    A. Solubilité : Soluble dans l'eau, l'éthanol, le méthanol, l'acétate d'éthyle et le toluène. Insoluble dans l'huile minérale et l'éther de pétrole.

    B. Spectre d'absorption des infrarouges : Caractéristique d'un acide gras partiellement estérifié d'un polyalcool polyoxyéthylé.

    PURETÉ

    Eau

    Pas plus de 3 % (méthode Karl Fischer)

    Indice d'acide

    Pas plus de 2

    Indice de saponification

    Pas moins de 45 et pas plus de 55

    Indice d'hydroxyle

    Pas moins de 65 et pas plus de 80

    1,4-dioxane

    Pas plus de 5 mg/kg

    Oxyde d'éthylène

    Pas plus de 0,2 mg/kg

    Éthylèneglycols (mono- et di-)

    Pas plus de 0,25 %

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 5 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Cadmium

    Pas plus de 1 mg/kg (12*)

    (*12) E 434 MONOPALMITATE DE POLYOXYÉTHYLÈNE SORBITANE (POLYSORBATE 40)

    Synonymes :

    Polysorbate 40

    Monopalmitate de polyoxyéthylène (20) sorbitane

    DÉFINITION : Mélange de sorbitol partiellement estérifié et de ses mono- et dianhydrides avec de l'acide palmitique commercial alimentaire, condensé avec environ 20 moles d'oxyde d'éthylène par mole de sorbitol et de ses anhydrides.

    Composition : Pas moins de 66 % de groupes oxyéthylène équivalant à pas moins de 97 % de monopalmitate de polyoxyéthylène (20) sorbitane sur la base anhydre.

    DESCRIPTION : Liquide huileux ou semi-gel de couleur citron à orange à 25 ºC ayant une légère odeur caractéristique.

    IDENTIFICATION :

    A. Solubilité : Soluble dans l'eau, l'éthanol, le méthanol, l'acétate d'éthyle et l'acétone. Insoluble dans l'huile minérale.

    B. Spectre d'absorption des infrarouges : Caractéristique d'un acide gras partiellement estérifié d'un polyalcool polyoxyéthylé.

    PURETÉ

    Eau

    Pas plus de 3 % (méthode Karl Fischer)

    Indice d'acide

    Pas plus de 2

    Indice de saponification

    Pas moins de 41 et pas plus de 52

    Indice d'hydroxyle

    Pas moins de 90 et pas plus de 107

    1,4-dioxane

    Pas plus de 5 mg/kg

    Oxyde d'éthylène

    Pas plus de 0,2 mg/kg

    Éthylèneglycols (mono- et di-)

    Pas plus de 0,25 %

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 5 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Cadmium

    Pas plus de 1 mg/kg (12*)

    (*12) E 435 MONOSTÉARATE DE POLYOXYÉTHYLÈNE SORBITANE (POLYSORBATE 60)

    Synonymes :

    Polysorbate 60

    Monostéarate de polyoxyéthylène (20) sorbitane

    DÉFINITION : Mélange de sorbitol partiellement estérifié et de ses mono- et dianhydrides avec de l'acide stéarique commercial alimentaire, condensé avec environ 20 moles d'oxyde d'éthylène par mole de sorbitol et de ses anhydrides.

    Composition : Pas moins de 65 % de groupes oxyéthylène équivalant à pas moins de 97 % de monostéarate de polyoxyéthylène (20) sorbitane sur la base anhydre.

    DESCRIPTION : Liquide huileux ou semi-gel de couleur citron à orange à 25 ºC ayant une légère odeur caractéristique.

    IDENTIFICATION :

    A. Solubilité : Soluble dans l'eau, l'acétate d'éthyle et le toluène. Insoluble dans l'huile minérale et les huiles végétales.

    B. Spectre d'absorption des infrarouges : Caractéristique d'un acide gras partiellement estérifié d'un polyalcool polyoxyéthylé.

    PURETÉ

    Eau

    Pas plus de 3 % (méthode Karl Fischer)

    Indice d'acide

    Pas plus de 2

    Indice de saponification

    Pas moins de 45 et pas plus de 55

    Indice d'hydroxyle

    Pas moins de 81 et pas plus de 96

    1,4-dioxane

    Pas plus de 5 mg/kg

    Oxyde d'éthylène

    Pas plus de 0,2 mg/kg

    Éthylèneglycols (mono- et di-)

    Pas plus de 0,25 %

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 5 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Cadmium

    Pas plus de 1 mg/kg (12*)

    (*12) E 436 TRISTÉARATE DE POLYOXYÉTHYLÈNE SORBITANE (POLYSORBATE 65)

    Synonymes :

    Polysorbate 65

    Tristéarate de polyoxyéthylène (20) sorbitane

    DÉFINITION : Mélange de sorbitol partiellement estérifié et de ses mono- et dianhydrides avec de l'acide stéarique commercial alimentaire, condensé avec environ 20 moles d'oxyde d'éthylène par mole de sorbitol et de ses anhydrides.

    Composition : Pas moins de 46 % de groupes oxyéthylène équivalant à pas moins de 96 % de tristéarate de polyoxyéthylène (20) sorbitane sur la base anhydre.

    DESCRIPTION : Solide cireux de couleur ocre à 25 ºC ayant une légère odeur caractéristique.

    IDENTIFICATION :

    A. Solubilité : Dispersable dans l'eau. Soluble dans l'huile minérale, les huiles végétales, l'éther de pétrole, l'acétone, l'éther, le dioxane, l'éthanol et le méthanol.

    B. Zone de congélation : 29 -33 °C.

    C. Spectre d'absorption des infrarouges : Caractéristique d'un acide gras partiellement estérifié d'un polyalcool polyoxyéthylé.

    PURETÉ

    Eau

    Pas plus de 3 % (méthode Karl Fischer)

    Indice d'acide

    Pas plus de 2

    Indice de saponification

    Pas moins de 88 et pas plus de 98

    Indice d'hydroxyle

    Pas moins de 40 et pas plus de 60

    1,4-dioxane

    Pas plus de 5 mg/kg

    Oxyde d'éthylène

    Pas plus de 0,2 mg/kg

    Éthylèneglycols (mono- et di-)

    Pas plus de 0,25 %

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 5 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Cadmium

    Pas plus de 1 mg/kg (12*)

    E 431 STÉARATE DE POLYOXYÉTHYLÈNE (40)

    Synonymes :

    Polyoxyl(40)stéarate

    Monostéarate de polyoxyéthylène (40)

    DÉFINITION : Mélange de mono- et de diesters d'acide stéarique commercial alimentaire et de diols de polyoxyéthylène mélangés (ayant une longueur moyenne de polymère de quelque 40 unités d'oxyéthylène) avec du polyalcool libre.

    Composition : Pas moins de 97,5 % sur la base anhydre.

    Description : Paillettes de couleur crème ou solide cireux à 25°C ayant une légère odeur.

    IDENTIFICATION :

    A. Solubilité : Soluble dans l'eau, l'éthanol, le méthanol et l'acétate d'éthyle. Insoluble dans l'huile minérale.

    B. Zone de congélation : 39°C à 44°C.

    C. Spectre d'absorption des infrarouges : Caractéristique d'un acide gras partiellement estérifié d'un polyalcool polyoxyéthylé.

    PURETÉ

    Eau

    Pas plus de 3 % (méthode Karl Fischer)

    Indice d'acide

    Pas plus de 1

    Indice de saponification

    Pas moins de 25 et pas plus de 35

    Indice d'hydroxyle

    Pas moins de 27 et pas plus de 40

    1,4-dioxane

    Pas plus de 5 mg/kg

    Oxyde libre d'éthylène

    Pas plus de 1 mg/kg

    Éthylèneglycols (mono- et di-)

    Pas plus de 0,25 %

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 5 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Cadmium

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en Pb)

    Pas plus de 10 mg/kg

    E 432 MONOLAURATE DE POLYOXYÉTHYLÈNE SORBITANE (POLYSORBATE 20)

    Synonymes :

    Polysorbate 20

    Monolaurate de polyoxyéthylène (20) sorbitane

    DÉFINITION :

    Mélange de sorbitol partiellement estérifié et de ses mono- et dianhydrides avec de l'acide laurique commercial alimentaire, condensé avec environ 20 moles d'oxyde d'éthylène par mole de sorbitol et de ses anhydrides.

    Composition : Pas moins de 70 % de groupes oxyéthylène équivalant à pas moins de 97,3 % de monolaurate de polyoxyéthylène(20)sorbitane sur la base anhydre.

    Description : Liquide huileux de couleur citron à ambre à 25°C ayant une légère odeur caractéristique.

    IDENTIFICATION :

    A. Solubilité : Soluble dans l'eau, l'éthanol, le méthanol, l'acétate d'éthyle et le dioxane. Insoluble dans l'huile minérale et l'éther de pétrole.

    B. Spectre d'absorption des infrarouges : Caractéristique d'un acide gras partiellement estérifié d'un polyalcool polyoxyéthylé.

    PURETÉ

    Eau

    Pas plus de 3 % (méthode Karl Fischer)

    Indice d'acide

    Pas plus de 2

    Indice de saponification

    Pas moins de 40 et pas plus de 50

    Indice d'hydroxyle

    Pas moins de 96 et pas plus de 108

    1,4-dioxane

    Pas plus de 5 mg/kg

    Oxyde libre d'éthylène

    Pas plus de 1 mg/kg

    Éthylèneglycols (mono- et di-)

    Pas plus de 0,25 %

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 5 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Cadmium

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en Pb)

    Pas plus de 10 mg/kg

    E 433 MONOOLÉATE DE POLYOXYÉTHYLÈNE SORBITANE (POLYSORBATE 80)

    Synonymes :

    Polysorbate 80

    Monsoléate de polyoxyéthylène (20) sorbitane

    DÉFINITION : Mélange de sorbitol partiellement estérifié et de ses mono- et dianhydrides avec de l'acide oléique commercial alimentaire, condensé avec environ 20 moles d'oxyde d'éthylène par mole de sorbitol et de ses anhydrides.

    Composition : Pas moins de 65 % de groupes oxyéthylène, équivalant à pas moins de 96,5 % de monopalmitate de polyoxyéthylène(20)sorbitane sur la base anhydre.

    Description : Liquide huileux de couleur citron à ambre à 25°C ayant une légère odeur caractéristique.

    IDENTIFICATION :

    A. Solubilité : Soluble dans l'eau, l'éthanol, le méthanol, l'acétate d'éthyle et le toluène. Insoluble dans l'huile minérale et l'éther de pétrole.

    B. Spectre d'absorption des infrarouges : Caractéristique d'un acide gras partiellement estérifié d'un polyalcool polyoxyéthylé.

    PURETÉ

    Eau

    Pas plus de 3 % (méthode Karl Fischer)

    Indice d'acide

    Pas plus de 2

    Indice de saponification

    Pas moins de 45 et pas plus de 55

    Indice d'hydroxyle

    Pas moins de 65 et pas plus de 80

    1,4-dioxane

    Pas plus de 5 mg/kg

    Oxyde libre d'éthylène

    Pas plus de 1 mg/kg

    Éthylèneglycols (mono- et di-)

    Pas plus de 0,25 %

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 5 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Cadmium

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en Pb)

    Pas plus de 10 mg/kg

    E 434 MONOPALMITATE DE POLYOXYÉTHYLÈNE SORBITANE (POLYSORBATE 40)

    Synonymes :

    Polysorbate 40

    Mono palmitate de polyoxyéthylène (20) sorbitane

    DÉFINITION : Mélange de sorbitol partiellement estérifié et de ses mono- et dianhydrides avec de l'acide oléique commercial alimentaire, condensé avec environ 20 moles d'oxyde d'éthylène par mole de sorbitol et de ses anhydrides.

    Composition : Pas moins de 66 % de groupes oxyéthylène, équivalant à pas moins de 97 % de monopalmitate de polyoxyéthylène(20)sorbitane sur la base anhydre.

    Description : Liquide huileux de couleur citron à ambre à 25°C ayant une légère odeur caractéristique.

    IDENTIFICATION :

    A. Solubilité : Soluble dans l'eau, l'éthanol, le méthanol, l'acétate d'éthyle et le toluène. Insoluble dans l'huile minérale et l'éther de pétrole.

    B. Spectre d'absorption des infrarouges : Caractéristique d'un acide gras partiellement estérifié d'un polyalcool polyoxyéthylé.

    PURETÉ

    Eau

    Pas plus de 3 % (méthode Karl Fischer)

    Indice d'acide

    Pas plus de 2

    Indice de saponification

    Pas moins de 41 et pas plus de 52

    Indice d'hydroxyle

    Pas moins de 90 et pas plus de 107

    1,4-dioxane

    Pas plus de 5 mg/kg

    Oxyde libre d'éthylène

    Pas plus de 1 mg/kg

    Éthylèneglycols (mono- et di-)

    Pas plus de 0,25 %

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 5 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Cadmium

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en Pb)

    Pas plus de 10 mg/kg

    E 435 MONOSTÉARATE DE POLYOXYÉTHYLÈNE(20) SORBITANE (POLYSORBATE 60)

    Synonymes :

    Polysorbate 60

    Monostéarate de polyoxyéthylène (20) sorbitane

    DÉFINITION : Mélange de sorbitol partiellement estérifié et de ses mono- et dianhydrides avec de l'acide stéarique commercial alimentaire, condensé avec environ 20 moles d'oxyde d'éthylène par mole de sorbitol et de ses anhydrides.

    Composition : Pas moins de 65 % de groupes oxyéthylène équivalant à pas moins de 97 % de monostéarate de polyoxyéthylène(20)sorbitane sur la base anhydre.

    Description : Liquide huileux ou semi-gel de couleur citron à orange à 25°C ayant une légère odeur caractéristique.

    IDENTIFICATION :

    A. Solubilité : Soluble dans l'eau, l'acétate d'éthyle et le toluène. Insoluble dans l'huile minérale et les huiles végétales.

    B. Spectre d'absorption des infrarouges : Caractéristique d'un acide gras partiellement estérifié d'un polyalcool polyoxyéthylé.

    PURETÉ

    Eau

    Pas plus de 3 % (méthode Karl Fischer)

    Indice d'acide

    Pas plus de 2

    Indice de saponification

    Pas moins de 45 et pas plus de 55

    Indice d'hydroxyle

    Pas moins de 81 et pas plus de 96

    1,4-dioxane

    Pas plus de 5 mg/kg

    Oxyde libre d'éthylène

    Pas plus de 1 mg/kg

    Éthylèneglycols (mono- et di-)

    Pas plus de 0,25 %

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 5 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Cadmium

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en Pb)

    Pas plus de 10 mg/kg

    E 436 TRISTÉARATE DE POLYOXYÉTHYLÈNE(20)SORBITANE (POLYSORBATE 65)

    Synonymes :

    Polysorbate 65 Tristéarate de polyoxyéthylène (20) sorbitane

    DÉFINITION : Mélange de sorbitol partiellement estérifié et de ses mono- et dianhydrides avec de l'acide stéarique commercial alimentaire, condensé avec environ 20 moles d'oxyde d'éthylène par mole de sorbitol et de ses anhydrides.

    Composition : Pas moins de 46 % de groupes oxyéthylène équivalant à pas moins de 96 % de tristéarate de polyoxyéthylène(20)sorbitane sur la base anhydre.

    Description : Solide cireux de couleur ocre à 25°C ayant une légère odeur caractéristique.

    IDENTIFICATION :

    A. Solubilité : Dispersable dans l'eau. Soluble dans l'huile minérale, les huiles végétales, l'éther de pétrole, l'acétone, l'éther, le dioxane, l'éthanol et le méthanol.

    B. Spectre d'absorption des infrarouges : Caractéristique d'un acide gras partiellement estérifié d'un polyalcool polyoxyéthylé.

    C. Zone de congélation : 29°C à 33°C

    PURETÉ

    Eau

    Pas plus de 3 % (méthode Karl Fischer)

    Indice d'acide

    Pas plus de 2

    Indice de saponification

    Pas moins de 88 et pas plus de 98

    Indice d'hydroxyle

    Pas moins de 40 et pas plus de 60

    1,4-dioxane

    Pas plus de 5 mg/kg

    Oxyde libre d'éthylène

    Pas plus de 1 mg/kg

    Éthylèneglycols (mono- et di-)

    Pas plus de 0,25 %

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 5 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Cadmium

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en Pb)

    Pas plus de 10 mg/kg

    E 440 I) - PECTINE

    DÉFINITION : La pectine est constituée essentiellement par les esters méthyliques partiels de l'acide polygalacturonique ainsi que par leurs sels de sodium, de potassium, de calcium et d'ammonium. Elle est obtenue par extraction, en milieu aqueux, de souches naturelles des plantes comestibles appropriées, généralement d'agrumes ou de pommes. Les seuls précipitants organiques autorisés sont le méthanol, l'éthanol et le propanol-2.

    EINECS : 232-553-0

    Composition : Pas moins de 65 % d'acide galacturonique sur la substance anhydre et exempte de cendres, après lavage à l'acide et à l'alcool.

    Description : Poudre blanche, jaune clair, gris clair ou brun clair.

    IDENTIFICATION :

    A. Solubilité : Soluble dans l'eau, formant ainsi une solution colloïdale opalescente. Insoluble dans l'éthanol.

    PURETÉ

    Perte par déshydratation

    Pas plus de 12 % (105°C, 2 heures)

    Cendres insolubles dans l'acide

    Pas plus de 1 % (insolubles dans l'acide chlorhydrique à environ 3 N)

    Anhydride sulfureux

    Pas plus de 50 mg/kg sur la substance anhydre

    Teneur en azote

    Pas plus de 1 %, après lavage à l'acide et à l'éthanol

    Teneur en méthanol, éthanol, propanol-2 libres

    Pas plus de 1 % sur la substance anhydre, séparément ou ensemble

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 5 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Cadmium

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en plomb)

    Pas plus de 20 mg/kg

    E 440 ii) - PECTINE AMIDÉE

    DÉFINITION : La pectine amidée est constituée essentiellement par les esters méthyliques partiels et par des amides de l'acide polygalacturonique ainsi que de leurs sels de sodium, de potassium, de calcium et d'ammonium. Elle est obtenue par extraction, en milieu aqueux, de souches naturelles appropriées de plantes comestibles, généralement d'agrumes ou de pommes, puis par traitement ammoniacal en milieu alcalin. Les seuls précipitants organiques autorisés sont le méthanol, l'éthanol et le propanol-2.

    Composition : Pas moins de 65 % d'acide galacturonique sur la substance anhydre et exempte de cendres, après lavage à l'acide et à l'alcool.

    Description : Poudre blanche, jaune clair, gris clair ou brun clair.

    IDENTIFICATION :

    A. Solubilité : Soluble dans l'eau, formant ainsi une solution colloïdale opalescente. Insoluble dans l'éthanol.

    PURETÉ

    Perte par déshydratation

    Pas plus de 12 % (105°C, 2 heures)

    Cendres insolubles dans l'acide

    Pas plus de 1 % (insolubles dans l'acide chlorhydrique à environ 3 N)

    Degré d'amidation

    Pas plus de 25 % de l'ensemble des groupements carboxyles

    Résidus d'anhydride sulfureux

    Pas plus de 50 mg/kg sur la substance anhydre

    Teneur en azote

    Pas plus de 2,5 %, après lavage à l'acide et à l'éthanol

    Teneur en méthanol, éthanol, propanol-2 libres

    Pas plus de 1 % sur la substance exempte de matières volatiles, séparément ou ensemble

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 5 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Cadmium

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en plomb)

    Pas plus de 20 mg/kg

    E 442 PHOSPHATIDES D'AMMONIUM

    Synonymes :

    Sels d'ammonium d'acide phosphatidique

    Sels mélangés d'ammonium de glycérides phosphorylés

    DÉFINITION : Mélange de composés d'ammonium d'acides phosphatidiques provenant de graisses et d'huiles alimentaires (généralement de l'huile de colza partiellement hydrogénée). Une ou deux ou trois fractions glycéride peuvent être rattachées à du phosphore. De plus, deux esters de phosphore peuvent être liés comme phosphatides de phosphatidyle.

    Composition : La teneur en phosphore n'est pas inférieure à 3 % ni supérieure à 3,4 % en fonction du poids; la teneur en ammonium n'est pas inférieure à 1,2 % ni supérieure à 1,5 % (calculée en N).

    Description : Semi-solide onctueux.

    IDENTIFICATION :

    A. Solubilité : Soluble dans les graisses. Insoluble dans l'eau. Partiellement soluble dans l'éthanol et l'acétone.

    B. Tests positifs de recherche du glycérol, des acides gras et des phosphates.

    PURETÉ

    Matières insolubles dans l'éther de pétrole

    Pas plus de 2,5 %

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 5 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Cadmium

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en Pb)

    Pas plus de 10 mg/kg

    (*1*) Arrêté du 23 juillet 1998.

    (*2*) Arrêté du 15 septembre 1998.

    (*3*) Arrêté du 22 septembre 1999.

    (*4*) Arrêté du 13 juillet 2000.

    (*5*) Arrêté du 19 février 2001.

    (*6*) Arrêté du 2 mai 2001.

    (*7*) Arrêté du 31 juillet 2001.

    (*8*) Arrêté du 9 octobre 2001.

    (*9*) Arrêté du 15 mars 2002.

    (*10*) Arrêté du 2 juillet 2003.

    (*11*) Arrêté du 19 décembre 2003.

    (*12*) Arrêté du 21 juillet 2004.

    (*13*) Arrêté du 30 septembre 2004.

    (*14*) Arrêté du 18 septembre 2006.

    (*15*) Arrêté du 2 janvier 2007.

    (*16*) Arrêté du 25 février 2008.

    (*17*) Arrêté du 26 août 2009.

    Article Annexe VI-C (suite) En savoir plus sur cet article...

    E 444 ISOBUTYRATE ACÉTATE DE SACCHAROSE

    Synonymes : SAIB

    DÉFINITION : L'isobutyrate acétate de saccharose est un mélange de produits de réaction résultant de l'estérification de saccharose alimentaire avec de l'anhydride d'acide acétique et de l'anhydride isobutyrique, suivie d'une distillation. Le mélange contient toutes les combinaisons possibles d'esters dans lesquelles le rapport molaire acétate/butyrate est d'environ 2 à 6.

    EINECS : 204-771-6

    Dénomination chimique : Hexaisobutyrate diacétate de saccharose.

    Formule chimique : C40H62O19

    Poids moléculaire : 832 - 856 (environ), C40H62O19 : 846.9

    Composition : Pas moins de 98,8 % et pas plus de 101,9 % de C40H62O19

    Description : Liquide clair de couleur paille, limpide et dépourvu de dépôts, ayant une odeur fade.

    IDENTIFICATION :

    A. Solubilité : Insoluble dans l'eau. Soluble dans la plupart des solvants organiques.

    B. Indice de réfraction n40/D : 1.4492 - 1.4504

    C. Densité d25/D : 1.141 - 1.151

    PURETÉ

    Triacétine

    Pas plus de 0,1 %

    Indice d'acidité

    Pas plus de 0,2

    Indice de saponification

    Pas moins de 524 et pas plus de 540

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Cadmium

    Pas plus de 1 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 3 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en Pb)

    Pas plus de 5 mg/kg

    E 445 ESTERS GLYCÉRIQUES DE RÉSINE DE BOIS

    Synonymes : Gomme ester

    DÉFINITION : Mélange complexe d'esters tri- et diglycériques d'acides résiniques de résine de bois. La résine est obtenue par extraction au solvant de vieilles souches de pins, suivie d'un raffinage au solvant liquide-liquide. Sont exclues de ces spécifications les substances tirées de la colophane, un exsudat des pins vivants, et les substances tirées de la résine liquide, un sous-produit de la transformation de la pâte de kraft (papier). Le produit final se compose d'environ 90 % d'acides résiniques et de 10 % de composés neutres (non acides). La fraction acide résinique est un mélange complexe d'acides monocarboxyliques diterpénoïdes isomères ayant la formule moléculaire empirique C20H30O2, principalement de l'acide abiétique. La substance est purifiée par stripping à la vapeur ou par distillation à la vapeur à contre-courant.

    Description : Solide dur, jaune à ambre clair.

    IDENTIFICATION :

    A. Solubilité : Insoluble dans l'eau, soluble dans l'acétone.

    B. Spectre d'absorption des infrarouges : Caractéristique du composant.

    PURETÉ

    Densité de la solution

    d20/25 n'est pas inférieur à 0,935 lorsque déterminé dans une solution à 50 % dans d-limonène (97 %, point d'ébullition 175, 5 à 176°C, d20/4 : 0,84)

    Plage de ramollissement par la méthode bille et anneau

    Entre 82 °C et 90 °C

    Indice d'acidité

    Entre 3 et 9

    Indice d'hydroxyle

    Entre 15 et 45

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 2 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg

    Cadmium

    Pas plus de 1 mg/kg

    Métaux lourds (exprimés en Pb)

    Pas plus de 10 mg/kg

    Test de recherche d'acide résinique de tall oil (essai de recherche du soufre)

    Quand des composés organiques contenant du soufre sont chauffés en présence de formiate de sodium, le soufre se transforme en sulfure d'hydrogène qui peut être décelé facilement au moyen de papier à l'acétate de plomb. Un test positif traduit l'utilisation d'acide résinique de tall oil au lieu de résine de bois.

    (*10) E 450 i) - DIPHOSPHATE DISODIQUE

    Synonymes :

    Dihydrogéno-diphosphate disodique

    Dihydrogéno-pyrophosphate disodique

    Pyrophosphate de sodium acide

    Pyrophosphate disodique

    DÉFINITION :

    Dénomination chimique : Dihydrogéno-diphosphate disodique

    EINECS : 231-835-0

    Formule chimique : Na2H2P2O7

    Poids moléculaire : 221,94

    Composition : Pas moins de 95 % de diphosphate disodique.

    Teneur en P2O5 : Pas moins de 63 % et pas plus de 64,5 %.

    DESCRIPTION : Poudre ou grains de couleur blanche.

    IDENTIFICATION :

    A. Tests positifs de recherche du sodium et du phosphate.

    B. Solubilité : Soluble dans l'eau.

    C. pH d'une solution à 1 % : Entre 3,7 et 5,0.

    PURETÉ

    Perte par déshydratation

    Pas plus de 0,5 % (105°C, 4 heures)

    Matières insolubles dans l'eau

    Pas plus de 1 %

    Fluorures

    Pas plus de 10 mg/kg (exprimés en fluor)

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Cadmium

    Pas plus de 1 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 4 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg (10*)

    (*10) E 450 ii) - DIPHOSPHATE TRISODIQUE

    Synonymes :

    Pyrophosphate trisodique acide

    Monohydrogéno-diphosphate trisodique

    DÉFINITION :

    EINECS : 238-735-6

    Formule chimique :

    Monohydrate : Na3HP2O7·H2O

    Anhydre : Na3HP2O7

    Poids moléculaire :

    Monohydrate : 261,95

    Anhydre : 243,93

    Composition : Pas moins de 95 % sur la base anhydre.

    Teneur en P2O5 : Pas moins de 57 % et pas plus de 59 %.

    DESCRIPTION : Poudre ou grains de couleur blanche,.sous forme anhydre ou monohydrate.

    IDENTIFICATION :

    A. Tests positifs de recherche du sodium et du phosphate

    B. Solubilité : Soluble dans l'eau.

    C. pH d'une solution à 1 % : Entre 6,7 et 7,5.

    PURETÉ

    Perte par calcination

    Pas plus de 4,5 % sur le composé anhydre

    Pas plus de 11,5 % sur la substance monohydrate

    Perte par déshydratation

    Pas plus de 0,5 % (105°C, 4 heures)

    Matières insolubles dans l'eau

    Pas plus de 0,2 %

    Fluorures

    Pas plus de 10 mg/kg (exprimés en fluor)

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Cadmium

    Pas plus de 1 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 4 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg (10*)

    (*10) E 450 iii) - DIPHOSPHATE TÉTRASODIQUE

    Synonymes :

    Pyrophosphate tétrasodique

    Pyrophosphate de sodium

    DÉFINITION :

    Dénomination chimique : Diphosphate tétrasodique

    EINECS : 231-767-1

    Formule chimique : Anhydre : Na4P2O7

    Décahydrate : Na4P2O7.10 H2O

    Poids moléculaire :

    Anhydre : 265,94

    Décahydrate : 446,09

    Composition : Pas moins de 95 % de Na4P2O7 sur la substance calcinée.

    Teneur en P2O5 : Pas moins de 52,5 % et pas plus de 54 %

    DESCRIPTION : Cristaux incolores ou blancs; ou poudre cristalline ou granuleuse de couleur blanche. Le décahydrate est légèrement efflorescent dans l'air sec.

    IDENTIFICATION :

    A. Tests positifs de recherche du sodium et du phosphate.

    B. Solubilité : Soluble dans l'eau. Insoluble dans l'éthanol.

    C. pH d'une solution à 1 % : Entre 9,8 et 10,8.

    PURETÉ

    Perte par calcination

    Pas plus de 0,5 % pour le sel anhydre, pas moins de 38 % et pas plus de 42 % pour le décahydrate, déterminés dans les deux cas après dessiccation à 105°C pendant 4 h, puis calcination à 550°C pendant 30 minutes.

    Matières insolubles dans l'eau

    Pas plus de 0,2 %

    Fluorures

    Pas plus de 10 mg/kg (exprimés en fluor)

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Cadmium

    Pas plus de 1 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 4 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg (10*)

    (*10) E 450 v) - DIPHOSPHATE TÉTRAPOTASSIQUE

    Synonymes

    Pyrophosphate de potassium

    Pyrophosphate tétrapotassique

    DÉFINITION :

    Dénomination chimique : Diphosphate tétrapotassique

    EINECS : 230-785-7

    Formule chimique : K4P2O7

    Poids moléculaire : 330,34 (anhydre)

    Composition : Pas moins de 95 % sur la substance calcinée.

    Teneur en P2O5 : Pas moins de 42 % et pas plus de 43,7 % sur la base anhydre.

    DESCRIPTION : Cristaux incolores ou poudre blanche fortement hygroscopique.

    IDENTIFICATION :

    A. Tests positifs de recherche du potassium et du phosphate.

    B. Solubilité : Soluble dans l'eau. Insoluble dans l'éthanol.

    C. pH d'une solution à 1 % : Entre 10,0 et 10,8.

    PURETÉ

    Perte par calcination

    Pas plus de 2 % après dessiccation à 105 °C pendant 4 h, puis calcination à 550 °C pendant 30 minutes.

    Matières insolubles dans l'eau

    Pas plus de 0,2 %

    Fluorures

    Pas plus de 10 mg/kg (exprimés en fluor)

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Cadmium

    Pas plus de 1 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 4 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg (10*)

    (*10) E 450 vi) - DIPHOSPHATE DICALCIQUE

    Synonymes : Pyrophosphate de calcium

    DÉFINITION :

    Dénomination chimique :

    Diphosphate dicalcique

    Pyrophosphate dicalcique

    EINECS : 232-221-5

    Formule chimique : Ca2P2O7

    Poids moléculaire : 254,12

    Composition : Pas moins de 96 %.

    Teneur en P2O5 : Pas moins de 55 % et pas plus de 56 %.

    DESCRIPTION : Fine poudre blanche inodore.

    IDENTIFICATION :

    A. Tests positifs de recherche du calcium et du phosphate.

    B. Solubilité : Insoluble dans l'eau. Soluble dans les acides chlorhydrique et nitrique dilués.

    C. pH d'une suspension à 10 % dans l'eau : Entre 5,5 et 7,0.

    PURETÉ

    Perte par calcination

    Pas plus de 1,5 % à 800 ± 25°C pendant 30 minutes

    Fluorures

    Pas plus de 50 mg/kg (exprimés en fluor)

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Cadmium

    Pas plus de 1 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 4 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg (10*)

    (*10) E 450 vii) - DIHYDROGÉNO-DIPHOSPHATE DE CALCIUM

    Synonymes :

    Pyrophosphate de calcium acide

    Dihydrogéno-pyrophosphate monocalcique

    DÉFINITION :

    Dénomination chimique : Dihydrogéno-diphosphate de calcium

    EINECS : 238-933-2

    Formule chimique : CaH2P2O7

    Poids moléculaire : 215,97

    Composition : Pas moins de 90 % sur la base anhydre.

    Teneur en P2O5 : Pas moins de 61 % et pas plus de 64 %.

    DESCRIPTION : Cristaux ou poudre de couleur blanche.

    IDENTIFICATION :

    A. Tests positifs de recherche du calcium et du phosphate.

    PURETÉ

    Matières insolubles dans l'acide

    Pas plus de 0,4 %

    Fluorures

    Pas plus de 30 mg/kg (exprimés en fluor)

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Cadmium

    Pas plus de 1 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 4 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg (10*)

    (*10) E 451(i) TRIPHOSPHATE DE PENTASODIQUE

    Synonymes :

    Tripolyphosphate de pentasodique

    Tripolyphosphate de sodium

    DÉFINITION :

    Dénomination chimique : Triphosphate de pentasodium

    EINECS : 231-838-7

    Formule chimique : Na5O10P3.nH2O (n = 0 ou 6)

    Poids moléculaire : 367,86

    Composition : Pas moins de 85,0 % (anhydre) ou 65,0 % (hexahydrate).

    Teneur en P2O5 : Pas moins de 56 % et pas plus de 59 % (anhydre) ou pas moins de 43 % et pas plus de 45 % (hexahydrate).

    DESCRIPTION : Granules ou poudre de couleur blanche légèrement hygroscopiques.

    IDENTIFICATION :

    A. Solubilité : Facilement soluble dans l'eau. Insoluble dans l'éthanol.

    B. Tests positifs de recherche du sodium et du phosphate.

    C. pH d'une solution à 1 % : Entre 9,1 and 10,2.

    PURETÉ

    Perte par déshydratation

    Anhydre :

    Pas plus de 0,7 % (à 105°C, 1h)

    Hexahydrate :

    Pas plus de 23,5 % (60 °C, 1 h, puis dessiccation à 105 °C, 4 h)

    Matières insolubles dans l'eau

    Pas plus de 0,1 %

    Polyphosphates supérieurs

    Pas plus de 1 %

    Fluorures

    Pas plus de 10 mg/kg (exprimés en fluor)

    Arsenic

    Pas plus de 3 mg/kg

    Cadmium

    Pas plus de 1 mg/kg

    Plomb

    Pas plus de 4 mg/kg

    Mercure

    Pas plus de 1 mg/kg (10*)

    (*10) E 451(ii) TRIPHOSPHATE PENTAPOTASSIQUE

    Synonymes :

    Tripolyphosphate pentapotassique

    Triphosphate de potassium

    Tripolyphosphate de